AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Libre - Pour bien commencer l'année...


Zeus Borne
ADMIN let's play the game
Zeus Borne
Inscrit le : 14/08/2018
Messages : 140
Avatar : Ryan Gosling
Mes rps : /

Bloc notes : /



Libre - Pour bien commencer l'année..., le Mar 1 Jan - 18:08

Il aurait donné beaucoup, Zeus, pour mettre fin aux injustices dans le monde. S’il est persuadé d’être sur Terre en grande partie pour pouvoir aider la race humaine, il sait pertinemment qu’il ne pourra pas sauver tout le monde au cours de sa maudite existence. Néanmoins, il continue d’essayer et c’est ainsi qu’en ce jour de nouvel an 2019, plutôt que de rentrer voir ses parents, plutôt que de s’occuper de son night club après l’énorme soirée qui y a eu lieu la veille, plutôt que de dormir toute la journée, il sert des plats aux personnes défavorisées, dans ce qui sert de restaurant collectif. Le lieu n’a rien de très chaleureux, malgré les nombreuses décorations de Noel encore présentes, mais les sans-abris peuvent venir y manger un repas chaud et se mettre à l’abri pour quelques heures.

Il s’est inscrit quelques semaines plus tôt mais c’est la première fois qu’il vient en ces lieux. Il a l’habitude de tourner chaque année, de choisir une nouvelle cause à soutenir et dès qu’il a franchi l’entrée, il s’est promis de faire un don généreux afin de pouvoir faire des travaux, plus que nécessaires. C’est la moindre des choses car l’argent, lui, n’en a pas besoin.

« Et un chili con carne, un. » Il sourit aux deux vieillards assis, avant de leur tendre à chacun une assiette. « Régalez-vous ! » Ajoute-t-il d’un ton bienveillant avant de retourner en cuisine. Chacun est afféré à des taches différentes et pour l’instant, il n’y a plus besoin de lui en service. « Je peux vous aider à ranger peut-être ? » Demande-t-il en se rendant vers le lieu de stockage où plusieurs personnes s’affèrent pour tout mettre en ordre, ou faire un inventaire, il ne saurait trop dire.
Elisabeth Underwood
Elisabeth Underwood
Inscrit le : 03/12/2018
Messages : 90
Avatar : Dianna Agron
Crédits : Angie
Mes rps : /

Bloc notes : /



En ligne
Re: Libre - Pour bien commencer l'année..., le Lun 7 Jan - 8:58

Je loue le ciel chaque fois que je me lève, d'avoir eu assez de chance, malgré les galères de retomber sur mes pattes et d'avoir réussi à me créer un semblant de vie normale depuis que je suis installée à Austin. Certes, rien n'a été facile, et j'ai dû me démener, mais je sais que comparé à d'autres je ne suis pas à plaindre.

Voir des gens dans le besoin, dans une situation bien plus précaire qu'a été la mienne, à chaque fois que je pars travailler, ça me fait un gros pincement au coeur. Je dois cumuler pas mal de petits jobs pour m'en sortir, alors même si je n'ai pas énormément de temps libre, même si ce n'est qu'une ou deux fois dans l'année, j'essaie de me mettre au service des plus démunis.

Pour la première fois de l'année mais pour la deuxième fois consécutive, je rejoins les petites mains bénévoles qui distribuent de quoi se nourrir à certains désœuvrés. Même si j'aurais préféré être au plus proche de l'humain, je ne rechignais pas à la tâche qu'on me donnait. J'étais chargée de vérifier avec d'autres personnes, le contenu de ce qu'il reste à disposition dans l'arrière cuisine, afin de réapprovisionner les stocks en cas de nécessité, depuis l'entrepôt de stockage.

J'ai fais plusieurs allers retours aujourd'hui avec un des bénévoles, en camionnette, et on n'a pas arrêté de charger et décharger des cartons lourds de conserves ou autres produits de consommation. Je suis en train de poser le contenu de l'un d'entre eux sur les étagères mais le marche pied a provisoirement disparu, et je galère, sur la pointe des pieds, à repousser une boite de sauce piquante pour qu'elle ne tombe pas sur la tête ou les orteils de quelqu'un. Heureusement, mon sauveur est survenu à ma rescousse.

Je redescends sur le sol et fixe quelques secondes le jeune homme, les joues un peu rougies par le petit effort que je viens de produire et parce que j'ai chaud à force:

-Ce ne serait pas de refus...

Je lui offre un sourire sincère et désigne l'étagère:

-En fait vous tombez à pic... J'étais franchement en galère... J'ai perdu le marche pied et je suis trop petite... Vous voyez la boîte, là..., fis-je en désignant la conserve chancelante, tout en pivotant sur le côté, il faudrait la repousser sur l'étagère pour que personne n'ait d'accident... S'il vous plaît...
Zeus Borne
ADMIN let's play the game
Zeus Borne
Inscrit le : 14/08/2018
Messages : 140
Avatar : Ryan Gosling
Mes rps : /

Bloc notes : /



Re: Libre - Pour bien commencer l'année..., le Jeu 17 Jan - 23:50

Zeus obtient une réponse positive de la part d’une petite blonde, vers qui il s’approche. Sans attendre davantage, il se met près de l’étagère désignée et pousse la boite assez loin pour qu’elle ne tombe sur personne. Les accidents arrivent bien plus vite que ce qu’on souhaiterait en général. « Et voilà qui permettra d’éviter le pire. » Il sourit à la jeune femme. Il est certain que s’il devait arriver un malheur, ce n’est pas ce petit geste qui l’éviterait. Zeus est bien placé pour savoir qu’on ne peut pas grand-chose contre le destin, mais malgré tout, il sait qu’il faut continuer d’essayer.

« Je m’appelle Zeus. » Poursuit-il. Il n’a pas encore eu l’occasion de sympathiser avec tous les bénévoles, loin de là même. Il ne connait le prénom que de son référent et de quelques personnes qu’il a croisé plus tôt dans la journée, comme les cuisiniers. Machinalement, il se tourne vers l’endroit où il est entré, afin de voir si personne n’a besoin de lui de l’autre côté. A priori non, personne ne semble le chercher. « Il y a tout ça à ranger ? » Il pointe du doigt un ensemble de cartons qui semblent plein à craquer de provisions en tout genre. « Les gens ont été généreux cette année. C’est bien ça ! » C’est plus pour faire la conversation qu’autre chose, car dans le fond, ce n’est pas ce peu de vivres qui va faire vivre les sans-abris toute l’année, et ça, Zeus en a bien conscience. « Vous venez souvent aider ici ? »
Elisabeth Underwood
Elisabeth Underwood
Inscrit le : 03/12/2018
Messages : 90
Avatar : Dianna Agron
Crédits : Angie
Mes rps : /

Bloc notes : /



En ligne
Re: Libre - Pour bien commencer l'année..., le Dim 20 Jan - 22:47

Même si ce n’est pas grand-chose, je me sens soulagée que l’homme repousse la boîte, et je lui souris en retour. Je le dévisage quelques secondes en entendant son prénom mais j’essaie de me reprendre, de peur d’être la neuf millième personne à s’extasier sur le fait qu’on pouvait donner le prénom d’un dieu à un enfant. Y’en avait bien qui leur donnaient des noms de fruits, de couleur ou de pierre… Alors why not après tout. Naturellement je me présente à mon tour sans lui faire de remarque à ce sujet, sachant que mes propres parents m’avaient donné les noms de deux reines britanniques :

-Euh, je m’appelle Elisabeth… Enchantée…, j’espère que mon accent anglais ne ressort pas trop, j’essaie de lutter en vain contre depuis que je suis arrivée en Amérique.

Je suis la direction de son doigt et hoche la tête, l’air enjoué :

-Oui, tout ça… C’est clair que ça fait un sacré stock, même si j’ai l’impression que la pauvreté augmente en même temps que les stocks…

Je secoue la tête, et je ne sais pas ce qui m’arrive aujourd’hui, j’ai l’impression de peiner à parler comme il faut et avec naturel :

-Non, pas souvent, cette année, je n’ai pu venir qu’une fois… L’année dernière trois… J’ai honte de n’avoir pensé qu’à moi… Mais je devais travailler plus pour reprendre mes études…

Je me frotte un peu les joues en les sentant rougir légèrement :

-Je sais pas pourquoi je vous raconte ça…, et encore moins pourquoi j'oscille entre tutoiement et vouvoiement.

Je lui souris à demi et pars chercher un carton :

-Tu voudrais m’aider à les vider et à les ranger sur les étagères du haut ? Ce serait gentil de ta part, fis-je tout en marchant, le carton à la main. Et toi ? Tu viens souvent ici ?
Zeus Borne
ADMIN let's play the game
Zeus Borne
Inscrit le : 14/08/2018
Messages : 140
Avatar : Ryan Gosling
Mes rps : /

Bloc notes : /



Re: Libre - Pour bien commencer l'année..., le Jeu 31 Jan - 7:52

Zeus sourit chaleureusement à la jeune femme. Il ne met pas de temps à comprendre qu’il la met mal à l’aise, ou bien la déstabilise. Il se dit qu’elle est peut-être timide et qu’il lui faut un peu de temps pour s’acclimater à un inconnu, alors il laisse faire, s’abstenant de toute remarque déplacée. « Malheureusement, la pauvreté n’est pas un facteur sur lequel nous pouvons agir. » Il aurait beau donner une centaine de dollars à chaque personne dans le besoin afin qu’elles finissent le mois plus correctement, le phénomène ne diminuerait pas pour autant. C’est l’état qui doit agir, ou bien chaque personne qui doit se prendre en main, chercher un deuxième emploi, etc. Il n’est absolument pas là pour juger, et quitte à aider, il a choisi de faire profiter un maximum de personnes en aidant dans les refuges ou autres associations de quartier.

« Il ne faut pas se justifier. On fait tous comme on le peut. Et puis, il n’y a aucun mal à être un peu égoïste parfois, afin de ne pas se retrouver dans le besoin plus tard justement. » Il sourit aimablement. Il pense chacun de ses mots. Du temps, il en a à revendre étant donné qu’il vit tout seul et qu’en dehors de son travail et de ses amis, il n’a pas grand-chose à faire. De l’argent aussi. Mais ça n’a pas toujours été son cas et à l’époque, il ne pouvait absolument pas se permettre de perdre une journée entière à faire du bénévolat, même très ponctuellement. « La reprise d’étude n’est pas simple, qui plus est, une fois qu’on a commencé dans la vie active et plus le nez dedans. » Pour le peu que la jeune femme travaille à coté… Mais ça, il l’ignore, et ne pose pas la question pour autant.

« Je dois avoir une bonne tête. Les personnes se confient souvent à moi. » Il se met à rire. Dans le fond, il sait pourquoi : c’est son statut de dieu grec qui lui procure une aura dont les gens ont confiance – ou du moins c’est ce qu’il croit. En même temps, il est sur Terre pour cela alors heureusement que cela fonctionne.

« Avec plaisir. » Il allie les gestes à la parole, allant à son tour chercher un carton. Il ne voudrait pas que la jeune femme ait à porter les choses lourdes alors qu’il est bien plus disposé physiquement pour ce genre de taches. Il prend ensuite les produits qu’elle lui tend pour les disposer sur les étagères les plus hautes, tout en suivant l’ordre de rangement qui semble déjà être mis en place. « C’est la première fois ici. J’ai tendance à vouloir aider un peu partout et chaque année au nouvel an, je choisis un nouveau refuge à aider. Le reste du temps, je fais du bénévolat dans la bibliothèque de mon quartier dès que mon emploi du temps me le permet, et parfois d’autres occasions aussi, mais contrairement à toi, je n’ai pas d’études à reprendre et un travail aux horaires plutôt fixes et peu contraignant. » Il sourit. Lui aussi raconte un peu sa vie en fin de compte, et il n’y voit aucun mal. Il faut dire que Zeus est un véritable livre ouvert.
Elisabeth Underwood
Elisabeth Underwood
Inscrit le : 03/12/2018
Messages : 90
Avatar : Dianna Agron
Crédits : Angie
Mes rps : /

Bloc notes : /



En ligne
Re: Libre - Pour bien commencer l'année..., le Ven 8 Fév - 15:42

Comment ne pas donner raison à Zeus concernant la pauvreté. Si cela pouvait cesser ou s'enrayer, il suffirait de le vouloir pour que cela se fasse, pour que plus personne ne soit touché par ce fléau. Je trouve adorable cette façon qu'il a de se montrer aussi compréhensif et il me console à sa manière, probablement sans le savoir. Pour un peu, je pourrais oublier que c'est en partie par la faute d'un mec que je me retrouve ici et dans cette galère. Mais je ne me plains pas, je sais que j'ai beaucoup de chance, que j'arrive à me trouver des jobs sans que ça puisse porter atteinte à mon intégrité morale et physique. Pour un peu, je pourrais devenir moins méfiante et me détendre. Cela fait du bien d'entendre une personne parler en toute sincérité, et encore une fois sachant qu'il s'agissait d'un homme. On est loin dés gens de Cambridge et de ses morveux de gosses de riches immatures. J'ai l'impression que de venir m'installer au Texas n'a pas fait que me changer la vie et m'offrir une liberté relative, mais que cela m'ouvre d'autres portes. Je me sens plus à ma place ici, dans un milieu défavorisé à façonner de mes propres mains mon avenir et à aider les autres, que riche ou pauvre en Angleterre, entourée de personnes fermées d'esprit et d'arrivistes, qui font dans le bénévolat pour s'offrir une bonne réputation.

Zeus est à l'image d'Austin à mes yeux, avenant, de bonne conversation, ouvert et sincèrement généreux. On dit que le Texas est arriéré, et pourtant sur bien des aspects humains, les gens m'ont l'air plus ouverts et chaleureux. Enfin, les cons, y'en a partout, et des gens bien aussi, je ne devrais pas penser de cette façon et généraliser, bref, ce qui est à retenir c'est que Zeus me fait forte et bonne impression. Ce qui me déstabilise un peu plus, paradoxalement.

-Vous ne savez pas à quel point je trouve vos mots justes. Je ne pense pas que c'est rien qu'à cause de votre bonne tête que les gens vous parlent... Même si vous dégagez quelque chose, c'est indéniable, et je ne dis pas ça pour vous flatter.  C'est parce que... Vous paraissez ouvert d'esprit, vous écoutez réellement, et vous n'avez pas l'air de juger les gens, vous vous montrez compréhensif. Je vous trouve aussi serviable et de façon désintéressée... Pour ce qui est de la reprise d'études... Vous tapez dans le mille... C'est pas facile de remettre le nez dans les cours tout en bossant... Mais généralement quand on le fait, c'est qu'on est motivé, ça donne des ailes alors les choses paraissent plus faciles, surtout quand on aime ce qu'on fait... Enfin, ça c'est pour ma propre expérience, fac d'art... La photo, plus précisément.

En attendant, je suis contente de partager ce moment avec lui, et ça fait du bien d'apprendre à connaître de nouvelles têtes. Cette fois-ci, c'est moi qui me mets à l'écouter, tout en me mettant à l'ouvrage. Je trouve qu'on forme une bonne équipe de travail et je ne me prive pas de le lui faire remarquer :

-Je trouve que c’est cool ce que tu fais, et que c’est une bonne idée de tourner d’année en année. Et bien pour une première ici, je trouve que c’est plutôt concluant, j’apprécie que tu sois dans les parages, tu m’aides considérablement. Il faudrait qu’on remette ça, à l’occasion… Enfin…, je me mets à bafouiller un peu, je te propose pas un rencard ne t’en fais pas... C’est juste que je trouve qu’on fonctionne bien à deux, on est efficaces… Du coup… Enfin tu comprends ?, bon, c'est pas tellement mieux dit mais j’espérais qu'il comprenne.

Je détourne un peu le regard, de peur de lire dans le sien que je suis bien trop étrange ou qu’il ait mal interprété ce que je voulais dire :

-Et euh… Ah mince, y’a plus rien dans celui-là…

J’ouvre un autre carton et lui tend le contenu :

-Et c’est quoi ton job alors ? Je suis impressionnée que tu aides dans la bibliothèque de ton quartier aussi… Mais tu l’as bien dit tout à l’heure, faut prendre un peu de temps pour soi… J’imagine que ça te fait plaisir et que c’est une façon de prendre du temps pour toi que d’aider, mais… Tu dois avoir envie de te retrouver seul parfois ou avec ta petite famille? Prendre un bon bain, ou je ne sais pas...

Je ne veux pas à la pêche aux informations, contrairement à ce qu’on pourrait penser mais il a éveillé mon intérêt, piqué ma curiosité, et je ne sais pas pourquoi, je le voyais père de famille, il a comme un air protecteur, et de la tendresse dans les yeux quand il parle de ses actions bénévoles. Ou alors c’est moi qui divague.

Hors jeu::
 
Zeus Borne
ADMIN let's play the game
Zeus Borne
Inscrit le : 14/08/2018
Messages : 140
Avatar : Ryan Gosling
Mes rps : /

Bloc notes : /



Re: Libre - Pour bien commencer l'année..., le Mar 19 Fév - 22:07

Zeus sourit alors que la jeune femme le couvre de compliments. Il ne fait pas cela pour avoir un retour. Il est comme il est tout simplement parce que c’est son rôle de Dieu, mais il ne va pas le dire à Elisabeth. D’habitude, il ne s’en cache pas et il a même tendance à le crier sur tous les toits, mais ce serait mal venu en ce premier jour de l’année où il est hors de question qu’il vole la vedette à ceux à qui il vient en aide. « C’est très gentil de me dire tout ça. » Dit-il pour la remercier. « J’aime penser que je suis né pour venir en aide à mon prochain, de toutes les manières qui soient. » Il n’aime pas seulement le penser, il sait pertinemment que c’est le cas.

Il apprend aussi qu’elle fait des études dans la photographie. Ce doit être une passion. C’est le genre d’études que l’on fait par vocation. Zeus, lui, n’a jamais vraiment compris ce qu’on peut aimer dans le fait de capturer tout ce qui bouge en un cliché, mais chacun ses gouts et jamais il ne dénigrera cet art. « C’est le genre d’études qui coute cher vu le matériel nécessaire. » Il grimace légèrement. » Il comprend mieux ainsi pourquoi la jeune femme a besoin d’argent pour elle, même si ce n’est peut-être pas la seule raison.
Ils parlent un peu de son expérience dans le bénévolat et la jeune femme s’embourbe dans ses paroles, ce qui ne manque pas de faire rire le blond qui est souvent lui-même très maladroit. « Pour information, je ne refuse jamais un rencard. » Il sourit. C’est la vérité, même s’il ne devrait pas s’en vanter. Il faut aussi dire qu’en général, c’est lui qui invite, un peu trop souvent aux goûts de certains. « Mais ne t’en fais pas, oui j’ai compris. » Il la taquine et se moque légèrement mais ce n’est absolument pas méchant. « Et je serais ravi qu’on refasse du bénévolat ensemble. » Si c’est bien là qu’elle souhaite en venir. C’est vrai qu’ils forment une bonne équipe, vu à la vitesse qu’ils ont déjà fini le premier carton. Pas de temps à perdre cependant car il reste pas mal de travail.

La blonde ne tarde pas à leur trouver de quoi s’occuper davantage et questionne Zeus sur son travail. « Tu risques de trouver ça barbant. » Il se met à rire de nouveau. Les gens font tellement de ces têtes dès qu’il leur avoue comment il occupe ses journées, comme s’ils le prennaient pour un dingo. « Je suis courtier en bourse. » Les chiffres et les paris risqués, il adore ça, surtout quand ce n’est pas avec son propre argent. Faire fructifier les portefeuilles des autres, ça lui convient bien. « J’achète des actions et j’en vends à longueur de journées quand je ne suis pas en train de conseiller mes clients sur les meilleurs placements à faire. » Il n’est pas peu fier de son métier tout de même, il faut le préciser. « A vrai dire, je n’ai pas de famille, en dehors de mes parents et j’ai horreur d’être seul alors tout le bon temps, je le passe dans un club de nuit dans lequel j’ai investi il y a quelques années : le Lipstick. Je ne supporte pas d’être à rien faire, même s’il m’arrive tout de même de me poser un peu devant la télévision. » Il hausse les épaules. « Tu aimes la solitude, toi ? »
Elisabeth Underwood
Elisabeth Underwood
Inscrit le : 03/12/2018
Messages : 90
Avatar : Dianna Agron
Crédits : Angie
Mes rps : /

Bloc notes : /



En ligne
Re: Libre - Pour bien commencer l'année..., le Hier à 17:14

Je suis sincère dans mes compliments à Zeus, à sa manière, il me touche un peu. Ce que je retrouve rarement chez la gente masculine, qui me désespère plus que de raison. En tout cas, je crois que je l’estime déjà un peu, même si ce n’est pas bien de se faire un avis aussi vite sans vraiment connaître la personne plus profondément.

En attendant, je trouve ça bien de vouloir aider les autres, et s’en faire une mission de vie. Si telle est la sienne et bien pourquoi pas ? J’ignorais forcément quel sens cela avait dans sa bouche, donc naturellement, je l’interprétais dans le sens que cela avait pour moi. Je pensais bien que j’étais née pour créer des vêtements et révolutionner la mode. C’était certes bien moins profond comme idée mais j’avais aussi mes propres envies, et aspirations dans la vie. La photographie en est une, surtout pour approcher de près ou de loin mes objectifs.

Je ne fais qu’un petit oui gêné de tête, quand il parle du matériel. C’est vrai que ce n’est pas donné, donc je fais attention à ce que je fais, je ne gâche pas du matériel inutilement, du moins j’essaie, et j’en prends le plus grand soin. Et autant pour mes projets photo, je ne fais pas payer les gens, parce que c’est moi qui leur demande de l’aide, autant mes prestations sont tarifées, à moindre coup certes, si on me demande d’effectuer des prestations type professionnelles, parce que je ne peux malheureusement pas me permettre de faire autrement.

Ce qu’il me dit pour ses rencards me fait rougir par contre, parce que je ne suis pas vraiment dans cet état d’esprit-là, même si au moins les choses sont dites avec clarté. Pendant quelques secondes, j’imagine qu’il s’est mépris sur mes intentions, mais je soupire intérieurement de soulagement quand je vois qu’il a compris où je voulais en venir :

-Tant mieux alors…

Pendant quelques secondes, je crois qu’il essaie d’esquiver ma question. Or, ce n’est pas le cas. Il m’explique même en quoi ça consiste :

-Je suis un peu mal à l’aise avec toute cette gestion d’argent. Pourtant ça n’a pas l’air si barbant que ça ton métier, plus dangereux qu’autre chose, je dirais. Mais en même temps cela demande probablement stratégie, organisation et planification. Tu ne dois pas t’ennuyer…

J’ai un petit pincement au cœur, en entendant de parler de famille, ou de parents, mais je me tais à ce sujet. Même si j’ai digéré plein de trucs, et même pardonné certaines choses dans ma vie d’avant, d’autres ne passent pas et je ne suis pas encore prête à en parler.

-J’y passerai peut-être au Lipstick, un jour. A moins que ça soit le genre de club de nuit avec strip-teaseuses…J’ai rien contre ça, c’est juste que ça n’a pas de grand intérêt pour moi. C’est dans quel quartier ? C’est à Austin ?

Je lui souris nerveusement, un peu décontenancée par sa dernière question, pourtant elle fait sens avec le reste de notre conversation. Je stoppe mes mouvements pendant quelques secondes :

-Je crois que ça me fait du bien le peu de fois où ça m’arrive, mais entre les jobs, les révisions, la réalisation de projets ou d’exposés… Cela ma prend pas mal de temps. Je suis pas sûre d’avoir réellement le temps de me retrouver réellement seule, car j’aime bien aller faire la fête quand je peux. Après j’adore me retrouver seule pour bosser, sans qu’on vienne me déranger ou m’interrompre. Ou pour chanter. Mais la grosse solitude… Celle qui vous fait sentir seule au monde… C’est parfois un prix à payer…

Je me rends compte que je ne me suis pas faite beaucoup d’amis depuis que je suis arrivée ici, parce que mes études et mon travail m’isolent un peu. Faire la fête c’est ma manière d’être entourée sans qu’on entre plus profondément dans ma sphère.

-La solitude, quand elle est choisie, c’est pas toujours un fardeau. On peut mieux se protéger comme ça…Et puis on fait ce qui nous chante sans avoir qui que ce soit sur le dos pour nous dicter ce qu'on doit faire. C'est plutôt pas mal, non?

Contenu sponsorisé


Re: Libre - Pour bien commencer l'année..., le

Libre - Pour bien commencer l'année...

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin East :: Autres lieux-