AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

Un café qui pourrait tout changer... || Melissa


Heather Wilson
ADMIN ∎ Time to move on
Heather Wilson
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 765
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Zuz'
Mes rps : Indisponible (8/8)
Barthelemy - Nell - Stanislas - Zeus - Melissa - Shanleigh - Rose - Morrigan - Milo

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :
Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Giphy




Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Lun 12 Nov - 13:55

Un café qui pourrait tout changer...

ft. Melissa D. Gutterman


Je suis fatiguée. J'ai passé le trois quart de la nuit à lire un manuscrit de plus de six cent pages. J'ai finit par m'endormir sur mon canapé, mon ordinateur sur les jambes. Quand j'ouvre les yeux, j'ai l'impression qu'un camion m'a roulé dessus. J'essuie mes yeux et me redresse, ferme l'ordinateur et le pose sur la table basse. Mon chien arrive et aboie. Je regarde l'heure. Bien sûr. C'est le moment de la sortie. "Ok. Laisse moi le temps de me changer." Je me lève et m'étire. Dormir sur le canapé n'est pas ce qu'il y a de plus confortable. Je soupire doucement en allant dans ma chambre. Je me change rapidement puis vais dans la salle de bain. Oh misère. Un café ne sera pas de refus. Je fais ma toilette. Lorsque je l'entends à nouveau aboyer, je comprends que c'est urgent. Je prendrais ma douche en rentrant. Je ne peux pas attendre plus longtemps. J'attache mes cheveux en un chignon. Je prendrais un café à emporter. Je lui mets sa laisse. "C'est partis." On quitte l'appartement pour aller faire sa promenade et ses besoins puis on passe par un café. J'entre pour commander un café. Je n'ai qu'une hâte et c'est de rentrer chez moi. Je suis loin de me douter que je vais tomber sur une personne vraiment très intéressante. Je prends mon café et bien sûr la tête dans le baba, je percute une pierre avec le pied et renverse mon café sur quelqu'un. C'est une brune qui était en train de dessiner avant que ma maladresse légendaire ne gâche tout. "Oh m*rde. Je suis désolée!" Je m'empresse d'essuyer le dessin que j'ai tâché. Heureusement que ce n'est qu'un seul dessin, ça aurait pu être encore pire. J'aurais pu tâcher toute sa pile de dessins. Tiens... "Waouh... C'est magnifique..." Et je ne dis pas ça seulement parce que je viens de renverser du café sur sa table. "Je peux vous inviter à boire un café pour me faire pardonner?" Je grimace, je suis sincèrement désolée et ça se voit.

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Melissa D. Gutterman
Melissa D. Gutterman
Inscrit le : 08/09/2018
Messages : 353
Avatar : Caitriona Balfe
Crédits : Bibi
Date de naissance : 06/06/1981
Mes rps : * Andrew * Lloyd * Sonny * Ryan *

Bloc notes : /



Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Jeu 15 Nov - 22:20

Un café qui pourrait tout changer.
FEAT Heather
Je griffonne ! Faut dire que j’aimais déjà ça étant gamine, mais j’avais laissé tombé pour d’autres plans. Je me débrouillais déjà pas mal. Il y a un an, je m’y suis remis, bien plus activement, d’ailleurs. Je ne prends pas de cours, je crois que j’ai simplement une sorte de don.  Crayonner ne m’aide pas dans mon processus de deuil mais ça me fait du bien quand je veux arrêter de penser et c’est plus sain que de me bourrer la gueule.

Allen m’avait offert des nouvelles planches la semaine dernière, pour que je puisse dessiner, quand il avait découvert mes « œuvres » remisées dans un coin de ma chambre. Je considère mes appartements personnels comme un sanctuaire, et jusqu’ici, il n’y était jamais rentré sans ma permission. Mais depuis quelques temps, il prenait de sacrées libertés à mon encontre. Je crois qu’il s’inquiète de plus en plus pour moi, ou bien qu’il pète un câble. Cette surprotection ne fait que me rendre plus malade encore, et me donne simplement l’envie de le fuir toujours un peu plus. Mais là, il avait vraiment merdé. Je lui faisais la tête, car je n’aimais pas qu’on viole ma vie privée. Je ne m’attends pas à ce qu’il fasse ça, même si une partie probablement sadique en moi, le félicitait. Il agissait, au lieu de rester tout mou. Et c’est une première.

Sauf que pour le coup, je suis encore en colère et je fais exprès de l’esquiver. Chapeau, il a réussi à me faire réagir. Probablement pas comme il l’aurait souhaité, mais au moins ça avait eu le don de me sortir de mon mutisme ordinaire et je crois l’avoir vu sourire quand j’ai quitté la maison en claquant la porte, non sans avoir chargé ma pochette à dessin et ma trousse à crayon sous mon bras. C’est sûr que ça change de l’apathie à laquelle je l’avais habitué, au moins un court instant.

Les pensées moroses me reprenaient, alors que j’attendais de prendre mon petit déjeuner au… Je ne me souvenais déjà plus du nom du bar en question, sur la terrasse. J’avais commandé un double expresso, et un pain au raison qui tardait à venir, et je pensais ma commande en cours de route quand je relève le nez de ce que j’étais en train de dessiner. Je m’ennuyais et j’avais gribouillé une petite scène de rien du tout, pour passer le temps, une vague esquisse. Ce n’était que sur une petite serviette en papier, y’avait pas mort d’homme. Sauf que ma pochette était restée entrouverte en dessous, avec mes autres travaux. Je jette un coup d’œil rapide, et quelques feuilles tombent sur le sol. Je les rattrape de justesse mais leurs dessins sont visibles. Heureusement, mis à part de la poussière, quand je les ramasse, et quelques gouttelettes de café qui ont imbibé une partie du carton, le reste est sain et sauf. J’éponge comme je peux et réponds à son compliment dans la foulée :

-Ah ouais, vous trouvez ?

Je range mes vieilleries une fois que je suis sûre qu’elles ne risquent plus rien et lui propose :

-Installez-vous en face moi… J’ai déjà commandé un truc mais pourquoi pas pour la deuxième tournée…

Je me montre probablement un peu sèche, je suis encore sous le coup de l’énervement de ce matin, et j’ai le cœur qui bat à mille à l’heure. Certaines esquisses étaient les derniers souvenirs de mon enfance et même si les autres étaient plus récentes, je découvrais que j’y étais plus attachée que ce que j’aurais pensé. Dedans il y avait un portait de Tonny, et un autre d’Allen.  Je la fixe ensuite en croisant les bras :

-C’est vrai qu’ils vous plaisent ? Je les trouve assez enfantins, ces croquis…

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮



Melissa

codage par LaxBilly
Heather Wilson
ADMIN ∎ Time to move on
Heather Wilson
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 765
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Zuz'
Mes rps : Indisponible (8/8)
Barthelemy - Nell - Stanislas - Zeus - Melissa - Shanleigh - Rose - Morrigan - Milo

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :
Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Giphy




Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Mer 21 Nov - 13:12

Un café qui pourrait tout changer...

ft. Melissa D. Gutterman


Je ne sais pas ce qu'il me prend. Je ne pensais pas chercher un dessinateur ou quoi que ce soit quand je suis tombée sur cette femme et sur ses dessins magnifiques. Elle a un talent, c'est sûr et certain. C'est incontestable. Alors oui, je l'aborde. Ce n'est pas mon genre mais quand il s'agit du boulot, je peux être féroce et ce talent là, j'espère ne pas le laisser passer. Dans ma tête se profilent déjà des idées. Elle pourrait très bien illustrer certaines couvertures de livres ou même... pourquoi pas illustrer un livre pour enfants? Trop de choses se bousculent dans ma tête pour qu'il y ait une véritable logique. C'est plutôt un gros fouillis sans queue ni tête. "Ah ouais, vous trouvez ?" Bien sûr! Je l'invite donc à boire un café. Je me ferais pardonner pour ma maladresse et dans le même temps, je pourrais discuter avec elle, savoir ce qu'elle fait dans la vie, ce genre de choses qui pourraient m'indiquer quoi faire de cette découverte de talent. "Installez-vous en face moi… J’ai déjà commandé un truc mais pourquoi pas pour la deuxième tournée…" Je souris et m'installe en face d'elle, ravie qu'elle accepte malgré tout. Elle a l'air un peu froide mais ça ne fait rien. Je sais que quand on a un talent qui n'est pas encore découvert, on est très peu sûr de soi et ça angoisse qu'on voit nos oeuvres. Il m'arrive d'écrire et je prie pour que jamais personne ne découvre ça. Vu sa réaction, elle doit être dans le même état que moi concernant ses dessins. "C’est vrai qu’ils vous plaisent ? Je les trouve assez enfantins, ces croquis…" Qu'est-ce-que je disais? Elle n'est pas sûre d'elle du tout. A moi de lui faire comprendre qu'elle a un talent dingue. "Vous rigolez? Ils sont géniaux vos dessins. Peut-être qu'ils sont un peu enfantins mais justement, ça leur donne un plus. Ils ont une forme d'innocence qui leur donne un charme supplémentaire." Je souris en la regardant dans les yeux, histoire qu'elle puisse y lire toute la sincérité de mes paroles. "Vous accepteriez que je les regarde de plus près?" Je me dis que ça doit être bizarre, dit comme ça, alors je m'explique un peu plus en détails. "Je suis éditrice. J'avoue qu'en voyant vos dessins, j'ai pensé à un livre dont la couverture pourrait être illustrée par un dessin au lieu d'une photo..." Autant entrer dans le vif du sujet. Bien sûr, ça n'a pas besoin d'être un de ses dessins déjà réalisés. Ils sont sans doute trop personnels pour ça. Mais les voir me permettrait de juger un peu mieux ce qu'elle dessine.

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Melissa D. Gutterman
Melissa D. Gutterman
Inscrit le : 08/09/2018
Messages : 353
Avatar : Caitriona Balfe
Crédits : Bibi
Date de naissance : 06/06/1981
Mes rps : * Andrew * Lloyd * Sonny * Ryan *

Bloc notes : /



Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Sam 1 Déc - 11:48

Un café qui pourrait tout changer.
FEAT Heather
La jeune femme accepte donc de s'installer à ma table et je ne sais pas trop ce que je ressens en ce moment même. Par réflexe, je resserre la pochette à dessin contre moi, comme si j'avais peur qu'on accède à cette part si intime de moi. Je l'entends argumenter et faire l'éloge de mes croquis, et ce n'est pas tant son regard sincère qui me convint qu'elle pense réellement ce qu'elle dit mais sa façon de présenter les choses, de justifier pourquoi elle apprécie mon ouvrage, tout en nuançant ses propos. Elle en aime les défauts, et c'est un avis que je trouve précieux. Je pense que les dessins, c'est comme les personnes, vous ne pouvez en voir la beauté du cœur que si vous en acceptez d'en voir les défauts. Accepter le pire et mériter le meilleur. Cette vision me plaît assez pour que ma coquille s'entrouvre un peu, et je cède alors à la demande de la jeune femme en commençant par rouvrir ma pochette. Je lui cède le portrait d'Allen, mais celui de Tonny restera bien au fond, recouvert par les autres feuillets:

-Vous savez donc un minimum de quoi vous parlez alors..., compris-je alors quand elle m'avouait être éditrice.

Sa demande me semblait plus sensée, maintenant que je savais de quoi il en retournait.

-Oh...

Je lui sors trois quatre autres "œuvres" et précisais:

-En fait, je ne maîtrise pas totalement mais... J'ai eu des cours dans mon enfance, et j'ai appris certaines techniques... Je voulais être architecte... Ou artiste peintre.

Je ne sais pas pourquoi je me vends ainsi. Peut-être parce que ce dont la jeune femme me parle semble m'ouvrir des perspectives auxquelles je n'avais jamais réellement pensé. Je ne m'étais jamais cru capable de faire autre chose que de me servir de mes charmes comme atout, que le fait que je n'avais pas poursuivit mes études me fermerait des portes, parce que sans diplômes, il me semblait que mes choix se résumaient à être serveuse, nettoyeuse de toilettes, éventuellement strip-teaseuse, ou escort girl, que je n'avais été que brièvement.

-Je vois... Et bien, je crois que ça pourrait m'intéresser... Je pourrais faire quelques essais avant... Pour voir si j'arrive à saisir le concept que vous voulez faire passer?

Se faisant, je montrais alors tout le reste de mon travail, et même le visage de Tonny, que j'offrais finalement à sa vue, avec plus de difficultés que le reste. J'eus un pincement au cœur mais j'essayais de ne pas le faire voir.

Une serveuse arrivait dehors pour apporter ma première commande et interrogeait la jeune femme sur ce qu'elle désirait prendre, puis débarrassa toutes traces de la maladresse de mademoiselle l'éditrice.

Quand la serveuse fut parti avec son plateau, je posais alors mes mains sur la table pour observer les réactions de la demoiselle:

-Je m'appelle Mélissa...

Les présentations viennent comme un cheveu dans la soupe, mais je me rends compte qu'on parlait depuis quelques secondes et qu'on ne s'était toujours pas échangé nos civilités. Si d'aventure mes esquisses faisaient mouche, il faudrait bien commencer par là... Allen serait content, et j'aurais une bonne excuse pour m'éloigner de la villa.

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮



Melissa

codage par LaxBilly
Heather Wilson
ADMIN ∎ Time to move on
Heather Wilson
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 765
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Zuz'
Mes rps : Indisponible (8/8)
Barthelemy - Nell - Stanislas - Zeus - Melissa - Shanleigh - Rose - Morrigan - Milo

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :
Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Giphy




Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Ven 7 Déc - 20:41

Un café qui pourrait tout changer...

ft. Melissa D. Gutterman


Je suis sincère en donnant mon avis à la jeune femme quant à ses dessins. J'ai toujours considéré que l'honnêteté est une chose des plus importantes dans la vie et je pense que c'est bien mieux que le mensonge. Après, il faut avoir le tact pour dire les choses même si elles peuvent blesser. Il ne faut pas balancer la vérité en pleine face si c'est pour faire du mal. Il faut nuancer, utiliser les bons mots, dire les choses gentiment même si sur le coup ça peut blesser. Je pense toujours que la vérité fera de toute façon moins de mal qu'un mensonge découvert. "Vous savez donc un minimum de quoi vous parlez alors..." Je souris doucement en hochant la tête. Il est vrai que je ne l'ai pas abordé par hasard, sûrement pas simplement pour la complimenter. J'ai tout de suite penser à mon boulot. Mais ce n'est pas pour autant que je ne vais que lui parler travail ou que je suis incapable d'apprécier ses dessins à leur juste valeur, pour ce qu'ils représentent et pas uniquement pour ce qu'ils peuvent m'apporter. "En fait, je ne maîtrise pas totalement mais... J'ai eu des cours dans mon enfance, et j'ai appris certaines techniques... Je voulais être architecte... Ou artiste peintre." Je prends le portrait puis les quatre autres dessins que je prends le temps de regarder de près, appréciant chaque détail. Je relève les yeux sur la brune quand elle me parle de ce qu'elle aurait voulu faire. Je suis immédiatement plus curieuse sur elle et son parcours plutôt que sur ce qu'elle peut apporter à la boite. "Pourquoi ne pas avoir continué pour arriver à vos fins, si ce n'est pas indiscret?" On ne connait ni d'Adam ni d'Eve et de ce fait, je comprendrais parfaitement si elle ne voulait pas répondre à ma question qui peut être plus personnel qu'on ne le penserait au premier abord.

"Je vois... Et bien, je crois que ça pourrait m'intéresser... Je pourrais faire quelques essais avant... Pour voir si j'arrive à saisir le concept que vous voulez faire passer?" Le fait de la savoir intéressée me rassure plus que je ne l'aurais pensé. "Bien sûr. Le mieux serait que vous lisiez le livre, et même qu'on organise une rencontre avec l'auteur pour voir ce à quoi il pensait, vous pourrez faire plusieurs propositions, on choisira ensemble. C'est un vrai travail d'équipe. Si vous vous sentez prête après la rencontre avec l'auteur à faire des propositions, on pourra voir pour un contrat - que vous pourrez faire examiner par un avocat - et si vous ne vous sentez pas prête, ne vous sentez pas coupable ou quoi que ce soit. Vous avez le droit de refuser si les visions de l'auteur ne vous conviennent pas ou si le livre ne vous inspire tout simplement rien." Mon discours peut paraître long mais je veux être sûre qu'elle sache qu'elle ne s'engage à rien, qu'elle pourra refuser à tout moment tant qu'aucun contrat ne sera signé. Le contrat est simplement une précaution pour nous, pour dire que l'oeuvre nous appartient mais aussi pour elle, pour qu'elle ait une preuve pour avoir son cachet financier.

Je continue ensuite à regarder les dessins pendant que la serveuse nettoie mes dégâts. Poliment, je m'excuse pour mes bêtises et la remercie. Je commande un café avant qu'elle ne reparte. Quand le dernier dessin arrive devant mes yeux, je sens qu'il est différent des autres. J'ai l'impression qu'il représente plus. Quelque chose me trouble sans que je ne sache ce que c'est exactement. "Je m'appelle Mélissa..." Je souris en posant à nouveau mes yeux sur elle. "Heather. Enchantée." Je ne peux m'empêcher de mettre le sujet sur le tapis. "Je vais paraître très curieuse mais... Il est différent des autres. Il vous tient plus à coeur, je me trompe?" Je ne lui demande pas qui est cette personne, si elle a un lien particulier avec, tout ça ne me regarde pas. Mais j'ai la sensation qu'il est plus que les autres dessins et je veux juste savoir si mon intuition est la bonne ou non. Ni plus ni moins.

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Melissa D. Gutterman
Melissa D. Gutterman
Inscrit le : 08/09/2018
Messages : 353
Avatar : Caitriona Balfe
Crédits : Bibi
Date de naissance : 06/06/1981
Mes rps : * Andrew * Lloyd * Sonny * Ryan *

Bloc notes : /



Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Lun 7 Jan - 11:27

Un café qui pourrait tout changer.
FEAT Heather
Nous arrivons finalement au point de détail qui fâche. Aborder ma vie privée avec quelqu’un, surtout quand il s’agit des pans les plus intimes et plus compliqué encore. Je suis du genre à me fermer comme une huître quand ça arrive mais contrairement à Allen, la jeune femme ne me connaît pas par cœur et ne pouvait pas le deviner. Je me devais alors de faire plus attention à ma façon de lui répondre. En dehors du fait qu’elle serait peut-être prochainement ma nouvelle patronne si ça suit son cours, je ne voulais pas vexer la jeune femme qui a un abord très agréable. Je semble flotter un moment, et un ange doit passer entre nous avant que je me décide à lui répondre :

-Et bien… Ce n’est pas un sujet que j’aime à aborder… si cela ne vous dérange pas trop…

Bon, cela ne l’aidait pas à savoir que j’étais extrêmement farouche sur ma vie privé mais c’était déjà un pavé dans la marre, non ? Y aller tout doucement, est-ce que ça aiderait à faire passer la pilule ? Je ne voulais vraiment pas me montrer sèche ou désagréable avec cette personne.

-C'est-à-dire que… Je ne suis pas du genre à beaucoup me livrer en ce qui concerne le domaine de la vie privée ou de l’intime.

Je lui fais un petit demi-sourire d’excuse. Il est rare que je sois aussi agréable avec une personne qui me pose ce type de questions.

Le fait qu’elle m’explique que je ne suis tenue de rien me fait sourire. Cela dénote un caractère prévenant qui va bien avec son côté sociable. Ce qui ne l’empêche pas de rester professionnelle, et je pense que ça doit être agréable de travailler avec ce genre de personne.

-Effectivement, je vais y réfléchir, mais c’est vrai que ça serait plus concret si on se rencontrait avec l’auteur. Il a probablement une ligne directive qu’il aimerait suivre…

Je cherche quelque chose au fond de mon sac puis note sur un bout de papier mon numéro de téléphone portable :

-Pareillement Heather… Voici de quoi nous mettre en relation… Pourriez-vous me donner le nom de l’auteur et le titre de l’œuvre ? A moins que vous ayez sur vous un exemplaire de son manuscrit ? Ce qui me permettrait d’anticiper… Et de faire également des recherches sur lui… J’aimerais savoir avec qui je travaille… Et puis… Il faut également que je vois avec mon mari ce qu’il en pense…

L’espace de quelques secondes, ma main se crispe sur le bout de papier que je tiens toujours en main,  même si je tente de me contrôler et mon regard perd de son éclat malgré moi, laissant place à la douleur qui m’étreint le coeur :

-Hum… Vous semblez intuitive… Un  vestige du passé, soufflais-je rapidement, tout bas.

Elle ne me l’a pas distinctement mais je pouvais aisément le deviner avec tout ce qu’elle m’a dit ou demandé. Je lui souris de nouveau, comme pour rattraper le coup et cacher mon trouble

Je sais que je suis sur la défensive sur l’instant, mais c’est ma façon à moi de me protéger contre un sentiment désagréable qui menace d’émerger de nouveau. Il est fait de ressacs, de vas et  vient comme le fait l’écume des vagues sur le sable et je ne fais que le combattre de jour en jour. J’aimerais autant éviter qu’il remonte à la surface, toute en pudeur affective dont je suis faite.

-Au fait… Vous bossez pour quelle maison d’édition ?

Je lui tends finalement le papier avec mes coordonnées téléphoniques et commence à ramener mes dessins vers moi, presque avec possessivité tellement ils me tiennent à cœur.


HJ:
 

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮



Melissa

codage par LaxBilly
Heather Wilson
ADMIN ∎ Time to move on
Heather Wilson
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 765
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Zuz'
Mes rps : Indisponible (8/8)
Barthelemy - Nell - Stanislas - Zeus - Melissa - Shanleigh - Rose - Morrigan - Milo

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :
Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Giphy




Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Sam 12 Jan - 12:13

Un café qui pourrait tout changer...

ft. Melissa D. Gutterman


Je me suis permise de lui demander pourquoi elle n'a pas continuer dans cette voie. Vu son talent, c'est une chose qui m'étonne. J'avoue que ça peut paraître indiscret et de ce fait, je ne suis pas le moins du monde vexée par la réponse que me fournis la jeune femme assise en face de moi. "Et bien… Ce n’est pas un sujet que j’aime à aborder… si cela ne vous dérange pas trop…" Je lui adresse un sourire en secouant légèrement la tête avant de lui répondre très honnêtement: "Il n'y a pas de problème. J'ai été indiscrète." Ça ne me regarde pas et je comprends parfaitement le fait qu'elle veuille garder certaines choses pour elle. Il n'y a pas de mal à ça. Bien au contraire. Il est bon de préserver autant que possible son petit jardin secret, surtout avec des inconnus. "C'est-à-dire que… Je ne suis pas du genre à beaucoup me livrer en ce qui concerne le domaine de la vie privée ou de l’intime." Je lui souris une nouvelle fois. Pourquoi éprouve t-elle tant le besoin de s'expliquer? Elle a le droit de ne pas répondre à ma question. "Je vous l'ai dit, ce n'est pas un problème. Rassurez-vous." Chacun sa vie.

"Effectivement, je vais y réfléchir, mais c’est vrai que ça serait plus concret si on se rencontrait avec l’auteur. Il a probablement une ligne directive qu’il aimerait suivre… " Je suis heureuse d'entendre ça et la première chose qui me vient à l'esprit c'est de lui dire: "Dans ce cas, je vais contacter l'auteur et arranger un rendez-vous." Elle prend un bout de papier et y note son numéro de téléphone. Elle a l'air ravie de la proposition et je ne peux que m'en réjouir. "Pareillement Heather… Voici de quoi nous mettre en relation… Pourriez-vous me donner le nom de l’auteur et le titre de l’œuvre ? A moins que vous ayez sur vous un exemplaire de son manuscrit ? Ce qui me permettrait d’anticiper… Et de faire également des recherches sur lui… J’aimerais savoir avec qui je travaille… Et puis… Il faut également que je vois avec mon mari ce qu’il en pense…" Son mari... J'espère qu'il ne va pas l'empêcher de réaliser ce qu'elle a envie. "Si vous voulez, vous pouvez rajouter votre adresse mail et je vous l'enverrais. Je n'ai pas le manuscrit sur moi, j'avais pas prévu de travailler." Je ris doucement en la regardant. Je lui donne cependant le nom de l'auteur, en précisant que c'est son premier roman et qu'elle ne trouvera donc rien sur lui.

Je mentionne ensuite son dernier dessin qui a un connotation différente. "Hum… Vous semblez intuitive… Un vestige du passé" La manière dont elle a dessiné est différent, on sent autre chose. Pas besoin d'être experte en art pour le remarquer en comparant aux autres dessins que j'ai pu voir. Je souris en comprenant et n'insiste pas plus. "Au fait… Vous bossez pour quelle maison d’édition ?" Je récupère le papier avec ses coordonnées avant de lui tendre ma carte. "Tenez. La maison d'édition est basée à New-York mais vous n'avez pas de soucis à vous faire, tout peut se faire d'Austin. J'habite ici et je continue à travailler pour eux, ça marche très bien. Vous n'aurez jamais à quitter la ville." On peut très bien convenir de rendez-vous en vidéoconférence ou l'auteur peut venir ici, la boite paiera son trajet. Mais nous, ni Melissa ni moi, n'aurons besoin de partir d'Austin, à aucun moment.

Spoiler:
 

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Melissa D. Gutterman
Melissa D. Gutterman
Inscrit le : 08/09/2018
Messages : 353
Avatar : Caitriona Balfe
Crédits : Bibi
Date de naissance : 06/06/1981
Mes rps : * Andrew * Lloyd * Sonny * Ryan *

Bloc notes : /



Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Dim 3 Fév - 8:29

Un café qui pourrait tout changer.
FEAT Heather
Je dois avouer que je suis soulagée face à autant de respect et de compréhension. La discussion suit naturellement son cours sans que j’y prenne garde et cela fait du bien de se détendre un peu et de ne pas avoir à constamment être sur la défensive. Personne ne m’y obligeait, certes, mais c’est dur de lutter contre des mauvaises habitudes. En un rien de temps l’affaire évolue et il est convenu d’organiser une rencontre avec l’auteur. Je dois bien avouer qu’à cette pensée mon estomac se noue quelque peu, à cause du trac et parce que les événements prennent une tournure plus concrète à mesure qu’évolue notre échange avec la douce Heather.

Je lui donne volontiers mon mail et rigole un peu, cela allait de soi qu’elle n’était pas tenue de se trimbaler avec du travail sur ses temps de repos et de loisir. Je m’étais un rien emballée, signe que le projet m’intéressait vraiment sans que je sache bien dans quoi je me lançais. Je ne suis pas du genre à m’embarquer ainsi à l’aveuglette mais je crois que je me suis laissée assez facilement persuadée par la jeune éditrice.

A mon grand soulagement, elle ne s’étale pas plus sur le dessin de Tonny, et je récupère bien volontiers sa carte professionnelle que je lis et range précieusement dans une poche intérieure de mon portefeuille que je replace ensuite rapidement dans mon sac.  

-Cela ne me dérange pas de quitter la ville… De temps à autres… Mais j’avoue que gagner New-York… Ce n’est hum… Pas ma tasse de thé…
, je caresse machinalement la feuille au portrait de mon amour perdu, et à qui sait prêter attention ce geste ne devrait pas paraître anodin, même si je ne l’ai pas ébauché consciemment.

C’est vrai que de me rendre à New-York serait probablement bien trop douloureux pour l’instant alors m’éloigner d’ici me ferait du bien, mais pas pour là-bas. Quelle ironie du sort.

-Et maintenant qu’une partie des formalités est réglée… Si on se détendait un peu…

J’apprécie la compagnie de la jeune femme, qui ne sait pas encore à quel point ô combien elle m’a fait un énorme cadeau avec cette proposition et je sens pointer dans les tréfonds de mon cœur, au-delà de la tristesse, quelque chose qui n’avait pas fait surface depuis des lustres : l’espoir en des jours meilleurs. Heather venait de creuser une infime brèche dans ma carapace.

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮



Melissa

codage par LaxBilly
Heather Wilson
ADMIN ∎ Time to move on
Heather Wilson
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 765
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Zuz'
Mes rps : Indisponible (8/8)
Barthelemy - Nell - Stanislas - Zeus - Melissa - Shanleigh - Rose - Morrigan - Milo

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :
Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Giphy




Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Dim 10 Fév - 20:43

Un café qui pourrait tout changer...

ft. Melissa D. Gutterman


Travailler. Je ne me suis jamais jetée corps et âme dans le travail. Je veux dire, j'ai toujours ramené du boulot à la maison. Je préférais faire toute la paperasse au bureau pour lire ensuite les manuscrits tranquillement à la maison. Bien sûr, ça ne marchait pas toujours comme ça. On ne peut pas tout régler comme du papier à musique, les choses ne passent pas toujours comme une lettre à la poste. C'est comme ça et on n'y peut rien. Mais j'essayais au maximum de m'organiser de cette façon pour que ce soit plus pratique pour moi et pour pouvoir profiter un maximum de ma vie de couple. Je pouvais dîner tranquillement avec mon mari, lire ensuite en allant dans mon lit. En fait, j'ai toujours essayé de faire passer mon mari avant tout... Ma vie de couple a toujours été plus importante que mon travail, même si je ne l'ai jamais délaissé pour autant. Mari qui m'a fait tant de mal... Alors que j'aurais été prête à tout pour lui. Ironique, n'est-ce-pas? C'est la personne en qui on a le plus confiance - hormis ses parents - et pour laquelle on aurait pu tout sacrifier qui nous fait le plus de mal... Tout ça pour dire qu'exceptionnellement, alors que je n'avais pas prévu de travailler, j'ai finis par laisser le boulot m'embarquer pour peut-être vivre une nouvelle aventure avec une femme qui a l'air des plus charmantes et ça m'enchante au plus haut point de m'être laissée embarquer la-dedans.

"Cela ne me dérange pas de quitter la ville… De temps à autres… Mais j’avoue que gagner New-York… Ce n’est hum… Pas ma tasse de thé…" C'est intéressant. Qu'elle accepte parfois de quitter la ville. Peut-être qu'on pourra aller rencontrer des auteurs ailleurs qu'à New-York après tout, si elle est d'accord et si l'auteur ne pourrait éventuellement pas se déplacer, même si avec internet, on en aurait pas besoin. Seulement voila, il est vrai que parfois, prendre l'air ne peut pas être un mal. "Ne vous inquiétez pas... New-York n'est plus ma tasse de thé non plus... Mauvaise expérience?" Je souris doucement. Je ne veux pas qu'elle m'en parle. Ce n'est pas mon but. Simplement, je veux juste savoir si elle y a de mauvais souvenirs. Je ne peux que comprendre et je lui signifie d'ailleurs le pourquoi de ma question. "Je ne veux pas savoir les détails. Je me permets de poser la question parce que... C'est mon cas. J'y ai de très mauvais souvenirs. C'est pour ça que je suis venue à Austin. M'éloigner de la ville m'a fait le plus grand bien." Je dis ça mais mon combat contre mes propres démons n'est pour autant pas encore terminé. Il est même encore loin de l'être. "Et maintenant qu’une partie des formalités est réglée… Si on se détendait un peu…" Cela me fait sourire. Nous ne sommes pas en réunion de travail après tout. "Parlez moi de vous. Enfin, dites moi ce que vous voulez bien me dire sur vous hein. Depuis quand vous vivez à Austin, des enfants, ce que vous voulez." Je lui souris. Pour apprendre à connaître quelqu'un, il faut poser des questions. Mais je vois que, comme moi, elle ne veut pas tout révéler et je ne peux que comprendre alors je lui laisse le choix de ce qu'elle va me dire, histoire de ne pas la brusquer.

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Melissa D. Gutterman
Melissa D. Gutterman
Inscrit le : 08/09/2018
Messages : 353
Avatar : Caitriona Balfe
Crédits : Bibi
Date de naissance : 06/06/1981
Mes rps : * Andrew * Lloyd * Sonny * Ryan *

Bloc notes : /



Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Mar 19 Fév - 15:05

Un café qui pourrait tout changer.
FEAT Heather
Je me sens soulagée, qu’elle m’explique qu’elle aussi, New-York, c’est pas son truc. Cela me motive encore plus si je sais que je n’aurais pas à me frotter à cette ville. Quand elle pose sa question et se confie à moi, je lui fais alors un hochement de tête.

-On peut dire ça comme ça, oui, mauvaise expérience.

Je lui sais gré de ne pas chercher à en savoir plus, et lui souris à mon tour. Je tapote prés de sa main, comme pour lui montrer que je compatis avec elle, sans pour autant la toucher. De mon côté, c’était Allen qui m’avait arraché à New-York, pensait que cela me permettrait de tourner la page, et de commencer une nouvelle vie où nous serions heureux, seuls ou à deux. Quelque part, ne pas être là-bas me fait du bien, et petit à petit, je me fais à la vie d’Austin. Certes, c’est une grande ville, mais elle reste plus paisible que New-York, et si je n’étais pas aussi dépressive, je pourrais même presque dire, qu’il y fait bon vivre… Un peu. Cela est probablement dû à la somme des rencontres que j’ai faîtes ici, la cadre de vie, ou le temps qui arrange certaines choses, je ne sais pas.

Je ravale ma salive, s’il fallait parler de moi, c’était un peu plus corsé. Ce que j’acceptais de dire, c’est plus difficile que je ne l’aurais pensé, mais à quoi bon m’ouvrir pour me fermer ensuite. Je fais un léger pas vers elle, qui se montre si patiente :

-Et bien, je suis mariée… Je n’ai pas d’enfants. Je vis à Austin North, et j’approche la quarantaine. Cela fait plus de deux ans que je vis à Austin…

Je me rends bien compte que mes réponses sont comme mécaniques, laconiques, récitées comme un robot, mais c’était le genre de choses factuelles qui ne touchaient pas plus à mon intimité que cela. C’était l’un des rares trucs que je pouvais lui donner pour le moment.

-J’aime la vodka et la tequilla…

Est-ce que cette phrase allait semer la confusion ? J’avais essayé d’en dire un peu plus sur mes goûts mais c’était sorti étrangement, peu habituée à évoquer ce genre de choses avec des inconnus.

-J’aime le Channel numéro 5 et les parfums Dior. J’en ai une petite collection offerte par mon mari qui dort sur une coiffeuse des années 50. Mais rassurez-vous, je n'ai pas l'intention de les boire..., annonçais-je en référence alcool évoqués juste avant.

Je lui fais un clin d'oeil, et oui, il m'arrive de faire un peu d'humour et pas toujours passif agressif, parfois.

Et vous, vous voulez me parler de vous ?

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮



Melissa

codage par LaxBilly
Heather Wilson
ADMIN ∎ Time to move on
Heather Wilson
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 765
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Zuz'
Mes rps : Indisponible (8/8)
Barthelemy - Nell - Stanislas - Zeus - Melissa - Shanleigh - Rose - Morrigan - Milo

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :
Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Giphy




Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Jeu 21 Fév - 13:14

Un café qui pourrait tout changer...

ft. Melissa D. Gutterman


Si je dois faire un aveu c'est celui-ci: je suis contente de ne pas être la seule à avoir de mauvais souvenirs de New-York. Je suis contente de ne pas être la seule à avoir fui la ville pour essayer de tourner une page. "On peut dire ça comme ça, oui, mauvaise expérience." Parler de mauvaise expérience n'est peut-être pas le terme le plus adapté mais c'est le seul que j'ai pu trouver. J'imagine qu'on peut qualifier mon mariage foireux et mon enlèvement comme une mauvaise expérience, après tout. Une mauvaise expérience du mariage. Une mauvaise expérience de l'être humain. J'hoche simplement la tête en regardant la belle brune et n'ajoute rien. J'ai bien compris qu'elle ne souhaite pas en parler plus que ça et ça me convient très bien. Qui serait mieux placé que moi pour savoir ce que ça fait? Pour savoir qu'on ne veut pas étaler sa vie passée sur la place publique, à de parfaits inconnus?

Je me renseigne ensuite un peu sur elle. J'ai envie d'apprendre à la connaître un peu. Si jamais on doit travailler ensemble, autant savoir un peu qui elle est. Son âge, si elle se plaît en ville, si elle a une vie de famille. Ce sont des détails insignifiants. Cela ne changera rien à ma manière de travailler avec elle. C'est juste plus agréable de connaître un petit peu ses partenaires en travail. Ça permet une meilleure entente. On est pas obligé de connaître tout les détails de la vie privée de l'autre mais un minimum n'est pas négligeable. "Et bien, je suis mariée… Je n’ai pas d’enfants. Je vis à Austin North, et j’approche la quarantaine. Cela fait plus de deux ans que je vis à Austin…" Pas d'enfants? Je me demande si elle en veut. Approcher de la quarantaine, ça fait que ça deviendra plus compliqué pour elle d'en avoir, si tel est son désir. A moins qu'elle ne puisse pas? Je ne pose pas la question. C'est beaucoup trop intime pour ça. "J’aime la vodka et la tequilla…" Je souris. Au moins, on pourra toujours boire ensemble si on signe un contrat! "J’aime le Channel numéro 5 et les parfums Dior. J’en ai une petite collection offerte par mon mari qui dort sur une coiffeuse des années 50. Mais rassurez-vous, je n'ai pas l'intention de les boire..." Waouh! Je ris à sa petite blague avant de reprendre. "Une coiffeuse des années 50? Ça doit être vraiment très joli!" J'aime bien ce qui est ancien. Je trouve que ça donne du cachet à une maison. J'aime aussi beaucoup le moderne mais certaines anciennes choses donnent une touche de plus à une maison.

"Et vous, vous voulez me parler de vous ?" Que lui dire? "Hum... Et bien, j'ai 26 ans. Je suis divorcée depuis un peu plus d'un an et je suis arrivée il y a quelques mois en ville. Pas d'enfants. Heureusement vu le désastre de mon mariage." Je veux des enfants. Mais je veux des enfants avec un homme bien et des enfants qui ne souffriront pas d'un divorce foireux avec un psychopathe. "Je trouve que les anciennes choses donnent du cachet à une maison. J'aime les poutres en bois et les pierres apparentes." C'est idiot de lui confier ça mais je trouve ça intéressant de parler de nos goûts. Ce ne sont pas forcément des choses que je dirais à tout le monde. On a plutôt tendance à parler de nos goûts culinaires plutôt que décoratifs. "J'ai toujours aimé le monde littéraire. J'aurais voulu devenir écrivaine mais je n'ai jamais réussis à finir quoi que ce soit." Je ris doucement. J'ai écris des pages et des pages après mon kidnapping mais je n'ai jamais réussi à écrire un roman, quelque chose qui vaille le coup. C'était plus un exutoire qu'autre chose. Une manière comme une autre d'essayer de tourner la page. "Du coup, je me suis tournée vers une carrière d'éditrice, histoire de travailler dans le monde des livres quand même." Je lui adresse un sourire avec de boire quelques gorgées de ma boisson.

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Melissa D. Gutterman
Melissa D. Gutterman
Inscrit le : 08/09/2018
Messages : 353
Avatar : Caitriona Balfe
Crédits : Bibi
Date de naissance : 06/06/1981
Mes rps : * Andrew * Lloyd * Sonny * Ryan *

Bloc notes : /



Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Ven 22 Fév - 19:41

Un café qui pourrait tout changer.
FEAT Heather
Je me plaque une main sur le visage quand elle s’enthousiasme pour ma coiffeuse, je viens de me rendre compte que je venais de faire un truc que faisaient certains petits bourgeois et dont j’avais horreur : étaler son argent. Je lui souris de côté, même si maintenant je m’en veux un peu de mon attitude. C’est en plus un des rares caprices que j’ai réclamé à Allen, et qu’il s’est empressé de m’acheter, soucieux de me faire plaisir. Autant dire que c’était comme si je lui avais moi-même acheté la voiture de ses rêves.

Je bois un peu tout en l’écoutant, pour afficher une certaine contenance, et je fronce les sourcils quand elle parle de son mariage. Elle aussi a l’air d’avoir eu de sacrés soucis. Je me passe de commentaire, car je suis du même avis qu’elle. Il ne sert à rien de faire un enfant dans un contexte de couple défavorable. S’il n’a pas encore éclaté, c’est l’arrivée de l’enfant qui le fera probablement. Je ne suis pas une experte en la matière, mais j’avais observé bien des couples depuis que j’étais arrivée ici, et j’avais vu arriver certains désastres familiaux dignes d’un naufrage du Titanic. Et dire que je comptais sur eux pour me donner un modèle de ce que devrait être un couple heureux et aimant. Je ne préfère pas non plus lui demander de s’étaler sur son fameux mariage, je respecte ses silences comme elle a respecté les miens.

Je repose mon verre et prend note intérieurement, l’ancienne apprentie en architecture en moi fourmillant en l’écoutant. Est-ce que cela me donnait envie de créer des croquis ? Non, je ne voulais plus de tout ça. Alors je ressens ceci comme un appel, une forme de tentation divine ? Si je me lançais dans un projet de rénovation ? Non, je repenserais au passé… Alors l’architecture d’intérieure, ou de la déco… La déco, ça pourrait aller. Et je sais qu’Allen me laisserait faire. Au pire, je ne toucherais qu’à ma chambre, dans un premier temps… Et voilà que je divague en souriant puis me recentre. La demoiselle me fait part de ses espoirs et des raisons de son choix de carrière :

-Je trouve que vous avez plutôt bien rebondi. Et puis… Vous êtes un pied dedans, si je peux me permettre. Si vous arriviez à vous y remettre entre temps vous auriez, si ce n’est des appuis, des contacts pour vous faire publier… Et puis qui sait… Je dessinerais peut-être une de vos couvertures quand j’aurais plus de métier ? Il n’est jamais trop tard vous savez…

J’essaie de l’encourager, à ma façon, puis pour rire un peu je propose :

-On peut même bosser sur un bouquin de déco d’intérieur à deux, si vous voulez ? On ferait un tabac, j’en suis sûre. Avec connaissances en mise en page, et moi de … de rien du toute en terme de déco en faite, je suis sûre qu’on s’en sortirait…

Je reste songeuse quelques instants, et me mordille la lèvre, ce que j'allais dire allait être sérieux :

-Vous devriez vraiment vous y remettre. Je pense qu’il vous manque juste le sujet et le coup de booste. Avec votre sens de l’observation et de l’empathie, vous avez tout ce qu’il faut pour construire des personnages solides. Pour ce que mon avis vaut, bien entendu. Vous pourriez même venir à la maison de temps en temps et je pourrais vous aider, au besoin.

Je n’invite jamais personne chez nous, et quelque part, je sais que cela rassurerait Allen de voir que j’ai sympathisé avec quelqu’un, mais je ne fais pas ça par calcul comme j’ai parfois l’habitude de le faire, pour que mon mari me fiche la paix. Je ne sais pas, cette femme m’inspire et j’ai l’impression qu’on se comprend. J’ai envie qu’elle réussisse et lui rendre la pareille pour son coup de pouce.

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮



Melissa

codage par LaxBilly
Heather Wilson
ADMIN ∎ Time to move on
Heather Wilson
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 765
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Zuz'
Mes rps : Indisponible (8/8)
Barthelemy - Nell - Stanislas - Zeus - Melissa - Shanleigh - Rose - Morrigan - Milo

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :
Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Giphy




Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Dim 24 Fév - 15:09

Un café qui pourrait tout changer...

ft. Melissa D. Gutterman


C'est agréable de faire connaissance avec de nouvelles personnes, dans un environnement qui ne m'est pas encore si familier. A New-York, j'avais mes habitudes, mes amis, mes souvenirs. Ici, je n'ai rien. J'ai tout à construire. Je dois me constituer de nouvelles habitudes, ce que j'ai déjà commencé à faire en fréquentant régulièrement le même café. Je dois parfois me forcer à sortir mais je prends de plus en plus de plaisir à me promener dans des lieux publiques. Je crois que de ce côté-là, je commence à aller mieux. Je ne parle pas, je ne quitte pas Kenna, je ne fais que passer ma commande et je reste dans mon coin mais malgré tout, je vois des gens bouger. J'imagine que ceux-là vont au travail, je vois un couple se disputer, des adolescents rire, et je redécouvre le plaisir d'être dehors, de voir des choses, sans laisser mes craintes des autres prendre le dessus. Je crois que c'est déjà un bon début. Mon contact avec les gens se fait rare. C'est bien la première fois que j'aborde quelqu'un de cette façon. Je crois que cette femme m'a inspirée une forme de confiance. Puis-je m'y fier? Je n'en sais rien. Mon instinct sur les autres n'est peut-être pas le meilleur qui soit vu ce qu'il s'est passé avec mon ex-mari mais j'ose croire que je peux malgré tout continuer à me fier à lui. Seulement voila, je dois aussi me construire un nouveau cercle social et ça, ça c'est pas évident. Ce n'est que le début. Il y a bien eu quelques personnes mais c'est pas facile pour moi d'accorder ma confiance, de devenir amie avec des inconnu(e)s. J'ose croire que je commence à guérir, mais je sais aussi que je peux retomber dans mes anciens travers à chaque instant. C'est bien ce qui me fait peur d'ailleurs. Alors en cette après-midi, je me contente d'apprendre à connaître, vaguement, la femme assise en face de moi. Elle est quarantenaire et je dois vous avouer que je suis contente qu'elle ne soit pas vexée qu'une femme plus jeune lui propose un job. Certaines femmes peuvent être tellement susceptible dans ces situations, c'est hallucinant.

"Je trouve que vous avez plutôt bien rebondi. Et puis… Vous êtes un pied dedans, si je peux me permettre. Si vous arriviez à vous y remettre entre temps vous auriez, si ce n’est des appuis, des contacts pour vous faire publier… Et puis qui sait… Je dessinerais peut-être une de vos couvertures quand j’aurais plus de métier ? Il n’est jamais trop tard vous savez…" Elle est bien gentille de dire ça. Mais c'est tellement plus compliqué que ça en a l'air. "Oh, je n'attendrais pas que vous ayez plus de métier pour vous confier la réalisation de ma couverture. J'ai vu vos dessins, il n'y aurait pas besoin d'attendre plus d'expérience. Seulement... Je ne suis pas prête d'écrire un bouquin". C'est vrai que ces dernières années, j'ai mûris. Je n'ai jamais vraiment réessayé d'écrire depuis que je suis devenue éditrice. Déjà parce que mon boulot me prenait du temps et puis ensuite, j'avais mon mari et ma vie de couple dont je devais m'occuper et de la maison... Malgré tout, cette expérience de vie de couple et cette expérience traumatisante de kidnapping m'ont fait changer, m'ont fait grandir aussi, j'imagine. J'ai toujours été mûre, prête à plein de projets comme la vie de famille, la maison, le boulot, etc... Mais là, c'est encore autre chose. J'ai évoluée d'une autre manière, je crois. Peut-être que je pourrais essayer d'écrire... J'ai bien écrit les pages après mon kidnapping pour essayer d'extérioriser ce que je ressentais mais ce n'est pas la même chose qu'un roman, avouons-le...

"On peut même bosser sur un bouquin de déco d’intérieur à deux, si vous voulez ? On ferait un tabac, j’en suis sûre. Avec connaissances en mise en page, et moi de … de rien du toute en terme de déco en faite, je suis sûre qu’on s’en sortirait…" Je ris à sa proposition. "Je ne suis pas sûre que ça donnerait grand chose. Si vous n'y connaissez rien en déco et moi non plus, qui va nous remplir les pages du livre?" Je souris quand même, trouvant sa proposition osée. Je vois qu'elle reprend ensuite plus sérieusement: "Vous devriez vraiment vous y remettre. Je pense qu’il vous manque juste le sujet et le coup de booste. Avec votre sens de l’observation et de l’empathie, vous avez tout ce qu’il faut pour construire des personnages solides. Pour ce que mon avis vaut, bien entendu. Vous pourriez même venir à la maison de temps en temps et je pourrais vous aider, au besoin." Mon sourire se fait plus petit, plus... triste. "C'est gentil de vouloir m'encourager mais... Je crois que j'ai d'autres choses sur lesquelles je dois travailler avant ne serait-ce qu'envisager de réessayer d'écrire un livre..." Je dois faire encore tellement de travail sur moi... Il est vrai qu'écrire un bouquin pourrait être un nouvel exutoire, et pourquoi pas une étape supplémentaire dans ma guérison mais je ne sais pas si je suis prête à me consacrer à un projet aussi colossal. Parce que oui, écrire un bouquin ce n'est pas une mince affaire et ça demande du temps, de l'énergie, de l'inspiration, de l'envie,... Ça demande tellement de choses et je ne sais pas si je pourrais mener un tel projet jusqu'au bout. Je me sous-estime peut-être...?

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Melissa D. Gutterman
Melissa D. Gutterman
Inscrit le : 08/09/2018
Messages : 353
Avatar : Caitriona Balfe
Crédits : Bibi
Date de naissance : 06/06/1981
Mes rps : * Andrew * Lloyd * Sonny * Ryan *

Bloc notes : /



Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Dim 10 Mar - 0:17

Un café qui pourrait tout changer.
FEAT Heather
Je passe un bon moment avec un autre être humain qui ne soit pas Allen, ce qui ne m’était arrivé qu’à de rares occasions. Je suis flattée par les compliments que la jeune femme me donne sur mon talent bien que je ne sois pas encore convaincue d’être si douée que cela. Il me manque encore pas mal de technique et j’ai encore énormément à apprendre. Je n’insiste pas pour le livre, quand elle me dit ne pas être prête. Je ne vais pas la forcer et puis les choses se feront probablement un jour, si ça lui prend. Alors je lui souris, navrée de ne pas avoir réussi à lui donner l’envie ou la motivation. L’inspiration peut-être capricieuse, c’est un fait, mais là, cela semble bien plus personnel. Peut-être subit-elle un blocage, et rien de ce que je pourrais dire ou faire ne pourrait changer cela. Elle seule est à même de choisir. En attendant, qui sait, j’espérais que cela fasse son bonhomme de chemin à un moment donné. Après, c’est sa vie, pas la mienne, et si cela ne se fait pas, cela ne changera rien de mon côté. Mais même si cela fait simplement quelques minutes que nous parlons, je sens que j’estime cette jeune personne et c’est pour cela que je saurais désolée si elle n’aboutissait pas à ce à quoi elle tend, qu’importe ce que cela puisse être.

Je ris avec elle. Elle a bien raison pour le livre de décoration d’intérieur, on n’irait pas bien loin toutes les deux. Néanmoins je suis contente d’avoir plaisanté sans faire de sarcasme et sans avoir vexé personne par réflexe d’auto-défense. Je me détends réellement de plus en plus en compagnie de la jeune éditrice.

-Je vois…

Je ne lis pas encore dans les pensées, mais je crois comprendre ce dont elle veut parler. Je crois comprendre sans m’avancer, qu’elle aussi à souffert. La reconstruction ne se fait pas en un jour, j’en suis l’incarnation même, bien qu’on n’avance pas tous au même rythme pour des raisons diverses. Il y a peu, je voulais encore en finir et il m’ a suffit de quelques rencontres pour voir la vie sous un jour nouveau. Cependant, ce n’est qu’une étincelle fragile et vacillante, qu’il va être encore compliqué d’entretenir.

Je pose délicatement ma main sur la sienne, et la tapote tout doux :

-Tout vient en temps et en heure, il paraît. Vous avez raison de ne pas vous précipiter.

Je retire vite ma main, je ne cherche pas à brusquer la demoiselle, et je ne suis pas très coutumière de ce genre de gestes :

-Alors… Euh… Qu’est-ce que vous préférez dans Austin ? Je ne sais pas pourquoi, mais je me sens bien mieux ici, j’ai comme un coup de cœur pour cette ville, pas vous ?

En temps normal je n’aurais pas su comment relancer la conversation, mais il me paraît évident qu’il faut s’intéresser un minimum à ses futures collaborateurs avec lesquels on va travailler, même si je ne considère pas la jeune femme comme un instrument pour gagner mon indépendance. Je la trouve plutôt sympathique alors sur le plan humain j’ai aussi envie d’en savoir un peu plus sans pour autant aller fouiner dans sa vie privée ou me montrer indiscrète.

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮



Melissa

codage par LaxBilly
Heather Wilson
ADMIN ∎ Time to move on
Heather Wilson
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 765
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Zuz'
Mes rps : Indisponible (8/8)
Barthelemy - Nell - Stanislas - Zeus - Melissa - Shanleigh - Rose - Morrigan - Milo

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :
Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Giphy




Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Sam 23 Mar - 21:02

Un café qui pourrait tout changer...

ft. Melissa D. Gutterman


Peut-être qu'écrire un roman pourrait me plaire. Oui, sans doute même. Mais c'est tellement plus compliqué que ça. Sur quoi écrire. Comment trouver les mots. Oserais-je écrire que ma vie personnelle? Sur mon expérience? Mes traumatismes? Faire une autobiographie? Ou un roman qui serait simplement inspiré de faits réels sans pour autant que ce soit moi l'instigatrice principale? Tant de questions se mettent à trotter dans ma tête et c'est déroutant. L'idée fait malgré tout son bonhomme de chemin dans ma tête et je ne sais pas quoi en penser. Sans doute finirais-je un jour ou l'autre par savoir ce que je souhaite faire. Parce que ne l'oublions pas: écrire un roman n'est pas une mince affaire. Il faut du temps, de la patience, de l'inspiration, et surtout une envie folle de transmettre quelque chose à ses potentiels lecteurs. Ecrire pour écrire, ça n'a aucun intérêt. Ecrire doit aussi avoir du sens, autant pour celui qui rédige le manuscrit que pour celui qui le lit. Je crois que c'est d'ailleurs une des choses les plus compliquées à faire: transmettre. Faire ressentir des choses.

"Tout vient en temps et en heure, il paraît. Vous avez raison de ne pas vous précipiter." Je souris doucement en hochant la tête. Elle a bien raison. Mais la vie peut être courte et parfois, il faut penser à accélérer un peu la cadence si on ne veut pas un jour regretter de ne pas avoir eu le temps de faire telle ou telle chose. "C'est vrai... Mais le temps passe très vite." Qui sait de quoi le lendemain est fait? "Alors… Euh… Qu’est-ce que vous préférez dans Austin ? Je ne sais pas pourquoi, mais je me sens bien mieux ici, j’ai comme un coup de cœur pour cette ville, pas vous ?" Ce que je préfère dans la ville d'Austin? Le fait que ce ne soit pas New-York. Le fait qu'il n'y ait personne de mon passé. Le fait d'être loin de Max. Loin de tout les mauvais souvenirs qui plombent encore parfois mes jours et mes nuits. "J'aime le fait qu'il n'y ait rien qui me rappelle mon passé." Je ne cherche pas à m'apitoyer sur mon sort mais simplement à être honnête avec la jeune femme. Je souris doucement. "Je me sens également mieux ici. J'y rencontre des gens formidables et je crois que toutes ces petites choses vont m'aider à avancer." J'ai d'ailleurs l'impression que Melissa pourrait être une de ces rencontres me permettant d'avancer dans la vie. "Pourquoi être venue à Austin, et pas dans une autre ville?" Question peut-être bête, mais je suis curieuse. Il existe un tas de villes charmantes après tout.

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Melissa D. Gutterman
Melissa D. Gutterman
Inscrit le : 08/09/2018
Messages : 353
Avatar : Caitriona Balfe
Crédits : Bibi
Date de naissance : 06/06/1981
Mes rps : * Andrew * Lloyd * Sonny * Ryan *

Bloc notes : /



Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Mer 10 Avr - 2:16

Un café qui pourrait tout changer.
FEAT Heather
Heather a raison, le temps passe très vite. A mon âge, je suis rendue sans enfant, sans projet de vie,  mariée par complaisance, ce n’est pas tellement joli à voir. Heureusement, un projet professionnel est peut-être sur le point de voir le jour, et si cela se soldait par une réussite. Pour une fois dans ma triste vie de zombie, j’ai envie de voir plus loin, de me montrer optimiste.

Quand elle répond à ma première question, j’opine du chef, je ne peux que comprendre ce qu’elle veut dire, même si je ne peux pas comprendre ce qu’elle a vécu ne l’ayant pas moi-même vécu. Qui peut prétendre pouvoir être dans les mêmes baskets qu’un autre. On ne part déjà pas avec le même bagage : vécu, éducation, personnalité, environnement, gestion des émotions et sensibilités. Je lui souris, je ne cherche pas à creuser davantage, je respecte son silence sur les détails qui ne me regardent pas et j’accueille ses ressentis comme des encouragements, un modèle à suivre. Me faire un réseau, des relations en dehors de mon mariage, chercher ce qui me ferait du bien, aller de l’avant. Même si c’est dur car je vis encore trop dans le passé.

-Et bien… J’avoue que ce n’était pas mon choix… Cela peut paraître étrange, mais j’ai juste suivi mon mari, sans me poser de questions, de toute façon, cela n’entrave pas ses affaires. J’ai vécu comme dans une sorte de brouillard nébuleux pendant quelques mois, comme si plus rien autour n’existait. Plus rien n’avait d’importance… Mais j’apprécie Austin en cela que c’est la ville… Sans la ville. On y trouve des coins bien plus paisibles. C’est comme la campagne sans les inconvénients de la campagne, mais avec ses avantages, en quelque sorte… C’est plus chaleureux, plus humain, et la météo n’est pas aussi atroce qu’en Californie ou en Floride. Avoir chaud c’est bien, trop chaud, non merci… Même si parfois ici le mercure frôle quand même de sacrées températures. Et j’aime aussi savoir qu’il peut pleuvoir un peu, selon la saison. Il y a des rares cas de neige, mais quand ça arrive, j’apprécie…

Je n’avais pas réalisé toutes ces choses avant de les avoir énoncé à la demoiselle, et je commence à comprendre que pour retrouver la joie, il fallait que je me satisfasse ce genre de petites choses simples de la vie :

-Je pense que j’aurais apprécié les paysages d’automne du Maine, vous savez, quand les feuillages prennent mille couleur, que seuls certains tableaux d’artiste savent rendre à la perfection, mais je préfère y passer quelques petits séjours quand c’est possible, à la bonne comme à la mauvaise saison. Ils possèdent aussi de jolis lacs et forêts.  Vous avez déjà visité le Maine ? Ou voyagé ailleurs qu’ici ou New-York ?

J’imagine un peu, étant donné son métier mais rien ne me dit que je ne me trompe pas non plus.

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮



Melissa

codage par LaxBilly
Heather Wilson
ADMIN ∎ Time to move on
Heather Wilson
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 765
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Zuz'
Mes rps : Indisponible (8/8)
Barthelemy - Nell - Stanislas - Zeus - Melissa - Shanleigh - Rose - Morrigan - Milo

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :
Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Giphy




Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Dim 7 Juil - 21:02

Un café qui pourrait tout changer...

ft. Melissa D. Gutterman


Je suis honnête sans rentrer dans les détails. Venir ici m'a permis de ne pas faire face à tout ce qui me faisait mal à New-York. J'ai toujours aimé cette ville mais après ce que mon ex-mari a fait, je ne pouvais plus y rester. La maison qu'on avait acheté n'était plus ma maison. Elle était devenu une prison empli de souvenirs à chaque recoin. Les dîners partagés près du feu de la cheminée en hiver. Les petits déjeuners dans la cuisine. Je me souviens encore de la façon dont il m'attrapait par la taille pendant que je préparais un repas ou un café. La façon dont il m'embrassait dans le cou. Les frissons qui parcouraient tout mon corps. Nos moments intimes. Nos sorties dans le parc. J'avais mal rien qu'en passant devant la façade de son restaurant préféré ou devant la bijouterie d'où venaient nos alliances. On a vécu trop de choses là-bas et tout ce que j'arrivais encore à ressentir c'était de la souffrance. La souffrance de la trahison, la souffrance physique. Même à Austin, tout me ramène encore à lui. Les cicatrices sur mon corps sont un rappel constant du monstre que j'avais épousé sans le savoir. Mais je ne dis rien de plus à Melissa. Je me contente de dire que j'ai fuis les mauvais souvenirs.

"Et bien… J’avoue que ce n’était pas mon choix… Cela peut paraître étrange, mais j’ai juste suivi mon mari, sans me poser de questions, de toute façon, cela n’entrave pas ses affaires. J’ai vécu comme dans une sorte de brouillard nébuleux pendant quelques mois, comme si plus rien autour n’existait. Plus rien n’avait d’importance… Mais j’apprécie Austin en cela que c’est la ville… Sans la ville. On y trouve des coins bien plus paisibles. C’est comme la campagne sans les inconvénients de la campagne, mais avec ses avantages, en quelque sorte… C’est plus chaleureux, plus humain, et la météo n’est pas aussi atroce qu’en Californie ou en Floride. Avoir chaud c’est bien, trop chaud, non merci… Même si parfois ici le mercure frôle quand même de sacrées températures. Et j’aime aussi savoir qu’il peut pleuvoir un peu, selon la saison. Il y a des rares cas de neige, mais quand ça arrive, j’apprécie…" Je souris. J'aime l'idée de se contenter de petites choses qui restent magnifiques. On a tendance à vivre tellement vite, tellement dans le stress, à vouloir toujours plus qu'on en oublie les choses les plus belles: un arc-en-ciel, un oiseau qui chante, un écureuil qui grimpe dans un arbre, deux chats qui se font des léchouilles attendrissantes. Et moi, c'est de ça dont j'ai besoin. Me rappeler qu'il existe des choses magnifiques dans ce monde de brutes. C'est ce que je pense avoir réussi à me rappeler en venant ici. J'aurais pu choisir une toute autre ville, c'est tombé sur Austin. "Il faut savoir apprécier les belles choses que la nature nous offre. On a tendance à les oublier et à ne se plaindre que des inconvénients jusqu'à oublier totalement que c'est beau avant d'être embêtant." C'est mon ressenti. "Je vais être indiscrète, vous n'êtes pas obligé de répondre: ces quelques mois dans le brouillard, c'est une dépression?" Je ne la force en rien à me répondre, elle est libre de ne pas souhaiter en parler. "Je pense que j’aurais apprécié les paysages d’automne du Maine, vous savez, quand les feuillages prennent mille couleur, que seuls certains tableaux d’artiste savent rendre à la perfection, mais je préfère y passer quelques petits séjours quand c’est possible, à la bonne comme à la mauvaise saison. Ils possèdent aussi de jolis lacs et forêts. Vous avez déjà visité le Maine ? Ou voyagé ailleurs qu’ici ou New-York ?" Je secoue légèrement la tête. "Je suis allé dans quelques villes pour des salons littéraires notamment mais je n'ai jamais pris le temps de les visiter et c'était parfois qu'un jour ou deux. Je le regrette d'ailleurs." Mais c'est ainsi. J'irais peut-être, un jour. Qui sait?

Spoiler:
 

code by ORICYA.


╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Melissa D. Gutterman
Melissa D. Gutterman
Inscrit le : 08/09/2018
Messages : 353
Avatar : Caitriona Balfe
Crédits : Bibi
Date de naissance : 06/06/1981
Mes rps : * Andrew * Lloyd * Sonny * Ryan *

Bloc notes : /



Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Jeu 1 Aoû - 16:55

Un café qui pourrait tout changer.
FEAT Heather
Je fais un bref mouvement de tête. On a tendance à oublier les belles petites choses du quotidien, seulement, quand on est dans un certain état d’être, on ne peut plus voir toutes ces choses tellement la douleur et la peine sont trop forts et on ne finit plus que voir le négatif.

Pour ce qui est de l’état de brouillard, je ne sais quoi lui répondre. Je sais que j’étais comme anesthésiée, que tout me passait au dessus de la tête, bien comme mal.

-Je ne sais pas… Peut-être… Mon corps continuait de vivre mais c’était comme si le reste était mort, à l’intérieur…

Je n’en rajoute pas plus, car je suis extrêmement gênée d’en parler. C’est loin derrière moi et à la fois si proche que je n’ai pas envie de penser à cette période alors que peu à peu, je vais de l’avant.  

-Oui, c’est bien dommage, mais j’imagine que le travail, c’est le travail et qu’une fois rentré, on a un peu envie de se relaxer en pilou pilou et ne plus sortir. A moins que vous soyez juste un bourreau du travail et que vous êtes du genre à vous oublier ?

Je rigole en ayant cette image du pilou pilou en tête, Allen, toujours si bien apprêté,  se glisser dans un pyjama XXL… Non même en t-shirt, on pourra dire ce qu’on veut de mon mari, il est toujours plein de classe. D’ailleurs, maintenant que j’y pense je ne l’ai jamais vu se balader en sous-vêtements à quelconque heure de la journée. C’est peut-être ce qui manque à notre quotidien.

Je tire le portrait d’Allen de la pochette, cette fois-ci et souris alors fièrement en lui expliquant le pourquoi du comment je rigole puis précise :

-C’est lui Allen, mon mari… Je suis désolée, je n’ai pas de photos à vous montrer pour que vous vous fassiez une idée…

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮



Melissa

codage par LaxBilly
Heather Wilson
ADMIN ∎ Time to move on
Heather Wilson
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 765
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : Zuz'
Mes rps : Indisponible (8/8)
Barthelemy - Nell - Stanislas - Zeus - Melissa - Shanleigh - Rose - Morrigan - Milo

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :
Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Giphy




Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Dim 6 Oct - 13:14

Je suis indiscrète, j'en ai parfaitement conscience, mais Melissa n'est pas du tout obligée de me répondre si elle ne le souhaite pas. Nous sommes deux parfaites étrangères l'une pour l'autre alors qui aurait envie de son confier si facilement? Surtout parler de dépression, ce n'est pas un sujet qu'on aborde avec n'importe qui. Ce n'est pas comme parler de la pluie et du beau temps. "Je ne sais pas… Peut-être… Mon corps continuait de vivre mais c’était comme si le reste était mort, à l’intérieur…" Je comprends. Le monde continue de tourner alors qu'on reste sur place, comme dans un nuage de fumée dont on n'arrive pas à sortir. C'est un peu ce que je ressentais à l'époque dans l'entrepôt et même par la suite. J'avais l'impression d'être prisonnière de mon propre corps qui continuait à évoluer pendant que mon esprit, mon âme, était ailleurs. C'est une sensation difficile à expliquer à autrui. Même à moi-même j'avais un peu de mal à l'expliquer, aussi étrange que ça puisse paraître. "Le monde continue de tourner alors qu'on est... vide à l'intérieur. On voit les gens sourirent, rirent, et nous on... On ressent rien. Le corps continue à évoluer mais à l'intérieur c'est... le néant." Je ne peux que comprendre ce qu'elle ressent, même si le contexte est sans doute différent.

"Oui, c’est bien dommage, mais j’imagine que le travail, c’est le travail et qu’une fois rentré, on a un peu envie de se relaxer en pilou pilou et ne plus sortir. A moins que vous soyez juste un bourreau du travail et que vous êtes du genre à vous oublier ?" Je ris à son expression de "pilou pilou". Ce n'est pas une formulation que j'ai l'habitude d'entendre. "À l'époque des salons littéraire, j'étais pas une bourreau de travail. Enfin, si, mais je réservais toujours des moments pour... mon ex-mari et moi. Après mon divorce, je me suis noyée dans le travail pour oublier des choses et j'ai jugé préférable de me lancer à corps perdu dans le boulot plutôt que l'alcool." Oublier mon traumatisme n'était pas simple alors lire les histoires des autres me permettait de penser à autre chose et pendant ce temps là, je m'autorisais à rêver un peu, ce que j'avais perdu l'habitude de faire.

"C’est lui Allen, mon mari… Je suis désolée, je n’ai pas de photos à vous montrer pour que vous vous fassiez une idée…" Elle me montre le portrait et son mari et je souris. "Il a l'air très beau. Si vous permettez." Qu'elle se rassure, je suis loin d'être une croqueuse d'hommes. Je suis plutôt le genre à fuir quelconque relation avec les autres alors... "Ça fait longtemps que vous êtes mariés?" Je lui adresse un sourire en la regardant à nouveau elle, détournant le regard du portrait très réussi.

Spoiler:
 

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Melissa D. Gutterman
Melissa D. Gutterman
Inscrit le : 08/09/2018
Messages : 353
Avatar : Caitriona Balfe
Crédits : Bibi
Date de naissance : 06/06/1981
Mes rps : * Andrew * Lloyd * Sonny * Ryan *

Bloc notes : /



Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le Ven 25 Oct - 16:51

Un café qui pourrait tout changer.
FEAT Heather
Je constate que la demoiselle me comprend bien, même trop bien, et j'en déduis sans le formuler pour autant qu'elle aussi est passée par cette étape. Je ne cherche pas à fouiner là où je ne devrais pas, me contente de l'écouter à son tour. Ce qui me frappe, c'est sa réflexion sur le choix entre le travail et l'alcool. J'étais passée par ces états-là et on ne peut pas dire que je sois pas encore sortie de la phase alcool. Il me faut encore du temps, quelques prises de conscience, comme le jour de ma rencontre avec Sonny, mais comme aujourd'hui également. En ce qui concernait la jeune femme, je ne pouvais qu'admirer le fait qu'elle n'ait pas sombré dans l'alcool. Je souligne aussi intérieurement qu'elle invoque un ex-mari, un divorce. Il y a toujours cette notion d'avant et d'après, comme si après avoir fait une dépression, on était forcément condamnées à être ce composite de deux personnes à la fois.

Je ne prends pas mal sa remarque sur mon mari, et j'en suis même fière, quelque part:

-Oui, c'est un très bel homme. Et il est aussi un très bon mari...

Même si je ne l'avais jamais réellement connu aussi directement devant quelqu'un:

-Un homme honnête, intègre... Fidèle. Je ne suis pas jalouse, ne vous en faîtes pas. S'il rencontrait une personne au moins la moitié aussi cultivée et compréhensive que vous, je ne lui en voudrais pas le moins du monde de fauter. En tout cas, il mérite beaucoup mieux que moi...

Je sais que cela peut paraître bizarre, mais je n'ai aucun tabou à avouer que mon couple est sensé être libre, sans pour autant en donner les détails. Peut-être que la jolie brune n'avait pas envie de l'entendre mais c'était sorti maintenant, autant ne pas en rougir. Et je me dis que si une jeune femme comme l'éditrice pouvait le rendre heureux, alors je serais ravie pour lui.

Je regarde le dessin avec nostalgie, et soupire un instant:

- Cela fait 6 ans, ou 7 ans que nous sommes mariés...

Je caresse les contours de ses lèvres crayonnées, comme si je redécouvrais sa beauté, comme si j'avais été aveugle à son charme tout ce temps puis rangeais le dessin en m'éclaircissant discrètement la voix:

-Excusez-moi... Je pense que je ne vais pas tarder à rentrer...

Je sentais mes yeux s'humidifier et n'ose pas demander plus de précisions sur son ex-mari, me doutant que le sujet serait déplaisant, sans savoir à quel point. Je laissais ceci dit la jeune femme m'en parler si elle le désirait.



HJ:
 

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮



Melissa

codage par LaxBilly
Contenu sponsorisé


Un café qui pourrait tout changer... || Melissa Empty
Re: Un café qui pourrait tout changer... || Melissa, le

Un café qui pourrait tout changer... || Melissa

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Bars et Restaurants-