AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

ϟ Groupe 2


Unknown Shadow
Unknown Shadow
Inscrit le : 04/11/2013
Messages : 248
Crédits : Eden memories
Date de naissance : 01/01/1914


ϟ Groupe 2, le Mar 16 Oct - 11:47


Le calvaire du Groupe 2 (Elijah & Presley) 


Et soudain le noir…

Vous vous réveillez groggy, comme si vous aviez étés drogués sans trop savoir comment. Vous avez des flashs, la salle qui se rempli de fumée… Une odeur désagréable qui chatouille le nez, l’angoisse se lisant sur certains visages et vous vous réveillez seul. Votre main est attachée à un bracelet épais, une chaine reliée à un autre visage, impossible à défaire. Un trou, sans doute pour insérez une clé que vous n’avez pas…  


Vous êtes dans un endroit exigu. Vous êtes assis sur de la paille. Une sale odeur de merde vous donne envie de vomir. Votre tombe ressemble à une vieille cabane en bois seulement meublée d'une cheminée sans doute bouchée, d'un rocking chair qui semble se balancer mystérieusement seul et de quelques cadres. Rien de particulier à première vue et puis, un grognement sous vos pieds se fait entendre, une trappe par laquelle s'échappe des bruits à faire palir le plus courageux d'entre vous. Un bruit d'animal qui annonce la mort, il semble sentir votre présence et donne des coups sur cette trappe cadenassée. Est-ce qu'elle tiendra le coup avant que vous ne parveniez à sortir ? D'ailleurs, la sortie, une solide porte qui contraste avec la fragilité de la cabane. Un pavé numérique, deux chiffres à trouver. Tout est jouable. Cherchez les deux chiffres manquant et peut-être que vous sortiez à temps de cet endroit qui pue la mort.


HORS JEU :

Vous l'avez compris, pour sortir, vous devrez trouver deux chiffres qui sont cachés quelque part dans cette lugubre cabane. A chaque fois que vous lancerez le dé du destin et que vous tombez sur le chiffre 6, vous obtiendrez un chiffre qui vous permettra de sortir... Mais attention. A chaque fois que vous tomberez sur le chiffre 1, le cadenas empêchant la bête de sortir se brisera un peu plus... Je vous conseille d'être chanceux aux dés... Vous n'avez droit qu'à trois erreurs.

Bonne chance !
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
Elijah Fitzgerald
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1357
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : class white stuff (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (4/5)


- Milo
- Edelynne
- Bambie
- Poppy #8


Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





Re: ϟ Groupe 2, le Lun 22 Oct - 17:33










Quoi de mieux que de réveiller aux côtés de quelqu'un, amoureusement lié l'un à l'autre, pour l'éternité, prêts à vivre une expérience effrayante qui s'appelle "la vie"? Une bonne odeur de merde vient enivrer mes narines à la place de somptueux pancakes et je ne peux pas rêver de mieux. J'ouvre les yeux, observe le plafond. Pourquoi me suis-je lancé là-dedans? Mon excursion avec la rousse de la dernière fois n'avait pas suffit? Je tourne la tête du côté de la jeune femme avec laquelle je dois arriver jusqu'au bout et je soupire avant de me faire secouer pour un je-ne-sais-quoi en dessous de nous. Je me lève en trombe mais reviens rapidement à ma place, n'ayant pas remarqué les chaînes qui nous attachaient. "Putain." grognais-je en m'asseyant en tailleur, ma main libre à l'endroit de la bosse à venir. Mon regard se porte sur les objets dans la salle. Un rocking chair qui bouge, des tableaux assez glauques, une cheminée et une porte. Je me redresse plus lentement et tente d'avancer vers la sortie mais j'ai un boulet humain accroché à mon poignet. "Bon, la belle au bois dormant, réveille toi, on n'a pas que ça à foutre et je viendrais pas t'embrasser pour que tu te lèves comme une rose." Je marque une pause, la dévisage de haut en bas avec mépris et arrogance avant de rajouter : Plutôt mourir." lui dis-je en tirant un grand coup pour la faire trainer au sol. Je tente de m'approcher de la porte; un pavé numérique, une note à trous. "Bon, dis moi les deux premiers chiffres autre que 7 et 4 qui te viennent en tête." lui dis-je pour tenter de trouver la combine. "Réfléchis bien, je te laisse ta chance en tant que femme et intuition vu qu'apparemment ça colle, sinon on passe à la méthode masculine, on fonce dans le tas, on crame la baraque et on se met derrière la porte. L'important c'est de sortir non? Peu importe la méthode et ces putains de chiffres." ajoutais-je agressivement. "Par contre, si tu te trompes, on se fait bouffer pour Cerbères ou je ne sais ce qu'il y a là-dessous." continuais-je à râler.
(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


In order to light to shine so brightly, the darkness must be present.
- Francis Bacon
Presley Montesano
« LA VITA È BELLA »
Presley Montesano
Inscrit le : 12/09/2018
Messages : 562
Avatar : Lily Collins.
Crédits : lunaeye (avatar) ; collinsgifs (gif)
Date de naissance : 15/02/1989
Bloc notes :
╸RELATIONSHIPS╺


Elle est profondément amoureuse d'Alistaire.
Elle veut aider Esvir.
Hourie, future pote de shopping.
Zeus l'a sauvé de l'abîme.
Elle côtoie le sauna avec Marlon.
Elle doit apprendre à connaître Lowell.
Elle ne veut plus jamais croiser Elijah.
you ?




Re: ϟ Groupe 2, le Lun 19 Nov - 16:20

Ses yeux papillonnent, les sensations sont inconfortable. Cette odeur si intense lui arrache un haut-le-cœur. Elle qui a l’habitude, dans son métier, de croiser des horreurs, n’a jamais rien senti d’aussi affreux. Elle recouvre la vue, quelque peu floue un instant. Du bois, partout, un espace confiné. Comment est-ce qu’elle a atterri ici ? Rien ne lui vient en mémoire pour l’instant, ce n’est pas le plus important à vrai dire. Sous ses pieds, une trappe, le plancher bouge dangereusement. On frappe, on cogne, un cadenas tient miraculeusement cette bête en cage, ou quoi que ce soit d’autre d’ailleurs. Soudain, on tire sur sa main. Elle tourne la tête sous l’effet d’une douleur aiguë, elle constate avec effroi qu’elle est menottée à quelqu’un. Un garçon, plus précisément. L’air siffle entre ses dents serrées, l’attache en métal lui enserre beaucoup trop le poignet, lui lacérant l’épiderme. Quelques gouttes de sang perlent sa peau de porcelaine. La situation est désastreuse, elle passe sa main libre sur son visage, fermant les yeux. Elle cherche à retrouver son sang-froid, celui qu’elle cherche au fond d’elle dans une situation d’urgence. Le garçon a côté d’elle se lève soudain, une rage semble l’animer. Il a l’air d’un gamin. Presley relève la tête, étrangement sereine. Plus pour longtemps puisque les propos de ce mec lui donne envie de le gifler, qui plus est quand il la traîne par la menotte sur ce sol dégueulasse. Elle grimace, il ne pait rien pour attendre, ce bougre. Elle le laisse finir sa tirade d’illuminé avant. Un code ? Elle regarde le dispositif. Comment il peut tout lui mettre tout sur le dos ? Ils sont deux et doivent faire avec. Elle s’appuie contre le mur pour se relever, c’est un regard noir qu’elle braque à présent sur lui. « Hey ! » hurle-t-elle. « Traite-moi encore une fois comme tu viens de le faire et j’fais sauter ce cadenas à coup d’pied ! » continua-t-elle, il a fallu une minute pour que ce mec la rende folle de rage, surtout qu’il ne faudrait pas grand-chose pour ce putain d’cadenas s’envole en fumée. « T’as peur, pas de soucis, j’veux bien l’entendre mais rien ne t’autorise ton comportement d’merde ! » lâche-t-elle, malaxant son poignet de sa main libre. « On nous a mis à deux dans cette galère, on doit chercher à deux, on prend les décisions à deux et on s’en sortira à deux, c’est bien compris ? » Son regard se détend quelque peu alors qu’elle s’approche de lui et donc, du pavé numérique. Un sept et un quatre n’ouvrent pas la porte, c’est clair. Elle regarde autour d’elle, son environnement. Le basculement de cette affreuse chaise lui donne des frissons dans l’dos mais pas au point de perdre son calme. Il y a trois cadres dans la pièce, peut-être un indice. Elle va chercher trop loin, non ? « Je propose le trois et le six, t’en dis quoi ? » dit-elle, d’un ton redevenu neutre, alors qu’elle croise le regard de l’inconnu. S’il est d’accord, il n’aura qu’à le marquer et on continuera à chercher, il faut qu’ils trouvent, ensemble.

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮



i will be the Persephone to your Hades, the yin to your yang, the hope to yoir despair. it will ve the little light that gets in to your cracked and dejected soul. or better yet, i will be yours forever. if you just let me be.- cynthia go.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
Elijah Fitzgerald
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1357
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : class white stuff (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (4/5)


- Milo
- Edelynne
- Bambie
- Poppy #8


Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





Re: ϟ Groupe 2, le Mer 21 Nov - 18:28










Ses remarques et ses avertissements entre dans une oreille mais sortent rapidement de l'autre. Qu'elle le casse le cadenas, ça m'étonnerait qu'elle s'en sorte face au démon qui est enfermé à l'intérieur. De mon côté, je n'ai absolument rien à perdre. Finir bouffer ou assassiner, dans tous les cas, plus les jours passent, plus j'ai un pied dans la tombe donc à quoi bon. J'hausse les épaules, écoute rapidement sa petite réplique sortit tout droit d'un blockbuster à la con et secoue la tête. "Si tu veux mais s'il faut que je te sacrifie pour sauver ma peau, sache que je ne réfléchirai pas à deux fois." la prévenais-je avant qu'elle parle du coeur du problème, ces putains de numéros. On peut toujours essayé. J'entre les numéros comme il le faut sur le boitier en espérant que rien ne bouge entre temps. Mais un bruit grinçant se fait entendre. Bon sang, je n'aurais jamais dû l'écouter. Ne jamais écouter une femme. Règle de vie. "Il faut penser à l'ordre aussi, le 7 et le 4 sont des chiffres déjà présents et...." Un rapide calcul se fait en tête. "11." Je tente après sa combinaison d'entrer mes chiffres: 7141.

//lance les dés//

Chiffre pair: Il semblerait que la combinaison fonctionne. J'arque un sourcil, une mine complètement contrariée. "C'est tout? Sérieusement, vous n'auriez pas pu faire un poil plus difficile? Vous nous prenez vraiment pour des abrutis. Oh, Jigsaw ou je ne sais qui, donne nous quelque chose de plus corsé!" me mettais-je à gueuler en l'air pour essayer de faire bouger les choses. La porte s'ouvre et nous donne accès à...

Chiffre impair: Plus qu'un seul et unique essai. Le cadenas est déjà bien entamé et sous les coups de tête, la chose peut s'enfuir à tout moment, peu importe que le code soit écrit. Les chiffres cités peuvent être réutilisés. Réfléchis, réfléchis, réfléchis. J'observe chaque recoin de la pièce tentant de trouver quelque chose de plus logique, analysant chaque objet, me mettant même à compter les détails les plus stupides. 7 et 4. 4 et 7. Sept barreaux cylindriques en tout sur la chaise, deux personnes, quatre murs, un code. Je tente de faire le tout dans l'ordre, respirant profondément avant que quelque chose ne se passe. La trappe se relève, j'appuie sur valider, nous n'avons que quelques secondes pour nous sauver.
(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


In order to light to shine so brightly, the darkness must be present.
- Francis Bacon
Unknown Shadow
Unknown Shadow
Inscrit le : 04/11/2013
Messages : 248
Crédits : Eden memories
Date de naissance : 01/01/1914


Re: ϟ Groupe 2, le Mer 21 Nov - 18:28

Le membre 'Elijah Fitzgerald' a effectué l'action suivante : Lancer les dès !


'Destin' :

Résultat : 2
Presley Montesano
« LA VITA È BELLA »
Presley Montesano
Inscrit le : 12/09/2018
Messages : 562
Avatar : Lily Collins.
Crédits : lunaeye (avatar) ; collinsgifs (gif)
Date de naissance : 15/02/1989
Bloc notes :
╸RELATIONSHIPS╺


Elle est profondément amoureuse d'Alistaire.
Elle veut aider Esvir.
Hourie, future pote de shopping.
Zeus l'a sauvé de l'abîme.
Elle côtoie le sauna avec Marlon.
Elle doit apprendre à connaître Lowell.
Elle ne veut plus jamais croiser Elijah.
you ?




Re: ϟ Groupe 2, le Mar 27 Nov - 23:10

Qu’est-ce qui est pire dans cette situation ? Être enchainé au pire connard qu’elle ait croisé de sa vie ou alors être enfermé avec cette chose qui martèle sous ses pieds ? Sur le coup, elle ne sait pas. L’interne n’est pas aux bouts de ses peines avec lui. Alors qu’elle le somme d’arrêter de se comporter comme ça, jusqu’à menacer sous l’effet de la colère, il lui sort la réplique qui lui glace instantanément. Elle se fige, le souffle coupé une seconde. Avec quel putain de monstre elle était tombée, bordel de merde ? Il ne mesure pas ses propos, c’est une blague, pas vrai ? Même si elle ne le portait pas dans son cœur, jamais elle ne lui voudrait de mal. Aussi con qu’il soit, il reste un être humain. Elle se sent mal tout d’un coup, la nausée venant lui comprimer l’esprit. Elle enserre son ventre de ses bras, tentant de contrôler sa respiration. Elle perd le contrôle. « Pauvre taré. » souffle-t-elle. Après quelques instants et une volonté surhumaine, elle finit par se concentrer sur les chiffres, proposant deux donc un dû au hasard. Il n’est pas idiot pour autant et termine la combinaison en additionnant les chiffres qu’elle venait de proposer. Il entre la combinaison et dans un son grinçant, la porte s’ouvre doucement. Presley hausse les sourcils. Quoi ? Du premier coup, comme ça ? Enfin, il reste toujours deux immenses problèmes : elle est toujours enchaînée à ce gars et ils ne sont pas sorti, apparemment. Il râle parce que c’est trop facile. « Je ne me réjouirais pas trop vite non plus, si j’étais toi. » dit-elle, doucement. « Viens, on s’en va de cet endroit de mort. » dit-elle, en avançant. Elle pousse la porte en grand, il fait si sombre. Ils avancent de quelques pas quand soudain, un bruit intense de métal qui saute puis de la taule, tout se passe en quelques secondes. Presley s’est retourné vivement, elle a mis une seconde pour comprendre l’horreur qui se trouve sous ses yeux. La chose qui était sous leur pied, est maintenant à l’air libre. Cette bête est indescriptible, une monstruosité sortit de nulle part. Seulement, elle charge vers eux. Il n’en fallu pas plus à Presley pour partir en courant, la peur au ventre. Un cri strident raisonne dans les couloirs, Presley est totalement en roue libre. Guidée par son instinct, elle tente par tous les moyens de se mettre à l’abri. Elle et son compagnon d’infortune.

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮



i will be the Persephone to your Hades, the yin to your yang, the hope to yoir despair. it will ve the little light that gets in to your cracked and dejected soul. or better yet, i will be yours forever. if you just let me be.- cynthia go.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
Elijah Fitzgerald
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1357
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : class white stuff (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (4/5)


- Milo
- Edelynne
- Bambie
- Poppy #8


Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





Re: ϟ Groupe 2, le Ven 21 Déc - 21:54










Si cette jeune femme pense que je vais changer de comportement pour ses beaux yeux, elle se fourre le doigt dans l'oeil. D'autant plus qu'ils ne sont pas si beaux que ça; ceux d'Albane, de Scar ou de Poppy le sont mille fois plus. Mais là n'est pas la question. Elle me dit de ne pas me réjouir trop vite de ma victoire et me propose de sortir. Moi qui pensais que ce n'était que pour un plaisir intellectuel, dites-moi, mais je me suis planté en beauté. Je soupire avant de retenir ma respiration après le bruit causé par la bête enfermée. La brune se met à courir, oubliant probablement sur le coup que j'étais attaché à elle, je me vautre au sol et galère à me redressant, la faisant tomber avec moi dans la neige. Je lui tends la main pour qu'elle se lève et nous reprenons notre course. Je savais bien que c'était une mauvaise idée de s'inscrire dans ce genre de divertissements. Au loin, une forêt presque effacée par le brouillard. Nous nous y plongeons. "Emboîte mes pas." lui ordonnais-je. Une forêt, une maisonnette à ses côtés. "Un repère de chasseur. Il y a probablement des pièges." rajoutais-je pour ne pas qu'elle se sente offusquée, la pauvre. J'arrête ma route et regarde le premier arbre avant de m'y avancer et de m'accroupir pour lui faire la courte échelle. "Prends la première branche, histoire qu'on tombe pas connement." continuais-je avant de monter à mon tour dans l'arbre et d'essayer d'observer la bête mais en vain. Avoir l'ouïe fine. C'est ce qu'il faut. La mienne n'est pas développée à 100% mais elle est déjà assez efficace. Je me rappelle même d'avoir contré un tueur qui se pensait compétent alors qu'il n'était qu'un incapable. C'était... pathétique. Un soupir presque retenu, le regard vers l'horizon. "Tu te rappelles de l'histoire de Cerbère? Qu'est-ce qu'il veut? Aime? Je sais que Hadès est son maître, mais je me rappelle vaguement de la suite." lui dis-je dans un murmure audible que par la brune.
(c) DΛNDELION

Spoiler:
 

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


In order to light to shine so brightly, the darkness must be present.
- Francis Bacon
Presley Montesano
« LA VITA È BELLA »
Presley Montesano
Inscrit le : 12/09/2018
Messages : 562
Avatar : Lily Collins.
Crédits : lunaeye (avatar) ; collinsgifs (gif)
Date de naissance : 15/02/1989
Bloc notes :
╸RELATIONSHIPS╺


Elle est profondément amoureuse d'Alistaire.
Elle veut aider Esvir.
Hourie, future pote de shopping.
Zeus l'a sauvé de l'abîme.
Elle côtoie le sauna avec Marlon.
Elle doit apprendre à connaître Lowell.
Elle ne veut plus jamais croiser Elijah.
you ?




Re: ϟ Groupe 2, le Mer 23 Jan - 14:35

Son froid s’est fait la malle. Quel était le pourcentage que ce cadenas cède ? Il ne doit pas être bien énorme ou alors, quelqu’un a fait en sorte qu’il cède. Elle ne préfère pas s’attarder sur ce genre de réflexion, qui lui glacerait le sang.  Quoi qu’il en soit, elle a fui aussi vite qu’elle a pu, oubliant l’homme à laquelle elle était enchaînée. Ils tombent dans la neige, dans la pénombre. La brune ne réfléchit pas, attrapant la main qu’il lui tend. La bête à leur trousse, ils finissent leur course dans une forêt. Dense, ce genre de bois où la nuit change complètement l’atmosphère du lieu. Il lui dit de le suivre, la belle ne se fait pas prier une seule seconde. Ils dépassent une cabane, son compagnon la prévient qu’il s’agit de chasseurs, que des pièges sont probablement disséminer au sien des bois. « Parfait, tout va bien. » dit-elle, le plus bas possible, ce n’est pas le moment de faire de l’ironie mais elle ne contrôle plus grand-chose dans cette course effrénée. Soudain, ce garçon dont elle ignore encore tout stoppe sa course, lui sommant de monter dans l’arbre. Il est malin, vraiment, il a l’air d’avoir l’habitude d’être dans ce genre de situation. Elle ne préfère pas savoir pourquoi. Hochant la tête, elle s’exécute, se hissant sur la branche pour finir par tendre sa main vers lui, pour l’aider à se hisser. Elle vacille quelque peu mais jamais elle ne pourrait le laisser, qui qu’il soit. Les voilà en sécurité, au moins pour quelques instants. Presley ferme les yeux, tentant de rassembler ses esprits, de respirer doucement pour contrôler sa peur. L’un face à l’autre, la chaîne entre eux, le silence s’installe, guettant les moindres bruits dans l’obscurité. Soudain, il parle, la questionnant sur Cerbère, au sens mythologique du terme. « Tu as bien commencé. Gardien des enfers, les âmes lui offrait des gâteaux de miel pour apaiser sa férocité. » dit-elle à voix basse, capturant son regard sombre. L’Odysée, elle en connaît les mythes sur le bout de doigts, sa mère lui lisant quand elle était plus jeune. Elle fronce les sourcils une seconde. « Attends, tu ne penses pas qu’il faut prendre les choses au sens littéral ? » demande-t-elle, ayant soudainement peur que ses doutes se confirment. On aurait peut-être réellement sortir cette chose volontairement, que le jeu continue. Elle se pince alors les lèvres, se rendant compte que jusqu’ici, il lui a sauvé la vie. Il aura très bien pu lui casser le poignet pour la laisser seule et s’enfuir, bien que ça aurait barbare et sanguinaire. « Je… Merci, au fait. » dit-elle, la voix un peu pincée. « Tu aurais pu me laisser derrière toi mais tu ne l’as pas fait, quelque chose me dit que tu n’aurais eu aucun mal à me semer. » Une évidence. « Alors, merci à toi… Comment tu t’appelles, au fait ? » Elle tente avec une petit sourire, gêné. Elle n’est plus à ça près de se faire envoyer bouler. Elle croit toujours qu’il y a du bon en chacun, seulement avec certains, il faut creuser un moment avant de l’entrevoir.

HJ :
 

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮



i will be the Persephone to your Hades, the yin to your yang, the hope to yoir despair. it will ve the little light that gets in to your cracked and dejected soul. or better yet, i will be yours forever. if you just let me be.- cynthia go.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
Elijah Fitzgerald
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1357
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : class white stuff (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (4/5)


- Milo
- Edelynne
- Bambie
- Poppy #8


Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





Re: ϟ Groupe 2, le Ven 25 Jan - 1:27










Deux personnes dans un arbre, l'une presque terrorisée, l'autre agacé, la situation s'aggrave de plus en plus. La jeune femme continue la suite de ma légende et je la regarde, regardant un peu partout avec la lueur que dégage la lune. "Je n'en sais strictement rien, mais si telle est la solution, je suis prêt à faire tous les efforts du monde pour y mettre fin." lui répondis-je tout en gardant un œil sur la bête. Pourquoi c'est toujours dans les pires moments que les gens deviennent sentimentaux, reconnaissants et tout d'un coup adorables? A croire que c'est à leur heure de mort qu'ils se disent qu'être gentil les aidera à aller au paradis mais non Robert, si tu as été une merde durant toute ta vie, tu iras quand même en enfer, ne cherche pas. Je lui jette un rapide coup d’œil. C'est vrai que j'aurais pu la semer, qu'est-ce qui m'en empêcher? "Ne t'emballe pas, te péter le poignet ou me péter le mien aurait été plus long que de te relever donc reste concentrée, tu le veux bien?" Question bien évidemment rhétorique. "Elijah." lui répondis-je sans même lui retourner la question. Cerbère se rapproche de plus en plus et je ne sais que faire. J'ai tendance à être meilleur en improvisation pourtant.

// lancé de dé //

Chiffre impair : Je tente de monter le plus haut possible bien que la hauteur de la bête atteigne largement le sommet de l'arbre. Tout en gardant la femme à mes côtés, je parviens à attraper une ruche, peu importe si ce sont des abeilles ou même des frelons, je veux juste quelque chose pour amadouer la bête, peut-être qu'avec un peu de chance il y aura du miel à l'intérieur et il nous oubliera l'espace de quelques instants, le temps qu'on s'éclipse bien qu'il n'en fera qu'une bouchée mais qui ne tente rien n'a rien comme on dit.

Chiffre pair : La bête accélère son pas et la gueule grande ouverte, nous attaque, prêt à nous dévorer en un rien de temps mais l'image qu'elle projette se dématérialise, comme si ce chien n'était qu'un hologramme. Je porte un regard interrogateur à la jeune femme. "Penses-tu que je peux me réjouir maintenant?" lui demandais-je, fatigué mais surtout lassé. "Après, il est vrai que mon côté curieux aurait tendance à vouloir aller à la source, voir ce qui se passe exactement. Qu'en dis-tu?" Je lui demande son avis vu que je suis accroché à elle. "Ou tu préfères que je nous débarrasse de ça et tu rentres chez toi tranquillement?"
(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


In order to light to shine so brightly, the darkness must be present.
- Francis Bacon
Unknown Shadow
Unknown Shadow
Inscrit le : 04/11/2013
Messages : 248
Crédits : Eden memories
Date de naissance : 01/01/1914


Re: ϟ Groupe 2, le Ven 25 Jan - 1:27

Le membre 'Elijah Fitzgerald' a effectué l'action suivante : Lancer les dès !


'Destin' :

Résultat : 4
Presley Montesano
« LA VITA È BELLA »
Presley Montesano
Inscrit le : 12/09/2018
Messages : 562
Avatar : Lily Collins.
Crédits : lunaeye (avatar) ; collinsgifs (gif)
Date de naissance : 15/02/1989
Bloc notes :
╸RELATIONSHIPS╺


Elle est profondément amoureuse d'Alistaire.
Elle veut aider Esvir.
Hourie, future pote de shopping.
Zeus l'a sauvé de l'abîme.
Elle côtoie le sauna avec Marlon.
Elle doit apprendre à connaître Lowell.
Elle ne veut plus jamais croiser Elijah.
you ?




Re: ϟ Groupe 2, le Lun 4 Fév - 21:46

De vieux souvenirs refont surface avec les interrogations de ce garçon, qui se trouve juste en face de moi, assis sur cette branche. Je lui demande s’il est possible que cela vienne de cette légende, qu’il y a un lien à faire avec la situation. Peu lui importe bien, du moment que cette mascarade se termine. J’hoche la tête. Dans un sens, je suis plutôt d’accord avec lui, pour une fois. Quelques secondes plus tard, je ne peux pas m’empêcher de le remercier. C’est comme ça, je suis comme ça. Persuadée qu’il y a du bon en chacun, même si chez lui, cela semble particulièrement bien enfoui. Evidemment, il me casse encore une fois. Je roule des yeux avant de poser mes yeux sur lui, quelque peu habituée maintenant à son côté revêche. « D’accord, j’ai compris, t’inquiètes. » L’instant d’après, son prénom glisse entre ses lèvres. J’ouvre la bouche pour la refermer aussitôt. Comme le prophète ? Bon sang, que c’est intéressant. Un petit sourire étire soudain mes lèvres avant de poser mes yeux sur lui. Je ne lui réponds pas mon prénom en retour, persuadée qu’il n’en aura strictement rien à faire et qu’il se permettra une nouvelle réflexion. Soudain, on entend du mouvement en bas. Mes yeux s’écarquillent. La bête nous fonce dessus à pleine vitesse, la gueule grande ouverte. Je manque de tomber de la branche en plongeant ma tête dans mes bras. Mais rien. Le silence. J’ouvre mes bras, le regard stupéfait. Je ne comprends pas tout, mais Elijah me regarde, interloqué. « Je n’en sais pas plus que toi, s’il on peut se réjouir ou non. » dis-je, doucement, avant de grimacer. Qui s’amuse à jouer avec nos vies, nos nerfs comme ça ? Le brun suggère d’aller voir ou qu’on se quitte maintenant, après nous avoir libéré bien entendu. Pour la première fois, je suis partagée. Essayant de gagner du temps, je lui fais signe de descendre de notre perchoir. Je me pends, bras tendus à la branche, attendant Elijah pour éviter de le faire tomber. Nous retombons sur le sol à l’unisson et j’ai pris ma décision. « Je viens avec toi. » dis-je, en me redressant. J’ai retrouvé mon sang froid, il faut dire qu’il y est pour beaucoup. Il transpire l’assurance. Je pense être en sécurité, je m’en remets à un type qui m’a subtilement menacé. Je dois être sacrément folle mais j’ai, moi aussi, l’envie de savoir qui s’amuse comme ça et surtout, dans quel but. « Ne me fait pas regretter cette décision, s’il te plaît, Elijah. » Je croise son regard sombre avant de me mettre en marche, prenant les devants. « Au fait, moi, c’est Presley. » Finalement, rien à faire de ce qu’il pourrait dire. J’ai l’œil braqué sur mes pieds, pour éviter les éventuels pièges. On marche le plus silencieusement possible, chacun à l’affût. Soudain, je m’arrête. Une intersection. Purée, quel chemin prendre ? « Droite ou gauche, à ton avis ? » Mon instinct me dit de prendre à droite mais nous sommes deux et je veux son avis. En tous cas, les rayons de la lune éclairent le lieu d’une manière sinistre. J’en ai froid dans le dos.

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮



i will be the Persephone to your Hades, the yin to your yang, the hope to yoir despair. it will ve the little light that gets in to your cracked and dejected soul. or better yet, i will be yours forever. if you just let me be.- cynthia go.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
Elijah Fitzgerald
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1357
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : class white stuff (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

DISPONIBLE (4/5)


- Milo
- Edelynne
- Bambie
- Poppy #8


Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette





Re: ϟ Groupe 2, le Mer 6 Fév - 20:08










En bas de l'arbre, un homme et une femme qui sont complètement étrangers mais qui ont été embarqué dans une aventure stupide et surtout futile. La femme me demande de ne pas lui faire regretter et je soupire. Je ne peux pas prévoir à l'avance les événements qui vont se dérouler et dont nous serons acteurs puis avec ce qu'on vient de vivre... Elle devrait bien se douter qu'on ne va pas faire le meilleur chemin du monde. "La curiosité est un vilain défaut." lui dis-je et nous le sommes peut-être un peu trop à mon goût, mais j'aime savoir malgré les risques qu'on prend. En général, les gens qui étaient bien trop curieux dans mes affaires, maintenant ne le sont plus. Nous verrons bien si nous aurons la même destinée. "Ouais, enchanté." lui dis-je avant d'entamer la route et de nous retrouver devant deux voies différentes. "Droite." lui dis-je en prenant les devants, tirant un peu sur la chaîne pour qu'elle me suive. Il faut vraiment qu'on se débarrasse de ça aussi car c'est en train de me les briser menu de ne pas bouger comme j'en ai envie. Portable en main bien qu'inutile vu qu'il n'y a pas de réseau, j'active le flash au sol en laissant Presley mener la danse. "Attends arrête toi." lui ordonnais-je avant de m'accroupir et de fouiller dans les feuilles histoire de voir si des bouts de métal sont restés après le passage d'humain. Et je me relève, continuant ainsi toutes les cinq minutes. "Tu n'as pas intérêt à râler, c'est pour nous." lui dis-je avant de recommencer mes conneries avant d'apercevoir quelque chose se refléter. Un bout de fer. Enfin. Le principe de ces chaînes part du même que ceux de menottes. J'insère le morceau dans le trou de mes sortes de menottes, je le recourbe légèrement puis dans l'autre sens histoire de créer une petite clef. Je soupire, galérant à les faire s'ouvrir. Je place le bout de fer à 90 degrés par rapport au trou de la serrure et puis je le tourne pour enfin les ouvrir. La chaîne tombe au sol et je passe ma main sur mon poignet avant d'attraper celui de la voisine et répète le processus. Si ça nous attire des ennuis, tant pis. Maintenant ça sera vraiment chacun pour sa gueule. "Bon, tu as trouvé des pistes ou pas?" lui demandais-je car c'est bien beau de marcher dans le silence, si ça ne mène à rien...
(c) DΛNDELION

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮


In order to light to shine so brightly, the darkness must be present.
- Francis Bacon
Presley Montesano
« LA VITA È BELLA »
Presley Montesano
Inscrit le : 12/09/2018
Messages : 562
Avatar : Lily Collins.
Crédits : lunaeye (avatar) ; collinsgifs (gif)
Date de naissance : 15/02/1989
Bloc notes :
╸RELATIONSHIPS╺


Elle est profondément amoureuse d'Alistaire.
Elle veut aider Esvir.
Hourie, future pote de shopping.
Zeus l'a sauvé de l'abîme.
Elle côtoie le sauna avec Marlon.
Elle doit apprendre à connaître Lowell.
Elle ne veut plus jamais croiser Elijah.
you ?




Re: ϟ Groupe 2, le Mar 19 Fév - 17:05

Finalement, je joue ma téméraire et décide d’aller trouver avec lui qui est derrière tout ce cirque. Selon lui, la curiosité est un vilain défaut. Je suis plutôt bien au courant mais je décide de balayer d’un revers sa mise en garde. Moi aussi je commence à en avoir marre d’être dans cette situation. On finit par marcher à travers les bois, de nuit. Il fait sombre, je regarde partout. Je lui demande son avis quand on arrive à un embranchement. Soit à droite, soit à gauche. Il finit par trancher, mon intuition première. Alors que je suis devant, il me demande de m’arrêter. Avec la lampe torche de son téléphone, je le vois chercher au sol, minutieusement. Je me demande quelques instants ce qu’il compte faire, quand je finis par comprendre. Il veut nous enlever ces menottes qui entravent nos poignets. Je sens que je commence à regretter d’être venu avec lui. Si je suis là, c’est par qu’il inspire de la sécurité et que, justement, mon meilleur atout pour survivre, c’est lui. Il est évident que dès qu’il nous aura détacher, il cherchera qu’à sauver sa peau et n’hésitera pas à me laisser en plan. « Je ne râle pas mais je me demande juste si ce ne serait pas une meilleure idée si… » Il m’interrompt, trouvant un morceau de métal au sol. Je grimace, c’est la fin pour moi. S’il se passe quoi que ce soit, je suis morte. Je me masse le poignet quand la chaîne tombe au sol. Il me demande si j’ai trouvé des pistes. J’ai remarqué que nous suivons depuis quelques temps des empreintes de pas. « Regarde. » Je lui montre du doigt. « Elles mènent forcément quelque part, c’est obligé. » Elijah passe devant et reprend la piste. Nous marchons pendant dix bonnes minutes, dans le silence. Je ne suis pas loin de lui, Je me charge de regarder un peu plus loin que lui, balayant les alentours. Nous tombons alors nez-à-nez avec un lugubre bâtiment. J’ai le souffle coupé, le sang qui se glace. Alors, c’est ici ? On ne va pas tarder à le savoir. Je ferme les yeux. C’est parti.

╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮╰⊱♥⊱╮



i will be the Persephone to your Hades, the yin to your yang, the hope to yoir despair. it will ve the little light that gets in to your cracked and dejected soul. or better yet, i will be yours forever. if you just let me be.- cynthia go.
Contenu sponsorisé


Re: ϟ Groupe 2, le

ϟ Groupe 2

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2019-