AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez

I Want To Fuck God


Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
I Want To Fuck God, le Lun 27 Aoû - 19:43




I Want To Fuck God

Andlie





Charlie avait le cœur léger malgré les tourments et les cauchemars qui la hantaient depuis quelques jours. Tout aurait pu aller pour le mieux dans sa vie mais elle ne cessait de penser continuellement à Andria même si elle était avec Nate à présent. Elle avait quitté l’Eglise ce jour-là, quand Nate était venu faire son prince charmant, elle n’était jamais revenue. Elle avait été vexée et blessée qu’il se débarrasse d’elle comme ça. Leur séparation n’avait pas été claire, d’ailleurs, elle avait ignoré ses appels et ses sms. Et puis, comme il ne savait pas où la brune habitait, il n’était pas venu la harceler chez elle. Qu’il fasse sa vie. Il avait abusé de sa confiance, il l’avait manipulée et elle était tombée dans le panneau. Robbie, lui, il l’aime et il lui montre. Il était prêt à sortir les poings et les armes pour la défendre, c’était un vrai héros, son héros. Même si elle tentait d’oublier le pasteur, ses rêves lui rappelaient le désir qu’elle avait lorsqu’elle le voyait dans ses rêves érotiques. Elle rêvait de lui, pas de Robbie et ça la rendait dingue. Elle avait fantasmé sur lui et il ne resterait qu’un fantasme, c’était comme ça. Il fallait qu’elle tourne la page mais lorsqu’elle n’était plus en compagnie de son prince charmant, elle repensait à Andria. A sa trahison. Elle avait envie de vengeance. Il avait profité de ses faiblesses pour empoisonner son cœur. Dans le supermarché, elle pousse son caddie en empilant la farine, le sucre et d’autres choses utiles pour la confection de cup cakes qu’elle comptait manger en compagnie de Robbie. Elle voulait passer du temps avec lui, comme elle avait voulu passer du temps avec Andria mais il avait tout fichu en l’air. Dans ses pensées, elle se prend un autre caddie. Elle relève la tête de sa liste de courses : « Andria ?! » un souffle choqué. C’était inattendu. Son estomac se tord. Elle avait envie de fuir. Elle avait pris soin d’aller dans le supermarché à deux pas de chez elle pour éviter de le croiser. Faut croire qu’il aimait les produits locaux et biologiques, lui aussi. Elle cligne des yeux plusieurs fois avant de secouer la tête pour se ressaisir. Elle relève la tête et tente de faire demi-tour avec son caddie pour se cacher dans une autre allée.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Lun 27 Aoû - 21:42




I Want To Fuck God






Combien de temps s'est-il écoulé depuis l'épisode de ce Robbie qui voulait récupérer ma Charlie car "je ne la mérite pas"? A ce jour, un peu plus de'un mois et demi. Deux mois, 10 jours et 1h30 plus tard pour être précis. Cette histoire ne m'a pas marqué. Je ne vois pas pourquoi vous suggérez ce genre de chose. Une rupture? Ca en avait tout l'air. Un break peut-être. Elle est toujours en ville de ce que je peux en voir, elle ne s'est donc pas enfuie définitivement et la seule chose qui peut bien la rattacher ici doit être l'autre énergumène que j'ai croisé ce 16 juin. Je ne vois que cette solution. J'avais fait ma vie. J'avais même couché avec une personne que je n'ai plus jamais revu à ce jour. Les coups d'un soir, comme disent les jeunes, ce n'est vraiment pas pour moi. Je dois être trop vieux pour ces choses-là. Mais dès lors où sa voix à prononcer mon nom, j'ai su que c'était fini pour moi. Qu'une seule mélodie me suffisait pour que je me retourne vers elle et que je veuille la ré-avoir dans mes bras. "Charlotte." Je sais bien qu'elle n'aimera pas que je l'appelle par son prénom entier. Mais je ne peux m'empêcher de sourire en la revoyant. "Tu es du coin je suppose?" Quelle conversation formidable. Nous n'irons pas loin à ce stade. "Comment tu vas depuis... euh... La dernière fois? Robbie ça va? Tout se passe bien?" Je lui parle comme un ex qui prend des nouvelles de son ex. Elle et moi, c'est bel et bien fini. Il faut vraiment que je m'y fasse.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Lun 27 Aoû - 22:19




I Want To Fuck God

Andlie





Elle avait tenté d’oublier Andria mais il restait quand même le premier pour qui elle a eu des sentiments, le premier à lui donner des papillons dans le ventre, le premier à la faire pleurer. Le premier pour tout sauf pour faire l’amour avec amour. Ça, elle avait laissé Nate s’en charger. Elle était heureuse avec lui, vraiment. Mais elle pensait toujours à Andria, son sourire et sa manière de rire même s’il était trop sérieux pour elle, elle s’en rendait compte à présent. Ils n’étaient pas faits pour être ensemble, pas pour toute une vie en tout cas. Enfin, elle ne le saurait jamais puisqu’il l’a laissé à un autre alors qu’elle, elle ne voulait être qu’avec lui à ce moment-là. Puis l’eau a coulé sous les ponts. Elle a fait son deuil même si ses rêves s’amusaient à la rendre folle. Elle s’était dit que c’était du passé mais le voir là, dans sa supérette, dans son quartier la troublèrent instantanément. Il était là, devant elle. Charlotte. Il l’avait appelée comme ça, alors qu’il ne l’avait jamais fait avant. Si elle n’avait pas eu le souffle coupé, elle lui en aurait collé une. Il lui pose une question. Une question stupide, ridicule. « Oui, et alors ? » Elle avait le droit de faire ses courses où elle le souhaitait. Et enfin, le sujet de Robbie vint sur la table. « Je vais très bien. » Elle sourit la brune et se met à jouer la comédie. Celle de la fille indifférente, celle qui s’en fiche. Celle qui croise une personne lambda. « Oh oui, tout se passe bien entre nous. » Sourire hypocrite, round deux. Putain. Elle avait presque oublié l’éclat de ses yeux bleus. Cette poudre d’or qui luit dans son regard et qui la ferait presque défaillir. Presque… Mais son sourire l’achève. Elle regarde ailleurs, elle a pas envie de faiblir ni de montrer qu’il lui avait manqué durant tout ce temps. Voir son visage ré ouvre son cœur et laisse échapper des bribes de sentiments qu’elle avait pensé oublier. « Je… Je dois partir. » Fuir. Elle doit fuir.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Lun 27 Aoû - 22:38




I Want To Fuck God






Une réponse qui réchauffe le coeur, un sourire un peu plus faux qui me le tord. Je ne sais jamais sur quel pied danser avec elle et une fois de plus, il faut que je fasse plusieurs pas pour la rattraper et la faire valser dans une conversation dont elle ne doit pas s'échapper. "Je suis bien heureux pour toi alors." Son doux minois a le don de me rendre nostalgique des moments passés avec elle. Mais je secoue la tête. "Tu n'iras nulle part Charlie. Je crois qu'il est temps de mettre cartes sur table. On a eu assez de temps et de recul pour parler comme il se doit, non?" Je n'attends absolument pas de réponse mais je ne pense pas non plus que le lieu soit le bon pour ce genre de discussion. "Partons sans payer, les caddies en plein milieu de l'aller et allons nous confesser dans un endroit intime." Une drôle de façon de dire la chose même si elle pouvait très bien avoir un double sens. Qui le saura de toute façon? Je m'exécute, prenant soin d'avoir Charlie devant moi pour la pousser jusqu'à la sortie et lui fais signe d'embarquer dans ma petite Ds bleue. Quelques kilomètres plus tard, je tourne sur la droite, nous amenant à un lieu complètement appelé la Casse De.. brew.. Je ne me rappelle jamais de ce nom. Je freine d'un coup sec et éteins le contact. "Bon. C'est bel et bien fini je suppose." Perspicace ce pasteur dites moi. "Je ne dirais pas que j'ai eu peur de ton Robbie, je dirais juste que oui, peut-être que je ne te méritais pas et peut-être que quelqu'un de ton âge ou plus ou moins t'était plus approprié. Tu ne dois pas t'ennuyer avec lui. Il a l'air d'avoir un caractère plus vif que le mien." Une tête baissé, un sourire en coin accompagné d'un souffle. "Non mais oui... C'est bien. Très bien ouais. Tout le bonheur du monde et autres balivernes chantées aux nouveaux couples." Je soupire. Rien n'est bien sincère de ces mots mais elle s'en rendra bien compte. Je ne cherche absolument pas à le cacher.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Lun 27 Aoû - 23:12




I Want To Fuck God

Andlie





Charlie elle tente la fuite, elle essaie mais encore à ce moment-là, alors que presque deux mois les séparaient de leur dernière conversation, il avait cette emprise sur elle, cette autorité désirable. Cette manière de la contrôler qui l’excitait. Elle n’ira nulle part. Où irait-elle alors ? Il désirait mettre les choses au clair très bien. De toute façon, elle n’avait rien à lui dire, c’est lui qui a été incorrect, c’est lui qui s’est moqué d’elle, qui a abusé de sa confiance. Il ne lui a pas montré qu’il l’aimait le jour où il aurait dû. Il l’avait déçue. « Comme tu veux. » C’est sec, froid. Du moins elle essaie. Elle se mord la lèvre. Elle croise les bras attendant ce qu’il avait à dire. Se confesser dans un endroit intime ? Charlie en a des frissons. L’idée est excitante, terriblement excitante mais ce n’est pas ce qu’il projetait de faire. Il voulait juste discuter. Andria faisait partie de ceux qui aiment la routine et qui avaient des principes. Il était d’un ennui mortel et ça elle l’avait compris bien trop tard. Il se pose devant elle et sans qu’elle n’ait pu réagir, ou bien au fond elle n’en n’avait pas vraiment envie, elle se laissa emporter dans sa voiture bleue d’une lenteur et d’un inconfort certain. Une simple voiture. Basique. Sans aucune amélioration. On dit souvent que la voiture est à l’image de son propriétaire. Charlie leva les yeux au ciel lorsqu’elle s’installa au niveau du passager. Ils roulèrent quelques minutes dans un calme lourd de sens. « Belle déduction » Elle voulait couper court à la conversation. Elle croisa les bras sur sa poitrine et releva les jambes contre son torse. Elle appuya son front contre la vitre, fuyante. Oui c’était fini. Son cœur se pinça un petit peu. Elle aimait entendre sa voix, elle était apaisante, suave, rauque. Une vraie voix d’homme. Elle avait toujours aimé les plus âgés, Robbie était l’exception qui confirmait la règle. Elle lâcha un ricanement froid et distant : « Bien sûr, c’est évident. Tu savais ce que je voulais. » Elle a envie de se frapper le front contre la vitre jusqu’à la défoncer. « Non, c’est clair, je n’ai pas le temps de m’ennuyer. C’est plus sympa d’être avec quelqu’un qui sait se lâcher et montrer qui il est vraiment que de se cacher derrière une facade quelconque. » Elle serre les dents. Andria lui avait montré quelques instants un esprit fougueux dans la ruelle où il l’avait balancée dans la poubelle pour lui venir en aide. Et puis, ce côté-là de lui qui lui avait tant plus s’était évaporé pour laisser place à cet ennuyeux pasteur de paroisse. A ses commentaires, elle tourna violement sa tête et planta ses yeux noirs dans les siens « Oh arrête ton numéro à la con. T’as eu ce que tu voulais ? Tu peux me ramener au magasin maintenant ? »
(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Lun 27 Aoû - 23:31




I Want To Fuck God






Je ferme les yeux. Le ton de sa voix ne me plait guère mais je suppose qu'elle a ses raisons. "Et que voulais-tu que je fasse? Que je lui mette une correction qui aurait pu être radicale pour lui faire comprendre à qui il s'adressait? J'ai eu beau lui dire que je ne te ferais jamais de mal, il était trop fixé sur son idée et un homme amoureux peut en faire des choses." Je prends une pause. Je suis encore un homme amoureux et pourtant je n'ai rien fait. "Ce jour-là, soit je te perdais, soit je te perdais. Dans tous les cas, tu n'aurais plus été mienne. J'aurais été coincé. Je n'ai rien fait, tu t'es enfui avec lui, je faisais quelque chose tu m'en aurais voulu car on ne touche pas à tes amis et tu te serais enfui. Tu voulais que je fasse quoi exactement?" Mon ton s'était haussé et jamais ô grand jamais je n'avais parlé de cette manière, du moins, pas avec elle, je n'en avais jamais eu l'occasion. C'est bien beau de me mettre en tord mais même si je le suis vraiment, il n'y avait rien que je pouvais faire. Je me réinstalle dans mon siège, enlevant la ceinture qui me serrait. J'ai envie d'exploser mais je ne peux pas me le permettre. Ca ne serait pas juste. Je n'ai absolument aucune raison de faire ça dans le fond. "Je n'ai pas eu ce que je voulais. La preuve. On est en train de s'engueuler -si on peut appeler ça comme ça- tout simplement car on n'est plus ensemble. Même lorsqu'on se prenait la tête avant c'était plus agréable. Ca me faisait rire dans le fond même si ça me faisait mal alors que là, ça m'énerve plus qu'autre chose et tu sais bien le calme que j'ai pourtant." Je ne peux pas lui en vouloir. Cette façade quelconque comme elle dit, je ne peux pas m'en détacher. J'ai appelé exprès Zeus hier pour qu'il m'apprenne à être l'être que je suis censé être mais ce n'est pas en une journée que je peux mettre à jour ses conseils et explications. "Je t'ai aimé Charlie et c'est toujours d'actualité bien que toi tes sentiments se soient apparemment envolé en un coup de vent." Mon regard bleu s'enfonce dans le sien et je maintiens cette tension qui se crée. Elle ne me fait pas peur et ne m'intimide guère et ça doit plus ou moins être réciproque. Mais mes yeux se baissent pour contempler sa bouche et d'un coup de cils je m'enlève cette pensée de la tête. "L'aimais-tu déjà avant sans que tu ne t'en rendes compte malgré TON numéro de "Oh Andria, je t'aime et n'aime que toi" ou c'est son cinéma de mec jaloux qui t'a peut-être ouvert les yeux?" Sans aucun scrupule, quitte à me prendre une baffe ou qu'elle s'en aille. Je la rattraperai. Nous n'avons pas encore fini. Que ce soit elle ou moi.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Lun 27 Aoû - 23:53




I Want To Fuck God

Andlie





Charlie commence à mousser. La colère grimpe les paliers petit à petit et elle a l’impression qu’elle va étouffer dans cette petite voiture bleue toute pourrie. Charlie à des mitraillettes à la place de ses yeux. Que voulait-elle qu’il fasse ?! Mais qu’il montre qu’il tenait à elle ! C’est tout ! Elle aurait aimé ça et pas qu’il se la joue le type qui n’en n’a rien à foutre. « En ne faisant rien, tu m’as fait plus de mal qu’il ne m’en a fait. Vous vous êtes montré tous les deux comme des imbéciles ! Et encore ! Lui n’était pas avec moi. Tu ne m’aurais pas jeté dans ses bras, tout aurait été différent. T’as juste pas assumé, tu n’as rien fait. Rien. Comme si je n’avais pas compté pour toi. Tu m’a refliée à quelqu’un d’autre » Elle hausse les épaules et reconcentre son attention sur les tôles à travers la vitre. Ce qu’elle aurait voulu ? Pas qu’il lui foute une raclée, non, ça elle lui en aurait voulu à vie. Elle aurait juste voulu qu’elle existe pour lui. Dans cette confrontation, elle n’était que la spectatrice, un cadeau à se partager. Elle voulait rentrer chez elle, ne plus le voir. Il ne lui avait jamais parlé comme ça, jamais et ce ton de voix lui murmurait qu’elle avait peut-être fait une connerie en embrassant Robbie. Mais elle l’aimait ce gars. Tout comme elle aimait toujours Andria. « Ben continue de gueuler si ça te fait plaisir, je m’en contre fous. » Mensonge. C’était faux. Elle voulait juste qu’il se taise et qu’il la ramène au magasin, qu’elle continue ses courses comme si rien ne s’était passé mais il a rouvert une brèche dans laquelle il était en train de s’immiscer par la force. Et puis, elle aussi à son tour, elle se met à gueuler. Il la met hors d’elle si bien qu’elle tape du plat de sa main sur le tableau de bord « Mais putain ! Tu m’énerves à imaginer que tu sais ce que je pense et ce que je veux ! TU ME CASSES LES COUILLES ! » Ils se jugent du regard, se maintiennent. Ses mots flottent dans l’air et puis sa main vient frapper son visage. Un claquement lourd et bruyant résonne dans la voiture. Elle pointe son doigt sur son torse « Ne dis plus jamais que j’ai joué un numéro. Plus jamais, tu m’entends ?! » Non mais quel con ! « Voilà, c’est ça le soucis, putain. Merde ! Fais chier ! » Elle sort de la voiture et claque la porte avant de hurler un bon coup. Elle avait envie de le frapper et le ruer de coups. Il savait ô combien elle avait des difficultés à comprendre ses sentiments, il le savait et pourtant, il la faisait passer pour la méchante et pour l’insensible et ça, elle ne pouvait pas l’accepter. Il venait de la toucher en plein cœur, la douleur était atroce, intense. Comment avait-il pu imaginer qu’elle avait fait semblant ? Les larmes roulèrent sur ses joues. Des larmes de rage. De tristesse et de déception. Un cocktail qui la faisait bouillonner de l’intérieur.
(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Mar 28 Aoû - 0:22




I Want To Fuck God






Je secoue la tête de droite à gauche, signe de négation. "Tu sais très bien que c'est faux et que j'assumais pleinement. Dans le couple, ce n'est pas moi qui avais peur de mes sentiments. Je lui ai certes dit, qu'il pouvait t'avoir mais ce que je ne lui ai pas mentionné c'est que je suis et serais toujours dans les parages. Te savoir avec un autre me déplaît même si tu n'en as rien à carrer." lui répondis-je avant de laisser flotter un silence qui se brise rapidement à coup de voix portante venant de la demoiselle. Et d'une gifle soit dit en passant. Ma main caresse cette endroit comme pour en extraire la douleur qu'elle venait de causer. Je la regarde. Sans dire un mot. Je sors de la voiture après qu'elle en soit sortie crier un bon coup. "C'est chiant n'est-ce pas? Dire à l'autre qu'il n'a pas de sentiment ou qu'il fait semblant d'en avoir alors qu'on sait au fond de nous que ce n'est pas le cas? Je sais très bien qu'ils étaient purs. Ne t'en fais pas." lui dis-je d'une voix calme en contournant la voiture pour aller la rejoindre. Ses larmes s'écrasent sur ses joues, ma main vient par automatisme les essuyer même si elle risque de jeter cette main qui la touche le temps de quelques secondes. "Tu as donc fait un choix ou pas? La question ne doit même pas se poser..." Lui ou moi. Les deux? Qu'est-ce qu'elle veut réellement? Elle ne veut probablement plus me voir après toute cette histoire, lui ayant été là pour elle lorsque je ne l'étais pas. J'ai préféré lui donner de l'espace alors que j'aurais dû l'étouffer de ma présence. "Tu l'aimes vraiment?" Je marque une pause. "M'aimes-tu encore au moins?" demandais-je plus calmement, une voix presque tremblante.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Mar 28 Aoû - 0:38




I Want To Fuck God

Andlie





Tout était trop compliqué pour Charlie. Trop d’émotions se mélangeaient. Elle avait envie de le frapper avec force et en même temps, elle avait envie de se réfugier dans ses bras et de faire la paix. Cette histoire était trop lourde pour elle. Elle était perdue, elle ne savait pas quoi faire. « A ce moment-là, je n’avais plus peur. Oui, j’étais terrorisée mais je voulais être avec toi. Et à ton avis, comment moi, je suis supposée savoir que tu serais toujours dans les parages ?! Réfléchis un peu, putain ! C’est comme si je disais à Rachel qu’elle pouvait te récupérer. T’en penserais quoi hein ? Dis-moi ! » A présent, il s’avait qu’elle connaissait Rachel. Elle n’avait pas été stupide la brune en discutant avec la rouquine. Elle avait très bien compris les choses. Elle finit par sortir de la voiture, laissant derrière elle une marque rougeâtre sur la joue d’Andria. « Ta gueule » C’est la seule chose qu’elle parvient à lui dire lorsqu’il la nargue et se pose devant elle. Elle avait eu l’espoir qu’il la laisserait là après cette gifle mais elle savait qu’Andria était plutôt têtu quand il s’y mettait. Et puis sa main vient caresser sa joue, elle essuie ses larmes. Charlie ferme les yeux retrouvant la sensation de son contact. Ses mains dures et viriles, celles qu’elle aurait aimé sentir sur son corps au moins une fois. Elle renifle avant de tourner la tête. Elle ne peut pas. Elle ne peut pas faire ça à Robbie. Elle sait qu’il est fragile. Mais elle aussi au fond. Si pas plus. Un choix ? Un choix pourquoi ? Elle était avec Robbie à présent. Elle lève ses yeux brillants et humides vers les siens. Elle dégluti. La colère semble se dissiper. Elle répond avec certitude a sa première question « Oui.» Oui elle aime Nate, Oui elle aime Robbie et tous les autres. Il lui apporte de la fraîcheur, de l’insolite. Ils ne la tirent pas vers la routine. Tout le contraire d’Andria. A sa deuxième question, Charlie baisse les yeux. Elle voudrait lui dire non, qu’elle ne l’aime plus mais c’est faux. Il a toujours une place dans son cœur. Alors elle répond un simple « C’est compliqué » en lui tournant le dos. Elle souhaitait un miracle, que cet échange prenne fin. Que tout redevienne simple comme avant. Avant qu’il ne vienne chambouler sa vie et qu’il la rendre presque dépendante de lui.
(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Mar 28 Aoû - 0:54




I Want To Fuck God






Rachel. Le nom du diable. Je ne l'ai jamais mentionné et pourtant elle m'en parle. Comment elles se connaissent? Comment était-ce possible? Mon regard se durcit sur le moment. Mais sa question me laisse perplexe. Si on disait à Rachel qu'elle pouvait me récupérer? Je ne vois pas le rapport. Comme si on disait à Charlie qu'elle pouvait me récupérer du coup? Je suis perdue sur le moment. Mais la seule chose qui me préoccupe est "Comment tu connais Rachel? Qu'est-ce qu'elle t'a dit encore?" J'ai peur des choses qui auraient pu se raconter entre ces deux-là. L'une me connaissait moyennement, l'autre me connaissant depuis plus longtemps mais n'avait vécu que très peu de temps avec moi. On sait bien comment ça s'est fini. Je ne le cache pas pourtant, du moins, lorsque j'ai envie d'en parler. Ses paroles m'agressent en suivant. Je sais bien que ce n'est pas le moment de remuer le couteau dans la plaie mais c'est plus fort que moi à certains moments, comme pour rappeler les gens à l'ordre. Elle m'affirme qu'elle porte de l'amour pour cet autre que moi et me dit que c'est compliqué à mon sujet. "Qu'est-ce qui est compliqué? Tu peux tout me dire, tu le sais très bien, même avec ce différent." lui dis-je d'une voix douce, me rapprochant d'elle alors qu'elle tente de s'éloigner. Je l'attrape par le poignet et m'avance plus rapidement vu qu'elle ne semble pas bouger. "Charlie, je t'en prie. Parle moi. De toute cette histoire, je peux comprendre que tu n'as pas envie de me dire un mot à ce sujet ou sur d'autres, maintenant que tu dois penser que je ne suis pas digne de confiance ou je ne sais quoi, mais j'ai toujours été là pour toi dans le fond. Je t'en prie. Ne l'oublie pas." Et c'est avec un baiser sur son front que je conclue ces paroles. Mon amour est beaucoup trop fort pour elle, je ne peux même pas resté en colère plus longtemps que cinq minutes et encore, je trouve que c'était déjà trop, comme une éternité. "Je t'aime Charlie. Donc s'il te plait, sois claire avec moi, même si c'est un mélange d'amour et de haine, peut-être une nostalgie à tes sentiments passés, même s'ils sont encore là mais qu'ils sont mélangés ou différenciés avec ceux que tu éprouves pour Robbie, je m'en fous. Si tu es heureuse comme tu es, si tu es heureuse avec lui, je te le dis franchement, ça me va. Mais je veux juste que tu sois claire pour une fois, ce n'est pas la première fois que je te le demande, ça, pourtant." ajoutais-je, un autre baiser sur sa joue avant de lui en adresser un autre que je dévie un peu plus vers ses lèvres sans les embrasser totalement.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Mar 28 Aoû - 1:10




I Want To Fuck God

Andlie






Elle avait rencontré Rachel par coïncidence, une simple coïncidence. La brune appréciait la rousse et elle avait compris les choses facilement. Ce n’était pas compliqué de lire l’amertume qu’il y avait dans ses yeux. « On s’est rencontrées par hasard. Je l’ai aidé dans ses recherches. Elle ne m’a rien dit de particulier. » Elle soupire. Pourquoi accordait-il autant de choses à ce que pouvaient penser les gens ? Ca elle ne le comprendrait jamais. « on s’en fiche de ce qu’elle pense, ce n’est pas le sujet. » Elle ne voulait pas parler d’elle. Elle voulait juste lui faire comprendre qu’il aurait pu le prendre mal qu’elle le laisse tomber. Ca ne semble pas avoir l’effet escompté. Tant pis. Charlie fini par avouer qu’elle a des sentiments pour Robbie mais n’avoue qu’à moitié ceux qu’elle a pour Andria. Il retrouve sa voix douce, sa voix apaisante. Celle qu’elle aime entendre. Lui et Robbie sont deux opposés, deux tempéraments dont elle a besoin. Elle secoue la tête, elle ne veut pas lui dire. C’est trop complexe, trop dur à porter. Alors elle le laisse parler, elle écoute chacun de ses mots qui s’imprègnent en elle comme du fer rouge sur la peau. Ses mots sont brûlants. Ils font mal. Il ne comprend pas qu’elle est tiraillée entre deux hommes, deux mondes différents. Et puis, il dit qu’il l’aime. Elle se mord la lèvre et un goût ferreux vient chatouiller ses papilles. Elle saigne mais la douleur physique n’est pas comparable à celle du cœur. Lorsqu’il termine, il vient déposer ses lèvres sur son visage. Son front, sa joue et puis bien trop près de ses lèvres. Une douce chaleur se propage dans son corps. « Je… Je ne peux pas choisir… » Elle ne savait pas. Elle était perdue. Robbie ou Andria ? Si elle pouvait avoir les deux tout serait bien plus simple mais elle savait que c’était impossible. Elle relève ses yeux vers les siens. « Je suis perdue, Andria. Voilà pourquoi je ne peux pas t’expliquer. Je ne comprends rien à ce qui se passe. Je veux la pluie et le beau temps en même temps, je veux être autant près de lui que près de toi. C’est trop compliqué de choisir, c’était plus simple avant de te recroiser. » Oui, c’était plus simple parce qu’elle avait caché ses sentiments pour lui, elle les avait enfouis mais elle le désirait tout autant que Robbie à présent. C’était le bordel dans sa tête et dans son cœur. Elle ne voulait pas faire de mal à Robbie, elle ne voulait pas lui briser le cœur une seconde fois mais … Andria était si parfait, si doux, si apaisant. Il était la tranquillité qu’elle recherchait. S’ils pouvaient se combiner… Une putain d’utopie.

(c) DΛNDELION
[/quote]0
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Ven 31 Aoû - 20:56




I Want To Fuck God






Pourquoi ai-je la dérangeante impression d'entendre quelque chose se briser en mille morceaux? C'est comme un bruit sourd qui n'est pas audible par un grand nombre de personnes, juste une seule et unique. Moi. Mon cœur vient de s'éclater lorsqu'elle m'explique qu'elle ne peut pas choisir entre lui et moi. Je ferme les yeux l'espace de quelques instants. Je ne veux pas la perdre et je ne veux pas qu'elle s'éloigne d'avantage. Je ne le supporterais pas. Mes doigts continuent de caresser les traits de son visage avant de se nicher sous son menton et de redresser sa tête vers moi. "Pourquoi choisir au final?" Il y a des compromis que je suis prêt à faire si c'est pour savoir qu'elle est mienne bien qu'elle soit sienne aussi. "Continuons notre histoire. Elle est loin d'être terminée et tu le sais très bien. Nous aurons cette relation libre que tu as toujours voulu et si tu ne veux pas que Robbie le sache... Très bien, qu'il en soit ainsi. Ça sera à toi de te décider si oui ou non tu veux lui en parler. Je suis prêt à tout pour toi sauf te laisser t'enfuir une fois de plus." Fini de faire semblant. Fini de frôler ses lèvres pour qu'elle fasse le premier pas vers moi. C'est d'une manière douce et délicate que j'entre en contact avec ses petits bouts de chair que je finis par mordiller avant d'y reposer un énième baiser. Je la tire un peu plus vers moi et la garde dans mes bras, sa tête au niveau de mon cœur, pouvant ainsi entendre ce dernier s'accélérer en sa présence. "Y-a-t-il certaines conditions que tu veux mettre au clair pour nous deux ou c'est une liberté totalitaire?" lui demandais-je.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Mar 4 Sep - 14:33




I Want To Fuck God

Andlie






Charlie avait envie de disparaître. De partir loin sans se retourner, sans jamais revenir mais elle avait Nate qui l’attendait et à présent Andria. Aimer deux personnes en même temps, c’était beaucoup trop compliqué à gérer pour Charlie.  Déjà qu’il y avait peu de temps qu’elle avait laissé quelqu’un entrer dans sa vie mais alors deux ! C’en était trop pour la brune, elle était paumée. Plus rien n’indiquait la route à prendre, comme si sa boussole interne lui montrait le Nord et le Sud en même temps. Charlie avait les yeux baissés sur ses pieds. Des larmes d’incompréhension et de tristesse naissaient dans le creux de ses cils. Elle en avait marre de pleurer tout le temps ! Elle eut un hoquet de surprise quand Andria reprit la parole « Comm…Comment ça ? » Ne pas choisir ? Non. Elle ne pouvait pas abandonner Nate une seconde fois, ni Andria. Les perdre tous les deux, elle ne pouvait s’y résoudre pour le moment. Son estomac se souleva comme dans ces montagnes russes qui descendent à vive allure lorsqu’il lui propose de continuer leur histoire. Charlie boit ses paroles, elle écoute attentivement. Si elle ne trouvait pas la réponse, sans doute que lui allait la trouver. C’est lui le plus mature des trois. Elle écoutait chaque mot avec attention. Tous. Sans exception. Elle leva les yeux vers lui, la bouche ouverte. « Heu… » Elle ne s’attendait pas à ça, pas à cette proposition venant de lui, venant d’un homme d’église. « Je… je dois en parler à Rob.. Robbie. » Robbie allait la tuer mais n’était –ce pas la meilleure solution au final ? Charlie n’aurait pas à choisir mais juste à se partager. Chacun aurait un morceau de son cœur. Elle se sent tirée contre lui et elle retrouve la chaleur de ses bras. Elle écoute son cœur qui bat à cent à l’heure. Il bat pour elle, et ça, elle en est sûre. Elle relève les yeux vers lui, s’écarte un peu, sceptique « Pourquoi ? Tu as ton cœur partagé en deux aussi ? » Cela n’avait pas de sens, il n’avait qu’à choisir l’autre fille si c’était le cas. Charlie, elle ne pourrait pas supporter qu’Andria aille gazouiller à gauche et à droite s’il ne ressent pas d’amour pour les autres. Quel intérêt de la bloquer à Robbie ? Han et puis merde ! Depuis quand est-ce qu’elle se prenait la tête ? Il n’avait qu’à faire ce qu’il voulait ! Tant qu’elle ne perdait ni Robbie, ni Andria, elle s’en fichait. Elle ne quittait pas ses yeux bleus entouré de ses rides de vieillesse qui l’excitaient tant. Elle ‘n’avait pas encore découvert son expérience et c’était un fantasme qu’elle gardait depuis le premier jour enfui en elle. Elle s’approcha de lui, revint dans ses bras sans le quitter des yeux. « Je m’en fous de ce que tu fais. Fais ce que tu veux. Tant que j’ai une partie de moi qui est à toi, le reste je m’en moque. » Sûre d’elle, elle posa ses lèvres sur celles du pasteur et à nouveau, les flammes reprirent dans le creux de son ventre.
(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Mar 25 Sep - 18:20




I Want To Fuck God






Il faut que je me fasse une raison. je sais bien que je ne l'aurais plus jamais rien que pour moi et que je suis obligé de la partager bien qu'elle semble perplexe à cette idée pour le moment mais je suppose que c'et déjà mieux que rien. Elle veut en parler au deuxième concerné. Mais pourquoi faire? Pour enivrer la haine qu'il a déjà à mon égard? "Charlie. Tu sais tout autant que moi qu'il ne voudra jamais entendre ça. Il tient à toi autant que je tiens à toi mais jamais il ne voudra subir ce genre de chose et je le comprends bien que je suis prêt à cette aventure. Te partager, même si c'est la seule méthode pour ne pas te perdre... Il se battra jusqu'à la mort pour t'avoir à lui seul." Et je suis bien prêt à en faire autant si tel est ma destiné mais... "Parfois pour ne pas blesser les gens, il vaut mieux ne rien dire, honey." Un baiser tendre sur son front. Aurais-je trahi Dieu pour être le représentant du Diable? Je suis en train de la pousser à un adultère alors que les règles du Seigneur impliquent la fidélité. Mais elle n'est pas croyante donc peut-être est-ce un problème réglé et qu'elle n'en tiendra pas compte. Elle se blottit un peu plus contre moi et je la serre un peu plus vers mon coeur avant qu'elle ne me pose une question étrange. J'hausse les sourcils sous l'étonnement. "Mon coeur est tout à toi, tu devrais le savoir. Il est juste partagé entre mon amour pour toi et la raison, la folie qui me pousse à accepter de t'avoir pour moi en même temps que de te laisser partir avec lui." lui répondis-je avant qu'elle ne s'emballe dans ses paroles. Je souffle du nez, un sourire amusé aux lèvres avant qu'elle ne dépose les siennes sur les miennes. "Tu n'as pas à craindre ça, tu m'as tout entier." lui répondis-je en laissant glisser mes mains sur ses bras, ces dernières se positionnant sur ses hanches. "Je t'aimerais à la vie à la mort Charlie." Un baiser dans le cou. Je la désire. Je la veux. Je comprends bien que lui et elle, c'est sérieux, et je sais bien que nous, c'est tout aussi sérieux mais j'ai besoin d'un peu plus pour lui prouver mon amour. Des mots par-ci par-là, ça ne suffit pas. Je relève la tête, la pluie. Je prends le temps de me séparer d'elle quelques secondes, le temps d'attraper sa main et de la reconduire dans la voiture, à l'arrière de cette dernière. Je pose ma tête sur ses jambes, fermant les yeux, tout en caressant ses cuisses. "Que faisons-nous maintenant, dis moi? Que comptes-tu faire?" Une simple question vu que nous en sommes toujours au même point. "Au diable la normalité, le conformisme et les moeurs?" Je me redresse et enlace mes doigts avec les siens, l'autre main faisant toujours des va et vient sur sa cuisse.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Ven 5 Oct - 12:51




I Want To Fuck God

Andlie






Il avait raison Andria. Naïve et tellement novice dans cette matière qu’est l’amour, elle boit ses paroles. Elle l’écoute attentivement. Il semblait déjà avoir pesé le pour et le contre, comme si il y avait réfléchi tout sa vie « Tu as raison » un demi-sourire. Elle ne dirait donc rien à Robbie. Qui sait comment il réagirait ? Elle se laisse bercer dans ses bras. Ne rien dire pour ne pas blesser… mais si le contraire était vrai aussi ? Et si peut-être qu’en taisant els secrets, la vérité était pire, plus blessante ? Charlie ne pense pas ça. Elle est intimement convaincue qu’Andria à raison et elle allait l’écouter. Andria avait cette prestance, ce don de la rassurer rien qu’avec le bleu de ses yeux. Il lui fait perdre toute notion de raison. Et même les trucs les plus mièvres qu’il lui balance font rêver Charlie. Contre son torse, elle sourit bêtement la brune, comme si tout était réglé. Elle l’embrasse, ses lèvres se veulent chaudes et rassurantes. Des mains qui se baladent sur les hanches, des lèvres qui se perdent dans son cou, Charlie frissonne. « Moi aussi, je t’aime. » elle l’a dit. Elle se sent plus légère à présent. La pluie vient tenter de perturber ce moment à deux, elle s’en fiche. La pluie est la bienvenue. Il l’entraine dans la voiture. Ils partagent un moment à deux sur la banquette arrière d’une douceur rare. « Je compte faire ce que tu m’a dit. Je crois que tu as raison, je ne vais rien dire à Robbie. » Elle marque une pause « Je pense qu’il ne le supporterait pas. » Elle caresse du bout des doigts ses boucles blondes logées sur sa cuisse tandis qu’il caresse ses jambes dénudées. Le peu de tissu ne l’empêche pas d’avoir chaud. D’ailleurs à cause de la pluie, de la buée commence à tinter les vitres. Du bout du doigt, la brune commence à dessiner tout en écoutant Andria « je n’ai jamais été douée pour la normalité et c’est peut-être différent pour toi ? Es-tu prêt à faire ce sacrifice ? » Naïve, mais pas stupide. Elle savait les responsabilités qu’il avait sur ses épaules. C’était un pasteur, il avait prêté serment, juré fidélité à Dieu. « J’ai l’impression que tu es tombé amoureux de la tentation. » Les doigts de Charlie glissent dans le cou du blond, caressant ses omoplates et son cou. Ce moment est apaisant. Un sourire espiègle vient étirer son visage, elle se penche vers le creux de son oreille et murmure « Jusqu’où la tentation peut-elle aller ? »
(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Lun 8 Oct - 22:54




I Want To Fuck God






Tu as raison. Et c'est à ce moment que j'ai su qu'elle était mienne, que malgré le partage, elle serait toujours présente pour le meilleur comme pour le pire. Certains diraient que ce n'est que de la manipulation et j'ai bien peur que pour une fois, ces gens-là aient raison. Je ne voulais pas en venir à ça mais bien que des personnes préfèrent utiliser les points pour prouver leur amour envers leur dulcinée, il semblerait que je sois bien plus pacifiste d'une certaine manière bien que ce soit plus vicieux. Question de point de vue. Puis un "je t'aime" qui me déchire presque le coeur, elle qui redoute l'amour et qui n'a dû dire ces mots qu'à très peu de personnes. Un sourire, les yeux se ferment et dans la voiture, j'oublie tout ce que j'ai pu vivre pour vivre l'instant présent à ses côtés, comme si rien ne pouvait venir nous déranger ou pire, nous séparer. La pluie continue de plus en plus à marteler le toit de la voiture et elle me retourne ma question en une autre. "Prêt à tout et à changer, crois moi." lui répondis-je droit dans les yeux avant que mes caresses ne deviennent plus sensuelles. Un sourire en coin, un rire soufflé du nez. Oui il se pourrait bien que je sois tombé du côté obscur de la force mais ce n'est pas pour lui déplaire je devine. Un murmure qui veut tout dire. Je me redresse et sur la force de mes bras sur la banquette, je me mets au dessus d'elle. "Tu veux vraiment le savoir?" Question rhétorique. Je prends les devants. Des gestes doux et tendres pour lui donner envie, d'autres pour lui faire plaisir tout en m'arrêtant pour la frustrer et qu'elle cherche à me désirer. Je veux la sentir chaude comme de la braise, comme une lampe dynamo qu'on martyrise pour la faire briller dans toute sa splendeur. Et après le coup de chauffe, le moment fatidique, le septième ciel. Dieu je te rejoins pour te péter la gueule toi et tes principes d'adultère ou de fidélité. Au diable ces règles, je préfère vivre ainsi que de rester cloîtrer à ne rien faire si ce n'est voir défiler les personnes qui m'attirent à cause de certaines idéologies. Des mordillements au niveau de ses lobes, des baisers volés, des cheveux enlacés entre mes deux que j'aime serrer pour basculer sa tête en arrière une fois que je l'ai porté sur moi (les positions sont assez limités, ne m'en voulez pas vu le lieu) et mes lèvres s'amusent avec le bout de ses seins pour continuer à maintenir le désir et le plaisir donné -du moins j'espère qu'elle ne fait pas semblant. Une nuit d'amour apprécié que par l'un des deux partis n'est pas une bonne nuit d'amour; je ne supporterai pas.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Mar 16 Oct - 16:29




I Want To Fuck God

Andlie






.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Dim 4 Nov - 20:29




I Want To Fuck God








(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Lun 19 Nov - 19:57




I Want To Fuck God

Andlie






Charlie est heureuse là dans cette voiture avec un des deux hommes qu’elle aime. Faire ‘amour est la meilleure chose du monde et encore plus qu’en c’est avec l’être aimé. Même si il est parfois compliqué pour la brune de se tortiller pour être à son aise, Andria manie son corps a la perfection la faisant gémir. Il lui donne du plaisir le pasteur. Un plaisir si divin que le bon Dieu, s’il existait l’aurait électrisé sur le champ. Cette alliance des corps celle un avenir troublé et incertain pour la brune d’abord pour sa relation avec Nate mais aussi, et elle ne le sait pas encore, pour l’enfant qui grandira en elle suite à cette partie de jambes en l’air. Engrosser quelqu’un dans une voiture, c’est charmant. Sa première fois, c’était aussi dans une bagnole, moins étroite, mais une bagnole quand même. Elle avait fait une erreur cette fois-là, est-ce qu’elle reproduisait le même schéma avec ce pasteur qui , une fois encore, était plus âgé qu’elle ? Charlie la main dans les cheveux d’Andria serra ses petits doigts lorsqu’ils terminèrent ensemble leur affaire. Ce fût bref et intense. Nate était beaucoup plus endurant qu’Andria mais Andria comblait ce défaut par une excellente maîtrise de son engin. Ces deux-là se complètaient et la brune aurait voulu les avoir en même temps pour elle seule. « Oui merci » un sourire éclatant de la brune éclaire soudainement la voiture. Un frisson. Elle en profita pour enfiler son t-shirt, laissant le soutien-gorge oublié sous le siège passager. Elle replaça aussi si petite culotte rose pour éviter d’avoir les fesses froides. Elle replia les jambes et se colla contre Andria amoureusement. « C’était déjà très bien, la prochaine fois, on pensera à un espace plus grand » elle pouffe. Elle lui tend son paquet de cigarette et son briquet. Mais quelque chose embettait Charlie. « J’aime pas cacher des choses à Nate. » Elle marqua une pause « Je l’ai longtemps considéré comme un de mes meilleurs amis avant qu’on …. Bref. » Elle coinça sa clope entre ses lèvres et se mit à jouer nerveusement avec ses longs cheveux noirs. Indécise. « Jesus, il ferait quoi ? »
(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Lun 26 Nov - 23:33




I Want To Fuck God






Je souris à l'entente de sa remarque. La banquette arrière, à mon âge, ce n'est pas assez spacieux. Je ne suis pas tout maigrichon, il faut aussi prendre ça en compte. Elle enchaîne sur l'homme qui est de base, son premier amant. Je comprends bien que cela lui déplaise mais si elle veut vraiment s'épanouir... Il faut bien qu'elle le cache. "Je ne sais pas si tu trouveras un homme qui sera à la fois comme... et comme moi." Je récupère la cigarette et l'allume, crapotant pour la première bouffée avant d'aspirer correctement. Cela fait un bail que je n'ai pas tiré sur ce genre de poisons; une fois m'avait suffi à ne plus m'y intéresser. Jésus. Qu'est-ce qu'il ferait? Je continuer à fixer le plafond, la pluie m'aidera à réfléchir et à répondre à cette question. Je n'en sais absolument rien. Je ne vais pas lui mentir sur les textes sacrés. J'hausse donc les épaules. "Je pense qu'ils nous jugeraient. Aussi bien toi que moi." Je soupire. L'adultère et le diable qui pousse les autres au péché. "On s'en moque de ce qu'il peut bien penser. Au pire il est mort, n'en parlons plus." Un petit sourire s'affiche sur mes lèvres et je tourne le regard vers elle avant de l'embrasser sur le front. "Que faisons-nous maintenant?" lui demandais-je.

(c) DΛNDELION
Invité
Invité
Anonymous


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le Sam 19 Jan - 18:00




I Want To Fuck God

Andlie






Charlie était à l’aise dans les bras du pasteur. Elle s’y sentait bien et en sécurité. Cependant, elle ne pouvait s’empêcher de penser à Nate. Andria venait de lui faire comprendre qu’elle ne pourra pas avoir les deux en même temps. Charlie ne trouvera pas quelqu’un à la fois comme le blond et comme le brun. Et pourtant, elle en crevait d’envie. Elle voulait les avoir tous les deux près d’elle, qu’il l’érigent sur un socle tout en lui laissant sa part de liberté. L’amour c’était tellement compliqué. Pensive, elle fixait la vitre. Où trouver les réponses ? Ou chercher les solutions. Elle ne pouvait avoir les deux mais elle avait du mal à choisir. Et si elle expliquait à Nate la situation ? Peut-être qu’il comprendrait. Sauf qu’elle ne voulait pas le faire souffrir. Ces relations étaient un vrai casse-tête. Et Jésus alors ? Il en penserait quoi ? “Tu renies ta chrétienté ou je rêve ?” elle émit un petit rire. Elle n’aurait jamais cru entendre Andria dire ça de son Dieu. L’avait-elle ensorcelé à ce point ? Elle penche la tête lorsqu’il l’embrasse sur le front. Cette douceur, elle la ceuille avec plaisir. Une question, une réponse : “On recommence ?” proposa-t-elle avec un large sourire.
(c) DΛNDELION
Contenu sponsorisé


I Want To Fuck God Empty
Re: I Want To Fuck God, le

I Want To Fuck God

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2019-