AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujetRépondre au sujetPartagez| .

Chalalalalala [PV Esvir]


Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
Morrigan Davenport
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1783
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.



Chalalalalala [PV Esvir], le Dim 14 Oct - 0:50

Aujourd’hui, il fait chaud, la journée est ensoleillée, ça arrange mes petites affaires. Avec Esvir, on s’était téléphoné il y a peu et on avait réussi à fixer une date de rencontre. Entre nos propres vies personnelles et fonction, cela c’était avéré plus ardu que je l’aurais pensé. Concilier tout cela avec une vie amoureuse, je n’étais pas habituée.

En attendant, je lui avais promis de lui refourguer des livres pour son café littéraire, et même si c’est un peu tardivement je voulais honorer ma promesse. En plus, j’avais eu un bon feeling avec la blondinette alors ça me faisait une occasion en plus de pouvoir apprendre à mieux la connaître.

On devait pique niquer ensemble et chacune de nous devait ramener de quoi manger. L’avantage, c’est que comme ça elle ne viendrait pas uniquement pour charger ses livres dans son coffre. Son essence serait utilisée à bon escient. Et puis c’était ma façon à moi de la remercier d’avoir pris la peine de faire le déplacement.

Une fois les livres chargés, on filait d’un commun accord au lac, comme convenu au téléphone et c’est sur place que je lui annonce, bagages de pique nique en main :

-Au programme, initiation au pédalo et à la manipulation de barque. Si on s’en sort bien, on pourra manger dedans et y passer l’après-midi. Le proprio du matos et une ancienne connaissance de boulot qui me devait un service, donc c’est gratos… La seule condition c’est aussi de porter leur affreux gilet de sauvetage orange… Alors? Partante ma belle?

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

Esvir Lilith Astankov
ADMIN ∎ Contradiction ambulante.
Esvir Lilith Astankov
Inscrit le : 28/04/2018
Messages : 722
Avatar : Alysha Nett
Crédits : Anaelle (signa)
Date de naissance : 31/03/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)



▸ Aksel M. Lennox (7)
▸ Robbie (2)
▸ Morrigan (2)
▸ Elijah (2)
▸ Leevi (3)


Bloc notes :

HER AND ONLY HER.
▸ Ce qu'elle écoute en boucle :
▸ Russe de naissance, américaine de cœur.
▸ Un tempérament de feu.
▸ Tatouée de partout.
▸ Directrice du meilleur café d'Austin.
▸ Toujours à la recherche d'énergie créative.
▸ Elle habite seule dans une jolie maison.
▸ Elle possède une grosse voiture, qui fait beaucoup de bruit.


HER AND THE OTHERS.
▸ Amoureuse d'Aksel.
▸ Petite sœur de Demyan.
▸ Elle travaille avec Leevi, qu'elle considère comme son meilleur ami.
▸ Blonde de Scar.




Re: Chalalalalala [PV Esvir], le Dim 14 Oct - 23:59







Chalalalalalala




Morrigan et moi, on se connaît depuis un petit moment. Elle était là lors de l’ouverture du café et je dois dire que notre petit arrangement m’aide beaucoup en ce qui concerne mon approvisionnement de livres. De plus, cette femme est un amour. Le cœur sur la main, des étoiles dans les yeux. Je l’apprécie énormément, d’autant par ses goûts en littérature que de part sa gentillesse. Le feeling était bien passé et il passait toujours aussi bien après quelques mois. On s’étaient promis une sortie entre rat de bibliothèque. Morri devait tout gérer et moi, je devais juste mettre les bouquins dans ma voiture. Ces fameux bouquins qui étaient destinés à la poubelle dans un premier temps et qui se retrouvaient (pour la plupart), sur mes étagères puis entre les mains de mes clients.

Le but de cet après-midi : se détendre, aussi bien pour elle que pour moi. Je tournais les clés de la voiture et j’emmenais ma passagère jusqu’à l’étang, où elle m’expliquait le programme. Sourire aux lèvres, je l’écoutais attentivement. Je grimace en entendant le deal : mettre ces horribles gilet de sauvetage. « Allez, ça me va. » J’enfile le mien et je monte dans la barque avec un grand sourire. « Tu pousses ? » Il fallait bien pousser la barque pour qu’on puisse aller sur l’étang, non ? Et je n’avais pas l’intention de me retrouver trempée dès le départ. Je ricanais dans ma barbe en essayant de la convaincre. « Allez Morriiiiii. S’il te plait ! » Sourire colgate. Encore un petit effort. « Je t’ai ramené un Napoléon entier et ton café préféré ! » Ça devrait marcher.

(c) DΛNDELION

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

Le cœur de l'enfant.
La rage de l'ancien.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
Morrigan Davenport
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1783
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.



Re: Chalalalalala [PV Esvir], le Sam 20 Oct - 18:18

J’éclate de rire en la voyant grimacer à l’idée de porter les gilets, mais malheureusement, c’est une mesure de sécurité préventive et ce n’était pas un truc que j’avais pu marchander. De toute façon, elle obtempère quand même et j’apprécie qu’elle le fasse sans chichis. J’enfile également le mien, mais j’avoue me sentir comme un bonhomme Michelin là-dedans et ça rend mes gestes un peu plus gourds. Je ne me démonte pas pour autant et au moins passe les sacs ou paniers par-dessus l’embarcation pour être sûre qu’on n’oublie rien sur la terre ferme et fais semblant de minauder. De toute façon, je n’avais pas le choix et cela ne me dérangeait pas en réalité.

Je me marre une nouvelle fois face au petit manège d’Esvir et je dois lui reconnaître qu’elle a su user des bons arguments. Je lui trouve l'air trop chouchou avec son sourire de petite fille pour me faire du « charme » et c’est en faisant semblant de ronchonner que je grommelle :
-Tu triches en faisant appel aux sentiments…

Je pousse la barque. Au début, rien ne se passe. En réalité, je suis aussi enthousiaste de faire ce petit tour, et en sa compagnie, qui plus est, que je redouble de force, mais la barque est… Je me mets une gentille claque au visage et défait la corde courte du morceau de bois qui la retenait. J’aurais pu pousser encore longtemps…

Je m’attends à ce que la blondinette se paye ma tête, mais je m’en moque et balance la mini-corde de l’autre côté dans la barque. Et je prends sans doute trop d’élan, ou bien se sont mes baskets qui dérapent sur le sol, mais voilà que la barque se met à bouger alors que moi, je me retrouve tête en avant dans l’eau.

Je fais des petites bulles en ronchonnant, j’aurais dû le prévoir avec ma maladresse… Je me relève cependant assez vite passé l’effet de surprise. Je n’avais pas l’intention de me noyer de sitôt. Alors je tousse un peu puis grimpe dans la barque rapidement avant qu’elle se retrouve bien trop loin et c’est toute mouillée sur le devant du corps que je m’étale, tête la première sur les genoux de mon amie. Cela commençait bien:

-Désolée...

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

Esvir Lilith Astankov
ADMIN ∎ Contradiction ambulante.
Esvir Lilith Astankov
Inscrit le : 28/04/2018
Messages : 722
Avatar : Alysha Nett
Crédits : Anaelle (signa)
Date de naissance : 31/03/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)



▸ Aksel M. Lennox (7)
▸ Robbie (2)
▸ Morrigan (2)
▸ Elijah (2)
▸ Leevi (3)


Bloc notes :

HER AND ONLY HER.
▸ Ce qu'elle écoute en boucle :
▸ Russe de naissance, américaine de cœur.
▸ Un tempérament de feu.
▸ Tatouée de partout.
▸ Directrice du meilleur café d'Austin.
▸ Toujours à la recherche d'énergie créative.
▸ Elle habite seule dans une jolie maison.
▸ Elle possède une grosse voiture, qui fait beaucoup de bruit.


HER AND THE OTHERS.
▸ Amoureuse d'Aksel.
▸ Petite sœur de Demyan.
▸ Elle travaille avec Leevi, qu'elle considère comme son meilleur ami.
▸ Blonde de Scar.




Re: Chalalalalala [PV Esvir], le Mer 7 Nov - 20:52







Chalalalalalala




Apparemment, je triche en faisant appel aux sentiments de Morrigan face au Napoléon et au café. Il faut dire que mes charmes ont su faire de nombreux miracles, aussi bien en étant petite que face à Aksel. On ne résiste jamais très longtemps face à Esvir Astankov. Je ricane en la regardant pousser. Mon petit manège à marcher et je suis fière de moi. La prochaine étape est de ne pas tomber dans l’eau en faisant une connerie à la Esvir. Mais ça, c’est pas gagner. Morrigan se met à pousser et dans l’enthousiasme commun, je ne remarque pas que la barque est encore attachée au poteau. Quand je m’en rends compte, je me passe une main sur le visage. Vous avez déjà vu deux blondes dans une barque ? C’est ce qu’il se passe. Je ris légèrement en la regardant défaire le nœud. Ce qu’on est connes. Puis finalement, Morri pousse et la barque se dégage doucement du rivage. Je tapote dans mes mains comme une enfant de trois ans. « YEAAAAAAAAAAH ! A l’aventure ! » Mais l’aventure ne s’éternise pas puisque la blonde se retrouve avec la tête dans l’eau. Je me précipite à sa rescousse et la cherchant. L’eau ne me fait pas peur mais celle-ci un peu plus. Je crie. « MORRIGAN ! » Les petites bulles m’indiquent sa position et je tends ma main pour la ramener vers moi. Finalement, elle sort doucement de sa torpeur et je me met dans la barque. Je sors un plaid de mon sac. La tête de la blonde m’arrive sur les genoux et je ris en lui tendant le plaid. « Tiens ma puce. » J’attrape un couteau et lui sert une grosse part de gâteau et un peu de café. « Ca va ?» Elle s’excuse et je ris. «Mais non, j’aurais fait la même chose, crois moi. »

(c) DΛNDELION

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

Le cœur de l'enfant.
La rage de l'ancien.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
Morrigan Davenport
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1783
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.



Re: Chalalalalala [PV Esvir], le Mar 13 Nov - 14:35

Je trouve que c’est adorable que la petite tête blonde s’inquiète pour moi. Je lui souris, elle a ce petit mot affectueux qui me touche et je me mets à rire avec elle :

-Je ne suis pas morte… Donc ça va… Merci pour ton aide.

Je laisse ma tête là quelques secondes sur ses genoux, le temps de recouvrer quand même mes esprits mais je ne me laisse pas abattre. J’attrape doucement le plaid et le passe autour de moi après m’être redressée. Heureusement que le ridicule ne tuait pas, sinon, je n’aurais pas donné cher de ma peau depuis un moment.

Je m’assieds face à elle, et l’incident est déjà oublié, alors que mes yeux pétillent devant la part alléchante de gâteau et le gobelet du café :

-Merci, t’es une nana en or massif !

Je me lèche la lèvre en regardant la part de Napoléon, par anticipation :

-Si c’est pour être gâtée comme ça, je veux bien repiquer une tête dans l’eau. Je ne t’ai pas trop mouillé ?

A ces mots je secoue ma tête, à l’instar des chiens qui cherchent à se sécher et ma coiffure qui ne ressemble déjà plus à rien s’affaisse. J’espère au moins avoir réussi à projeter quelques gouttelettes sur mon amie pour la taquiner un peu.

-Alors, c’est le temps de faire la mise à jour… Comment ça marche ton café littéraire ?

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

Esvir Lilith Astankov
ADMIN ∎ Contradiction ambulante.
Esvir Lilith Astankov
Inscrit le : 28/04/2018
Messages : 722
Avatar : Alysha Nett
Crédits : Anaelle (signa)
Date de naissance : 31/03/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)



▸ Aksel M. Lennox (7)
▸ Robbie (2)
▸ Morrigan (2)
▸ Elijah (2)
▸ Leevi (3)


Bloc notes :

HER AND ONLY HER.
▸ Ce qu'elle écoute en boucle :
▸ Russe de naissance, américaine de cœur.
▸ Un tempérament de feu.
▸ Tatouée de partout.
▸ Directrice du meilleur café d'Austin.
▸ Toujours à la recherche d'énergie créative.
▸ Elle habite seule dans une jolie maison.
▸ Elle possède une grosse voiture, qui fait beaucoup de bruit.


HER AND THE OTHERS.
▸ Amoureuse d'Aksel.
▸ Petite sœur de Demyan.
▸ Elle travaille avec Leevi, qu'elle considère comme son meilleur ami.
▸ Blonde de Scar.




Re: Chalalalalala [PV Esvir], le Ven 16 Nov - 18:06







Chalalalalalala




Morrigan vient de tomber dans le lac et je l’aide comme je peux a remonter. Elle m’a fait peur, et j’ai eu pas mal de chance de pouvoir la rattraper. Je la remonte sur la barque en l’accueillant avec du café et une part de gâteau. Apparemment, Morri est plutôt gourmande de  sucre et je crois que c’est aussi pour cela que l’on s’entend bien. Je ris en la voyant prendre ce que je lui tends. « En or massif ? Carrément ? » Je ricane à présent avant de croquer dans une part de Napoléon. « P’tain, il est top ! » Je me félicite moi-même en mangeant tranquillement. Je jette un coup d’oeil a ma blonde. Elle est trempée, son mascara n’est visiblement pas waterproof vu qu’il coule le long de ses joues. Je me pince les lèvres pour éviter de rire, tant  la scène est comique. « Morri, ne le prends pas mal mais on dirait quelqu’un qui vient de se faire larguer. Regarde. » Je lui tends mon téléphone pour qu’elle puisse se voir. Je sors une cigarette de mon sac et m’en allume une. Elle me demande si je ne l’ai pas trop mouillé. Je ris en montrant mon jean trempé. « A peine ! » Je souris en la regardant s’enrouler dans le plaid. « Le café ? Oh, et bien, tout marche bien. Leevi est une crème avec les clients et je m’éclate comme une petite folle dedans. Je n’ai pas encore eu de retour négatif sur le café et sa qualité. Les gens aiment venir y lire et visiblement, les rencontres portent leur fruits. » Je souris en pensant à Alexis et Andrew dans un coin de ma tête. « Et toi ? Comment ça va à la bibliothèque ? Pas trop chiant les gosses ? »

(c) DΛNDELION

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

Le cœur de l'enfant.
La rage de l'ancien.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
Morrigan Davenport
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1783
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.



Re: Chalalalalala [PV Esvir], le Ven 23 Nov - 17:51

D’habitude je ne me maquille pas pour ce genre de petites sorties, mais je ne sais pas trop ce qui m’avait pris, le beau temps probablement. Alors sur le coup j’ai du mal à comprendre ce qu’Esvir me raconte après s’être extasiée sur la réussite de son propre gâteau. C’est quand elle me montre la tête que j’ai que ça me revient, et j’éclate de rire une nouvelle fois. C’est vrai que ce n’était pas très flatteur, mais comme je m’en moquais un peu d’avoir l’air d’un indien qui aurait mal peaufiné ses peintures de guerre, je haussais les épaules et balance plus pour rire que par réelle vantardise :

-Wouah, même comme ça je suis encore canon en fait.

Je pioche dans ma part de Napoléon et me régale tout autant que la dernière fois, et je crois que je vais lui faire un sacré sort. Des miettes se collent un peu, au coin de ma bouche sans que ça me gêne outre mesure. Je les ressuierai après.

En attendant je suis ravie d’apprendre que ça tourne pour eux et que la miss s’épanouisse dans ce qu’elle aime. Au moins, elle devait être contente d’aller bosser. Je m’interroge sur ce qu’elle entend par les rencontres portent leurs fruits, probablement que les gens s’entendent bien et que des amitiés se nouent. C’est une bonne chose si le "cactus" crée du lien social. Parfois ça manque cruellement. Difficile de rapprocher les gens embourbés dans leurs petites bulles.

Je l’interroge un peu curieuse avant de répondre à sa question :

-Tu as joué les entremetteuses ?

Je lui offre un sourire presque coquin, presque entendu, puis je souffle sur ma tasse de café, entre deux bouchées de Napoléon bien entamé :

-Oui, ça va. On a eu quelques incidents… Ce sont pas les gamins qui posent problèmes… Mais plutôt certains adultes…

Machinalement, je me porte la main au cou en repensant à l’histoire qui s’était déroulé au sous-sol avec le nouveau stagiaire et deux anciens employés. Je n’ai pas envie de me faire plaindre et c’est désormais derrière moi cette histoire, et je préfère aller de l’avant. J’aime autant éviter d’expliquer aux gens que je me suis fait agresser et que j’aurais pu y passer. Ce n’est pas tant une histoire de pitié que de ne pas faire un pataquès d’un fait isolé. Et je ne voulais pas que ça incite les gens à éviter la bibliothèque. Je me reprends après avoir pris une gorgée du café, en essayant de refouler ma sensibilité et me force à sourire pour ne pas me montrer à quel point cela m’avait ébranlé quand ça s’est produit :

-Tout baigne, on a toujours autant de visiteurs, tu nous as pas encore volé tous nos lecteurs.

Je lui tire la langue en riant. Je ne pensais pas du tout que son commerce pourrait être en compétition avec le mien, ou nous faire du tort. D’ailleurs j’y revenais :

-Au fait, mes boss sont ok pour un partenariat avec vous pour un salon du livre, ou une séance de dédicace. Est-ce que tu es toujours partante ?Même si j'ai bien l'impression que vous n'avez plus besoin de vous faire connaître.

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

Esvir Lilith Astankov
ADMIN ∎ Contradiction ambulante.
Esvir Lilith Astankov
Inscrit le : 28/04/2018
Messages : 722
Avatar : Alysha Nett
Crédits : Anaelle (signa)
Date de naissance : 31/03/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)



▸ Aksel M. Lennox (7)
▸ Robbie (2)
▸ Morrigan (2)
▸ Elijah (2)
▸ Leevi (3)


Bloc notes :

HER AND ONLY HER.
▸ Ce qu'elle écoute en boucle :
▸ Russe de naissance, américaine de cœur.
▸ Un tempérament de feu.
▸ Tatouée de partout.
▸ Directrice du meilleur café d'Austin.
▸ Toujours à la recherche d'énergie créative.
▸ Elle habite seule dans une jolie maison.
▸ Elle possède une grosse voiture, qui fait beaucoup de bruit.


HER AND THE OTHERS.
▸ Amoureuse d'Aksel.
▸ Petite sœur de Demyan.
▸ Elle travaille avec Leevi, qu'elle considère comme son meilleur ami.
▸ Blonde de Scar.




Re: Chalalalalala [PV Esvir], le Lun 3 Déc - 16:27







Chalalalalalala




J’eentends la belle blonde se vanter d’être encore canon avec son mascara qui coule. Je me penche vers elle avec un petit sourire. « T’es toujours bonne, chérie. » Napoléon en main et en bouche, je me lance des fleurs en goûtant cette crème onctueuse. Il faut un bon coup de main pour la faire et il faut croire que je l’ai enfin attrapé. Je lui parle du café, des petites rencontres qui risquent de former de grandes choses, comme Alexis et Andrew. Je souris en coin en pensant à eux deux et j’entends Morrigan qui me pose une question. « Oui et non. On va dire qu’ils se sont bien retrouvés au café et que c’est un peu leur QG maintenant. » Je souris en coin. Ils y sont tous les matins. Café noir et Moccachino. Puis finalement, je relance la blonde sur la bibliothèque pour savoir si tout se passe bien mais j’apprends que ce sont les adultes qui foutent la merde. « Hein ? Il t’est arrivé quelque chose, Morri ? » Je serre les dents. On ne touche pas à ma blonde. Je la vois dans ses pensées, et je fronce les sourcils. « Morri ! » Mais elle repart sur la bibliothèque et je souris en coin. « Attends qu’ils aient vu la patronne ! » Je ricane en lui faisant un clin d’oeil. Elle me tire la langue et je lui tire aussi. Des gamines, putain. Alors que j’enfourne une part de gâteau, elle m’annonce la bonne nouvelle : travailler ensemble. « PUTAIN MAIS CH’EST CRO BIEN BORDEL DE MERDE CHUI TROP CONTENTE! » Je souris de toutes mes dents ! « Ch’est quand ? »

(c) DΛNDELION

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

Le cœur de l'enfant.
La rage de l'ancien.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
Morrigan Davenport
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1783
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.



Re: Chalalalalala [PV Esvir], le Lun 7 Jan - 17:33

Même si je sais que j’ai certains atouts, entendre parler de moi en ces termes me fait bizarre. Enfin, venu d’un mec, je l’aurais pris mal parce que je ne suis pas un bout de viande, mais je me doute que dans la bouche d’Esvir ce n’est qu’un simple compliment, alors je continue de rire et passe vite à autre chose. Je ne peux qu’être d’accord avec elle sur le fait que sa pâtisserie est délicieuse. Pour ma part, il ne me faudra pas longtemps avant que je termine le mien. Même en bavardant je trouve moyen de dévorer ce qui est bon. Chez moi la bouffe et le sexe occupent une grande place, ex-aequo, je prends autant plaisir aux deux. Mon cow-boy n’aura qu’à bien se tenir. D’ailleurs je crois qu’il aurait bien rit, lui aussi de ma mésaventure et en voyant la trogne que je me paye avec le maquillage à la Meiko.

Bref, je fais de grands hochements de tête appréciatifs, pour confirmer quand elle s’auto congratule. Elle mérite amplement les compliments qu’elle se fait et en la matière on n’est jamais mieux servi que par soi-même. J’apprends donc que le café littéraire a fortement rapproché deux personnes et qu’elles fréquentent le lieu assidûment. L’objectif de rencontre, qu’il soit amical ou pas est donc rempli. Elle peut vraiment être fière d’elle, cela provient de son travail acharné, de sa bonne humeur et de son talent. Quand j'y pense, jee n’y étais pas repassée depuis la dernière fois, ce qui est bien dommage. Mais bon, c’est pour de bonnes raisons… Mon emploi du temps a été grandement chamboulé ces dernières semaines. J’y amènerai probablement l’amour de ma vie là-bas un jour.

Je sais que mon interlocutrice n’est pas dupe, et j’imagine qu’elle aimerait que je lui raconte pour la bibliothèque mais comme c’est quelque chose que j’ai envie de laisser derrière moi, je n’ai pas trop envie de remuer le couteau dans la plaie, mais je fais un petit effort, bien que je n’ai pas envie de me poser en victime. Je vois bien qu’elle est sincèrement inquiète pour moi et c’est ce qui me pousse à évoquer le sujet, en partie :

-T’inquiète, le principale et que tout va bien aujourd’hui. Heureusement, un gentil collègue est venu à ma rescousse.

J’espérais que ça coupe court au sujet, naïvement. Heureusement, on reparle de la bibliothèque et du partenariat. Je lui offre mon plus beau sourire.

-C’est pas avant mars de l'année prochaine, on a le temps de voir venir, mais je pense que nos boss devraient se contacter dans les jours à venir. C’est toi le patron ou tu fais que gérer et servir et cuisiner des gâteaux super torrides au goût ? Tu crois qu’ils peuvent directement rentrer en contact avec vous directement sur le téléphone du café ou bien il faut vous joindre sur une ligne privée ?

Je lui fais un petit clin d’œil en finissant d’engloutir les victuailles, me relèche les doigts et pose les mains sur les genoux, puis demande d’un air malicieux :

-Et toi ? Parmi toutes les personnes qui sont passées au café, y’a pas une ou deux personnes qui t’ont branché ? Ou ailleurs...

Je fais semblant d’agrandir mon oreille avec mes deux mains, exagérément :

-Je suis toute ouïe…

Je ne suis pas d’humeur potins d’habitude mais comme c’est ma petite blondinette je m’intéresse à sa vie et à sa santé. Il paraît que les galipettes rallongent l’espérance de vie… J’espérais juste qu'elle ne prenne pas mal ma demande, elle est toujours libre de me dire que ça ne me regarde pas, je n'en serais pas offensée pour autant.

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

Esvir Lilith Astankov
ADMIN ∎ Contradiction ambulante.
Esvir Lilith Astankov
Inscrit le : 28/04/2018
Messages : 722
Avatar : Alysha Nett
Crédits : Anaelle (signa)
Date de naissance : 31/03/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)



▸ Aksel M. Lennox (7)
▸ Robbie (2)
▸ Morrigan (2)
▸ Elijah (2)
▸ Leevi (3)


Bloc notes :

HER AND ONLY HER.
▸ Ce qu'elle écoute en boucle :
▸ Russe de naissance, américaine de cœur.
▸ Un tempérament de feu.
▸ Tatouée de partout.
▸ Directrice du meilleur café d'Austin.
▸ Toujours à la recherche d'énergie créative.
▸ Elle habite seule dans une jolie maison.
▸ Elle possède une grosse voiture, qui fait beaucoup de bruit.


HER AND THE OTHERS.
▸ Amoureuse d'Aksel.
▸ Petite sœur de Demyan.
▸ Elle travaille avec Leevi, qu'elle considère comme son meilleur ami.
▸ Blonde de Scar.




Re: Chalalalalala [PV Esvir], le Dim 13 Jan - 20:04







Chalalalalalala




Auto-congratulations et sourires. Voilà ce que j’aime faire et la blonde à l’air plutôt d’accord, alors j’ai le droit à des compliments en plus et ça, c’est vachement chouette. Mais il y a quelque chose qui me déplaît beaucoup : Morri à eut des ennuis et ça, c’est pas vraiment ce que j’aime entendre. Surtout quand ça touche quelqu’un que j’apprécie. Je soupire malgré le fait qu’elle tente de me rassurer, en vain. Je vois que le sujet la gêne et je passe au dessus en espérant pouvoir en parler plus tard avec elle. « D’accord. Tu le remercieras de ma part alors. » Je lui lance un petit clin d’œil.

Nous partons sur cette histoire de partenariat, si elle voulait échapper à une conversation autour de la bibliothèque, c’est loupé. On plonge littéralement dedans. Je l’écoute attentivement avant de me marrer quand elle me parle de mes soi-disant patrons. « Pas de soucis pour la date, c’est quand ils veulent. » Je souris légèrement. « En ce qui concerne les patrons, c’est moi la patronne. Donc tu leur dit de passer au café quand ils veulent. Je suis toujours là. Sinon, ils m’appellent. Tu pourrais leur filer mon numéro d’ailleurs ? » Je lui souris grandement en la voyant se lécher les doigts encore et encore. Elle pose ses mains sur mes genoux avec un air si malicieux que je sais d’avance ce qu’elle va me demander mais j’attends, patiemment. Elle est curieuse et moi, ça me fait sourire. Je me donne un petit air malin. « Et bien figure toi que oui. » Je souris en coin. « Ce n’était pas au café mais je faisais mes courses pour le café et je suis tombée sur lui. » Je sors une cigarette de mon sac à main. « C’est assez compliqué comme relation mais elle est sympathique, même s’il y a beaucoup de hauts et de bas. On se complète, au final. » Je lui souris avant de lever le menton vers elle. « Et toi alors ? Qui possède le cœur de la plus belle des bibliothécaires ? »

(c) DΛNDELION

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

Le cœur de l'enfant.
La rage de l'ancien.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
Morrigan Davenport
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1783
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.



Re: Chalalalalala [PV Esvir], le Ven 18 Jan - 22:38

Je lui promets de remercier Ian, et lui sais grés de ne pas en remettre une louche. Je pense qu’inconsciemment le léger traumatisme n’est pas encore refermé et je ne suis pas prête à être cuisinée dessus. Je ne veux pas que ce tableau noir vienne entacher notre sortie, de toute façon.

On en revient au professionnel, et c’est vrai que c’est plus pratique si mes boss venaient lui parler en face à face ou la contacter, ou qu’on organise une réunion pour mettre tout cela sur pied. Et comme c’est assez fastidieux et qu’il faut s’y prendre à l’avance avec toute cette partie paperasse entre autorisations, dérogations, et j’en passe, on s’arrange toujours pour faire ça le plus tôt possible, bien à l’avance :

-Je ferais ça, tu auras très vite de leurs nouvelles.

On en revient vite au personnel et j’avoue que je ne boude pas mon plaisir quand elle satisfait ma curiosité, cependant, je tique un peu sur le c’est compliqué :

-Tu sais… le c’est compliqué parfois ça finit par un cœur brisé… Bon, t’es une grande fille, je sais que tu sais ce que tu fais, mais promets moi de te protéger émotionnellement, au cas où…

Cela ne me ressemble pas d’être aussi pessimiste mais je ne voudrais pas qu’il arrive un sale tour à la demoiselle, parce que je sais que je l’apprécie déjà beaucoup, alors forcément, je me sens concernée. Après, je ne connais pas leur histoire et je n’ai pas à y interférer :

-En tout cas, que tu nages dans le bonheur, c’est tout ce qui m’importe. Et puis… Je la regarde avec malice , ça occupe tes longues soirées d’hiver…

Il est vrai que toutes les relations connaissent des hauts et des bas, alors je finis par ne plus m’en inquiéter, même si je n’y connais pas grand-chose en relation de couple. Je rougis un peu d’être un livre ouvert pour Esvir:

-ça se voit tant que ça ?

Ce n’est pas une réelle question, je me doute bien qu’elle a fait le rapprochement avec mes questions sur sa vie sentimentale :

- C’est un homme comme on en fait plus… Avec certaines valeurs… On a, je crois, la même façon de vivre notre vie.  Nous on s’est rencontré dans un parc… Un lendemain de biture pour moi…

J’éclate de rire, quand on y pense, c’était tellement imprévu :

-On a vite accroché, et je regrette pas le moins du monde…

Est-ce qu’on voit des petites étoiles dans mes yeux ? Probablement. Je termine de manger, et commence à ramer un peu, ça serait cool qu’on décolle un peu du coin et qu’on profite de la balade. Et les moustiques commencent déjà à me bouffer la peau, j'ai failli en faire tomber un dans mon assiette. En parlant de nuisibles, ça faisait à peine 5 minutes que nous nous étions éloignés du bord, qu'une autre barque nous percute. Deux petits jeunes, probablement la vingtaine, étaient en train de pêcher et rentraient au bercail, visiblement ravis de leurs prises, mais ayant oublié de regarder devant eux. Ou l'ayant fait exprès, en pensant probablement ferrer deux belles plantes aquatiques, à en juger le regard qu'ils nous lancent.

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

Esvir Lilith Astankov
ADMIN ∎ Contradiction ambulante.
Esvir Lilith Astankov
Inscrit le : 28/04/2018
Messages : 722
Avatar : Alysha Nett
Crédits : Anaelle (signa)
Date de naissance : 31/03/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)



▸ Aksel M. Lennox (7)
▸ Robbie (2)
▸ Morrigan (2)
▸ Elijah (2)
▸ Leevi (3)


Bloc notes :

HER AND ONLY HER.
▸ Ce qu'elle écoute en boucle :
▸ Russe de naissance, américaine de cœur.
▸ Un tempérament de feu.
▸ Tatouée de partout.
▸ Directrice du meilleur café d'Austin.
▸ Toujours à la recherche d'énergie créative.
▸ Elle habite seule dans une jolie maison.
▸ Elle possède une grosse voiture, qui fait beaucoup de bruit.


HER AND THE OTHERS.
▸ Amoureuse d'Aksel.
▸ Petite sœur de Demyan.
▸ Elle travaille avec Leevi, qu'elle considère comme son meilleur ami.
▸ Blonde de Scar.




Re: Chalalalalala [PV Esvir], le Sam 19 Jan - 19:21







Chalalalalalala




Boulot, boulot, boulot. Je commence à en avoir ras le cul de parler de boulot tout le temps, même si cette collaboration promet de porter ses fruits. Je lui souris quand je lui donne toutes les informations pour qu’elle puisse mettre ça en place. Un sourire et nous changeons de conversation pour un sujet beaucoup plus intime : nos relations amoureuses. Je rougis comme une tomate et je me livre à Morri. Je lui parle d’Aksel en toute sincérité, précisant les hauts et les bas. Surtout les bas, généralement mais en ce moment, tout roule. Je souris en voyant Morrigan essayer de me prévenir des aléas de l’amour. « Ne t’inquiète pas Morri, je me protège émotionellement. » Je reprends ses mots pour la taquiner un instant avant de reprendre mon sérieux. « Pfff. Il est pas né celui qui me fera perdre les pédales. » En fait si, il est bel et bien né. Un sourire nait sur ma face. « Elles sont très agréables ces soirées d’hiver. » Je souris en coin. Puis, je lui retourne la conversation et je ricane quand elle me demande si ça se voit. « Non, mais je te demande simplement. » Ses joues sont rougies et moi je souris grandement. « Raconte moi touuuuuuuuuuut ! » Aussi excitée qu’une gamine devant un plateau de sucre. J’allume une clope en écoutant ma copine tout me raconter. Je souris. « C’est trop bien ! Ca fait longtemps ? »

Elle se remet à ramer et moi je regarde autour de nous mais pas assez visiblement, une autre barque nous percute et je râle, bien fort. « MAIS VOUS POUVEZ PAS FAIRE ATTENTION BANDE DE PETITS CONS ?! » Le calme ? Connais pas.

(c) DΛNDELION

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

Le cœur de l'enfant.
La rage de l'ancien.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
Morrigan Davenport
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1783
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.



Re: Chalalalalala [PV Esvir], le Mar 5 Fév - 16:02

Esvir est une vraie petite bout en train et un véritable rayon de soleil. Sa façon de s'exprimer cash me fait rire. Tant qu'elle était heureuse, comment elle les passait ses soirées d'hiver, en vérité, ça ne me regardait pas. J'estime qu'elle est assez grande pour savoir ce qu'elle a affaire et je ne suis pas sa maman, mais en tout cas je crois qu'elle sait probablement qu'elle peut compter sur moi au besoin, même si je ne la vois pas comme une personne qui va étaler ses soucis au grand jour. Je ne suis pas sûre que je me serais étalée sur le sujet Dale très longtemps vu que c'est quelque chose d'assez récent dans le temps quand on compare les couples qui sont ensemble depuis plus de 20 ou 30 ans, mais ce que j'aurais pu lui dire attendra un petit moment comme on a été interrompus par la bande de glandus pré-pubères qui nous sont rentrés dedans.

Je ris quand Esvir s'énerve sur eux, c'est assez marrant de la voir partir au quart de tours mais je préférais qu'on évite quand même d'en arriver aux mains. Je me tords cette fois-ci de rire en remarquant la trogne des gars qui n'en mènent pas large comme s'ils se faisaient gronder par leur môman chérie. Ils baissent la tête, rougissent, et se grattent qui la joue, qui l'arrière du crâne en guise de gêne. Avec plus de calme qu'Esvir, car après tout, ce ne sont que des jeunes, certes un peu cons, et j'ajoute:

-Vous savez, y'a des méthodes de dragues plus efficaces que ça pour attirer l'attention d'une demoiselle. Comme les inviter à prendre un verre ou juste essayer de lui parler.

Le plus grand des deux me regarde avec des yeux ronds, et l'autre sourit pour je ne sais quelle raison:

-Ah ouais, vous accepteriez?
-Non!

Je réponds du tac-ô-tac, et je vois la mine enjouée du type s'affaisser petit à petit jusqu'à devenir presque sinistre. Cela ne me dit rien qui vaille. Il essaie de monter dans notre barque et c'est plus fort que moi, je prends ma palme et lui en fout un coup dans la gueule:

-Tu toucheras à aucune d'entre nous!

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

Esvir Lilith Astankov
ADMIN ∎ Contradiction ambulante.
Esvir Lilith Astankov
Inscrit le : 28/04/2018
Messages : 722
Avatar : Alysha Nett
Crédits : Anaelle (signa)
Date de naissance : 31/03/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (5/5)



▸ Aksel M. Lennox (7)
▸ Robbie (2)
▸ Morrigan (2)
▸ Elijah (2)
▸ Leevi (3)


Bloc notes :

HER AND ONLY HER.
▸ Ce qu'elle écoute en boucle :
▸ Russe de naissance, américaine de cœur.
▸ Un tempérament de feu.
▸ Tatouée de partout.
▸ Directrice du meilleur café d'Austin.
▸ Toujours à la recherche d'énergie créative.
▸ Elle habite seule dans une jolie maison.
▸ Elle possède une grosse voiture, qui fait beaucoup de bruit.


HER AND THE OTHERS.
▸ Amoureuse d'Aksel.
▸ Petite sœur de Demyan.
▸ Elle travaille avec Leevi, qu'elle considère comme son meilleur ami.
▸ Blonde de Scar.




Re: Chalalalalala [PV Esvir], le Mer 6 Fév - 18:02







Chalalalalalala



Le super plan, quoi. Ma copine blonde, une barque, deux fendue de littérature, deux couillonnes qui ne savent pas gérer une barque, un joli lac. La vraie journée de rêve. J’aimais trop être avec Morri, ici. Mais ça, c’était avant que les deux petits cons arrivent vers nous et qu’ils nous accostent littéralement avec leur foutue barque. Bien évidemment, je ne connais que la tempête, pas le calme. Je gueule. Morrigan en rajoute une couche pour déconner, j’éclate de rire en l’entendant mais les mômes la prennent au sérieux. J’arque un sourcil en les regardant. « Non. » J’éclate de rire avec Morri mais nos rires ne durent pas assez longtemps a mon goût. Les sourcils froncés, je regarde le plus grand tenter de monter dans notre barque. La blonde attrape sa palme et lui en colle un coup. Je me lève et attrape sa tête entre mes deux mains.  « TU TE CASSES DE LA AVEC TON COPAIN SINON JE TE PETE LA GUEULE MON GRAND. » Petite descente du coude dans le dos et je le jette dans la barque. L’autre nain arrive. « Tu préfères quoi ? La tatouée ou la palme? » Je suis prête à m’battre moi. Personne ne m’arrêtera avec tous le café que j’ai bu et le nombre de part de gâteau que j’ai dans le bide.

(c) DΛNDELION

❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄❄

Le cœur de l'enfant.
La rage de l'ancien.
Contenu sponsorisé


Re: Chalalalalala [PV Esvir], le

Chalalalalala [PV Esvir]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin East :: Lake-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet