AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Indylla & Barth - La fameuse (facheuse) rencontre


Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2342
Avatar : Jensen Ackles
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Indylla & Barth - La fameuse (facheuse) rencontre, le Mar 6 Nov - 18:41

Les billets d’avion étaient pris depuis plusieurs mois maintenant. Lorsque Barthelemy avait vu sa sœur sur le seuil de sa porte et qu’elle lui avait ensuite expliquer que ses parents étaient à l’origine de sa venue aux Etats-Unis (entre autres choses), le français avait ressenti une certaine rancœur envers ses parents. Combien de fois allait-il devoir leur expliquer qu’il ne souhaite pas refaire sa vie auprès d’eux, surtout depuis qu’il a sa petite Bloom ? Il ne peut décemment pas la priver de sa mère, bien que partie en tournée pour un long moment, Zoé semble avoir pris la décision pour la petite et lui-même. Pourquoi ses parents s’obstinent donc à vouloir qu’il reprenne les affaires familiales ? Ne pourrait-il pas léguer le tout à leurs filles ? Ou à n’importe qui d’autre à vrai dire… Rien que d’y penser, le brun émet un long soupir alors qu’il regarde les billets dans ses mains. Après quelques semaines, il s’était fait une raison et avait fini par se dire qu’il serait mieux qu’il aille avec Indylla et Bloom en France. Ainsi, ils mettraient les choses au clair une dernière fois et si ses parents ne veulent vraiment rien entendre, il en finirait une bonne fois pour toute avec la famille De Olivierec.

Assis sur son canapé, le cœur serré, il sort son portable de sa poche pour y taper un SMS, destiné à sa douce. « Ta chef m’a dit que tu ne travaillais pas ce weekend alors je te kidnappe. On va à Paris ! » Trop apeuré que la jeune femme refuse de venir avec lui s’il lui avoue le but de ce voyage, il décide de ne rien lui dire jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus faire machine arrière. Et puis, sa chef étant elle-même, Indylla rirait sans doute en lisant son texto.

La semaine suit son cours tranquillement et le vendredi soir, tout le beau monde est prêt. Direction l’aéroport. Le brun passe chercher sa belle en taxi et après de longues heures d’attente, l’avion décolle enfin. C’est au bout d’une petite heure de vol que Barthelemy décide de dire toute la vérité, d’une manière qui lui est bien propre.

« Je ne t’ai pas tout dit sur ce voyage. »
Lance-t-il d’un air qui se veut plein de mystère, comme s’il préparait à Indylla une surprise. « Je l’organise depuis un petit moment. » Il lui sourit, la regardant droit dans les yeux. « Je sais qu’on avait dit qu’on irait doucement et qu’on reprendrait tout à zéro mais je me suis dit qu’il était temps que tu rencontres enfin ma famille. » Et là, il attend sa réaction, espérant qu’elle sera en joie plus que déçue, bien qu’il appréhende largement.
Indylla C. Vansaphire
The Princess of your heart
avatar
Inscrit le : 09/02/2018
Messages : 291
Avatar : Amber Heard
Date de naissance : 19/07/1989
Mes rps :

~ Mes partenaires de rp's ~

Barthelemy






Bloc notes :

~ Ma vie, c'est aussi ... ~

❧ Barthelemy, tu es mon paradis, mais je suis peut-être ton enfer ...



Tu ne peux plus fuir, cette fois tu vas devoir rester et écouter ce que j’ai à te dire : Je t’aime. Je t’aime à un tel point que ça me dévore... Je t’aime tellement, et je sais que tu m’aimes aussi. Je t’en prie, dis moi que tu m’aimes... Dis moi que tout ce qu’on s’est affligé, tous ces mensonges, toutes ces trahisons, toutes ces disputes avaient une raison d’être. Dis moi que c’était pas pour rien... J’aurais jamais cru qu’on pouvait se faire du mal en s’aimant trop. Mais peut être que si.



❧ Mon mari, mon droit à l'erreur ...



Tout le monde a le droit d’être amoureux de la mauvaise personne au mauvais moment. Ce serait bizarre sinon. Les adieux les plus difficiles sont ceux qui n’ont jamais été dits ou qui n’ont jamais été expliqué. Cependant, dans toute séparation, il y a la promesse d'une jouissance : celle d'être à nouveau à soi !



❧ Infirmière, mon métier, ma passion ...



Le plus beau des métiers, c'est de vivre de sa passion !




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Rapunzelle
• ÂGE : 24 ans
• BLOC NOTE :


Re: Indylla & Barth - La fameuse (facheuse) rencontre, le Dim 11 Nov - 21:38




La fameuse (facheuse) rencontre ...
Feat Indylla & Barthelemy



☾☾ Tout avait commencé par un sms qui m'avait fait sourire. Souvent, les messages que je recevais de la part de Barthelemy, avait pour seule mission d'annuler nos rendez-vous. L a mère de la petite Bloom étant absente du tableau familial depuis un certain temps, le jeune homme avait beaucoup de mal à se libérer. Alors imaginez ma joie quand ce dernier m'annonça qu'on partait à Paris. Paris ... Ville de lumière. Ville de l'amour. J'étais vraiment heureuse de la nouvelle. Un week-end en amoureux ! Enfin, c'est ce que je pensais jusqu'à ce que la petite Bloom se rajoute au voyage. La petite ne me dérangeait pas du tout. Je devais simplement me faire à l'idée que maintenant, Barthelemy était papa et que plus rien ne serait comme avant.

Le grand jour du départ s'approcha à la vitesse de l'éclair. Après le travail, ma valise avait été très vite bouclée. Aussi vite bouclée, aussi vite partie à bord du taxi avec la petite famille, en direction de l'aéroport. L'avion avait décollé sans encombre et la petite ne semblait pas avoir peur. Un petit dessin animé sur la petite télévision et hop ! L'affaire était jouée. Pour ma part, mes yeux s'étaient rivées sur la vue avant que Barthelemy n'attire mon attention ...

Sur le moment, je me demandais ce qu'il avait bien pu me réserver pour ce voyage. Imaginez mon visage quand il prononça les mots : "Il est temps que tu rencontres ma famille ! ". Whaaaaaaaaaaaaaaat ? Quelle famille ? Cette famille qui a fait de sa vie un enfer ? Cette famille qui nous a envoyé la Primrose et qui a fait de notre histoire un enfer ? Cette famille-là ?

" H.O.R.S D.E Q.U.E.S.T.I.O.N ! "

Bien qu'étant assez calme dans mon refus, je n'en restais pas moins ... Choquée. Comment avait-il pu me faire un coup pareil ? Déjà que mes espoirs de week-end en amoureux, c'étaient transformés en week-end familial. Et comme si cela ne suffisait pas, le week-end familial, se transformait en week-end de l'horreur.

Croisant mes bras sur ma poitrine, je reposa mon regard sur la vue du ciel, afin d'éviter de partir en crise de nerf ...

" Comment peux-tu me faire un coup pareil ? Après tous ce qu'ils nous ont fait ...  Après tous, ce qu'ils t'ont fait ? Tu voudrais que je les rencontre ? Et évidemment, tu as subtilement attendu que je ne puisse pas m'enfuir pour me le dire ... C'est ingénieux mais tu ne me traîneras pas là-bas ! "

Mon ton était catégorique ! Il était inimaginable que je rencontre sa famille. Je lui souhaitais beaucoup de courage et d'arguments convaincants pour réussir à me faire changer d'avis ... Welcome to Paris !

CODAGE PAR AMATIS



You make me love you so hard ...
Il y a des chansons qui nous donnent envie de danser. D’autres, qui nous donnent envie de chanter à tue-tête. Mais les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois  ...♛ by endlesslove.
Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2342
Avatar : Jensen Ackles
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Indylla & Barth - La fameuse (facheuse) rencontre, le Dim 11 Nov - 23:31

La réaction de sa petite amie ne s’était pas faite attendre, au grand damne de Barthelemy qui s’y était préparé mentalement pourtant. Il émet un sourire, mi-déçu, mi-désolé, tout en posant une main sur la cuisse de sa fille, afin qu’elle ne prenne pas peur. Elle n’aime pas voir les gens se disputer et donc il préfère la rassurer avant qu’elle se mette à hurler dans l’avion. Indylla ne semble pas du tout aux anges et continue sur sa lancée. Pour autant, le français tente de ne pas se démonter car ce voyage est vraiment important pour lui, bien qu’il comprenne parfaitement les arguments de sa belle.

« Je suis vraiment désolé mais… » Le fameux ‘mais’, celui qui n’est jamais bon alors qu’on s’apprête à sortir des arguments qui pour nous, explique tout. « Je… Bloom ne les a jamais rencontrés. » Non, ce n’est pas cela le véritable argument, bien que ce soit une partie de la vérité. « C’est important qu’elle connaisse ses grands-parents. » Il fait un large sourire à la blonde. « Vois les choses du bon côté. On va pouvoir la laisser chez eux et s’accorder un peu de temps rien que pour nous deux. » Voilà, avec cela, elle le pardonnera sans doute. Et puis, soyons clair, il a bien besoin de profiter d’elle et de leur couple plus que quelques heures par semaine. C’est l’occasion rêvée ! Non ?

Un peu plus tard, il reprend. « Juste un repas, c’est tout ce que je te demande. » Il prend un air suppliant. « Je veux qu’ils voient à quel point je suis heureux avec toi, qu’ils comprennent que ma vie est à Austin et pas en France. » Il ne lui a pas dit toute la vérité jusque là, ou plutôt, il lui a caché certains faits. Pas volontairement, c’est plutôt qu’il n’a pas vraiment eu le temps de lui en parler dans le peu de temps qu’ils on eu ensemble au cours de ces dernières semaines. Du coup, la blonde ignore encore pourquoi Roxyne De Olivierec est présente à Austin... « Est-ce que tu peux faire ça pour moi s’il te plait ma chérie ? » Il pose désormais sa main sur le bras d’Indylla, espérant ainsi qu’elle dirait oui. Si vraiment elle disait non, il pourrait toujours se rendre seul chez ses parents pendant que la belle l’attendrait à l’hôtel mais franchement, il y a plus glamour !
Indylla C. Vansaphire
The Princess of your heart
avatar
Inscrit le : 09/02/2018
Messages : 291
Avatar : Amber Heard
Date de naissance : 19/07/1989
Mes rps :

~ Mes partenaires de rp's ~

Barthelemy






Bloc notes :

~ Ma vie, c'est aussi ... ~

❧ Barthelemy, tu es mon paradis, mais je suis peut-être ton enfer ...



Tu ne peux plus fuir, cette fois tu vas devoir rester et écouter ce que j’ai à te dire : Je t’aime. Je t’aime à un tel point que ça me dévore... Je t’aime tellement, et je sais que tu m’aimes aussi. Je t’en prie, dis moi que tu m’aimes... Dis moi que tout ce qu’on s’est affligé, tous ces mensonges, toutes ces trahisons, toutes ces disputes avaient une raison d’être. Dis moi que c’était pas pour rien... J’aurais jamais cru qu’on pouvait se faire du mal en s’aimant trop. Mais peut être que si.



❧ Mon mari, mon droit à l'erreur ...



Tout le monde a le droit d’être amoureux de la mauvaise personne au mauvais moment. Ce serait bizarre sinon. Les adieux les plus difficiles sont ceux qui n’ont jamais été dits ou qui n’ont jamais été expliqué. Cependant, dans toute séparation, il y a la promesse d'une jouissance : celle d'être à nouveau à soi !



❧ Infirmière, mon métier, ma passion ...



Le plus beau des métiers, c'est de vivre de sa passion !




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Rapunzelle
• ÂGE : 24 ans
• BLOC NOTE :


Re: Indylla & Barth - La fameuse (facheuse) rencontre, le Lun 12 Nov - 9:33




La fameuse (facheuse) rencontre ...
Feat Indylla & Barthelemy



☾☾ Même si d'apparence, je semblais plus ou moins calme, je bouillais telle une cocotte minute prête à exploser. Je ne comprenais pas pourquoi Barthelemy avait manigancé une chose pareil. Qu'il veuille renouer avec sa famille, je pouvais encore le comprendre puisqu'il était loin d'avoir la réputation d'un rancunier mais ... Pourquoi n’emmener ? Il devait pourtant se douter que j'allais refuser ? Pourquoi me forçait-il la main ? J'avais beau retourner la situation et la question dans tous les sens, je n'arrivais pas à trouver la solution. Honnêtement, je lui en voulais de m'avoir fait une "surprise" pareil ...
Comme je m'y attendais, le jeune homme se lança dans un plaidoyer pour essayer de me faire changer d'avis. Il invoqua la raison de Bloom ... J'eue presque envie de rire par nervosité ... Comme si je ne l'avais pas vu venir ...

" Tu sais quoi ? Tu as raison ! Bloom doit connaitre ses grands-parents, aussi cruels soient-ils. Mais pourquoi n'as-tu pas emmené sa mère ? Je suis sûre que la photo de famille, auraient été parfaite ! "

Mon regard de braise vrilla sur lui. En plus d'être accablée par sa demande, ma jalousie commençait à pointer le bout de son nez ... Ca faisait longtemps d'ailleurs ...

" Ne compte pas sur moi pour être la pimbêche de service qui sépare la petite famille du bonheur ! Car que crois-tu ? C'est surement ce qu'ils penseront ! Déjà que je suis à l'origine de l'annulation du "presque" mariage princier de la famille De Olivierec, si en plus, tu me rajoutes la casquette de briseuse de couple ... Je n'aurai plus que le pompom à gagner ! "

Je détestais ce que j'étais en train d'avancer pour essayer d'échapper à ce week-end infernal. Autant reprendre l'avion juste après avoir atterri. Je l'imaginais déjà me dire que je ne les connaissais pas ... Et il aurait surement raison. Mais après tous ce qu'on avait vécu et tous ce qu'il m'avait dit sur eux ...  Comment pouvais-je penser autrement ? Le repas qu'il me demandait, je n'arrivais même pas à l'imaginer. Ils voulaient qu'ils voient qu'il était heureux dans sa vie, avec moi ... Comment pourrais-je faire semblant d'être heureuse quand la seule envie qui me passe par l'esprit, c'est de leur déverser ma façon de penser ?

Je voyais son regard ... J'avais vraiment l'impression que c'était important pour lui. Et pourtant, ma gorge était nouée et mon coeur serrée. J'avais l'impression qu'une nouvelle épreuve allait se mettre devant nous ... Nous en avions tellement vécu ... Je ne voulais plus de cette vie.

" Tu sais  très bien que je ferais n'importe quoi pour toi. Mais ça ... Je ne suis pas sûre de pouvoir le gérer. Sauf si tu veux que ton repas finisse en homicide à la moindre remarque ou allusion ? "

Il ne pouvait le nier ! J'entendais déjà les petites remarques au sujet de ce beau couple qu'il formait avec la Primrose ! Cette enfant qui aurait été la leur si un élément perturbateur, autrement dit, moi, n'était pas entrée dans sa vie ... S'il ne voulait plus me voir fuir ... C'était loupé !

CODAGE PAR AMATIS



You make me love you so hard ...
Il y a des chansons qui nous donnent envie de danser. D’autres, qui nous donnent envie de chanter à tue-tête. Mais les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois  ...♛ by endlesslove.
Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2342
Avatar : Jensen Ackles
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Indylla & Barth - La fameuse (facheuse) rencontre, le Lun 12 Nov - 18:39

On pourrait croire que Barthelemy ne saurait plus quoi répondre mais il est bien décidé à aller au bout des choses alors il compte contrer les arguments un à un, quitte à user de toutes les stratégies possibles : amour, charme, chantage, cadeaux… La liste pourrait s’agrandir encore tellement il ne veut pas perdre sa belle. Néanmoins, ce voyage et cette rencontre sont importants pour lui. Il ne va plus avoir le choix que de dégainer la seule vraie arme : la vérité.

« Ne parle pas d’eux comme ça devant elle s’il te plait. » Tente-t-il en bon père. Il a beau avoir une sacrée rancune envers ses géniteurs, il aimerait que sa fille puisse faire leur connaissance sans arrière pensée, même si soyons clair, il est tout à fait d’accord avec la jeune femme. « Et ne sois pas jalouse comme ça. Tu sais bien que c’est toi que j’aime et qu’il n’y a jamais rien eu de sérieux avec Zoé ! La preuve, elle s’est cassée au bout du monde en abandonnant sa fille. » Il finit en se rapprochant d’Indylla et en chuchotant. Il ne veut pas que Bloom entende ces paroles là non plus à vrai dire. Savoir que sa mère l’a laissée… Elle a beau être petite, le français est persuadé qu’elle peut ressentir les choses. « Et soyons clair : tu as beaucoup plus d’atouts qu’elle, même aux yeux de ma mère ! Tu crois quoi ? Qu’elle préfère me savoir avec une danseuse ou une infirmière en chef ? » Barth se met à rire. Il finit par dire n’importe quoi au final, même s’il ne fait qu’exprimer le fond de sa pensée.

Finalement, Indylla ne semble pas en démordre. Il semblerait que Barth avait minimisé une chose dans tout ce voyage : le caractère têtu de sa compagne. Un vrai pitbull qui ne lâchera pas son os. La partie risque d’être bien plus corsée que prévu. L’homme tourne simplement la tête de gauche à droite pour exprimer son désaccord avec les paroles de sa belle. Bien entendu que non, elle n’est pas une briseuse de ménage ou de famille. Personne ne pense cela et elle devrait le savoir.

« Ma mère m’a promis qu’elle ne ferait pas de vagues ! Elle veut vraiment te rencontrer tu sais ! » Et il ne ment pas en plus de cela ! La seule chose, c’est que ce n’est pas l’unique souhait de sa mère. « A vrai dire, elle m’a même dit qu’elle était heureuse pour moi lorsqu’elle a appris que nous étions de nouveau ensemble. Elle est persuadée que j’ai besoin de toi dans ma vie afin que Bloom puisse avoir une figure maternelle sans sa vie. » Barthelemy hausse les yeux au ciel. Pour le coup, c’est lui que ça exaspère cette fois car il espère bien pouvoir élever correctement sa fille sans l’aide de personne. « La seule chose… c’est qu’elle… préférerait qu’on vienne vivre en France tous les deux, pour que je puisse reprendre les affaires de mon père. » Il émet une grimace. Il sait très bien qu’il aurait mieux fait de se taire mais vu qu’ils en sont aux confessions, c’est le moment ou jamais… « C’est pour me parler de ça que ma sœur est venue à Austin en premier lieu d’ailleurs. » Une autre grimace, avant que l’homme reprenne dans un sourire, en espérant arrondir les angles. « Alors tu n’as pas à t’en faire, ils sont prêt à t’accueillir dans la famille les bras ouverts ! »
Indylla C. Vansaphire
The Princess of your heart
avatar
Inscrit le : 09/02/2018
Messages : 291
Avatar : Amber Heard
Date de naissance : 19/07/1989
Mes rps :

~ Mes partenaires de rp's ~

Barthelemy






Bloc notes :

~ Ma vie, c'est aussi ... ~

❧ Barthelemy, tu es mon paradis, mais je suis peut-être ton enfer ...



Tu ne peux plus fuir, cette fois tu vas devoir rester et écouter ce que j’ai à te dire : Je t’aime. Je t’aime à un tel point que ça me dévore... Je t’aime tellement, et je sais que tu m’aimes aussi. Je t’en prie, dis moi que tu m’aimes... Dis moi que tout ce qu’on s’est affligé, tous ces mensonges, toutes ces trahisons, toutes ces disputes avaient une raison d’être. Dis moi que c’était pas pour rien... J’aurais jamais cru qu’on pouvait se faire du mal en s’aimant trop. Mais peut être que si.



❧ Mon mari, mon droit à l'erreur ...



Tout le monde a le droit d’être amoureux de la mauvaise personne au mauvais moment. Ce serait bizarre sinon. Les adieux les plus difficiles sont ceux qui n’ont jamais été dits ou qui n’ont jamais été expliqué. Cependant, dans toute séparation, il y a la promesse d'une jouissance : celle d'être à nouveau à soi !



❧ Infirmière, mon métier, ma passion ...



Le plus beau des métiers, c'est de vivre de sa passion !




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Rapunzelle
• ÂGE : 24 ans
• BLOC NOTE :


Re: Indylla & Barth - La fameuse (facheuse) rencontre, le Mar 27 Nov - 11:51




La fameuse (facheuse) rencontre ...
Feat Indylla & Barthelemy



☾☾ A cet instant, je ne trouvais plus les mots pour décrire ce que je ressentais exactement. J’avais l’impression d’avoir été trahie. C’était une sensation horriblement désagréable. Surtout quand cette sensation de trahison, vient de l’être qu’on aime. J’avais beau retourner le problème dans tous les sens, je n’y voyais aucune solution. J’étais fermement résolue à rejeter tous les arguments que Barthelemy pourrait invoquer. D’ailleurs, je ne pu m’empêcher de rire ironiquement quand le jeune homme évoqua la fameuse Zoe. Dans le genre “ Remettre un peu d’huile sur le feu “, Barthelemy était surement le grand gagnant de la discipline.

“ De un, ta fille est trop petite pour comprendre de quoi, nous parlons. De deux, Rien de sérieux entre toi et Zoe ? La preuve en est quand on voit la petite. Et de trois, tu devrais savoir que jamais personne ne m’interdira de parler comme bon, me semble ! “

Maintenant, j’étais en colère ou du moins irritée. Ce voyage tournait en catastrophe. Mon téléphone dans les mains, je m’imaginais déjà reprendre un billet pour repartir illico-presto. De toute façon, Barthelemy avait sa fille avec lui. Moi, je n’étais que la garniture du voyage, la pièce rapportée d’un puzzle déjà au complet. Et pour être honnête, je détestais ce rôle. J’étais un peu comme la tâche sur un tableau de Picasso. Je ne m’étais pas vraiment posée de questions sur notre relation jusqu’ici, et j’avais bien l’impression que ce voyage allait faire remonter les sujets fâcheux que nous avions toujours évité d’invoquer jusque-là …

Mon regard enflammé, se posa sur Barthelemy. Il essayait de faire un peu d’humour ou du moins, de désamorcer la bombe qui s’amorçait à petit pas. C’était une chose qui n’avait jamais changé chez lui. Et son sourire charmeur … Lui non plus, n’avait pas changer.  Toujours prêt à bousculer mon cœur, même dans les moments les plus noirs de notre relation. J’avais beau être embrassée par la colère, je ne pouvais résister à l’attirance que j’éprouvais à chacun de ses sourires. Même si je ne voulais pas l’avouer, la plus grosse erreur de toute ma vie, avait été de le quitter. Barthelemy était ma bouffée d’oxygène, ma raison d’exister … Je l’aimais et je l’avais toujours aimé malgré la distance, l’incertitude et les erreurs de ma vie.  

“ Tu sais, les promesses ne sont que du vent quand elles sont prononcées dans le but de ne pas être respectées. C’est étonnant qu’elle dise cela, après avoir fait des pieds et des mains pour que tu sois avec Primrose.  Tu es sûr qu’elle ne s’attend pas à la voir à ton bras ?  “

Mon ton se voulait ironique. La pression retombait et même si je n’étais toujours pas décidée à lui accorder ce diner, je voulais apaiser la tension entre nous. Le voyage touchait bientôt à sa fin et je ne voulais pas qu’on se quitte sur cette fausse note. Je n’étais plus vraiment sûre de vouloir repartir aussi vite. Peut-être pourrions-nous profiter de ces quelques jours, lorsque Barthelemy ne serait pas pris par sa famille ? Enfin ça, c’est ce que je m’étais imaginée avant que le jeune homme ne m’explique la vraie raison de la résilience à mon égard de sa mère … J’en étais bouchée bée …

“ Je t’en supplie … Dis-moi que c’est une blague ? “

Mon cœur se serra et je me sentie soudainement oppressée.  

“ En fait, le réel but de ce voyage n’est pas que de faire rencontrer Bloom à ta famille … Ni même d’enterrer la hache de guerre avec moi … C’est de t’attirer dans leur filet et invoquer le fait que je t’aime pour m’obliger à rester avec toi en France ? “

Je commença à remballer mes affaires qui se trouvait sur la petite tablette devant moi.

“ Pensais-tu réellement que j’allais accepter de tous abandonner ? Pensais-tu que le remake de la petite famille parfaite, allait me faire accepter ? Comment as-tu pu me faire cela ? M’aimes-tu vraiment au point de me mentir pour m’infliger par la suite cet affreux chantage ? L’amour à Paris ou rien du tout ? “

Mes affaires étant rassemblées, je me leva afin d’aller m’installer sur une place vide avant l’atterrissage, sans lui laisser la moindre chance de s’expliquer. Ça en était trop pour moi. Je savais que Barthelemy ne pouvait pas laisser Bloom seule, le temps de me rattraper et puisque le message habituel annonçant le début de l’atterrissage se faisait entendre, j’avais quelques minutes devant moi afin d’essayer de remettre un peu d’ordre dans ma tête avant d’entamer le round 2 de cette conversation.  

CODAGE PAR AMATIS



You make me love you so hard ...
Il y a des chansons qui nous donnent envie de danser. D’autres, qui nous donnent envie de chanter à tue-tête. Mais les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois  ...♛ by endlesslove.
Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2342
Avatar : Jensen Ackles
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Indylla & Barth - La fameuse (facheuse) rencontre, le Mer 5 Déc - 16:55

« Mais tu sais bien que ce n’est pas ce que j’ai voulu dire ! En terme de sentiments ! Je n’ai jamais eu la moindre once d’amour à son égard ! » Pourtant, elle l’avait voulu, Zoé. Elle avait espéré qu’il se passerait plus entre elle et le français mais Barthelemy a toujours été clair. Garder Bloom, oui. Etre une famille modèle, ce ne serait pas possible, malgré toutes les valeurs qu’il a en lui. Il avait été trop pris au piège dans le passé, par des personnes voulant régenter sa vie pour accepter une nouvelle fois une telle chose.

Catastrophique, c’est exactement ainsi que l’on peut décrire la suite de la conversation. Le blond n’a pas la possibilité de s’expliquer davantage qu’Indylla a changé de place, laissant le trentenaire sans échappatoire. Laisser Bloom seule n’est pas possible et bientôt, même le pilote semble se liguer contre lui ! Il tente de la rattraper bien entendu, mais elle n’écoute pas. Il grogne contre lui-même lorsqu’il comprend qu’il doit attendre. « Et merde ! » Quand parviendront-ils à avoir une vie simple ? N’était-ce pas ce qu’ils s’étaient jurés en reprenant tout de zéro pourtant ? Mais sur ce coup-là, Barthelemy est persuadé que peu importe la manière dont il aurait joué ses cartes, il aurait perdu. Lui envoyer un sms ? Ca ne passerait pas en plein vol et bien trop dangereux dans un avion. Lui parler à travers les allées de siège ? Inutile de se mettre tous les passagers à dos.

Quand l’avion est enfin au sol, les affaires de Barth sont déjà rassemblées et il a enfilé son manteau à la petite. Il doit rattraper Indylla avant qu’elle ne s’enfuit. Oui, elle en serait bien capable ! Le français se lève, Bloom dans les bras. Les autres passagers l’empêchent de rejoindre sa belle aussi rapidement qu’il le voudrait. Ce n’est qu’à la sortie de l’avion, qu’il court littéralement vers la blonde pour la rejoindre. « Indylla ! Arrête-toi. Écoute-moi au moins. » Mais rien à faire visiblement. Tant pis, il va devoir la convaincre d’une manière ou d’une autre. « Tu dis que je te fais du chantage ? Tu te demandes si je t’obligerais à tout abandonner ? Est-ce que tu t’es dit au moins une seconde que tu pouvais me faire confiance ? Que jamais je ne t’obligerais à faire ça ? Que je n’ai aucune envie de revenir vivre en France et que l’unique raison pour laquelle je veux que tu rencontres mes parents, c’est justement pour leur montrer à quel point je suis heureux à Austin, avec toi, avec Bloom et que je ne me vois pas vivre une seule seconde autrement ? » Il a dit ça sans même prendre une seconde pour respirer. « J’ai pas fait assez des pieds et des mains dans le passé pour qu’on puisse être ensemble ? Je pensais que maintenant, tu saurais à quel point je ferais tout pour toi ! » Sa voix se raidit. Il a l’impression de revivre des choses déjà vécues et bien trop douloureuses. « Je pensais que tu saurais que c’est avec toi que je veux faire ma vie ! » Le son de sa voix diminue. Bloom pèse lourd dans ses bras et il tente d’être fort pour ne pas craquer pleinement devant sa puce. « Je fais des erreurs, oui. J’en ai toujours fait. Mais c’est toujours nous que j’ai en tête, notre bonheur ! Tu n’en as jamais fait toi ? » Refuser sa demande en mariage par exemple ? Ils n’en avaient jamais reparlé, mais à cet instant là, c’est précisément ce à quoi Barthelemy songe.



Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Indylla & Barth - La fameuse (facheuse) rencontre, le

Indylla & Barth - La fameuse (facheuse) rencontre

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Le reste du monde-