AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

ϟ Groupe 2


Unknown Shadow
avatar
Inscrit le : 04/11/2013
Messages : 246
Crédits : Eden memories
Date de naissance : 01/01/1914


ϟ Groupe 2, le Mar 16 Oct - 11:47


Le calvaire du Groupe 2 (Elijah & Presley) 


Et soudain le noir…

Vous vous réveillez groggy, comme si vous aviez étés drogués sans trop savoir comment. Vous avez des flashs, la salle qui se rempli de fumée… Une odeur désagréable qui chatouille le nez, l’angoisse se lisant sur certains visages et vous vous réveillez seul. Votre main est attachée à un bracelet épais, une chaine reliée à un autre visage, impossible à défaire. Un trou, sans doute pour insérez une clé que vous n’avez pas…  


Vous êtes dans un endroit exigu. Vous êtes assis sur de la paille. Une sale odeur de merde vous donne envie de vomir. Votre tombe ressemble à une vieille cabane en bois seulement meublée d'une cheminée sans doute bouchée, d'un rocking chair qui semble se balancer mystérieusement seul et de quelques cadres. Rien de particulier à première vue et puis, un grognement sous vos pieds se fait entendre, une trappe par laquelle s'échappe des bruits à faire palir le plus courageux d'entre vous. Un bruit d'animal qui annonce la mort, il semble sentir votre présence et donne des coups sur cette trappe cadenassée. Est-ce qu'elle tiendra le coup avant que vous ne parveniez à sortir ? D'ailleurs, la sortie, une solide porte qui contraste avec la fragilité de la cabane. Un pavé numérique, deux chiffres à trouver. Tout est jouable. Cherchez les deux chiffres manquant et peut-être que vous sortiez à temps de cet endroit qui pue la mort.


HORS JEU :

Vous l'avez compris, pour sortir, vous devrez trouver deux chiffres qui sont cachés quelque part dans cette lugubre cabane. A chaque fois que vous lancerez le dé du destin et que vous tombez sur le chiffre 6, vous obtiendrez un chiffre qui vous permettra de sortir... Mais attention. A chaque fois que vous tomberez sur le chiffre 1, le cadenas empêchant la bête de sortir se brisera un peu plus... Je vous conseille d'être chanceux aux dés... Vous n'avez droit qu'à trois erreurs.

Bonne chance !
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1163
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : FRIMELDA (signa) t-rex ♥ (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (7/5)


- Charlie #3
- Event - Presley
- Poppy #2
- Esvir #2
- Aksel & Poppy
- Jason #5
- Scar #3
- Jellybee

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





En ligne
Re: ϟ Groupe 2, le Lun 22 Oct - 17:33










Quoi de mieux que de réveiller aux côtés de quelqu'un, amoureusement lié l'un à l'autre, pour l'éternité, prêts à vivre une expérience effrayante qui s'appelle "la vie"? Une bonne odeur de merde vient enivrer mes narines à la place de somptueux pancakes et je ne peux pas rêver de mieux. J'ouvre les yeux, observe le plafond. Pourquoi me suis-je lancé là-dedans? Mon excursion avec la rousse de la dernière fois n'avait pas suffit? Je tourne la tête du côté de la jeune femme avec laquelle je dois arriver jusqu'au bout et je soupire avant de me faire secouer pour un je-ne-sais-quoi en dessous de nous. Je me lève en trombe mais reviens rapidement à ma place, n'ayant pas remarqué les chaînes qui nous attachaient. "Putain." grognais-je en m'asseyant en tailleur, ma main libre à l'endroit de la bosse à venir. Mon regard se porte sur les objets dans la salle. Un rocking chair qui bouge, des tableaux assez glauques, une cheminée et une porte. Je me redresse plus lentement et tente d'avancer vers la sortie mais j'ai un boulet humain accroché à mon poignet. "Bon, la belle au bois dormant, réveille toi, on n'a pas que ça à foutre et je viendrais pas t'embrasser pour que tu te lèves comme une rose." Je marque une pause, la dévisage de haut en bas avec mépris et arrogance avant de rajouter : Plutôt mourir." lui dis-je en tirant un grand coup pour la faire trainer au sol. Je tente de m'approcher de la porte; un pavé numérique, une note à trous. "Bon, dis moi les deux premiers chiffres autre que 7 et 4 qui te viennent en tête." lui dis-je pour tenter de trouver la combine. "Réfléchis bien, je te laisse ta chance en tant que femme et intuition vu qu'apparemment ça colle, sinon on passe à la méthode masculine, on fonce dans le tas, on crame la baraque et on se met derrière la porte. L'important c'est de sortir non? Peu importe la méthode et ces putains de chiffres." ajoutais-je agressivement. "Par contre, si tu te trompes, on se fait bouffer pour Cerbères ou je ne sais ce qu'il y a là-dessous." continuais-je à râler.
(c) DΛNDELION

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄



i lost myself somewhere in the darkness
Presley Montesano
femme à l'amer
avatar
Inscrit le : 12/09/2018
Messages : 293
Avatar : Lily Collins.
Crédits : anesidora (avatar) ; collinsgifs (gif)
Date de naissance : 15/02/1989
Mes rps :
╸DISPONIBLE╺

alistaire #4aloïszeuselijah (event halloween)


terminés : lloyd #1 ; alistaire #1 ; alistaire #2 ; alistaire #3.
abandonnés : lloyd #2 ;

Bloc notes :




Re: ϟ Groupe 2, le Lun 19 Nov - 16:20

Ses yeux papillonnent, les sensations sont inconfortable. Cette odeur si intense lui arrache un haut-le-cœur. Elle qui a l’habitude, dans son métier, de croiser des horreurs, n’a jamais rien senti d’aussi affreux. Elle recouvre la vue, quelque peu floue un instant. Du bois, partout, un espace confiné. Comment est-ce qu’elle a atterri ici ? Rien ne lui vient en mémoire pour l’instant, ce n’est pas le plus important à vrai dire. Sous ses pieds, une trappe, le plancher bouge dangereusement. On frappe, on cogne, un cadenas tient miraculeusement cette bête en cage, ou quoi que ce soit d’autre d’ailleurs. Soudain, on tire sur sa main. Elle tourne la tête sous l’effet d’une douleur aiguë, elle constate avec effroi qu’elle est menottée à quelqu’un. Un garçon, plus précisément. L’air siffle entre ses dents serrées, l’attache en métal lui enserre beaucoup trop le poignet, lui lacérant l’épiderme. Quelques gouttes de sang perlent sa peau de porcelaine. La situation est désastreuse, elle passe sa main libre sur son visage, fermant les yeux. Elle cherche à retrouver son sang-froid, celui qu’elle cherche au fond d’elle dans une situation d’urgence. Le garçon a côté d’elle se lève soudain, une rage semble l’animer. Il a l’air d’un gamin. Presley relève la tête, étrangement sereine. Plus pour longtemps puisque les propos de ce mec lui donne envie de le gifler, qui plus est quand il la traîne par la menotte sur ce sol dégueulasse. Elle grimace, il ne pait rien pour attendre, ce bougre. Elle le laisse finir sa tirade d’illuminé avant. Un code ? Elle regarde le dispositif. Comment il peut tout lui mettre tout sur le dos ? Ils sont deux et doivent faire avec. Elle s’appuie contre le mur pour se relever, c’est un regard noir qu’elle braque à présent sur lui. « Hey ! » hurle-t-elle. « Traite-moi encore une fois comme tu viens de le faire et j’fais sauter ce cadenas à coup d’pied ! » continua-t-elle, il a fallu une minute pour que ce mec la rende folle de rage, surtout qu’il ne faudrait pas grand-chose pour ce putain d’cadenas s’envole en fumée. « T’as peur, pas de soucis, j’veux bien l’entendre mais rien ne t’autorise ton comportement d’merde ! » lâche-t-elle, malaxant son poignet de sa main libre. « On nous a mis à deux dans cette galère, on doit chercher à deux, on prend les décisions à deux et on s’en sortira à deux, c’est bien compris ? » Son regard se détend quelque peu alors qu’elle s’approche de lui et donc, du pavé numérique. Un sept et un quatre n’ouvrent pas la porte, c’est clair. Elle regarde autour d’elle, son environnement. Le basculement de cette affreuse chaise lui donne des frissons dans l’dos mais pas au point de perdre son calme. Il y a trois cadres dans la pièce, peut-être un indice. Elle va chercher trop loin, non ? « Je propose le trois et le six, t’en dis quoi ? » dit-elle, d’un ton redevenu neutre, alors qu’elle croise le regard de l’inconnu. S’il est d’accord, il n’aura qu’à le marquer et on continuera à chercher, il faut qu’ils trouvent, ensemble.

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄



i am not afraid anymore, ready to face this, dying to taste this, sick sweet warmth. i am not ashamed anymore and touch me like you nerver, wrawling underneath my skin. devil underneath your grin, sweet thing.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1163
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : FRIMELDA (signa) t-rex ♥ (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (7/5)


- Charlie #3
- Event - Presley
- Poppy #2
- Esvir #2
- Aksel & Poppy
- Jason #5
- Scar #3
- Jellybee

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





En ligne
Re: ϟ Groupe 2, le Mer 21 Nov - 18:28










Ses remarques et ses avertissements entre dans une oreille mais sortent rapidement de l'autre. Qu'elle le casse le cadenas, ça m'étonnerait qu'elle s'en sorte face au démon qui est enfermé à l'intérieur. De mon côté, je n'ai absolument rien à perdre. Finir bouffer ou assassiner, dans tous les cas, plus les jours passent, plus j'ai un pied dans la tombe donc à quoi bon. J'hausse les épaules, écoute rapidement sa petite réplique sortit tout droit d'un blockbuster à la con et secoue la tête. "Si tu veux mais s'il faut que je te sacrifie pour sauver ma peau, sache que je ne réfléchirai pas à deux fois." la prévenais-je avant qu'elle parle du coeur du problème, ces putains de numéros. On peut toujours essayé. J'entre les numéros comme il le faut sur le boitier en espérant que rien ne bouge entre temps. Mais un bruit grinçant se fait entendre. Bon sang, je n'aurais jamais dû l'écouter. Ne jamais écouter une femme. Règle de vie. "Il faut penser à l'ordre aussi, le 7 et le 4 sont des chiffres déjà présents et...." Un rapide calcul se fait en tête. "11." Je tente après sa combinaison d'entrer mes chiffres: 7141.

//lance les dés//

Chiffre pair: Il semblerait que la combinaison fonctionne. J'arque un sourcil, une mine complètement contrariée. "C'est tout? Sérieusement, vous n'auriez pas pu faire un poil plus difficile? Vous nous prenez vraiment pour des abrutis. Oh, Jigsaw ou je ne sais qui, donne nous quelque chose de plus corsé!" me mettais-je à gueuler en l'air pour essayer de faire bouger les choses. La porte s'ouvre et nous donne accès à...

Chiffre impair: Plus qu'un seul et unique essai. Le cadenas est déjà bien entamé et sous les coups de tête, la chose peut s'enfuir à tout moment, peu importe que le code soit écrit. Les chiffres cités peuvent être réutilisés. Réfléchis, réfléchis, réfléchis. J'observe chaque recoin de la pièce tentant de trouver quelque chose de plus logique, analysant chaque objet, me mettant même à compter les détails les plus stupides. 7 et 4. 4 et 7. Sept barreaux cylindriques en tout sur la chaise, deux personnes, quatre murs, un code. Je tente de faire le tout dans l'ordre, respirant profondément avant que quelque chose ne se passe. La trappe se relève, j'appuie sur valider, nous n'avons que quelques secondes pour nous sauver.
(c) DΛNDELION

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄



i lost myself somewhere in the darkness
Unknown Shadow
avatar
Inscrit le : 04/11/2013
Messages : 246
Crédits : Eden memories
Date de naissance : 01/01/1914


Re: ϟ Groupe 2, le Mer 21 Nov - 18:28

Le membre 'Elijah Fitzgerald' a effectué l'action suivante : Lancer les dès !


'Destin' :

Résultat : 2
Presley Montesano
femme à l'amer
avatar
Inscrit le : 12/09/2018
Messages : 293
Avatar : Lily Collins.
Crédits : anesidora (avatar) ; collinsgifs (gif)
Date de naissance : 15/02/1989
Mes rps :
╸DISPONIBLE╺

alistaire #4aloïszeuselijah (event halloween)


terminés : lloyd #1 ; alistaire #1 ; alistaire #2 ; alistaire #3.
abandonnés : lloyd #2 ;

Bloc notes :




Re: ϟ Groupe 2, le Mar 27 Nov - 23:10

Qu’est-ce qui est pire dans cette situation ? Être enchainé au pire connard qu’elle ait croisé de sa vie ou alors être enfermé avec cette chose qui martèle sous ses pieds ? Sur le coup, elle ne sait pas. L’interne n’est pas aux bouts de ses peines avec lui. Alors qu’elle le somme d’arrêter de se comporter comme ça, jusqu’à menacer sous l’effet de la colère, il lui sort la réplique qui lui glace instantanément. Elle se fige, le souffle coupé une seconde. Avec quel putain de monstre elle était tombée, bordel de merde ? Il ne mesure pas ses propos, c’est une blague, pas vrai ? Même si elle ne le portait pas dans son cœur, jamais elle ne lui voudrait de mal. Aussi con qu’il soit, il reste un être humain. Elle se sent mal tout d’un coup, la nausée venant lui comprimer l’esprit. Elle enserre son ventre de ses bras, tentant de contrôler sa respiration. Elle perd le contrôle. « Pauvre taré. » souffle-t-elle. Après quelques instants et une volonté surhumaine, elle finit par se concentrer sur les chiffres, proposant deux donc un dû au hasard. Il n’est pas idiot pour autant et termine la combinaison en additionnant les chiffres qu’elle venait de proposer. Il entre la combinaison et dans un son grinçant, la porte s’ouvre doucement. Presley hausse les sourcils. Quoi ? Du premier coup, comme ça ? Enfin, il reste toujours deux immenses problèmes : elle est toujours enchaînée à ce gars et ils ne sont pas sorti, apparemment. Il râle parce que c’est trop facile. « Je ne me réjouirais pas trop vite non plus, si j’étais toi. » dit-elle, doucement. « Viens, on s’en va de cet endroit de mort. » dit-elle, en avançant. Elle pousse la porte en grand, il fait si sombre. Ils avancent de quelques pas quand soudain, un bruit intense de métal qui saute puis de la taule, tout se passe en quelques secondes. Presley s’est retourné vivement, elle a mis une seconde pour comprendre l’horreur qui se trouve sous ses yeux. La chose qui était sous leur pied, est maintenant à l’air libre. Cette bête est indescriptible, une monstruosité sortit de nulle part. Seulement, elle charge vers eux. Il n’en fallu pas plus à Presley pour partir en courant, la peur au ventre. Un cri strident raisonne dans les couloirs, Presley est totalement en roue libre. Guidée par son instinct, elle tente par tous les moyens de se mettre à l’abri. Elle et son compagnon d’infortune.

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄



i am not afraid anymore, ready to face this, dying to taste this, sick sweet warmth. i am not ashamed anymore and touch me like you nerver, wrawling underneath my skin. devil underneath your grin, sweet thing.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1163
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : FRIMELDA (signa) t-rex ♥ (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (7/5)


- Charlie #3
- Event - Presley
- Poppy #2
- Esvir #2
- Aksel & Poppy
- Jason #5
- Scar #3
- Jellybee

Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





En ligne
Re: ϟ Groupe 2, le Ven 21 Déc - 21:54










Si cette jeune femme pense que je vais changer de comportement pour ses beaux yeux, elle se fourre le doigt dans l'oeil. D'autant plus qu'ils ne sont pas si beaux que ça; ceux d'Albane, de Scar ou de Poppy le sont mille fois plus. Mais là n'est pas la question. Elle me dit de ne pas me réjouir trop vite de ma victoire et me propose de sortir. Moi qui pensais que ce n'était que pour un plaisir intellectuel, dites-moi, mais je me suis planté en beauté. Je soupire avant de retenir ma respiration après le bruit causé par la bête enfermée. La brune se met à courir, oubliant probablement sur le coup que j'étais attaché à elle, je me vautre au sol et galère à me redressant, la faisant tomber avec moi dans la neige. Je lui tends la main pour qu'elle se lève et nous reprenons notre course. Je savais bien que c'était une mauvaise idée de s'inscrire dans ce genre de divertissements. Au loin, une forêt presque effacée par le brouillard. Nous nous y plongeons. "Emboîte mes pas." lui ordonnais-je. Une forêt, une maisonnette à ses côtés. "Un repère de chasseur. Il y a probablement des pièges." rajoutais-je pour ne pas qu'elle se sente offusquée, la pauvre. J'arrête ma route et regarde le premier arbre avant de m'y avancer et de m'accroupir pour lui faire la courte échelle. "Prends la première branche, histoire qu'on tombe pas connement." continuais-je avant de monter à mon tour dans l'arbre et d'essayer d'observer la bête mais en vain. Avoir l'ouïe fine. C'est ce qu'il faut. La mienne n'est pas développée à 100% mais elle est déjà assez efficace. Je me rappelle même d'avoir contré un tueur qui se pensait compétent alors qu'il n'était qu'un incapable. C'était... pathétique. Un soupir presque retenu, le regard vers l'horizon. "Tu te rappelles de l'histoire de Cerbère? Qu'est-ce qu'il veut? Aime? Je sais que Hadès est son maître, mais je me rappelle vaguement de la suite." lui dis-je dans un murmure audible que par la brune.
(c) DΛNDELION

Spoiler:
 

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄



i lost myself somewhere in the darkness
Contenu sponsorisé


Re: ϟ Groupe 2, le

ϟ Groupe 2

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Le reste du monde-