Partagez| .

When she arrives, everybody shut the fuck up - ft. Andrew


Alexis J. Dawson
Take it or leave it.
avatar
Inscrit le : 08/08/2018
Messages : 171
Avatar : Minja Cvetkovic
Crédits : T-rex
Date de naissance : 08/06/1992
Mes rps :
❁ JE NE MANGE PERSONNE, VIENDEZ ❁

5/10

❁ When she arrives, everybody shut the fuck up ft. Andrew Denbrough (6) ❁

❁ Il est temps de te reprendre en main ft. Heather Wilson ❁

❁ When Scott Pilgrim met Ramona Flowers ft. Saoirse N. Mulligan ❁

❁ Brûlant - Zeus Borne ❁

❁ Amusons la galerie - Echo Meadowes ❁





Bloc notes :


Afficher


When she arrives, everybody shut the fuck up - ft. Andrew, le Mer 12 Sep - 22:52

When she arrives
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



Andrew est parti de la maison hier soir, il m'a laissé un putain de mot à double sens. J'sais plus sur quel pied danser maintenant et je me retrouve bien conne avec lui. Est-ce que je le rend dingue dans le sens où je le rend fou mais de manière négative ? Est-ce que c'est l'inverse ? Est-ce que je dois lui dire qu'il me rend tout aussi dingue ? Plutôt dans le sens où je suis heureuse de passer du temps avec lui ? Que je me demande comment va se terminer notre relation ? Bref, ça ne sert à rien de faire des statistiques, ou encore de se faire des films, on verra bien.

J'viens de lui dire que j'étais devant le bar, en train de terminer ma cigarette. De toutes manières, il pourra pas me louper avec ma robe jaune et mes lunettes en cœur. Enfin, s'il arrive à me louper c'est qu'il est vraiment con. Je l'ai reperé au bar, il sourit à chaque fois qu'il reçoit un message. Il m'a aussi dit qu'il était au courant pour la vente aux enchères. La seule différence entre lui et moi, c'est que je lui propose, lui non. D'ailleurs, ça me met un peu en rogne. Mais je vais rien dire, j'ai pas envie qu'il s'énerve comme hier soir. Même si la raison reste un grand mystère. J'écrase ma clope et je vois mon loup se lever de son tabouret. Il arrive, et quand je le vois avancer vers moi, y a cet incorrigible sourire qui vient se placer sur mes lèvres. Je vais encore passer pour une conne, bordel. Et puis merde, je me retourne. Comme ça, il verra pas mon sourire. Je ferais style "Oh bha t'es là !" et puis voilà.

️ Gasmask





( everything doesn't have to be black or white. )

it's so much easier in grey 


Andrew Denbrough
avatar
Inscrit le : 07/08/2018
Messages : 164
Avatar : David Alexander Flinn
Crédits : t-rex, Bazzart
Mes rps :


Afficher


Re: When she arrives, everybody shut the fuck up - ft. Andrew, le Jeu 13 Sep - 11:47










Malgré les nombreuses choses dont je n’étais pas sûr, je ne pouvais pas nier qu’elle me rendait complètement dingue. Je pouvais pas continuer à traîner avec elle, à me cacher sous la surface de ma vie trompeusement tranquille. Je ne pouvais pas continuer de courir partout. Il fallait que je fasse un choix. Donc j’étais là, à tenter de me changer les idées dans un bar en face d’une vente aux enchères de bagnoles. La plus part j’avais volé les pièces et j’avais fourni mon pote Steeve pour sa petite boutique. Il allait se faire un paquet de fric et moi aussi par la même occasion. J’étais là, voyant Alexis et sa putain de bagnole au nom de sa tata de merde. J’étais là, où j’aurais aimé qu’elle soit, la faisant remonter à la surface, pensant à elle, laissant la rosée m'imprégner complètement. Contre ma volonté et mes intentions. Elle était là en moi.

J’avais reçu des textos d’elle et suite au petit mot que j’avais laissé chez elle, elle voulait en savoir plus. On allait se rejoindre en face du bar où elle m’attendait avec une robe jaune. Je tournais la tête vers la vitrine. Elle me regardait t s’était vite tournée pour se mettre dos à moi. De dos, elle dégageait un charme fou. Je me levais, payais et mettant mes mains dans mes poches je me mettais en marche pour me diriger vers la Grande Vente automobile d’Austin. J’avais pas envie de la voir mais c’était peut-être bien qu’on se retrouve. Peut-être que je pourrais exorciser ce fantôme qui hante mes nuits une fois pour toute. Peut-être qu’en passant du temps avec elle j’allais me rendre compte que c’était juste une passade. Pas plus mal en fait. Du passé dans quelques jours. Si j’avais su la repousser directement, si j’avais pu mettre une distance entre nous... ce ne serait probablement pas aussi… intense. Une fois sorti, j’ai beau me dire de ne pas la toucher, ma main se plaça immédiatement sur ses reins pour souffler à son oreille :

Fais pas genre. Je sais que tu m’as regardé venir. J’étirais un grand sourire avant de passer devant et d’ouvrir la marche vers la vente aux enchères.

(c) DΛNDELION



--- always fine lines
between us. They say our days don’t mean much...
Alexis J. Dawson
Take it or leave it.
avatar
Inscrit le : 08/08/2018
Messages : 171
Avatar : Minja Cvetkovic
Crédits : T-rex
Date de naissance : 08/06/1992
Mes rps :
❁ JE NE MANGE PERSONNE, VIENDEZ ❁

5/10

❁ When she arrives, everybody shut the fuck up ft. Andrew Denbrough (6) ❁

❁ Il est temps de te reprendre en main ft. Heather Wilson ❁

❁ When Scott Pilgrim met Ramona Flowers ft. Saoirse N. Mulligan ❁

❁ Brûlant - Zeus Borne ❁

❁ Amusons la galerie - Echo Meadowes ❁





Bloc notes :


Afficher


Re: When she arrives, everybody shut the fuck up - ft. Andrew, le Jeu 13 Sep - 18:03

When she arrives
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



J'attends, j'attends, j'attends. J'attends en me tortillant, j'ai envie qu'il arrive et qu'il pose sa main au creux de mes reins. Pour la peine, je me rallume une cigarette. Ca le fera peut-être venir plus vite ? Je sens une boule d'angoisse au creux de mon ventre. J'ai peur mais j'ai hâte de le voir. La sensation est horrible, je ne sais pas ce qu'il m'arrive, je me comprends plus et je comprends surtout pas pourquoi ce chien de la casse me fait cet effet. Il l'a dit, on est pas du même monde. Mais finalement, est-ce que c'est pas cette différence qui m'attire indéniablement vers lui ? Est-ce que c'est pas ça qui fait que notre relation est plus intense que toutes celles auxquelles j'ai pu faire part ? Je tire sur ma clope tandis que mon cerveau part en vrille. Je sais qu'il arrive, je l'ai vu descendre de son tabouret. Le bruit de la porte battante m'indique qu'il est sorti et je sens sa main se poser contre mes reins. Sa chaleur m'envahie et je sens déjà mon cœur qui tressaute quand son souffle passe dans mon cou et sur mon oreille. Quel petit salaud. Je tente tant bien que mal de réprimer mon sourire mais finalement, quand je me retourne vers lui, j'affiche le plus grand sourire que j'ai jamais fait. "Je n'vois pas de quoi tu parles. C'est comme pour le mot, t'as du voir un fantôme, bébé."

Il ouvre la marche et moi, je le suis. Je tire sur ma cigarette en marchant près de lui, je me sens bizarre. Un peu comme une envie de vomir et aussi comme une envie de lui arracher ses fringues en pleins milieu de cette vente. Je tire sur ma cigarette, encore une fois. L'envie me passe pour mieux revenir. Je décide d'attraper son bras. "Tu marches trop vite pour mes petites jambes."

️ Gasmask





( everything doesn't have to be black or white. )

it's so much easier in grey 


Andrew Denbrough
avatar
Inscrit le : 07/08/2018
Messages : 164
Avatar : David Alexander Flinn
Crédits : t-rex, Bazzart
Mes rps :


Afficher


Re: When she arrives, everybody shut the fuck up - ft. Andrew, le Jeu 13 Sep - 21:27










Une fois à sa hauteur je lui touche les reins et je me sens bien. C’était comme si j’y avais pensé toute la journée et que je pouvais enfin assouvir ce besoin. Lentement ma main glissa sur sa hanche avant de se détacher d’elle et de commencer à marcher vers la vente. Je roulais des yeux.

Ouais ouais. Sauf que moi je t’ai vu. Le soit disant mot on sait pas d’où il est sorti. Je lui fais un clin d’oeil tandis qu’elle se mit à me rattraper et qu’elle s’agrippa à mon bras. J’inspirais profondément. J’avais le coeur qui cognait mais j’pouvais pas faire comme si tout avait changé. Je la bousculais doucement de la hanche en passant mon bras autour de ses épaules.

Ouais t’es trop petite mais je risque pas de te perdre avec ta tenue et tes cheveux. T’es pire que qu’un déguisement au carnaval, poupée.

Je continuais de marcher à allure raisonnable pour pas qu’elle me chie une pendule. Une fois entré, je matais les bagnole et aussi les nanas qui se déhanchaient autour des carrosseries. Pas une n’arrivait à la hauteur d’Alexis. Ouais elles étaient sexy mais l’autre elle avait son truc qui me rendait fou. Et même si Esvir avait noté mes petits regards et mon comportement j’allais pas dire à Kitty cat ce que j’avais sur le coeur. J’observais les bagnoles d’un regard d’expert. J’avais envie d’une caisse que je pourrais bricoler et vendre après. Un petit bijou. J’avançais avec elle à mon bras. Parfois je la regardais mais furtivement. J’avais pas envie qu’elle se fasse des idées.

Pourquoi t’es là au fait ? T’as pas une maison à repeindre ?

(c) DΛNDELION



--- always fine lines
between us. They say our days don’t mean much...
Alexis J. Dawson
Take it or leave it.
avatar
Inscrit le : 08/08/2018
Messages : 171
Avatar : Minja Cvetkovic
Crédits : T-rex
Date de naissance : 08/06/1992
Mes rps :
❁ JE NE MANGE PERSONNE, VIENDEZ ❁

5/10

❁ When she arrives, everybody shut the fuck up ft. Andrew Denbrough (6) ❁

❁ Il est temps de te reprendre en main ft. Heather Wilson ❁

❁ When Scott Pilgrim met Ramona Flowers ft. Saoirse N. Mulligan ❁

❁ Brûlant - Zeus Borne ❁

❁ Amusons la galerie - Echo Meadowes ❁





Bloc notes :


Afficher


Re: When she arrives, everybody shut the fuck up - ft. Andrew, le Ven 14 Sep - 1:43

When she arrives
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 


Il était drôle Andrew, il arrivait à me faire rire même quand j'avais l'impression que mon coeur allait me lâcher. Et être avec lui, lors de cette vente, j'avais littéralement le sentiment que mon coeur allait sortir de ma poitrine pour marcher. Mais je pouvais rien dire, rien faire qui puisse le montrer parce que j'savais que le loup allait partir en courant. Je riais légèrement quand il mentionnait le mot. "T'as rien vu du tout, faut juste que t'arrêtes de boire." Je lui donnais un petit coup de coude dans les cotes en ricanant. Finalement, rire c'était le meilleur moyen de montrer que tout était normal entre nous. En espérant mon rire ne se transforme pas en un rire nerveux et terrible. Je lui agrippais le bras pour éviter de le perdre ou qu'il marche trop vite. Mais finalement, il enroulait son bras autour de mes épaules et je venais attraper sa main toute chaude. Je glissais mes doigts entre les siens, et je ricanais encore une fois sur son commentaire. "Je ne suis pas trop petite, d'abord. Et puis, tout ce qui est petit est mignon." Je lui tirais la langue comme une gamine. "J'aime bien cette robe, elle est jolie je trouve." Fallait bien dire qu'une robe jaune, c'était visible et puis, je voyais bien le regard des gens sur moi. Surtout celui des hommes. J'voulais pas qu'Andrew pense que j'étais in love avec lui. Il devait comprendre que je pouvais me taper n'importe qui même si j'en voulais qu'un seul.

On entrait enfin dans l'entrepôt. Andrew et moi, on faisait notre petit tour. J'observais les différentes voitures. Pendant qu'il matait les nanas qui se déhanchaient, je soulevais les capots pour voir l'état des différents moteurs. Je me penchais au dessus, avec ma robe mi-longue et je revenais vers lui, me raccrochant à son bras. Je lui jetais des petits regards quand il me regardait pas, histoire de l'observer encore un peu. Il était dans son élément, avec les voitures, des moteurs et des poufiasses qui lui faisaient les yeux doux dès qu'il passait près d'elle. Sa question me percutait. "Parce que j'aime les voitures et que j'ai envie d'un nouveau challenge." Le but : trouver une superbe américaine. Une Cadillac Deville, noire. Et au fur et à mesure qu'on s'approchait des américaines, je sentais mon cœur battre à une allure de dingue. Enfin, je l'apercevais : La Deville. Je tirais le pull d'Andrew comme une gamine et j'haletais. "Andrew, Andrew ! Andrew, regarde ! C'est elle ! Je la veux, putain !" Je gémissais presque en voyant cette foutue bagnole. Je me rapprochais de la voiture en sautillant comme une enfant. "Faut que je l'ai aux enchères. Je suis sûre que je peux l'avoir, et même avant toi." Oui, ça sonnait comme un air de défi. Je voulais voir s'il allait tenir le choc en jouant avec moi. Je me détachais de son bras et j'allais ouvrir le capot pour regarder l'état général. Le cul en l'air, je plongeais mon nez dedans.


️ Gasmask





( everything doesn't have to be black or white. )

it's so much easier in grey 


Contenu sponsorisé
Afficher


Re: When she arrives, everybody shut the fuck up - ft. Andrew, le

When she arrives, everybody shut the fuck up - ft. Andrew

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Autres lieux-