AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown


Jayden G. Westwild
J'travaille les abdos de mes mains en levant le doigt du milieu
Jayden G. Westwild
Inscrit le : 26/12/2017
Messages : 372
Avatar : Maxence Danet-Fauvel
Crédits : t-rex (avatar) et Grey Wind (signature)
Date de naissance : 02/12/1996
Mes rps :
INDISPONIBLE6/6

J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Tumblr_plwbxzNvmF1rrfrgvo1_250J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Tumblr_plwbxzNvmF1rrfrgvo4_250

RP'S EN COURS :
Lexie la coloc d'folie
Connor l'conquistador
Jessie thérapie
Maxine la divine
Poppy la chippie
Milo et l'bédo

Bloc notes :

Baby Chayton ♥️

J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Anigif_enhanced-16135-1408738605-6




J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Empty
J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown, le Lun 11 Fév - 4:43

J'ai beaucoup de libido, j'ai pas de libre-arbitre.
Lex & Jay

Sympa comme première impression !

C'est chaud en vrai. J'crois que j'suis encore bourré d'la veille. J'ai carrément la tête dans l'cul, et mon lit est beaucoup trop confortable pour que j'en sorte. J'suis à poil, peinard dans les draps, et j'ai pas vraiment envie d'me bouger. De toute façon, j'suis tout seul, alors personne pour m'reprocher ma tenue d'Adam ou m'bouger pour qu'j'fasse quelque chose d'utile d'ma matinée. En fait, si, j'ai d'jà quelque chose d'prévu. Comme cet après-midi j'ai cours, j'vais profiter d'ma matinée d'libre pour faire v'nir la nana qu'j'ai rencontré hier soir en soirée. On avait d'jà prévu d'se voir, mais j'lui ai dit qu'j'lui enverrais un SMS pour bien confirmer qu'tout était OK. Du coup, j'choppe mon tél et lui envoie l'fameux message. Même pas deux s'condes plus tard, elle répond positivement. J'souris comme un con d'vant mon écran, j'vais enfin pouvoir assouvir mes besoins ! Dis comme ça, ça fait animal, mais c'pas non plus faux. J'suis une bête de sexe, alors j'ai b'soin d'mes rendez-vous quotidiens comme ça ! D'ailleurs, pour pas lui ouvrir à poil quand elle arrivera, j'vais enfin me mettre quelque chose sur l'dos. Un simple t-shirt noir à manches courtes dévoilant mes muscles pour lui faire envie et un jean lambda, et le tour est joué. J'me mets juste une p'tite touche de parfum, un truc assez musqué mais qui sent pas non plus trop fort, histoire de pas non plus sentir le rat mort t'as vu. J'arrange un peu mes cheveux et m'lave les dents. C'est à peine quand j'regarde l'reflet d'ma gueule dans l'miroir que quelqu'un toque à la porte. Chayton, aussi excité qu'moi j'crois, lève la tête d'son panier et commence à remuer la queue comme un fou. Il m'fait rire c'con, et j'mets un doigt sur ma bouche pour lui intimer d'se taire pour pas qu'le concierge l'entende, comme si c'foutu clébard pouvait comprendre c'que j'voulais dire. Bref, j'me dirige vers la porte tout sourire. J'l'ouvre et tombe sur une p'tite brunette aux yeux verts, une valise à la main. C'bizarre, j'me souviens pas qu'elle avait cette tête C...Cinthia ? Cindy ? Oh merde, j'sais plus son prénom, mais tant qu'j'peux tirer mon coup j'm'en fous allègrement. J'lui offre mon plus beau sourire d'croqueur d'femmes t'sais. « Vas-y vas-y entre poupée. » "Poupée" putain, j'pouvais pas sortir un surnom aussi beauf. J'me désespère des fois j'vous jure. M'enfin, c'pas la question, maintenant qu'elle est là, j'vais pouvoir passer la deuxième. Mais avant qu'on commence les choses sérieuses, j'lui propose d'boire un verre. « J'peux t'proposer un truc à boire ? » J'me dirige vers l'frigo et énumère tout c'que j'ai dedans. « De l'eau ? Du jus d'orange ? De l'ice tea ? Du coca ? Une bière ? Dis-moi ! » J'tourne la tête une seconde vers elle, la voyant observer autour d'elle la pièce à vivre, avant qu'elle n'me dise c'qu'elle veut boire et m'rejoigne près du frigo. J'lui donne sa boisson et m'prend une bière - comme si ça allait faire descendre ma gueule de bois plus vite. J'bois une gorgée, tout en la regardant dans les yeux. Putain, j'ai vraiment envie d'me la faire...j'peux pas attendre plus longtemps. J'pose ma bière sur l'côté et la coince contre l'frigo de toute ma hauteur. « T'es vraiment en train de t'faire désirer là ? » J'vois une lueur d'incompréhension passer dans son regard mais ça m'arrête pas, j'plonge mes lèvres dans son cou pour y déposer un baiser sensuel. J'la sens s'crisper. C'bizarre, j'l'ai pas senti aussi coincée hier soir. J'ai comme un mauvais pressentiment là... En effet, la meuf m'repousse et m'fout la plus grosse gifle d'ma vie. J'me frotte la joue et la regarde, tout penaud. Quoi ? J'ai fait un truc qui fallait pas ? Elle est bien venue pour ça non ? J'fronce les sourcils, prêt à lui dire ses quatre vérités à c'te pute avant qu'une jolie blonde n'passe la tête à travers la porte du studio. J'tourne la tête vers la meuf. Elle m'sourit puis hausse un sourcil en voyant ma joue rouge. « Jay ? » Et merde, j'me disais bien qu'mon coup d'ce matin était pas brun mais blond ! Oh fuck, qu'est-ce que j'ai branlé moi ?! J'repose mes yeux sur la brune qui est toujours furax contre moi. « Bordel mais t'es qui en fait toi ? » J'crois qu'j'ai fait une gourde là...
Made by Neon Demon


HRPG:
 

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


Mille degrés

“Un pied dans les flammes, un autre dans la glace. Séduit pas les extrêmes, j'ai trouvé ma place. Mille degrés dans la soirée, personne peut me stopper. Ferme les stores, on va retarder demain. Il me reste quelques battements pour faire c'que je fais d'mieux. Lâcher les freins et fermer les yeux.”
Lexie Brown
Lexie Brown
Inscrit le : 05/02/2019
Messages : 28
Avatar : Andrea Russett
Mes rps : /

Bloc notes : /



J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Empty
J’ai beaucoup de libido. J’ai pas de libre arbitre. X Jayden G. Westwild, le Lun 11 Fév - 19:23

J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Fg21

C’est que cette valise est lourde, merde. J’tais en train de monter les escaliers jusqu’au deuxième étage de la résidence universitaire. Enfin, j’avais eu le feu vert pour entrer dans ma chambre universitaire. J’avais demandé un studio double et un coloc parce que c’était une bonne opportunité de faire des rencontres. J’étais toute nouvelle à Austin et à part mon cousin, mon oncle et ma tante, j’connaissais personne d’autre. Heureusement qu’ils étaient là, parce que sinon, j’aurais été à la rue pour les premiers jours de cours. J’étais arrivée juste au retour des fêtes et comme la décision avait un peu été prise à la dernière minute, j’avais pas vraiment eu le temps de m’occuper du toit qui aller me couvrir la tête. Quand j’avais fait ma demande, on m’avait dit qu’un gars cherchait un colocataire depuis assez longtemps dans un des studios alors plutôt que de me prendre un studio par moi-même et attendre l’arrivée d’un potentiel coloc, j’ai décidé de dire oui pour me mettre avec lui. J’avais bien hâte de le rencontrer d’ailleurs, mais là, l’important, c’était de réussir à monter cette foutue valise dans les escaliers. J’aurais bien voulu prendre l’ascenseur, mais il était brisé et ne serait pas réparé avant deux jours que le concierge m’avait dit. Et évidemment, ce con m’avait même pas proposé d’aide… Finalement, après plusieurs minutes d’effort, j’étais arrivée sur l’étage et il me restait plus qu’à trouver la bonne porte. Une fois devant, je cognais, attendant que mon coloc daigne m’ouvrir. Finalement, après que’ques secondes, la porte ouvre enfin. Un mec avec un sourire aussi blanc que le cul de mon oncle se tient devant moi. Je prends un instant pour le regarder, mais sa voix ramène mes yeux dans les siens. Mon visage prend vite un air de dégout. Est-ce qu’il vient de m’appeler Poupée celui-là ? Putain, faudra revoir ses techniques de dragues, parce que là, impossible que les filles viennent à lui pour son intelligence. Je pouvais pas dire qu’il était laid par contre. Avec sa carrure, ses cheveux bruns et ses yeux bleus perçant, il était imposant. Je me sentait toute petite avec lui devant moi. J’ai aucune idée s’il sait je suis qui. M’enfin, je le suis quand même à l’intérieur. Je dis rien et regarde la pièce autour de moi. Clairement, il n’y a jamais eu de présence féminine dans ce logement. C’est typiquement masculin. C’est un peu le bordel, il y a de la vaisselle qui traîne, je vois la lunette de la toilette relevée dans la salle de bain et du linge qui….. OH PUTAIN UN CHIEN. J’adore les chiens. Je commence à faire un pas vers l’animal pour le flatter, mais mon attention est reportée sur l’autre là qui me demande si j’veux boire quelque chose. Avec ses suggestions, je demande simplement de l’eau et lui se prend une bière. Pendant que je bois ma première gorgée, je le vois me mater comme si j’tais pas là et puis rapidement, il bouge et je me retrouve coincée entre son torse et le frigo. MAIS IL FAIT QUOI MERDE ?!? J’comprends absolument pas ce qu’il se passe et déjà, je sens ses lèvres dans mon cou. J’me crispe. Oh merde, mon coloc est un violeur. Un tueur. J’veux pas mourir ici. MAMAN VIENS ME CHERCHER. J’le repousse assez vite merci et lui fout une gifle digne d’une Brown. Non, mais tu vas pas me chercher mon petit. On peut pas prendre les Brown pour des cons. «Mais qu’est-ce que tu fous MERDE ?» m’écriais-je. Comme j’arrive pour lui dire ses quatre vérités, y a une meuf qui entre dans l’appart. Une poufiasse blonde qui interpelle mon con de coloc. Et puis je comprends : le con attendait sa partie de baise du matin. J’ai presque envie de me frapper le front et de le gifler encore, ça pourrait que me détendre. Quand il daigne enfin me demander j’suis qui, je lève les yeux au ciel. «Ta nouvelle coloc, espèce de con.» Bon, on dirait que je suis destinée à le traiter de con celui-là. Rapidement, je sors de la cuisinette pour aller voir la blonde. Sans rien dire, je la pousse dans le couloir et ferme la porte derrière elle. J’peux pas m’empêcher de penser pourquoi j’ai accepté de faire collocation avec un mec. C’était certain que ça allait arriver. Je me rapproche de Jayden pour lui dire ses quatre vérités lorsque je sens une lichette sur mon tibia. Je regarde au sol et voit le husky qui me regarde avec ses petits yeux et sa queue qui se fait aller. Rapidement, mon visage change pour laisser un grand sourire y apparaitre. Je m’assois au sol et prend le temps de caresser l’animal. Pendant quelques secondes, je le flatte et le laisse me sentir avant de reporter mon regard sur le jeune homme qui ne semble pas avoir bouger depuis que j’ai jeté son plan cul dehors. «T’es putain de chanceux que ton chien soit aussi parfait parce que je crois que je t’aurais donné la raclé de ta vie.» Je dis avant de me relever. Même s’il est plus grand que moi, je le regarde dans les yeux, le visage dur et déterminé. «J’te jure que si tu me refais un coup comme ça, j’te coupe les couilles dans ton sommeil.» J’vous l’avais dit : on prend pas les Brown pour des cons.

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

_____________________________________________

J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown L305J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown RmykJ'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Olkw

You're still going to get criticized, so you might
as well do whatever the fuck you want.
Jayden G. Westwild
J'travaille les abdos de mes mains en levant le doigt du milieu
Jayden G. Westwild
Inscrit le : 26/12/2017
Messages : 372
Avatar : Maxence Danet-Fauvel
Crédits : t-rex (avatar) et Grey Wind (signature)
Date de naissance : 02/12/1996
Mes rps :
INDISPONIBLE6/6

J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Tumblr_plwbxzNvmF1rrfrgvo1_250J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Tumblr_plwbxzNvmF1rrfrgvo4_250

RP'S EN COURS :
Lexie la coloc d'folie
Connor l'conquistador
Jessie thérapie
Maxine la divine
Poppy la chippie
Milo et l'bédo

Bloc notes :

Baby Chayton ♥️

J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Anigif_enhanced-16135-1408738605-6




J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Empty
Re: J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown, le Lun 11 Fév - 23:23

J'ai beaucoup de libido, j'ai pas de libre-arbitre.
Lex & Jay

Sympa comme première impression !

Si seulement j'étais pas aussi con - et encore à moitié bourré -, si seulement ! J'aurais pas fait la grosse connerie d'essayer de chopper ma nouvelle coloc alors qu'on s'connait à peine. Putain mais quel gros abruti j'fais ! Tu m'étonnes qu'elle était pas gavé bavarde et qu'elle s'est à peine crispée quand je l'ai touché un peu... Et, oh putain, comment j'la mérite cette mandale ! J'peux être un gros forceur, il est vrai, mais jamais j'forcerais une fille qui veut pas baiser, et encore moins une inconnue ! J'me sens archi con sur l'moment. « Oh merde... » Super la première rencontre, ça va promettre !

Cindy ? Bon, on va l'appeler Barbie ça ira plus vite parce que j'me rappelle jamais d'leur prénom (bordel elles peuvent pas mettre des badges comme les employés au Lidl là, ça s'rait mille fois plus simple). Bref, tout ça pour dire que la Barbie elle s'est fait tej en deux secondes par ma nouvelle coloc. Et beh, quel caractère elle a celle-là, ça promet ! Maint'nant qu'j'y pense j'me demande pourquoi sur le papier j'ai pas écrit "exclusivement des mecs" pour la recherche d'un coloc. Parce que, putain, qu'est-ce qu'elles sont casse-couilles ces meufs ! Et on en parle quand c'est la semaine code rouge ? J'vous dis pas comment j'vais déguster ma race moi. Enfin j'dis ça mais ça existe aussi les mecs relous d'ailleurs... Le dernier qui est venu tester la coloc avec moi il a pas duré longtemps le pauvre. J'l'ai tellement saoulé qu'il a carrément changer d'ville le bâtard. Enfin voilà, tout ça pour dire qu'elle a un sacré caractère la meuf. J'm'attendais à c'qu'elle me déballe tout c'qu'elle avait sur le cœur mais mon clébard l'arrête dans sa lancée. J'soupire. Et après c'moi l'dragueur ? Ce chien, s'il pouvait, il me piquerait tous mes coups ! Et ma nouvelle coloc y fait pas exception. Elle est en amour d'vant lui et ça s'voit à son visage beaucoup plus radieux que quand elle était en face de moi. J'me suis encore fait avoir, j'vous jure... J'vais finir par le laisser à ma mère ce chien pour qu'il évite d'me piquer la vedette ! L'pire c'que la meuf prend son temps, elle le caresse tranquille et moi j'reste debout, comme un con, la sensation de douleur picotant encore ma joue. Quand elle m'dit qu'elle m'aurait assassiné si Chayton avait pas été là, j'finis par rigoler. Finalement elle est pas si coincée du cul la meuf - et puis si elle avait été comme ça elle aurait déjà dégagé d'ici en deux-deux, j'suis beaucoup trop chiant pour c'genre d'personne qui veut que tout soit parfait -. « Qui te dit qu'c'était pas dans l'plan qu'Chayton t'fasse les yeux doux pour t'amadouer ? » J'l'observe se relever et quand elle me saque avec son regard aussi coupant qu'une machette, j'avoue qu'ma main vient trouver mes couilles en tremblant. « Oh non s'teu plaît ça c'est sacré... J'dirais pas que c'est c'que j'ai de plus cher au monde, mais presque ! » J'fais mine de pleurnicher puis m'reprends. Je joins mes mains comme dans une prière et grimace un peu. « J'suis désolé pour tout à l'heure, promis ça n'arrivera plus jamais ! Promis, juré, craché ! » J'tends mon p'tit doigt et attends qu'elle veuille bien m'le serrer aussi avec le sien pour continuer. « J'peux faire quoi pour m'faire pardonner ? » J'bombe ensuite le torse en prenant une grande inspiration. « Bon, ok, on va reprendre du début ! Hey, moi c'est Jay, j'suis ton nouveau coloc. Et toi c'est comment ? » J'lui montre ensuite d'un signe de visage mon chien. « Lui c'est Chayton, il doit avoir quoi...quelques mois ? C'est encore le bébé quoi. Bon, par contre, tu f'ras gaffe il aime bien les jolies filles (hop p'tit compliment placé nickel, au moins pour m'faire pardonner un peu et parce que c'est vraiment c'que j'pense) et du coup ça peut arriver qu'dans la nuit il vienne dans ta chambre pour t'lécher la tronche de haut en bas...et p't'être grignoter tes chaussures aussi... » C'est encore un gosse le petiot, faut bien lui pardonner à lui aussi ! Mais bon, le problème, c'est qu'c'est beaucoup plus facile d'lui pardonner à lui avec sa p'tite gueule d'ange à croquer là. Puis j'me rends compte qu'on a pas bougé du salon/cuisine d'puis tout à l'heure. « Oh d'ailleurs, j'te fais visiter après ? Bon ça va être très rapide par contre. » J'ricane. Y a à peine 4 pièces, donc ouais ça va être claqué en deux temps trois mouvements.
Made by Neon Demon

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


Mille degrés

“Un pied dans les flammes, un autre dans la glace. Séduit pas les extrêmes, j'ai trouvé ma place. Mille degrés dans la soirée, personne peut me stopper. Ferme les stores, on va retarder demain. Il me reste quelques battements pour faire c'que je fais d'mieux. Lâcher les freins et fermer les yeux.”
Lexie Brown
Lexie Brown
Inscrit le : 05/02/2019
Messages : 28
Avatar : Andrea Russett
Mes rps : /

Bloc notes : /



J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Empty
Re: J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown, le Mar 12 Fév - 2:19

J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Fg21

«Ouais, tu fais bien de dire ''Oh merde''.» Je dis. C’est pas que je suis coincée normalement, loin de là, mais j’aime pas quand un inconnu essaie de me choper tu vois…? M’enfin, je pense que le message est passé parce que mon nouveau coloc semble terrifié à l’idée de voir ses couilles arrachées. C’t’encore de ceux qui pensent qu’avec leurs parties génitales putain. Bien que déjà sa première impression n’était pas digne de mention, au moins son chien vient de faire augmenter sa cote assez rapidement. Non mais j’y peux rien, I’m a sucker for huskies. Ils sont beaux, ils sont mignons, je les aime d’amour, alors Chayton ne passe pas inaperçu non plus.

J’le vois dans ses yeux que mon expression sérieuse lui fait peur. Je ris dans ma tête… Il fait le dur devant les autres, mais au fond, c’est une mauviette le Jayden. Un sourire satisfait apparait sur mes lèvres et celui-ci s’agrandit quand je l’entends s’excuser. Bon au moins il est bien élevé et il a l’air de vraiment se sentir mal de ce qu’il a fait. C’est d’jà ça! Au moins, c’est pas un de ces prétendus bad boy qui veulent pas s’excuser à cause de leur égo de merde. Quand je le vois tendre son petit doigt, j’en peux plus, j’éclate de rire. Tranquillement j’accroche mon petit doigt au sien. Il peut pas briser une promesse de petit doigt, j’espère qu’il le sait, c’est sacré chez nous. On voit que c’est différent dans chaque famille, chez lui c’est les couilles qui sont sacrées, chez nous ce sont les promesses de petits doigts… Chacun son truc. «Pour te faire pardonner, on verra ce qui m’tente en temps et lieu…» Que je lui dis avec un petit sourire en coin. On est toujours dans le salon/cuisine quand il daigne enfin se présenter officiellement. Je savais déjà son nom parce qu’on me l’a dit au registrariat pour la colocation, mais en plus, je me suis permise de le chercher un peu sur le site web de l’Université. Je sais juste qu’il est en étude sportive et qu’il joue au hockey. On verra bien ce que je peux apprendre de plus sur lui en vivant dans le même logement. «Moi c’est Lexie, mais tu peux m’appeler Lex’, s’tu veux. J’dois d’ailleurs te dire que j’adore ton chien, il est vraiment trop mignon.» D’ailleurs, j’ai lu dans les règlements qu’on avait pas le droit aux animaux, mais j’m’en fous vachement si l’animal en question c’est c’petit husky. Quand j’entend Jay dire que l’chien aime les jolies filles, je roule un peu les yeux avant de m’accroupir vers le chien pour le caresser derrière les oreilles. «Mais c’est pas grave, tu peux venir dormir avec moi quand tu veux mon beau.. Bon chien.» Je dis tout ça avec ma petite voix pour les animaux, t’sais celle qu’on utilise tous pour parler à des animaux ou des enfants, ouais, celle-là. J’ai p’t-être d’l’air d’une conne, mais j’m’en fous. J’veux pas que mon coloc se fasse des idées alors je me relève, le regarde dans les yeux et lui dit : «J’parle au chien, hein, pas à toi.» Quand il propose enfin de me faire visiter, je réalise qu’on est effectivement restés dans le petit espace de la cuisine et du salon. «Ouais, j’veux voir ma chambre.» J’prends ma valise et suit mon nouveau coloc à travers mon nouveau chez moi. Bon, comme il dit, c’est pas très grand, mais j’crois bien qu’il peut y avoir du potentiel avec tout ça. D’ailleurs, j’aurais bien envie de mettre un peu de déco ici. «Dis, ça te dérange si je décore un peu ?» Je demande en arborant ma gueule d’ange. Évidemment, je mettrai rien de trop intense ou de trop féminin, mais ça, il est pas obligé de l’savoir. J’sens qu’on va avoir bien du plaisir lui et moi.

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

_____________________________________________

J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown L305J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown RmykJ'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Olkw

You're still going to get criticized, so you might
as well do whatever the fuck you want.
Jayden G. Westwild
J'travaille les abdos de mes mains en levant le doigt du milieu
Jayden G. Westwild
Inscrit le : 26/12/2017
Messages : 372
Avatar : Maxence Danet-Fauvel
Crédits : t-rex (avatar) et Grey Wind (signature)
Date de naissance : 02/12/1996
Mes rps :
INDISPONIBLE6/6

J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Tumblr_plwbxzNvmF1rrfrgvo1_250J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Tumblr_plwbxzNvmF1rrfrgvo4_250

RP'S EN COURS :
Lexie la coloc d'folie
Connor l'conquistador
Jessie thérapie
Maxine la divine
Poppy la chippie
Milo et l'bédo

Bloc notes :

Baby Chayton ♥️

J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Anigif_enhanced-16135-1408738605-6




J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Empty
Re: J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown, le Mar 12 Fév - 3:47

J'ai beaucoup de libido, j'ai pas de libre-arbitre.
Lex & Jay

Sympa comme première impression !

Ça part sur un début de tentative de réconciliation. Mais ça va, on continue sur l'bon pied. Quand j'essaye de sceller une promesse incassable, j'la vois qui m'suit dans mon délire et j'suis content qu'enfin, pour la première fois d'puis longtemps, mon coloc en général est sur la même longueur d'ondes qu'moi. Alléluia mes frères ! Mais son p'tit sourire en coin un peu machiavélique m'fait un peu peur. J'sais pas si j'aurais dû faire cette promesse en fait...elle va m'la mettre à l'envers j'sens ! Genre j'sais pas, m'prendre pour son larbin et m'faire faire toutes les corvées d'ménage ou pire, me prendre pour sa meilleure pote t'sais ! Genre faire des après-midis vernis, masque à l'aloe vera et tout l'bordel. Eurk, j'me suis foutu dans un merdier, j'vous dis pas ! L'problème c'est qu'j'pourrais pas y échapper de toute façon. Maint'nant elle sait où j'crèche et mon prénom. Heureusement, elle m'dit aussi l'sien. J'pouffe un peu d'rire quand elle m'dit la version plus courte d'son prénom avant d'plus pouvoir m'en empêcher et d'rire à gorge déployée. J'en pleure presque putain. J'essuie la p'tite larmichette qui perle au coin d'mon œil avant d'lui offrir un sourire des plus sincères. « Ton nouveau surnom ça s'ra Luthor. » Ouais, j'suis un abruti, j'l'ai comparé au chauve dans Superman mais franchement quand on te dit "Lex" tu penses à quoi ? Bah à "Luthor", normal quand t'as un peu d'culture ciné. Par contre, j'redescends direct quand elle m'reparle de Chayton. J'croise les bras et fais semblant d'bouder. « Tu veux m'vexer c'est ça ? S'tu veux j'te le laisse et j'me casse hein ! Dis-le si j'vous dérange ! » J'arrête mon manège et j'rigole d'nouveau. Qui n'aime pas c'clébard façon, il est beaucoup trop craquant pour qu'on lui refuse quoi qu'ce soit, et encore moins sa place dans ce studio. Bon, personne ne sait qu'il est ici, mais ça, c't'une autre histoire. En tout cas, comme toute l'monde, Lex l'adore et fait que l'câliner. Ma remarque lui fait lever les yeux au ciel. Ça m'étonne pas trop, j'viens encore une fois d'faire l'gros lourdeau d'la drague. J'devrais p't'être garder ça pour plus tard quand on s'connaitra un peu mieux. Enfin, là, j'dis ça j'dis rien mais elle est en train d'parler au chien. J'hausse l'sourcil. J'avoue qu'j'aurais préféré qu'elle me dise ça à moi mais bon, Chayton a un charme infaillible et, comme j'disais tout à l'heure, personne ne peut lui résister. Quand elle m'adresse la parole de nouveau, j'fais l'mec qui prend mal les choses. « Bah encore heureux, ça m'aurait fait d'la peine qu'tu m'appelles "Mon beau" alors qu'on s'connait pas assez bien... Ouais ouais hein j'trouve qu'tu vas un peu vite en besogne avec les inconnus... Tu t'es pris pour qui là ? » J'prends un air sérieux avant d'exploser d'rire. J'viens à l'instant d'faire allusion à la situation qui s'est déroulée y a à peine 5 minutes. J'pense qu'le mot "inconnu" met la puce à l'oreille quand même. Bref, c'pas tout ça, mais j'dois quand même faire faire le tour du propriétaire à Luthor ! En tout cas, même si c'est p'tit, elle m'suit pour la visite. J'lui montre la minuscule salle de bain qu'on va devoir partager à deux (mon dieu j'veux pas imaginer tout l'bordel qu'elle va mettre avec sa trousse à maquillage ou j'sais pas quoi là), ma chambre (en bordel comme d'hab ; y a des fringues un peu partout, des trophées de hockey, etc.) et enfin sa chambre à elle, vide depuis l'départ du dernier coloc qui était là, et ça fait un bail. J'fais genre que j'suis Stéphane Plaza quand on est devant sa chambre. « Voilà une belle surface d'environ 10m² aménageable, orientée plein Sud pour un bon éclairage en après-midi... » J'me retourne vers elle, faisant de grands gestes comme à la télé pour lui expliquer l'concept. « Bon évidemment, il va falloir s'projeter parce que la pièce est pratiquement vide. Vous savez vous projeter dans l'espace madame ? » J'souris, espérant qu'elle rentre dans mon délire, avant qu'on ne reparte dans l'salon pour clôturer la visite. Quand elle m'demande si elle peut décorer un peu l'studio, j'grimace un peu. « Ça dépend, est-ce que c'que à quoi tu penses inclut du rose, des paillettes, des licornes...ou même les trois en même temps ? » C'est carrément l'cliché du genre féminin, mais en même temps tout est possible ! Si ça s'trouve elle à toute la panoplie d'la parfaitre fangirl des licornes dans sa valise.
Made by Neon Demon

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


Mille degrés

“Un pied dans les flammes, un autre dans la glace. Séduit pas les extrêmes, j'ai trouvé ma place. Mille degrés dans la soirée, personne peut me stopper. Ferme les stores, on va retarder demain. Il me reste quelques battements pour faire c'que je fais d'mieux. Lâcher les freins et fermer les yeux.”
Contenu sponsorisé


J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown Empty
Re: J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown, le

J'ai beaucoup de libido j'ai pas de libre-arbitre. ⚚ Feat Lexie Brown

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Campus :: Logements universitaires :: Etage n°2-