AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le deal à ne pas rater :
Service Amazon Music HD gratuit pendant 3 mois
Voir le deal

Partagez

Le saut de l'ange - Libre


Invité
Invité
Anonymous


Le saut de l'ange - Libre Empty
Le saut de l'ange - Libre, le Mer 18 Avr - 21:39

Je marche dans la rue ne sachant où aller ni où je suis. Je perds le contrôle de toute ma vie. J’suis complètement paumé. Mon esprit est vide. Cette altercation avec Silver m’a ébranlé. J’ai l’impression d’avoir été trahi, qu’elle m’a pris le reste mon humanité. Je marche ne plein milieu de la route parfois, les voitures klaxonnent et on me traite de connard. J’en ai marre. Putain. J’en ai plus que marre qu’on me prenne pour quelqu’un que je ne suis pas. Je passais ma vie à aider les autres, à les écouter, les conseiller et tout ça pour quoi ? Pour que le monde entier s’acharne contre moi. Pourquoi je ne pouvais pas être heureux ? Ne fut-ce qu’une fois dans ma putain de vie ? C’était trop demander ? Je faisais toujours les mauvais choix, les mauvaises rencontres. Pourquoi la vie s’acharnait sur moi ? J’ai perdu mes parents, j’ai eu une enfance désastreuse et une vie pitoyable. Granny était la seule qui m’avait tendu la main, mais elle n’en avait plus pour très longtemps. Et sans elle, je ne serais plus rien. Je passe sur un pont, sous mes pieds le fleuve. Je monte sur la rambarde. Putain c’est haut. Je regarde l’eau qui glisse sous mes pieds et qui pourrait m’emporter loin d’ici, sans doute dans un monde bien meilleur. Un seul pas en avant et je serais emporté loin de cette ville de malheur.
Invité
Invité
Anonymous


Le saut de l'ange - Libre Empty
Re: Le saut de l'ange - Libre, le Mer 18 Avr - 22:19

Le saut de l'angeRachel & Leevi

Ashe rentrait chez elle après une longue et ennuyeuse journée de boulot. Elle avait besoin de se changer les idées, de bouger, d'un peu d'action quoi. Du coup, elle s'était rendu dans le sud de la ville pour aller rendre visite à un vieil ami qui pourrait peut-être lui filer une piste pour une nouvelle exploration. Malheureusement, l'homme n'avait rien dans ces tiroirs en ce moment. Il avait cependant promis à la jeune femme de se renseigner auprès de son réseau pour voir s'il n'avait pas quelque chose pour elle. Ce fut donc avec un léger espoir que l'aventurière prit le chemin du retour.

La musique à fond dans sa voiture, elle roulait tranquillement vers le nord. Elle chantait à tue-tête en tapotant en rythme sur son volant sans vraiment prêter attention à ce qui se passait autour d'elle. La ville d'Austin, elle la connaissait par cœur depuis le temps. Cela avait été son premier terrain de chasse quand elle était plus jeune. Elle se souvenait de son grand-père qui lui organisait d'extra-ordinaire chasse aux trésors pour ses anniversaires à travers la ville. C'était cela qui lui avait donner le goût et l'envie de devenir une espèce d'Indiana Jones en jupon.

Pourtant, quelque chose l'inquiéta quand elle passa sur le pont.Pourtant, quelque chose l'inquiéta quand elle passa sur le pont. C'est là qu'elle le vit. Quelques mètres derrière elle. Ashe alluma ses warnings et sortie de sa voiture pour savoir si elle avait raison de s'inquiéter ou pas. Cette petite alarme que son instinct avait fait sonner dans son esprit, elle la connaissait trop bien et savait que cela signifiait une situation de danger. Alors qu'elle s'approchait doucement, elle réalisa que l'inconnu qui avait déclenché tout cela en elle était bien en situation dangereuse. Elle ne savait pas trop comment s'y prendre. Ce genre de situation n'était pas vraiment sa tasse de thé.

« Besoin d'aide ? »

Demanda-t-elle simplement en arrivant à la hauteur de l'inconnu. La question se voulait à double sens. Elle pouvait très bien proposer son aide pour qu'il en finisse ou le faire changer d'avis. C'était à lui de faire le choix.

© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous


Le saut de l'ange - Libre Empty
Re: Le saut de l'ange - Libre, le Jeu 19 Avr - 10:32

Je regarde le vide. C’est tentant. De toute façon qu’ai-je à perdre ? Mes idées et mes pensées n’ont jamais été aussi noires. Je regarde l’eau et je me dis qu’il faudrait que je me reprenne en main, que j’envoie tout péter, que je recommence tout à zéro. Sauf que les blessures ont laissé des cicatrices et bordel, ce n’est pas facile. Toutes mes pensées sont tournées vers mes échecs, je n’arrive pas à voir le positif, ça ne me ressemble pas d’être comme ça. Je devrais reculer, descendre du rebord mais mon regard reste fixé sur l’eau qui coule. Ce n’est pas mon heure, je le sens. J’ai envie de me donner une gifle pour me ressaisir, pour me sortir de cette pensée qui a du mal à me quitter mais je ne bouge pas, je suis pétrifié. J’ai toujours été comme ça, à faire vingt mille choses sans aller jusqu’au bout des choses, j’ai besoin d’être dans l’action pour vivre, c’est mon carburant. Et je m’étais fait submerger. J’avais mélanger mes émotions et mes états d’âmes, j’avais perdu l’contrôle et j’avais dépassés plusieurs limites, tout ça pour aider les autres. J’vous jure, on m’y reprendra plus.

Soudain, on me parle. Je sursaute violemment. Hors de mes pensées de façon aussi brutale, je perds l’équilibre en tournant la tête. Je tombe en arrière. On dit qu’on voit sa vie défiler devant ses yeux lorsqu’on s’apprête à mourir, c’est faux : t’as juste envie de te chier dessus tellement ta peur. Je ne sais pas par quel miracle mes mains se sont raccrochées au bord. « AIDE MOI J’VEUX PAS MOURIR PUTAIIIIIIIN » Vus la qualité de mes décibels, je suis bel et bien vivant. Avoir le pied dans le vide me fait grave flipper. Je veux pas mourir, je veux pas. Bordel il me reste encore tant de choses à faire ! Tant de rêves à accomplir ! J’pourrais ouvrir une pâtisserie ? Faire le tour du monde en trottinette ? Devenir pute de luxe ?

En tout cas, cette fille à intérêt à me sortir de là, fissa car elle a ma vie entre ses mains ! « Sors-moi d’la j’ferais tout ce que tu veux ! » j’me mets à paniquer, j’ai chaud. Je sens de la sueur froide glisser le long de mon dos. Respire Leevi, respire.
Invité
Invité
Anonymous


Le saut de l'ange - Libre Empty
Re: Le saut de l'ange - Libre, le Jeu 19 Avr - 17:31

Le saut de l'angeRachel & Leevi

Si l'a vie d'un homme n'était en jeu, Ashe serait certainement parti dans un grand éclat de rire face aux hurlements si peu viril. Au moins, elle avait la réponse à sa question. Oui, il avait besoin d'aide et il avait décidé de vivre. Elle se précipita contre la rambarde et regarde l'homme qui s'était rattrapé dieu seul savait comment au bord et qui était suspendue dans le vide. Elle regarda rapidement autour d'elle, cherchant un bon samaritain pour venir l'aider. Ben oui quoi. Elle avait beau être costaud pour une femme, elle n'était pas non plus « Wonder Woman ». Mais comme d'habitude, il n'y avait personne pour prendre la peine de s'intéresser à ce qui se passait en dehors de son petit monde.

« Tien bon, j'arrive. »

Répondit elle très calmement à ses suppliques pour lui venir en aide. Ashe ignorait tout de cet homme qui avait jouer au con et failli perdre pour le coup, mais soyez sûr qu'elle était déjà en train de lui préparer la plus belle soufflante qu'il n'aurait jamais. Oui, elle comptait lui passer un savon lorsqu'il serait en sécurité. D'ailleurs, son discours, elle le répétait mentalement alors qu'elle rejoignait sa voiture au pas de course. Heureusement qu'elle avait toujours son attirail d'exploration dans le coffre. Après avoir ouvert ce dernier, elle retira rapidement sa veste en cuir qu'elle balança à l'intérieur et attrapa au baudrier et une corde. Pas question qu'elle prenne de risque pour sauver un imbécile.

Il ne fallut pas plus d'une minute à la rouquine pour être opérationnelle. Elle revient en courant vers la balustrade et fit un nœud autour d'une barre afin de s'assurer. Elle attacha ensuite la corde à un mousqueton et s'assit sur la rambarde avant de prendre une grande inspiration. Heureusement qu'elle n'était pas sujette aux vertiges. Après avoir balancé le reste de sa corde dans le vide, Ashe se mit en position et se laissa glisser afin de pouvoir se mettre à la hauteur du jeune homme.

« Ca va aller t'inquiète pas. OK ? Mais tu vas devoir me faire confiance si tu veux t'en sortir en un seul morceau. »

Le ton était froid et sec, comme souvent avec la jeune femme. Ceci dit, elle en voulait à cet homme de la mettre dans cette situation. Et elle s'en voulait aussi de s'être arrêté finalement. Tout en parlant, elle avait cependant passé la corde autour de la taille de l'inconnu afin de l'assurer s'il devait lâcher prise.

« Bon écoute, tu es sécurisé maintenant. Alors tu vas doucement lâcher le rebord pour te tenir à moi et on va tranquillement descendre tous les deux. »

Ashe était d'un calme olympien. À croire qu'elle avait fait ca toute sa vie. En parlant, elle avait passé ses jambes autour du jeune homme pour se placer de manière à ce qu'il puisse facilement exécuter ce qu'elle venait de lui demander. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, la rouquine n'était pas experte. En général, c'était elle qu'on venait sortir d'une situation périlleuse et pas l'inverse. D'ailleurs, si elle avait pris le temps de réfléchir une seconde, elle se serait contenté d'assurer la victime et d'appeler les secours plutôt que de se jeter la tête la première dans le vide et de ne pas avoir d'autre solution que de prendre un bain pour se sortir de là. C'était du grand Rachel Porter tout craché. Agir avant de réfléchir... Pour un professeur, ce n'était pas terrible...

© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous


Le saut de l'ange - Libre Empty
Re: Le saut de l'ange - Libre, le Lun 23 Avr - 12:33

Je tente tant bien que mal de contrôler ma respiration. En tombant, je n’ai pas vu à qui j’avais à faire, je n’ai pu voir qu’une fraction de seconde des cheveux roux. Était-elle une jeune femme ou déjà une dame ? Quelle que soit la réponse, ce n’était pas mon souci du moment, elle devait trouver une solution pour me sortir de là. Mais où va-t-elle ? J’entends des pas précipités courir dans la direction opposée de la mienne. « Hééééé ! REVIIIIIENS ! » Elle me laissait en plan ou je rêve ? Je ne voulais pas mourir, pas comme ça ! J’avais encore tellement de choses à faire de ma vie ! Tellement de gens à rencontrer ! Soudain, sa voix. Elle est revenue la gazelle ! ALLELUIA ! « D’toute façon, si j’te fais pas confiance je crève ! » Je suis d’une logique implacable quand je veux. Merci le stress de me faire parler. Et puis, pof ! Elle apparaît à côté de moi comme par magie. Je la regarde interloqué, comment elle avait fait ça ? Putain, quelle femme ! Je la regarde admiratif et j’hoche la tête. Je ferais exactement ce qu’elle me dit, elle a l’air de savoir ce qu’elle faisait. Ses jambes s’enroulent autour de moi. Dans d’autres circonstances, j’aurais encore joué au con mais ce n’est pas l’moment de lui dire d’enlever ses vêtements. Elle voulait que je lâche le bord. Je ferme les yeux et je me concentre, je ne dois pas paniquer. Petit à petit, je relâche la pression sur le bord et mes doigts se détachent lentement du bord. Dès que ma peau n’est plus en contact avec le contact froid de la pierre, je serre cette inconnue contre moi et plonge ma tête entre ses seins. Bon, quoiqu’on puisse en dire, ce n’était pas du tout calculé. Ce n’est pas ma faute si elle s’est accrochée à cette hauteur. Nous nous balançons au-dessus du fleuve, suspendus entre le paradis et l’enfer. « J’avoue, pour un premier rencard, c’pas super ! » Dis-je pour détendre l’atmosphère. J’étais soulagé d’être dans ses bras. Comme quoi, faire un câlin à une inconnue c’est plus réconfortant que de se jeter dans l’vide. Bon maintenant ? C’était quoi la suite du programme ? « En tout cas, merci » soufflais-je, reconnaissant. « Sans toi, je nagerais avec les poissons. » Et ce n’était pas du tout un de mes objectifs de vie. Je regarde autour de moi, on a une vue imprenable sur les lumières de la ville. Si la situation n’était pas aussi catastrophique, j’aurais trouvé l’instant romantique. « On fait quoi maintenant ? On descend jusque dans le fleuve ou… heuu ? « ou quoi ? La seule solution c’était de faire le grand plongeon ou alors de remonter mais je n’étais pas sûr d’avoir la force nécessaire pour arriver à soulever mon corps de rêve.
Invité
Invité
Anonymous


Le saut de l'ange - Libre Empty
Re: Le saut de l'ange - Libre, le Mar 24 Avr - 15:52

Le saut de l'angeRachel & Leevi

Ashe se retrouvait suspendue dans le vide, un inconnu accroché à elle. Bon d'accord, le type en question avait l'air pas mal du tout. Mais sérieusement, il manquait de cran. Elle ne réagit même pas quand il fourra son nez dans sa poitrine. Heureusement qu'elle n'avait pas de décolleté plongeant. La vérité était qu'elle ne s'en était même pas rendu compte. Elle était bien trop concentré pour trouver une solution afin d'éviter le bain de minuit forcé. Et puis cela valait mieux pour le grand brun. Ce n'était pas le moment qu'elle lui décoche une droite. Alors qu'Ashe se retrouve une nouvelle fois dans une situation impossible, l'homme fait une tentative d'humour et elle haussa un sourcil avant de répondre :

« J'espère que tu comptes prévoir mieux pour le second. »

Pourquoi avait-elle répondu cela ? Aucune idée. C'était la première chose qui lui avait traversé l'esprit. Enfin bon. Elle avait autre chose en tête pour avoir conscience de tout cela. Le nez en l'air, elle se demandait si elle pourrait... Non, elle n'était pas assez costaud pour soulever et son corps et celui de l'homme qui s'accrochait à elle comme une moule à son rocher à la force des bras. Si seulement il pouvait faire un tout petit effort. Mais quelque chose lui disait que cela n'allait pas être pour aujourd'hui.

Par la suite, l'inconnu la remercia. C'était prématuré selon elle, car ils étaient toujours suspendus dans le vide à minimum quinze mètres au-dessus de l'eau. Rachel regarda vers le bas et constata que sa corde était trop courte d'au moins deux mètres. Le plongeon ne serait pas plus dangereux que de sauter du plus haut plongeoir de la piscine, mais il y avait le poids des vêtements, sans oublier le harnais qu'elle portait.

« Tu me remercieras plus tard. On n'est pas encore sorti d'affaires. Et par pitié, la prochaine fois que tu penses à mettre fin à ta vie. Fait ça comme tout le monde, dans l'intimité de ton appartement. »

Le ton était peut-être un peu trop froid et sec en vu de la situation, mais c'était Ashe. Directe et franche. Qui ne connaissait pas le sens du mot délicatesse. Ceci dit le grand brun avait l'air de se poser les mêmes questions qu'elle.

« J'ai bien peur qu'il nous faille prendre un bain pour nous sortir d'ici. Sauf si tu as envie de passer la nuit à attendre suspendu dans le vide que quelqu'un appel les secours ? Personnellement, j'ai mieux à faire. »

Rachel n'était pas le genre de femme à porter des fringues de marques et autres trucs à la dernière mode, pourtant, elle adorait les chaussures qu'elle portait ce soir-là et ne voudrait les pourrir pour rien au monde. Du coup, elle se tortilla comme elle pouvait afin de pouvoir les retirer. Tout en faisant elle expliqua :

« Il va falloir qu'on se déleste le plus possible si on ne veut pas être entraîné vers le fond par le poids de nos fringues. »

C'était vraiment à croire que ce n'était pas la première fois que la rouquine se retrouvait dans cette situation. Une fois sa chaussure en main, elle parvint à la balancer suffisamment fort pour qu'elle passe par-dessus la rambarde située un peu au-dessus d'eux. Elle fit de même avec la suivante avant d'ajouter :

« Enfin, c'est comme tu préfères, mais je te préviens que je te laisserais couler. »

© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous


Le saut de l'ange - Libre Empty
Re: Le saut de l'ange - Libre, le Mer 25 Avr - 15:42

Cette situation était complètement surréaliste. Je me balançais dans le vide accroché à une inconnue qui avait l’air d’avoir un sale caractère mais qui au moins savait ce qu’elle faisait pour nous sortir de là. J’essaie de dédramatiser la situation en faisant de l’humour, signe que je lui faisais entièrement confiance et que le stress de la situation n’était qu’un lointain souvenir. « Je prendrais ma virilité avec moi pour le second » dis-je avant d’éclater de rire. Bon d’accord, je suis toujours un peu nerveux mais qui ne le serais pas ? Putain, nous sommes suspendus à sept mètres au-dessus du vide ! Déjà, les montagnes russes c’est pas mon kiff, mais alors descendre en rappel… Du coup, je la remercie quand même, parce que j’ai face à moi superwoman. Nous n’étions pas encore sortis d’affaire mais qu’importe au moins, si la corde lâche, je ne mourrais pas seul. Et puis, elle me fait la morale, blablabla. Au fond, je ne voulais pas mettre fin à ma vie, j’étais en pleine introspection. « J’voulais pas mourir ! J’réfléchissais au sens de la vie ma ptite dame ! » J’suis un survivor moi, pas un suicidaire même si j’étais au bord du gouffre. Mais cette malheureuse chute m’avait remis les idées en place. Bref, nous débâterons plus tard. La question était de savoir comment sortir de là. Evidemment, elle arrive à la même conclusion que moi : va falloir piquer une tête. « Pardon madame, j’veux pas vous retenir plus longtemps, allons prendre un bain de minuit ! Ça sera sans doute la partie la plus intéressante de cette histoire ! » Elle est sauvage, brute, j’aime bien son côté un peu bagarreuse. Je jette un regard au fleuve. Y’a pas trop de courant, mais l’eau doit être relativement froide. Va falloir être fort ! Je la regarde avec un sourire malsain sur le visage tout en l’écoutant. Faut s’mettre à poil ? Pas d’problèmes. Tandis qu’elle se contorsionne pour enlever ses chaussures, j’accroche mes jambes autour de sa taille et enlève mon t-shirt. Directement après, je l’encercle de mes bras ouais, j’pas envie de tomber de si haut. J’ai du mal à déboutonner mon pantalon. Je tremble un peu, c’est chaud à mettre en place son idée même si elle coule de source. Le poids de nos vêtements trempés risque de nous attirer vers le fond. « Heuu… tu sais enlever mon jeans ? Je risque de tomber si j’m’en charge » C’était la vérité mais imaginer cette lionne enlever mon pantalon était une idée assez plaisante même si la situation était catastrophique. « je peux t’aider aussi tu veux… » Nope, je ne perds pas le nord…
Invité
Invité
Anonymous


Le saut de l'ange - Libre Empty
Re: Le saut de l'ange - Libre, le Mer 25 Avr - 19:10

Le saut de l'angeRachel & Leevi

Le type avait l'air de reprendre ses esprits. D'ailleurs, il n'hésitait pas à assumer son manque total de virilité dans cette histoire. À sa réflexion, Rachel haussa un sourcil en se demandant s'il en avait réellement. Ouais, cela restait à prouver, mais vu la situation, elle n'était pas sur de vouloirs le savoir. Naturellement, avec son franc-parler et son caractère de cochon habituel, elle ne put s'empêcher de lui balancer quelques réflexions sur son comportement idiot. Elle ne put s'empêcher de lever les yeux au ciel à sa réponse.

« Peut importer mon vieux. La prochaine fois ne monte pas sur le parapet d'un pont. Tu rendras service à l'humanité. »

Le ton était toujours aussi sec et cassant. Du grand Rachel quoi. Et les choses n'allaient pas en s'arrangeant, car la rouquine comprit très vite que si elle ne voulait pas passer la nuit avec cet inconnu littéralement pendu à ses Basques, ils allaient devoir finir à l'eau. Lorsqu'elle fit part de cet état de fait à son infortuné compagnon, ce dernier ne put s'empêcher de plaisanter à nouveau. Arg, si seulement ils n'étaient pas dans une situation aussi inconfortable et qu'elle avait besoin de le garder conscient, soyez sûr qu'elle lui aurait déjà coller son poing dans la figure pour le faire taire. Non pas qu'elle était hermétique à l'humour, mais il y avait un temps pour tout. Et là, ce n'était pas franchement le moment à ses yeux.

Rachel indiqua par la suite qu'il valait mieux se délester le plus possible pour ne pas être entraîné vers le fond. La réaction de son interlocuteur ne se fit pas attendre et le sourire qu'il affichait fit naître un frisson dans le dos de la jeune femme. Ce n'était pas vraiment le moment d'avoir ce genre d'idée salace, mais tant qu'il ne faisait aucune allusion, elle le supporterait. Contrairement au grand brun, qui n'était assurer que par une corde, Ashe avait un baudrier qui l'empêchait de retirer son pantalon. En revanche, elle n'hésita pas à retirer sa chemise, arrachant les boutons au passage, alors que le jeune homme se débattait avec son jean. Encore un qui ne sait pas se servir de ses dix doigts. Elle poussa un grognement en se attrapant le dit pantalon et en le faisant glisser afin de le retirer. Dans d'autres circonstances, elle aurait peut-être pris le temps d'admirer le spectacle que lui offrait l'inconnu, mais sur le moment elle n'avait pas franchement la tête à cela.

« Merci, je me débrouillerais toute seule le moment voulu. »

Répondit-elle toujours aussi sèchement quand le jeune homme lui proposa son aide. Elle était coincée dans ses sangles et elle allait devoir utiliser la force de ses bras pour se cramponner à la corde le temps d'en sortir. Maintenant qu'ils étaient tous les deux délestés de ce qu'ils pouvaient, Rachel jeta un coup d’œil vers le bas avant de planter son regard d'acier dans celui de son interlocuteur.

« Prêt pour la descente ? »

Sans attendre une réponse, la rouquine commença à manœuvrer et le couple se retrouva rapidement en bout de corde. Avec un sourire presque diabolique, Ashe regarda le jeune homme et détacha la corde qui le sécurisait.

« Allez hop, tout le monde à l'eau. »

© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous


Le saut de l'ange - Libre Empty
Re: Le saut de l'ange - Libre, le Mer 25 Avr - 21:16

Elle commence à me souler avec sa morale à six francs cinquante cette meuf. Okay elle avait décidé de m’aider mais ce n’était pas une raison pour se montrer désagréable et hautaine. Je souffle, agacé par ses réponses. Elle devait sans doute faire partie de celles qui savaient mieux que quiconque, ce type de personne m’exaspéraient au plus haut point. J’vous jure, si je n’étais pas dans cette situation, j’aurais analysé ses faits et gestes pour lui envoyer son profil psychologique dans la tronche. Elle ferait moins la maline, j’suis sûr.

« Mais ouais t’as raison »

Je perds patience. Néanmoins, je calme mon énervement, on va devoir se jeter à l’eau, c’est évident. Toujours armé de mon humour, mes tentatives de détendre l’atmosphère sont vaines. Elle a un bâton dans l’cul ou quoi cette meuf ? Dieu, qu’elle est pénible ! Mais je ne perds pas la face, ça lui ferais sans doute trop plaisir de me voir m’énerver. Je commence à me débattre pour enlever mes vêtements qui risqueraient de m’entrainer au paradis plutôt que sur la terre ferme. Je lui demande son aide sur un ton, un peu charmeur, je le reconnais et elle balance mon jeans à la flotte comme si elle venait de toucher une atrocité. Ça va, meuf, c’est qu’un pantalon. Elle retire sa chemise et je me retiens de faire le moindre commentaire. Elle refuse mon aide. Tant pis pour elle, si elle coule, j’irais pas la repêcher. Son ton sec, j’en peux plus de l’entendre. J’hésite à lui dire d’appeler les secours mais concrètement, je n’ai pas envie de passer toute la soirée en sa compagnie… Je lui réponds d’un signe de tête. Evidemment que je suis prêt. La corde nous fait descendre. Je relache un peu la pression faite avec mes bras autour d’elle. Bordel, la corde est trop courte. On va devoir se laisser tomber. D’un coup, comme ça, sans prévenir, elle détache la corde et je tombe à l’eau. La saloooooooooope.

Le froid du fleuve me coupe la respiration quelques secondes mais je parviens à sortir la tête hors de l’eau. Le courant n’est pas assez fort pour me guider la route. Je la regarde tomber dans l’eau dans un plouf très disgracieux. J’attends qu’elle sorte de l’eau. Elle est où putain ?! Je tourne la tête de gauche à droite, toujours aucun signe d’elle. Fais chier. Je me mets à nager vers où elle est tombée et j’aperçois des bulles d’air. Mais qu’est-ce qu’elle fout ? Sans réfléchir, je plonge et ouvre les yeux. Je n’y vois rien, comme dans l’cul d’un noir. Et puis, j’aperçois un reflet métallique : son baudrier ! Et puis je vois une masse qui s’agite, elle est coincée. Je nage vers elle. On ne dirait pas comme ça, mais le fleuve est relativement profond. J’arrive à toucher ce qui la maintient sous l’eau et à l’aveugle je sens des branches. Son baudrier s’est emmêlé. Bravo championne. Je tire de toutes mes forces, la branche se casse. J’attrape son corps et grâce à une impulsion donnée au sol, nous remontons à la surface et je respire un grand coup. Alleluia, elle est vivante !

« Du coup, je ne te dois plus rien. Dis pas merci surtout ! » Dis-je avant de nager vers la rive. Je sors de l’eau et je frissonne. Damn, c’est la broussaille ici. Reste à savoir comment remonter vers la route…

Invité
Invité
Anonymous


Le saut de l'ange - Libre Empty
Re: Le saut de l'ange - Libre, le Mer 25 Avr - 23:24

Le saut de l'angeRachel & Leevi

Il semblait évident que le courant ne passait pas du tout entre ces deux-là. Rachel avait du mal à supporter son humour alors que le moment était mal choisi et elle lui faisait bien sentir. Sans parler du fait qu'il n'avait pas l'air très débrouillard. Le genre de type qui lui sortait par les yeux, les oreilles et les narines. Fallait bien avouer qu'ils n'étaient pas nombreux ceux qui trouvaient grâce à ces yeux. Du coup, lorsqu'ils furent près à passer à la seconde phase de cette soirée mémorable dans le mauvais sens du terme, la rouquine agissait sans rien dire. Alors forcément, quand elle retira la corde qui tenait le jeune homme qui se retrouva à la flotte en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Malheureusement, elle n'avait pas prévu que cet imbécile l’entraîne avec lui dans sa chute. Du coup, elle n'avait pas eut le temps de sortir de son baudrier avant de sauter.

La suite se passa très vite et Rachel ne comprit pas tout de suite ce qui se passait. Sa chute involontaire l'avait entraîné droit vers le fond. Sans dire qu'elle était une professionnelle, elle avait déjà dû plonger de plusieurs mètres, ce n'était pas totalement nouveau pour elle. Elle savait donc comment se rétablir et remonter à la surface sans trop de dégâts. Pourtant, alors qu'elle cherchait à se débarrasser des sangles qui lui enserraient la taille et les cuisses elle réalisa que quelque chose clochait. Heureusement, la rouquine n'était pas du genre à paniquer facilement. Elle n'était pas sous l'eau depuis longtemps et avait un peu de marge devant elle pour analyser la situation. Enfin, c'était sans compter sur l'autre idiot qui réussit à la sortir de là. Il a réussi à briser la branche qui la maintenait au fond avant de l'attraper pour l'aider à remonter. Comme si elle avait eut besoin de lui.

À peine eut elle sortie la tête de l'eau et prit une grande inspiration que Rachel quitta l'étreinte du jeune homme pour aller rejoindre la rive la plus proche. En plus, il attendait des remerciements ? Nan, mais elle n'en serait pas là s'il n'avait pas joué au con dès le départ. Déjà qu'elle détestait devoir un service, alors elle n'était pas prête d'admettre qu'il venait de lui sauver la vie. Alors qu'elle sortait de l'eau rapidement suivie par l'inconnu, elle se tourna vers lui les mains sur les hanches.

« Déjà, je ne comptais pas te demander quoique se soit en retour pour t'avoir sorti du pétrin. Ensuite, je ne t'ai rien demandé, je te signale. Et cela ne serait jamais arrivé si tu avais su plongé correctement. C'est toi qui m'as embarqué. »

Rachel tourna les talons et observa les alentours. Au moins son expérience de randonnée dans la jungle ne lui serait pas totalement inutile pour se frayer un chemin. Sans même prendre la peine de se retourner pour regarder ce que faisait le grand brun, elle commença à avancer en ajoutant :

« Si tu veux sortir de là, tu devrais me suivre. Mais encore une fois, tu fais comme tu veux. Tu es hors de danger, maintenant, c'est plus mon problème. »

Oui, Ashe était vexée et cela se sentait. Mais elle ne comptait pas sur l'autre abruti pour se sortir de là. Au moins elle avait toujours un pantalon sur les fesses elle !

© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous


Le saut de l'ange - Libre Empty
Re: Le saut de l'ange - Libre, le Mar 1 Mai - 19:52

JE la sors de l’eau, je la sors de la noyade, bref je lui sauve la vie et vous pensez qu’elle me dirait merci ? Et bah non ! Quelle empotée mal polie celle-là ! Je sors de l’eau et bordel, il fait froid. Je grelotte. Les nuits sont fraiches contrairement aux journées. Je sautille sur place pour me réchauffer et me sécher comme je peux. Bordel, j’suis pas fait pour la vie de robinson moi ! Je suis à peine sorti de l’eau qu’elle m’agresse déjà.

« Bon okay cocotte. Tu calmes tes nerfs, tu commences grave à me taper sur le système ! C’est à se demander comment tu fais pour te supporter toi-même ! » J’passe à côté d’elle et je regarde les alentours et j’ajoute « Et puis, si tu m’avais pas fait peur là-haut, je ne serais pas tombé alors ravale ta fierté mal placée et tais-toi ! » Elle me casse les couilles celle-là ! J’ai rarement vu une fille aussi chiante qu’elle ! Même Ceylèste dans ses jours rouges était plus sympathique, c’est dire ! Elle passe à côté de moi et continue à avoir cette condescendance qui m’insupporte. Devant nous, c’est pire que la jungle. Y’a des ronces partout au sol, j’vais griffer mes pauvres petits mollets mais tant pis, plus vite elle est hors de ma vue, plus vite je serais tranquille.

« Bien sûr, je vais te suivre ! Vas-y continue dans cette direction, t’as raison ! T’as pas vu que le sol était couvert de ronces et d’orties ? Je te rappelle que t’es à pieds nus ! Mais si madame se prend pour Rambo, Vas-y ouvre la marche si tu te crois plus maligne. »

Elle avait carrément plus de testostérone que lui et moi réuni d’ailleurs. Depuis quand elle s’était pas envoyé en l’air celle-là ? Et il était hors de question de la prendre sur mon dos, Fallait être stupide pour envoyer ses chaussures par-dessus la rambarde. Moi j’ai mes baskets aux pieds, j’m’en fiche de marcher dans tout ce Bazard. J’suis peut-être à moitié nu mais moi j’ai toujours de quoi survivre aux pieds. J’avais carrément envie de la laisser là et d’partir de mon côté mais le petit ange sur mon épaule me murmurait de rester avec elle, à deux on s’en sortirait mieux.

« Sinon, on peut remonter le courant, il n’est pas trop fort. On trouvera un endroit plus dégagé. »


Invité
Invité
Anonymous


Le saut de l'ange - Libre Empty
Re: Le saut de l'ange - Libre, le Mer 2 Mai - 22:37

Le saut de l'angeRachel & Leevi

Cocotte ? COCOTTE ! Il avait osé l'appeler cocotte ! Nan, mais sérieusement, c'était quoi ce pauvre type. Elle aurait mieux fait de le laisser sur le parapet de ce fichu pont et sauter s'il le voulait. Au moins, cela aurait débarrassé la planète d'un pauvre abruti. Et le pire, c'était qu'il osait lui mettre ca sur le dos ! Nan, mais c'était le monde à l'envers ! Elle allait bientôt finir par marcher sur la tête. La moutarde lui montait sérieusement au nez et elle se retourna pour faire face à cette abrutie finie. Les mains sur les hanches, Rachel lui lança un de ses regards noirs qui avaient tendance à faire fuir même les plus téméraires.

« Ma fierté, mal placé comme tu dis m'a sortie de situation bien plus catastrophique que cela alors tu ferais mieux de profiter de mon expérience au lieu de vouloir me mettre toute cette situation sur le dos. Parce que le connard qui était debout sur le bord d'un pont, c'était toi, pas moi ! C'est donc à cause de toi qu'on se retrouve dans cette situation. Alors ne me fais pas chier sinon je te rejette à l'eau. »

Ashe s'était exprimé de manière calme mais totalement froide et cassante. Nan, mais franchement, il se prenait pour qui cet apollon des bacs à sable pour lui parler ainsi ? Elle prit une grande inspiration et se retourna pour reprendre sa progression. Il ne fallut pas plus de deux minutes pour que son compagnon d'infortune ouvre de nouveau la bouche pour lui faire remarquer qu'il y avait des ronces et des orties et qu'elle était pieds nus. Sans blagues ? Elle n'avait pas remarqué dit donc ! Elle ferma les yeux une petite seconde et prit une grande inspiration pour ne pas lui coller son poing dans la figure.

« Dit donc tu es du genre bouché à l’émeri toi ! Je sais ce que je fais et Rambo n'est qu'un débutant à côté de moi alors la ferme et avance. »

C'est à ce moment-là que l'inconnu fit une proposition. Intelligente pour une fois. Mais trop aléatoire. Rien ne prouvait qu'il y avait une zone plus accessible à proximité et sincèrement, Rachel n'avait pas envie de passer plus de temps que nécessaire avec ce type.

«Ouais, si tu veux prendre le risque de mourir d'hypothermie avant d'avoir pu trouver un coin moins sauvage. Ou de te noyer à cause de l'épuisement. À toi de voir la mort que tu préfères. Moi, je reste sur la terre ferme. »

Rachel réussis à se frayer un chemin sur environ trois mètres avant de glisser. Elle se rattrapa à une branche de justesse et se mit à jurer. La pente était bien plus raide qu'elle ne s'y attendait. Bon sang, elle devoir s'avouer vaincu et mettre en pratique la solution de ce type. Elle fit une petite marche arrière afin de retrouver un coin plus stable avant de soupirer et de se tourner une nouvelle fois vers son interlocuteur.

« Bon d'accord. Tu as peut-être raison sur ce coup. On ne peut clairement pas rejoindre la route par ici. Mais ne jubile pas si tu ne veux pas que je te noie.»

© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous


Le saut de l'ange - Libre Empty
Re: Le saut de l'ange - Libre, le Sam 5 Mai - 20:49

En fait, les gens comme elle, je ne peux tout simplement pas les supporter. Madame est mieux que tout le monde, ça j’ai bien compris. Madame sait tout, je l’ai capté. Elle est encore plus insupportable qu’Hermione Granger dans le tome 1. Je la regarde les bras balans. Si elle imagine qu’elle me fait peur avec ses yeux de fouine, elle se trompe la cocote. Elle crache son venin. Problème pour elle, je suis immunisé contre ce genre de paroles. Je lève les yeux au ciel et je croise les bras. Elle m’énervé mais j’ai bien compris que je l’énervais plus et ça, c’est terriblement amusant.

« Oh pardon ! » Dis-je en faisant la référence « Je ne savais pas que MADAME était une super-héroïne, c’est vrai que t’as un air de Black Widow quand on regarde bien ! » Je fais mine d’être intéressé par son physique le temps de quelques secondes et puis j’ajoute « Tu t’énerves tout d’seule ma grande. » Et puis, je fais chier mon monde si je veux, elle n’a rien à me dire.

Elle tente de rester calme, mais je sens dans sa voix qu’elle est à deux doigts de me massacrer la gueule. Son non-verbal en dit long. Si elle continue à me casser les pieds, sa carapace de madame forte, j’vais l’exploser en mille morceaux. J’ai croisé des tueurs en série bien plus flippants qu’elle, pour moi, c’est meuf, c’est une peluche frustrée parce qu’elle n’a pas de dents pour mordre son os. Elle me demande de la fermer. « Roooh, tu sais, les jurons dans la bouche d’une jeune femme, ce n’est pas très gracieux » minaudais-je en passant à côté d’elle pour affronter les ronces. Comme je l’avais imaginé, c’est difficilement praticable mais l’autre, elle ne me croit pas malgré ma proposition de faire demi-tour et de passer par le fleuve.

« Ben vas-y Saint-Thomas, viens voir par toi-même ! » Elle se croit plus maligne que moi et ça m’exaspère. Faut pas avoir un bac + 5 en médecine pour capter que c’est impraticable. Mais elle est têtue, sans doute plus têtue que moi, c’est dire. Je la regarde s’avancer, je ne bouge pas. Je n’irais pas plus loin quitte à l’abandonner. Je fais demi-tour. Un craquement et je fais volte-face. L’autre elle jure et un sourire satisfait déforme mon visage. Elle galère et elle me prouve que j’ai raison. Je lève les mains en signe de retrait « Je ne dis rien... » mais mon sourire en dit long.

Nous retournons sur la rive en silence. Je plisse les yeux pour affronter l’obscurité du fleuve. Mon regard balaye les alentours et je retourne dans l’eau. Elle n’est pas froide. Enfin, pas au point de risquer l’hypothermie comme Granger le disait. Je reste sur le côté et je remonte le courant. L’eau m’arrive aux hanches, plus loin j’aperçois une plage de galets à environ 500 mètres. « Là, on va passer par-là. Sauf si t’as une idée qui je suis sûr, sera bien meilleure que la mienne. » Mon sarcasme un jour me perdra. C’est sûr. Mais elle peut me cogner, j’en ai vu des pires qu’elles. Pour moi, elle n’est juste qu’un chaton qui apprend à dompter ses griffes.
Invité
Invité
Anonymous


Le saut de l'ange - Libre Empty
Re: Le saut de l'ange - Libre, le Sam 19 Mai - 21:58

Le saut de l'angeRachel & Leevi

Alors comme ce sale type la trouvait énervé ?. Et bien, il était évident qu'il ne la connaissait pas. D'ailleurs, s'il avait un minimum de connaissance de son expérience, il aurait un peu de confiance en elle, hors, c'était loin d'être le cas. Mais elle préféra le laisser dire et le laisser croire ce qu'il voulait. Elle s'en moquait pas mal. Déjà, ce type était un parfait inconnu et en plus, elle se foutait royalement de ce que pensaient les gens de manière générale. Alors ce n'était pas aujourd'hui qu'elle allait commencer à s'en inquiéter. Et surtout pas à cause d'un abruti de ce genre. Ce qu'il prend pour de l'énervement, c'est simplement son état « normal » avec une légère pointe d'agacement cela dit. Mais il ne valait pas la peine qu'elle use sa salive pour lui expliquer quelque chose qui lui échapperait sûrement. Elle préféra l'ignorer et continuer comme s'il n'était pas là. Bon au final, elle devait bien s'avouer vaincue et admettre que son interlocuteur avait raison. Bien que cela était pénible, elle avait fini par l'admettre et écouta ce qu'il proposait. Pffiou encore un bain. Mais avaient ils vraiment le choix ?

Alors que son compagnon de mésaventure lui indique qu'il a trouvé un autre chemin, le regard de Rachel est attiré par un début d'agitation sur le pont. Sa voiture garée le bas-côté avait fini par attirer l'attention certainement. Elle regarda l'homme qui se trouvait dans l'eau avec un petit sourire en coin et se contenta de s'asseoir. Les secours n'allaient certainement plus tarder. Elle se demandait si elle allait lui dire ce qu'elle avait remarquer ou bien si elle gardait le silence et le laissait se démerder et partir vers l'inconnu. Car après tout, rien ne prouvait que ce qu'il avait distingué dans le noir était la solution miracle. Et Ashe savait que si elle n'était pas capable de se sortir toute seule d'une mauvaise situation, s'éloigner du point d'origine n'était pas une bonne idée. Cela compliquerait la tâche des secours. Hors elle préférait attendre bêtement ici plutôt que de risquer de perdre son temps dans la flotte.

Alors que le grand brun s'était enfoncer dans l'eau, Ashe poussa un soupire et fini par l'interpeller.

« Je ne suis pas sûr que se soit une bonne idée de bouger d'ici. »

Dit elle simplement d'un ton toujours aussi froid.

« Mais je ne voudrais pas briser ton élan. Oh et puis tu es un grand garçon débrouille toi comme tu le sens. Moi, je reste là. »

Alors qu'elle venait de finir sa phrase, Ashe aperçut des faisceaux lumineux provenant du pont et qui se dirigeait vers le fleuve. D'un bon, la rouquine se leva et commença à agiter les bras en lançant des grands « ohé ! Par ici ! » aussi fort qu'elle le pouvait. La corde restée suspendue dans le vide devait en intriguer plus d'un là-haut. Bon, forcément, cela allait attirer l'attention de l'autre abruti, mais tant pis. Elle voulait sortir de là le plus vite possible et l'important était de faire savoir qu'elle était là. De toute manière, les secours allaient certainement débarquer par voix fluviale dans quelques minutes. Il suffisait d'être patient. Mais ce point n'était pas une vertu chez la jeune femme.

© 2981 12289 0
Invité
Invité
Anonymous


Le saut de l'ange - Libre Empty
Re: Le saut de l'ange - Libre, le Lun 21 Mai - 19:08

Je n’avais qu’à présent une seule envie : ne plus la voir et me sortir de ce merdier dans lequel elle m’avait fourré. Si elle n’avait pas joué les héroïnes en mousses à faire du rappel, on n’en serait pas là. Elle aurait pu juste me tirer, j’lui aurais dit merci, et on en serait resté là. Mais non, il fallait qu’elle se donne ne spectacle et puis qu’elle faille mourir. On s’est sauvé mutuellement la vie, elle ne l’entend pas de cette oreille. Je m’en contre fiche. Je m’enfonce dans l’eau, tant pis si elle ne me suit pas, ça m’est bien égal. L’eau est plus chaude que la température extérieure donc, ça ne me dérange pas et mon corps supportera ça le temps de quelques minutes. Je n’ai qu’un objectif : me sortir de là. Sauf qu’elle m’interpelle de nouveau. Je me retourne vers elle et je croise les bras.

« Et on peut savoir pourquoi ? »

Son air de garce m’énerve. Je me demande comment on peut arriver à être aussi hautaine et teigneuse. C’est une malédiction cette nana, un kyste. Je lui balance de l’eau sur le visage lorsqu’elle ne va pas au bout de son explication. Je suis fatigué de l’entendre et qu’elle joue avec mes pieds.

« OKAY. TRES BIEN. »

Je reprends ma route dans l’eau et j’aperçois des faisceaux lumineux. Des secours. Oh merci petit Jesus ! Je vais me mettre à aller à l’Eglise, c’est pas possible. C’est un miracle ! Je vais changer la date de noël et le fêter ce jour. Ce jour où les Rois mages des temps modernes m’ont apporté la libération ! J’étais leur étoile du Berger et ils m’avaient enfin trouvé ! J’ajoute, que la rousse à obtenu le rôle de l’âne. Je tombe en arrière dans l’eau soulagé.

« ALLELUIAAAAAAA ! » j’crie et je me relève en faisant des grands signes. Rapidement, des gyrophares éclairent la nuit, oh oui messieurs les pompiers, venez m’aider ! Y’a un bruit étrange qui brise le silence, un helicoptère survole notre zone d’insécurité.

« Putain trop bien on va faire un tour en hélicoptèèèèèèèèèèèère !!! » Je suis comme un gosse, j’suis tout excité et toute mon amertume est envolée. Ya une longue échelle qui descend d’la haut et un super secouriste en descend. Nous sommes sauvééééééééééés !
Invité
Invité
Anonymous


Le saut de l'ange - Libre Empty
Re: Le saut de l'ange - Libre, le Mer 23 Mai - 21:53

Le saut de l'angeRachel & Leevi
Alors que les secours sont sur le point de débarquer, Rachel ne peut retenir un soupir de soulagement. L'idée de ne plus devoir supporter ce type la rendrait presque euphorique. Mais comme à son ordinaire, elle reste froide et impassible. Enfin presque. Elle ne peut s'empêcher de penser que si elle n'était pas tombée sur un bras cassé elle s'en serait mieux sortie. Combien de fois, c'était elle retrouver dans des situations périlleuses avec l'étudiant qui lui servait d'assistant ? Elle ne comptait plus. Et pourtant, elle s'en était toujours sortie sans problème. En faisant preuve d'ingéniosité, d'astuce et d'un brin de force physique. Hors clairement ce mec avait été un boulet à ne rien savoir faire d'autre que hurler de panique, de la mettre en danger et d'avoir failli la noyer. Il n'avait à aucun moment cherché à l'aider à s'en sortir. Et voilà que maintenant, il avait l'air de remercier le ciel de voir les secours arriver. Décidément, un vrai minable. Il n'y avait pas de quoi s'exciter comme cela. Surtout, lorsqu'il comprit qu'ils allaient être sortis de là par les airs. Cela surprit la rouquine qui aurait plutôt penser à un sauvetage par voix fluviale. Mais les secours sur le pont avaient certainement dû croire que la situation était plus dramatique qu'elle en avait l'air. La seule chose qui lui importait, c'était de sortir de là.

Son compagnon de mésaventure allait être secouru le premier car il se trouvait dans l'eau. Ashe ne put s'empêcher de marmonner entre ses dents à l'idée de devoir retourner à l'eau pour être sortie de ce gué-pied. Mais c'était sans compter sur le secouriste qui lui faisait signe de ne pas bouger. Tant mieux ! Et puis si elle pouvait éviter de devoir entendre l'autre taré s'extasier sur le vol, c'était encore mieux. Rapidement, un second secouriste plongea et la rejoignit à la nage pendant que l'autre idiot se faisait sortir de la flotte par le premier homme. Un sourire naquit sur le visage de la rouquine qui tendit la main à son sauveur pour l'aider à rejoindre la rive.

« Vous n'êtes pas blessé ? »
« A part mon amour propres et mes nerfs ? Non ca va ! Ravi de vous voir et de ne plus devoir supporter l'autre idiot. »
« L'essentiel, c'est qu'on vous sorte de là. »
« On n'aurait jamais eut besoin de vous si ce gars n'avait pas fait le con sur le parapet et s'il avait mis un peu du sien pour sortir de là. »

Rouspeta-t-elle. L'homme esquissa un sourire, mais ne dit rien. Il entraîna la jeune femme dans l'eau lorsque le moment fut venu. Ce n'était pas la première fois qu'Ashe devait être extraite d'une situation étrange par hélico, elle savait donc comment cela fonctionnait. Mais comme une petite fille docile, elle écouta les conseils du sauveteur et acquiesça d'un signe de tête. Pour une fois qu'elle était sage...

© 2981 12289 0
Contenu sponsorisé


Le saut de l'ange - Libre Empty
Re: Le saut de l'ange - Libre, le

Le saut de l'ange - Libre

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-