AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-17%
Le deal à ne pas rater :
– 50€ sur DYSON V7 MOTORHEAD ORIGIN Aspirateur balai sans fil
249.99 € 299.99 €
Voir le deal

Partagez

You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3]


Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Lun 13 Aoû - 22:51










J’étais dans ma casse, chez moi. Dans mon mobil-home j’étais sans personne. Personne m’faisait chier ici. J’fumais clopes sur clopes et j’buvais bière sur bière. J’arrivais pas à m’calmer. Être pris pour un con c’était trop et là, elle avait joué avec le feu. Ca faisait déjà au moins 5 jours qu’on s’était pas vu et t’façon j’voulais pas la voir. Crétine de riche. Elle avait bien dû s’marrer. J’sortais d’ma piaule une clope au bec et un verre de whisky en main. J’avais la tête dans l’cul, il était huit heures. J’avais quasi pas dormi et les pétards m’avaient pas aidé à m’r’poser. J’sortais pour prendre l’air. Les chiens dormaient. J’m’avançais vers la boîte aux lettres voir l’journal. Ouais l’matin j’avais les airs d’un vieux. J’avais tourné en rond toute la nuit. Je buvais mon verre tranquillement tout en avançant. Y avait un putain de bruit étrange pas loin d’l’entrée. Je m’avançais sans y prêter attention et plus je marchais et plus l’son était fort. C’était quoi ce bordel ? J’m’arrêtais pour écouter et ça continuait. C’était quoi cette merde ? Je reprenais le chemin et ouvrais la boîte aux lettres. Y avait l’journal, du courriers et… ce putain d’bruit. Comme un ronronnement ou un miaulement. C’pouvait pas être quelqu’un parce que y avait quasi personne à dix minutes à la ronde. J’fronçais les sourcils quand j’vis un truc roux s’agiter dans un barbelé. C’était quoi ce truc ? Les chiens avaient même pas bouffer ce machin ? J’m’avançais encore. Ca m’semblait être un chat. J’haussais les épaules. Il allait crever à rester là et si c’était pas une bestiole qui le bouffait alors le soleil le tuerai. Pourtant j’m’avançais encore. Je calais le journal contre mon torse, appuyé par mon bras. Ce chat… il m’disait quelque chose. Je me baissais et y avait un truc. Il m’regardait en miaulant plus fort comme s’il me connaissait. J’fronçais les sourcils.

L’chat ? Il m’répondit par un miaulement. Putain. J’posais mon journal et mon verre pour défaire d’mes mains le barbelé. Il s’était fait mal et moi aussi pour l’en défaire. Il miaulait encore et encore et une fois sorti d’sa galère je le prenais dans mes bras laissant mon verre et mes affaires par terre. Il miaulait encore, se léchant les parties blessées. L’chat ronronnait contre moi. J’roulais des yeux. J’kiffais bien les chats mais merde fallait qu’j’tombe sur le sien. J’rentrais chez moi, enfilais un t-shirt blanc et un jean et je le foutais dans ma caisse pour rouler jusqu’à un véto. En ch’min elle était là. Je m’arrêtais à un feu rouge. Je roulais des yeux en tapant sur le volant.

Putain d’merde. L’chat était à côté d’moi allongé sur le siège à ma droite. J’lui jetais un coup d’oeil. Tu fais chier mec. J’suis sûr qu’t’fait exprès, sale con.  Il miaulait encore pour toute réponse. Ouais c’est ça mec. Fais pas l’malin. J’roulais au vert et baissais ma vitre du côté du chat.

Hé.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Lun 13 Aoû - 23:09

You're a strange stray cat
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



En cinq jours, beaucoup de choses s'étaient passées. La première et la pire, je m'étais engueulée avec Andrew. Ca me trottait constamment dans le crâne et j'en avais marre. Il m'avait dit que je m'étais foutue de sa gueule alors que je lui avais rien dit sur quoi que ce soit. La deuxième, j'avais acheter une ruine que je devais maintenant retaper à la force de mes bras. Sur les 5 pièces de la baraque, y avait que la cuisine qui tenait encore debout et encore, y'avait ni gaz, ni électricité. La troisième, on avait déménagé avec Le Chat, on dormaient ici maintenant. La quatrième, Le Chat s'était barré. Et ça, ça me foutait le moral dans les chaussettes comme jamais.

Je le cherchais depuis la veille, croquettes en main, avec un jouet dans l'autre. Je sifflais tellement que j'en avais mal à la gorge. Ce matin, je m'étais levée tôt pour pouvoir le chercher. J'avais fais tous les fourrés des alentours, la rue aussi. Je m'étais dis qu'il avait pas dû aller bien loin mais suffisait qu'il suive une souris ou un papillon pour se barrer plus loin que ce que je pensais. Un leggings, le t-shirt d'Andrew et une petite veste sur le dos, je me baladais plus ou moins sur les grands axes quand une voiture s'arrêtait à ma hauteur. Je la connaissais pas et je commençais déjà à me dire que la personne était venue pour me casser les couilles. Je soupirais d'avance. La vitre se baissait et je reconnaissais d'abord mon chat sur le siège passager et ensuite sa voix, à lui. Je me baissais à mon tour, caressant Le Chat sur le siège passager. "Salut."

Je cherchais pas à comprendre et je m'engouffrais dans la voiture, en prenant le chat sur mes genoux. Je m'asseyais en le regardant. Il saignait et ça me plaisait pas. J'osais pas regarder le brun en face. "Tu.. tu l'as trouvé où ?" Le feu était vert et Andrew démarrait. Je caressais Le Chat en chialant à moitié. Je l'avais jamais vu dans cet état là et ça me plaisait pas du tout.

️ Gasmask


Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Lun 13 Aoû - 23:21










Elle était là, habillée comme quand j’l’avais rencontré. Et elle avait mon putain d’t-shirt. Je me taisais à ce sujet. J’la laissais entrer mais je préférais pas la regarde et reprendre la route. Elle avait la voix tremblante. Je serrais mes doigts sur le volant. Le feu passait au vert et j’roulais vers le véto le plus proche. Un mec qui avait dépanné des potes qui s’étaient fait tirer d’ssus. C’était une meuf bien. Je me mettais à déglutir. J’étais pas bien avec elle qui chouinait à côté. J’roulais des yeux.  

Bon écoute arrête d’chouiner il est là ton chat. Il miaulait encore. J’fronçais les sourcils. Ouais ça va, toi. Ferme la. j’parle comme j’veux. Et encore une fois. A croire qu’il voulait qu’j’la ferme. J’haussais les épaules en prenant mon paquet d’clope qui était sur l’tableau d’bord. Au feu rouge j’m’allumais ma clope et j’aspirais la fumée. Je bloquais ma respiration pour lui dire où :

A l’entrée d’la casse. Dans les barbelés. Je soufflais la fumée. J’l’ai sorti d’là et j’voulais l’emmener chez l’véto parce qu’j’savais pas trop si c’était l’tien ou quoi. Je prenais une autre bouffée et soufflais par le nez.

J’comprennais qu’elle chouine mais ça avait l’don d’me foutre en rogne. Pis son chat allait bien alors bon, fallait s’calmer deux minutes. J’continuais d’rouler au changement d’lumière et m’garait sur l’parking du véto. J’écrasais ma clope dans le cendrier d’la bagnole et sortais à mon tour. Je marchais aux côtés d’Alexis et j’entrais après elle. L’chat allait bien j’en étais sûr mais elle ? Elle avait une sale gueule. Et alors qu’l’véto prenait en charge le matou je me servais un café à la machine sans oser la regarder.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mar 14 Aoû - 17:27

You're a strange stray cat
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



J'entrais dans la voiture sans rien dire, un simple "salut" sortait d'entre mes lèvres. Je passais mes doigts dans les poils de mon chat, le caressant et le câlinant. Il était blessé. Ca pissait pas trop le sang mais ça m'faisait flipper. J'avais l'impression d'avoir le cœur en miette et Andrew m'demandait d'arrêter de chouiner. Je tournais la tête vers lui, les sourcils froncés. Mais aucun mots ne sortaient de ma bouche. Je le regardais juste avec cet air de furie. Le Chat lui miaulait dessus et il m'arrachait un petit sourire. "Tu parles pas à comme ça à mon chat." Je reprenais du poil de la bête, petit à petit. Je lui chuchotais qu'il m'avait fait peur tout en le bisouillant d'amour.

Au feu, Andrew s'allumait une clope tandis que je restais avec le chat sur les genoux. Il m'expliquait où il l'avait trouvé. Quand j'entendais qu'il parlait des barbelés, j'observais les bras du brun qui eux aussi, saignaient. Pas beaucoup mais on voyait quand même qu'il était allé le chercher là-dedans. J'sortais des mouchoirs de mon sac, je me mouchais et je lui en passait un, propre. "Tu vas dégueulasser ton t-shirt blanc." Sur Andrew, ça commençait à couler tandis que le chat avait les poils rouges. Je parlais pas fort mais je disais de manière distincte un "Merci" à Andy pour l'avoir récupéré. Il se garait sur le parking du vétérinaire et je sortais avec le chat dans les bras. Moralement, ça allait mieux mais j'avais passé la semaine à ressasser cette engueulade qui m'avait valu beaucoup de questionnements. Je me rendais compte qu'Andy m'avait manqué, au moins un peu. Physiquement, j'étais épuisée. J'avais remué ciel et terre pour trouver ce chat et ça se voyait sur mes yeux. J'avais des cernes énormes, j'étais pas maquillée, et j'avais les cheveux en pétard. Il sortait avec moi, on marchait côtes à côtes. Sans se regarder. On rentrait et le véto prenait en charge Le Chat. Andy restait plus loin, attendant sagement. Il se prenait un café.

Le véto lui avait désinfecté les plaies et tout le toutim. Il avait regardé s'il avait rien au niveau des yeux, des coussinets etc. Cependant, il avait du mal à comprendre le nom du chat. Je fronçais les sourcils et je commençais à élever la voix dans le cabinet. Il avait pas encore compris qu'il fallait pas me faire chier aujourd'hui ? Putain. De l'extérieur, on m'entendait gueuler. "Mais puisque je vous dis que le nom du chat c'est LE CHAT. C'est pas difficile à comprendre, si ? LE CHAT, bordel." Je regardais Le Chat qui me regardait avec ses grands yeux, il avait pas l'habitude de me voir gueuler. Je posais mes mains sur lui, le véto m'expliquait qu'il allait faire des radios. J'sortais de la salle et je venais me poser sur les sièges, la tête entre les mains avant de me relever pour prendre un café. Je tâtais ma veste. Je lâchais un "Putain........" J'avais pas de thune sur moi, ni de clopes, j'avais rien. Je pouvais même pas payer le vétérinaire.

️ Gasmask


Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mar 14 Aoû - 17:43










J’me prenais un café parce que j’avais la tête dans l’cul. Elle m’avait dit merci, m’avait tendu un mouchoir qu’j’avais refusé. J’conduisais, j’pouvais pas faire ma toilette comme ça. Donc j’étais rentrais avec elle et elle gueulait déjà. J’roulais des yeux. En vrai l’nom d’son chat était tout pourrie aussi. Elle s’attendait à quoi ? A un award ? Je prenais l’gobelet chaud et alors qu’j’me tournais elle r’vnait et posait son cul sur une chaise, les mains sur la tête. Elle s’releva sans un regard et tâtait ses poches à la recherche d’fric. Et au son de son “putain” j’me doutais qu’elle avait pas un rond. J’soufflais, agacé. Putain d’journée qui commençait. J’lui tendais mon café et m’en servait un autre.

Y a pas d’mocca truc. T’vas devoir t’contenter d’ça la star. J’lui fourrais le café dans la main et attendait devant la machine que l’autre tombe tout chaud. Ouais j'lui retournais dans la gueule ce que j'avais appris. Ca m'foutait toujours autant les boules. C'était une Lady mais j'allais pas agir autrement pour la Reine hein. Quant au véto j’allais pas lui payer. Elle était pétée d’tune j’allais pas mettre la main à la poche pour elle. T’as qu’à rentrer viteuf chez toi chopper ton portefeuille. Je prenais l’gobelet et m’installais sur un siège en m’étendant d’tout mon long. J’la regardais. Elle avait vraiment une sale gueule et les cheveux aussi bien coiffés qu’moi. Elle avait mon t-shirt et ça je l’notais bien. Fallait que je l'récupère et vite avant qu'elle en fasse son doudou.

Pose ton cul deux minutes. T’as vraiment vraiment une sale gueule. J’détournais le regard. Y allait en avoir pour un certain temps avec tous les exams et tout. Je désignais du menton le siège à côté d’moi. J’buvais une gorgée d’café et je soufflais :

T’inquiètes il va bien.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mar 14 Aoû - 18:05

You're a strange stray cat
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



J'avais pas un rond sur moi. On sort jamais sans son portefeuille, même les gosses de seize piges le savait. J'avais b'soin d'un café et franchement, j'aurais fait n'importe quoi pour un café mais Andrew était là, et il me passait le sien comme le parfait gentleman. Qu'il n'était pas. Je levais les yeux au ciel quand il m'appelait "la star". Par contre, il avait retenu ce que je buvais en temps normal et ça, ça me faisait sourire. J'attrapais son gobelet sans le regarder. "Merci, c'est cool de ta part." J'osais pas encore établir un véritable contact. Il m'avait fais peur en tapant son casque par terre au point de l'éclater en quelques morceaux. Je soupirais un instant et je revenais près des chaises, je m'étirais un peu. Je venais de sortir du lit à la base. J'buvais mon café avec les yeux dans le vague. Je pensais à mon chat qui était en train de se faire triturer dans tous les sens parce le vétérinaire et je me mordais la lèvre. Andrew me disait d'aller chez moi en vitesse prendre de la thune. Je levais les yeux au ciel avant de les replonger dans le sol. "Et comment je fais sans voiture ? J'vais en avoir pour minimum une heure, et j'viens d'arriver ici. J'ai même pas mon téléphone pour mettre le GPS." Je soupirais, je detestais être à la botte de quelqu'un et là, je devais lui demander pour tout. Si j'avais besoin d'appeler, je devais lui demander. Si j'voulais fumer, je devais lui demander.

Il m'invitait à m'asseoir en m'disant que j'avais une sale gueule. Le parfait gentleman, j'vous le dis. De son menton, il m'invitait à venir près de lui alors je venais, en soupirant. Je buvais un peu de café et je passais mon poing sur mes yeux pour les frotter. Il était trop tôt, j'étais fatiguée. Je relevais légèrement mon regard sur le brun qui m'assurait que le chat allait bien. "J'espère, ouais.." Je me raclais un peu la gorge, et j'enfonçais ma tête dans le café avant de m'exprimer. "Au fait, merci d'avoir pensé à l'emmener, y en aurais qui l'aurait laissé crever dans un coin.." Je le regardais pas lui, je regardais mes pieds. Encore gênée de la dernière fois. "Et pour ma sale gueule, c'est rien, ça passera." La seule raison pour laquelle j'avais cette gueule de déterrée, était la sienne. Notre engueulade sans queue ni tête. Je prenais mon courage à deux mains. "J'ai pas compris pourquoi t'es parti en vrille l'autre jour.. je t'ai fais quelque chose de mal ? je t'ai dis quelque chose ou quoi ? Parce que je suis sincèrement désolée si c'est le cas Andrew, j'ai jamais voulu te faire quoi que ce soit de mauvais. J'arrête pas de réfléchir au pourquoi du comment mais je comprends pas, putain." Je trempais mes lèvres dans le café, je plantais mon regard dans le sien. "Je comprends pas."

️ Gasmask


Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mar 14 Aoû - 18:24










J’roulais encore des yeux. La star avait besoin d’aide maintenant. La star devait m’demander pour tout. Bien fait pour sa gueule. J’détournais le regard tandis qu’elle s’installait à côté d’moi.

T’te prends un taxi comme tous les gens normaux. Je marquais un temps mais j’lui laissais pas l’temps d’rétorquer. Et t’appelles avec le téléphone d’la secrétaire. J’allais pas lui prêter mon téléphone, elle allait en profiter pour s’envoyer un message et j’l’aurais sur le dos tout le temps après. J’continuais d’boire et elle remerciait encore. J’haussais les épaules. J’l’aurais fait pour n’importe quel chat. J’aimais pas les voir mal. Alors si j’pouvais sauver un animal j’hésitais pas puis bon… je me doutais qu’il venait d’elle. Tant pis pour mes bras, l’sang coulait plus. Je détournais le regard. J’savais pas trop quoi lui dire ni trop quoi foutre ici. J’m’apprêtais à m’lever pour me casser. Qu’est ce que je foutais là en fait ? L’chat avait retrouvé son proprio donc j’avais pas b’soin d’rester. J’avais des trucs à faire. Je l’écoutais m’parler de la dernière fois et la moutarde montait à nouveau au nez. Je me tournais vers elle, serrant mon café encore chaud. J’écrasais le gobelet entre mes doigts ce qui fit déborder le liquide.

Oh ferme la, ok ? J’pas envie d’en parler. Je grimaçais en sentant la brûlure puis je relevais les yeux vers la secrétaire qui m’dévisageait, prenant la serpillère. Elle v’nait vers nous et marmonnait dans sa barbe tout en nettoyant ma connerie. J’m’écartais et jetais le gobelet dans la poubelle tout en essuyant ma main sur mon t-shirt. J’avais pas envie d’parler et encore moins d’ça. Parler de ses sentiments tout ça c’était pas pour moi. J’savais pas faire. J’trouvais ça surtout con. A quoi ça servait d’parler d’ça ? Ca changerait quoi ? Elle resterait toujours cette bourgeoise qui traine avec un petit dealer. Elle avait rien à foutre là.

J’pas envie d’causer d’ça. J’foutais mes mains dans mes poches en détournant l’regard. J'étais dos à elle et j'regardais la route. J'avais pas envie d'croiser son regard sinon j'allais encore lui payer un café et casquer pour son véto. Elle avait assez de fric pour ça elle avait qu'à se débrouiller comme tout le monde. Elle m’mettait en rage. Parler ça sert à que dalle, starlette.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mar 14 Aoû - 18:40

You're a strange stray cat
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



Il me répondait, mal. Et putain, j'aurais adoré lui en retourner une rien que pour voir ses joues se mettre à rougir sous le coup et la douleur cuisante. Je fronçais les sourcils en l'entendant me dire de prendre le taxi "comme tout le monde", qu'est-ce qu'il voulait dire par "comme tout le monde ? J'étais comme lui, j'étais comme tout le monde. J'avais mes problèmes, aussi bien financiers que personnels et puis c'était comme ça. On pouvait pas faire plus banal comme résumé. Selon lui, j'devais appeler avec le téléphone de la secrétaire. "Ouais." Je répondais simplement, la vérité était que je n'savais même s'il y avait des taxis dans cette drôle de ville. Je secouais la tête et je remontais mes jambes en tailleurs sur la chaise. Je buvais mon café comme une potion magique mais j'avais la tête dans le cirage depuis cinq jours, le café n'allait rien y faire.

J'avais beau essayé de lui parler calmement, rien qu'à l'entente de la dernière engueulade, il éclatait son gobelet et le café terminait au sol. Il aurait jamais fais ça chez Esvir. Je fronçais les sourcils en l'entendant me dire de la fermer. Ma bouche formait un "O" d'étonnement. Il avait pas envie d'en parler. Ok. Pas de discussion. Je frottais mes yeux et je baillais un bon coup en voyant la secrétaire marmonner dans sa barbe pendant qu'elle passait la serpillère sur le café. Il m'tournait le dos, m'assurant qu'il avait pas envie de parler. J'haussais les épaules et je sirotais mon café tranquillement jusqu'à l'entente de ce putain de mot. "Starlette." Je fronçais les sourcils et je me levais d'un bond. Je posais ma tasse de café et je venais face à lui. Une moue rageuse sur la face. Putain, j'allais le tuer. "Qu'est-ce que t'as à m'appeler comme ça, putain ? D'où tu m'appelles comme ça ? D'où tu sais quelque chose de ma vie ? T'as vu deux gosses qui m'ont reconnu et ça y est, j'suis qu'une petite pute de bourgeoise qui attends d'avoir le kiff de sa vie avec toi ? C'est ça ?!" J'ancrais mon regard dans le sien. J'parlais fort et la secrétaire nous regardaient tous les deux. Un putain de couple qui se battaient à coup de sales mots, à coup de maux sots. Je l'attrapais par le col et je le poussais sur le parking. "Tu crois quoi toi ? Que j'ai de la thune à n'en plus finir, que je peux faire tout ce que je veux ? Putain mais tu me dégoûtes avec tes idées préconçues de merde !" Les nerfs montaient et les larmes de rages aussi. Je me rapprochais de lui en tambourinant sur sa poitrine, éclatant en mille morceaux. "Tu sais rien de ma vie Andrew, t'en sais rien et tu te permets de juger. Je te pensais pas comme ça, bordel." Je m'essuyais les yeux avec le revers de ma manche.

️ Gasmask


Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mar 14 Aoû - 19:00










J’avais l’dos tourné. J’avais pas envi d’la voir. J’avais pas envie d’être gentil avec elle, pas envie d’être le gars sympa qui dit oui à tout. J’étais pas c’type la et j’le serais jamais. Elle était une starlette. J’regrettais aucuns d’mes mots, aucun d’mes gestes. Exploser mon casque au sol ça m’avait bien calmé sur l’coup. J’avais envie péter un truc et c’était tombé sur ça. La première chose sous ma main. J’avais explosé l’café et la secrétaire avait râlé. Rien à foutre c’était son job. Elle s’était foutu à côté d’moi, beuglant comme une tarée. J’fronçais les sourcils.

Ouais c’était une petite pute bourgeoise qui s’était bien foutu d’ma gueule avec ses délires de prolo. Elle pensait qu’j’avais pas vu dans son jeu ? Elle pensait qu’elle pouvait m’la faire à l’envers ? J’étais pas aussi con. Son regard dans le mien c’était un putain d’duel. On s’flinguait tous les deux avec nos yeux revolvers. Elle m’attrapait par le col et m’tirait dehors. Je me laissais faire parce que j’avais besoin de cloper sinon elle s’serait fait envoyer balader. Je sortais et prenait l’air frais en pleine gueule tout comme ses mots. J’avais même pas l’temps de répondre qu’elle me tapait déjà de ses poings sur le torse. J’lui choppais les poignets et les maintenait contre moi. J’avais les yeux rivés sur les siens. J’serrais doucement ses poignets pas assez pour lui faire mal mais assez fort pour la maintenir contre moi. Elle chouinait encore. Putain. Les nanas et les larmes c’était pire que tout. J’comprenais pas c’besoin d’pleurer pour rien.

Tu te calmes, déjà et t'arrêtes de chouiner. Je penchais légèrement la tête sur le côté sans la quitter des yeux. Fallait qu’elle se calme bordel. J’garderais pas le mien longtemps si elle continuait comme ça. Je l’obligeais à reculer jusqu’au capot d’la bagnole. Je me collais contre elle. Pas pour l’exciter juste pour lui donner peu d’accès d’sortie. T’arrêtes d’me frapper sinon je te jure je t'fous par terre et je m’assois sur ta gueule. Ouais grosse menace. Je desserrais doucement mes doigts d’ses poignets. Tu pensais qu’j’allais penser quoi ? Madame se présente avec tous ses prénoms et tout l’monde la reconnait. J’voyais qu’elle voulait m’répondre mais j’la coupais. Tu voulais j’parle ? Alors tu la fermes. Je posais mes deux mains de chaque côté d’elle sans la quitter des yeux. T’as ton putain d’Odilotorus, et les gens t’reconnaissent. Si t’es pas une putain de star, alors t’es quoi ?

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mar 14 Aoû - 19:29

You're a strange stray cat
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



Je tapais, j'grognais, j'râlais, je criais et surtout, je pleurais. Andrew ne savait rien, rien du tout. Mes petits poings cognaient contre son torse mais il les attrapaient entre ses mains. Je beuglais encore en sentant les larmes d'énervement couler sur mes joues. "Lâche moi putain !" J'essayais un petit instant de me débattre mais avec lui, ça ne marche pas. Je finis par relever la tête d'une moue boudeuse enrichie par les trainées humides que mes larmes laissent. Ce con plante son regard dans le mien tout en me faisant reculer. Je le hais. Collée au capot de sa voiture, je suis bloquée. Par lui, ses cuisses, ses mains qui me retenaient les poignets et ce capot de bagnole. J'aurais aimé pouvoir l'écraser avec mon cul.

Il penchait la tête sur le côté tout en me fixant du regard. Il m'ordonnait de me calmer et d'arrêter de chouiner. Je répondais pas, je restais stoïque. Mes yeux bleus dans les siens, les sourcils froncés. J'allais me calmer, plus tard. Il se collait encore plus et je soupirais de rage. J'étais vraiment bloquée, je pouvais plus bouger et ça me cassait les couilles. Il le voyait bien que ça m'énervait, il le savait. Je voyais dans son regard qu'il était énervé lui aussi mais pas autant que moi et ça m'énervait encore plus de le savoir aussi "calme". Voilà qu'il me menaçait. "J'ai vachement peur là, regarde, j'tremble." Il avait beau avoir une prise sur mes poignets, je lui offrais un beau majeur bien droit. On se défiait du regard, aussi bien l'un que l'autre. Il desserrait doucement sa prise sur mes poignets en me posant des questions auxquelles j'voulais répondre mais il m'laissait pas le temps. Je levais les yeux au ciel, Andrew pouvait très bien avoir trois prénoms, lui aussi putain. Mais non, ça lui donnait une preuve assez grosse pour se dire que je faisais parti de la haute.  Mes lèvres se tordaient mais aucun son ne sortait vu qu'il me coupait. Ses mains venaient de chaque côté. Cette histoire commençait à prendre une drôle de tournure. Je fronçais les sourcils en le voyant me bloquer, encore. Je baissais la tête, verte de rage. "L'Odilorium.., ça s'appelle l'Odilorium.." Je le reprenais, doucement plus calmement. Il me prenait pour une star et je roulais des yeux en le regardant. "Tu veux l'histoire ? Tu vas l'avoir. L'histoire c'est que ma tante, Odile, elle peignait, elle s'amusait, elle achetait des œuvres. Odile, elle est morte maintenant. Mais j'ai gardé la maison qu'on avait, dans laquelle j'ai grandi avec elle. Et j'en ai fais un endroit où les gens peuvent exposer, simplement. Donc, non. Je suis pas une putain de starlette, je suis pas une célébrité digne de Britney Spears et autres. Je commence tout juste à me faire un putain de nom là dedans. Et toi, de ton côté tu me chies une pendule pour une merde pareille en pensant que j'ai de la thune à faire voler sur tous les toits de Paris !" Je lui assenait un regard puissant, perçant. Je croisais mes bras sur ma poitrine avant de passer mes mains sur son cul et de lui tirer son paquet de clope. J'en sortais deux. Une que je lui proposais gentiment. L'autre que j'allumais rapidement. Je tirais dessus en soufflant la fumée par le nez. Un véritable petit dragon bleu. J'voyais rouge et j'soufflais de la fumée.

️ Gasmask


Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mar 14 Aoû - 19:52










J’l’avais pas lâché malgré ses ordres. J’étais pas son toutou j’me laissais pas faire. Si elle voulait qu’j’la lâche fallait qu’elle soit gentille. Les nanas c’étaient trop fragile. Trop à se plaindre qu’elle manquait d’force. Je gardais mes mains sur ses poignets avant de les poser de chaque côté de ses hanches. Je la quittais pas des yeux. Je restais calme. C’était bizarre parce que j’avais l’habitude de tout envoyer péter comme quand elle avait été reconnu par ses fans. J’étais du genre à hurler avant même d’avoir réfléchi. J’étais collé à elle alors qu’elle m’expliquait la situation. Sa tante Odile. A croir qu’elle était zinzin avec cette vieille. Je bougeais pas et j’préférais rien dire d’ssus. Sinon elle allait criser et là j’allais lui faire bouffer le capot avec les dents. Elle m’piquait une clope et m’en tendit une. A croire qu’elle s’sentait chez elle avec mes affaires. J’roulais des yeux et la lui arracha presque des mains. J’l’allumais et lui tendait mon briquet. J’restais collé contre elle, plongeant à nouveau mon regard dans l’sien.

C’bon t’es calmée ? Ou t’as tes ragnagna ? Ouais j’balançais pas du tout de l’huile sur le feu mais comme j’l’ai toujours dit, j’agis avant d’réfléchir et ça m’a apportait pas mal d’emmerde. Pas ma faute si leur machin ça les rendait comme des monstres. Je prenais une bouffée de ma clope et je soufflais sur le côté avant de plonger à nouveau mes yeux dans les siens.

Si t’attends des excuses j’en f’rais pas, poupée. C’pas mon genre. J’posais ma main sur sa taille. Elle était fine. Je me collais complètement contre elle. Et tu devrais avoir peur. J’suis pas un mec gentil. J’suis pas l’genre à être un prince charmant. Je la prévenais. Elle avait vu que ma version douce et si elle continuait elle allait avoir mal. J’savais pas être gentil ni m’tenir. Elle savait pas qu’elle jouait avec le feu. Du coup… T’es une genre d’petite personnalité c’ça ? Une hipster ?

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mar 14 Aoû - 20:09

You're a strange stray cat
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



Une bombe à retardement, ou pas. Soit j'attendais pour tout balancer, soit j'explosais d'un coup. Pas de chance pour lui, ça partait d'un coup. Je m'énervais, je m'expliquais. Le fait d'être coincé par son corps me calmait dans un sens. Je lui piquais deux clopes, une pour lui, une pour moi. Une qu'il m'arrachait des mains. J'avais aucuns scrupules à lui piquer ses affaires, comme son t-shirt que j'portais sur moi. Est-ce que j'étais calmée ? Est-ce que j'avais mes ragnagnas ? Deux questions aussi connes l'une que l'autre. Il voyait pas que je m'étais calmée ? "Non, j'ai pas mes ragnagnas." Son regard se plongeait dans le mien comme quand on plonge dans un océan, je restais là, a regarder la teinte noisette de ses yeux. Je tirais sur ma cigarette, soufflant la fumée par le bas tandis qu'il prenait le haut.

"Je m'attends pas à des excuses de ta part, t'as pas de compte à me rendre. J'veux juste qu'on soit sur de bons termes." Il posait sa main sur ma hanche, il venait complètement se coller contre moi. Sentir son corps contre le mien, ça déversait une vague de chaleur qui m'était encore inconnue. Je rapprochais mon bassin du sien et je remontais mes jambes sur le bas de caisse. Selon lui, j'devais avoir peur. Je roulais des yeux. Il savait pas non plus à quoi s'attendre avec mes côtés de sauvageonne, il savait pas non plus que je partais souvent au quart de tour... quoi que maintenant si. Je levais les yeux aussi. "M'ouais, t'sais on m'a pas appris à croire au Prince Charmant." Je tirais sur ma clope, je plantais mon regard dans le sien. Il savait pas tout, il y connaissait rien à ma vie mais il s'y intéressait. "Riquiqui." Je mimais avec mes doigts. "Faut être passé à Bournemouth pour savoir que j'existe, bébé." J'esquissais un sourire en l'entendant me dire que j'étais une hipster. "Hipster, c'est un style. Moi j'suis rétro. Faut revoir les bases, jeune homme." Je posais ma tête contre son épaule. "Je suis épuisée, tu m'épuises Andrew."

️ Gasmask


Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mar 14 Aoû - 20:23










J’étais contre elle, comme dans un putain d’glory hole mais en plus classe. Pas qu’elle m’chauffait juste que je me collais contre ses cuisses comme j’le faisais rarement. Quand j’étais aussi proche c’est qu’la nana avant la culotte baissée, les fesses en l’air. Généreux, je le suis. J’donne d’ma personne, ouais. Je fumais en ricanant. Non elle avait pas ses chutes rougeâtres. Quoiqu’on pouvait dire qu’avec elle les Anglais étaient là. Je secouais la tête. Non j’avais rien à lui rendre. Pas d’comptes. Au moins elle avait compris ça et ça m’arrachait un sourire à la con. Ma main sur sa hanche, elle releva sa cuisse. Mes doigts glissèrent d’ssus comme la première fois qu’elle s’était foutu sur mon frigo. On avait flirté l’un contre l’autre avant que je m’barre en ricanant. Je fumais et j'plissais les yeux pour la voir à travers la fumée.

Et là ? On est en bon terme ? Mes doigts glissaient sur sa fesse. Pas de pincement, juste claquer comme elle avait dit. Toucher c’était ok. Tant mieux j’suis plutôt l’vilain dans l’histoire moi. Entre nous pour le moment y avait du contact. Nos corps semblaient vouloir toujours se coller l’un à l’autre. Elle m’parlait d’sa notoriété et j’ricanais. Ou à Austin. La preuve. Et quant aux termes hipster rétro, j’roulais des yeux. J’soufflais encore la fumée sur le côté. Et t’vas m’le rendre quand ce t-shirt ? Je te l’ai prêté pas donné.

Mes doigts continuaient d’lui caresser les fesses. On était collé l’un à l’autre. La tension montait lentement entre nous. C’était plutôt cool, cette sensation chaude et froide à la fois. J’sentais même plus mes blessures qui m’brulaient jusqu’alors. J’avais put-être manqué d’tendresse dans ma vie mais étrangement j’étais doux avec cette nana. Elle avait sû m’calmer comme avec les chiens d’mon frère. Je soufflais alors :

On fait quoi maintenant ?

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mar 14 Aoû - 20:53

You're a strange stray cat
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



Les jambes écartées, Andrew entre mes cuisses. De loin, ça pouvait paraitre suspect. J'imaginais la secrétaire en train de nous observer pour mieux se toucher après. Sa main descendait de ma hanche jusqu'à ma cuisse et je souriais bêtement, le laissant s'amuser comme un môme qui découvre la douceur d'une nana. On étaient juste entrelacés au final, rien de plus, rien de moins. Un peu de douceur dans ce monde de brute dont Andrew faisait parti. Je me prenais la moitié de sa fumée dans le visage et il se prenait la mienne. C'était pas la meilleure des positions pour fumer tranquillement mais je disais rien. Il m'demandait si on étaient en bons termes et je souriais en coin, avec une pointe de malice dans le regard. "Si t'es entre mes cuisses, tu penses pas qu'on est en bons termes ?" Il était con ce môme. Je sentais une de ses deux mains descendre vers mon cul. Un frisson me parcourait. Le cul, c'était le Graal chez moi. Pire qu'une montagne russe. Mes poils s'hérissait et mon corps se transformait en frisson intégral. Il était le vilain de l'histoire. "Surtout quand tu commences à me tâter, ouais." Je riais légèrement. Sa main contre mon cul ne me dérangeait pas, loin de là. Au contraire, on jouait et le jeu m'amusait. J'avais presque oublié que Le Chat était en train de se faire triturer de partout. Je m'avançais pour me coller à lui, j'enroulais mes jambes contre ses hanches. Il m'faisait rire et j'ajoutais en parlant de cette fameuse notoriété publique. "Ils ont dû aller à Bournemouth avant. Je t'ai dis, j'suis pas une starlette." Il roulait des yeux et j'esquissais un sourire. Une moue surprise apparaissait sur ma face. Son t-shirt ? Mais il pouvait l'oublier son t-shirt, la règle des 24h s'appliquait désormais aux t-shirts. "Je comptais le garder, je t'avoue." Je me reculais un peu. "Il me fait des seins d'enfer." Je levais les yeux vers lui, taquine. "Et c'est un super haut de pyjama quand il fait froid."

Andrew et moi, c'était un peu du style touché/coulé. On se piquait, on se cherchait, ça gueulait et ça se calmait. J'apparentais ce moment à celui que nous avions eut avec les tatouages, chez lui. On se regardait mutuellement dans un calme absolu. Y avait que le bruit du vent et un respect mutuel pour ce qu'on avait sur la peau. Même s'il en avait plus que moi, il s'y était tout de même intéressé. J'approchais mes lèvres dans son cou, doucement. Je venais y déposer un petit baiser suivit d'une morsure quand il me demandait ce qu'on allait faire après. "On récupère Le Chat, on le dépose chez moi et on voit ?", je marquais une pause en jetant ma clope en direction d'un cendrier que je loupais comme une quiche. "Y a eu beaucoup trop d'émotions ces derniers jours, tu trouves pas ?" Je remontais mes mains dans son cou, je laissais mes doigts se glisser dans ses cheveux. Pour récupérer Le Chat, fallait encore que je paye le vétérinaire. "Je vais appeler un taxi pour aller prendre mon portefeuille à la maison et je reviens ?" Je plongeais mon regard dans le sien. J'avais pas envie de prendre un taxi, j'voulais conduire sa caisse.

️ Gasmask


Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mar 14 Aoû - 21:21










J’étais entre ses cuisses et j’y étais bien comme dans les bras d’un coussin. Elle avait les cuisses musclées et un petit cul charmant. J’le touchais du bout des doigts. On était donc en bon terme. Je ricanais comme un débile. Ouais m’foutre entre ses cuisses, mon bassin contre le sien ça m’rendait un peu con. Je la caressais et j’étais bien, ma clope entre mes lèvres. J’répondais à quasiment rien bien trop occupé à vouloir sentir ma braguette contre ses cuisses. Gentleman romantique, bonsoir. Je secouais la tête pour mon t-shirt.

T-t-t-t c’est mon t-shirt. Je vais d’voir t’le retirer d’force. Mes yeux se baissèrent sur ses seins. C’est vrai qu’ça lui faisait un putain d’bon corps. J’dévoilais mes canines. Fallait que je touche pour voir mais ça je préférais l’taire. Je relevais les yeux pour les plonger dans les siens.

Là je jouais. Entre nous c’était comme ça avec une certaine tension. Elle était palpable tout comme son cul qu’j’touchais allégrement. Pour ce qui était d’après, j’hochais la tête. Ouais on pouvait aller chez elle et bien qu’j’avais envie qu’on aille plus loin, là tout d’suite, chez elle j’ferais rien. Puis son chat fallait l’surveiller au cas où il s’casse à nouveau. Ca allait casser l’délire. Ses mains dans mon cou, glissant dans mes cheveux, j’étirais un large sourire. Elle attendait d’moi qu’j’lui dise qu’j’l’emmène. Elle m’touchait comme ça pour que je le fasse et un large sourire s’étirait encore. J’dévoilais mes dents à côté de ses lèvres. Je remontais mes doigts sur ses fesses que je pressais comme deux pomelos. Elle avait un sacré petit cul.

J’m’approchais de ses lèvres. Je jouais encore. Embrasser c’était pas mon truc. Je réservais ça à un meuf que j’aimais. Ce qui n’était pas l’cas d’Alexis. Je glissais mes mains sur ses fesses pour la rapprocher de moi un peu plus. Mon bassin contre le sien on s’frottait pas l’un à l’autre mais c’était tout comme. Je soufflais :

Tu conduiras pas ma caisse, bébé.
Je ricanais. Je me détachais pas d’elle. Tu devrais vite l’appeler sinon tu vas être en retard.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mar 14 Aoû - 21:51

You're a strange stray cat
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



Ce rire, oh mon dieu. Il riait, ou plutôt, il ricanait comme une petite hyène et son rire entrainait le mien. On étaient là, sur ce parking où je l'avais trainé en hurlant comme une furie. Et maintenant, tout semblait plus calme autour de nous. Il avait les mains posées sur mon cul, les miennes étaient sur la carlingue de sa caisse. Je le regardais rire, il faisait le con. J'sentais son bassin se rapprocher du mien, tandis que de mon côté, je me montrais docile mais pas trop non plus. Je lui rendrais pas son t-shirt, il pouvait crever. C'était mort. Il avait beau argumenter dessus, il ne l'aurait pas. Je l'entendais lâcher son "T-t-t-t-t" qui me semblait si familier maintenant et je souriais en coin. "T-t-t-t-t. T'auras pas ton t-shirt. Même si tu dois me le retirer de force. Tu ne l'auras pas. JAMAIS !" Je l'imitais en riant bêtement. J'aimais ce t-shirt, même s'il était sale. Il baissait les yeux sur mes seins avant de les remonter. "On ne louche pas sur la marchandise." Son regard plongeait à nouveau dans le mien, et je gardais un sourire plein de malice, collé au visage.

Il jouait, je jouais, on jouait. Beaucoup, beaucoup trop peut-être. Mon bassin se rapprochait du sien, dangereusement. J'sentais ses mains remonter sur mon cul, et le serrer entre ses doigts. Mes ongles passaient dans ses cheveux, il frissonnait tout autant que moi avec ses mains sur mon postérieur. "Tu sais qu'y a la secrétaire qui nous reluque depuis tout à l'heure ?" Je chuchotais près de son oreille, et je venais attraper son lobe entre mes dents avant de le relâcher. "J'crois qu'elle prend son pied par procuration, la pauvre." Elle était là, avec ses petits yeux coincés derrière ses lunettes, les mains dans le dos. Observatrice ou conservatrice qui s'apprêtait à appeler les flics pour attentat à la pudeur ? Je me demandais mais j'en avais rien à foutre. J'voulais qu'il m'emmène chez moi, ou qu'il me passe sa caisse.

Je forçais le coup en le caressant dans le sens du poil mais ça marchait pas. Je levais les yeux au ciel. Je passais ma main sur son cul en le serrant légèrement. Je me mordais la lèvre en lui piquant ses clés de voiture. Sans un bruit, je les passaient d'une main à l'autre. Aucun bruit des clés, aucun de ma part. Il ne se détachait pas de moi, et moi non plus. Ses lèvres étaient près des miennes et sans un bruit, je venais attraper sa lèvre inférieure en la tirant vers moi. Je la relâchais. "T'as raison, je devrais aller l'appeler le taxi." Je venais le mordre une dernière fois dans le cou avant de me dégager de lui rapidement.

Je sautais au sol et je me dirigeais vers le cabinet vétérinaire. Les clés en main. Je faisais style que j'appelais le taxi.

️ Gasmask


Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mar 14 Aoû - 22:15










Ce t-shirt j’allais le récupérer. Elle savait pas encore quand ni comment mais je le chopperais. Parole de Denbrough. J’étais contre elle et je malaxais ses fesses entre mes doigts. On était bien tous les deux. Manquait plus qu’un petit pétard et on s’rait vraiment bien. Je continuais à me coller contre elle, bientôt ses seins touchaient mon torse. Entre nous y avait pas vraiment des sentiments. J’avais plus l’impression qu’on était des potes qui se tripotaient. Je ricanais. Apparement la secrétaire nous zieutait avec ses culs d’bouteilles.

Ah ouais ? Elle veut qu’on la touche comme ça ? J’remontais les cuisses d’Alexis d’un geste sec. C’était juste pour faire chier la nonne. Ca va la faire mouiller sec. Je reprenais ses fesses entre mes mains et je les malaxais. Elle chuchotait à mon oreille et m’mordait l’lobe.

J’crois qu’elle a jamais baisé, surtout. La main d’Alexis se glissa sur l’arrière d’mon jean. Je lui griffais les fesses tandis qu’elle partait à la découverte de mon postérieure. J’captais rien, bien trop obnubilé par ses gestes qu’on faisait. Elle mordait dans l’cou tandis que je serrais ses fesses un peu plus fortement. Ce cul, bon dieu… J’hochais la tête avant qu’elle se dégage de mon emprise. Elle sautait au sol et marchait vers le cabinet. Je passais ma main dans mes cheveux avant d’me tourner et d’aller écraser ma clope dans le cendrier proche de la porte. Je la regardais appeler le taxi et je m’allumais une autre clope. Etrangement j’avais envie de me coller à elle rien qu’pour choquer la secrétaire. Elle m’connaissait pourtant. Elle savait qu’j’me comportais comme un chien avec les nanas. Peut-être qu’elle me jugeait. En vrai j’lui faisait un doigt d’honneur avant qu’elle parte derrière son bureau. Je regardais Alexis qui avait fini son appel.

C’bon ? T’as fini ?

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mar 14 Aoû - 23:11

You're a strange stray cat
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



Son t-shirt, il pouvait l'oublier. Définitivement. Même si je devais l'attacher au lit pour le récupérer, je le ferais. C'était le t-shirt de la discorde, celui de la radio. Il l'aurait plus jamais dans son armoire. Parole de Dawson. Ses mains avaient l'air de bien s'amuser avec mon cul et j'allais pas lui dire de dégager alors que je prenais salement mon pied. Andrew devait d'ailleurs le sentir vu qu'il continuait. Je lui annonçais que la secrétaire nous zieutait et il attrapait mes cuisses d'un coup sec pour me tirer vers lui. Je me retrouvais plaquée contre la voiture. Il avait de petits excès de violence qui me rendait totalement dingue. Je sentais une chaleur électrique qui me tirait dans le bas ventre. Apparemment, ça la ferait mouiller sec. Je rigolais en me disant intérieurement qu'il n'y avait pas qu'elle qui mouillait sec. J'approchais mes lèvres de son cou, de son oreille et je m'amusais avec. "On devrait peut-être lui proposer de se joindre à nous ?" Un regard de malice transparaissait de mon visage vers le sien, suivit d'un sourire qui voulait tout dire.

J'attrapais ses clés de voiture, dans le plus grand des calmes. Il pensait que j'étais une enfant sage mais piquer dans les poches des gens, je l'avais toujours fait. Poches de jean ou magasins, pour moi, c'était la même. C'était donc avec une infinie douceur et un doigté sensible que je prenais ses clés de voiture dans un silence pénétrant. Il voulait pas m'emmener avec sa caisse ? J'irais avec sa caisse. Je lui mordais le cou, il me serrait le cul d'une manière alléchante. Puis je me dégageais, lentement mais sûrement, me dirigeant vers le bureau et le téléphone pour "appeler un taxi". En réalité, je disais juste à l'assistante vétérinaire que je revenais et que j'allais chercher mon portefeuille. J'avais le téléphone à l'oreille et j'me disais qu'elle et la secrétaire devait me prendre pour une folle. Entre les cheveux bleus, la crise de nerfs et le fait qu'on soit à moitié en train de baiser sur cette superbe caisse. Andrew m'attendait dehors et j'allais devoir l'esquiver pour prendre sa caisse.

"Ouais sauf qu'ils ont plus de courses aujourd'hui." Je marquais une pause, croisant mes petites jambes. "Du coup, je te prends ta caisse." Grand sourire. Je courrais à toute vitesse vers la voiture, je l'ouvrais en quatrième vitesse et je rentrais dedans, je m'enfermais avec le loquet. Je regardais le brun avec les clés de sa voiture qui tournoyaient autour de mon majeur. Il allait me tuer.

️ Gasmask


Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mar 14 Aoû - 23:48










J’la regardais faire son appel et en attendant je repensais à ce truc qu’on v’nait d’faire. C’était quoi ? Des préliminaires ? Un genre de truc qu’on fait entre pote ? J’savais pas trop comment m’positionner… à part entre ses cuisses peut-être. J’avais bien aimé ce moment. Je foutais mes mains dans les poches le temps qu’elle fasse son business. Il faisait bon dehors et j’étais bien. J’étais bien avec cette gonzesse. Un petit sourire en coin s’afficha quand elle revint vers moi. J’fronçais les sourcils quand elle m’balançait qu’ils faisaient plus d’courses aujourd’hui.

Quoi ? A Dix heures ? T’m’prends pour un con ?

J’arquais un sourcil. C’était bizarre son histoire. Comment des taxi pouvaient n’plus faire de courses aussitôt ? Puis j’haussais soudain les sourcils. Elle prenait ma caisse. Mon premier réflexe fut de plaquer ma main sur mon cul là où y avait mes clefs. Putain la pute ! Je me précipitais vers la bagnole mais elle avait fermé la portière. J’essayais de l’ouvrir mais elle avait foutu le loquet. En plus elle agitait les clefs devant ma tronche, derrière la vitre. J’voyais rouge. J’avais envie d’péter la vitre et la chopper par le col.

OUVRE ! J’tapais sur la carrosserie. Si elle démarrait j’allais la tuer. OUVRE TOUT D’SUITE ! Elle démarrait ma caisse pour m’faire chier. Elle voyait pas qu’j’pétais un câble. Ma bagnole c’était aussi mon bébé. Une bonne vieille Cadillac que j’avais retapé avec mon père. C’était mon bébé ! A moi ! Je tapais encore. OUVRE PUTAIN ! J’donnais un coup d’poing dans la vitre. Une putain d’bonne vitre parce qu’elle bougea pas. Si elle ouvrait maintenant j’pouvais m’calmer. J’aimais pas qu’on me prenne pour un con et encore une fois elle m’avait pris pour un débile. Elle m’avait volé mes clefs pendant qu’on s’tripotait. Son chat j’allais en faire d’la bouillie. ALEXIS OUVRE CETTE PORTE !

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mer 15 Aoû - 0:03

You're a strange stray cat
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



A sa question, je courais en direction de la voiture. Je l'ouvrais et je le voyais chercher ses clés dans sa poche arrière. Celle où j'avais collé ma main en lui serrant le cul. J'avais adoré son cul, un bon petit boule bien musclé, bien comme j'aimais. Rien que d'y penser, j'en bavais salement. Je rentrais dans la voiture et je m'enfermais dedans. Sauf que. J'pensais qu'on allait jouer un peu, qu'il allait me rattraper, que j'allais balancer ses clefs un peu dans tous les sens avant de lui rendre. Mais j'étais parvenue à mon but ultime avant : rentrer dans la caisse et m'y enfermer pour de bon.

Depuis la Cadillac, je regardais le brun s'agiter comme une mouche dans un bol de vinaigre. Il était en pétard et il tapait contre la carrosserie, contre la vitre en exigeant que j'ouvre la porte. J'avais pas le droit de la démarrer, mais je le faisais quand même et ses yeux triplaient de volume. Je la démarrais puis je l'éteignais. J'allais lui rendre ses clés, gentiment et sûrement. Je retirais les clés du contact, toujours en le regardant s'exciter à taper sur toute sa caisse. Putain, heureusement qu'on était pas en couple ou quoi. Mon cul aurait sans doute pris cher. Je baissais la vitre, doucement et je lui tendais ses clés. "Calme toi, j'allais pas partir avec, c'était qu'une petite blague.." Je savais qu'il allait pas le prendre comme une petite blague et je me dépêchais de sortir de l'autre côté, du côté passager pour éviter de me prendre une rouste de sa part. Fallait dire qu'Andrew, quand il était énervé, il faisait peur.

️ Gasmask


Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mer 15 Aoû - 0:30










J’pétais un câble. Ma bagnole bordel. Mon bébé. Ma cadillac d’amour. Elle voulait m’la voler ? Jamais ! Je tapais sur la carrosserie tandis qu’elle agitait les clefs. J’étais en pétard. J’aimais pas qu’on prenne pour un con et elle avait un certain don pour le faire. Elle m’faisait sortir de mes gonds bordel !! Elle et son cul me rendaient dingue. Puis quand elle se mit à démarrer, j’explosais. Littéralement. Je tambourinais comm un malade à la vitre, sur la carrosserie. J’voulais récupérer mon bien. Puis ces gens autour d’nous qui nous regardaient. Je me tournais vers eux en écartant les bras.

QUOI ? VOUS VOULEZ MA PHOTO ?


Je me tournais à nouveau vers ma bagnole alors qu’elle avait coupé le contact. Je fronçais les sourcils. J’attrapais les clefs comme un chien en rage. Je les serrais entre mes doigts alors qu’elle sortait de l’autre côté. Les dents en serrées je regardais mon bien entre mes doigts. Je les relevais vers elle. Je fis le tour de la voiture et je voyais qu’elle reculait en m’voyant arriver mais j’accélérais le pas et je la collais contre la carrosserie. Je jouais plus.

Plus jamais tu te fous d’ma gueule ou tu m’voles mes clefs en profitant d’moi.

Les deux mains de chaque côté d’elle, j’bouillonais mais j’voyais bien qu’elle était effrayé. Elle le devait et je le comprenais. J’avais la colère explosive et dévastatrice. Pourtant j’essayais d’me contenir. Je serrais mes doigts encore sur mes clefs, enfonçant le fer dans ma peau jusqu’à ce que mes jointures soient blanches.

J’me suis bien fait comprendre ?


Je penchais la tête en avant pour la regarder par en dessous. Je faisais craquer ma mâchoire. J’étais en colère contre elle, contre sa blague mais pas que. J’étais en colère contre elle tout simplement. J’étais hors de moi. Avec elle je n’étais plus le Andrew d’avant. Je tremblais légèrement en me détachant d’elle. Passant mon coude sous mon nez, je reniflais. Je replaçais mon entrejambe correctement et foutant mes clefs dans ma poche.

T’sais quoi ? Prends le bus !

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mer 15 Aoû - 1:09

You're a strange stray cat
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



C'est en entendant Andrew gueuler sur les gens que je me suis dis que mon deuxième prénom, c'était peut-être Maurice. Dans la matière "Pousser le bouchon un peu trop loin", j'étais passée de élève à maitre et vétéran en très peu de temps. Malheureusement, c'était le brun qui subissait tous mes caprices. Il gueulait comme un putois et je décidais d'arrêter mes conneries pour lui rendre les clés de cette superbe Cadillac. Je baissais la vitre, je lui tendais et il manquait de m'arracher le doigt. J'avais pas de temps pour ces conneries, fallait que je me tire avant qu'il se fasse un intérieur cuir avec la peau de mes fesses. "Oup's."

Je passais du côté passager en rien de temps, les lèvres plissées. Je sortais et je le voyais arriver. L'air pas content, du tout. Je me mordillais la lèvre nerveusement et je tentais de me barrer en reculant. Franchement, je me chiais dessus. Il était pâle et rouge de colère à la fois, le mélange était dingue. J'voyais dans ses yeux une lueur que j'avais jamais vu et il me plaquait contre la carrosserie. Cette fois, on jouait plus. Il m'avait fait mal en me plaquant dessus. Il me faisait peur, peur comme j'avais jamais eu peur de toute ma vie. Je plantais mon regard dans le sien et je l'écoutais. Je remuais la tête de bas en haut. Toujours en captant son regard.

Ses deux mains, posées de part et d'autres de ma tête me faisaient carrément flipper. Il avait juste à bouger l'une de ses mains pour me coller une baigne et me faire frapper, c'était pas l'un de mes plus grands rêves. Je le regardais, les yeux écarquillés. Je sentais mon cœur qui battait à 1000 à l'heure. Il me terrifiait et m'excitait en même temps, le sentiment était duel. Malgré le ton employé, il restait tout de même calme, même si je voyais qu'il s'enfonçait ses clés dans les phalanges pour se contenir encore un peu. Il me demandait si c'était clair. "Oui, bébé.." Je baissais les yeux, toute penaude devant ce grand brun. Il me regardait sous toutes les coutures avant de se détacher de moi, je l'observais, pantelante et tremblante après cet épisode. J'savais qu'il était énervé mais je pensais pas qu'il le serait autant. Il m'disait de prendre le bus, et je fronçais les sourcils. J'savais même pas lequel prendre putain. Je retournais à l'intérieur, j'empruntais le téléphone portable de la secrétaire et je me commandais un Heetch en rapide.

A l'intérieur, j'observais Andrew qui marchait sur le parking. Il faisait les cent pas, visiblement sur les nerfs. Je me mordais la lèvre. J'avais vraiment chier pour le coup. Je passais l'une de mes mains sur ma face. Tu l'as bien énervé pour le coup, bien joué. J'entendais ma conscience m'applaudir devant ce superbe et misérable spectacle. Quand mon Heetch était là, je ressortais. "Je vais à la maison, je reviens. Tu restes avec Le Chat le temps que je revienne ?" C'était pas une obligation, juste une question. J'avais pas envie d'être seule quand je reviendrais avec mon portefeuille pour récupérer mon chat. Je m'approchais de lui doucement, je plantais mon regard dans le sien, en le regardant de ma hauteur. "Excuse moi pour tout à l'heure.."

️ Gasmask


Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mer 15 Aoû - 11:48










J’avais failli tout péter pour mes clefs et là je l’avais plaqué contre la caisse et je lui expliquais qu’fallait plus qu’elle le fasse. Je tenais à ça comme à ma vie. J’l’empêchais de bouger pour bien qu’ça lui rentre dans le crâne. Elle hochait la tête. Le message était passé. Je me détachais d’elle et lui tournais le dos. J’avais même pas fait deux pas qu’j’la voyais sur le côté rentrer chez le véto. J’haussais les épaules en sortant une clope de mon jean. Je la foutais entre mes lèvres, sortant mon briquet de mon autre poche. Je l’allumais et prenais une bouffée. De long en large j’arpentais tout le parking. J’avais b’soin d’me calmer. J’avais le bide en vrac et le coeur qui battait à cent à l’heure. Les poings qui tambourinaient jusqu’aux épaules. Je desserais progressivement mes doigts de mes clefs. Je tournais la paume vers le ciel. J’avais les traces du fer enfoncé dans ma peau jusqu’au sang. Franchement habituellement une fille je lui aurais pété l’nez. C’me faisait pas peur. Une gonzesse, cet esprit faible ça m’gênait pas d’la cogner. Mais elle… J’pouvais pas et ça m’rendait dingue. Pourquoi elle ? Pourquoi pas une autre ? Je reniflais encore en me demandant c’que cette nana avaient bien différents ?

Je tournais la tête au son de la clochette. Alexis sortait de nouveau. J’hochais la tête. Ouais j’allais rester mais je savais même pas pourquoi. Pourquoi je resterais là ? Pour un chat qui était même pas l’mien et qu’javais plein d’truc à foutre autre que ça. J’fronçais les sourcils alors qu’elle s’approchait d’moi. J’bougeais pas. Ok elle s’excusait et j’entendais l’moteur ronronner d’une bagnole derrière nous, sur la route. Je prenais une bouffée d’ma clope et je soufflais sur le côté.

T’d’vrais y aller. Il t’attend.

Je la regardais encore sans bouger. J’sais pas quoi dire d’autres et alors qu’elle partait en direction d’la bagnole, je me tournais vers elle pour la regarder s’en aller. Je reniflais encore, retirant ma clope de mes lèvres et je rajoutais :

Hé. Ca va. T’es excusée.

Mais putain. Elle m’faisait quoi cette meuf ?

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mer 15 Aoû - 12:12

You're a strange stray cat
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



Je m'attendais pas à ce qu'Andrew réagisse de cette façon, aussi bien pour les clés que pour le fait que je m'excuse. J'pensais sérieusement qu'il allait me faire tourner en bourrique un bon bout de temps avant de m'excuser, mais non. La voiture du Heetch, une Prius dégueulasse, s'arrêtait près de nous. Le moteur vrombissant. Andrew m'disait d'y aller et j'hochais la tête. Il allait m'attendre. J'savais que j'en avais pas pour longtemps. Je commençais à embrayer le pas quand il me disait que j'étais excusée. J'haussais un sourcil, je revenais sur mes pas et je venais déposer mes lèvres sur sa joue avant de m'engrouffrer dans la voiture. "Je suis là dans 10 minutes."

Le mec du Heetch était sympa lui aussi, un jeune qui se faisait de la thune en emmenant les gens d'un point A à un point B. La discussion se terminait rapidement vu qu'il n'y avait que deux kilomètres à faire entre chez moi et chez le véto. Je claquais la porte et je courais vers la maison. Une fois dedans, j'attrapais mon sac à main, mes lunettes de soleil, le carnet de santé et les clés d'Odile. J'allais pas me taper une autre course pour si courte. Andrew m'attendait et j'allais pas lui faire perdre son temps. Je sortais de la maison puis je revenais, j'avais zappé de prendre la boite de transport. Je refermais la maison et je conduisais jusqu'au véto. Je me garais près de la Cadillac. J'sortais et j'allais rejoindre le brun avec un petit sourire. "Merci, bébé."

Je m'asseyais près de lui, dans le cabinet. Je l'observais, il était plutôt calme. Ses mains me paraissaient vachement rouge d'un coup et je lui en attrapais une. J'voyais les griffes des clés, les marques laissées, par ma faute. Je caressais doucement sa main en m'sentant plus que désolée. "T'as de quoi désinfecté chez toi ?"

️ Gasmask


Invité
Invité
Anonymous


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le Mer 15 Aoû - 12:31










Je la laissais partir. J’avais eu droit à un baiser sur la joue. J’haussais les épaules en continuant d’fumer. Dix minutes à attendre. J’continuais d’fumer en faisant les cents pas. Je la regardais pas partir, j’avais pas qu’ça à foutre. C’était quoi son problème à cette nana ? Elle voulait toujours m’faire péter un plomb ou quoi ? Elle voulait toujours jouer et ça partait toujours en couilles. Elle le faisait exprès j’en étais sûr. Je terminais ma clope et j’allais l’écraser dans le cendrier avant d’rentrer chez l’véto. Putain mais j’foutais quoi là ? Pourquoi j’attendais ? Je m’prenais un café sans sucre et j’attendais, agitant la jambe comme un débile. J’étais étalé tout en soufflant sur la fumée d’mon gobelet. J’la voyais revenir, se garant à côté d’ma caisse. Je détournais le regard et attendais qu’elle vienne s’installer à côté d’moi.
Je fixais le vide, dans mes pensées alors qu’elle m’choppa une main et observa ma paume. Je fronçais le nez. Qu’est ce que ça pouvait lui foutre ? Je tournais la tête vers nos mains. Ses doigts sur mes rougeurs. Je bougeais pas et laissais un long silence entre nous. J’avais besoin d’mettre de la distance. Je retirais ma main de ses doigts tout en le serrant en poing.

Non. J’suis pas un pédé.

Ouais je gardais les cicatrices. Ouais j’allais pas m’mettre de la crème. Ca c’était pour les gonzesses et que je sache j’en étais pas une. Je serrais le poing un peu plus, enfonçant mes ongles dans ma peau. J’avais pas envie de jouer avec l’infirmière de service. Je buvais une autre gorgée d’café en détournant le regard vers la machine. J’étais en colère contre cette meuf. Je me sentais con avec elle et elle s’amusait avec ça. Ca m’rendait dingue.

(c) DΛNDELION
Contenu sponsorisé


You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3] Empty
Re: You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3], le

You're a strange stray cat [ft. Alexandrew #3]

Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-