Partagez| .

It's Been a Long, Long Time ft Jean-Baptiste


Giovanni Mancini
avatar
Inscrit le : 28/09/2018
Messages : 67
Avatar : Mariano Di Vaio
Crédits : (c) Angie
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Clint' / Robin
• ÂGE : 20 ans
• BLOC NOTE :


It's Been a Long, Long Time ft Jean-Baptiste, le Ven 5 Oct - 9:55

La musique continue à raisonner, bruyante, immersive. Je me suis isolé dans la pénombre d’un WC mal éclairé, loin du bar et des couples qui s’enlacent. Loin de ces corps imbibés d’éthanol qui se trépignent maladroitement sur la piste. Loin des discussions rendues inintelligibles par l’alcool  . Baigné par une lumière jaunâtre, j’ai un air fantomatique.  Un sachet de neige, une paille et la carte platinium pour tracer la ligne m’attendent patiemment. Agenouillé devant la cuvette, je commence à me taper une trace. Puis une autre. J’ai besoin d’être défoncé. Quand je reviendrai là haut, qui sait qui m’accueillera. Ce gros porc aviné au regard lubrique, cuvant toute la binouse qu’est capable d’ingérer son corps  dégradé par des années et années d’excès. Cette vieille dame usée par la vie qui cherche juste la douce compagnie d’une personne pour l’accompagner, au moins quelques instants, dans la monotonie de ses vieux jours. Cette jeune demoiselle, ayant choisi la sécurité à l’attractivité, fêtant son enterrement de vie de jeune fille et souhaitant s’envoyer en l’air une dernière fois avec un canon de beauté, avant de rejoindre plus tard, son futur mari déjà calvitié et bedonnant, enterrant ainsi définitivement, avec ce dernier acte de luxure, sa libido au profit d’un mariage croulant. Ce père de famille aussi bien lassé que usé, par ses trois chiards et sa grognasse qui n’écarte ses jambes plus que pour la traditionnelle baise dominicale, quand celle ci ne prétend pas un foudroyant mal de tête… Tous ces portraits d’une nature différente mais qui convergent  en un même point. L’indifférence. Après tout, je ne suis rien de plus qu’une marchandise. Certes, un bout de viande bien payé mais un bout de viande quand même. Alors pourquoi devrais-je avoir la moindre considération ? Pour ma beauté ? Pour le plaisir que je peux apporter ? Foutaise. On m’apprécie comme ce chat errant qu’on caresse pendant quelques instants et qu’on abandonne sur le bord de la route. Un plaisir fugace qu’on oublie très vite. Certains, me méprisent même. Généralement les plus riches. Comme si, me tendre une belle liasse de billet pouvait justifier le fait de me souiller aussi bien mentalement que physiquement. Alors oui putain ce soir je vais me défoncer. Et je me monterai même en l’air comme Phil Collins, pour ensuite mieux redescendre sur terre. La porte de la cabine que je n’ai apparemment pas fermé,  s’ouvre derrière moi. Je me retourne brusquement, ne prenant même pas la peine d'ôter la paille encore profondément vissé dans mon nez. “Casse toi connard ! Tu vois pas que c’est occupé !” . Et c’est là que je le reconnais. Ses cheveux longs coiffés en une queue de cheval, cette barbe parfaitement taillée qui lui confère presque  un aspect  chevaleresque, ce visage affable et souriant. “Bordel, JB ? ”. Sans aucune autre forme de gêne, je lui tourne à nouveau le dos et finit de me taper la trace. “ça va ? ça fait un bail” dis-je tout en enlevant le restant de poudre au coin du nez.
Jean-Baptiste Van Lierde
ADMIN ∎ Conquer from within
avatar
Inscrit le : 18/06/2018
Messages : 211
Avatar : Orlando Bloom
Crédits : TAG (vava) FRIMELDA (signa)
Date de naissance : 14/06/1991
Mes rps :
INDISPONIBLE (5/5)

- Jason
- Jayden
- Maxine
- Marvin
- Giovanni

Bloc notes :



Afficher


Re: It's Been a Long, Long Time ft Jean-Baptiste, le Sam 6 Oct - 4:01





It's been a long, long time





Nous avons beau dire que l'amour, on ne le ressent qu'une fois, que nous tombons amoureux d'une seule personne au cours de sa vie et que les autres, ce n'est que de l'affection. Par expérience, je peux vous assurez que ces personnes n'ont jamais réellement eu ce sentiment et qu'ils persistent à dire de la bullshit à qui veut bien les entendre. Dans ma vie, à ce jour, je n'ai connu que deux personnes pour qui j'ai éprouvé des sentiments; Kay, un jeune élève à la première période de mon métier d'enseignant, je m'étais même enfui avec lui mais ça s'est très vite terminé puis j'ai connu Giovanni. Ca a été un coup de foudre, c'est le cas de le dire et notre relation fut aussi rapide qu'un éclair dans le ciel mais c'était fort et c'était bon. Nous nous étions rencontrés lors d'un de mes voyages en Italie; un homme ambitieux qui avait su me charmer autant au niveau physique que moral. Mais ça, comme vous l'aurez deviné, c'était avant et je regrette amèrement ce temps en le voyant sans aucun scrupule à renifler son rail de coke sur une cuvette dégueulasse d'un bar complètement aléatoire. Le dégoût, le mépris, l'inquiétude peut-être font partis des sentiments ressentis à son égard en le voyant ainsi mais tout cela est peut-être aussi mélangé à la nostalgie. "Comment as-tu pu finir aussi bas?" Je ne prends même pas le temps de répondre à sa question que je me jette sur lui pour le redresser immédiatement. J'ai déjà touché à la drogue, certains n'en sont même pas étonnés mais au point de finir comme un chien enragé dès lors qu'on lui enlève son os, jamais. Vu le je-m'en-foutisme qu'il éprouve en me voyant, je sens vraiment ce genre de réaction mais peu importe son rejet; je ne peux pas le laisser comme ça. "Tu veux quelque chose à boire? De l'eau je veux dire." Je ne sais même pas comment aider quelqu'un qui est imbibé de cocaïne. Encore, de l'eau pour quelqu'un qui a bu ça va, de la bouffe pour un mec défoncé à la marijuana, c'est ok mais ce genre de drogues dures. Ca me laisse rapidement sur le cul. "Suis-moi je t'en prie. Viens prendre au moins l'air avec moi. Remballe ta merde si tu veux mais accompagne moi au moins." lui dis-je sur un ton désolé.

(c) DΛNDELION




Inside my heart is breaking. My make-up may be flaking But my smile still stays on
Giovanni Mancini
avatar
Inscrit le : 28/09/2018
Messages : 67
Avatar : Mariano Di Vaio
Crédits : (c) Angie
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Clint' / Robin
• ÂGE : 20 ans
• BLOC NOTE :


Re: It's Been a Long, Long Time ft Jean-Baptiste, le Sam 6 Oct - 10:09


Je me sens comme un animal piégé. Surpris dans sa folie bestiale. Alors quand il me demande comment j'ai pu finir aussi bas, je suis partagé entre deux choses. L'indignation et la révolte. Lui faire ravaler sa méprise en dépit de toute l'affection que j'ai pu éprouver à son égard. Me confier. Quitte à finir en larme, une nouvelle fois, dans les bras d'un homme. Mais la chnouf a un effet propre à elle. Un flash intense, qui te confère un sentiment de puissance. Un peu, comme ce qu'éprouverait quelqu'un venant de grimper l'Everest, et qui tout euphorique par la prouesse qu'il vient d'achever et les mois d'abnégation qu'il vient de vivre, domine le toit du monde et oublie un fugace instant, qu'il lui reste tout à redescendre et que malheureusement, celle-ci est souvent la plus mortelle. En se référant à cette métaphore montagnarde, je suis actuellement au sommet et j'ai oublié tout le reste. Je me sens beau, je me sens fort, je me sens invincible. Alors, quand il essaye de me ramener à la réalité m'enjoignant d'arrêter de sniffer ma blanche, je le repousse violemment, tire avidement sur la paille et me lève. "Ouais je veux bien quelque chose à boire et d'toute façon, j'ai fini ma conso". Je passe devant lui, lui donnant un coup d'épaule au passage et je grimpe les escaliers pour revenir au bar, enjoignant le serveur de m'envoyer un Whisky. Nous nous retrouvons dehors. "Alors qu'est-ce que tu deviens ? A un juger par tes vêtements, toujours intermittent du spectacle". Le mépris, n'est que peu caché, de toute façon, je n'ai plus que ça comme arme. J-B, probablement l'homme qui a le plus compté pour moi, a violé toute mon intimité en me surprenant dans mon sport favoris, me monter en l'air. ça n'est même pas le fait de m'être fait chopper, ce n'est pas la première fois, ce ne sera pas la dernière, cependant les gens sont toujours des lambdas. Juste des pauvres pecnos qui me regardent furtivement, un sourire crispé sur les lèvres, et m'abandonnent, regagnant très vite leur réalité et leur vie de bisounours. Il s'agit là de quelqu'un connu dans le passé, en qui j'ai voué une admiration sans borgne et malgré toute la splendeur que je dégage, je suis au plus bas. Alors, j'ai envie de lui faire mal, de le faire dégager au plus vite, car je sais que d'hors et déjà, revoir sa gueule me fera souffrir. "J't'ai pas demandé, tu voulais quelque chose à boire ? à en voir ta tronche, je dirai un double whisky. T'as l'air tendu. S'tu veux j'ai même de la C. chez moi pour s'détendre. J'en ai encore un paquet. La provoque, le seul moyen pour moi de garder contenance. Allez casse toi J-B. Dégage le plus loin de moi, toi et ta putain de belle gueule. Car toi seul, ici, sait qui je suis vraiment.
Jean-Baptiste Van Lierde
ADMIN ∎ Conquer from within
avatar
Inscrit le : 18/06/2018
Messages : 211
Avatar : Orlando Bloom
Crédits : TAG (vava) FRIMELDA (signa)
Date de naissance : 14/06/1991
Mes rps :
INDISPONIBLE (5/5)

- Jason
- Jayden
- Maxine
- Marvin
- Giovanni

Bloc notes :



Afficher


Re: It's Been a Long, Long Time ft Jean-Baptiste, le Mar 9 Oct - 15:43





It's been a long, long time





Comment les gens peuvent-ils changer en si peu de temps? Il peut y avoir des modifications, des détails qui se sont améliorés ou non, mais passer du noir au blanc... Putain mais c'est pas Michael Jackson que j'ai sous les yeux! Merde quoi! Oui. Cette situation me saoule déjà et me stresse dans le fond. De la provocation. Ne continue pas dans cette zone Giovanni baby, ça risque de mal tourner. Il m'attaque par du mépris, lui qui malgré ses phrases humoristiques ne me parlait qu'avec un doux ton qui savait bien attendrir mon cœur et panser mes blessures. Qu'est-ce qu'il y a eu dans sa vie pour que l'homme d'avant soit maintenant mort à tout jamais? Je n'ai même pas envie de rétorquer. "Alors que toi, regarde-toi dans ce magnifique costard! Tu en as de la chance!" Je marque une pause. "On te les paie ou le mannequinat te paie assez bien? J'ai toujours pas vu une seule pub de toi à la télé ou dans les grandes surfaces. Ils ont trouvé une plus belle gueule pour l'effigie de leur marque, c'est ça?" Je n'ai pas pu m'en empêcher. C'était plus fort que moi. Il veut jouer au con et bien que ce ne soit pas flatteur de le suivre dans cette direction, parfois il faut secouer les choses pour que les gens comprennent mais il a l'air borné. De la cocaïne? Un peu de classe tout de même. Je refuse, je préfère la Marie-Jeanne, cette douce qui est toujours là pour moi, un peu comme à cet instant présent bien que je préfère ne pas me servir d'elle sur le moment. "Allons chez toi oui." J'accepte cependant son invitation bien qu'elle n'en soit pas vraiment une. "Je crois que nous avons plein de choses à nous dire avec le temps et tu auras enfin ton chez toi, où tu pourras t'ouvrir sans garder ce rôle que tu joues en permanence. C'est ton boulot qui t'a changé ou c'est toi qui a décidé d'être complètement abruti et hautain? Ca ne te fera pas briller en société. Tu devrais le savoir, t'es quelqu'un d'intelligent de base." Je commence à faire quelques pas, les mains dans les poches, partant dans la première direction avant de me retourner vers lui. "Tu viens?" Un sourire aux lèvres. Malgré sa nouvelle façon d'être, je suis content d'être tombé sur lui. Je suis bien énervé de le voir ainsi, c'est sûr, je ne vais pas l'applaudir alors qu'il est en train de mourir à petit feu mais peut-être que je parviendrais à le rendurcir et à prendre le bonne voie. Du moins, c'est ce que je veux croire.

(c) DΛNDELION




Inside my heart is breaking. My make-up may be flaking But my smile still stays on
Giovanni Mancini
avatar
Inscrit le : 28/09/2018
Messages : 67
Avatar : Mariano Di Vaio
Crédits : (c) Angie
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Clint' / Robin
• ÂGE : 20 ans
• BLOC NOTE :


Re: It's Been a Long, Long Time ft Jean-Baptiste, le Jeu 11 Oct - 9:35


Bim touché. Mon visage se déconfit sous ses mots. Le petit JB a bien changé, lui qui quand je l'avais connu était une douceur torturée par ses propres démons et trouvait apaisement avec mon seul contact attentif. Je n'ai pas été le seul visiblement à se rendurcir et ses mots, choisis avec soin, acerbes, me touchent au plus profond. à ce jeu, si je ne fais pas gaffe, je risque d'y laisser des plumes. Il faut absolument que je retrouve une contenance mais mon cerveau pourtant si habile pour trouver des réparties acidulées fonctionne au ralenti. Embruni par des sentiments envers cette personne que je pensais avoir enterré. Si je pouvais, perdre la mémoire, je le ferai car en utilisant l'affection que je ressentais pour lui, JB est en train de piétiner le semblant d'équilibre que j'avais en moi, le semblant de confiance que j'avais désespérément réussi à installer. Et, en me piétinant de cette façon, il ne fait que me renvoyer la cruelle réalité : que tout ça, n'est que chimère et qu'en réalité, je suis belle et bien toujours le même mec perdu que je fus quand il m'avait connu. Sauf qu'à cette époque, je pouvais me  permettre cette faiblesse, désormais, avec le métier que je fais, cette carapace se doit d'être inviolable au risque d'y laisser toute ma santé mentale. Et lui, Jean-Baptiste, ne semble pas se rendre compte tout le mal qu'il me fait. Je tente désespérément de lui balancer quelques réparties acerbes mais il renchérit, en saisissant l'invitation que je n'ai même pas fait exprès de proposer. *Bordel je ne vais jamais réussir à m'en débarrasser*. Et il continue, avec ses mots d'une justesse sans faille, maltraitant à  grand coup de grolle mon ego. *Oui tu as raison, je suis devenu abruti.* Je viens de trouver un échappatoire, une solution de fuite. Qu'est ce qui pourrait définitivement le faire se taire ? Quelle arme utilisent les faibles ? La violence.  Je le rejoins précipitamment et le colle violemment contre le mur, arme mon poing, m'apprête à le frapper de toutes mes forces. Le frapper pour le faire taire, le frapper pour le débarrasser de sa superbe, le frapper pour lui renvoyer toute la douleur à laquelle il me soumet, le frapper car je ne suis qu'un lâche et je n'ai plus les mots pour contenir ses attaques. Nos regards se croisent et je ne peux m'empêcher de détailler ce visage d'ange, de m'arrêter sur ses yeux qui ne semblent attendre qu'une chose, que j'aille jusqu'au bout, qui me défient. Toute la hargne que j'ai tenté de réunir retombe d'un coup. Je sens les larmes me monter. "Désolé... je... je sais pas ce qui m'a pris... Je..." . Je le lâche et lui tourne le dos. Les soubresauts qui animent mon corps ne laissent aucun doute sur mon pathétique état. La vanne s'est une nouvelle fois libérée et mes démons refluent. Le visage ravagé par les larmes, je le regarde à nouveau. "Si tu savais JB ce qui m'a fait devenir comme ça"
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: It's Been a Long, Long Time ft Jean-Baptiste, le

It's Been a Long, Long Time ft Jean-Baptiste

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Bars et Restaurants-