AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
ASOS : -15% sur tout avec le code ASOSNEWSUMMER
Voir le deal

Partagez

Well, I need another drink [ft. Demoyd]


Invité
Invité
Anonymous


Well, I need another drink [ft. Demoyd] Empty
Well, I need another drink [ft. Demoyd], le Mer 20 Juin - 21:27





Demyan & Floyd





C’était la merde ! Il devait se rendre à une énorme soirée d’anniversaire et il avait un heure vingt de retard. Tout le monde était déjà là bas. La fête avait lieu chez un gros bourge, plein aux as de quarante ans qui avait insisté pour inviter un des clients de Floyd. Et le garçon l’avait vu, posé sur la table. D’habitude il ne voulait pas aller à ce genre de soirée mais la discussion avec le vieux avait fait pencher la balance : “toujours accepter ce que l’on t’offre parce que le jour où tu es triste tu peux aller faire la fête”. Du coup ce gars avait invité deux cents personnes à venir s’encanailler dans une maison plus énorme qu’un centre commercial.  
Du coup, ce petit con de Floyd âgé de dix neufs ans s’était accroché à cette idée de fête comme à sa première Barbie. Il regarda l’heure tout en passant par une fenêtre dans les cuisines pour entrer dans la fête. Non personne ne l’avait invité et le voilà, là, dans les lieux, prêt à choper du riche !
Une fois en haut, les premières voix se firent entendre, la musique, le tintement des verres. Il se souvint alors, en voyant ces têtes ridés, qu’enfant il était persuadé que quarante ans c’était l’âge où on devenait adulte, où on franchissait un cap. A cet âge il se voyait avec une femme, un gamin, une décapotable et aujourd'hui s’il faisait le bilan il était célibataire, couchant régulièrement avec des hommes et il n’avait pas le permis. Alors à moins d’un rebondissement digne d’un scénario de science fiction, il devait quand même se bouger les fesses.
Des célébrités en tout genre était là et le regardaient car il était si jeune, il dénotait complètement avec les autres. Dans l’air flottait du parfum Dior et il avait la sensation étrange qu’il était parfaitement à sa place. Arrivé devant le buffet il se prit une coupe de champagne et se tourna, face à un homme blond en costard, tellement sexy. Probablement un mannequin, blond yeux bleus qui sortait avec des bombasses. Non sans timidité, Floyd s’avança vers lui lui tendant une coupe de champagne.

Là, à attendre sagement sans boire ? C’est si triste. Bois ! Ca ne te fera pas de mal. Il lui fit un clin d’oeil, lui fourrant le verre dans la main. Tu fais quoi ici ? Au fait, je suis Floyd. Il lui serra doucement la main. Il avait de la force, ce bel inconnu, ce beau garçon devant lui. Un peu plus grand que l’escort il haussa un sourcil en se mordant la lèvre. J’espère que t’es venu tout seul, sinon je vais être déçu.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


Well, I need another drink [ft. Demoyd] Empty
Re: Well, I need another drink [ft. Demoyd], le Jeu 21 Juin - 0:27


Well, I need another drink.
Another glass or two won't make any difference.

Certains diraient que ce soir c'est LE grand soir, mais pour toi c'était une soirée de plus comme une autre durant laquelle tu devrais travailler. Ton client t'as appelé le jour pour le soir-même en te demandant si tu étais disponible. Tu as dû certes légèrement aménager ton emploi du temps, mais ce n'était pas bien grave. Tout était possible si on le voulait vraiment. Le client en question était un riche avocat invité à un anniversaire d'une personne toute aussi riche dont tu ne connaissais pas le nom, mais dont tu ne voyais pas l'intérêt de le savoir. S'il a fait appel à tes services, c'est parce qu'il n'est pas tout blanc et qu'il ne veut pas que quelque chose lui arrive. Il savait que dans le grand nombre de personnes qui était invité comme lui, presque la moitié en voulait à sa personne. Soit à cause de problèmes d'argent, soit parce qu'il a pris des décisions dans son métier qui n'ont pas plu à certains. Que tu le saches ou pas, cela t'importe peu. On te paye, tu ne poses pas de questions. Tu travailles, c'est tout. De ce fait, ton client t'as donné directement rendez-vous à l'endroit où la fête se déroulerait. Vous vous retrouverez devant, ça t'allait. Au moins, tu n'avais pas besoin d'être dépendant de lui et de son moyen de transport. Ta voiture ferait l'affaire.

Tu es arrivé à l'heure convenue et un homme t'attendait même pour garer ta Corvette dans un garage privé. Stupéfait, tu l'as laissé faire et a rejoint l'avocat à l'entrée d'une immense villa, presque un château même. Tu te demandes vraiment pourquoi quelqu'un habiterait là-dedans. Même avec une famille, des pièces doivent être souvent inutilisées. Mais tu comprends, les riches, ils adorent montrer qu'ils ont de l'argent. Après tout, il font ce qu'ils veulent. Ils ont le droit de profiter autant qu'ils le peuvent. Quand ils n'auront plus rien, ils ne viendront pas se plaindre. Alors tu rentres à la suite de ton client, admirant la modernité de l'architecture de cette bâtisse mais aussi les gens qui fusent de tous les côtés. Tu as presque l'impression d'être à un concert. La seule différence, c'est qu'ils sont tous habillés très élégamment, tout comme on t'as demandé de l'être. Si on ne t'avait pas dit que c'était un anniversaire, tu aurais pu penser que c'est un gala de charité. La pièce grouille de personnalités influentes d'un âge plutôt avancé. Rare était ceux qui avaient en dessous de la vingtaine, mis à part peut-être les quelques serveurs, poissons inconnus essayant de se frayer un chemin dans l'océan de requins, et le petit prodige qui a été annoncé pour jouer un morceau de flûte traversière.

Heureusement, ton employeur décide de t'autoriser à rester dans un coin pendant qu'il se fond dans la foule. Tu n'aimes pas les mondanités. Les discours et les performances de musique classique n'a jamais été tes domaines de prédilection. Ces gens trop polis et hypocrites, ils t'agacent. En réalité, cela t'ennuie plus qu'autre chose, alors tu le remercies intérieurement de te laisser tranquille, près du buffet qui plus est. De toute façon, s'il avait besoin de toi, tu rappliquerais. De là où tu es, tu vois tout tel une tour de contrôle. Tu ne te sens définitivement pas à ta place, déjà par ta taille, mais aussi parce que ces gens sont bien trop bourgeois pour toi. La soirée risquait d'être longue...jusqu'à ce qu'un invité s'approche de toi et t'offre du champagne. « Je ne peux pas accepter, je suis en plein travail... » Travail ? Mais bien sûr ! Ce qui te sert de patron pour la soirée t'as laissé poireauter là comme une plante verte, et les gens se demandent même si tu n'es pas toi aussi un serveur. Au moins, ce jeune homme a l'audace de te forcer un peu la main, t'obligeant carrément à accepter la coupe. Après tout, tu ne fais rien, et c'est pas un peu d'alcool qui va te faire du mal, encore moins du champagne. « Je travaille... Enfin, comme vous pouvez si bien le voir, en ce moment je suis plutôt aussi utile qu'un ficus. » Tu le vouvoies, respectant la politesse que les gens usent ici, contrairement à lui qui te parles plus de façon familière. Cela te perturbe. Pour toi, soit il est bien moins coincé que les autres, soit il n'est pas fait pour cela. Mais ce qu'il fait ne te regarde pas, ce ne sont pas tes affaires. Tu sers alors la main qu'il te tend en annonçant son prénom, par pure politesse encore une fois. « Demyan, enchanté. » Que te voulais-t-il au juste ? Tu n'es pas quelqu'un de franchement intéressant, et tu es là pour le boulot. Son visage est excessivement expressif, à l'opposé de toi qui est plutôt du genre poker face. Tu ne comprends pas vraiment pourquoi il t'adresse la parole, lui ferais-tu pitié ? Certes tu n'es pas un professionnel de la drague, mais là c'en était définitivement. Un peu terre-à-terre, tu réponds platoniquement. « Je suis venu sous la demande de mon client, l'homme aux cheveux poivre et sel au costume Giorgio Armani. » Tu le désignes d'un signe du menton. Il est en train de faire du charme à une femme très charmante. « Et vou...toi ? » Tu es curieux et as un peu de mal à le tutoyer, mais tu tentes. De tout façon tu t'ennuies, alors autant s'ennuyer à deux. Tu glisses une main dans la poche de ton pantalon noir, portant à tes lèvres la coupe de champagne en plongeant fixement ton regard dans celui de cet homme, ce Floyd.
copyright acidbrain
Invité
Invité
Anonymous


Well, I need another drink [ft. Demoyd] Empty
Re: Well, I need another drink [ft. Demoyd], le Lun 25 Juin - 14:24





Demyan & Floyd





Ce soir c’était pas plein à craquer. La musique était à chier, comme d’hab’ dans ce genre de soirée (du moins pas du goût de Floyd) mais il fit mine avec un sourire à l’attention des musiciens. Il y avait quelques beaux garçons et comme toujours dans ce genre de soirée, c’était concours de chemise car si tu n’as pas le dior, le chanel ou YSL, on avait l’impression d’être un paria. Floyd avait donc repéré très vite ce mec mignon et qui portait… un costume, jackpot ! Il s’appellait Demyan, il est musclé à outrance et lui faisait penser aux mannequins qu’on pouvait voir dans les magazines peoples. Au moins même de face c’était pas un faux beau soit un mec qui se cachait derrière une mèche et un superbe costume et qui de près était un cageot déguisé. Ce beau gosse était plutôt le genre à être classe en toutes circonstances; même en t-shirt-jean en train de manger une part de pizza.

Alors autant boire, surtout si tu n’est pas utile.

Au moment où il fit cette réflexion, il sentit son téléphone vibrer. C’est un texto ou bien un bipbip de l’application d’escort. Accélération du rythme cardiaque ? Absolument pas. Il avait le ventre qui se nouait face à ce type à se damner. Il le fixa avant de vider son verre cul sec. La seule chose qu’il savait c’était qu’il était hors de question de lire ce SMS ou qu’il lui gâche la soirée. Il allait donc faire comme si il n’avait jamais entendu son téléphone vibrer et surtout ne pas y répondre. Ce beau mec avant tout pour ce soir. Il tourna la tête en direction du “client” de Demyan. Pas escort non. Il n’avait pas le style et clairement il n’aurait pas dit ça aussi facilement. Professionnel oblige. Son boss avait l’air égocentrique mais à ce niveau c’était plus des chevilles mais des genoux qu’il avait. Floyd hocha la tête.

Moi je suis le propriétaire des lieux. Il étira un large sourire. Ohhh le mensonge. Mais ca avait du bon de se faire mousser et de jouer avec le feu. Ce type avait l’air si sérieux. Il fallait le dérider un peu. Au milieu de toute cette agitation, le beau blond restait stoïque. C’est ma maison et j’ai organisé cette soirée. Il bu sa coupe de champagne sans quitter ce beau mec des yeux. Peut-être que ce mensonge allait lui permettre de coucher avec ? En tout cas Floyd l’espérait. Je ne connais pas encore tout le monde, mon assistante à tout fait pour moi. Je suis un homme très occupé tu sais… Il prit une autre coupe, un petit sourire aux lèvres.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


Well, I need another drink [ft. Demoyd] Empty
Re: Well, I need another drink [ft. Demoyd], le Mar 7 Aoû - 21:57


Well, I need another drink.
Another glass or two won't make any difference.

Ton travail t'impose de parler très peu, les seuls mots que tu pourrais prononcer serait "Reculez" ou "Pas de photo s'il vous plaît". Tu n'as clairement pas l'habitude d'avoir une discussion de plus de trois phrases avec un inconnu, la plupart se terminent souvent par une clé de bras, la joue du petit rigolo en question contre le bitume. Même avec tes collègues tu n'es pas très bavard, tu ne vois pas très bien l'intérêt de connaître leur vie puisque de toute façon tu ne les reverras plus jamais et en plus tu t'en tape complètement, c'est pas avec la leur que la tienne va avancer d'un poil. Alors quand ce jeune homme vient te parler, tu es un peu déboussolé. C'est la première fois que tu tiens une conversation avec quelqu'un qui n'est pas de ta famille. Si tu n'étais pas aussi stoïque et passif de nature, tu te tortillais sûrement comme un ver qui vient de parler pour la première fois à une fille - bon dans ce cas-là un homme -. Sauf que tu n'es pas timide et tu sais apprécier la beauté et le charme d'un spécimen appétissant. Tu n'es pas du tout du genre à draguer, mais cela ne te déplait pas qu'il le fasse. Tu es plutôt content qu'il te sorte de ta cachette, parce que franchement rester ici à surveiller ton client c'est légèrement trop long et ennuyeux. C'est ton travail, mais une soirée entière cela fait beaucoup même pour toi qui avait l'habitude d'attendre pendant des heures et des heures dans la même position lors de tes missions. Alors quand quelqu'un te parle de cette manière, tu ne te fais pas prier pour lâcher un peu prise. Marre de servir à meubler la pièce. La coupe de champagne qu'il te mettait dans les mains et sa compagnie ferait sûrement passer le temps plus vite finalement et tu servirais peut-être enfin à quelqu'un d'une certaine façon. « De cette manière je serais plus utile donc ? » Tu plantes encore tes yeux dans les siens, tu voulais lui insuffler une vague de frissons rien qu'avec ton regard. Si lui te draguait, pourquoi ne pas rentrer dans son jeu ? Tu n'as jamais été très doué pour ce genre de choses, ou sinon c'est que tu ne t'en rappelles plus ou qu'on ne te l'a jamais fait remarquer. En même temps, tu ne dragues pas souvent faut se le dire. C'est pas tous les jours qu'un inconnu t'accoste de cette façon - même si une autre a fait bien pire puisque elle t'as même embrassé. Tu le regardes, observes le moindre geste qu'il fait jusqu'à la crispation de ses muscles. Alors lui fais-tu vraiment de l'effet ou la vague d'incertitude dans ses yeux signifiaient autre chose ? Tu as bien le temps d'essayer de traduire tous ses gestes, tu as toute la soirée en fait.

Il avait toute ton attention dès l'instant où il se désigna comme hôte de ses lieux. Sérieusement ? Dans ta tête, un homme aussi jeune ne pouvait être l’instigateur de cette soirée, c'était même impossible. De nombreuses hypothèses se créaient dans ta tête, dont celle qui démontrait parfaitement qu'il pouvait mentir. Cependant, tu n'y connaissais rien à ce monde de riches à en faire pleurer Crésus alors franchement tu te pliais à ses dires sans chercher plus loin. Tu lui laissais le bénéfice du doute, car les mensonges ça te connaissait. Tu n'es pas né de la dernière pluie, or tu joues le jeu. Tu t'abaisses légèrement, comme pour faire une courbette. Tu relèves légèrement la tête pour connaître son avis. « Êtes...es-tu sûr que le fait que je te tutoies ne te dérange pas ? » S'il était de cette prestance qu'ont les gens ici, alors le tutoyer en étant qu'un simple un invité, un garde du corps qui plus est inutile, n'était clairement pas envisageable. Son sourire te met mal à l'aise, pas dans le sens où tu es gêné, mais plutôt dans le sens où il a bien la tête d'un gosse qui aime étaler sa richesse sous le nez de tout le monde. En plus il ne fait que cela à ton humble avis. D'ailleurs de toute façon, qui en a quelque chose à faire de ton avis ? Tu te plies aux aises de cette société que tu ne supportes pas. « Jolis appartements je dois dire. » La maison était belle, c'était clair, mais c'était sûrement avec l'argent de ses parents qu'il avait pu payer une bonne partie de son achat, si ce n'est l'entièreté. Tu n'aimes pas jouer les hypocrites de cette manière - même si c'est plutôt compliqué de décrire ce que tes expressions faciales veulent transmettre - mais tu n'aimerais pas que ton employeur te vire juste parce qu'un gosse de riche lui a rapporté des paroles qu'il aurait jugé déplacées. Bon, de toute façon, tu n'avais pas la force de gâcher ton temps à faire la morale à quelqu'un et encore moins de t'énerver en fait. « Je comprends tout à fait, les hommes d'affaires de ta trempe doivent avoir bien mieux à faire que d'organiser de simples soirées comme celles-ci. D'ailleurs pourquoi avoir organisé tout cela ? » Tu bois une autre gorgée de cette liqueur délectable et continue. « Si ce n'est pas trop indiscret, dans quel secteur d'activité travailles-tu ? » Quittes à jouer le jeu, autant le faire jusqu'au bout.
copyright acidbrain
Invité
Invité
Anonymous


Well, I need another drink [ft. Demoyd] Empty
Re: Well, I need another drink [ft. Demoyd], le Jeu 16 Aoû - 18:37





Demyan & Floyd





Il lui foutait un verre dans les mains. Il fallait boire, c’était mieux. Mieux pour se faire bien voir puis pour se mettre dans de bonnes dispos’. Ce type avait l’air aussi bloqué qu’un manche à balais dans son derrière. Floyd avait menti pour son appartement et cett soirée mais tant pis. L’occasion était trop bonne pour manquer ça. Floyd étira un large sourire avant d’hocher la tête. Ouais l’endroit était beau et jamais il n’aurait les moyens de se faire payer un truc pareil ni même l’entretenir. Floyd pencha la tête sur le côté. Oui… La question était bonne. Pourquoi avoir organisé tout ça ? Pourquoi une telle soirée ? Floyd n’en savait pas grand chose. Une cause humanitaire ? Parler d’un traitée de paix ? Non Floyd trouva mieux pour emballer le beau mâle.

Pour s’amuser. Il étira un large sourire. Pourquoi toujours être aussi sérieux ? Il bu en même temps que lui, s’approchant légèrement comme sur le ton de la confidence. Non il n’allait pas lui dire son métier. A savoir passer des soirées avec des hommes ou des femmes et parfois coucher pour de l’argent. Il pencha la tête en avant pour le regarder d’en dessous. Il était si grand ce type.

Pourquoi parler de moi et du boulot ? Il y avait tellement de chose à savoir sur ce beau mec. Pourquoi il était là et comment ? Pour qui ? Avait-il une meuf ou un mec ? “Voulez vous coucher avec moi” et tout le tralala. Parles moi de toi.

Il bu encore une petite gorgée avant de ricaner. Il avait envie de lui dire qu’il n’était pas un mec chicos et encore moins le créateur de l’événement mais juste un mec qui s’était incrusté à une soirée. Toutefois il préféra se taire tout en posant sa main sur son bras.

Tu ne t’ennuies pas top j’espère. Je ne veux pas t’embêter si tu fais quelque chose de plus important. Mignon et attentionné. Floyd se serait embrassé lui même s’il pouvait. Ca te dit qu’on aille dehors se fumer une clope ? Mais tu fumes pas tu peux au moins m'accompagner, non ? Il s'approcha encore un peu de lui.

(c) DΛNDELION
Contenu sponsorisé


Well, I need another drink [ft. Demoyd] Empty
Re: Well, I need another drink [ft. Demoyd], le

Well, I need another drink [ft. Demoyd]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-