AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Un café qui pourrait tout changer... || Melissa


Heather Wilson
Heather Wilson
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 462
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Angie
Mes rps : Indisponible (8/8)
Barthelemy - Nell - Stanislas - Zeus - Alexis - Melissa - Shanleigh - Rose

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :




Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Lun 12 Nov - 13:55

Un café qui pourrait tout changer...

ft. Melissa D. Gutterman


Je suis fatiguée. J'ai passé le trois quart de la nuit à lire un manuscrit de plus de six cent pages. J'ai finit par m'endormir sur mon canapé, mon ordinateur sur les jambes. Quand j'ouvre les yeux, j'ai l'impression qu'un camion m'a roulé dessus. J'essuie mes yeux et me redresse, ferme l'ordinateur et le pose sur la table basse. Mon chien arrive et aboie. Je regarde l'heure. Bien sûr. C'est le moment de la sortie. "Ok. Laisse moi le temps de me changer." Je me lève et m'étire. Dormir sur le canapé n'est pas ce qu'il y a de plus confortable. Je soupire doucement en allant dans ma chambre. Je me change rapidement puis vais dans la salle de bain. Oh misère. Un café ne sera pas de refus. Je fais ma toilette. Lorsque je l'entends à nouveau aboyer, je comprends que c'est urgent. Je prendrais ma douche en rentrant. Je ne peux pas attendre plus longtemps. J'attache mes cheveux en un chignon. Je prendrais un café à emporter. Je lui mets sa laisse. "C'est partis." On quitte l'appartement pour aller faire sa promenade et ses besoins puis on passe par un café. J'entre pour commander un café. Je n'ai qu'une hâte et c'est de rentrer chez moi. Je suis loin de me douter que je vais tomber sur une personne vraiment très intéressante. Je prends mon café et bien sûr la tête dans le baba, je percute une pierre avec le pied et renverse mon café sur quelqu'un. C'est une brune qui était en train de dessiner avant que ma maladresse légendaire ne gâche tout. "Oh m*rde. Je suis désolée!" Je m'empresse d'essuyer le dessin que j'ai tâché. Heureusement que ce n'est qu'un seul dessin, ça aurait pu être encore pire. J'aurais pu tâcher toute sa pile de dessins. Tiens... "Waouh... C'est magnifique..." Et je ne dis pas ça seulement parce que je viens de renverser du café sur sa table. "Je peux vous inviter à boire un café pour me faire pardonner?" Je grimace, je suis sincèrement désolée et ça se voit.

code by ORICYA.


❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄


« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Melissa D. Gutterman
Melissa D. Gutterman
Inscrit le : 08/09/2018
Messages : 242
Avatar : Caitriona Balfe
Crédits : Bibi
Date de naissance : 06/06/1981
Mes rps : * Andrew * Lloyd * Sonny * Ryan *

Bloc notes : /



Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Jeu 15 Nov - 22:20

Je griffonne ! Faut dire que j’aimais déjà ça étant gamine, mais j’avais laissé tombé pour d’autres plans. Je me débrouillais déjà pas mal. Il y a un an, je m’y suis remis, bien plus activement, d’ailleurs. Je ne prends pas de cours, je crois que j’ai simplement une sorte de don. Crayonner ne m’aide pas dans mon processus de deuil mais ça me fait du bien quand je veux arrêter de penser et c’est plus sain que de me bourrer la gueule.

Allen m’avait offert des nouvelles planches la semaine dernière, pour que je puisse dessiner, quand il avait découvert mes « œuvres » remisées dans un coin de ma chambre. Je considère mes appartements personnels comme un sanctuaire, et jusqu’ici, il n’y était jamais rentré sans ma permission. Mais depuis quelques temps, il prenait de sacrées libertés à mon encontre. Je crois qu’il s’inquiète de plus en plus pour moi, ou bien qu’il pète un câble. Cette surprotection ne fait que me rendre plus malade encore, et me donne simplement l’envie de le fuir toujours un peu plus. Mais là, il avait vraiment merdé. Je lui faisais la tête, car je n’aimais pas qu’on viole ma vie privée. Je ne m’attends pas à ce qu’il fasse ça, même si une partie probablement sadique en moi, le félicitait. Il agissait, au lieu de rester tout mou. Et c’est une première.

Sauf que pour le coup, je suis encore en colère et je fais exprès de l’esquiver. Chapeau, il a réussi à me faire réagir. Probablement pas comme il l’aurait souhaité, mais au moins ça avait eu le don de me sortir de mon mutisme ordinaire et je crois l’avoir vu sourire quand j’ai quitté la maison en claquant la porte, non sans avoir chargé ma pochette à dessin et ma trousse à crayon sous mon bras. C’est sûr que ça change de l’apathie à laquelle je l’avais habitué, au moins un court instant.

Les pensées moroses me reprenaient, alors que j’attendais de prendre mon petit déjeuner au… Je ne me souvenais déjà plus du nom du bar en question, sur la terrasse. J’avais commandé un double expresso, et un pain au raison qui tardait à venir, et je pensais ma commande en cours de route quand je relève le nez de ce que j’étais en train de dessiner. Je m’ennuyais et j’avais gribouillé une petite scène de rien du tout, pour passer le temps, une vague esquisse. Ce n’était que sur une petite serviette en papier, y’avait pas mort d’homme. Sauf que ma pochette était restée entrouverte en dessous, avec mes autres travaux. Je jette un coup d’œil rapide, et quelques feuilles tombent sur le sol. Je les rattrape de justesse mais leurs dessins sont visibles. Heureusement, mis à part de la poussière, quand je les ramasse, et quelques gouttelettes de café qui ont imbibé une partie du carton, le reste est sain et sauf. J’éponge comme je peux et réponds à son compliment dans la foulée :

-Ah ouais, vous trouvez ?

Je range mes vieilleries une fois que je suis sûre qu’elles ne risquent plus rien et lui propose :

-Installez-vous en face moi… J’ai déjà commandé un truc mais pourquoi pas pour la deuxième tournée…

Je me montre probablement un peu sèche, je suis encore sous le coup de l’énervement de ce matin, et j’ai le cœur qui bat à mille à l’heure. Certaines esquisses étaient les derniers souvenirs de mon enfance et même si les autres étaient plus récentes, je découvrais que j’y étais plus attachée que ce que j’aurais pensé. Dedans il y avait un portait de Tonny, et un autre d’Allen. Je la fixe ensuite en croisant les bras :

-C’est vrai qu’ils vous plaisent ? Je les trouve assez enfantins, ces croquis…

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄



Melissa

codage par LaxBilly
Heather Wilson
Heather Wilson
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 462
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Angie
Mes rps : Indisponible (8/8)
Barthelemy - Nell - Stanislas - Zeus - Alexis - Melissa - Shanleigh - Rose

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :




Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Mer 21 Nov - 13:12

Un café qui pourrait tout changer...

ft. Melissa D. Gutterman


Je ne sais pas ce qu'il me prend. Je ne pensais pas chercher un dessinateur ou quoi que ce soit quand je suis tombée sur cette femme et sur ses dessins magnifiques. Elle a un talent, c'est sûr et certain. C'est incontestable. Alors oui, je l'aborde. Ce n'est pas mon genre mais quand il s'agit du boulot, je peux être féroce et ce talent là, j'espère ne pas le laisser passer. Dans ma tête se profilent déjà des idées. Elle pourrait très bien illustrer certaines couvertures de livres ou même... pourquoi pas illustrer un livre pour enfants? Trop de choses se bousculent dans ma tête pour qu'il y ait une véritable logique. C'est plutôt un gros fouillis sans queue ni tête. "Ah ouais, vous trouvez ?" Bien sûr! Je l'invite donc à boire un café. Je me ferais pardonner pour ma maladresse et dans le même temps, je pourrais discuter avec elle, savoir ce qu'elle fait dans la vie, ce genre de choses qui pourraient m'indiquer quoi faire de cette découverte de talent. "Installez-vous en face moi… J’ai déjà commandé un truc mais pourquoi pas pour la deuxième tournée…" Je souris et m'installe en face d'elle, ravie qu'elle accepte malgré tout. Elle a l'air un peu froide mais ça ne fait rien. Je sais que quand on a un talent qui n'est pas encore découvert, on est très peu sûr de soi et ça angoisse qu'on voit nos oeuvres. Il m'arrive d'écrire et je prie pour que jamais personne ne découvre ça. Vu sa réaction, elle doit être dans le même état que moi concernant ses dessins. "C’est vrai qu’ils vous plaisent ? Je les trouve assez enfantins, ces croquis…" Qu'est-ce-que je disais? Elle n'est pas sûre d'elle du tout. A moi de lui faire comprendre qu'elle a un talent dingue. "Vous rigolez? Ils sont géniaux vos dessins. Peut-être qu'ils sont un peu enfantins mais justement, ça leur donne un plus. Ils ont une forme d'innocence qui leur donne un charme supplémentaire." Je souris en la regardant dans les yeux, histoire qu'elle puisse y lire toute la sincérité de mes paroles. "Vous accepteriez que je les regarde de plus près?" Je me dis que ça doit être bizarre, dit comme ça, alors je m'explique un peu plus en détails. "Je suis éditrice. J'avoue qu'en voyant vos dessins, j'ai pensé à un livre dont la couverture pourrait être illustrée par un dessin au lieu d'une photo..." Autant entrer dans le vif du sujet. Bien sûr, ça n'a pas besoin d'être un de ses dessins déjà réalisés. Ils sont sans doute trop personnels pour ça. Mais les voir me permettrait de juger un peu mieux ce qu'elle dessine.

code by ORICYA.


❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄


« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Melissa D. Gutterman
Melissa D. Gutterman
Inscrit le : 08/09/2018
Messages : 242
Avatar : Caitriona Balfe
Crédits : Bibi
Date de naissance : 06/06/1981
Mes rps : * Andrew * Lloyd * Sonny * Ryan *

Bloc notes : /



Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Sam 1 Déc - 11:48

La jeune femme accepte donc de s'installer à ma table et je ne sais pas trop ce que je ressens en ce moment même. Par réflexe, je resserre la pochette à dessin contre moi, comme si j'avais peur qu'on accède à cette part si intime de moi. Je l'entends argumenter et faire l'éloge de mes croquis, et ce n'est pas tant son regard sincère qui me convint qu'elle pense réellement ce qu'elle dit mais sa façon de présenter les choses, de justifier pourquoi elle apprécie mon ouvrage, tout en nuançant ses propos. Elle en aime les défauts, et c'est un avis que je trouve précieux. Je pense que les dessins, c'est comme les personnes, vous ne pouvez en voir la beauté du cœur que si vous en acceptez d'en voir les défauts. Accepter le pire et mériter le meilleur. Cette vision me plaît assez pour que ma coquille s'entrouvre un peu, et je cède alors à la demande de la jeune femme en commençant par rouvrir ma pochette. Je lui cède le portrait d'Allen, mais celui de Tonny restera bien au fond, recouvert par les autres feuillets:

-Vous savez donc un minimum de quoi vous parlez alors..., compris-je alors quand elle m'avouait être éditrice.

Sa demande me semblait plus sensée, maintenant que je savais de quoi il en retournait.

-Oh...

Je lui sors trois quatre autres "œuvres" et précisais:

-En fait, je ne maîtrise pas totalement mais... J'ai eu des cours dans mon enfance, et j'ai appris certaines techniques... Je voulais être architecte... Ou artiste peintre.

Je ne sais pas pourquoi je me vends ainsi. Peut-être parce que ce dont la jeune femme me parle semble m'ouvrir des perspectives auxquelles je n'avais jamais réellement pensé. Je ne m'étais jamais cru capable de faire autre chose que de me servir de mes charmes comme atout, que le fait que je n'avais pas poursuivit mes études me fermerait des portes, parce que sans diplômes, il me semblait que mes choix se résumaient à être serveuse, nettoyeuse de toilettes, éventuellement strip-teaseuse, ou escort girl, que je n'avais été que brièvement.

-Je vois... Et bien, je crois que ça pourrait m'intéresser... Je pourrais faire quelques essais avant... Pour voir si j'arrive à saisir le concept que vous voulez faire passer?

Se faisant, je montrais alors tout le reste de mon travail, et même le visage de Tonny, que j'offrais finalement à sa vue, avec plus de difficultés que le reste. J'eus un pincement au cœur mais j'essayais de ne pas le faire voir.

Une serveuse arrivait dehors pour apporter ma première commande et interrogeait la jeune femme sur ce qu'elle désirait prendre, puis débarrassa toutes traces de la maladresse de mademoiselle l'éditrice.

Quand la serveuse fut parti avec son plateau, je posais alors mes mains sur la table pour observer les réactions de la demoiselle:

-Je m'appelle Mélissa...

Les présentations viennent comme un cheveu dans la soupe, mais je me rends compte qu'on parlait depuis quelques secondes et qu'on ne s'était toujours pas échangé nos civilités. Si d'aventure mes esquisses faisaient mouche, il faudrait bien commencer par là... Allen serait content, et j'aurais une bonne excuse pour m'éloigner de la villa.

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄



Melissa

codage par LaxBilly
Heather Wilson
Heather Wilson
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 462
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Angie
Mes rps : Indisponible (8/8)
Barthelemy - Nell - Stanislas - Zeus - Alexis - Melissa - Shanleigh - Rose

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :




Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Ven 7 Déc - 20:41

Un café qui pourrait tout changer...

ft. Melissa D. Gutterman


Je suis sincère en donnant mon avis à la jeune femme quant à ses dessins. J'ai toujours considéré que l'honnêteté est une chose des plus importantes dans la vie et je pense que c'est bien mieux que le mensonge. Après, il faut avoir le tact pour dire les choses même si elles peuvent blesser. Il ne faut pas balancer la vérité en pleine face si c'est pour faire du mal. Il faut nuancer, utiliser les bons mots, dire les choses gentiment même si sur le coup ça peut blesser. Je pense toujours que la vérité fera de toute façon moins de mal qu'un mensonge découvert. "Vous savez donc un minimum de quoi vous parlez alors..." Je souris doucement en hochant la tête. Il est vrai que je ne l'ai pas abordé par hasard, sûrement pas simplement pour la complimenter. J'ai tout de suite penser à mon boulot. Mais ce n'est pas pour autant que je ne vais que lui parler travail ou que je suis incapable d'apprécier ses dessins à leur juste valeur, pour ce qu'ils représentent et pas uniquement pour ce qu'ils peuvent m'apporter. "En fait, je ne maîtrise pas totalement mais... J'ai eu des cours dans mon enfance, et j'ai appris certaines techniques... Je voulais être architecte... Ou artiste peintre." Je prends le portrait puis les quatre autres dessins que je prends le temps de regarder de près, appréciant chaque détail. Je relève les yeux sur la brune quand elle me parle de ce qu'elle aurait voulu faire. Je suis immédiatement plus curieuse sur elle et son parcours plutôt que sur ce qu'elle peut apporter à la boite. "Pourquoi ne pas avoir continué pour arriver à vos fins, si ce n'est pas indiscret?" On ne connait ni d'Adam ni d'Eve et de ce fait, je comprendrais parfaitement si elle ne voulait pas répondre à ma question qui peut être plus personnel qu'on ne le penserait au premier abord.

"Je vois... Et bien, je crois que ça pourrait m'intéresser... Je pourrais faire quelques essais avant... Pour voir si j'arrive à saisir le concept que vous voulez faire passer?" Le fait de la savoir intéressée me rassure plus que je ne l'aurais pensé. "Bien sûr. Le mieux serait que vous lisiez le livre, et même qu'on organise une rencontre avec l'auteur pour voir ce à quoi il pensait, vous pourrez faire plusieurs propositions, on choisira ensemble. C'est un vrai travail d'équipe. Si vous vous sentez prête après la rencontre avec l'auteur à faire des propositions, on pourra voir pour un contrat - que vous pourrez faire examiner par un avocat - et si vous ne vous sentez pas prête, ne vous sentez pas coupable ou quoi que ce soit. Vous avez le droit de refuser si les visions de l'auteur ne vous conviennent pas ou si le livre ne vous inspire tout simplement rien." Mon discours peut paraître long mais je veux être sûre qu'elle sache qu'elle ne s'engage à rien, qu'elle pourra refuser à tout moment tant qu'aucun contrat ne sera signé. Le contrat est simplement une précaution pour nous, pour dire que l'oeuvre nous appartient mais aussi pour elle, pour qu'elle ait une preuve pour avoir son cachet financier.

Je continue ensuite à regarder les dessins pendant que la serveuse nettoie mes dégâts. Poliment, je m'excuse pour mes bêtises et la remercie. Je commande un café avant qu'elle ne reparte. Quand le dernier dessin arrive devant mes yeux, je sens qu'il est différent des autres. J'ai l'impression qu'il représente plus. Quelque chose me trouble sans que je ne sache ce que c'est exactement. "Je m'appelle Mélissa..." Je souris en posant à nouveau mes yeux sur elle. "Heather. Enchantée." Je ne peux m'empêcher de mettre le sujet sur le tapis. "Je vais paraître très curieuse mais... Il est différent des autres. Il vous tient plus à coeur, je me trompe?" Je ne lui demande pas qui est cette personne, si elle a un lien particulier avec, tout ça ne me regarde pas. Mais j'ai la sensation qu'il est plus que les autres dessins et je veux juste savoir si mon intuition est la bonne ou non. Ni plus ni moins.

code by ORICYA.


❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄


« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Melissa D. Gutterman
Melissa D. Gutterman
Inscrit le : 08/09/2018
Messages : 242
Avatar : Caitriona Balfe
Crédits : Bibi
Date de naissance : 06/06/1981
Mes rps : * Andrew * Lloyd * Sonny * Ryan *

Bloc notes : /



Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Lun 7 Jan - 11:27

Nous arrivons finalement au point de détail qui fâche. Aborder ma vie privée avec quelqu’un, surtout quand il s’agit des pans les plus intimes et plus compliqué encore. Je suis du genre à me fermer comme une huître quand ça arrive mais contrairement à Allen, la jeune femme ne me connaît pas par cœur et ne pouvait pas le deviner. Je me devais alors de faire plus attention à ma façon de lui répondre. En dehors du fait qu’elle serait peut-être prochainement ma nouvelle patronne si ça suit son cours, je ne voulais pas vexer la jeune femme qui a un abord très agréable. Je semble flotter un moment, et un ange doit passer entre nous avant que je me décide à lui répondre :

-Et bien… Ce n’est pas un sujet que j’aime à aborder… si cela ne vous dérange pas trop…

Bon, cela ne l’aidait pas à savoir que j’étais extrêmement farouche sur ma vie privé mais c’était déjà un pavé dans la marre, non ? Y aller tout doucement, est-ce que ça aiderait à faire passer la pilule ? Je ne voulais vraiment pas me montrer sèche ou désagréable avec cette personne.

-C'est-à-dire que… Je ne suis pas du genre à beaucoup me livrer en ce qui concerne le domaine de la vie privée ou de l’intime.

Je lui fais un petit demi-sourire d’excuse. Il est rare que je sois aussi agréable avec une personne qui me pose ce type de questions.

Le fait qu’elle m’explique que je ne suis tenue de rien me fait sourire. Cela dénote un caractère prévenant qui va bien avec son côté sociable. Ce qui ne l’empêche pas de rester professionnelle, et je pense que ça doit être agréable de travailler avec ce genre de personne.

-Effectivement, je vais y réfléchir, mais c’est vrai que ça serait plus concret si on se rencontrait avec l’auteur. Il a probablement une ligne directive qu’il aimerait suivre…

Je cherche quelque chose au fond de mon sac puis note sur un bout de papier mon numéro de téléphone portable :

-Pareillement Heather… Voici de quoi nous mettre en relation… Pourriez-vous me donner le nom de l’auteur et le titre de l’œuvre ? A moins que vous ayez sur vous un exemplaire de son manuscrit ? Ce qui me permettrait d’anticiper… Et de faire également des recherches sur lui… J’aimerais savoir avec qui je travaille… Et puis… Il faut également que je vois avec mon mari ce qu’il en pense…

L’espace de quelques secondes, ma main se crispe sur le bout de papier que je tiens toujours en main,  même si je tente de me contrôler et mon regard perd de son éclat malgré moi, laissant place à la douleur qui m’étreint le coeur :

-Hum… Vous semblez intuitive… Un  vestige du passé, soufflais-je rapidement, tout bas.

Elle ne me l’a pas distinctement mais je pouvais aisément le deviner avec tout ce qu’elle m’a dit ou demandé. Je lui souris de nouveau, comme pour rattraper le coup et cacher mon trouble

Je sais que je suis sur la défensive sur l’instant, mais c’est ma façon à moi de me protéger contre un sentiment désagréable qui menace d’émerger de nouveau. Il est fait de ressacs, de vas et  vient comme le fait l’écume des vagues sur le sable et je ne fais que le combattre de jour en jour. J’aimerais autant éviter qu’il remonte à la surface, toute en pudeur affective dont je suis faite.

-Au fait… Vous bossez pour quelle maison d’édition ?

Je lui tends finalement le papier avec mes coordonnées téléphoniques et commence à ramener mes dessins vers moi, presque avec possessivité tellement ils me tiennent à cœur.

HJ:
 

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄



Melissa

codage par LaxBilly
Heather Wilson
Heather Wilson
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 462
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Angie
Mes rps : Indisponible (8/8)
Barthelemy - Nell - Stanislas - Zeus - Alexis - Melissa - Shanleigh - Rose

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :




Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Sam 12 Jan - 12:13

Un café qui pourrait tout changer...

ft. Melissa D. Gutterman


Je me suis permise de lui demander pourquoi elle n'a pas continuer dans cette voie. Vu son talent, c'est une chose qui m'étonne. J'avoue que ça peut paraître indiscret et de ce fait, je ne suis pas le moins du monde vexée par la réponse que me fournis la jeune femme assise en face de moi. "Et bien… Ce n’est pas un sujet que j’aime à aborder… si cela ne vous dérange pas trop…" Je lui adresse un sourire en secouant légèrement la tête avant de lui répondre très honnêtement: "Il n'y a pas de problème. J'ai été indiscrète." Ça ne me regarde pas et je comprends parfaitement le fait qu'elle veuille garder certaines choses pour elle. Il n'y a pas de mal à ça. Bien au contraire. Il est bon de préserver autant que possible son petit jardin secret, surtout avec des inconnus. "C'est-à-dire que… Je ne suis pas du genre à beaucoup me livrer en ce qui concerne le domaine de la vie privée ou de l’intime." Je lui souris une nouvelle fois. Pourquoi éprouve t-elle tant le besoin de s'expliquer? Elle a le droit de ne pas répondre à ma question. "Je vous l'ai dit, ce n'est pas un problème. Rassurez-vous." Chacun sa vie.

"Effectivement, je vais y réfléchir, mais c’est vrai que ça serait plus concret si on se rencontrait avec l’auteur. Il a probablement une ligne directive qu’il aimerait suivre… " Je suis heureuse d'entendre ça et la première chose qui me vient à l'esprit c'est de lui dire: "Dans ce cas, je vais contacter l'auteur et arranger un rendez-vous." Elle prend un bout de papier et y note son numéro de téléphone. Elle a l'air ravie de la proposition et je ne peux que m'en réjouir. "Pareillement Heather… Voici de quoi nous mettre en relation… Pourriez-vous me donner le nom de l’auteur et le titre de l’œuvre ? A moins que vous ayez sur vous un exemplaire de son manuscrit ? Ce qui me permettrait d’anticiper… Et de faire également des recherches sur lui… J’aimerais savoir avec qui je travaille… Et puis… Il faut également que je vois avec mon mari ce qu’il en pense…" Son mari... J'espère qu'il ne va pas l'empêcher de réaliser ce qu'elle a envie. "Si vous voulez, vous pouvez rajouter votre adresse mail et je vous l'enverrais. Je n'ai pas le manuscrit sur moi, j'avais pas prévu de travailler." Je ris doucement en la regardant. Je lui donne cependant le nom de l'auteur, en précisant que c'est son premier roman et qu'elle ne trouvera donc rien sur lui.

Je mentionne ensuite son dernier dessin qui a un connotation différente. "Hum… Vous semblez intuitive… Un vestige du passé" La manière dont elle a dessiné est différent, on sent autre chose. Pas besoin d'être experte en art pour le remarquer en comparant aux autres dessins que j'ai pu voir. Je souris en comprenant et n'insiste pas plus. "Au fait… Vous bossez pour quelle maison d’édition ?" Je récupère le papier avec ses coordonnées avant de lui tendre ma carte. "Tenez. La maison d'édition est basée à New-York mais vous n'avez pas de soucis à vous faire, tout peut se faire d'Austin. J'habite ici et je continue à travailler pour eux, ça marche très bien. Vous n'aurez jamais à quitter la ville." On peut très bien convenir de rendez-vous en vidéoconférence ou l'auteur peut venir ici, la boite paiera son trajet. Mais nous, ni Melissa ni moi, n'aurons besoin de partir d'Austin, à aucun moment.

Spoiler:
 

code by ORICYA.


❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄


« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Melissa D. Gutterman
Melissa D. Gutterman
Inscrit le : 08/09/2018
Messages : 242
Avatar : Caitriona Balfe
Crédits : Bibi
Date de naissance : 06/06/1981
Mes rps : * Andrew * Lloyd * Sonny * Ryan *

Bloc notes : /



Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Dim 3 Fév - 8:29

Je dois avouer que je suis soulagée face à autant de respect et de compréhension. La discussion suit naturellement son cours sans que j’y prenne garde et cela fait du bien de se détendre un peu et de ne pas avoir à constamment être sur la défensive. Personne ne m’y obligeait, certes, mais c’est dur de lutter contre des mauvaises habitudes. En un rien de temps l’affaire évolue et il est convenu d’organiser une rencontre avec l’auteur. Je dois bien avouer qu’à cette pensée mon estomac se noue quelque peu, à cause du trac et parce que les événements prennent une tournure plus concrète à mesure qu’évolue notre échange avec la douce Heather.

Je lui donne volontiers mon mail et rigole un peu, cela allait de soi qu’elle n’était pas tenue de se trimbaler avec du travail sur ses temps de repos et de loisir. Je m’étais un rien emballée, signe que le projet m’intéressait vraiment sans que je sache bien dans quoi je me lançais. Je ne suis pas du genre à m’embarquer ainsi à l’aveuglette mais je crois que je me suis laissée assez facilement persuadée par la jeune éditrice.

A mon grand soulagement, elle ne s’étale pas plus sur le dessin de Tonny, et je récupère bien volontiers sa carte professionnelle que je lis et range précieusement dans une poche intérieure de mon portefeuille que je replace ensuite rapidement dans mon sac.  

-Cela ne me dérange pas de quitter la ville… De temps à autres… Mais j’avoue que gagner New-York… Ce n’est hum… Pas ma tasse de thé…
, je caresse machinalement la feuille au portrait de mon amour perdu, et à qui sait prêter attention ce geste ne devrait pas paraître anodin, même si je ne l’ai pas ébauché consciemment.

C’est vrai que de me rendre à New-York serait probablement bien trop douloureux pour l’instant alors m’éloigner d’ici me ferait du bien, mais pas pour là-bas. Quelle ironie du sort.

-Et maintenant qu’une partie des formalités est réglée… Si on se détendait un peu…

J’apprécie la compagnie de la jeune femme, qui ne sait pas encore à quel point ô combien elle m’a fait un énorme cadeau avec cette proposition et je sens pointer dans les tréfonds de mon cœur, au-delà de la tristesse, quelque chose qui n’avait pas fait surface depuis des lustres : l’espoir en des jours meilleurs. Heather venait de creuser une infime brèche dans ma carapace.

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄



Melissa

codage par LaxBilly
Heather Wilson
Heather Wilson
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 462
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Angie
Mes rps : Indisponible (8/8)
Barthelemy - Nell - Stanislas - Zeus - Alexis - Melissa - Shanleigh - Rose

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :




Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Dim 10 Fév - 20:43

Un café qui pourrait tout changer...

ft. Melissa D. Gutterman


Travailler. Je ne me suis jamais jetée corps et âme dans le travail. Je veux dire, j'ai toujours ramené du boulot à la maison. Je préférais faire toute la paperasse au bureau pour lire ensuite les manuscrits tranquillement à la maison. Bien sûr, ça ne marchait pas toujours comme ça. On ne peut pas tout régler comme du papier à musique, les choses ne passent pas toujours comme une lettre à la poste. C'est comme ça et on n'y peut rien. Mais j'essayais au maximum de m'organiser de cette façon pour que ce soit plus pratique pour moi et pour pouvoir profiter un maximum de ma vie de couple. Je pouvais dîner tranquillement avec mon mari, lire ensuite en allant dans mon lit. En fait, j'ai toujours essayé de faire passer mon mari avant tout... Ma vie de couple a toujours été plus importante que mon travail, même si je ne l'ai jamais délaissé pour autant. Mari qui m'a fait tant de mal... Alors que j'aurais été prête à tout pour lui. Ironique, n'est-ce-pas? C'est la personne en qui on a le plus confiance - hormis ses parents - et pour laquelle on aurait pu tout sacrifier qui nous fait le plus de mal... Tout ça pour dire qu'exceptionnellement, alors que je n'avais pas prévu de travailler, j'ai finis par laisser le boulot m'embarquer pour peut-être vivre une nouvelle aventure avec une femme qui a l'air des plus charmantes et ça m'enchante au plus haut point de m'être laissée embarquer la-dedans.

"Cela ne me dérange pas de quitter la ville… De temps à autres… Mais j’avoue que gagner New-York… Ce n’est hum… Pas ma tasse de thé…" C'est intéressant. Qu'elle accepte parfois de quitter la ville. Peut-être qu'on pourra aller rencontrer des auteurs ailleurs qu'à New-York après tout, si elle est d'accord et si l'auteur ne pourrait éventuellement pas se déplacer, même si avec internet, on en aurait pas besoin. Seulement voila, il est vrai que parfois, prendre l'air ne peut pas être un mal. "Ne vous inquiétez pas... New-York n'est plus ma tasse de thé non plus... Mauvaise expérience?" Je souris doucement. Je ne veux pas qu'elle m'en parle. Ce n'est pas mon but. Simplement, je veux juste savoir si elle y a de mauvais souvenirs. Je ne peux que comprendre et je lui signifie d'ailleurs le pourquoi de ma question. "Je ne veux pas savoir les détails. Je me permets de poser la question parce que... C'est mon cas. J'y ai de très mauvais souvenirs. C'est pour ça que je suis venue à Austin. M'éloigner de la ville m'a fait le plus grand bien." Je dis ça mais mon combat contre mes propres démons n'est pour autant pas encore terminé. Il est même encore loin de l'être. "Et maintenant qu’une partie des formalités est réglée… Si on se détendait un peu…" Cela me fait sourire. Nous ne sommes pas en réunion de travail après tout. "Parlez moi de vous. Enfin, dites moi ce que vous voulez bien me dire sur vous hein. Depuis quand vous vivez à Austin, des enfants, ce que vous voulez." Je lui souris. Pour apprendre à connaître quelqu'un, il faut poser des questions. Mais je vois que, comme moi, elle ne veut pas tout révéler et je ne peux que comprendre alors je lui laisse le choix de ce qu'elle va me dire, histoire de ne pas la brusquer.

code by ORICYA.


❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄


« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Contenu sponsorisé


Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le

Un café qui pourrait tout changer... || Melissa

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Bars et Restaurants-