AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

la mélodie derrière le masque ⋈ owen


Aspen Moon
les yeux sont inutiles
quand l'esprit est aveugle
avatar
Inscrit le : 17/10/2018
Messages : 99
Avatar : Jonghyun Kim
Crédits : av. joe4hoe gif. tumblr
Date de naissance : 15/07/1998
Mes rps :

libremorriganmillieowen



Bloc notes :


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: moonlight.
• ÂGE : 20 étoiles dans le ciel
• BLOC NOTE :


la mélodie derrière le masque ⋈ owen, le Lun 29 Oct - 23:05





la mélodie derrière le masque


Arrangeant ses cheveux, le jeune étudiant se regarde dans le miroir avant qu’il n’aille performer sur la scène du cabaret. Le masque étant posé juste à côté de lui, le chanteur se demande encore combien de temps il réussira à garder le secret. Personne ne le sait, pas même ses parents qui pourtant sont si proches de lui… Le masque est une bonne idée en soit, il ne veut pas que le monde sache qu’il chante et qu’il performe surtout dans un cabaret. Il l’enfile alors, l’arrangeant minutieusement pour éviter qu’il ne s’enlève durant la performance. Peut-être que cela ne sert à rien, mais le jeune étudiant sait à quel point il fait chaud sur scène même s’il n’y a aucunes chorégraphies quelconques. Quand il porte son masque, il n’est plus Aspen… Il se transforme en Aurora, c’est une façon à lui de reprendre confiance lorsqu’il monte sur scène. Et c’est surtout sous ce nom qu’il est connu dans le cabaret, il aimerait performer plus de chansons; mais il n’est pas le seul performeur dans le cabaret et il y a de meilleurs artistes que lui. Il en est persuadé. Il ajoute un chapeau dans son accoutrement et recommence à vérifier chaque détails avant que l’un des organisateurs ne vienne le chercher. Stressé, il se met à se dire que personne n’aimera la performance, personne n’aimera cette composition faite par ses propres mains, personne n’aimera cette musique d’un air jazz alternatif. Mais une lueur d’espoir l’aide à garder la tête hors de l’eau et de performer cette chanson coûte que coûte, en plus, une bande de musiciens avaient acceptés de performer avec lui afin de faire l'instrumental de la musique. Un organisateur vient le voir, alors il se dirige vers l’entrée de la scène et procède à un exercice anti-stress.

Il monte sur la scène, s’avance jusqu’au micro, des acclamations, le jeune étudiant ressent son coeur se serrer dans sa poitrine. Peu importe combien de fois il performe, il stresse toujours autant. Il chope le micro d’une main puis esquisse un sourire lorsqu’il entends les musiciens démarrer la musique. Son aura change complètement, lorsqu’il commence à chanter; il ferme ses yeux et garde son sourire qui n’est pas caché par le masque particulier qui ne cache qu’une partie de son doux visage. Il se met subitement à bouger, la mélodie entraînant chaques pas. Aurora chante passionnément, oubliant complètement les clients qui se trouvent dans la pièce. Il n’a plus peur de rater les notes, après tout comment pouvait-il rater les notes qu’il avait lui même écrites ? La musique passe, durant seulement trois minutes. Il s’arrête de chanter, puis regarde les clients… Il ne voit pas vraiment les expressions de leurs visages, mais ces tonnes d’applaudissement réchauffe le coeur du chanteur. Il repose le micro sur son pied puis remercie une dernière fois les spectateurs avant de quitter la scène en souriant. Il se précipite dans les loges pour récupérer ses affaires et rejoint la salle en allant commander un verre d’eau, ce dernier ne reste pas puisque le cabaret est en réservation cette nuit. Il faut payer plus que d’habitude si l’on veut une place dans la réservation, tristement l’étudiant n’a pas les moyens pour. Il boit son verre d’eau et remercie le barman avant de quitter le cabaret, en ayant pourtant toujours son masque sur le visage. Il s’appuie sur le mur extérieur du cabaret, en attendant tranquillement. Il note sur son bloc-note qui sert finalement de journal intime qu’il avait passé une agréable soirée au cabaret et qu’il avait été surpris de la réaction des clients à sa nouvelle composition. Il attends quelques minutes, puis retire son masque pour laisser respirer son visage, pour laisser l’air frais de cette soirée caresser le doux visage de Aspen.

(c) DΛNDELION

la musique que chante Aspen sur scène:
 



☽☽ de tes clartés tu remplis, vallons, bois et plaines, et mon âme, au sein des nuits, redevient sereine. Astre pur, dans mon tourment. Ta flamme adoucie, me semble un regard aimant penché sur ma vie.

Owen Knight
avatar
Inscrit le : 13/10/2018
Messages : 53
Avatar : Chris Pratt
Crédits : avengedinchains
Date de naissance : 14/04/1988
Mes rps : DaniZackMilo


Bloc notes : danseur semi pro ^^



Afficher


Re: la mélodie derrière le masque ⋈ owen, le Dim 4 Nov - 13:19





la mélodie derrière le masque


Owen a gagné deux places pour le cabaret, Sur le moment il a eu envie des données après avoir organisé un mini-concours parmi les recrues, mais au final il va y aller et pour ne pas y aller seul il a demandé à Cindy il s'entend bien avec et c'est une des rare qui la percé à jour, c'est donc en toutes amitiés qu'ils se rendent au cabaret. Sans aller jusqu'à mettre un costard, il a enfilé une veste sur un t-shirt et il s'est rasé de prêt, il a récupéré Cindy devant la base ce qui en a fait jaser plus d'un, demain les gars ne  vont pas arrêter de le chambrer, il serait peut-être plus simple de leur dire qu'il n'a aucune attirance pour Cindy ou pour d'autres femmes. Même si de nos jours l'homosexualité est mieux perçue dans son travail, dans le rôle qu'il a cela pourrait saper son autorité, le groupe qu'il monte est une unité spéciale, il a de forte têtes qui pourrait en profiter et Owen sait où il serait obligé d'en venir, au rapport de forces, aux corvées doublé triplé et cela pourrait désorganiser le groupe qu'il veut souder. Il est loin de cela, ce soir c'est une sortie sympa qui s'annonce avec une amie.
Arrivés au cabaret ils sont installés dans un box légèrement sur le côté, mais assez proche de la scène. Il commande à boire, il y a du monde, cela parle, rit, tout le monde est beau, dans leurs habits très classés, Owen n'est pas habitué à cet univers, Cindy a l'air comme un poisson dans l'eau, elle se lève à deux reprises pour aller saluer des personnes qu'elle connaît le laissant seul, il regarde la scène sentant qu'il va la passer la soirée devant son verre. Un tel numéro passe, il est content d'être là malgré tout Cindy est venue s'excuser de laisser seul et quand il lui dit qu'il comprenait elle l'a carrément planté là. Il finit on verre et en recommande un autre, le dernier même s'il n'a que lui a ramené il ne compte pas finir soûle. Un nouvel artiste arrivé sur la scène, mais il ne regarde pas, c'est la voix qui le fait lever la tête il y a un jeune homme portant une maque qui lui couvre tout le haut du visage cachant au public s'est trait, Owen n'est pas un fou de musique il est comme tout le monde, mais là, la voix du jeune homme le transcende il y a un timbre particulier et sa façon de bouger il est comme figé sur son siège capturé parce qu'il voit, ce qu'il entend. Quant à voix s'arrête que l'applaudissement rompe le silence cela le fait presque sursauté, ouah se dit-il il est bien fait de venir au final. Il se lève et sort un instant à l'air libre, ce n'est pas bien et il avait quasiment arrêté, mais il s'allume une cigarette il s'éloigne des conversations des autres fumeurs et surtout car c'est deux couples et il n'a pas envie de voir cela, il contourne le bâtiment marchant dans la pénombre que seul le bout rougeoyant. Il s'adosse au mur relâchant dans l'air immobile la fumé d'a cigarette, une porte s'ouvre et se referme dans un grincement, ne regardant pas qui est sortie, il laisse tomber sa clope prête à partir quand il reconnaît le chanteur derrière le masque, ce dernier le retire et Owen découvre ce visage qui chante si bien.
Owen hésite une seconde puis s'avance.
- Bonsoir... Désolé je veux pas vous dérangez simplement vous dire que Wouah votre performance ma scie. C'était vraiment bien.

(c) DΛNDELION


Soleil noir.C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.
Fight Club, Tyler.
Aspen Moon
les yeux sont inutiles
quand l'esprit est aveugle
avatar
Inscrit le : 17/10/2018
Messages : 99
Avatar : Jonghyun Kim
Crédits : av. joe4hoe gif. tumblr
Date de naissance : 15/07/1998
Mes rps :

libremorriganmillieowen



Bloc notes :


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: moonlight.
• ÂGE : 20 étoiles dans le ciel
• BLOC NOTE :


Re: la mélodie derrière le masque ⋈ owen, le Mar 6 Nov - 0:35





la mélodie derrière le masque


Après avoir bu son verre d’eau fraichement commandé, Aurora sort du bâtiment et inspire une grande bouffée d’air frais. Il lève ses yeux vers le ciel étoilé et retire délicatement son masque pour redevenir le jeune garçon qu’il est initialement, Aspen. La joie commence à prendre délicatement la place du stress, est-il fier de lui ? Peut-être bien. Il lâche un léger sourire dans le vent, des larmes de joie commencent à monter jusqu’à ses yeux. Est-il heureux au point d’en pleurer ? Il ne peut malheureusement partager cette joie, lui qui cache son activité au sein du cabaret. Tandis qu’il compte minutieusement les étoiles présentes dans le ciel, il entend une personne s’approcher de lui. Il baisse son regard vers le visage de cet homme qui s’est approché de lui afin de l’interpeller; surpris, il est premièrement gêné de cette soudaine interaction d’un total inconnu. Aspen ne s’est cependant pas attendu à ce qu’il vienne le complimenter sur sa performance au sein du cabaret, il en rougit presque. Cet homme vient de voir la personne qui se cache derrière le masque d’Aurora, maintenant, cet inconnu sait qui est Aurora; Aspen ne sait pas comment réagir, il voudrait presque aller se cacher. Il recule d’un léger pas, avant d’afficher un petit sourire, gêné. « Oh, je… », dit-il frénétiquement en ne sachant pas quoi répondre à un tel compliment. « Je… Merci, je suppose. », ajoute-t-il par la suite, il triture en même temps ses doigts, signe de gêne chez le jeune homme. La soirée s’annonce si belle, les étoiles présentes dans le ciel sont si magnifiques aux yeux du châtain. Combien de fois avait-il voulu en devenir une, quitter la planète terre pour devenir un astre mort, ça avait été plusieurs fois son rêve. Seulement, il est resté sur la terre après un long combat et même si ces envies sont toujours légèrement d’actualité, il y aura toujours quelque chose qui l’empêchera de devenir une étoile. « Vous ne retournez pas à l’intérieur ? Il y a d’autres artistes autant talentueux qui performent. », dit-il sans coupures, présentant presque aucunes émotions sur son visage, comme s’il était un cyborg. C’est à cause de ce comportement que le jeune Aspen n’avait été bien vu au yeux de ses camarades de classes, ces derniers jugeant qu’il était autiste comme si c’était la peste. Les parents d’Aspen ont pourtant fait des diagnostiques qui prouvent qu’il n’est pas autiste, il faut croire que les gens ne sont pas habitués à voir un humain différent. Il baisse son regard puis remarque une clope dans la main de cet inconnu, « Vous savez que les cigarettes sont mauvaises pour la santé ? », fait-il remarquer en s’obligeant de faire cette réflexion sans réfléchir bien avant.
(c) DΛNDELION



☽☽ de tes clartés tu remplis, vallons, bois et plaines, et mon âme, au sein des nuits, redevient sereine. Astre pur, dans mon tourment. Ta flamme adoucie, me semble un regard aimant penché sur ma vie.

Owen Knight
avatar
Inscrit le : 13/10/2018
Messages : 53
Avatar : Chris Pratt
Crédits : avengedinchains
Date de naissance : 14/04/1988
Mes rps : DaniZackMilo


Bloc notes : danseur semi pro ^^



Afficher


Re: la mélodie derrière le masque ⋈ owen, le Mar 6 Nov - 13:28





la mélodie derrière le masque



Appuyer contre le mur de brique du cabaret Owen en grille un, encore une tentative pour arrêter raté, pourtant cette fois il sentait que c'était la bonne, mais on va dire qu'il n'a rien pour se motiver c'est dernier temps alors le voilà dans la pénombre avec la clope fumant dans l'obscurité. Il se pensait seul jusqu'à ce qu'une porte claque et qu'il découvre le jeune artiste qu'il vient d'entendre, retirant le masque qui le dissimulé, un visage presque enfantin et portant une sorte de mélancolie extrême c'est troublant. Owen s'est avancé d'un pas pour ne pas rester complètement dans l'ombre et le félicité la première partie qu'il a vu été bien mais rien comparé a ce qu'il a vue avec ce jeune homme.
Owen se fend d'un sourire a sa réponse... Je suppose . On dirait qu'il n'a pas l’habitude qu'on lui dise un compliment pourtant s'il est sur scène souvent cela devrait lui arriver souvent, bien sûr il y a le masque il l'aurait croisé plus tard il n'aurait pas su que c'était lui.
- De rien. C'est la stricte vérité. répond-il un peu troublé par son attitude, c'est peut-être de sa faute s'il porte un masque ce n'est pas pour rien, certainement pour éviter de telle situation et lui comme toujours il met les pieds dans le plat, bravo Owen! Alors qu'il l'invite a rentré à nouveau pour assister aux autres performances, Owen se tourne vers la lumière là-bas au bout du mur et revient sur le jeune homme.
- Je ne voulais pas venir à la base et je crois que j'ai vu tout ce qui été intéressant.
Il ne reviendra pas d'ailleurs hormis lui, le nom sous lequel on l'a présenté lui échappe-t-il n'écouter pas avant qu'il se mette à chanter, il s'ennuyait un peu et il était seul comme toujours après que Cindy l'est planté pour un bel âtre. Il se décolle du mur, il va rentrer, rentré chez lui à la base le ton de ce jeune homme est étrange froid désarticulé, tout le contraire de quand il chante, il comprend peut-être la raison du masque. ou bien est-ce juste sa présence il va pour porter une dernière fois sa clope à ses lèvres avant de partir quand il l'interpelle à nouveau, il stoppe son geste et fixe le bout incandescent avant de l'écraser contre le mur.
- Je sais... à vrai dire j'avais décidé d’arrêter et... bref je vais re tenter à nouveau.
Il lève les yeux sur lui, il paraît si jeune si étrange, mais pas comme on pourrait le penser, étrangement mystérieux, il fait un pas pour rejoindre la lumière et fini par se retourner sur le jeune homme au regard si vide, il ne sait pas pourquoi mais cela ne le rassure pas de le laissé dans ce cul-de-sac sombre.
- Pourquoi le masque ? Désolé c'est peut-être indiscret mais vous chanter et danser drôlement bien tout le monde devrait savoir qui vous êtes.

(c) DΛNDELION


Soleil noir.C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.
Fight Club, Tyler.
Aspen Moon
les yeux sont inutiles
quand l'esprit est aveugle
avatar
Inscrit le : 17/10/2018
Messages : 99
Avatar : Jonghyun Kim
Crédits : av. joe4hoe gif. tumblr
Date de naissance : 15/07/1998
Mes rps :

libremorriganmillieowen



Bloc notes :


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: moonlight.
• ÂGE : 20 étoiles dans le ciel
• BLOC NOTE :


Re: la mélodie derrière le masque ⋈ owen, le Ven 9 Nov - 1:37





la mélodie derrière le masque


Compter les étoiles est un passe-temps pour le jeune garçon, il croit en cette légende; cette légende qui raconte qu’à chaque fois qu’une personne rejoint le paradis, une nouvelle étoile apparaît dans le ciel. Peut-être que pour certains, compter les étoiles pour cette raison est glauque, mais pour Aspen, c’est simplement pour se prouver que cette légende est réelle. Cependant, cette activité est interrompue lorsqu’un inconnu vient interpeller le châtain. D’abord surpris, il reste silencieux en ne sachant quoi répondre. Ensuite, il suppose qu’il doit remercier la personne et le fait remarquer dans son affirmation. C’est la première fois qu’une personne vient le complimenter en personne, il faut croire qu’il y a une première fois à tout. Ce qui laisse espérer le jeune garçon qu’il ressentira pour la première fois de la joie. Il hausse les épaules au retour du grand homme, il ne peut dire si son affirmation est la vérité mais le compliment lui fait plaisir, malgré que ça ne se voit pas forcément sur son visage neutre. Il reste silencieux avant de proposer à cet inconnu de retourner à l'intérieur pour être spectateur d’autres artistes bien plus talentueux que lui, à sa réponse le jeune chanteur ressent une boule dans son ventre. Quel est le sens de cette réponse, si intrigante. Aspen ne peut trouver le sens, son égo en retournerait à son aise. « Ce qui était intéressant ? Qu’est-ce que ça veut dire ? », demande-t-il, en arquant un sourcil. Il veut avoir les idées claires sur cette réponse qui l’intrigue depuis qu’elle a été dite. Aspen se demande s’il ne devrait pas se la jouer plus amical, peut-être qu’il trouble cet homme… Il ne fait jamais bien attention au confort des autres, c’est ce qui lui manque. Il ne peut s’empêcher d’agir ainsi, il est comme ça, il n’y peut rien. C’est ce qui lui a valu beaucoup de conflits, être franc n’a pas toujours bon goût. Tandis qu’il baisse sa tête, il remarque la cigarette que tient l’inconnu dans sa main. Il s’oblige alors à faire une remarque sur les cigarettes et la santé de ce parfait inconnu. Aspen le regarde, penchant sa tête au visage monotone ou presque mélancolique; il se dit qu’il aurait peut-être dû ne rien dire au propos de cette cigarette. « Je ne voulais pas commander votre vie, enfin… C’était indiscret, je m’en excuse. », avoue-t-il. Il s’en mord presque les doigts, c’est horrible. Cette sensation est horrible, il veut se jeter du trottoir ou bien même qu’une voiture le percute. Il détourne son regard vide, essayant de se rassurer lui-même bien que ça ne soit pas la meilleure des solutions. Il évite par la même occasion, le regard probablement furieux de cet homme… Il va probablement lui cracher dessus. Mais finalement, non, l’homme continue tranquillement la conversation en lui posant cette question, qu’il n’a jamais voulu entendre. Il reste figé quelques secondes, la bouche entre-ouverte, essayant de chercher les bons mots pour répondre à cette question. « Hum, je… Je porte ce masque pour me trouver une identité… », répond-t-il en premier temps. « J’ai moins peur lorsque je porte ce masque, puisque personne ne voit mon visage. », ajoute-t-il par la suite. Ce n’est qu’une partie de la raison de ce masque, la deuxième partie est bien plus personnelle, et le jeune étudiant ne veut pas réellement en dévoiler plus sur sa vie personnelle à cet inconnu. Ce serait bien trop imprudent, et l’imprudence ne fait pas vraiment partie de son dictionnaire.
(c) DΛNDELION



☽☽ de tes clartés tu remplis, vallons, bois et plaines, et mon âme, au sein des nuits, redevient sereine. Astre pur, dans mon tourment. Ta flamme adoucie, me semble un regard aimant penché sur ma vie.

Owen Knight
avatar
Inscrit le : 13/10/2018
Messages : 53
Avatar : Chris Pratt
Crédits : avengedinchains
Date de naissance : 14/04/1988
Mes rps : DaniZackMilo


Bloc notes : danseur semi pro ^^



Afficher


Re: la mélodie derrière le masque ⋈ owen, le Sam 10 Nov - 20:29





la mélodie derrière le masque


Owen est interpellé par sa question, n'est-ce pas clair ? en disant cela il voulait bien entendu dire que le plus intéressant c'était sa performance sur scène. Il n'aime pas ce genre de lieux et il est venue seulement car il avait les places gratuites et il pensait sérieusement à rentrer quand il avait entendu sa voix, ce timbre particulier et cette chanson il avait adoré, pourtant ce n'est pas trop le style de musique qu'il écoute en général. Mais là tout était réuni il en a presque eux la chair de poule et là de découvrir ce jeune homme derrière ce masque renforce l'impression qu'il en avait eu, si un producteur l'entend sur il le fait signer. Owen fait un pas vers lui, mais pas plus il y a quelque chose dans son attitude dans son regard fuyant qui le dissuade de s'avancer trop prés du jeune homme.
-Cela veut dire que je n'aime pas l'ambiance du cabaret, sauf vous, de ce que j'ai entendus et vu avant vous, c'était passable, J'ai adoré votre performance, je ne suis pas un expert mais c'était bluffant et il suffit d'écouter les applaudissements après votre passage. Owen le regard, ce jeune homme est un mystère, son regard, son ton. Il a dû le déranger, après tout s'il porte un masque c'est pour éviter ce genre de situation et lui bien sûr il fonce et vient l'embêter, c'était plus fort que lui, il dit toujours ce qu'il pense, cela lui joue de tours parfois, est-ce le cas ce soir ? Par la suite il a été interpellé presque brutalement car, il fume, à nouveau ce jeune homme le surprend, mais Owen lui a répondu avec calme, il n'y a pas de raison d'emporter pour un ton un peu forcé, surtout qu'il a raison. Il a déjà tenté d'arrêter sans succès, il a beaucoup diminué a consommation, mais de la arrêté ce n'est pas encore prévu au programme. Il sourit à ses excuses, d'un seul coup son visage s'est métamorphosé, il tombe le masque.- Ne vous excusez pas. Vous dites simplement une vérité, peut-être que si on me le disait plus souvent j'aurai plus de motivation pour arrêter une bonne fois pour toutes. Quand il aura sont chez lui, ce sera peut-être plus facile sur la base le trois quarts fument c'est quasiment impossible de stopper quand la fumée de cigarette vient vous chatouiller les narines. Une question le tarauder et il la posait au jeune Asiatique, il a parfaitement conscience que c'est indiscret et que peut-être qu'il ne lui répondra pas. Pourtant, il le fait d'une voix posée égale presque effacé comme s'il réfléchissait tout haut. Owen fronce légèrement les sourcils à la réponse qu'il lui donne, se trouver une identité et ce caché pour avoir moins peur. Ce jeune homme cache bien des choses derrières ce masque, cet attitude. Il c'est observé les gens et depuis qu'il la interpellé il l'intrigue, il dégage de lui un trouble surement profond.
-Je vois... Enfin je pense. Je ne vous connais pas, mais sur cette scène, je vous ai vu.Il porte un masque, mais quand il c'est mis à chanter à danser, il dégagé une puissance, une aura extraordinaire, sur scène dans sa chanson il est lui même. Et pour ce qui est du masque, de sa peur il comprend un peu.- Je comprends, tu es comme dans une bulle, personne ne t'atteint et tu peux être toi.Il est d'un coup passé au tutoiement, car il le touche.


(c) DΛNDELION


Soleil noir.C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.
Fight Club, Tyler.
Aspen Moon
les yeux sont inutiles
quand l'esprit est aveugle
avatar
Inscrit le : 17/10/2018
Messages : 99
Avatar : Jonghyun Kim
Crédits : av. joe4hoe gif. tumblr
Date de naissance : 15/07/1998
Mes rps :

libremorriganmillieowen



Bloc notes :


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: moonlight.
• ÂGE : 20 étoiles dans le ciel
• BLOC NOTE :


Re: la mélodie derrière le masque ⋈ owen, le Lun 12 Nov - 2:55





la mélodie derrière le masque


La curiosité du jeune chanteur est chatouillée lorsque l’individu lui affirme qu’il avait vu tout ce qui avait été intéressant. C’est en fronçant légèrement les sourcils qu’il lui demande où il voulait en venir en disant cela, il ne veut pas se faire des plans sur la comète jusqu’à croire qu’il le complimente. Aspen sait qu’il n’est pas le meilleur et qu’il doit s’améliorer dans ce milieu, il n’est qu’un amateur. Le châtain le regard, avec la conviction que ce n’est pas de lui qu’il parle, comment peut-il aimer sa performance ? Le jeune garçon est conscient que des personnes ont aimées sa prestation, mais de là à surpasser les autres artistes c’est complètement tiré par les cheveux. En baissant sa tête, il remarque que l’individu fait un pas vers lui. Par réflexe, l’étudiant recule d’un pas, essayant d’avoir un espace personnel considéré. Il relève sa tête à l’entente des paroles de cet homme, il se fiche de lui n’est-ce pas ? Il lui lance ce regard, surpris et à la fois… fâché ? Il ne sait pas comment réagir face à cette réponse qu’il considère complètement tirée par les cheveux. Il a vraiment du mal à accepter les compliments, même s’ils lui font plaisir et lui redonnent courage, il ne sait pas, il est probablement allergique aux compliments. « Je… Hum… », parvient-il à dire alors qu’il essaye de chercher une réponse à cette affirmation. « Je… Je suppose que je dois finalement et réellement vous remercier… », il détourne son regard, en se grattant la nuque. « Alors merci. », finit-il par dire, en détournant son regard. Il a l’impression d’en profiter, profiter du compliment de cet inconnu pour monter d’un cran son égo. Il déteste ça, il déteste son égo, il préfère Aurora ! Aurora ne profite de rien, Aurora fait seulement son boulot, Aurora s’en fiche des autres et avance dans son destin sans sourciller ! Aurora n’est malheureusement qu’un masque et une image qu’il donne. Tout le monde portent des masques, Aspen l’a très bien discerner depuis ces années. Les gens portent des masques, que ce soit en bien ou en mal; le châtain le vit et l’a toujours vécu. Alors peut-être que cet homme porte un masque, aussi. Peut-être que ce n’est qu’une illusion et qu’en réalité, il se fiche de lui. La confiance ne tient qu’à un seul fil, tout peut s’écrouler en une seule seconde et Aspen ne veut plus le vivre. C’est pour cela, qu’il tient la barrière du vouvoiement ça lui offre une légère carapace. Lui ayant fait remarqué que fumer c’est mauvais pour la santé, le jeune garçon prend subitement peur, il avait été indiscret en lui faisant cette réflexion et le voilà qu’il s’excuse, en ayant énormément peur que cet individu ne lui crache dessus. Il montre sa fragilité, et c’est bien malheureux. « V-vous… Vous devriez vous le répéter à vous même. », affirme-t-il, en relevant son soudain regard de chiot, « Enfin, ce que je veux dire c’est que vous devriez combattre cette envie de fumer par vous même, ça vous rendra plus fort. », finit-il par dire. C’est qu’il ne sait pas vraiment ce qu’il raconte. Ah, c’est qu’il répète les choses que son psychologue lui disait quand il y allait. Il espère sur le coup, que ça pourrait aider cet inconnu. Il ne sait même pas pourquoi il l’aide, peut-être que ce n’est pas utile, bien même que cet homme n’y appliquera rien du tout le lendemain. Aspen est surpris à la soudaine question du brun, il ressent une boule au ventre jusqu’à presque avoir subitement un vertige. C’est indiscret, très indiscret, cet homme vient de se mettre sur une pente vertigineuse en posant cette question. Et pourtant, l’étudiant y répond sans montrer un brin d’émotions dans ses paroles. Il répond, sans purs sentiments. « Le masque fait parti du spectacle désormais. », avoue-t-il. « Je ne me vois pas me présenter au cabaret sans un masque. », finit-il par dire, essayant de détourner la chose. C’est certain que ça dérange le jeune garçon de parler de choses indiscrète, mais ce masque a l’air d’intriguer cet homme et pour une raison qui saurait échapper l’étudiant. Il garde le masque dans ses mains, comme si c’était la chose la plus précieuse sur cette terre. « C’est un peu ça… Oui. », répond-il. « Je ne vois pas le visage des spectateurs, alors c’est comme si je chantais pour moi-même. », Mais Aspen, tu mens. Il marque une pause, un petit silence s’impose pour le jeune étudiant. Il parle trop, il parle beaucoup trop pour son esprit qui cherche le calme. C’est inhabituel pour Aspen d’être interpellé à la fin d’un spectacle, il ne retrouve pas sa routine et c’est inconfortable. « Je… Je suis Aurora, au fait. », ajoute-t-il à l’encontre de son confort. « Et vous…? », demande-t-il, histoire d’avoir un prénom à mettre sur la tête de cet homme.

(c) DΛNDELION



☽☽ de tes clartés tu remplis, vallons, bois et plaines, et mon âme, au sein des nuits, redevient sereine. Astre pur, dans mon tourment. Ta flamme adoucie, me semble un regard aimant penché sur ma vie.

Owen Knight
avatar
Inscrit le : 13/10/2018
Messages : 53
Avatar : Chris Pratt
Crédits : avengedinchains
Date de naissance : 14/04/1988
Mes rps : DaniZackMilo


Bloc notes : danseur semi pro ^^



Afficher


Re: la mélodie derrière le masque ⋈ owen, le Mar 13 Nov - 11:21





la mélodie derrière le masque




_Owen est quelqu'un qui dit la grande majorité ce qu'il pense, il est quelqu'un de direct et qui ne mâche pas ses mots, comme ici où il a dit ce qu'il pense de sa performance sur cette scène il y a quelques instants tout juste, aurait-il eu à cet instant un ressenti différent si le mec en face de lui avait eu un autre regard, une autre attitude surement oui. Owen a été toute suite intriguée par le masque qu'il portait sur scène, mais pas seulement en découvrant son visage ce regard presque vide qui le fuit sans cesse, ce jeune homme est entouré d'un mystère épais, enfermer dans une armure, il s'est observé les gens il a fait cela toute sa vie et cela fait en quelque sorte parti de son métier aussi, de savoir cerné les individue face à lui et juger d'un regard. Le dicton dit, les apparences sont trompeuses, mais c'est une minorité. Le trois quarts du temps on reflète ce que nous sommes au fond de nous. Cela vaut aussi pour lui, il est comme son physique solide et sûr de lui, physiquement parlant, toujours le sourire aux lèvres, car il veut voir la vie comme une immense récré, c'est par de son métier qu'il a appris à sourire à tout va, la vie peut s'arrêter en un claquement de doigt, ou plus exactement avec la pression d'un doigt sur une arme. Il ne lâche pas des yeux alors que ce dernier hésite et finit par le remercier en évitant avec application son regard.
-Tu supposes mal. Un compliment cela s'accepte et se savoure. Tu n'as pas à me remerciais.Surtout qu'il a l'impression qu'il se force, pas tout à fait, c'est sa timidité, comme si c'était dur à croire que quelqu’un puisse apprécier son talent. Il porte toujours ce masque invisible, il a même l'impression que son compliment l'enferme davantage. Il n'a esquissé aucun sourire, il espère donc qu'intérieurement il appréciait ses mots qu'il a formulés avec sincérité. Owen ne sait pas comment gérer cette situation, comment parler avec lui. Il dirige des machos en puissance ou en acharnement des soldats aguerris, il n'a pas besoin de mâcher ses mots avec eux. Ils sont tous sauf tendre, du moins il ne le montre que peu et surtout pas pendant les manœuvres ou pendant une mission. La conversation entres les deux a dévié sur son arrêt du tabac prochaine, du moins il va essayer,  c'est un combat de tout les jours et que Owen aimerait bien remporter, il ne peu que sourire a la déclaration du jeune homme, il a tellement raison  du moins pour le fait de se le répéter pour que son mentale prenne le dessus sur l'envie de nicotine qui est tellement forte parfois, seul les ancien fumeurs peuvent le comprendre.
-Je vais suivre ton conseil.
Lance-t-il avec un sourire dans la voix. Depuis le début Owen est intrigué par son masque, qu'il tient toujours entre les mains et triture comme si c'était un talisman le protégeant, il a posé la question indiscrète du port de son masque sur scène. Il voit bien qu'il vient de déstabiliser de jeune homme, son attitude a changer son regard s'est agrandie, les traits de porcelaine se sont tendus, tout son être vibre imperceptiblement, c'était la question à ne pas poser, mais c'était plus fort que lui. Le masque fait partie du spectacle désormais Déclare-t-il, cela il peut comprendre. Il allait lui demander pourquoi, mais il poursuit et sa pensée elle fuse. Les gens sont méchants, c'est malheureusement dans la nature humaine, chaque jour qui passe nous pouvons être confronté à différents sentiments, sur une palette tellement large. Il n'a jamais souffert de moquerie, mais son meilleur ami oui dû à son orientation sexuelle, la même que la sienne au final sauf que lui il ne le dit pas encore ouvertement, il s'en cache un peu moins on va dire, mais cela et un autre sujet.
-Je comprends, mais si c'était vraiment le cas vous ne seriez pas ici, sur cette scène. Vous chantez pour vous... mais aussi pour la reconnaissance. Il cherche son regard mais il doute de pouvoir à un moment l'accrocher, un fin silence s'étale entre eux deux, Owen aurait plein d'autres questions, mais il sait aussi qu'il va devoir en garder pas mal pour lui. Owen relève son regard et un sourire large fend on visage alors qu'il se présente... Aurora ? C'est plutôt féminin comme prénom... ou bien est-ce son nom de scène... il ne se souvient pas du moment où ils l'ont présenté, mais cela doit être écrit sur le programme qu'il a plié dans sa poche arrière.
-Aurora ? Hum...D'accord enchanté Aurora.
Il esquisse à nouveau un sourire, il ne va pas le forcer à lui dire on vrai nom.
- Owen... Owen Knight. heu ça te dit d'aller jusqu’à distributeur là-bas j'ai soif... je t'invite.
Il se dit qu'il n'aura peut-être pas envie de rentrée dans le cabaret avec tous ce monde et lui n'a pas envie de croiser Cindy, discrète comme elle est, elle risque de croire que j'ai rencontré quelqu’un et de faire un impair, ça serait une cata.



(c) DΛNDELION


Soleil noir.C’est seulement quand on a tout perdu qu’on est libre de faire tout ce qu’on veut.
Fight Club, Tyler.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: la mélodie derrière le masque ⋈ owen, le

la mélodie derrière le masque ⋈ owen

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Autres lieux-