AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
LEGO : Le 2eme à -50%
Voir le deal

Partagez

Le début des histoires [ft. Scar]


Invité
Invité
Anonymous


Le début des histoires [ft. Scar] Empty
Le début des histoires [ft. Scar], le Lun 18 Juin - 15:02


Le début des histoires
Scar x Jean-Baptiste
Première semaine ici à Austin et il semblerait que mes pulsions sexuelles y soient allées encore un peu fort. Une escort. L'escort d'il y a deux jours. Une belle brune et jeune en plus de ça qui semblerait être étudiante de ce que j'en vois. Dire que je m'étais presque juré de ne pas refaire la même erreur au risque de me faire coincer. Elle est là. Devant moi. Mais je tente de faire marche arrière en espérant que je sois le seul à l'avoir vu. J'aurais dû lui demander son âge, ses autres occupations mais ce n'est pas ce qui me traversait l'esprit sur le moment. Je serre les dents. "Et merde." Comment faire bonne figure et rester crédible face à ses élèves? C'est la question que je me pose. Précipitamment, je me faufile derrière un simple mur mais en tournant la tête pour la repérer il semblerait qu'elle aille en ma direction. Je laisse tomber ma tête en arrière, me cognant ainsi contre le mur. Je ferme les yeux. Je n'ai vraiment pas été doué cette fois, il faut que je me rattrape. Et c'est donc en courant telle une gazelle que je me dirige sur l'ascenseur, poussant même un ou deux élèves qui m'empêcher de passer et une fois à l'intérieur, j'appuie désespérément sur le bouton pour fermer les portes mais... "Euh... Salut? Tu vas quelque part peut-être?" lui demandais-je en haussant les deux sourcils sous la surprise de la voir au même endroit que moi. Je tente de faire l'innocent. Mais je sais très bien que ça ne va pas fonctionner car vous savez quoi? Il semblerait que j'ai oublié de payer la demoiselle et que je me suis enfui comme un lâche, histoire de n'avoir jamais à la recroiser. Si seulement j'avais su. Je passe ma main sur tout les boutons et tente de m'échapper avant que les portes ne se ferment. "Time to go." lui dis-je en la regardant droit dans les yeux mais le destin en a décidé autrement. Me voilà bloqué avec la jeune escort.
code by bat'phanie

 
Invité
Invité
Anonymous


Le début des histoires [ft. Scar] Empty
Re: Le début des histoires [ft. Scar], le Lun 18 Juin - 17:48

Scar, elle a passé une nuit de merde. Une matinée de merde. Elle n'a qu'une seule envie : sortir de cette fac de merde. En pleine nuit, elle s'est réveillée à cause d'un cauchemar. Un genre de rêve qui illusionnait son père en tant que client, un truc malsain, un truc salace. En se réveillant, elle voulait vomir. Impossible de se rendormir, et de toutes façons, elle a ses derniers partiels aujourd'hui. Elle a décidé de s'y rendre, parce qu'on sait jamais, sur un coup de chance, un sujet bâclé, elle peut obtenir son année. Mais elle n'y croit pas trop non plus, parce qu'quand elle s'est retrouvée face à l'énnoncé, elle a vite tiré la gueule. Sortie rapidement de l'examen, l'temps de glisser trois mots sur sa copie, elle s'retrouve à rouler sa clope, concentrée, dans les couloirs du bâtiment principal. Elle effleure des sacs d'étudiants, croise des pas rapides, elle soupire, quelle journée à la con ! Elle se retrouve dans l'ascenseur, la clope encore neuve entre ses doigts, adossée contre la paroi du bloc, la tête en arrière, l'impatience dans l'pied. Un mec rentre et les portes s'referment presque sur l'instant.
C'mec là, elle l'connait. D'il y a deux jours. Comme elle est contente d'le revoir ! Peut-être enfin un évènement qui s'apprête à égayer sa journée terne. Scar arbore un sourire acerbe en voyant l'gars paniquer en appuyant sur tous les boutons. « Vous savez, y'en a qu'un seul qui marche correctement. » commence-t-elle, en s'avançant vers lui pour dévier vers l'entrée de l'ascenseur. Elle le regarde, un léger sourire en coin, avant d'appuyer sur le bouton qui permet de bloquer l'ascenseur. « C'est bon de vous revoir, Mr. Van Lierde ! » Elle retourne s'adosser contre la paroi, sachant pertinemment qu'elle a tout le temps qu'il lui faut devant elle. « Il me semble qu'on avait pas trop eu le temps de se dire au revoir, pas vrai ? » lance-t-elle, sarcastique, l'amerture dans la salive. La poupée relève son menton, cherchant du regard celui du professeur. Il va payer, et le double. Parce qu'on l'arnaque pas, Scar. Certainement pas.
Invité
Invité
Anonymous


Le début des histoires [ft. Scar] Empty
Re: Le début des histoires [ft. Scar], le Ven 13 Juil - 17:22


Le début des histoires
Scar x Jean-Baptiste
Fatality. Je ne peux plus rien faire. Je suis coincé entre ces quatre murs de fer face à la femme que j'ai tenté d'escroquer. Pourquoi ai-je fait ça? C'est vrai que d'être sur la paille ça répond à cette explication mais pourquoi l'ai-je contacté? Je soupire en la voyant presque passer devant moi pour bloquer la sortie et je me recule avant de la voir à l'opposé de moi. Elle a l'air si confiante et j'ai l'air si misérable. Je lui souris complètement mal à l'aise. "Alors oui! En effet! On n'avait pas assez discuté c'est vrai mais je préfère écouter le silence et les gémissements. J'ai pas le temps de niaiser tu vois?" Des petites pirouettes pour essayer de retomber sur ses pattes bien qu'agile que je suis, je vais probablement me casser la figure ou me faire descendre, littéralement parlant, de un, par l'ascenseur, de deux par un coup de pied dans les boules qui me terminera en position fœtus au sol. Que faire? Que dire? "Je suppose qu'on peut tenter ici? Et je te paye la prochaine fois que je te vois? Je compte bien te rappeler de toute façon et là, j'aurais mon salaire donc je pourrais te rendre la monnaie de ta pièce. On fait comme ça?" Je prends un air plus confiant cette fois, lui adressant même un clin d'oeil et m'approche petit à petit d'elle, passant l'une de ses mèches derrière son oreille. Et je tente par tous les moyens de l'embrasser dans le cou pour remettre les couverts. "Allez, oublions tout ceci, je pourrais même te donner un peu plus pour me faire pardonner." lui dis-je en descendant sur ses épaules.
code by bat'phanie

 
Invité
Invité
Anonymous


Le début des histoires [ft. Scar] Empty
Re: Le début des histoires [ft. Scar], le Mer 25 Juil - 3:59

Dans ses airs théâtrales, le professeur se lance dans l'humour pour essayer de faire diversion. Pas de chance, Scar connaît toutes les ficelles de la comédie. S'étant elle-même assignée dans le coin de l'ascenseur, elle le regarde d'un mauvais oeil, les bras croisés, lèvres scellées. Il semble bien confus, et la gamine se délecte secrètement du malaise de cet homme. Elle va le rendre bien plus fou que ça. Ne sachant sûrement plus de quelle arme user, l'escroc s'avance vers elle, jouant de ses charmes en tentant la séduction. Impassible, la brunette ne bouge pas d'un centimètre, ses pieds cloués au sol, seul son regard suit l'avancée du professeur. Froide et formellement rigide, elle reste apathique malgré les essais de baisers au creux de son cou. Bien tenté. Elle laisse faire, finissant par décroiser ses bras. « Je crois que... tu n'as pas bien compris. » commence-t-elle en lui adressant un sourire ironique dans un souffle. Fini les formules de civilités falsifiées. Une main de posée sur son torse, ses doigts s'y agitent avec agilité avant de le repousser de façon ferme, lui faisant perdre équilibre, elle recule avec lui jusqu'à le coller contre la paroi à l'opposé. Face à lui, Poupée lui attrape le col avec délicatesse, tandis que l'emprise qu'elle maintient se resserre hargneusement, comme pour menace de l'étouffer. « J'veux ma thune, JB. » lui glisse-t-elle à l'oreille, jouant de sa langue contre son organe et finissant par lui mordre le lobe excessivement fort. Scar se recule à peine, seulement de façon à ce qu'elle puisse intercepter le regard du professeur, sa main exerçant toujours une emprise sur son col. « J'attends le double de ce que je t'avais demandé, avant ce soir dix-huit heures. » ajoute-t-elle, sur un ton acide. Le problème, c'est qu'elle est sérieuse, Scar. Elle ne rigole pas avec l'argent.
Invité
Invité
Anonymous


Le début des histoires [ft. Scar] Empty
Re: Le début des histoires [ft. Scar], le Dim 12 Aoû - 22:02


Le début des histoires
Scar x Jean-Baptiste
Comment est-ce possible de se faire avoir par une file qui a je ne sais combien d'années de moins que moi? J'ai l'impression de faire face à une arnaque alors que dans ce cas, je suis censé être l'escroc. Comment avoir le double de ce qu'elle me demande? C'est les questions que je me pose en tentant de la faire changer d'avis par un deuxième round. Je peux peut-être demander un acompte ou alors poser une ou deux semaines de vacances le temps de récupérer l'argent que je lui dois mais elle serait capable de me faire payer le triple, voire plus. Je me recule, fronce les sourcils et attends que l'ascenseur ouvre ses portes. "18h30." Pas une minute de plus ou de moins. Je serais là. Avec ou sans le fric. Mais je serais au rendez-vous. Dans tous les cas, nous sommes dans l'illégalité. Si on fait quoi que ce soit, on plonge ensemble. Sortie. Je la laisse faire sa vie pendant que je suis en train de perdre le contrôle de la mienne. Je fonce directement voir la trésorière de l'établissement -ou peu importe son nom de métier- et lui demande de m'avancer mon salaire au plus vite. Elle semble refuser. J'ai beau tenter quoi que ce soit, elle refuse toutes mes explications; jusqu'à qu'une idée vienne à elle. Je grimace. Je ne suis pas du genre à vouloir me faire des vieilles mais si c'est pour la bonne cause... Comme vous l'aurez compris, il ne s'est pas passé des choses très catholiques dans ce bureau fermé à double tour pour ne pas être dérangés. Un grand sourire aux lèvres lorsqu'elle me donne un chèque plus élevé que ce que je lui avais demandé et je sors de la pièce, un clin d'oeil pour la saluer. J'avale difficilement ma salive. Oui, je me suis prostitué pour de l'argent. Les rôles sont comme inversés. Et je file aux toilettes vomir mes entrailles tellement je suis dégoûté de la scène précédente. Les heures défilent, elle a même un petit bonus du temps que je lui fais perdre à la belle. Je ne sais même pas comment je vais payer mon loyer avec le reste de salaire que j'ai. ET NON. JE NE COMPTE PAS ME LA RETAPER LA VIEILLE BORDEL. UN PEU DE DIGNITE. L'horloge sonne 18h30. Je me retrouve au lieu de rendez-vous. "T'es en retard." lui dis-je impatient, tapant du pied contre le sol. "Tiens. Garde le surplus aussi. De toute façon tu ne peux rien y faire." Je laisse échapper un soupir. "C'est bon? Tu as tout ou tu veux encore abuser de moi pour régler tes problèmes et être à ton service? Ou mieux encore? Un coup de pied dans les boules ou quelque chose du genre en mode "qui s'y frotte, s'y pique"?" Je regarde les élèves passer à côté de nous, espérant qu'ils n'entendent rien de cette conversation. "Heureusement que tu n'es pas une escort de luxe. Sérieusement." ajoutais-je en secouant la tête avant de me reculer pour prendre la sortie par les escaliers. Manquerait plus qu'elle me suive pour je ne sais quelle raison cette chieuse. Les filles, j'vous jure. C'est les pires.
code by bat'phanie

 
Invité
Invité
Anonymous


Le début des histoires [ft. Scar] Empty
Re: Le début des histoires [ft. Scar], le Jeu 23 Aoû - 5:56

Scar, c'est à peu près la même quand elle repasse les portes de l'université. Les yeux un peu plus rouges, les traits du visage plus détendus et l'attitude plus sereinement indifférente. Elle a commencé par se prendre un café avec un joint, mangé la moitié d'un fruit qu'elle n'a pas pu terminer, bu un nouveau café, et fumé deux autres joints dans l'après-midi. Assise dans l'herbe contre un tronc d'arbre, elle a passé des heures à penser. Ses rêves perturbateurs de la nuit, par conséquent à son père aussi, puis à JB, à cette thune qu'il lui doit, à c'qu'elle a du faire pour l'obtenir. Putain. Submergée, elle s'est endormie, le joint encore fonctionnel, la cendre lui brûlant inoffensivement les doigts quand elle a finit par tomber de son socle, inerte. Scar s'est réveillée en sentant d'l'animation autour d'elle, un putain de cours de slack line. Après avoir grogné, elle s'est levée, a rallumé son joint, et puis est repartie à la rencontre de son ancien client. « J'm'en tape » lui dit-elle, sur un ton plus que nonchalant quand il lui reproche d'être en retard. Elle s'approche de lui, pour venir une nouvelle fois lui faire face, en espérant que ça soit surtout la dernière. Dans un geste approximatif, elle s'empare du chèque, le pliant minutieusement tout en gardant ses iris encrées dans celles du professeur. « Oooh.. parce que maintenant t'es une victime ? » fait-elle ironiquement en poussant un soupir d'attendrissement beaucoup trop forcé. « Un coup de pied dans les boules ? Je pense vraiment pas que t'ai besoin de ça pour comprendre qu'il ne vaut mieux pas essayer de jouer avec moi. » rétorque-t-elle alors, dans un léger sourire toujours aussi artificiel. Elle lui a bien prouvé qui d'eux deux tirait les ficelles de la pièce, mais pourtant, dans une ultime motivation par le drama, le professeur de théâtre lui offre sa plus belle réplique. « Et toi heureusement qu't'as su te débrouiller pour t'sortir de tes conneries. » dit-elle alors en guise de conclusion, emboîtant son pas pour quitter elle aussi l'établissement. Les hommes, qu'des connards.
Contenu sponsorisé


Le début des histoires [ft. Scar] Empty
Re: Le début des histoires [ft. Scar], le

Le début des histoires [ft. Scar]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-