AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir]


Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
Elijah Fitzgerald
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1357
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : class white stuff (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (4/5)


- Milo
- Edelynne
- Bambie
- Poppy #8


Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Lun 19 Nov - 2:16







Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.



La soirée, un fiasco. Mon meilleur pote qui part derrière les barreaux, un lâche à qui je lui ferais bien manger la table un millier de fois pour insulter mon ex et une femme sans la moindre raison, un inconnu amoureux qui fond pour la blonde d'Aksel -du moins la future- alors qu'il a sa brune et une absente dans le lot qui s'est barrée avec ses jumeaux. Il y a de quoi péter un câble mais je me sens assez calme pourtant bien qu'ayant embarqué la bouteille de vodka avec moi. Esvir m'avait rejoint, Robbie avait déglingué une bagnole et nous voilà elle et moi dans son café, à l'abri de ce remue ménage. Je soupire sur sa banquette. "C'est sympa de m'avoir invité ici malgré nos antécédents." lui dis-je avant de continuer à boire au goulot. "Le coup que tu avais fait... Vraiment tu n'y étais pas allée de mains mortes mais tu sais, le bro code et toutes ses règles. Aider un pote en détresse, ça fait parti de cette bible." J'hausse les épaules et pose la bouteille sur la table. "Mais ne t'en fais pas, en général nos soirées sont moins mouvementés, enfin... Il y a un bazar pas possible parfois mais au point d'assister à une bagarre et une arrestation... C'est rare, voir impossible." tentais-je de la rassurer. "Mais t'inquiète, comme je te l'ai dit, il s'en sortira indemne." Ou presque. C'est ce que j'espérais.

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


In order to light to shine so brightly, the darkness must be present.
- Francis Bacon
Esvir Lilith Astankov
ADMIN ∎ Contradiction ambulante.
Esvir Lilith Astankov
Inscrit le : 28/04/2018
Messages : 770
Avatar : Alysha Nett
Crédits : Anaelle (signa) - bleu amer (vava)
Date de naissance : 31/03/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)



▸ Presley
▸ Robbie (2)
▸ Morrigan (2)
▸ Cole
▸ Jeremy


Bloc notes :

HER AND ONLY HER.
▸ Ce qu'elle écoute en boucle :
▸ A fait 10 ans de Krav Maga.
▸ Russe de naissance, américaine de cœur.
▸ Un tempérament de feu.
▸ Tatouée de partout.
▸ Directrice du meilleur café d'Austin.
▸ Toujours à la recherche d'énergie créative.
▸ Elle habite seule dans une jolie maison.
▸ Elle possède une grosse voiture, qui fait beaucoup de bruit.


HER AND THE OTHERS.
▸ Aksel est parti sans laisser aucune trace.
▸ Cole est son ex-mari mais les changements qu'il a effectué sur sa personne font qu'Esvir est contente de le voir.
▸ Elle considère Morrigan comme l'une de ses meilleures amies.
▸ Presley est un pilier à ses yeux.
▸ Robbie est son ex-plan cul mais elle l'apprécie énormément.




Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Lun 19 Nov - 21:42







Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.




Un bordel. Je ne vois pas d’autre mot que celui-ci pour décrire ce bordel sans nom. C’est impressionnant de voir a quel point quelques petits mots peuvent faire d’un endroit un enfer sans nom. Aksel est embarqué sous mes yeux embués de larmes. Il m’a craché aux pieds en passant et je suis tellement choquée de cette soirée que je finis avec la personne avec qui j’ai le moins d’attache ici. Elijah. Il embarque la vodka et je suis le chemin de mes origines avec lui. J’ai même décidé d’enterrer la hache de guerre en l’invitant au café. Je n’ai pas envie d’être dans les pâtes d’Aksel, et encore moins chez lui. Il est tôt dans la soirée encore, le soleil se couche à peine. On profite des derniers rayons de soleils. Chacune de mes pensées est tournée vers Aksel qui doit être dans un sale état. J’ai le cœur qui se lève dès que j’y pense. La main sur la bouteille, je la porte à mes lèvres quand le brun me remercie. J’hausse les épaules et je souris faiblement. « T’inquiète, c’est du passé. » La bouteille passe à sa main, il boit et je l’écoute ensuite. Je ricane légèrement en attrapant la bouteille à mon tour. « Navrée de te rappeler que vous avez joué aux cons comme pas deux. » Je lui fais un clin d’œil en souriant tristement. « Fabrice, Stephen, autant de noms pour se cacher et se faire prendre par les flics, putain. » Tous ces prénoms à la cons qui n’ont fait qu’accentuer l’interrogation qui tournait autour d’Aksel. La bouteille termine sur la table et il me confie que les soirées sont moins mouvementées d’habitude. « Je m’en doute, oui… Je m’attendais pas à voir Nate chez Aksel. » Quelle conne bordel. Il tente de me rassurer comme il peut. « J’espère pour lui mais t’sais, ça m’étonnerait qu’il veuille me revoir après.. c’est tellement compliqué cette histoire, j’en peux plus. » J’attrape une cigarette et j’en tends une au brun. J’allume la mienne et bois un petit peu de vodka. « Il t’en a parlé un peu ? » J’suis sûre que oui.

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Le cœur de l'enfant.
La rage de l'ancien.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
Elijah Fitzgerald
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1357
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : class white stuff (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (4/5)


- Milo
- Edelynne
- Bambie
- Poppy #8


Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Mer 21 Nov - 1:36







Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.



C'est vrai que sur ce point elle n'a pas vraiment tort mais pour ma défense, c'est Aksel qui a commencé. Comment ça c'est une réaction d'enfant? Je ne veux plus être mêlé dans des histoires sans queue ni tête, ça peut se comprendre non? Elle me parle de Nate, elle aussi. Comem si Charlie à l'appartement ça ne suffisait pas. "Qu'est-ce que vous avez toutes avec ce type bon sang? Puis c'est quoi cette chronologie là? Tu le connais comment, d'où, il y a eu quoi pour que tu l'ignores à ce point? Aksel et tes sentiments de plus en plus fleurissants?" lui demandais-je complètement exténué. Puis quand on parle de l'autre homme... Il y a toujours la question que pose la personne intéressée au pote de ce dernier. J'ai l'impression de retourner au collège. Bientôt l'un des deux va m'envoyer voir l'autre en mode "tu peux demander à Esvir/Aksel si je lui plais et si il ou elle veut sortir avec moi?" Achevez-moi. Je laisse tomber ma tête en arrière. "Niet. Il t'apprécie plus qu'il ne le voudrait mais il se le cache à lui-même et ça a le don de l'énerver. Sinon, il ne serait pas aussi chiant à t'engueuler dès que tu franchis la porte. Après je peux comprendre qu'il t'envoie boulet, surtout lorsque tu n'es pas invitée." Je la regarde et souris en coin avant de reprendre la vodka et de boire un peu plus. "Ne brusque pas les choses. Suis moi, je te fuis. Fuis moi, je te suis." Et une autre gorgée. "Avant de t'embarquer avec lui, mets tout ton passé au clair. Ou du moins, une grande partie." lui conseillais-je.

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


In order to light to shine so brightly, the darkness must be present.
- Francis Bacon
Esvir Lilith Astankov
ADMIN ∎ Contradiction ambulante.
Esvir Lilith Astankov
Inscrit le : 28/04/2018
Messages : 770
Avatar : Alysha Nett
Crédits : Anaelle (signa) - bleu amer (vava)
Date de naissance : 31/03/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)



▸ Presley
▸ Robbie (2)
▸ Morrigan (2)
▸ Cole
▸ Jeremy


Bloc notes :

HER AND ONLY HER.
▸ Ce qu'elle écoute en boucle :
▸ A fait 10 ans de Krav Maga.
▸ Russe de naissance, américaine de cœur.
▸ Un tempérament de feu.
▸ Tatouée de partout.
▸ Directrice du meilleur café d'Austin.
▸ Toujours à la recherche d'énergie créative.
▸ Elle habite seule dans une jolie maison.
▸ Elle possède une grosse voiture, qui fait beaucoup de bruit.


HER AND THE OTHERS.
▸ Aksel est parti sans laisser aucune trace.
▸ Cole est son ex-mari mais les changements qu'il a effectué sur sa personne font qu'Esvir est contente de le voir.
▸ Elle considère Morrigan comme l'une de ses meilleures amies.
▸ Presley est un pilier à ses yeux.
▸ Robbie est son ex-plan cul mais elle l'apprécie énormément.




Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Jeu 22 Nov - 14:36







Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.




Ils ont tellement bien joués aux cons avec Aksel la dernière fois que c’est lui qui m’a envoyé le premier message, et qui m’a demandé pardon pour cette soirée de dingue. J’lui dit aussi que je m’attendais pas à voir Nate. La réaction d’Eli me surprend. J’hausse un sourcil. « Pardon ? » Comment ça « qu’est-ce qu’on a toutes avec ce type ? », j’ai loupé un épisode, non ? Hm. Je suis en train de me faire engueuler par Elijah. Je lève mes deux sourcils cette fois. C’est qu’il s’excite le petit. « Attends, je t’explique » J’attrape le bouteille et je bois au goulot. « Bon. Je connais Nate d’ici, il s’est pointé un soir. Il avait l’air bizarre un peu mais j’étais au fond du trou avec Aksel. C’était chaotique. On a bu, on a baisés ici puis chez moi. Je te passe les détails. Pour moi, c’était qu’un coup d’un soir ou un plan cul à la limite. Mais, Nate à essayé de reprendre contact avec moi, j’ai jamais répondu, d’où la gêne » Il soulève un point potentiel. « J’ai jamais répondu à cause de ce que je développais pour Aksel, oui » J’baisse les yeux. Je reprends de la vodka après lui avoir demandé si Aksel lui a parlé de moi, ou de notre relation. Je l’écoute, attentive. « Ouais, j’vois » Je relève la tête quand il me dit que j’étais pas invitée. « Ah non, t’as pas le droit. Il m’a invité malgré lui, regarde » Je sors mon téléphone et je lui montre le texto où il me dit de me ramener avec un sourire en coin. « Il a pas fais exprès, l’pauvre. » J’vois bien le petit sourire d’Eli et j’entends bien ses petits conseils. « Je brusque rien du tout, ça fait un mois et demi que j’attendais de ses nouvelles Eli.. » J’dois pas le brusquer mais est-ce qu’il s’intéresse au fait qu’Aksel me brusque lui aussi ? Le passé. Tss. Aksel sait tout. « Tout est clair il me semble, après, on ne sait jamais avec Cole.. » Je soupire. Aksel a déjà fait beaucoup pour moi. Je repense aux 20 000 dollars soutirés à Cole par Aks.

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Le cœur de l'enfant.
La rage de l'ancien.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
Elijah Fitzgerald
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1357
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : class white stuff (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (4/5)


- Milo
- Edelynne
- Bambie
- Poppy #8


Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Dim 2 Déc - 17:35







Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.



Le monde est bel et bien petit. A croire que tout Austin couche avec tout le monde. Une ville de débauchés. Un état de tarés. Mais où suis-je encore tombé? "Et lui dire tout simplement qu'il n'y aura rien de plus? C'est peut-être trop compliqué?" lui répondis-je sur un ton sarcastique avant d'hausser les épaules. "De toute façon il est avec ma coloc maintenant donc ce n'était peut-être qu'amical après tout." Même s'il avait des étoiles dans les yeux en la voyant, elle. Esvir ou Charlie, son cœur chavire. J'arque un sourcil lorsqu'elle me dit qu'il l'a invité et elle me monte le message. Un petit sourire s'affiche. "En effet. Ce n'était pas voulu. Un lapsus révélateur dis moi." lui dis-je en souriant de plus bel. Elle m'explique qu'elle fait les choses en douceur et lentement. Peut-être est-ce trop rapide encore pour lui? Peut-être lui faut-il qu'il digère le temps perdu avec Mary-Sue. De toute façon ce bonhomme est un casse-tête à lui tout seul, avec toute ma sympathie. "Cole?" demandais-je un air interrogateur. Un ex sûrement, l'histoire banal d'un mauvais moment avec une pourriture qui nous hante. "Y'a eu quoi?" continuais-je, histoire de. Je l'écoute et prends le temps de discuter avec elle de ce sujet. Je récupère tranquillement la bouteille qu'Esvir tient en main. "Tu penses qu'il l'a vraiment tué l'autre, là? T'es au courant de cette histoire ? Comment il aurait pu l'approcher ou quoi?" Il n'est pas censé être bien protégé? Peut-être a-t-il été imprudent mais ce n'est pas le genre du bonhomme d'après ce que j'en ai entendu dire.

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


In order to light to shine so brightly, the darkness must be present.
- Francis Bacon
Esvir Lilith Astankov
ADMIN ∎ Contradiction ambulante.
Esvir Lilith Astankov
Inscrit le : 28/04/2018
Messages : 770
Avatar : Alysha Nett
Crédits : Anaelle (signa) - bleu amer (vava)
Date de naissance : 31/03/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)



▸ Presley
▸ Robbie (2)
▸ Morrigan (2)
▸ Cole
▸ Jeremy


Bloc notes :

HER AND ONLY HER.
▸ Ce qu'elle écoute en boucle :
▸ A fait 10 ans de Krav Maga.
▸ Russe de naissance, américaine de cœur.
▸ Un tempérament de feu.
▸ Tatouée de partout.
▸ Directrice du meilleur café d'Austin.
▸ Toujours à la recherche d'énergie créative.
▸ Elle habite seule dans une jolie maison.
▸ Elle possède une grosse voiture, qui fait beaucoup de bruit.


HER AND THE OTHERS.
▸ Aksel est parti sans laisser aucune trace.
▸ Cole est son ex-mari mais les changements qu'il a effectué sur sa personne font qu'Esvir est contente de le voir.
▸ Elle considère Morrigan comme l'une de ses meilleures amies.
▸ Presley est un pilier à ses yeux.
▸ Robbie est son ex-plan cul mais elle l'apprécie énormément.




Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Lun 3 Déc - 16:38







Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.




Je suis là, sur ma terrasse, en compagnie d’Elijah. L’acolyte improbable de cette soirée. Je ne m’y attendais pas et lui non plus. Bouteille en main, je lui raconte mes déboires avec Nate et cette surprise de le voir chez Aksel. Ancien coup d’un soir mis sur le carreau et l’homme dont je suis amoureuse. Quelle merde. Il parle Eli, avec sarcasme. J’hausse un sourcil. « Je pensais qu’il l’avait compris de lui-même. Enfin bref, j’ai déjà eu cette discussion avec Aksel. Il ne savait juste pas de qui on parlait à ce moment là. » Il m’apprends que sa coloc sort avec Nate et je souris. C’est cool s’il s’est trouvé une nana qui ne le prends pas pour un con, pas comme je l’ai fait. « Tant mieux dans ce cas, si ils sont heureux, c’est parfait. » Et je ne suis pas sarcastique en le disant, je le pense vraiment. Il m’incrimine de m’être invitée chez Aksel ce soir mais je lui prouve le contraire. Je le vois sourire en coin et je souris à mon tour en l’entendant. « Je pense que son doigt à rippé, ou alors, il l’a fait exprès mais ça m’étonnerai franchement. » Je lui souris. On le connaît Aksel, on sait ses défauts au final. Aussi bien l’un que l’autre. Il me dit de ranger mes petits papiers mais comme je lui précise, on ne sait jamais avec Cole. Je soupire légèrement quand il reprends son nom. « Mon ex mari. C’est une histoire compliqué, Eli.. » Je soupire mais je l’entends insister. « On est restés quelques années ensemble, il a commencé à devenir violent et j’ai fini par partir. Je te fais un résumé parce que c’est beaucoup trop long et que je n’ai aucune envie d’en parler. » Il me récupère la bouteille des mains et me pose une question, celle que je me pose depuis quelques minutes. Mon regard dans le sien, je souris en coin. « Connaissant Aksel, et sachant qu’il va au bout des choses. Oui. » Je pense aussi à ce qu’il m’a dit sur son premier séjour en taule. « J’en sais rien Eli, je sais pas comment il a fait et puis, je m’en fous. Je veux juste qu’il aille bien. Aksel f’rait pas de mal à une mouche si cette mouche ne l’avait pas piqué auparavant. Tu l’sais bien. » Je reprends la bouteille entre mes doigts pour en boire un peu. « Finalement, t’es plutôt cool comme type. »

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Le cœur de l'enfant.
La rage de l'ancien.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
Elijah Fitzgerald
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1357
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : class white stuff (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (4/5)


- Milo
- Edelynne
- Bambie
- Poppy #8


Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Dim 23 Déc - 22:12







Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.



"Aksel, c'est une personne à qui il faut dire les choses." rétorquais-je pour conclure cette conversation. Un silence plane avant qu'une énième discussion parallèle entre en scène. J'hoche la tête à ses explications. Je ne lui en demanderai pas plus. Après tout ce n'est pas mes affaires et Aksel doit probablement être au courant de son histoire et tout faire pour qu'elle ne perde pas le nord. La bouteille en main, je fixe le goulot réfléchissant à si j'en bois encore une gorgée ou pas puis la pose sur la table. Esvir confirme ma pensée et me dit que tout ce qu'elle attend c'est qu'il aille mieux. Je ne vais pas contrer cette idée vu que c'est aussi ce que j'attends mais ce genre de choses, faut les préparer et ne pas les faire à l'arrache comme un con. J'aimerais vraiment lui donner des cours mais comment lui en donner alors qu'il ne sait pas ce que je fais? Peut-être un jour. Peut-être pas. Mon secret sera peut-être bien gardé dans sa tombe. Nous verrons bien. Mon regard se pose sur elle à sa remarque et d'un léger coup de tête sur le côté, je lui réponds. "Seulement si j'en ai envie." Sourcils presque froncés, un soupire. "Les gens ne valent pas la peine d'avoir mon temps." rajoutais-je histoire qu'elle comprenne bien que je choisis au petit soin mes relations et qu'elle pourrait en faire partie. De toute façon, en traînant avec le bro, même si je devais ne pas l'apprécier, elle serait quand même dans mes basques et je serais obligé de me la farcir donc autant apprendre à mieux la connaître. "Bref. Cette soirée aura été désastreuse." Je souris en revoyant la gueule de Jayden en sang sous mes coups. Le seul moment fun qu'il y a eu. "Tu la connais d'où Vaughn?" lui demandais-je, cette question me turlupine. J'ai beau pensé que le monde est immense et petit en même temps, je ne comprends pas comment deux êtres totalement opposés ont pu se rencontrer.

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


In order to light to shine so brightly, the darkness must be present.
- Francis Bacon
Esvir Lilith Astankov
ADMIN ∎ Contradiction ambulante.
Esvir Lilith Astankov
Inscrit le : 28/04/2018
Messages : 770
Avatar : Alysha Nett
Crédits : Anaelle (signa) - bleu amer (vava)
Date de naissance : 31/03/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)



▸ Presley
▸ Robbie (2)
▸ Morrigan (2)
▸ Cole
▸ Jeremy


Bloc notes :

HER AND ONLY HER.
▸ Ce qu'elle écoute en boucle :
▸ A fait 10 ans de Krav Maga.
▸ Russe de naissance, américaine de cœur.
▸ Un tempérament de feu.
▸ Tatouée de partout.
▸ Directrice du meilleur café d'Austin.
▸ Toujours à la recherche d'énergie créative.
▸ Elle habite seule dans une jolie maison.
▸ Elle possède une grosse voiture, qui fait beaucoup de bruit.


HER AND THE OTHERS.
▸ Aksel est parti sans laisser aucune trace.
▸ Cole est son ex-mari mais les changements qu'il a effectué sur sa personne font qu'Esvir est contente de le voir.
▸ Elle considère Morrigan comme l'une de ses meilleures amies.
▸ Presley est un pilier à ses yeux.
▸ Robbie est son ex-plan cul mais elle l'apprécie énormément.




Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Dim 13 Jan - 19:33








Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.




Elijah a le don de savoir terminer les conversations avec justesse et bon esprit. Je lui souris légèrement. « Exactement. » Je soupire un instant avant de reprendre. « Sauf que lui, il ne se gêne pas pour cacher pleins de choses. » Je ricane un instant en regardant Eli. J’attrape la bouteille au goulot. « Mais il faut croire que c’est ce qui fait son charme. » Je lui souris légèrement en me demandant comment je vais bien pouvoir arranger toute cette foutue situation. Quelle merde, bon sang. La vraie soirée de merde quoi. Je lui dis que je le trouve sympathique. Il est vrai que ce n’est pas le dernier des cons. On est peut-être simplement partis sur de mauvaises bases lors de cette soirée chaotique. J’entends sa réponse avec un petit sourire mutin. Il ajoute une petite phrase qui a le mérite d’être claire. « Je comprends bien. » En reprenant la bouteille, je bois un peu avant de lui repasser. Elle risque d’être bientôt terminée mais j’ai ma réserve personnelle pour la suite. « Je suis vraiment désolée d’avoir manqué de te faire gerber la première fois qu’on s’est vus au fait. » Le tour en voiture, tout ça. Eli renchérit avec une autre question concernant la soirée : l’annonce de la paternité de Jayden. Oh mon dieu. Quelle horreur. Je revois Eli lui coller un pain dans la gueule. Je me pince les lèvres. Où est-ce que j’ai connu Vaughn ? Ici. « Juste où tu es actuellement. Elle venait souvent prendre son café ici, et puis, elle s’est confiée, on est devenues amies. » Je souris légèrement en pensant à cette jolie brune. « Tous les trucs que Jayden aurait dû faire avec, je les aient fait avec elle. Genre la préparation à l’accouchement. Les courses pour les gosses. Tous. » Finalement, je me demande aussi comment Vaughn a pu connaître Eli. «Et toi ? »

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Le cœur de l'enfant.
La rage de l'ancien.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
Elijah Fitzgerald
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1357
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : class white stuff (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (4/5)


- Milo
- Edelynne
- Bambie
- Poppy #8


Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Mer 16 Jan - 23:51







Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.



Son charme. Il n'a pas besoin de ça. Son visage, son regard, sa façon d'être, son côté mystérieux. Cette phrase sonnerait peut-être un peu trop gay à votre goût? J'en suis navré. "C'est un homme." lui répondis-je en baissant la tête, ce sourire en coin malicieux. Je ne prononce que très peu d'autres mots jusqu'à arriver à un sujet qui m'intéresse légèrement. Vaughn. Malgré nos différents, j'ai toujours une petite attache pour elle, comme une petite soeur d'une certaine époque. J'hoche à la tête à son explication, me visualisant la brune et la blonde dans le café, m'imaginant entendre les rires et les pleurs que leurs conversations auraient pu causer à cause de Jayden ou pour d'autres raisons. Je soupire. "Il n'en valait vraiment pas la peine. Malgré sa belle gueule, je ne sais vraiment pas ce qu'elle lui trouvait." crachais-je. Elle me retourne la question. "On se connaissait du collège. On est sortis ensemble. C'est elle qui me l'a rappelé lorsqu'on s'est recroisés." Tout comme elle m'a rappelé les horreurs qu'on faisait subir à ce gosse sans défense, sans carapace, qui ne demandait rien à personne. "Ça n'a pas dû durer très longtemps. C'est juste son visage qui m'est revenue. Elle a énormément changé. Je n'aurais jamais cru que je la reverrais mais ce visage..." Je laisse traîner la fin de ma phrase. On ne l'oublie pas. "Jamais je me serais douté qu'elle finirai comme... ça." finis-je, regardant vers le bas tout en me revisualisant sa condamnation avec ces mioches dans le corps. Je soupire. "Enfin bref, c'est sa vie, elle fait ce qu'elle veut. Elle est grande." Mes sourcils se haussent comme pour démontrer que je ne suis pas du tout de cet avis.

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


In order to light to shine so brightly, the darkness must be present.
- Francis Bacon
Esvir Lilith Astankov
ADMIN ∎ Contradiction ambulante.
Esvir Lilith Astankov
Inscrit le : 28/04/2018
Messages : 770
Avatar : Alysha Nett
Crédits : Anaelle (signa) - bleu amer (vava)
Date de naissance : 31/03/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)



▸ Presley
▸ Robbie (2)
▸ Morrigan (2)
▸ Cole
▸ Jeremy


Bloc notes :

HER AND ONLY HER.
▸ Ce qu'elle écoute en boucle :
▸ A fait 10 ans de Krav Maga.
▸ Russe de naissance, américaine de cœur.
▸ Un tempérament de feu.
▸ Tatouée de partout.
▸ Directrice du meilleur café d'Austin.
▸ Toujours à la recherche d'énergie créative.
▸ Elle habite seule dans une jolie maison.
▸ Elle possède une grosse voiture, qui fait beaucoup de bruit.


HER AND THE OTHERS.
▸ Aksel est parti sans laisser aucune trace.
▸ Cole est son ex-mari mais les changements qu'il a effectué sur sa personne font qu'Esvir est contente de le voir.
▸ Elle considère Morrigan comme l'une de ses meilleures amies.
▸ Presley est un pilier à ses yeux.
▸ Robbie est son ex-plan cul mais elle l'apprécie énormément.




Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Sam 19 Jan - 18:46








Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.




Eli conclue ce que je lui dis d’Aksel par « c’est un homme », effectivement, c’en est un. Aussi bien pour ce qu’il a dans la tête que ce qu’il a entre les jambes. Je souris légèrement quand le sujet par sur l’une de mes brunes favorites. Je lui explique comment j’ai connu Vaughn, ce que nous avons fait ensemble pour que l’accueil de ses bébés soit le meilleur. Je ricane en écoutant Eli se plaindre de Jayden. « Je pense qu’il avait une grosse bite. En général, faut pas chercher plus loin. » Je lui lâche un clin d’œil pour détendre la situation. La question se retourne contre lui et j’écoute attentivement. Le collège pour eux deux. « Ça remonte à loin, bon sang. » Elijah me parle de Vaughn comme si elle était morte et dans un sens, je trouve ça triste. D’un autre, elle est partie avec ses gosses, loin de nous. « Je confirme, elle est superbe. » J’bois au goulot quand je me rend compte qu’on a descendu la première bouteille de vodka. Eli parle de l’état de Vaughn comme un état constant. « T’sais, c’est son choix de ne pas avoir avorté. » Il termine sa phrase comme une condamnation. Je lui souris. « Je vais aller chercher une autre bouteille de vodka. » Je me lève pour revenir aussi vite avec des gâteaux dans les mains. « Je les ai fait ce matin. » Un sourire quand je lui tends la nouvelle bouteille. « Et Aksel, tu l’as connu comment ? »
(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Le cœur de l'enfant.
La rage de l'ancien.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
Elijah Fitzgerald
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1357
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : class white stuff (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (4/5)


- Milo
- Edelynne
- Bambie
- Poppy #8


Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Dim 20 Jan - 3:58







Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.



On a beau dire que les hommes sont des obsédés sexuels, il faut croire que les femmes le sont parfois beaucoup plus. Dire que le seul argument qui est attirant chez un mâle sont ses parties génitales est tout de même assez réducteur. Comme une paire de seins ou des fesses charnues chez la femme, il est vrai. Les deux s'égalent. Mais tout ça, c'est de la vieille histoire à présent, notre rencontre l'étant encore plus. La future copine de mon meilleur pote s'en va chercher une autre bouteille de ce breuvage maléfique et après la rencontre avec Vaughn, je dois lui raconter celle avec Aksel. Un fin sourire se dessine sur mes lèvres, comme un souvenir lointain qui n'est égal à aucun autre. "D'abord, tu dois savoir qu'Aksel ne tient pas du tout l'alcool." commençais-je à conter. Une bonne méthode pour le faire parler bien que ma foi, assez malhonnête. "Il était dans un bar et bien entendu, il s'est bagarré. Ce n'était pas beau à voir. Il ne tenait pas debout." Je rigole rien qu'à y repenser. "Etant une personne assez lucide, là j'ai beau boire, c'est vraiment occasionnel, et bien, j'étais sobre et j'avais encore toute ma tête comparé à d'autres." Je redresse le regard vers Esvir, la suivant des yeux dans ses mouvements. "Enfin bref, quelques coups bien placé, j'ai rapidement résolu le problème pour l'extirper de ce calvaire dans lequel il s'était fourré." Une gorgée par-là pour ne pas avoir la bouche sèche. "Je l'ai raccompagné jusqu'à chez lui comme le gentleman que je suis. Je précise qu'il était encore conscient, l'alcool ne le détraque pas à ce point, c'est juste qu'il est vraiment au ralenti et rapidement." lui précisais-je pour la suite de l'histoire. "On a discuté en chemin, je me suis occupé de lui alors que j'aurais clairement pu le laisser crever mais bon. Il avait la bonne tête et j'étais peut-être bien luné à ce moment-là." Une profonde respiration. "Nos quartiers étaient juste à côté au point qu'on se recroisait souvent et que j'ai trouvé le moyen d'accrocher une tyrolienne de ma chambre jusqu'à son salon. Et de là, l'amitié s'est formé. Grosso-modo." lui expliquais-je. Beaucoup de bla-bla pour pas grand chose au final. Je soupire. "Rien de bien extravagant en soi mais on est comme cul et chemise maintenant." A mon plus grand bonheur. Mais puisqu'on continue sur la lignée. "Tu as l'air de plutôt bien connaître la bande quand même. A croire que tu as rencontré tout le monde. Jayden, tu l'avais déjà rencontré?" lui demandais-je. Je suis persuadé qu'on a d'autres connaissances en commun mais je connais tellement de monde et elle aussi que ce serait presque une perte de temps de s'en faire toute une liste. "Tu as peut-être déjà rencontré ma colocataire, Charlie, non? La petite amie actuelle de Nate." J'arque un sourcil. Autant chercher dans les personnes les plus proches que j'ai.

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


In order to light to shine so brightly, the darkness must be present.
- Francis Bacon
Esvir Lilith Astankov
ADMIN ∎ Contradiction ambulante.
Esvir Lilith Astankov
Inscrit le : 28/04/2018
Messages : 770
Avatar : Alysha Nett
Crédits : Anaelle (signa) - bleu amer (vava)
Date de naissance : 31/03/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)



▸ Presley
▸ Robbie (2)
▸ Morrigan (2)
▸ Cole
▸ Jeremy


Bloc notes :

HER AND ONLY HER.
▸ Ce qu'elle écoute en boucle :
▸ A fait 10 ans de Krav Maga.
▸ Russe de naissance, américaine de cœur.
▸ Un tempérament de feu.
▸ Tatouée de partout.
▸ Directrice du meilleur café d'Austin.
▸ Toujours à la recherche d'énergie créative.
▸ Elle habite seule dans une jolie maison.
▸ Elle possède une grosse voiture, qui fait beaucoup de bruit.


HER AND THE OTHERS.
▸ Aksel est parti sans laisser aucune trace.
▸ Cole est son ex-mari mais les changements qu'il a effectué sur sa personne font qu'Esvir est contente de le voir.
▸ Elle considère Morrigan comme l'une de ses meilleures amies.
▸ Presley est un pilier à ses yeux.
▸ Robbie est son ex-plan cul mais elle l'apprécie énormément.




Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Dim 20 Jan - 13:40








Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.




Je demande à Elijah de me raconter comment ils se sont rencontrer avec Aksel. Il sourit, légèrement, ce qui annonce une histoire sympathique. Je l’écoute attentivement, ricanant légèrement à l’entente de la première phrase. « Je sais, oui. » Je souris en me remémorant qu’une bière ou deux lui suffisent amplement. Aksel bourré avec une envie de se bagarrer. « Aksel, quoi.. » Je souris en coin. Attrapant la bouteille a la volée, je bois quelques gorgées en écoutant Elijah me narrer cette histoire. Je n’ouvre pas la bouche avant de la fin de l’histoire. Je souris en le regardant, leur bromance est tellement mignonne à mes yeux. « Elijah, ange gardien. » Il me précise le fait qu’ils aient une tyrolienne et qu’ils soient comme cul et chemise. « J’avais déjà remarqué, ne t’inquiète pas. Avec Fabrice. » Je ricane en le regardant. « D’ailleurs, je suis vraiment désolée pour ce soir là, Eli. J’avais très envie de vous emmerder vu le cirque que vous m’aviez fait. » Je baisse les yeux avant de les relever et de lui tendre la bouteille. Sa question me fait sourire à mon tour. « Je connais un tout petit peu votre bande, mais je ne connaissais pas Jayden avant ce soir. » Je bois un coup. « Pour tout te dire, j’avais pas forcément envie de le rencontrer. » Eli me parle de la copine de Nate. Charlie. J’arque un sourcil en y réfléchissant. « Je ne crois pas l’avoir déjà vu. » Je souris en coin. « C’est ta coloc ? » Ca doit être tellement bizarre de vivre avec Elijah. Je ne dis pas qu’il est spécial mais, il a quand même ses petits côtés plus ou moins bizarres. « Tu veux manger quelque chose Eli ? »
(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Le cœur de l'enfant.
La rage de l'ancien.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
Elijah Fitzgerald
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1357
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : class white stuff (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (4/5)


- Milo
- Edelynne
- Bambie
- Poppy #8


Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Lun 21 Jan - 17:15







Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.



Je souffle du nez. "Qui l'aurait cru?" Une question rhétorique. Je ne suis un ange sur à peu près aucun point. La sale soirée, non pas celle dont on revient mais la précédente revient sur le tapis. Je soupire. "On va dire que c'est oublié. Le karma et ces conneries." lui répondis-je avant qu'elle ne me vole la bouteille que je fixe. "On en est à notre combien là?" J'ai beau être encore conscient, je sens que l'alcool est dans le sang. Etre au ralenti, c'est l'une des choses que je déteste surtout pour discuter. Mais il semblerait que l'alcool noue des liens vu que ça dénoue la langue. "Oui ma coloc. Elle est cool et impulsive. Un peu comme toi mais d'une différente manière. Je ne saurais l'expliquer. Passe un jour à la maison que je te la fasse rencontrer." Je lui souris. Si les deux s'entendent comme Aksel et moi, je pense qu'en les mettant ensemble elles aussi, on n'est pas dans la mouise. "T'imagine même pas comme je crève de faim. Je suis ok mais laisse moi te préparer ma spécialité. Tu verras comme ça refait." Je tente de me lever et vais en plein milieu de la pièce avec en tête une autre spécialité que des burgers. "La cuisine est vers où?" lui demandais-je avant qu'elle ne me l'indique. J'y vais d'une manière pas du tout régulière et fouille dans les frigos pour sortir quelques ingrédients. "En général, je ne me fais que des cheeseburgers, une feuille de salade et une tranche de tomate, je trouve que ça détruit le goût du gras coulant du fromage. Mais pour toi, je peux faire un effort et préparer autre chose." D'ailleurs, faudrait vraiment que je prenne des cours de cuisine. Charlie doit en avoir marre de bouffer la même chose bien qu'en ce moment, c'est elle qui cuisine... Pour elle. "Ce soir, ce sera... Apparemment une raclette." Je renifle le fromage qui semble ma foi, assez corsé. "Tu vois, ce n'est pas des burgers mais bon..." Ca doit bien caler ce truc. J'attrape mon portable et cherche quoi faire avec de la raclette. Ils me parlent de charcuterie. "Le monde entier a beau dire que les Américains sont des gros tas, les français ne sont pas mieux. On va voir ce que ça donne. Apparemment il faut une machine exprès mais on va se contenter de le chauffer à la poêle ou au four. "Tu veux quoi en charcuterie?" lui demandais-je en sortant deux assiettes et en remplissant la moitié de la mienne avec du saucisson et du jambon blanc. "Ils parlent de pommes de terre aussi." Et je pars chauffer de l'eau. Je mets du fromage un peu partout sur l'assiette déjà remplie et mets les patates à chauffer. On a trente minutes top chrono. Les assiettes dans le four, je me pose sur le plan de travail. "Dis moi, tous les livres que tu as, tu les as tous lu? Ils viennent tous de Russie ou pas?" Une question de curiosité, rien de plus. "Du peu que tu me connais, tu me conseillerais quoi et pourquoi et de quoi il parlerait?" lui demandais-je.

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


In order to light to shine so brightly, the darkness must be present.
- Francis Bacon
Esvir Lilith Astankov
ADMIN ∎ Contradiction ambulante.
Esvir Lilith Astankov
Inscrit le : 28/04/2018
Messages : 770
Avatar : Alysha Nett
Crédits : Anaelle (signa) - bleu amer (vava)
Date de naissance : 31/03/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)



▸ Presley
▸ Robbie (2)
▸ Morrigan (2)
▸ Cole
▸ Jeremy


Bloc notes :

HER AND ONLY HER.
▸ Ce qu'elle écoute en boucle :
▸ A fait 10 ans de Krav Maga.
▸ Russe de naissance, américaine de cœur.
▸ Un tempérament de feu.
▸ Tatouée de partout.
▸ Directrice du meilleur café d'Austin.
▸ Toujours à la recherche d'énergie créative.
▸ Elle habite seule dans une jolie maison.
▸ Elle possède une grosse voiture, qui fait beaucoup de bruit.


HER AND THE OTHERS.
▸ Aksel est parti sans laisser aucune trace.
▸ Cole est son ex-mari mais les changements qu'il a effectué sur sa personne font qu'Esvir est contente de le voir.
▸ Elle considère Morrigan comme l'une de ses meilleures amies.
▸ Presley est un pilier à ses yeux.
▸ Robbie est son ex-plan cul mais elle l'apprécie énormément.




Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Mer 30 Jan - 16:52








Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.



J’hausse les épaules en ricanant, je réponds à sa question même si celle-ci est censée être rhétorique. « Personne. » On oublie notre engueulade, cette soirée de merde. Je souris à Eli. « Ouaip. » Je lui repique la bouteille et j’bois une petite gorgée. « Mh, la deuxième, non? » Je crois que c’est la deuxième. Je commence à sentir les effets mais ça va, je tiens debout. Il me parle de Charlie, la copine de Nate et sa colocataire. Je souris en écoutant. Décidément, Eli a décidé de parler ce soir. Selon Eli, elle est comme moi et je ricane. « Avec plaisir, je viendrai voir mon faux double. » Je souris et lui demande s’il a faim. Visiblement, mon ventre n’est pas le seul à crier famine. Je crois aussi qu’il a compris qu’il devait faire à manger et je ricane. Après tout, ça me change d’Aksel qui ne bouffe que des pizzas surgelées. « T’as l’air bien parti, je te laisse faire ! Je t’emmène à la cuisine. » Clope au bec et vodka en main, je nous traîne jusque dans la cuisine où je pose mon cul sur le plan de travail. « Tu peux faire ce que tu veux, t’as les commandes chef. » Ok, la vodka commence à taper, je le sens dans ma façon de parler. Je ricane quand il prononce le mot « raclette ». « Une raclette ? » Avec mon accent russe, ça gratte dans ma gorge et ça m’éclate. Je le laisse chercher la recette en attendant, je regarde la gueule de ma cuisine que Leevi a laisser toute propre, il est vraiment génial. « Les français sont des porcs. Y a des plats terribles. » Comme les andouillettes, les moules, le bœuf bourguignon, les cuisses de grenouilles ou pire, les escargots. Eli fait à manger, je réponds à ses questions simplement. « Ce que tu veux Eli, je te fais confiance. » Puis d’un coup, il me parle des livres. J’hausse un sourcil tandis que la bouteille descend petit à petit. « Les livres viennent de partout. Ils sont soit en anglais, soit en édition bilingue. Je n’ai pas tout lu mais c’est sur ma to-do list. Avec Aksel en taule, je devrais avoir le temps.. » Je soupire un instant en pensant que je ne le reverrais peut-être jamais. Je réfléchis un instant à la question d'Eli. « Arsène Lupin, de Leblanc. Un livre français sur un voleur chic. J’adore ce roman. Et je te le conseillerai parce que…. Parce que je te trouve classe en fait comme type. » Je bois un peu et allume une clope. « J’vais mettre la table. Ca te dit qu’on se fasse une jolie table ?»

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Le cœur de l'enfant.
La rage de l'ancien.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
Elijah Fitzgerald
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1357
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : class white stuff (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (4/5)


- Milo
- Edelynne
- Bambie
- Poppy #8


Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Ven 1 Fév - 1:32







Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.



La cuisine se fait petit à petit mais sûrement et la conversation tourne autour des français et de leurs clichés. Au moins de ce qu'elle m'en dit, ils ont au moins une bonne littérature. Je ne lis que rarement, quand une envie vient mais j'ai plus tendance à regarder les adaptations cinématographiques plutôt que ces feuilles de papiers. Une petite moue surprise sur mon visage à ces mots. "Classe? Personne ne me l'avait jamais dit ça." Donc je ne vois pas en quoi je suis classe. "Faut que t'arrête de picoler, ça te fait dire n'importe quoi." lui dis-je un petit sourire en coin. "Si tu fais la table, je veux deux cactus dessus. C'est ma requête." lui dis-je avant de la laisser filer et de surveiller les patates. En son absence, je continue à regarder ce qu'ils me conseillent avec leur fromage. Déjà je suis bien assez surpris d'en voir dans sa cuisine et je le suis encore plus car elle ne sait même pas ce que c'est. Bien. Quelques minutes plus tard, je les mets dans un plat et regarde le fromage fondre dans le four. Des reposes plats sur la table, je pose les deux sur ces derniers et repars chercher de la charcuterie. "Bon, ben c'est prêt." lui dis-je avant de tirer sa chaise. "Si madame veut bien lâcher la bouteille et venir s'asseoir." lui dis-je avant d'aller à ma place. "Mignonne comme table. Tu veux pas faire décoratrice d'intérieur dis moi? Ou venir refaire mon taudis?" lui dis-je en souriant, une petite vanne pas drôle comme ça. "Bon appétit hein, j't'attends pas j'ai trop faim." Je regarde le plat sans réellement savoir quoi faire. Une patate, je la coupe et à la cuillère, je viens mettre du fromage dessus. Ça sent fort, ça en est presque insupportable. Une fourchette dans la bouche, je tente d'analyser le repas. "Chez... chaud décha mais chez particulier." lui dis-je une main devant la bouche pour ne pas qu'elle me voit parler la bouche pleine. Je laisse le silence se poser, n'étant pas du genre à discuter en mangeant. Je me goinfre, encore et toujours et m'affale sur la chaise. "J'en peux plus. Je veux mourir. T'aurais dû m'arrêter avant oh bordel." Je me lève au ralenti et pars en direction des coussins et m'allonge dedans, les bras derrière la tête. "On fait quoi du coup?" lui demandais-je en tournant ma tête vers elle. "T'as des fléchettes ici ou pas?"

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


In order to light to shine so brightly, the darkness must be present.
- Francis Bacon
Esvir Lilith Astankov
ADMIN ∎ Contradiction ambulante.
Esvir Lilith Astankov
Inscrit le : 28/04/2018
Messages : 770
Avatar : Alysha Nett
Crédits : Anaelle (signa) - bleu amer (vava)
Date de naissance : 31/03/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)



▸ Presley
▸ Robbie (2)
▸ Morrigan (2)
▸ Cole
▸ Jeremy


Bloc notes :

HER AND ONLY HER.
▸ Ce qu'elle écoute en boucle :
▸ A fait 10 ans de Krav Maga.
▸ Russe de naissance, américaine de cœur.
▸ Un tempérament de feu.
▸ Tatouée de partout.
▸ Directrice du meilleur café d'Austin.
▸ Toujours à la recherche d'énergie créative.
▸ Elle habite seule dans une jolie maison.
▸ Elle possède une grosse voiture, qui fait beaucoup de bruit.


HER AND THE OTHERS.
▸ Aksel est parti sans laisser aucune trace.
▸ Cole est son ex-mari mais les changements qu'il a effectué sur sa personne font qu'Esvir est contente de le voir.
▸ Elle considère Morrigan comme l'une de ses meilleures amies.
▸ Presley est un pilier à ses yeux.
▸ Robbie est son ex-plan cul mais elle l'apprécie énormément.




Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Mer 6 Fév - 17:47








Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.




Personne n’a jamais dit à Eli qu’il était classe et j’éclate de rire. « Mais on te dit quoi du coup ? Parce que, je suis navrée de te le dire, Elijah mais si, tu l’es. T’es toujours bien sappé, toujours propre sur toi. T’as un style classe. Voilà quoi. » Je ricane en l’entendant me dire d’arrêter de boire. « Jamais. Ja-mais. » Il veut deux cactus sur la table et c’est comme si c’était fait. J’attrape une jolie nappe, de belles assiettes, de beaux couverts, de jolis verres aussi et je met la table en un rien de temps. Deux beaux cactus surplombent la table. « LA TABLE EST PRÊTE ! » je m’écris avant de me rendre compte que la cuisine n’est pas très loin. L’ambiance du café est chaleureuse. Il revient avec les plats et me tire ma chaise. Je souris en coin, charmée par cette délicate intention. « Tu d’vrais apprendre des trucs comme ça à Aksel des fois. Ca lui ferait pas de mal. » Je ricane légèrement en lui donnant la bouteille. Il s’assoit face à moi et je l’écoute me raconter sa vanne la plus pourrie de l’année. « Je te remercie mais je me débrouille déjà bien comme ça. » Je le regarde un instant, les plats sont devant nous. Je me rappelle rapidement comment ça se mange mais plus tant que ça. Je fronce les sourcils et je verse le fromage sur la patate, je l’ouvre en deux pour laisser le chaud s’échapper. Eli m’parle déjà la bouche pleine et je crois que c’est un peu trop chaud pour lui. Je lui montre mon assiette. « Patience est mère de sûreté. » J’attends que la vapeur s’échappe pour prendre la première bouchée. « Putain, c’est vachement bon ! » Je continue à bouffer le plat le plus tranquillement du monde tandis qu’Eli se goinfre. Je le regarde faire, me remémorant Aksel devant la pizza. Je souris en coin en continuant de manger. J’espère qu’Aks va bien, putain. Je soupire et je recule légèrement ma chaise. « C’est bon mais ça bourre a fond ! » Je l’entends se plaindre. « En même temps, tu ne manges pas, tu gobes. » Je ris en le regardant partir s’affaler dans les coussins. Un jeu de fléchettes ? Oh ouais ! « Bouge pas ! » Je marche jusqu’au tableau et j’en ouvre un grand avec un petit sourire. « Prêt à te faire défoncer par la championne Russe en titre ? » J’hausse un sourcil, fière de moi. « Va s’y, commence. Je m’échauffe les poignets. » Je tourne mes petits poignets dans le sens des aiguilles d’une montre, puis dans l’autre. J’attrape la bouteille de vodka et je bois un peu avant de la passer au brun. Je lance ma première fléchette, dans le mille.

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Le cœur de l'enfant.
La rage de l'ancien.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
Elijah Fitzgerald
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1357
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : class white stuff (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (4/5)


- Milo
- Edelynne
- Bambie
- Poppy #8


Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Jeu 7 Fév - 0:28







Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.



J'hausse les épaules. "Que je ressemble à un clochard ou à quelqu'un de complètement dérangé." lui dis-je avant qu'elle ne se mette à rigoler tout en me disant de ramener ma fraise bien que je sois déjà là, à quelques secondes près. Je souris à sa remarque. "J'essayerai mais je ne te garantie rien. On ne peut malheureusement pas le changer." Enfin, malheureusement. J'aime les gens brut, je ne vais pas tenter de le façonner pour qu'il plaise à d'autres. C'est hors de question. Le repas se déroule bien dans son intégralité, préférant manger plutôt que de parler. Une pause pour digérer et c'est une partie de fléchettes qui semble commencer, la russe plantant son arme en plein dans la cible. Je montre son geste du doigt. "Ca ne m'étonnerait même pas qu'avec une arme à feu, tu parviennes à viser le cœur au mini-mètre près." lui dis-je avant de me relever et d'attraper une fléchette. Viser, ce n'est pas vraiment mon truc ou alors il faut que je me concentre assez "longtemps" pour y parvenir. Je la lance d'un trait, atterrissant ainsi sur le petit 6. J'hausse les épaules. "On part sur un cricket? Ou un 301? Ou même un tour du monde?" lui demandais-je en reprenant une fléchette tout en tentant de viser la grande partie blanche du 1. "Faudrait qu'on songe à dormir un jour." lui confiais-je.

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


In order to light to shine so brightly, the darkness must be present.
- Francis Bacon
Esvir Lilith Astankov
ADMIN ∎ Contradiction ambulante.
Esvir Lilith Astankov
Inscrit le : 28/04/2018
Messages : 770
Avatar : Alysha Nett
Crédits : Anaelle (signa) - bleu amer (vava)
Date de naissance : 31/03/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)



▸ Presley
▸ Robbie (2)
▸ Morrigan (2)
▸ Cole
▸ Jeremy


Bloc notes :

HER AND ONLY HER.
▸ Ce qu'elle écoute en boucle :
▸ A fait 10 ans de Krav Maga.
▸ Russe de naissance, américaine de cœur.
▸ Un tempérament de feu.
▸ Tatouée de partout.
▸ Directrice du meilleur café d'Austin.
▸ Toujours à la recherche d'énergie créative.
▸ Elle habite seule dans une jolie maison.
▸ Elle possède une grosse voiture, qui fait beaucoup de bruit.


HER AND THE OTHERS.
▸ Aksel est parti sans laisser aucune trace.
▸ Cole est son ex-mari mais les changements qu'il a effectué sur sa personne font qu'Esvir est contente de le voir.
▸ Elle considère Morrigan comme l'une de ses meilleures amies.
▸ Presley est un pilier à ses yeux.
▸ Robbie est son ex-plan cul mais elle l'apprécie énormément.




Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Mer 13 Fév - 19:41








Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.



Apparemment, on lui dit qu’il ressemble à un clochard ou à quelqu’un de dérangé. J’arque un sourcil. « Ils sont tarés, hein. T’es classe comme ça. Moi j’aime bien. » J’hausse les épaules avec un sourire. Je lui demande d’apprendre des trucs chouettes à Aksel, comme le fait de tirer la chaise, tenir la porte. Des trucs de mecs galants, quoi. « Tu m’étonnes mais on peut tout de même tenter. » Je souris en le regardant. Je m’assois, puis on mange. Eli me fait rire et je lui souris en coin. « Je t’avais dis que t’avais une championne russe de fléchettes devant toi ! » Il est vrai que je tire mieux en étant bourrée que sobre mais bon, je reste tout de même une championne. « Je suis pas super fan des armes à feu mais j’en ai quelques unes. » Notamment quand je repense à Cole. Je vois Eli qui tente de viser le 1 mais qui n’y arrive pas sous mes ricanements. Il propose alors d’autres jeux. « Si tu veux mais il va falloir que tu m’expliques les règles car je n’y connais rien. » Je lui souris légèrement. « On dormira quand on sera morts et j’ai pas envie de penser à ce qu’Aksel est en train de subir, donc, on joue. » La sentence est irrévocable. Nous jouerons jusqu’à épuisement. Je pars chercher une énième bouteille. « J’ai ramené la petite sœur. »

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮

Le cœur de l'enfant.
La rage de l'ancien.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
Elijah Fitzgerald
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1357
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : class white stuff (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (4/5)


- Milo
- Edelynne
- Bambie
- Poppy #8


Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le Sam 16 Fév - 0:07







Viens, assis-toi faut qu'j'te parle.



Aider mes amis, du moins le peu que j'en ai, ça ne me dérange pas vraiment de les aider, de les réconforter et tout ce genre de choses qu'on fait lorsqu'on apprécie quelqu'un. Or, la jeune russe qui m'accompagne n'est rien de plus que la copine, du moins, la future, on s'en doute bien, d'Aksel. Nous n'avons donc rien en commun si ce n'est qu'un homme. Je lui propose un autre jeu sachant pertinemment que je ne vais pas tenir et je ne tiendrais pas mieux avec l'autre bouteille qu'elle a ramené. Je secoue la tête, me massant le front entre deux doigts avant d'esquisser un sourire. "Je sais bien que tu ne veux pas y penser et tout ça, mais je ne vais pas plus continuer. Sérieusement." lui dis-je avant de revenir sur les coussins et m'affaler dedans. J'ai juste envie de dormir, sentant l'alcool monter à grande vitesse. "Ne m'en veux pas. Tu devrais faire de même." lui dis-je de cette voix endormie tout en fermant les yeux, passant un bras derrière la tête. "Bonne nuit Esvir, on fera ça une autre fois si l'occasion se présente." Mes mots se font de moins en moins audibles et c'est en un rien de temps que je finis par m'assoupir.

(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


In order to light to shine so brightly, the darkness must be present.
- Francis Bacon
Contenu sponsorisé


Re: Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir], le

Viens, assis-toi faut qu'j'te parle [ft. Esvir]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2019-