AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

A lovely night, ft. Connor


Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
A lovely night, ft. Connor , le Sam 16 Fév - 21:49





 




Ma nouvelle collection vient d’être présentée lors d’une private party organisée par ma boite. Pendant quelques mois, mes équipes ont travaillés durs pour organiser cette soirée et qu’elle puisse se dérouler dans le calme et l’enthousiasme de chacun. La collection a été présentée au monde entier sous les flashs des photographes et des journalistes de mode. J’attends simplement les retours maintenant. Mes mannequins sont désormais tranquilles et la soirée peut se dérouler autour d’un grand repas et des meilleurs boissons que le monde connaît. Comme a mon habitude, je viens remercier en personne les partenaires de la soirée. Après avoir vu le patron de la salle, je me met à la tâche de remercier ceux qui ont fournis les boissons. Champagne, c’est fait. Sodas, aussi. Whisky, maintenant. Je cherche du regard M. MacWhite puis je le trouve sur la terrasse, dans le ciel du soir. Je m’approche doucement de lui pour éviter de l’effrayer, une flûte de champagne à la main. « Bonsoir, Connor.» Un sourire. « J’espère que vous avez apprécié le défilé. Je viens vous remercier pour le whisky que vous nous avez fourni en quantité nécessaire. Je n’ai reçu que de bons retours sur votre marchandise. » Ce n'est pas la première fois que nous collaborons mais nous ne nous connaissons pas plus que ça.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Lun 18 Fév - 17:13





 




Qui dit partenaire, dit soirée et qui dit soirée, dit que je suis obligé de m'y rendre. Je ne dis pas que ça me déplaît, non, bien au contraire, grâce à ça, je n'ai pas besoin de voir ni ma femme, ni mon fils. C'est comme un soir de repos bien mérité après une dure journée de labeur. A la terrasse après le défilé, la voix de l'hôte me fait sursauter. "Bonsoir." lui répondis-je un petit sourire aux lèvres. "J'ai apprécié oui, il y avait de belles tenues. Et merci encore de m'en tenir au courant." Etant un amateur de whisky, j'espère bien que celui que je fournis est de bonne qualité. Imaginez lorsqu'il aura pris un bon coup de vieux, il aura une saveur aussi forte et délicieuse que les papilles en demanderont encore et encore. "Vous avez fini de faire le tour des gens à remercier?" lui demandais-je en me tournant plus vers la jeune femme avant de claquer des doigts pour qu'un serveur se ramène avec son plateau. Je lui attrape une coupe et le remercie comme il se doit. "Qu'est-ce qui vous a servi de muse pour cette collection?" Je tends mon verre vers elle pour que nous puissions trinquer à une autre collaboration réussie.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Mar 19 Fév - 0:27





 




Malgré moi, je fais sursauter Connor. Un sourire vient sur mon visage et je m’excuse rapidement. « Je ne voulais vraiment pas vous faire peur, Connor. » J’espère du plus profond de moi qu’il a apprécié le défilé et apparemment, c’est une réussite, je souris encore plus désormais. Un serveur passe et je lui demande une cigarette. J’avais promis à Nell d’arrêter de fumer mais maintenant que c’est terminé, je n’ai plus aucunes raisons valables de le faire. Je lui fais part des retours. « A chaque fois, votre whisky est un succès. » Je me pose un instant, je n’ai pas arrêté de toute la soirée et je commence sérieusement à fatiguer. Il est déjà minuit, bon sang. Je relève la tête un instant. « Oui, je garde toujours le meilleur pour la fin. » Je ricane légèrement en le regardant. Cette cicatrice me bouffe une partie du cœur à chaque fois que je la vois. Je vois Connor attraper une flûte pour venir trinquer. Il s’intéresse à mon travail et je dois dire que ça me fait plaisir. « Je crois que c’est cette ville, ma muse. Je ne connaissais absolument pas avant d’y foutre les pieds et j’y ai découvert son charme. » Je lui souris en faisant tinter mon verre au sien. « Je suis très contente que nous prenions enfin le temps de discuter, Connor. »


(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Mar 19 Fév - 23:33





 




Mes paupières se ferment lentement en entendant les retours, qu'elle accentue encore un peu plus et j'esquisse un petit sourire fier sur mes lèvres. "Moi qui pensais que la meilleure personne de cette soirée était personne d'autre que vous." lui répondis-je en posant me regard sur elle. Je m'intéresse à son travail comme je m'intéresserais à celui d'une personne qui en vaut vraiment la peine. Et elle en vaut la peine, je le sais d'avance. Un petit ange passe et accoudé à l'une des barres, j'observe la ville. "Ce n'est pourtant pas la plus jolie. Vous irez à Glasgow un jour ou même à Edinburgh, vous verrez." lui répondis-je. Peut-être qu'en séjournant là-bas, sa collection sera aux couleurs de tous les tissus tartans possibles et imaginables. "C'est vrai que nous n'en avons jamais réellement eu l'occasion. Pourtant ce n'est pas la première fois que nous nous croisons ou que nous nous retrouvons seuls." Je trempe mes lèvres dans le verre avant de finir la coupe d'une traite. "Peut-être que dans le fond, vous m'avez un peu intimidé par l'aura que vous dégagez ou par votre beauté." Et pourtant, il m'en faut beaucoup pour que je me sente ainsi. "Votre talent aussi et votre professionnalisme sont des qualités que j'apprécie énormément en votre personne. Vous êtes une femme de caractère et vous irez loin, encore plus loin, je vous l'assure." lui confiais-je.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Mar 19 Fév - 23:56





 




Les retours sont bons et je m’empresse de les donner à la personne en charge, visiblement, Connor est heureux, je le vois à ce petit sourire. Quand je lui dit que je termine par la meilleure personne pour la fin, je me vois flattée par les paroles du blond. Un grand sourire passe sur mes lèvres. « Après tout, il y a de la place pour deux sur le podium des meilleurs. » Je lui adresse un clin d’oeil en allumant ma cigarette. Posée sur le balcon, j’en profite pour prendre l’air et profiter du calme. Il est bon de profiter du calme comme nous le faisons en ce moment, surtout lorsque le silence n’est pas une gêne. « J’aimerai beaucoup y aller mais pour l’instant, je n’ai pas forcément le temps. Peut-être un jour. » Je le regarde, je sais qu’il est d’origine écossaise, et je sais aussi qu’il aime son pays natal. Chaque chose en son temps et pour le moment, nous sommes en train de parler malgré le fait que nous nous connaissions depuis quelques temps déjà. J’acquiesce ses propos par un hochement de tête. Je continue de l’écouter avant de manquer de faire tomber ma coupe face à ses révélations. Ma tête doit sûrement former un « o » avec mes sourcils relevés et ma bouche ouverte. « Vous me surprenez Connor. » Je lui souris en posant ma main sur son avant-bras. « Vous m’avez toujours intimidée aussi. Que ce soit par votre prestance, votre magnétisme ou simplement le charme que vous dégagez. » Mais il ne s’arrête pas là et je l’écoute encore, prenant ses paroles comme des bénédictions. « Je vous remercie infiniment. Je suis rassurée de voir que vous me suivez de près. C’est très important pour moi, vous savez ? » Voyant que sa coupe est terminée, je claque à mon tour des doigts pour avoir deux flûtes. Je remercie le serveur en posant l’une des coupes dans sa main. « A nos succès ! »

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Mer 20 Fév - 0:07





 




Mon sourire s'élargit lorsqu'elle me laisse me poser sur son podium où elle est l'heureuse vainqueur. Sa main sur mon avant-bras, je ne peux m'empêcher de jeter un coup d’œil à ce geste, le considérant dans un début d'intimité. Et les compliments fusent aussi, les miens n'étant pas pour en recevoir en retour. "Ne soyez pas si choquée. Vous êtes extraordinaire donc ne laissez jamais personne vous faire croire le contraire." lui répondis-je en plongeant mes yeux dans les siens, ces derniers se dirigeant vers la gauche comme pour monter mon œil de verre et ma cicatrice. "Le charme, c'était avant... ça." Elle semble prendre mes mots très à cœur et appelle un autre serveur pour que nous puissions trinquer comme il se doit. "A nos succès oui." Je lève ma coupe avant de la faire sonner contre la sienne et en bois une autre gorgée avant de faire tourner le verre entre mes mains. "Vous n'en avez jamais marre d'être l'attention de tout le monde, peu importe où vous allez? Vous ne désiriez pas parfois de ne pas être aussi réputée? Histoire d'avoir plus de temps pour vous." lui demandais-je en tournant ma tête vers elle. "Vous avez beau tenir le coup, ça doit vous épuiser." Je passe mon doigt en dessous de mon œil comme pour lui faire comprendre que malgré le maquillage, les contours sont légèrement plus foncés.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Mer 20 Fév - 0:20





 




Il plonge ses yeux dans les miens, soulignant le travail que je fais. Jamais, non, jamais, je n’ai été reconnue par quelqu’un d’aussi grand. « Merci quand même, alors. » Je lui souris un instant alors que ses yeux pointent vers cette cicatrice. Je me pince les lèvres en le regardant, il pense que son charme a disparu et malgré moi, je me surprends à poser le doigt sous cet œil gauche, caressant doucement la peau fine. « Vous avez toujours énormément de charme, Connor. Je vous l’assure. » Je lui souris avant de prendre deux verres afin de trinquer. Il est bien plus grand que moi, malgré mes talons, j’ai la tête relevé vers lui comme une gamine devant un adulte. Je le regarde faire. Ses interrogations me font alors rire. jaune « Si vous saviez ce que je regrette par moments.. » Tous ces moments gâchés, fusillés par les flash des photographes, mon histoire avec Nell, ma vie à New-York. Je soupire. « J’ai en partie fuit New-York à cause de ça. Je ne supportais plus de voir les journalistes faire le pied de grue devant chez moi. C’était terriblement chiant et frustrant de ne pas pouvoir vivre quand je l’entendais. » Sur le ton de la confidence, je me livre enfin. « Ma dernière relation à été un échec cuisant dû à cette célébrité mal-famée et cette curiosité incongrue que les gens possèdent. » Il se tourne vers moi en soulignant mes cernes. « J’ai dû dormir 6 heures en deux jours, alors bon. Les cernes sont devenues des alliées maintenant, et le café aussi. » Je ricane légèrement. « Et vous alors ? L’entreprise ? Vous allez un jour lâcher le guidon ? »

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Mer 20 Fév - 0:39





 



Elle caresse mon visage et mon corps se met à frissonner. Je ne me rappelle même pas de la dernière fois où j'ai reçu le moindre geste de tendresse, ceux de Teodora n'étant qu'hypocrite, pour le bien paraître. Ma main vient alors rejoindre la sienne et en la retirant, je dépose mes lèvres sur cette dernière, lui accordant un sourire éphémère avant de la relâcher. "Le sont-ils encore ici?" lui demandais-je avant que la conversation ne se fasse plus intime, plus confidentielle. J'hoche la tête en soupirant. Les relations vouées à l'échec, je ne m'y connais que trop bien même si les raisons en sont différentes. "Les relations non-achevées, je pourrais aussi vous en raconter à la pelle." lui répondis-je en baissant la tête, regardant vers le sol. "Ma première femme est morte et mon mariage actuel n'a rien de sincère. Je lui ai demandé sa main car elle me plaisait mais la relation bat de l'aile. Je ne sais même pas pourquoi je ne demande pas le divorce. Probablement à cause de mon fils..." Je marque une pause, venant faire vibrer les barreaux à l'aide de petits coups de pieds avant d'arrêter. "Il est malade et a perdu sa mère assez tôt. Je suppose que c'est pour qu'il ait une autre image maternelle que cette femme est encore mariée à moi, bien qu'elle pourrait s'en aller à tout bout de champ. Cela ne me dérangerait même pas." lui confiais-je en portant mon regard vers l'horizon. Je ne sais même pas pourquoi je lui raconte tout ça, peut-être histoire qu'elle sache ce qui se trame dans ma vie, l'honnêteté étant la base d'une relation saine, à ce qu'on dit. "On peut s'éclipser de votre propre soirée si vous le désirez." lui répondis-je en souriant avant qu'elle ne me demande des nouvelles sur mes affaires. Je secoue légèrement la tête en soupirant. "Il le faudra bien mais je suppose que je lâcherais l'entreprise dès lors où mon fils sera soit à la hauteur et assez mature et sain d'esprit pour récupérer le flambeau ou que je trouverais une personne digne de confiance, ou bien lorsque je serais mort." lui répondis-je en bougeant de sorte que mon buste soit de son côté, un coude toujours posé sur la barrière.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Mer 20 Fév - 0:52





 




Je remarque distinctement que mes caresses l’ont fait frissonner. Sa main rejoint la mienne mais nous nous séparons lors d’un baise-main. Je lui souris un instant quand il me demande si les photographes sont toujours aussi casse pied ici, à Austin. « Non, ils se font rares mais si quelqu’un nous choppe, là, maintenant. J’espère que vous savez que nous sommes dans du goudron. » Je lui souris un instant avant de l’entendre me parler de ses relations. Je termine ma cigarette et j’en rallume une directement. « Je ne savais pas pour votre première femme, encore moins pour la deuxième. » Je soupire légèrement. « Je me suis occupée d’un partenariat entre un foyer de détresse psychologique et mentale. Je vous donnerai l’adresse si ça vous intéresse pour votre fils. » Je repense à ce petit Tommy et son syndrome de la Tourette. Je relève le regard vers Connor, lui prenant la main. « Vous devriez songer au divorce, Connor. Si votre relation n’a plus rien de bon, ne la laissez pas vous empoisonner. » Je soupire un instant et je relève la tête avec un éclair de vivacité. Sincère, je souris en coin à sa proposition. « Alors ça, ce serait avec plaisir. Je vous suis. » La conversation sur les affaires continue alors qu’il évoque le passage de son fils à la tête de la boîte ou quelqu’un d’autre. « Vous verrez bien à ce moment là. Vous avez le temps encore de penser à ses choses funestes. » Je lui souris un instant. « Où allons-nous ? J’ai ma villa à Austin North qui est vide depuis trois semaines si ça vous branche, on peut y aller avec une caisse de champagne ? » Petit sourire en coin. Je rêve simplement de me coucher dans un lit et d’y rester six mois.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Jeu 21 Fév - 19:05





 



Un petit signe de tête à sa remarque. "Qu'ils nous attrapent. Je crois que je m'en contre-fous." lui répondis-je avec un petit sourire en coin. Les médias ne sont rien d'autre que des machines à balancer de la merde, se concentrer sur une image pour en dire tout autre chose alors qu'ils ne savent pas, ils ne savent rien. Ils pensent comprendre mais ne prennent même pas l'effort de faire semblant. "Peu de personnes le savent." lui dis-je en soufflant du nez. "Je pourrais toujours essayé oui, en espérant qu'ils puissent y faire quoi que ce soit. Je l'ai envoyé en hôpital psychiatrique mais ça n'a absolument pas changé son comportement donc je l'ai retiré de cet endroit." lui avouais-je. Je ne sais pas si son centre peut faire quelque chose pour la schizophrénie. Je ne sais même pas si cette maladie peut se soigner un jour. Je baisse la tête. Le divorce serait la meilleure des solutions mais la lâcher ainsi alors que je soupçonne certaines choses... Je trouve que c'est beaucoup trop facile, préférant la prendre la main dans le sac et lui faire sa fête. Ou alors je ne serais tellement pas étonné que je ne dirais rien et lui dirais simplement de s'en aller. "Allons chez vous alors, ça sera toujours mieux qu'ici." lui dis-je en soufflant du nez. Comment le faire discrètement? Telle est la question. Je passe à l'intérieur en lui adressant un clin d’œil avant de lui faire signe de partir par les marches de la terrasse pour que je la rejoigne. Quelques "Bonsoir." par-ci, par-là, attrapant rapidement une caisse de champagne et en me retournant je me dirige aussitôt vers la porte. Des regards intrigués. "Un cadeau pour me remercier de la part de Madame Ghiotto." leur dis-je avant même qu'ils n'aient ouvert la bouche pour me poser à l'intérieur. "Allez lui parler, elle en sera ravie." Un sourire en coin et c'est parti. Je rejoins la femme d'entreprise à l'endroit prévu et c'est comme des enfants que nous quittons la soirée. Un taxi et quelques kilomètres plus tard, nous voilà arrivés à la demeure de la jeune femme. "Après vous." lui dis-je en galérant à me déplacer à cause de la caisse. "Je vois que vous avez tout autant la folie des grandeurs que moi." Je rigole en lui disant ça avant d'entrer. "Les chaussures sur le palier? Je dépose la caisse où? Vous voulez aller à un endroit particulier? Une pièce, à l'extérieur?" Je me tourne légèrement vers elle et c'est avec douceur que je la regarde. On pourrait même entrapercevoir un sourire se dessiner sur mes lèvres si on se concentre bien. Je m'en vais poser la question où elle me le demande et retire ma veste et ma cravate, déboutonnant par la même occasion deux boutons pour me mettre à l'aise avant de retrousser les manches. "Que désirez-vous faire?" lui demandais-je avant de baisser le regard et de froncer les sourcils. "Puis-je vous tutoyer?"

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Jeu 21 Fév - 20:21





 




Connor possède ce petit côté scandaleux qui m’impressionne. Je fais toujours attention à tout dans mes déplacements, je ne veux que rien ne salisse mon image, que rien ne m’emmerde, en fait. Rien, de chez rien. Je le regarde avec un petit sourire au coin des lèvres, j’hoche la tête pour valider ce qu’il dit. La conversation varie jusqu’à ce que l’idée d’aller chez moi, dans ma villa, émerge de mon petit crâne de piaf bourré de caféine et de fatigue. Un sourire passe sur mon visage quand je l’écoute élaborer un plan digne du dernier James Bond. « A tout de suite, Connor. » De mon côté, je m’occupe de saluer tout le monde, de dire que je rentre chez moi pour me reposer et ainsi de suite. Mon cul, on va surtout descendre cette caisse de champagne. Je rejoins Connor pour prendre le taxi, mon sac en main. Il galère avec sa caisse, ce pauvre homme. Je lui souris avant de lui proposer mon aide pour la porter mais visiblement, ça ne le tente pas. Alors que nous nous engouffrons dans le taxi, ma robe continue de me faire chier. Je râle en grognant avant de réaliser que nous sommes bientôt à la maison. Je sors mes clés, et je sors d’un côté du taxi pour lui ouvrir la porte. Devant la maison, je souris en coin à sa petite remarque. « Il faut bien que l’argent serve à quelque chose. » Je ricane en retirant l’alarme et je dégage mes Manolo Blahnik d’un coup de cheville. « Je vais lui foutre un procès au cul à celui-ci. » Je me retourne vers Connor, pieds nus, j’avance comme une enfant vers lui. « Les chaussures, où vous voulez, et pareil pour le reste. Je vais juste prendre des bouteilles pour les mettre au frais. » C’est bon d’être chez soi, bon sang ! Il étire un sourire discret que je remarque avant de partir mettre les bouteilles dans la cave électronique, dernier cri, je ne m’en suis jamais servi auparavant. Je reviens, toujours avec cette énorme robe bouffante qui pèse une tonne. Il s’est mis à l’aise et je vais faire de même. « JE REVIENS, CONNOR ! » dis-je en montant les marches de l’escalier de marbre avec difficulté. Une fois dans ma suite, je dégage la robe avant d’enfiler un pantalon flair en jersey et un petit pull noir. Je reviens dans le salon en défaisant le chignon hyper sophistiqué qui était dans mes cheveux. Je les secoue et je les laisse retomber en cascade. « J’aimerai me poser dans le canapé comme une personne normale mais avec un verre de champagne. » Je souris en coin. Il me demande si on peut se tutoyer. « Bien sûr ! Tu veux faire quoi, toi ? » Ok, le remplacement du « vous » est beaucoup trop soudain à mon goût. « Est-ce que t’as faim ? » Trop bizarre. « Parce que j’ai vachement faim et il est plus de minuit. Je peux faire à manger si ça te tente? » Petit sourire.

Spoiler:
 
(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Jeu 21 Fév - 21:33





 



Mocassins retirés, j'attends donc l'hôte de ces lieux en vadrouillant dans la maison jusqu'à finalement la retrouver. La jeune femme laisse tomber ses cheveux sur ces épaules et ce genre d'image me fait penser à bien autre chose, chose que je ne devrais pourtant pas imaginer. Je la suis dans le salon avant de me poser puis elle me propose de manger. Un hochement de tête, je me relève et pars ainsi dans la cuisine. "Je viens t'aider au moins, c'est la moindre des choses." lui répondis-je avant d'attraper une sorte de tablier et de le mettre autour du coup, nouant les cordes entre elles. Le changement de sujet se fait rapidement et presque trop naturellement. En avons-nous toujours eu l'envie sans réellement prendre l'initiative auparavant? "Que faisons-nous?" lui demandais-je en attrapant un couteau de cuisine et un fusil, les faisant scintiller l'un sur l'autre pour bien l’aiguiser. "Tu... Tu disais tout à l'heure que ça fait trois semaines que la villa est vide, comment ça se fait?" lui demandais-je en arquant un sourcil. Je prends les devants en attrapant un oignon et une planche à découper. Je retire la peau et le découpe en deux pour en faire de fines tranches soignées. Je soupire avant d'entamer la seconde moitié. "Ça me fait plaisir de manger avec une personne qui je-ne-sais-pourquoi me donne l'impression de revoir une vieille amie, une ancienne connaissance." lui dis-je avant de chercher un plat dans les placards et tiroir pour mettre l'oignon coupé. Une coupe de champagne à la main, je me rapproche d'elle en m'adossant au plan de travail. "C'est comme si... Cette histoire, notre histoire avait déjà commencé et qu'elle est loin d'être terminée." continuais-je en la regardant bien dans les yeux avant de dévier rapidement le regard et le poser sur la coupe. Je bouge légèrement sur le côté comme si je cherchais à me rapprocher d'elle, d'avoir un contact plus intime.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Jeu 21 Fév - 22:52





 




Dans la cuisine, je vois Connor attraper un tablier et se mettre directement à aiguiser un couteau, chose que je ne fais ja-mais. Je le regarde en souriant. « On peut se faire des pâtes à la bolognaise ? » J’attrape dans le placard des tomates, des spaghetti, du concentrée de tomates et je sors la viande hachée du congélateur. Je pose tout sur le plan de travail avant de sortir le mixeur et une grosse marmite. « Oui, j’ai un autre appartement dans le centre ville, j’ai mon atelier là-bas et comme je ne me suis pas reposée depuis trois semaines, je n’ai pas pu venir ici. » Je souris en regardant Connor s’amuser avec les oignons. Il est doux, même avec ces choses qui font pleurer les yeux. Ses tranches sont soignées et je le regarde faire ça avec minutie. Je viens derrière lui pour mettre de l’eau à bouillir et passer les tomates au mixeur. Derrière moi, je le sens remuer. « Figure toi que ça me fait la même chose! » Je ricane légèrement en me tournant vers lui. « Tu crois que c’est parce qu’on partage peut-être les mêmes valeurs ? Je trouve que ça se perd de plus en plus d’ailleurs. » J’hausse les épaules. Je le regarde chercher un plat pour y mettre les oignons. Il revient un peu plus contre moi, je souris en coin. J’attrape ma coupe de champagne en la portant à mes lèvres. « Peut-être, c’est à nous de voir ça.. » Son regard se pose dans le mien et je souris en coin. « Tu veux bien me passer la viande hachée ? Je vais la faire revenir. » Je me baisse en attrapant une poêle pour la viande. Je me déplace vers le placard, me frottant contre lui en passant. J’hume son parfum, un petit sourire vient sur mes lèvres. « Il sent terriblement bon ce parfum. » Je prends mon huile en la posant sur le plan de travail. Je reviens devant lui. « Je peux te demander quelque chose ? J’ai peur de te gêner. » Son œil. Je veux savoir. « Comment tu l’as perdu cet œil ? Je ne veux pas te gêner, vraiment. » Je pose ma main sur son bras avant de grimper sur le plan de travail et de m’y asseoir. Les jambes dans le vide du haut de mon mètre cinquante-six.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Jeu 21 Fév - 23:47





 



"Pâtes bolo c'est parfait." lui répondis-je avant de mettre la main à la patte. Elle m'explique simplement qu'elle a un autre logement. "Pourquoi ne pas la mettre en location de vacances cette villa?" Une simple question après tout. On peut très bien y tenir énormément mais le mettre à disposition pour d'autres personnes à qui ça pourrait faire plaisir. Ça ferait aussi un autre revenu, comme de l'argent de poche. La jeune femme fait des vas et vient avec ses aliments et son mixeur et je la regarde faire. "C'est possible oui. Plus personne comme tu le dis, n'ont de principes, de valeur sûre dans leur vie. Ça en devient presque triste." Sa réponse est tout aussi bateau que ma question, comme si nous ne savions pas réellement de quel sujet nous parlons. Une amitié? Un autre type de relation? Je me penche sur le côté pour lui prendre la viande et la lui passer, ma main effleurant rapidement la sienne avant qu'elle ne se déplace et qu'elle me complimente. Un petit sourire en coin et un sourcil arqué, je me tourne légèrement vers elle avant de revenir à mes occupations. "Et bien, merci." Je souffle du nez et le début de sa réplique me fait froncer les sourcils, croisant soudainement les bras et penchant un peu la tête. Je soupire, me replaçant tout en croisant les jambes avant de passant une main par réflexe sur le haut de ma cicatrice. Je secoue la tête, me remémorant exactement la scène. "Ça ne me gêne pas." Je prends une grande inspiration et la regarde. "Quand j'étais plus jeune, y'a presque trente ans de ça, je faisais de la boxe. J'ai franchi les échelons et lors d'un tournoi mondial, mon adversaire n'a pas accepté sa défaite et a décidé de me tailler l’œil avec un couteau qu'il avait dans son peignoir. J'y ai perdu la vue." J'hausse les épaules. C'est la vie après tout. On ne peut pas tous avoir une peau nette tout le temps avec aucune imperfection. C'est juste impossible. Je me retourne de façon à ce que je sois en face d'elle bien que toujours à ma place et m'accoude finalement au plan de travail, ma main venant caresser le côté de sa cuisse inconsciemment. "Pardon, ne m'en veux pas." lui dis-je en retirant ma main avant de me décaler d'un centimètre. "Mais cette oeil en moins ne m'empêche pas d'admirer les belles choses ou belles personnes, ne t'en fais pas." Je baisse la tête avant de reporter mon regard sur elle. "Le temps que ça bout, on peut aller fumer une cigarette à l'extérieur. Je serais curieux de voir comment est ton jardin." lui dis-je en me dirigeant vers le cadre de porte de la cuisine.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Ven 22 Fév - 0:15





 




Dans un élan de vivacité, je sors tous les trucs de la cuisine pour pouvoir faire à manger. J’arque un sourcil. « Tu crois franchement qu’avec ce que je me fais par an, j’ai réellement besoin d’argent de poche ? » Je le regarde avec un petit sourire. « Mais c’est vrai que c’est une bonne idée. Il faut simplement prendre en compte le fait que je ne sois pas prêteuse pour un sou. Enfin, je suis quand même assez généreuse mais j'aime pas savoir les gens sur mon territoire. » Je tourne mon regard vers le sien comme une enfant. « Mais oui, j’y réfléchirai quand j’aurais le temps. L’idée n’est pas mauvaise. » Illumination. « J’ai la gouvernante qui habite ici avec sa famille aussi, ils ont une petite maison dans le fond du jardin. Donc, je prête ! » Je soupire en l’écoutant confirmer ce que je raconte sur les valeurs avant de continuer ma route pour ma recette et de m’arrêter sur son parfum. Sa réaction me fait sourire. « Avec plaisir. » Je reviens avec tous mes trucs avant de m’asseoir sur le comptoir et de lui demander pour son œil, j’écoute avec intérêt. J’aime ce genre d’histoires intéressantes. Je suis surprise d’entendre cette histoire là. « T’as arrêté la boxe maintenant ? » Oui, c’est la seule chose qui me vient à l’esprit. Face à moi, je sens sa main venir caresser ma cuisse avec une douceur déconcertante. Alors qu’il retire sa main, je la rattrape pour la remettre. « Je ne t’en veux pas pour des preuves de tendresses. » Je souris bêtement en l’écoutant. Je me sens a la fois touchée mais aussi gênée de recevoir autant d’attention d’un coup, surtout de sa part. « Je vois ça à ton style vestimentaire, ne t’en fais pas. » Un sourire en coin s’étire sur mes lèvres quand je revois la coupe de son costume et la qualité de ses chaussures italiennes. Un homme de goût, pour sûr. Sa proposition me fait descendre de mon perchoir. J’attrape ma coupe de champagne, une cigarette dans mon sac et deux bouteilles de champagne pour la gouvernante et sa famille, ce que je précise à l’oral.Je le suis et nous passons dans le jardin où la piscine prend une grande place. J’allume ma cigarette avant de lui tendre mon briquet. « Alors, t’en penses quoi ? La piscine est très agréable l’été ! »

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Ven 22 Fév - 0:57





 



Maxine parle et se répond presque à elle-même mais je continue de sourire tout en l'écoutant. "S'il y a la gouvernante et sa famille, c'est bon tu as assez partagé." lui dis-je en hochant la tête comme pour bien approuvé son choix mais je peux comprendre son point de vue. Ce côté altruiste, certains l'ont pour gagner de l'argent mais lorsqu'on n'en a pas besoin à quoi bon? La cuisine se poursuit doucement jusqu'à une entracte sur l'histoire de ce fichu œil de verre. "Oui, j'avais ma sœur et mon fils à élever, je ne pouvais pas m'absenter éternellement avec les entraînements, les combats et revenir toutes les deux ou trois semaines avec le visage en sang. C'est du passé mais je n'en ai pas forcément perdu les bases." Je lui fais un clin d’œil, la raison de mon arrêt aussi étant l'affaire familiale et le besoin d'argent. A un certain stade, si on arrête les "conneries de jeunesse", il faut se mettre à travailler. Il y a un temps pour tout, le travail et le divertissement. J'ai rapidement fait mon choix. Mais j'ai beau discuter et bien me positionner pour lui parler, je me retrouve victime de mon subconscient qui apparemment ne semble pas la déranger vu qu'elle récupère ma main pour qu'elle reste à sa place. Je fronce les sourcils. "Tu es si en manque de douceur et de gestes affectifs que ça?" lui demandais-je un sourire taquin aux lèvres. Qui aime bien châtie bien à ce qu'on dit, non? Je lui propose de fumer une cigarette et elle en profite pour amener deux bouteilles à la famille sur son terrain puis me passe un briquet et j'allume en suivant ma cigarette en le lui rendant. "Je n'en doute pas. S'il ne faisait pas si froid je pense que je m'y jetterai, là, tout de suite." lui répondis-je en faisant le tour de sa personne, faisant mine de la pousser avant de la rattraper vers moi et de la reculer du bord, mes mains restant sur ses hanches. "Qu'est-ce que tu ne ferais pas sans moi." lui dis-je en levant les yeux au ciel avant de la regarder en souriant. Je la lâche aussitôt pour mettre une main dans la poche et fumer de l'autre, m'écartant vraiment du bord au cas où que la jeune femme veuille se venger bien que je ne pense pas qu'elle parviendrait à me pousser aussi facilement. "On ferait mieux d'y retourner si on ne veut pas manger carbonisé." lui dis-je en donnant un petit coup de tête en direction de l'intérieur.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Ven 22 Fév - 16:10





 




Un sourire s’étire sur mes lèvres lorsqu’il me donne raison. Bien sûr que j’ai assez partagé mais j’ai envie qu’il me partage sa vie à son tour. Je l’écoute alors lorsqu’il m’apprends qu’il a élevé sa sœur et son fils. Je le regarde avec de grands yeux, Connor est un homme adulte qui a déjà élevé quelqu’un contrairement à ma personne. « Je vois. » Il m’assure ne pas avoir perdu les bases et je souris en coin. « On vérifiera ça sur le ring. » Il va surtout me mettre un k-o et je vais m’étaler comme une merde, oui. Sa main vient contre ma cuisse et alors qu’il la retire, je la garde près de moi. Sa question me fait sourire, et son air taquin aussi. « On va simplement dire que le contact masculin me fait du bien, et encore plus lorsque je me sens en confiance. » Je descends finalement pour l’accompagner dans le jardin. Clope au bec, je lui parle de cette fameuse piscine. « Crois-moi, on y serait tous les deux. » Je souris légèrement avant de le sentir me pousser vers l’eau glacée. Je bloque avec mes pieds avant d’accepter mon sort et de sentir ses mains contre mes hanches. Je ricane, bêtement. « Tu ne doutes vraiment de rien, toi. » Je me vengerai plus tard. La vengeance est un plat qui se mange froid, très froid. Je le regarde se reculer avant de me proposer de rentrer. « Allons-y. »

De retour dans la cuisine, je vois que l’eau bout. Je mets les spaghettis dans la marmite. De la sauce tomate dans une autre casserole, la viande hachée dans la poêle avec les oignons. Je remue le tout, ajoutant du sel et du poivre. Je me tourne vers lui avec un petit sourire en coin. « J’ai tellement faim. » Je trépigne d’impatience en fait. Je viens me remettre sur mon plan de travail. « Si jamais tu veux piquer une tête, il y a la seconde piscine en bas, et elle est chauffée. » Je souris en coin en le regardant.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Sam 23 Fév - 13:26





 




"Serait-ce un défi Mademoiselle Ghiotto? Je n'irais pas de main morte." lui répondis-je avec un petit sourire en coin. Je veux bien reconnaître mes torts et parfois utiliser une sorte de violence sur autrui, notamment sur les femmes mais sur le ring, c'est une autre histoire. Je sais d'avance que je me laisserai faire. Une question, une réponse honnête, je baisse la tête. J'aimerais bien lui confier que je pourrais lui donner tout le contact qu'elle désire mais je suppose que c'est beaucoup trop avancé et peut-être légèrement déplacé. Je me contente alors de redresser mon regard vers elle, un regard qui peut en dire loin sur certaines pensées qui me vient à l'esprit. "Ca me va, attendons les beaux jours alors." lui répondis-je avant de la pousser et de la rattraper. Un secouement de tête, mes yeux plongés dans les siens avec un air sérieux collé au visage. "Jamais." Pourquoi douter lorsqu'on est sûrs? Ca serait perdre son temps pour rien. Nous retournons rapidement à l'intérieur pour continuer le repas que nous n'aurions jamais dû laisser sur le feu et voilà qu'elle me propose de faire un petit plongeon. "Ha oui en effet, ce n'est pas rien ça." lui répondis-je, des yeux grands ouverts par la surprise avant de froncer les sourcils. "Par contre... Je n'aurais pas de change donc soit bain de minuit, nu comme un ver, soit tu devras me prêter ta lingerie pour pouvoir me vêtir." lui dis-je en repoussant une mèche imaginaire en arrière. J'arrête en suivant tous les feus et mélange tout dans le plat des anciens oignons. "Je te laisse préparer un petit truc sympa au bord de cette piscine alors?" lui demandais-je en haussant les sourcils. Je passe la casserole dans la vaisselle, récupère et peu de sauce et en attaquant par derrière vient lui faire deux traits sur son doux visage. "Tu devrais essayer le rouge. Ca te va bien au teint." lui dis-je avant de lécher le reste sur mes doigts.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Lun 25 Fév - 1:42





 




Connor voit ma proposition comme un défi et il a bien intérêt à la voir comme telle. Je souris en coin en le poussant un petit peu. « C’est un défi, monsieur MacWhite. » Je ricane en le regardant droit dans les deux. Je lui annonce ensuite que je serais bien aller piquer une tête à mon tour s’il avait fait beau mais malheureusement, lorsqu’il fait froid à Austin, ça ne rigole pas. « Avec plaisir, même. D’ici là, on aura un autre champagne. » Je souris en coin alors qu’il me pousse et qu’il me rattrape. Il ne doute jamais et je veux bien le croire. Mes yeux sont rivés sur les siens et je me mords la lèvre en gardant en mémoire ce contact à la fois visuel et sensuel. Je viens déposer mes lèvres sur sa joue avant de me reculer rapidement et de partir dans la cuisine comme prévu. Je lui propose d’aller faire un petit tour dans la piscine intérieure après manger s’il en a envie. Sa réaction me fait sourire puis de me faire rire. « Je dois bien avoir un ou deux maillots de bain pour homme dans un de mes tiroirs, ne t’inquiète pas. » Le regard taquin, je me tourne vers lui. « Quoi que.. la première proposition ne me déplaît pas non plus. » Je hoche la tête pour lui confirmer que je m’occupe du plat avant de tout mélanger. Je reçois deux belles traces de sauce tomate sur la joue et j’éclate de rire. « Quel gamin, au secours. » J’en attrape un peu sur ma joue pour goûter puis j’en attrape pour lui en mettre sur le coin des lèvres avec un petit sourire en coin. « Je confirme que ça te va très bien aussi. » Le plat est prêt et je prépare deux assiettes. Je sors le parmesan et l’huile d’olive. Je lui donne un petit coup de hanche en souriant. « A table Macwhite. » Je pose les assiettes sur la table, j’attrape les couverts avant de m’asseoir, repliant une jambe sous moi et attaquant le plat avec envie.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Lun 25 Fév - 13:09





 




Un coup de hanche qui me ferait presque sursauter, je viens la rejoindre en attrapant une serviette que je me mets autour du cou. Je relève le regard vers la jeune et et passe un doigt sur mes lèvres pour ne pas qu'elle ne me fasse une seule remarque à ce sujet. Une bouchée un bouche, une main devant cette derrière prêt à parler, j'avale avant de la complimenter sur le plat. Le repas se fait silencieusement, la faim était bel et bien présente. Je retire la serviette et viens essuyer mes lèvres puis récupère les deux plats pour faire aussitôt la vaisselle. Comme le programme était prévu, nous descendons jusqu'à la piscine pour se baigner et je me déshabille, posant mes affaires sur l'un des transats. "Un cadeau de mon fils." lui dis-je en sentant un regard sur mon fessier et le caleçon "to the best dad of the world". Bras en l'air, je plonge dans l'eau comme un dauphin, faisant quelques brasses sous l'eau avant de remonter et de faire partir mes cheveux en arrière que je plaque sur mon crane à l'aide de mes mains. "Quand tu veux pour me rejoindre, Ghiotto." lui ds-je en me ramenant vers le bord avant de m'accouder à ce dernier. Ma tête venant se poser sur mes avant-bras, je ne peux m'empêcher de la regarder, de la dévorer du regard et encore plus lorsqu'elle décide finalement de me rejoindre. Je me redresse, lui attrape le poignet pour la faire venir dans mon sens et continue de la fixer avec envie. "Tu... Tu préfères que je demande ton avis pour t'embrasser ou tu me laisses décider pour toi?" lui demandais-je avant de la faire s'asseoir sur le rebord, relevant la tête pour voir sa réaction.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Lun 25 Fév - 17:56





 




Le repas se fait en silence et rapidement, nous nous retrouvons à la piscine. Champagne en main, je descends les marches unes à une, m’assurant qu’il est derrière moi. Je le regarde se déshabiller avec envie quand je me fais surprendre par ce caleçon qui dénote totalement de l’aspect sérieux avec lequel j’ai l’habitude de voir Connor. Je ricane un instant en regardant ses jolies fesses rebondies dans ce sous-vêtement presque improbable. « Je le trouve génial ce caleçon. » Rapidement, il plonge dans l’eau tandis que je retire mon pull et mon pantalon pour me retrouver en sous-vêtements à mon tour. Je sens son regard passer sur mon corps, dévoilant mes tatouages avec un sourire. Je jette un œil à ses cheveux plaqués et à ce corps qui est en train de se dévoiler sous mes yeux. « L’impatience par MacWhite. » Je souris avant de me jeter à l’eau, un beau plongeon pour le rejoindre. Il attrape mon poignet et me ramène jusqu’à lui. L’eau est chaude, tempérée, parfaite pour un bain du soir. Son corps contre le mien, je me fais surprendre quand il m’extirpe de l’eau pour m’asseoir sur le rebord et venir entre mes jambes. Mes doigts passent dans ses cheveux mouillés. Une question énoncée et je me retrouve bouche bée devant cette proposition qui me prends de court. Je n’aime ni les autorisations, ni que l’on décide à ma place. Je redescends de ce rebord pour venir contre lui. Mes jambes s’enroulent autour des siennes, petite, je m’accroche à lui pour venir embrasser ces lèvres qui me font du tord depuis le début de cette intimité. Ma langue vient rejoindre la sienne pour jouer tandis que mes mains se font moins délicates, elles jouent avec envie et précipitation dans ses cheveux. Je caresse son dos avant de me décaler un instant. Je viens mordre son cou avant de glisser, dans son oreille un : « J’ai envie de toi. » L’électricité ne faisant qu’un avec mon corps en ce moment même, je soupire contre sa peau avant de m’éloigner un peu. Histoire de le laisser pantelant mais aussi par envie de jouer.


(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Mar 26 Fév - 0:20





 




Des yeux qui se ferment sous la douceur de ce baiser, mes mains la retenant par les fesses pour ne pas la faire tomber. Mon visage vient au creux de son épaule pour y déposer mes lèvres sur sa peau humide, mon souffle chaud à chaque expiration vient l'effleurer. Une morsure, un murmure, si je le pouvais, je me jetterais dessus à cet instant présent mais la voilà déjà partie, la jeune femme ne faisant que jouer avec moi bien que ses pensées et ses gestes soient complètement sincère. Un soufflement de nez et un grand sourire aux lèvres de m'être fait allumer, je la regarde repartir dans l'eau, restant planté là sans savoir quoi faire. Je replonge sous l'eau, ouvrant les yeux difficilement avant de la rejoindre et de lui attraper la jambe, posant mes lèvres sur l'une d'elle avant de remonter sur son entrejambe et ressortir de l'eau. Je secoue la tête avant de déposer un baiser sur sa joue, ma main venant caresser ses épaules puis la ligne de ses courbes. Je l'embrasse encore et toujours, mes lèvres remontant le long de son cou avant de lui mordiller le lobe, frissonnant par le désir qu'elle me procure, ne pouvant malheureusement pas toucher. "Je crois que j'ai envie de toi aussi." lui dis-je en passant ma main doucement sous son sous-vêtement, venant caresser cette partie pour la stimuler. Mes lèvres écrasent les siennes, mordillant un peu ces dernières et bien qu'en jouant avec son corps avec ma main, je remonte aussitôt pour la faire glisser le long de son ventre jusqu'à atteindre sa poitrine puis la relâche et repars piquer une tête, nageant à l'opposé de cette dernière en sautant pour m'asseoir et la regarder. "Bien. Que faisons-nous maintenant?" lui demandais-je en me retenant sur les bras, jouant à balancer mes jambes dans l'eau chaude.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Mar 26 Fév - 0:35





 




Jouer, c’est une de mes choses favorites. Jouer avec le désir d’un homme, c’est clairement mon jeu préféré. Alors que je pars d’un côté, je le vois me chercher avant de plonger. Je tente de l’observer mais ma vision est brouillée par des sensations qui s’éveillent en moi. Ses baisers remontent le long de ma jambe avant de venir contre mon entre-jambe. J’étouffe un petit gémissement en le regardant faire. Bon sang, ce qu’il est sexy. Je me mords la lèvre avec un sourire. Il dépose un baiser sur ma joue tandis que je viens planter mes dents dans son cou. Il me caresse, m’embrasse et m’embrase en jouant avec moi comme j’ai pu le faire auparavant mais Connor à le don de placer la barre beaucoup plus haut que moi. Je frémis sous ses assauts avant de gémir quand sa main passe sous mon sous-vêtement alors qu’il dit avoir envie de moi. Le combo parfait pour me faire chavirer. Il fait monter la pression et moi, je me contente de gémir, de répondre, je tente d’exister sous ses doigts qui me font fondre. Je ricane quand il s’écarte, me laissant à mon tour pantelante comme jamais. « Tu viens me faire l’amour, maintenant. » Je nage vers lui, attrapant ses pieds et les tirant vers moi pour qu’il me rejoigne dans l’eau. J’abandonne rapidement en le regardant et je décide de sortir de l’eau. Je viens m’asseoir à califourchon sur lui. Mes mains dans ses cheveux, je viens déposer mes lèvres sur les siennes. « Je tenais à te dire que tu es rancunier. » Je l’embrasse en ricanant. Je viens frotter mon bassin contre son entrejambe. Je chuchote. « Mais je le suis encore plus. »


(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Mar 26 Fév - 0:54





 





(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le Mar 26 Fév - 1:47





 






(c) DΛNDELION
Contenu sponsorisé


A lovely night, ft. Connor  Empty
Re: A lovely night, ft. Connor , le

A lovely night, ft. Connor

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2019-