AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Dans la famille MacWhite, je demande le père.


Connor M. MacWhite
ADMIN ∎ One punch at a time
Connor M. MacWhite
Inscrit le : 22/01/2019
Messages : 128
Avatar : Mads Mikkelsen
Crédits : anomie (vava)
Date de naissance : 05/09/1969
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)


- Stanislas
- Barthelemy
- Aimee
- Jayden
- Maxine

Bloc notes :

Jusqu'à ce que la mort nous sépare.




Dans la famille MacWhite, je demande le père., le Mar 22 Jan - 16:59


Connor M. MacWhite



Nom : MacWhite • Prénom : Connor, le nom de mon grand-père. Malcolm, celui de mon père. • Surnom : A défaut d'entendre mon prénom, ce serait plutôt Connard qui résonne dans mes oreilles. Les gens n'ont en général pas le temps de le répéter une deuxième fois. • Age et date de naissance : 49 ans, 5 Septembre 1969. • Lieu de naissance : Glasgow, Ecosse. • Études/Métier : Héritier de l'entreprise familiale MacWhite, whisky de marque qui se fait connaître de plus en plus dans le monde. • Statut civil : Veuf mais remarié. • Orientation sexuelle : Hétérosexuel. • Célébrité sur l'avatar : Mads Mikkelsen.


Physique & Caractère :



Des cheveux grisonnants suite à une épreuve des plus douloureuses de ma vie. Ce n'est pas un signe de vieillesse, bien qu'avec le temps, on pourrait le penser. Mais cela ne fait pas tout. Des yeux marrons presque fonctionnels; l'un encore vivant, l'autre arborant un œil de verre et une cicatrice en guise de souvenir. Nous ne pouvons pas jouer avec le feu sans se brûler. Une carrure imposante, des épaules tombantes, un homme atteignant presque les deux mètres à quelques centimètres près. Des marques sur le corps, une personnalité qui a vécu non pas la guerre mais la bataille la plus rude, la vie.

Un homme sûr de soi, c'est comme ça que je me qualifie. Un poil trop sévère, sachant exactement ce que je veux, une personne carrée. Légèrement colérique, parfois violent si on atteint les limites. J'ai le tempérament d'une bête sauvage avec de temps un temps un côté doux, que peu ne connaisse. Professionnel, si j'ai une idée dans la tête, je ne l'ai pas ailleurs. Plutôt terre à terre, les choses irrationnelles ont tendance à me taper sur les nerfs bien qu'essayant de m'y intéresser pour ne pas rester bête. Charismatique avec les gens qu'il le faut, autrement dit, hypocrite si nous voulons juger ceci sur un autre niveau.

Histoire :



5 Septembre 1969 : Glasgow, ma naissance. Un événement qui intéresse peu mais qui est bon de savoir. Un nouveau-né dans une famille noble dirons-nous, un destin déjà tracé dans la finance sans même que je ne sache prononcer un seul mot.

1976/1977 : Lorsqu'on dit qu'un film peut changer la carrière d'un homme, ce ne sont pas des conneries. Rocky. Un long métrage qui en a inspiré plus d'un et qui du haut de mes 7 ou 8 ans m'a donné l'envie d'être un Sylvester Stallone à en devenir.

1986/1987 : Un apprentissage qui porte ses fruits. Les séances de boxe m'ont permis de ressortir cette énergie presque dissimulée. Mes adversaires ne voulaient point s'affronter à moi bien qu'ils le devaient pour déterminer qui sera le futur vainqueur. J'étais un sportif de haut niveau mais vu mon jeune âge, pas assez puissant pour être un champion mondialement reconnu. Je me contentais seulement d'un record national.

23 Février 1989 : Qui aurait cru que 20 ans plus tard, mes progéniteurs auraient un autre chérubin? Bambie. C'est le nom qu'il lui ont donné. La nouvelle ne m'a pas affecté bien que je sais d'avance qu'elle sera leur préférée. Au moins, ils m'oublieront le temps d'un instant.

1991/1992 : La tradition, reste la tradition. Même lorsqu'on a à peine 23 ans. Lorsqu'une femme admirative est un pansement pour le cœur et qu'elle attend un petit ange, on se doit de l'épouser. Je ne l'ai jamais réellement aimé je dois l'avouer mais elle avait toute mon attention. Le temps passé avec elle, un amour d'habitude plus qu'une passion. J'en venais réellement à la demander en mariage pour ne pas que mon fils soit renié et vu comme un bâtard. Lowell. C'est elle qui a voulu le nommer.

19 Février 1992 : La mort d'un parent peut être l'une des épreuves les plus redoutables, ce genre d'épreuves qui endurcissent un homme. A cette date, ce fut mon père. Une claque en pleine face. La nouvelle était tombée sans qu'on ne s'y attende.

14 Mars 1992 : Quand deux êtres s'aiment du plus profond de leur être, on a tendance à dire qu'ils sont connectés. Les vieilles personnes qui passent toute leur vie ensemble, si l'en s'en va, l'autre s'en suit aussi rapidement. Deux morts en un rien de temps. La mort de ma mère a été le déclic sur la suite de ma vie. Bambie était maintenant orpheline. Je la prends son mon aile, comme l'aurait fait un père présent.

12 Mai 1992 :Neuf mois plus tard, cet enfant si attendu. Ce mélange d'amour et de tendresse entre deux êtres qui étaient presque fait l'un pour l'autre. Lowell. Qui aurait cru qu'il deviendrait la personne que je connais maintenant?

1992/1993 : Un âge tout à fait normal pour un homme qui se lance dans une carrière mondiale. Les championnats étaient lancés. Ma haine m'a poussé à approfondir mes techniques au point de ne passer la plupart de mon temps à m'exercer. J'ai alors presque un quart de siècle que me voilà champion en date, mondialement cette fois bien que mon nom ne sera jamais aussi reconnu qu'un Mohammed Ali.  

1994/1995 : C'est bien beau d'avoir une passion mais bien qu'on puisse en faire une carrière professionnel, mes plans d'avenirs étaient tout autre. Mon père m'avait enseigné ce qu'il y avait à savoir de l'économie, des stratégies qu'il fallait suivre. C'est à ce moment-là que je sortais de l'université de ma ville natale avec un Master à la main, prêt à reprendre du service dans l'entreprise familiale.

1996/1997 : Un dernier tournoi. Une finale réussi. L'adversaire ne sachant être bon joueur, attrapant dans l'une des serviettes un couteau, il m'attaqua au visage, me faisant ainsi perdre la vue de l’œil gauche et me marqua à vie d'une cicatrice digne d'un des vilains des films d'animation de Walt Disney.

1997/1998 : Je n'étais pas encore prêt bien que j'approchais peu à peu de la trentaine. Je ne voulais pas commencer à travailler réellement mais mes devoirs et obligations me poussaient à tourner cette page de ma vie. Deux enfant dans les pattes, à élever seul alors que je n'ai aucune ressource personnelle si ce n'est l'héritage. Je repris l'affaire familiale, me perfectionnant avant de quitter le navire.

2000/2001 : Partir en conquérant vers l'Amérique. Telle fut ma devise en quittant ma ville. L'affaire marchait bien, ayant réussi à la faire fonctionner ici-même, à Austin bien que ce n'était que le début d'un grand succès. L'argent ne manquait pas, l'enfant n'avait besoin de rien vu qu'il avait tout. Je continuais dans cette lignée étant à la fois patron et surtout trader au sein de l'entreprise. Je préférais me noyer de travail pour oublier l'existence du garçon qui restait paisiblement à la maison.

2006/2007 : Même si on ne supporte pas la vue d'une personne, lorsqu'elle vient de son sang, nous sommes obligés de nous en occuper un minimum. Une séance chez le médecin. Un spécialiste. Un diagnostique néfaste qui gâcherait sa vie autant qu'il détruirait la mienne. Une schizophrénie. C'est ce qu'il disait. Sur le moment, cela ne m'étonnait pas vu le comportement de ce dernier mais si j'en crois certains reportages, il ne faut jamais les laisser s'éloigner. Je compris donc que je devrais garder mon fils jusqu'à ce que la faucheuse me ramène avec elle.

2008/2009 : Bambie quitte le cocon familiale, me laissant ainsi avec Lowell. Deux hommes qui n'ont absolument rien en commun si ce n'est qu'un simple nom de famille. Peut-être qu'elle n'aurait pas dû, peut-être qu'elle a bien fait. Au moins, il n'y aura pas d'autres témoins à la maison.

2009/2010 : Mettre la faute sur les autres pour oublier que nous sommes le monstre. Une femme épuisée, une dispute, une mort sous les coups. Accuser son fils, malade, et le voir partir en psychiatrie après qu'il ait eu affaire à la justice. Mais le nom ne devait pas être sali. Après un an de recherches pour un avocat qui en vaille le coup, l'adolescent est sorti, l'affaire fut close et surtout dissimulée. C'est ce qui était bon et juste pour ne pas salir ma réputation.

2013/2014 : Une femme. Teodora. La seconde de ma vie. Je cherchais quelqu'un pour combler certains manques et pour occuper la bête. Un mariage fut donc consenti, un mariage qui se veut d'amour, de bienveillance avec une femme aimante et gentille, comme le fut la mère du bambin. L'enfant ne serait plus jamais seul maintenant qu'elle était entrée dans notre vie.

2018/2019 : Des affaires qui avancent à merveille. Des querelles de famille qui se veulent de plus en plus violentes. Un fils ayant plus de la vingtaine vivant encore sous mon toit, profitant de ma fortune personnelle. C'est ainsi que je décidais de vivre ma vie. Une vie de chien. Une vie où j'attends rapidement de voir la fin. Qui ou quoi me tuera en premier? C'est ce que je me demande.

Informations complémentaires :


Instrument joué? Aucun. Je n'ai pas le temps pour les choses inutiles. • Animal de compagnie? Mon fils, à mon plus grand malheur. Ne dites pas que je ne suis pas juste. Vous n'avez pas à vivre avec. • Sport pratiqué? La boxe. Un ex-champion reconverti. • Ton style de musique favori? D'une nature légèrement chauvine, le son de la cornemuse reste ma mélodie favorite. • Langues parlées? Anglais, gaélique écossais, des notions de français, de japonais et de mandarin pour les affaires.  • Plat favori? Des pâtes à la carbonara. • Allergie(s)? Aucune. • Un talent caché, art(s) pratiqué(s)? Aucun autre. • Pays visités? Royaume-Uni, Irlande, Japon, Chine, Etats-Unis. • Moyen de locomotion? Généralement, en limousine.

Prénom/Pseudo : Sergie • Âge : 21 ans • Présence : Comme je peux • Comment as-tu connu le forum ?   Tout a commencé par un coup de foudre  • Premier compte ou multi-compte ? 4ème, disons plutôt changement de personnage • Quelque chose à ajouter ? La vie n'est pas un conte de fée.



╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


When everything seems to be going against you, remerber that the airplane takes off against the wind, not with it.
- Henry Ford
Melissa D. Gutterman
Melissa D. Gutterman
Inscrit le : 08/09/2018
Messages : 268
Avatar : Caitriona Balfe
Crédits : Bibi
Date de naissance : 06/06/1981
Mes rps : * Andrew * Lloyd * Sonny * Ryan *

Bloc notes : /



Re: Dans la famille MacWhite, je demande le père., le Mar 22 Jan - 19:41

Re bienvenue

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮



Melissa

codage par LaxBilly
Connor M. MacWhite
ADMIN ∎ One punch at a time
Connor M. MacWhite
Inscrit le : 22/01/2019
Messages : 128
Avatar : Mads Mikkelsen
Crédits : anomie (vava)
Date de naissance : 05/09/1969
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)


- Stanislas
- Barthelemy
- Aimee
- Jayden
- Maxine

Bloc notes :

Jusqu'à ce que la mort nous sépare.




Re: Dans la famille MacWhite, je demande le père., le Mar 22 Jan - 19:58

Merci Wink

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


When everything seems to be going against you, remerber that the airplane takes off against the wind, not with it.
- Henry Ford
Heather Wilson
Heather Wilson
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 565
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Angie
Mes rps : Indisponible (8/8)
Barthelemy - Nell - Stanislas - Zeus - Melissa - Shanleigh - Rose - Morrigan - Milo

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :




Re: Dans la famille MacWhite, je demande le père., le Mar 22 Jan - 20:20

Re-bienvenue Wink

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Connor M. MacWhite
ADMIN ∎ One punch at a time
Connor M. MacWhite
Inscrit le : 22/01/2019
Messages : 128
Avatar : Mads Mikkelsen
Crédits : anomie (vava)
Date de naissance : 05/09/1969
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)


- Stanislas
- Barthelemy
- Aimee
- Jayden
- Maxine

Bloc notes :

Jusqu'à ce que la mort nous sépare.




Re: Dans la famille MacWhite, je demande le père., le Mar 22 Jan - 20:26

Merci

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


When everything seems to be going against you, remerber that the airplane takes off against the wind, not with it.
- Henry Ford
Lowell MacWhite
Lowell MacWhite
Inscrit le : 06/07/2018
Messages : 76
Avatar : Evan Peters
Crédits : Shiya
Mes rps :


Bloc notes : /



Re: Dans la famille MacWhite, je demande le père., le Mer 23 Jan - 12:23

Coucou papa

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

The Outsiders
You would worn me down, I struggled on the ground. So lost, the line had been crossed. You held me down but I fought back loud.

Presley Montesano
« LA VITA È BELLA »
Presley Montesano
Inscrit le : 12/09/2018
Messages : 559
Avatar : Lily Collins.
Crédits : lunaeye (avatar) ; collinsgifs (gif)
Date de naissance : 15/02/1989
Bloc notes :
╸RELATIONSHIPS╺


Elle est profondément amoureuse d'Alistaire.
Elle veut aider Esvir.
Hourie, future pote de shopping.
Zeus l'a sauvé de l'abîme.
Elle côtoie le sauna avec Marlon.
Elle doit apprendre à connaître Lowell.
Elle ne veut plus jamais croiser Elijah.
you ?




Re: Dans la famille MacWhite, je demande le père., le Mer 23 Jan - 12:50

Re-bienvenue
J'adore tellement Mads très joli choix, on le voit bien trop peu !
Ce personnage est génial, je l'aime beaucoup

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮



i will be the Persephone to your Hades, the yin to your yang, the hope to yoir despair. it will ve the little light that gets in to your cracked and dejected soul. or better yet, i will be yours forever. if you just let me be.- cynthia go.
Invité
Invité
Anonymous


Re: Dans la famille MacWhite, je demande le père., le Mer 23 Jan - 22:44

Bien flippant le charmant papounet
Vive les MacWhite
Connor M. MacWhite
ADMIN ∎ One punch at a time
Connor M. MacWhite
Inscrit le : 22/01/2019
Messages : 128
Avatar : Mads Mikkelsen
Crédits : anomie (vava)
Date de naissance : 05/09/1969
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)


- Stanislas
- Barthelemy
- Aimee
- Jayden
- Maxine

Bloc notes :

Jusqu'à ce que la mort nous sépare.




Re: Dans la famille MacWhite, je demande le père., le Jeu 24 Jan - 0:18

N'est-ce pas? un vrai monstre

Merci en tout cas

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


When everything seems to be going against you, remerber that the airplane takes off against the wind, not with it.
- Henry Ford
Contenu sponsorisé


Re: Dans la famille MacWhite, je demande le père., le

Dans la famille MacWhite, je demande le père.

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Personnage :: Présentations :: Fiches validées-