AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

I've got such a dirty mind and it never ever stops [ft. Bambixson]


Jaxson Dostoïevski
I'm high above the Muscovites' sky
Jaxson Dostoïevski
Inscrit le : 19/12/2017
Messages : 307
Avatar : James McAvoy
Mes rps :


J'ai arrêté de compter !



Bloc notes :

✤ Né d'une mère russe et d'un père écossais.
✤ Mère sur-protectrice - père "absent".
✤ Mécanicien
✤ A arrêté les études après le brevet des collèges.
✤ Marié à Sylwia - alias Kroshka (ma puce - (polonaise - vendeuse à Sephora) depuis ses 18 ans - n'a pas d'enfant et ne cherche pas à en faire.




I've got such a dirty mind and it never ever stops [ft. Bambixson], le Ven 1 Fév - 15:15










Jax était stressé. C’était une des premières fois qu’il cachait quelque chose à Jason. Pour la première fois de sa vie il se sentait mal de tromper l’être aimé. Il était là, se triturant les doigts en attendant qu’elle vienne. Il avait eu de bons retours sur cette femme et peut-être qu’elle allait l’aider. Jason, il l’aimait plus que tout et avant de se marier il voulait régler quelques problèmes. Ca pouvait paraitre étrange mais pour le coup il avait besoin d’une femme. Si Jason l’apprenait, ça allait être la guerre atomique.
Jaxson inspira profondément. Mon dieu qu’il se sentait mal d’avoir pris sa pause du midi pour venir ici dans ce bureau. Il mentait à son petit ami ou du moins avait omis de le lui dire. Il se racla la gorge tandis que la porte s’ouvrait. Il se redressa net et serra les dents en se pinçant le pouce. Il ne lui avait rien dit en prenant rendez vous. Pour lui, c’était simplement les impuissants qui allaient voir les sexologues. Bordel que c’était gênant. Elle allait croire qu’il avait du mal à avoir une érection. Il se passa la main sur la nuque. Il devait faire ça pour Jason. Comme un cadeau. Il la salua d’un petit sourire gêné et se racla encore la gorge.

Bonjour, m’dame ou… doc… je sais pas.


(c) DΛNDELION

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

I'm scared
The closed blinds in my home, see no light or day. I'm scared to face another day, Coz' the fear in me just won't go away.
Bambie Y. MacWhite
ADMIN ∎ Embrace the pandemonium.
Bambie Y. MacWhite
Inscrit le : 22/01/2019
Messages : 52
Avatar : Winona Oak
Crédits : Anesidora (vava)
Mes rps :
DISPONIBLE (4/5)



PERSO.
➥ Le repas de famille ➥ Azraël (2)

WORKING GIRL.
➥ J. Dovstoïevski ➥ E. Fitzgerald ➥ Un rendez-vous peut-être ?



Re: I've got such a dirty mind and it never ever stops [ft. Bambixson], le Sam 2 Fév - 21:04





 




La vie nous offre souvent de nouvelles choses. Une nouvelle voiture, une nouvelle merde, un nouveau trottoir dans lequel nos pieds butent souvent. De belles choses comme des mauvaises. Pour moi, c’est les nouveaux clients qui viennent frapper à ma porte parce qu’ils ne savent plus comment aimer ou simplement baiser. J’ai un certain Dostoïevski ce matin et je dois dire que je m’attends à quelqu’un de torturé ou de brillant. Le nom, sans doute. Je revêt mon habit de sexologue brillante et gentille avec ses clients. J’ouvre la porte pour le prendre en rendez-vous. Un sourire allant d’une oreille à l’autre. « Bonjour M. Dovstoïevski ! Entrez. » Je lui montre le chemin en tendant mon bras vers l’intérieur du cabinet. La salle est grande, avec une grande bibliothèque contre le mur du fond. Un petit canapé jaune avec un fauteuil vert émeraude, le mien. Des coussins. Des mouchoirs sur une petite table basse en marbre. Un tapis avec des formes géométriques noires et blanches. Des plantes, un peu partout. Mon bureau est derrière, près de l’autre bibliothèque. Oxymore dort sur celui-ci, dans le sillon des rayons du soleil. Il ne sait pas comment m’appeler et je souris. « Appelez moi Bambie. Installez vous comme vous le sentez. » Je viens me poser dans le petit fauteuil, les jambes en tailleurs avec un petit carnet sur le coude du fauteuil. « Je note juste votre nom et votre prénom, Jaxson, c’est bien ça ? » Il a l’air stressé, le pauvre. Je lui souris légèrement. « Allez-y, expliquez moi tout. Je vous rappelle les règles de ce cabinet : rien ne sort de cette pièce, je suis soumise au secret professionnel. »

(c) DΛNDELION

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄



Désir. Pulsion. Désillusion.
Jaxson Dostoïevski
I'm high above the Muscovites' sky
Jaxson Dostoïevski
Inscrit le : 19/12/2017
Messages : 307
Avatar : James McAvoy
Mes rps :


J'ai arrêté de compter !



Bloc notes :

✤ Né d'une mère russe et d'un père écossais.
✤ Mère sur-protectrice - père "absent".
✤ Mécanicien
✤ A arrêté les études après le brevet des collèges.
✤ Marié à Sylwia - alias Kroshka (ma puce - (polonaise - vendeuse à Sephora) depuis ses 18 ans - n'a pas d'enfant et ne cherche pas à en faire.




Re: I've got such a dirty mind and it never ever stops [ft. Bambixson], le Dim 3 Fév - 17:47










Jaxson se mit à déglutir bruyamment. Il hocha rapidement la tête. Bambie. le barbu se tortillait, mal à l’aise de se trouver ici. Il avait toujours trouvé ça idiot de parler de sa vie mais encore plus de parler de sexe et notamment à une inconnue. Néanmoins cette conversation était compliqué avec son petit ami et c’était bien ça le problème. Jason… Pourquoi Jason n’avait été une femme ? A y penser, Jax pensa alors que son petit ami serait bien moins sexy sans ce corps de rêve qu’il avait et probablement même qu’il ne l’aurait même pas regardé. Elle s’était assise en face de lui, en tailleur et nota son prénom. Jaxson hocha la tête et il se détendit un peu quand elle parla du secret professionnel. Ca faisait plaisir.

Heu… je… Bien… J’ai pas des… Il ferma les yeux quelques instants pour se calmer. J’ai pas de problème d’ordre…. sexuel, voyez ? Juste c’est que j’assume pas de sortir avec m… m… Il avait l’impression que le mot ne voulait pas sortir. Ca faisait de lui un gay et dans son esprit c’était pire que la mort. Il souffla en baissant les yeux sur ses mains : mon… petit ami. Il avait l’impression d’avoir vomi ou tout du moins il avait envie de vomir. Il leva la main pour qu’elle ne prenne pas immédiatement la parole. Je l’aime. A la folie même mais j’arrive pas à… assumer cette partie de moi. Je… dis toujours… Il se tortillait les mains. J’dis toujours que j’ai une petite amie et… ça se fait pas. On va se marier je dois assumer ça pour lui. Vous… Il releva les yeux vers elle. Vous pouvez m’aider avec ça ? Il était prêt à tout lui raconter même dans les détails si ell faisait en sorte de l’aider lui et tout l’amour qu’il portait pour l’homme de sa vie.

(c) DΛNDELION

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

I'm scared
The closed blinds in my home, see no light or day. I'm scared to face another day, Coz' the fear in me just won't go away.
Bambie Y. MacWhite
ADMIN ∎ Embrace the pandemonium.
Bambie Y. MacWhite
Inscrit le : 22/01/2019
Messages : 52
Avatar : Winona Oak
Crédits : Anesidora (vava)
Mes rps :
DISPONIBLE (4/5)



PERSO.
➥ Le repas de famille ➥ Azraël (2)

WORKING GIRL.
➥ J. Dovstoïevski ➥ E. Fitzgerald ➥ Un rendez-vous peut-être ?



Re: I've got such a dirty mind and it never ever stops [ft. Bambixson], le Dim 3 Fév - 19:05





 




Jaxson est assis face à moi, je le regarde et je vois qu’il est stressé. Un petit rappel du secret professionnel ne fait jamais de mal. Je note son nom et son prénom dans mon carnet avant de laisser commencer la séance. Pas de problèmes d’ordres sexuels. Je relève la tête vers lui. Il n’assume pas de sortir avec un.. « Avec un homme, c’est ça ? » Je lui souris, je me veux douce aujourd’hui. Aussi douce et radieuse que mon pétard du matin. Je le laisse terminer sa phrase et je m’excuse de l’avoir interrompu. Il continue sa tirade et je note : en couple avec un homme, refoulement, beaucoup d’amour, n’assume pas sa relation, mariage. Je lève la tête avec un sourire. « Félicitations dans ce cas. » Je lui souris un peu plus grand. « Bien sûr que je peux vous aider. Nous allons concentrer nos séances dessus, d’accord ? » Je me lève un instant. « Vous voulez un thé ou un café ? » Je me sers une tasse de thé et lui ramène une tasse de café avec du sucre. « Donc, récapitulons, vous n’arrivez pas à assumer que vous sortez et que vous allez vous marier avec un homme, c’est bien ça ? » J’attends son feu vert. « Avez-vous déjà fait votre coming-out auprès des gens qui vous sont chers ? » Je le regarde avant de continuer mes questions. « Ca va vous paraître un peu Freudien mais, est-ce que votre éducation était en partie homophobe ou non ? Racontez moi quand vous étiez petits. Si votre père ou votre mère entendaient parler de la communauté à la radio ou à la télé, quel genre de commentaires avaient-ils ? »
(c) DΛNDELION

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄



Désir. Pulsion. Désillusion.
Jaxson Dostoïevski
I'm high above the Muscovites' sky
Jaxson Dostoïevski
Inscrit le : 19/12/2017
Messages : 307
Avatar : James McAvoy
Mes rps :


J'ai arrêté de compter !



Bloc notes :

✤ Né d'une mère russe et d'un père écossais.
✤ Mère sur-protectrice - père "absent".
✤ Mécanicien
✤ A arrêté les études après le brevet des collèges.
✤ Marié à Sylwia - alias Kroshka (ma puce - (polonaise - vendeuse à Sephora) depuis ses 18 ans - n'a pas d'enfant et ne cherche pas à en faire.




Re: I've got such a dirty mind and it never ever stops [ft. Bambixson], le Dim 3 Fév - 22:41










Il se sentait mal. Bien trop mal. A la coupure de la sexologue, Jax se mit à rougir. Ce que c’était gênant !! Oui avec un homme et c’était bien ça le problème. Il pinça les lèvres aux félicitations et Jax hocha la tête, la rentrant entre les épaules. Ca aurait été si simple, si Jason n’était pas l’amour de sa vie. Se passant une main sur la nuque puis releva la tête à sa question.

Un café s’il vous plaît. Il attendit quelques secondes, prit la tasse à la main et souffla un petit Merci à son attention. Il pinça de nouveau les lèvres. C’est… ça, oui. Il se redressa un peu, observant son café noir. Oui, oui. Mon ex femme nous a surpris, ma mère avait compris, mes frères savent. Il haussa un sourcil. Je viens d’une famille très croyante et avant d’avoir rencontré Jason j’étais marié et moi aussi je tenais des propos homophobes… et… stupides. J’ai toujours eu une attirance pour les… pour… eux quoi. Mais je me suis toujours empêché d’aller plus loin. C’est en apprenant à le connaître, qu’on flirte ensemble, que j’ai… J’ai appris à aimer cet homme. Il soupira marquant une pause pour boire son café. Jax inspira profondément et souffla : Alors oui, ma mère ou mon père tenait ce genre de propos devant moi, à l'Église aussi. C’pas comme si mon éducation avait été la plus ouverte d’esprit du monde.

(c) DΛNDELION

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

I'm scared
The closed blinds in my home, see no light or day. I'm scared to face another day, Coz' the fear in me just won't go away.
Bambie Y. MacWhite
ADMIN ∎ Embrace the pandemonium.
Bambie Y. MacWhite
Inscrit le : 22/01/2019
Messages : 52
Avatar : Winona Oak
Crédits : Anesidora (vava)
Mes rps :
DISPONIBLE (4/5)



PERSO.
➥ Le repas de famille ➥ Azraël (2)

WORKING GIRL.
➥ J. Dovstoïevski ➥ E. Fitzgerald ➥ Un rendez-vous peut-être ?



Re: I've got such a dirty mind and it never ever stops [ft. Bambixson], le Mer 6 Fév - 20:16





 




Je lui apporte gentiment son café avec un petit sourire. Il n’est pas rare de tomber sur des personnes dont le désir est tellement refoulé qu’il est impossible à prononcer. « Avec plaisir. » Je prends mon petit carnet et j’écoute tout ce qu’il me raconte : enfance peu ouverte, peu de tolérance, esprit fermé, présence chrétienne, amour envers Jason. Je relève la tête en l’écoutant, je prends un peu de thé. « Je vois, je vois. » Je reporte mon regard sur lui. « Et vous ? Ca vous fait quoi de ressentir ces sentiments envers un homme ? » Je note ma question. « Arrivez-vous à vous sentir heureux dans votre relation avec Jason ? » Je ne veux pas le brusquer. « Vous m’avez dit que vous aviez une ex-femme, c’est bien ça ? » Après confirmation, je me lance. « Arrivez-vous à voir ce que votre relation avec Jason a de plus qu’avec cette femme ? Pourriez-vous me le dire ? »

(c) DΛNDELION

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄



Désir. Pulsion. Désillusion.
Jaxson Dostoïevski
I'm high above the Muscovites' sky
Jaxson Dostoïevski
Inscrit le : 19/12/2017
Messages : 307
Avatar : James McAvoy
Mes rps :


J'ai arrêté de compter !



Bloc notes :

✤ Né d'une mère russe et d'un père écossais.
✤ Mère sur-protectrice - père "absent".
✤ Mécanicien
✤ A arrêté les études après le brevet des collèges.
✤ Marié à Sylwia - alias Kroshka (ma puce - (polonaise - vendeuse à Sephora) depuis ses 18 ans - n'a pas d'enfant et ne cherche pas à en faire.




Re: I've got such a dirty mind and it never ever stops [ft. Bambixson], le Dim 10 Fév - 17:17










Jax serra ses doigts sur la tasse de café. Il était chaud et cette douleur lui faisait du bien. Ca lui permettait de ne pas lâcher l’affaire, se maintenir en surface, la tête hors de l’eau. Il entrouvrit les lèvres, réfléchissant à sa réponse.

Je crois que…
Il détourna le regard. Je crois que je n’ai toujours pas réalisé. Je le vois lui et pas son genre. Enfin… je sais pas. Peut-être pas. Il laissa le silence envahir la pièce avant de relever les yeux vers le docteur. Ses sourcils se haussèrent et il lâcha sa réfléchir :

J’aime Jason. Je suis heureux avec lui. Ses joues devinrent légèrement rouge. Il savait qu’il l’aimait et il lui avait déjà dit mainte et mainte fois mais le dire à une inconnue avec autant de vivacité s’en était troublant. Jaxson hocha la tête. Sylwia. La pire chose dans sa vie mais heureusement tout ça était du passé. Il bu une petite gorgée de son café.

Oui, j’ai été marié avec elle depuis mes 18 ans. Il laissa échapper un petit rire. Oh ma relation avec Jason a tout. Je veux dire… Je n’aimais pas Sylwia, jamais. Je me suis marié parce que ça arrangeait bien ma mère et que c’est ce qu’on attend des hommes de ma famille. Se marier, faire des enfants. Jason m’apporte énormément de chose. Je suis heureux avec lui, comme je ne l’ai jamais été. On a des projets, un avenir ensemble, chose que je n’avais pas en étant avec mon ex-femme. Et surtout je n’en voulais pas. Le sexe avec elle c’était déjà compliqué j’avais pas envie en plus de ça d’acheter une maison et avoir des gamins. Alors qu’avec Jason c’est… exceptionnel.

(c) DΛNDELION

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

I'm scared
The closed blinds in my home, see no light or day. I'm scared to face another day, Coz' the fear in me just won't go away.
Bambie Y. MacWhite
ADMIN ∎ Embrace the pandemonium.
Bambie Y. MacWhite
Inscrit le : 22/01/2019
Messages : 52
Avatar : Winona Oak
Crédits : Anesidora (vava)
Mes rps :
DISPONIBLE (4/5)



PERSO.
➥ Le repas de famille ➥ Azraël (2)

WORKING GIRL.
➥ J. Dovstoïevski ➥ E. Fitzgerald ➥ Un rendez-vous peut-être ?



Re: I've got such a dirty mind and it never ever stops [ft. Bambixson], le Mer 13 Fév - 22:32





 




J’écoute mon patient. Il m’inspire énormément de sympathie, d’autant plus qu’il n’a pas grandi dans une famille ouverte d’esprit. Quelques questions plus tard, nous arrivons aux sentiments ressentis pour cet homme – Jason. « Je vois. Donc, l’idée du genre vous est totalement inutile dans ce cas là. » Je lui souris, espérant le mettre en confiance. Il me dit qu’il aime son petit ami et je souris encore plus, cette vivacité me transperce. « Vous en avez l’air en tous cas. » Un sourire, franc sur mon visage. Je le laisse me raconter son histoire avec son ex-femme. Une histoire triste car sans amour, sans envie. Il compare rapidement son histoire avec Silwya et celle avec Jason. Je souris en coin. « Donc, nous pouvons dire que vous préférez votre relation avec un ... » Je le laisse terminer la phrase.

(c) DΛNDELION

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄



Désir. Pulsion. Désillusion.
Contenu sponsorisé


Re: I've got such a dirty mind and it never ever stops [ft. Bambixson], le

I've got such a dirty mind and it never ever stops [ft. Bambixson]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Callaghan's Business :: Pandemonium-