AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Solidarité féminine. (PV alois)


Diana Wilson
avatar
Inscrit le : 23/09/2018
Messages : 51
Avatar : Blake Lively
Crédits : Eilyam
Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Solidarité féminine. (PV alois), le Dim 23 Sep - 18:13


DIANA & ALOIS.

Solidarité féminine.


Lorsqu'elle ne travaille pas, Diana a toujours eu pour habitude de prendre soin d'elle. C'est donc tout simplement qu'elle était partie se détendre dans un SPA. Massage de la peau, masque pour ses cheveux, bain de boue et tout ça. Elle aimait beaucoup cela, c'était une façon de détresser, de se déconnecter un peu de la réalité. En sortant de ce fameux SPA, elle était très détendue. Elle décide alors de se prendre un petit café dans un salon de thé. Elle s'installe alors en terrasse et commande un café liégeois et des macarons à la pistache, ses préférés. Malheureusement, le calme ne fut que de courte durée. En effet, un homme qui passait par là, venait de s'installer calmement en face d'elle, comme si c'était normal. Au début, elle l'ignorait complètement puis ensuite, elle lui monte un baratin. Il était bouche-béé. La jeune femme se lève de son siège avec un sourire victorieux sur le visage et viens s'installer sur une table déjà prise par une autre jeune femme. "Bonjour, veuillez m'excuser de mon impolitesse." Elle offrit un sourire plus que chaleureux à la jeune inconnue. "Je n'ai pas réussi à me débarrasser de cet homme alors je lui ai fait croire que vous étiez ma campagne." Elle était un peu nerveuse.
AVENGEDINCHAINS


S M I L E
« Emmène moi revoir une dernières fois, ces endroits qui faisait taire le vacarme de mes idées noires. »  
Aloïs Kennedy
poupée de toi
avatar
Inscrit le : 13/09/2018
Messages : 104
Avatar : Alice Isaaz
Crédits : CHAMPAGNE MAMI
Mes rps :

PRESLEYDIANALENNONWILLOW
JBPOPPY (HALLOWEEN)TOI ?


Bloc notes :


Afficher


Re: Solidarité féminine. (PV alois), le Dim 23 Sep - 19:26

Ses yeux s'humidifient devant une lignée de mots plus poignants les uns que les autres. Envoûtée par sa lecture, Aloïs est dans sa bulle, l'air à la fois rêveur et concentrée, complètement percutée par l'histoire d'amour sensationnel qui lui chagrine son petit cœur. Les larmes au bord des yeux, le trouble visionnaire, la blonde relève la tête en fermant son livre. Nerveusement des regards qui peuvent lui être portés, par hasard, elle rigole doucement, gênée, en s'éventant de ses deux mains. Après quelques secondes, elle s'empare de son verre de menthe à l'eau pour en boire une poignée de gorgées. Ça lui fait du bien, elle se reprend un peu, établissant une nouvelle connexion avec le monde réel. C'est alors qu'elle est rejointe par une très belle femme, au grand sourire, à l'assurance dans la démarche, la confiance dans les mots. Presque impressionnée, Aloïs hoche délicatement la tête. « Oh, oui, installez-vous, aucun soucis ! » lui répond-t-elle en souriant elle aussi, accueillante à souhait. Elle déplace son sac pour le rapporter près d'elle. C'est pas du tout utile, mais c'est un signe de bienveillance. La jeune femme lui raconte ses mésaventures et Aloïs ne peut s'empêcher de regarder, discrètement, l'homme en question. Il est plutôt charmant, mais en même temps, elle trouve systématiquement de la beauté chez les autres. Même si, pour le coup, la blonde qui vient de s'installer face à elle est vraiment, vraiment belle. Pourtant étonnée de son comportement, elle ne peut s'empêcher de froncer les sourcils en l'écoutant, les déplissant immédiatement lorsqu'elle s'en rend compte d'ailleurs. « Mais.. vous avez déjà eu des relations avec des femmes ? » demande-t-elle en baissant le ton, avant de s'excuser. « Pardon, je.. veux pas vous gêner avec mes questions. » C'est juste qu'elle, il ne lui serait jamais, jamais, jamais, venu à l'idée de s'imaginer en couple avec une femme pour échapper à un homme. Ils sont si forts, si virils, si intelligents, comment peuvent-ils croire à ça ? Aloïs, elle a toujours été du genre à rester auprès des méchants, et à se taire quand on lui ordonnait.


hello you
jolie fleur, t'es fanée, mes doigts sentent le brûlé. c'est que j'ai fait c'qu'il fallait, ta bouche ment, pas tes yeux. roule lentement sans les feux, j'lèche ton losange rose, des meurtriers sans cause ♡ astra

Diana Wilson
avatar
Inscrit le : 23/09/2018
Messages : 51
Avatar : Blake Lively
Crédits : Eilyam
Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Solidarité féminine. (PV alois), le Dim 23 Sep - 19:49


DIANA & ALOIS.

Solidarité féminine.


Au premier abord, elle avait eu peur de se faire jeter par la jeune femme. En même temps, elle pourrait comprendre. Elles ne se connaissaient pas et Diana venait l'embêter. Surtout, que la jeune inconnue avait l'air complètement absorber par son bouquin. La belle blonde aimait lire également. C'était une chose qui pouvait te déconnecter de la réalité, te faire ressentir des sensations intenses, un bon passe-temps. Diana se retournait une dernière fois, c'est vrai qu'il était pas mal, mais, trop lourd pour elle, elle ne supportait vraiment pas ça. Elle fut sortie de ses pensées pour la douce voix de l'inconnue en face d'elle. La blonde l'observe avec un air amusé, est-ce qu'elle vient de lui demander si elle avait déjà eu des rapports avec une femme ? Apparemment si, cette situation amusée beaucoup la jeune femme. "Bien, c'est une question inattendue." Elle lui offre un sourire chaleureux. La demoiselle en face d'elle était très jolie également, un charme impressionnant. "Je pense que je vous dois bien ça". Elle but quelques gorgées de son café avant de reprendre la parole. "Eh bien, si vous voulez tous savoir.. Oui. J'ai eu des relations avec des femmes. En fait, j'estime que je peux très bien être charmé par un homme que par une femme." Elle lâche un léger rire. "Mais pourquoi cette question ?" Dit-elle en la regardant.
AVENGEDINCHAINS


S M I L E
« Emmène moi revoir une dernières fois, ces endroits qui faisait taire le vacarme de mes idées noires. »  
Aloïs Kennedy
poupée de toi
avatar
Inscrit le : 13/09/2018
Messages : 104
Avatar : Alice Isaaz
Crédits : CHAMPAGNE MAMI
Mes rps :

PRESLEYDIANALENNONWILLOW
JBPOPPY (HALLOWEEN)TOI ?


Bloc notes :


Afficher


Re: Solidarité féminine. (PV alois), le Dim 23 Sep - 23:51

Accueillir une inconnue à sa table pour la protéger, c'était une évidence, pour Aloïs. Parce qu'aider les autres, apporter son soutien, et dire oui, c'est elle. Surtout dire oui. C'est ainsi qu'une belle femme s'installe en face d'elle, à lui en faire perdre un peu ses mots et balader nerveusement ses p'tites iris. Tant pis pour son livre, de toutes manières, il lui a déjà donné assez de feels pour aujourd'hui. Et puis, l'histoire de cette jeune femme est pas mal intrigante. Aloïs, avide de curiosité, s'étonne du comportement de l'inconnue avant de lui poser une question légèrement déplacée. L'air rieur, elle répond avec aise, d'avantage amusée que gênée. Ce qui amène forcément un sourire fébrile sur les lèvres de l'infirmière, bien que maladroit. « Comment ? » rebondit-elle presque sur l'instant. « Comment vous avez su estimer ça ? Je veux dire, c'est inné, ou vous l'avez déclencher ? Vous êtes attirée par les deux genres depuis toujours ? Ou ça peut se découvrir, au fil du temps ? » s'intéresse-t-elle curieusement, reprenant un ton plus lisse. Aloïs, elle a déjà rêvé de femmes. Sexuellement, même. Elle a rêvé de caresses tendres, de baisers chauds, de jolies courbes, de regards doux et du charme féminin. Elle y a souvent pensé, puis balayé vulgairement ces idées folles. Elle s'est toujours dit que c'était n'importe quoi, que le corps d'une femme était fait pour celui d'un homme. Que son corps à elle, était dévoué à appartenir, à se soumettre, à s'abandonner aveuglement à celui qui l'aurait décidé. Quand elle y réfléchir, c'est toujours sa poupée, Aloïs. Poupée souillon. « Ah euh, pour.. euh, rien. » finit-elle par dire, quand la belle inconnue lui demande pourquoi elle lui a posé cette question. « Enfin, je.. je ne sais pas. Je suis un peu perdue.. c'est.. c'est comment, avec une femme ? » demande-t-elle, incertaine, le ton bas, s'en voulant à la fois d'oser la questionner comme ça, mais déculpabilisant parce qu'après tout, elle lui donne des réponses, et que ça n'a pas l'air de l'offenser.


hello you
jolie fleur, t'es fanée, mes doigts sentent le brûlé. c'est que j'ai fait c'qu'il fallait, ta bouche ment, pas tes yeux. roule lentement sans les feux, j'lèche ton losange rose, des meurtriers sans cause ♡ astra

Diana Wilson
avatar
Inscrit le : 23/09/2018
Messages : 51
Avatar : Blake Lively
Crédits : Eilyam
Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Solidarité féminine. (PV alois), le Mer 26 Sep - 21:15


DIANA & ALOIS.

Solidarité féminine.


La belle blonde se sentait très reconnaissante envers elle. Après tout, elle aurait pu la rembarrer et elle aurait compris. Elles ne se connaissaient absolument pas. Détaillant l'inconnue du regard, elle détenait un charme fou, vraiment très mignonne. Diana mangeait ses macarons tout en écoutant les paroles de cette dernière. Elles ne se connaissaient pas encore et voilà qu'elle lui posait des questions par rapport à sa sexualité, c'était plutôt comique. Elle pose son regard bleu sur la jeune femme en réfléchissant un instant, restant silencieuse. Pourquoi elle lui posait toutes ces questions ? Elle avait l'air curieuse de savoir comment ça se passe, comment on réalise que l'on est également attiré par les femmes. Diana se pince légèrement la lèvre inférieure même si c'était indiscret, ça ne la dérangeait absolument pas. Peut-être que l'inconnue se posait des questions à propos de cela. Après tout, tout le monde se demande un jour si on est hétéro ou bi ou gay. Parce que trouvait des femmes belles, c'est compréhensible mais, trouvée une femme désirable, c'est également compréhensible, mais c'est tout de même autre chose. "Tu sais nous sommes tous différents. Il existe différentes types de personnes, ceux qui l'ont toujours su et ceux qui s'en rendent compte un peu plus tard." Elle bue quelques gorgées avant de continuer son monologue. "Il n'est jamais trop tard, tu peux le découvrir à n'importe quel âge. Personnellement, au collège j'ai eu un coup de cœur pour une femme, je pensais que c'était de l'amitié, mais, un jour elle m'a embrassé et j'ai vraiment adoré ça." Elle regarde la demoiselle comme si c'était quelque chose de mystérieux. Diana lâche un léger rire. "Une femme, un homme, les deux, c'est bien." Elle hoche la tête avant de reprendre. "Le mieux c'est de tester." Et oui, il n'y avait que cela de concret pour vraiment savoir ce genre de chose.
AVENGEDINCHAINS


S M I L E
« Emmène moi revoir une dernières fois, ces endroits qui faisait taire le vacarme de mes idées noires. »  
Aloïs Kennedy
poupée de toi
avatar
Inscrit le : 13/09/2018
Messages : 104
Avatar : Alice Isaaz
Crédits : CHAMPAGNE MAMI
Mes rps :

PRESLEYDIANALENNONWILLOW
JBPOPPY (HALLOWEEN)TOI ?


Bloc notes :


Afficher


Re: Solidarité féminine. (PV alois), le Mer 10 Oct - 22:46

Aloïs, malgré toutes les histoires d'amour qu'elle a vécu et qui ont chacune à leur tour creuser d'avantage de trous en plein le cœur, elle reste une amoureuse de l'amour. Une femme qui aime, et qui ne demande qu'à être aimée. Les déceptions qu'elle a enchaîné, les destructions, elles ne venaient que d'hommes. Enfin, un en particulier. Mais tous ont participé à l'extinction de sa confiance en elle, de la chaleur de son corps et de l'animation de ses yeux. Alors, Aloïs, s'est souvent posé la question. Est-ce-qu'une femme, la briserait de la même manière ? Lui volerait ses organes, lui marquerait la peau, lui écorcherait le cœur ? Elle s'interroge, souvent. Et elle voit cette femme, assise en face d'elle, comme un ange. Comme peut-être une réponse à tout ça. Elle tente d'éclaircir ses songes, mais Aloïs se fige sur les formules de civilité qu'elle vient d'oublier. « On se tutoie ? » demande-t-elle, spontanée, l'air étonné qui contraste avec ses lèvres qui s'étirent avec douceur. Et puis, la blonde, souriante, allonge son temps de parole, devant le regard réceptif et l'attention conquise d'Aloïs. « Oh, c'est une belle histoire. Peut-être que j'aurais adoré ça, moi aussi, au collège.. » commente-t-elle, les iris brillantes. Tu parles. Dans l'collège du Bronx, il n'y avait pas d'place pour les sentiments. C'est à peine si les enfants arrivaient à se concentrer une heure entière. Les salles de classe étaient sans cesse agitées, les cours étaient menés par des professeurs dépassés par l'énergie de ces gamins, par leur manque de savoir-vivre et d'éducation, alors ils défilaient. Le collège du Bronx n'accueillait pas ses professeurs pour plus d'une année, et souvent même, ces derniers jetaient l'éponge seulement après quelques semaines. Alors, de toute évidence, non. Aloïs n'aurait jamais pu ouvrir son cœur aussi jeune, à travers tout ce chaos. « Ce...c'est une invitation ? » ose-t-elle demander alors, lorsque la bisexuelle lui assure que le mieux, c'est de tester. Ses joues rougissent, sa tête se baisse, Aloïs ne sait pas où se mettre. Vient-elle vraiment de lui proposer de tester, avec elle ? Oui, c'est vrai qu'elle est magnifique, cette femme. Ses cheveux d'or, bouclés, on a l'impression qu'elle vient de sortir du coiffeur. Et puis, ce visage, si lisse, si beau, si charismatique. Ce grain de beauté couleur terre placé sous ses yeux couleur mer. Et ce sourire, elle fondrait, Aloïs. Avant même que leurs lèvres n'aient pu s'effleurer. C'est vrai qu'elle l'intimide, beaucoup. Alors, elle est peut-être bisexuelle ? Peut-être qu'elle pourrait, elle aussi, coucher avec une femme ? « Vous, enfin tu, vis ici ? » finit-elle par demander, histoire de se sortir de ce malaise, en relevant la tête, malgré tout paralysée de gêne.  


hello you
jolie fleur, t'es fanée, mes doigts sentent le brûlé. c'est que j'ai fait c'qu'il fallait, ta bouche ment, pas tes yeux. roule lentement sans les feux, j'lèche ton losange rose, des meurtriers sans cause ♡ astra

Diana Wilson
avatar
Inscrit le : 23/09/2018
Messages : 51
Avatar : Blake Lively
Crédits : Eilyam
Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Solidarité féminine. (PV alois), le Ven 12 Oct - 15:52


DIANA & ALOIS.

Solidarité féminine.


L'amour, c'était un sentiment puissant, inexplicable. Elle-même l'avait déjà ressenti, mais, malheureusement c'était également très douloureux. Mais, ça valait la peine de le ressentir, vraiment. Il ne fallait pas rester sur un échec, absolument pas. La vie était si courte. D'ailleurs, la blonde le voyait très bien en approchant à grand pas de la trentaine. Elle n'était pas à plaindre. La plupart des gens la trouvaient jolie malgré l'âge qui commençait à la gagner. Elle regarde la belle brune en face d'elle, remarquant qu'elle ne cessait de parler encore et encore. Oui, Diana était comme ça. Un vrai moulin à paroles, lorsqu'on commence à la lancer, elle ne s'arrêtait pas. En tout cas, elle comprenait la situation de cette dernière. Après tout, on se pose tous des questions sur son orientation sexuelle, mieux vaut tard que jamais. Elle se souvenait encore des doutes qu'elle avait eut et puis, il y avait eu cette fille et depuis, elle était sûre d'elle-même. Elle était sûre d'aimer autant les femmes que les hommes. Les deux avaient leurs avantages et leurs inconvénients. Et puis aimer les deux genres, cela avait de bon côté. Cela lui laissait un large choix. En écoutant la demoiselle, elle se rendait compte qu'elle l'avait tutoyé sans même son autorisation. Elle fait un léger sourire avant de sortir ces quelques paroles. "Pardon ! J'espère que cela ne dérange pas?" Elle regarde la demoiselle. Elle ne lui avait pas proposé de tester, mais, apparemment elle comprenait ça. Pourquoi pas ? Si ça pouvait l'aider, l'orienter, lui faire savoir quelle est sa vraie nature, sexuellement parlant. De plus, elle était également vraiment pas mal. Mignonne, elle inspirait la douceur et la tendresse. Comme un petit-être fragile. Son sourire était également très charmant et son teint légèrement bronzé mettait ses yeux en évidence. Elle lâche un léger rire avant de dire. "On peut commencer par un simple baiser si tu veux." N'allons pas trop vite, au risque qu'elle prenne peur et qu'elle reste traumatisé par son image. "Je viens de Paris et je m'appelle Diana, et toi?" Dit-elle en finissant sa tasse de ce liquide si délicieux avant de reposer l'objet face à elle.
AVENGEDINCHAINS


S M I L E
« Emmène moi revoir une dernières fois, ces endroits qui faisait taire le vacarme de mes idées noires. »  
Aloïs Kennedy
poupée de toi
avatar
Inscrit le : 13/09/2018
Messages : 104
Avatar : Alice Isaaz
Crédits : CHAMPAGNE MAMI
Mes rps :

PRESLEYDIANALENNONWILLOW
JBPOPPY (HALLOWEEN)TOI ?


Bloc notes :


Afficher


Re: Solidarité féminine. (PV alois), le Lun 15 Oct - 0:51

Tutoyer une inconnue qui lui propose de l'embrasser. C'est quelque chose de fou. Cette femme, aussi belle que charismatique, est apparue face à Aloïs comme un petit ange. Comme peut-être l'amour de sa vie, qui sait. Une âme-sœur ? C'est désemparée, déstabilisée par la confiance de son interlocutrice et dépassée par l'improbabilité de la situation que l'infirmière sent ses joues rougir. Il ne lui en faudrait pas beaucoup de plus pour qu'elle ne perde ses mots à lui en faire tourner la tête. De ses yeux fatigués, elle l'admire, la gourmande des macarons. Mais à quel moment une femme si douce vient s'installer en face d'elle ? C'est un appel ? Cupidon a demandé à Dieu de créer ce moment ? C'est un speed date improvisé tout droit importé des Cieux ? « Oui, on peut.. on peut commencer par un simple , elle déglutit lentement baiser. » répète-t-elle, frileuse du regard, des frissons lui chatouillant la gorge. Est-ce-qu'elle serait vraiment prête aujourd'hui, à trahir ses plus grandes convictions et remettre en cause sa plus belle idylle ? Serait-elle vraiment prête à évincer le mythe d'Adam et Eve qui éduque sa sexualité depuis son plus jeune âge ? L'inconnue serait-elle.. la pomme ? La source de la tentation et du péché ? Aloïs remue improductivement son verre de menthe à l'eau, qu'elle serre peut-être un peu trop entre ses doigts fins. Anémique et handicapée des sentiments malgré ses rêves d'amour, elle préfère changer de sujet plutôt que se risquer à fantasmer en vain. C'est ainsi qu'elle découvre le prénom de l'inconnue, et sa nationalité. « Diana, comme la princesse ? » s'égaye-t-elle, pleine de douceur. « C'est magnifique. Comme Paris. Je.. on dirait que tu sors tout droit d'un de ces contes pour enfants. » plaisante-t-elle timidement, sur le ton d'un sourire soufflé. « Aloïs, enchantée. Et je viens d'un endroit un peu moins féerique, le bronx. Mais là-bas y'a aussi de l'amour, du vin à bulles et le fleuve hudson.. Il nous manque que les touristes pour vous concurrencer. » rit-elle cette fois-ci. Son Bronx, elle l'a toujours aimé, de tout son cœur. Malgré les poings levés, les gueules cassées et les rêves saignés. Elle l'a toujours aimé. Toujours. Et elle n'a jamais douté de la réciprocité.


hello you
jolie fleur, t'es fanée, mes doigts sentent le brûlé. c'est que j'ai fait c'qu'il fallait, ta bouche ment, pas tes yeux. roule lentement sans les feux, j'lèche ton losange rose, des meurtriers sans cause ♡ astra

Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Solidarité féminine. (PV alois), le

Solidarité féminine. (PV alois)

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Bars & Restaurants-