AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez| .

Heather - Trois cadavres et pas le droit d'aider...


Zeus Borne
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 14/08/2018
Messages : 101
Avatar : Ryan Gosling
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Heather - Trois cadavres et pas le droit d'aider..., le Mer 15 Aoû - 9:53

Trois cadavres jonchent le sol. Zeus entend les policiers parler. Des coups de feu. Un bain de sang. Certaines expressions font plus mouches que d’autres dans son esprit. Encore un de ses nombreux enfants qui a sévi sur Terre. Il s’en veut, à chaque fois qu’il voit cela. Comment est-ce que lui, Zeus, Dieu de l’Olympe, peut-il ne pas empêcher de telles atrocités ? Ce qui est certain, c’est que ce crime ne restera pas impuni, il en met sa main à couper ! Il s’avance et franchi les barrières de sécurité, juste avant qu’un policier s’avance vers lui.

« Monsieur, je vais vous demander de sortir. Les civils ne sont pas admis sur cette scène de crime. »
« Mais je peux aider voyons. Je suis Zeus. »

L’homme en face le regarde comme s’il était dérangé, comme si ce simple prénom suffisait à expliquer pourquoi cet homme est là. Bien entendu, ce n’est absolument pas le cas pour le policier et il réitère sa demande.

« Je vous le demande une dernière fois poliment. Sortez d’ici. »
« Laissez-moi juste en savoir plus quelques minutes. Il faut que je trouve le coupable ! »

Zeus a l’air tellement convaincu que c’est sa place d’être ici et même son devoir. Il a toujours été très doué pour deviner ce que veulent les gens, comme si c’était une sorte de don ; mais là il ne semble pas comprendre que l’officier veut vraiment qu’il sorte. Bientôt des mains s’agrippent à lui et le sortent de force. Perturbé, ne comprenant pas qu’on ne veuille pas de son aide, il fronce les sourcils avant de remettre son costume en ordre. Il s’éloigne seulement de deux pas alors que l’officier le pointe du doigt.

« Que je ne vous revois plus trainer dans les parages. »

Il soupire. Il grogne, Zeus. Il n’est pas très satisfait qu’on le mette à l’écart. Il finit par s’éloigner de quelques pas, avant de penser à voix haute.

« Pourquoi ne veulent-il pas de mon aide ? Je suis Zeus après tout ! »
Heather Wilson
avatar
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 303
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : .Cranberry
Mes rps : Indisponible (9/9)
Barthelemy - Nell - Jean-Baptiste - Zeus - Stanislas - Alexis - Shanleigh - Melissa - Rose

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Ruby*
• ÂGE : 25 ans
• BLOC NOTE :


Re: Heather - Trois cadavres et pas le droit d'aider..., le Mer 15 Aoû - 11:20

Trois cadavres et pas le droit d'aider...

ft. Zeus Borne


Je sors promener Ewan. Je ne pense pas que je vais assister à une scène quelconque. C'est une ballade tout ce qu'il y a de plus normal à mes yeux. Qui aurait pu penser tomber sur ce genre de scène? Certainement pas moi. En général, je fuis tout ce qui pourrait me rappeler de mauvais souvenirs. C'est un comportement plutôt normal, non? Quoi que. Je l'ignore. Peut-être que je ne réagis pas comme tout le monde, peut-être que si. Y a t-il ne serait qu'un comportement "normal" à adopter dans telle ou telle situation? Je n'en suis pas sûre. Chaque personne réagit d'une manière différente. Après tout, nous sommes tous différents alors pourquoi réagirions-nous tous d'une manière unique? Quoi qu'il en soit, je me promène avec mon chien quand je vois des policiers, une barrière de sécurité. C'est le chemin que je dois emprunter alors je ne dévie pas. Et puis, je dois bien affronter tout ce qui pourrait me faire penser à mon passé. C'est une méthode que j'essaie d'adopter afin de tourner un jour définitivement la page. C'est dingue mais même moi, je suis poussée par la curiosité. J'entends des policiers parler. Des cadavres. Un bain de sang. Je frissonne de tout mon corps. J'ai faillis ne plus être là aujourd'hui non plus. Puis, du coin de l'oeil, je vois une scène qui me fait m'arrêter. Un homme essaie absolument de passer, soi-disant pour aider. Je souris. Je souris à la scène. Est-ce-qu'il est taré? Est-ce-qu'il pense vraiment pouvoir aider? Allez savoir. Puis, mon sourire s’agrandit quand il s'éloigne de quelques pas et qu'il parle à voix haute: « Pourquoi ne veulent-il pas de mon aide ? Je suis Zeus après tout ! » Là, c'est trop. Je ne peux pas m'empêcher de sourire à pleines dents. Oui, d'accord, on me regarde de travers. Sourire alors qu'il y a eu des morts, c'est pas la bonne chose à faire. Mon sourire s'efface mais je m'approche vers l'inconnu. C'est rare, voir inexistant, que je m'approche de quelqu'un que je ne connais pas. « Vous êtes un civil. Vous pouvez vous appelez comme vous voulez, ils s'en fichent. C'est comme ça. » J'hausse les épaules. « Pourquoi vouloir les aider à ce point? Ils connaissent leur travail, ils se débrouilleront pour retrouver le responsable de ce carnage. » Oui, moi, Heather Wilson, pas très à l'aise avec les gens, je parle, je pose des questions, et ça, à quelqu'un que je ne connais pas. Il existe peut-être des miracles, finalement?

code by ORICYA.




« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Zeus Borne
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 14/08/2018
Messages : 101
Avatar : Ryan Gosling
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Heather - Trois cadavres et pas le droit d'aider..., le Jeu 16 Aoû - 9:43

Zeus ne s’attendait pas à ce qu’on vienne lui parler. Il est prêt à ronchonner mais quand il voit le charmant visage de celle qui a osé le déranger, son visage s’illumine. Une parfait beauté, dans la fleur de l’âge, de celles qu’il aime et adule. « Mais je ne suis pas un civil voyons. Je suis Zeus. » Il hoche la tête, comme pour appuyer son argumentation. « Je ne sais pourquoi tout le monde se refuse à me croire. Pourtant, telle est bien la vérité. » Il n’a pas envie de la faire fuir mais il ne peut pas non plus se faire passer pour quelqu’un qu’il n’est pas. Il faut que les gens comprennent qu’il est là pour les aider, pour tous les sauver, ses enfants. Peut-être qu’il aurait dû aller vivre en Grèce. Peut-être que là-bas, les habitants auraient mieux compris à qui ils auraient eu affaire. Mais non, Zeus s’est toujours dit que si on l’a amené aux USA et plus particulièrement à Austin, c’est pour une raison. « C’est mon devoir de venir en aide à mon prochain. Je suis né pour cela. » Il parle bien, avec ses grands airs sûrs de lui qui n’ont rien de provocants ou de rabaissant pour son interlocuteur. Zeus a juste cette prestance et cette éloquence qui pourrait faire passer n’importe quelle parole. Il tourne son attention vers la scène de crime de nouveau. « C’est si terrible ce qu’il s’est passé là. » Sa mine se décompose. Il est terrifié par ces horreurs. Qui pouvait bien leur en vouloir à ce point ? « Vous ne voudriez pas m’aider par tout hasard ? Une belle frimousse fera peut-être plus d’effet que mon costume hors de pris. » Il tique. Sa personne passe pourtant bien partout d’habitude.
Heather Wilson
avatar
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 303
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : .Cranberry
Mes rps : Indisponible (9/9)
Barthelemy - Nell - Jean-Baptiste - Zeus - Stanislas - Alexis - Shanleigh - Melissa - Rose

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Ruby*
• ÂGE : 25 ans
• BLOC NOTE :


Re: Heather - Trois cadavres et pas le droit d'aider..., le Ven 17 Aoû - 21:37

Trois cadavres et pas le droit d'aider...

ft. Zeus Borne


Je ne suis pas sûre d'avoir déjà eu conscience de ce que le monde regorge comme différentes personnalités. Certaines sont carrément hautes en couleurs et laissez moi vous dire que l'homme - plus qu'agréable à regarder - fait partie d'entres elles. « Mais je ne suis pas un civil voyons. Je suis Zeus. » Je ne suis pas certaine de comprendre ce qu'il veut dire. Bien entendu, je connais Zeus, dieu suprême dans la mythologie grecque. Cependant, ce que je n'arrive pas à comprendre c'est si il croit sérieusement être Zeus, le dieu de l'Olympe et tout ça, ou fait il juste une sorte de jeu de mots parce qu'il se prénomme ainsi. Excellente question. « Je ne sais pourquoi tout le monde se refuse à me croire. Pourtant, telle est bien la vérité. » Est-il en train de me faire marcher? A t-il besoin d'une thérapie? Je souris simplement en le regardant. Aussi bizarre que ça puisse paraître, ça ne me fait pas peur de voir son comportement plus qu'étrange. Je dis étrange, mais j'entends par là qu'il n'entre simplement pas dans les moules de la société et je crois que c'est ce qui m'intrigue et me plaît. Il est différent. Peut-être qu'il aura autre chose à m'apporter? « C’est mon devoir de venir en aide à mon prochain. Je suis né pour cela. » Admettons. « Je comprends. Mais pourquoi ici? Pourquoi pas dans un centre pour sans-abris, dans une spa, ou ailleurs? » J'avoue que je suis curieuse: pourquoi est-ce absolument ici qu'il veut aider, pourquoi ne pas aller à un endroit où son aide sera vraiment acceptée et la bienvenue. « C’est si terrible ce qu’il s’est passé là. » Mon sourire s'efface. Il a raison. C'est une horreur. Malheureusement, le monde, les gens, tout devient fou. Ce genre d'atrocités arrive trop souvent, bien trop souvent. C'est un véritable fléau. « C’est inimaginable que quelqu'un puisse être capable d'une telle horreur... » Je sais cependant que trop bien de quoi un être humain est capable.

« Vous ne voudriez pas m’aider par tout hasard ? Une belle frimousse fera peut-être plus d’effet que mon costume hors de pris. » Moi? Il est sérieux là? Je fais la moue puis je regarde autour de moi. Qu'as-tu à perdre, Heather? Je souris et hoche la tête. « D'accord. Venez avec moi. Jouez le jeu, j'ai une idée. » Je m'approche d'un jeune policier avec mon chien toujours à la laisse. Ce n'est pas le même qui a refouler Zeus. Je suis assez maline pour ne pas aller chez le même. Celui-ci est occupé je ne sais où. J'en profite. « Excusez-moi... J'ai une demande peu orthodoxe à vous faire... Alors voila, je vous explique la situation. Je suis écrivaine et j'écris des polars. Malheureusement, je suis bloquée à la description de la scène de crime. Je sais que c'est pas très... gentil de vouloir me servir de la réalité mais ça m'aiderait beaucoup à visualiser la scène en détails et à rendre le livre et la description tellement plus réels... Serait-il possible d'entrer quelques minutes? Je vous promets qu'on ne touchera à rien. » Je lui fais un sourire et je vois bien qu'il hésite et regarde l'homme qui m'accompagne ainsi que le chien. Niveau crédibilité, on fera mieux. « Oh, lui c'est juste mon assistant et le chien, je vous le confie. Ça ne prendra qu'une minute et si on nous demande qui nous a laissé passer, on ne dira pas que c'est vous, agent... Williams. » Il regarde autour de lui pour voir si il n'y a pas ses supérieurs qui regardent puis il nous laisse passer. C'est un bleu, il est influençable. J'ai appris deux ou trois trucs de ma thérapie avec le psy à New-York et c'est comme ça que j'ai repéré que c'est un novice. Quoi qu'il en soit, il nous laisse passer mais il ne veut pas garder Ewan, au cas où il devrait gérer trop de choses. Tant pis, je l'emmène. Je n'entrerais pas dans la pièce du drame, pour ne rien contaminer. On passe la barrière de papier jaune délimitant la maison du crime. « Je vous ai fait passer. Vous faites pas remarquer si ça va, soyez discret. » Je lui souris doucement, le laissant faire ce qu'il a envie de faire, me dirigeant vers l'entrée calmement, pour ne pas attirer l'attention. Si on me demande, je dirais qu'on a eu l'autorisation d'un supérieur d'entrer. En espérant que ça ne nous attire pas trop d'ennuis, bien que je dois avouer que c'est plutôt excitant de faire un truc comme ça, chose que je n'ai jamais et n'aurai jamais pensé à faire d'ailleurs.

Spoiler:
 

code by ORICYA.




« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Zeus Borne
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 14/08/2018
Messages : 101
Avatar : Ryan Gosling
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Heather - Trois cadavres et pas le droit d'aider..., le Lun 20 Aoû - 18:31

« Le destin… » Oui, c’est une chose en laquelle Zeus croit beaucoup. S’il s’est retrouvé à passer là pile au moment où il y a un meurtre, ce ne peut pas être un hasard. Des forces supérieures, peut-être ses frères et sœurs non réincarnés ont tout fait pour mettre ce crime sur le chemin du dieu grec. Et puis, Zeus n’est pas destiné à être bénévole et à juste faire preuve de charité. Non, tout est bien plus subtile que cela, mais aucun humain ne peut le comprendre. Même lui a bien du mal à l’expliquer, si ce n’est qu’il le sait, au plus profond de ses tripes. Il hoche la tête alors que sa partenaire lui parle de l’horreur sous ses yeux. Que dire de plus ? Les mots ne suffisent malheureusement pas.

La jeune femme accepte d’aider Zeus, par un miracle qu’il ne saurait expliquer. Et les choses tournent étrangement en son sens. Il ne pipe mot alors qu’elle parle à l’agent, se contentant de sourire pour confirmer les propos de la brune lorsqu’elle le présente comme étant son assistant. Que ne faut-il pas dire pour arriver à ses fins ? Lorsqu’ils sont enfin tous les deux derrière la balise jaune, il reprend : « C’est dingue l’effet que peut faire un joli minois… La prochaine fois, je demande à me réincarner en femme. » Il tourne la tête de droite à gauche, n’en revenant pas.

L’homme s’avance vers les cadavres, bientôt seul. Il touche un peu à tout, contrairement à ce qu’on lui a dit. Il cherche des indices, mais il semblerait que les policiers aient déjà tout passé au peigne fin car il ne trouve rien. Ou bien il est nul pour mener des enquêtes, mais ceci est une hypothèse qu’il refuse de considérer, bien évidemment. Bientôt, il trouve enfin quelque chose dans l’une des poches des victimes. Il sort alors de là, un sourire triomphant aux lèvres. « TADAMMM ! » Il montre sa trouvaille tout en prenant soin que seule sa partenaire de crime la voit. « J’ai l’identité d’une des victimes. On va pouvoir poursuivre nos investigations ! » Sauf qu’un homme en uniforme les rejoint, le même homme qui a refusé l’accès à Zeus en premier lieu. « Que faites-vous ici ? Je vous avais bien dit de partir !!! » Il a un ton froid, presque menaçant et Zeus, désemparé, regarde son acolyte afin qu’elle lui trouve une solution.
Heather Wilson
avatar
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 303
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : .Cranberry
Mes rps : Indisponible (9/9)
Barthelemy - Nell - Jean-Baptiste - Zeus - Stanislas - Alexis - Shanleigh - Melissa - Rose

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Ruby*
• ÂGE : 25 ans
• BLOC NOTE :


Re: Heather - Trois cadavres et pas le droit d'aider..., le Dim 28 Oct - 16:02

Trois cadavres et pas le droit d'aider...

ft. Zeus Borne


Je suis curieuse de savoir pourquoi cet homme désire tant être utile ici plutôt que dans un foyer pour sans abri, une spa, ou chez des enfants malades. « Le destin… » Cette réponse me laisse perplexe. Est-ce-que je crois au destin? C'est une question difficile à laquelle j'ai un peu de mal à répondre, je dois l'admettre. Je pense que j'y crois, d'une certaine manière, mais ce n'est pas pour autant que je crois que tout est gravé dans le marbre. Je pense que tout peut être changer, qu'il n'y a pas qu'une seule version de destin possible. Je crois. C'est une notion compliquée. Quoi qu'il en soit, j'aide finalement l'homme à passer la bande jaune délimitant la scène de crime et empêchant les curieux d'entrer. « C’est dingue l’effet que peut faire un joli minois… La prochaine fois, je demande à me réincarner en femme. » S'il n'avait pas dit qu'il demanderait à être réincarner en femme la prochaine fois, j'aurais pu prendre ça pour un compliment mais du coup, j'ignore comment le prendre. Finalement, cela me fait simplement sourire et je n'ajoute rien.

On pénètre dans la maison, puis dans la pièce où sont les victimes. Je jette un oeil mais je ne me sens pas très à l'aise alors je préfère retourner l'attendre dans le couloir. Du coup, je ne vois pas ce qu'il fait, comme par exemple laisser ses empreintes partout, sur tout et n'importe quoi. Mon regard se pose sur une photo. Je m'approche. Ils avaient l'air heureux... Max et moi aussi, on avait toujours l'air heureux sur nos photos. Je soupire. C'est à ce moment-là que Zeus revient vers moi. « TADAMMM ! » Aie. Je crains le pire. Il me montre discrètement ce qu'il a trouvé. « J’ai l’identité d’une des victimes. On va pouvoir poursuivre nos investigations ! » Quoi?! Il a prit les papiers d'une des victimes?! Mais il est malade ou quoi?! Je suis sèche mais je chuchote. Je ne veux pas qu'on nous entende et qu'on remarque qu'il a prit quoi que ce soit. "Non mais ça va pas?! On a dit qu'on ne toucherait..." Je suis interrompue mais un agent en uniforme. « Que faites-vous ici ? Je vous avais bien dit de partir !!! »

Je m'approche de l'homme, histoire que Zeus puisse cacher ce qu'il a prit discrètement. "Je vous prie de nous excuser. C'est mon assistant. Il a du mal s'y prendre tout à l'heure." Et là, je lui explique que nous avons demandé à un policier dehors, que c'est pour un livre et que nous ne voulons pas déranger, que de toute façon, j'ai tout ce qu'il me faut pour écrire mon roman dans la plus grande réalité. "Je n'en ai rien à faire de votre bouquin! Déguerpissez immédiatement ou je vous arrête pour outrage à agent et entrave à l'enquête!" Oups. Je crois qu'on a mit le mauvais agent en colère. "Pas la peine, on s'en va immédiatement. Navrée pour le dérangement." Je me retourne et prends le bras de Zeus pour le guider jusqu'à la sortie de la maison. C'est la première fois que j'ose toucher quelqu'un avec autant de facilité. Je ne me pose pas la moindre question et voila le résultat. En sortant, je chuchote: "On avait dit qu'on touchait à rien. Vous êtes pas bien ou quoi? Vous risquez de vous faire arrêter en faisant ce genre de conneries." Et pour être franche, je n'ai pas envie d'avoir des ennuis non plus. Même si je dois avouer qu'au plus profond de moi, j'ai également trouvé ça amusant.

code by ORICYA.




« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Zeus Borne
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 14/08/2018
Messages : 101
Avatar : Ryan Gosling
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Heather - Trois cadavres et pas le droit d'aider..., le Dim 4 Nov - 18:13

Zeus est en train de se faire sermonner quand le policier vient à leur rencontre. La jeune femme, avec ce qui semble être un don inné, réussit à les sortir de cette situation et Zeus se laisse emmener sans broncher alors qu’elle prend sa main pour les éloigner du lieu du crime. Décidemment, même s’il n’en a pas conscience, il a l’air de se mettre dans le pétrin. « Mais fallait bien que je trouve un indice. » Réplique-t-il, tel un argument incontestable. « Et puis, on ne s’est pas fait prendre. C’est le principal. » Il hausse les épaules tout en ressortant le portefeuille de sa poche intérieure de veste. « Vous êtes toute mignonne lorsque vous êtes rouge de colère comme ça. » Lance-t-il d’un air amusé en regardant la brune droit dans les yeux. Puis, il focalise son attention sur le portefeuille.

« Agustín Garcia. Il devait être espagnol. » Il fronce les sourcils et montre la photo d’identité à sa compatriote, ne lui laissant pas ainsi le luxe de rester en colère contre lui, ou en tout cas l’espère-t-il. « Avouez que c’est trépidant de résoudre des mystères. » Il renchérit aussitôt, pensant lire dans ses pensées quelques appréhensions invisibles. En continuant de fouiller, il trouve une carte de groupe sanguin et un préservatif. Il était prévoyant, se dit-il avec un large sourire amusé. Un mec, un vrai… Il relève ensuite la tête et demande : « Est-ce que vous avez entendu quelque chose quand vous m’attendiez ? Des propos des policiers sur les circonstances du crime ou quelque chose ? » Il se rend bien compte qu’il n’a pas beaucoup de pistes pour avancer et à aller droit dans le mur, ils n’iront pas loin.
Heather Wilson
avatar
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 303
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : .Cranberry
Mes rps : Indisponible (9/9)
Barthelemy - Nell - Jean-Baptiste - Zeus - Stanislas - Alexis - Shanleigh - Melissa - Rose

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Ruby*
• ÂGE : 25 ans
• BLOC NOTE :


Re: Heather - Trois cadavres et pas le droit d'aider..., le Lun 5 Nov - 11:30

Trois cadavres et pas le droit d'aider...

ft. Zeus Borne


Je ne sais pas ce qu'il m'a pris. Je me suis embarquée dans un grand n'importe quoi. Je vous assure, je commence à me dire que tout ça va m'attirer des ennuis tôt ou tard. Surtout avec quelqu'un d'aussi ingérable qui n'en fait qu'à sa tête. « Mais fallait bien que je trouve un indice. » Il est sérieux là? Il dit ça comme si c'était un argument incontestable, que je n'aurais rien à redire là-dessus, que je ne pourrais pas le contredire. « Et puis, on ne s’est pas fait prendre. C’est le principal. » D'accord, on ne s'est pas fait prendre. Mais on aurait pu! Heureusement que j'ai un sens de l'improvisation pour nous sortir de là mais ça ne marchera peut-être pas à chaque connerie qu'il fait. "Non, mais on aurait pu!", dis-je comme si c'était ça, le principal. Le fait d'avoir pu se faire prendre à cause de lui, c'est ça qui compte le plus. « Vous êtes toute mignonne lorsque vous êtes rouge de colère comme ça. » Et en plus de ça, il a le chiche de faire un compliment alors que je suis super énervée contre lui. "Ah non. Ça ne marche pas avec moi ça. Ce sont pas les compliments qui feront que je vais me calmer." Ça marcherait peut-être avec d'autres mais pas avec moi. Même si ça reste toujours agréable d'entendre un compliment, ce n'est pas ce qui va faire redescendre ma pression.

Pendant qu'il focalise son attention sur le portefeuille, discrètement je l'espère, je vais récupérer mon chien avant de le rejoindre. Lorsque je reviens, il m'informe de ses découvertes. « Agustín Garcia. Il devait être espagnol. » Quel intérêt de savoir ça? « Avouez que c’est trépidant de résoudre des mystères. » J'hausse les épaules en le regardant. Il ne m'aura pas en jouant avec la carte excitation de ce qui est défendu et excitation de résoudre des crimes. Même si au fond de moi, je dois admettre que c'est vrai que c'est excitant... "Quelle était sa nationalité, à ce monsieur Garcia?" Ce n'est pas parce que son nom est d'origine espagnole qu'il l'était forcément. Peut-être que c'était un américain. La nationalité pourrait avoir son importance dans l'enquête. Je crois. Je vois bien qu'il y a un préservatif et une carte de groupe sanguin mais encore une fois, ce n'est pas ce qui va nous aider. « Est-ce que vous avez entendu quelque chose quand vous m’attendiez ? Des propos des policiers sur les circonstances du crime ou quelque chose ? » Je fais fonctionner ma mémoire pour retrouver ce que j'ai pu entendre et qui aurait son importance. Je me souviens d'un détail. "Ils pensent pas que ce soit un cambriolage qui a mal tourné, rien n'a l'air d'avoir été touché donc ils excluent cette hypothèse." Conclusion? "Il reste la possibilité d'un crime passionnel ou d'un règlement de compte." Ou l'oeuvre d'un tueur en série mais je n'ai pas entendu parler de faits similaires donc... Je pense qu'on peut exclure cette hypothèse également.

code by ORICYA.




« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Zeus Borne
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 14/08/2018
Messages : 101
Avatar : Ryan Gosling
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Heather - Trois cadavres et pas le droit d'aider..., le Lun 12 Nov - 8:08

« Je n’ai pas dit que vous deviez vous calmer. » Il a un sourire long comme le bras, ce petit malin. Dans les conditions actuelles, cela pourrait très bien lui convenir que la belle reste en colère, surtout qu’il a l’impression qu’elle ne l’est que par principe. La beauté des femmes et de leur complexité le laissera toujours comblé. « Et puis, je ne dis que la vérité. » Là encore, son sourire s’allonge. Oui, il la trouve particulièrement charmante et il semble y avoir de quoi. Qui ne se retournerait pas sur cette brunette pleine de charme et de tempérament visiblement ?

Néanmoins, Zeus en revient au portefeuille, arrêtant de se laisser distraire par la demoiselle. Après avoir fait une première lecture des informations glanées, le dieu est forcé de constater qu’il n’a pas totalement tort, mais pas tout à fait raison non plus. « Mexicain. » Il fait une petite moue, n’aimant pas spécialement avoir tort. C’est drôle, le défunt n’est pas si ‘bronzé’ pour quelqu’un qui vient d’Amérique Centrale, se met à penser le blondinet pour qui les clichés sont visiblement bien présents sur Terre… « Je vois ! » Il baisse les yeux, pensif et les relève rapidement. « C’est souvent de la faute à l’amour mais dans ce cas, il n’y aurait sans doute pas trois cadavres… » A moins que… « Il ne devait pas être en couple depuis longtemps… Ou bien il trompait sa femme… » Dit-il en montrant la capote. Preuve irréfutable. « Faudrait qu’on sache si la femme qui est décédée était sa femme à lui ou à l’autre homme… » Comme si ça allait changer quelque chose… « Ça pourrait tout aussi bien être une affaire de gang ! Les Mexicains sont très forts pour les règlements de comptes. » Encore ces vieux clichés. Zeus, nous ne te referons malheureusement pas, mon vieil ami.
Heather Wilson
avatar
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 303
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : .Cranberry
Mes rps : Indisponible (9/9)
Barthelemy - Nell - Jean-Baptiste - Zeus - Stanislas - Alexis - Shanleigh - Melissa - Rose

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Ruby*
• ÂGE : 25 ans
• BLOC NOTE :


Re: Heather - Trois cadavres et pas le droit d'aider..., le Lun 12 Nov - 13:28

Trois cadavres et pas le droit d'aider...

ft. Zeus Borne


Je ne sais pas quoi penser de ce type. Il me perturbe. Une seconde, je le trouve cool et adorable, la seconde d'après il m'agace au plus haut point et la seconde encore après, je ne sais pas quoi répondre. « Je n’ai pas dit que vous deviez vous calmer. » Parce que le pire, c'est qu'il a raison. Il n'a jamais dit ça. Il a juste dit que je suis mignonne quand je suis en colère. J'ai tout de suite déduit qu'il disait ça uniquement parce qu'il voulait que je me calme mais en vérité, il n'a pas clairement exprimé ce souhait donc... J'ouvre la bouche pour répondre mais rien ne sort. Il m'énerve! C'est dingue ce qu'il m'énerve! « Et puis, je ne dis que la vérité. » Et puis zut, il m'énerve! Pourquoi je reste avec lui, déjà? C'est à se demander si finalement, je ne suis pas maso. "Vous... Vous êtes vraiment chiant, vous savez?" J'ai rien trouvé de mieux à dire. Idiote, Heather, t'es une idiote. Ressaisis-toi un peu.

Finalement, on reparle du porte-feuille, ce qui n'est pas pour me déplaire. « Mexicain. » Je ne peux m'empêcher de sourire en constatant qu'il avait tort. C'est plaisant de savoir qu'il se soit trompé. « C’est souvent de la faute à l’amour mais dans ce cas, il n’y aurait sans doute pas trois cadavres… » Hm. Ça laisse pensif. Ça me paraît bien compliqué tout ça. « Il ne devait pas être en couple depuis longtemps… Ou bien il trompait sa femme… » Le préservatif pourrait être une preuve mais ça pourrait aussi être parce qu'il avait une mst, ou elle. « Faudrait qu’on sache si la femme qui est décédée était sa femme à lui ou à l’autre homme… » Je mordille ma lèvre inférieure, pensive. Et si cette femme n'était celle ni à monsieur Garcia, ni à l'autre? Et si c'était bien plus compliqué que ça? "Elle n'était peut-être la femme à aucun des deux." Je soupire. On ne risque pas d'aller bien loin avec ce qu'on a. « Ça pourrait tout aussi bien être une affaire de gang ! Les Mexicains sont très forts pour les règlements de comptes. » J'hausse les épaules en posant mon regard sur mon acolyte. "Pour en savoir plus, il faudrait pouvoir consulter leurs téléphones et ordinateurs. Ce qu'on ne risque pas de pouvoir faire. Ça me parait être sans issue votre histoire." Sauf s'il connait un pirate super doué pour faire des recherches sur les victimes et là, ça changerait la donne.

code by ORICYA.




« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Zeus Borne
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 14/08/2018
Messages : 101
Avatar : Ryan Gosling
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Heather - Trois cadavres et pas le droit d'aider..., le Sam 17 Nov - 12:29

Pour toute réaction, Zeus se met à rire doucement. On lui dit souvent qu’il est chiant et qu’il a un caractère bien à lui mais il préfère largement le prendre comme un compliment. Il est unique et c’est bien mieux ainsi. Ce qui est certain désormais, c’est qu’il ne laisse pas indifférent cette jeune femme sans quoi elle n’aurait pas réagi ainsi. Ou bien se fourvoie-t-il complètement.

Il est vrai qu’ils ne risquent pas d’avancer avec de si piètres indices. Zeus ne peut pas s’empécher d’avoir une moue déçue, songeuse mais après quelques instants de réflexion, son visage s’illumine. Il vient d’avoir une merveilleuse idée qu’il s’empresse de partager avec sa nouvelle amie. « On va aller chez lui ! » Là-bas, il y aura bien un ordinateur sur lequel naviguer. L’adresse présente sur la carte d’identité du défunt est à l’autre bout de la ville donc ça peut valoir un petit détour. Sans plus attendre, le blond se met à marcher et regarde la jeune femme après quelques mètres : « Eh bien vous venez ? Vous n’allez tout de même pas me laisser résoudre ce crime seul ? » Il est tellement persuadé qu’elle va le suivre qu’il poursuit sa route sans même vérifier qu’elle l’a bien rejoint ou non. Pendant ce temps là, il va sur facebook sur son téléphone et tape le nom du défunt. Avec un nom aussi répandu, il y en a des suggestions mais après quelques minutes de recherche, Zeus reconnait l’homme sur une photo de profil. Il va aussitôt sur la page et fouine quelque peu, un moyen comme un autre de trouver d’autres indices. « Bon, ce n’était pas sa femme finalement. » Il fait pour montrer ce qu’il vient de découvrir à Heather : plusieurs photos prises au cours des dernières semaines de l’homme autour de piscines avec des femmes différentes à chaque fois. « Apparemment, on a à faire à un vrai play-boy ! Monsieur avait la côte ! »

Spoiler:
 
Heather Wilson
avatar
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 303
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : .Cranberry
Mes rps : Indisponible (9/9)
Barthelemy - Nell - Jean-Baptiste - Zeus - Stanislas - Alexis - Shanleigh - Melissa - Rose

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Ruby*
• ÂGE : 25 ans
• BLOC NOTE :


Re: Heather - Trois cadavres et pas le droit d'aider..., le Mer 21 Nov - 20:14

Trois cadavres et pas le droit d'aider...

ft. Zeus Borne


Je n'en reviens pas. Ce type m'intrigue autant qu'il m'exaspère. Je crois que sa folie apparente est une sorte d'air frais dans mon monde. Surtout, je vois une folie différente de celle que j'ai connue avec Max. Et ça me plait, je dois bien l'avouer même si ça m'en coûte de le faire. « On va aller chez lui ! » J’acquiesce. "Oui, et on pourrait aussi aller interroger sa famille et ses amis." Avant de me rendre compte de l'idiotie de la chose. "Quoi?! Non mais ça va pas. On peut pas faire ça. La police va se rendre chez lui. Si ils nous..." Trop tard. Monsieur le détective est déjà en route. J'hallucine. « Eh bien vous venez ? Vous n’allez tout de même pas me laisser résoudre ce crime seul ? » Je devrais. Je sais que la raison m'indique de ne pas le suivre. Ma curiosité me raconte par contre une toute autre histoire. "Alors Heather, tu fais quoi? Tu le suis ou tu fais demi-tour pour rentrer chez toi, rejoindre ton appartement et ta routine habituelle? Tu t'es arrêtée devant cette maison, tu lui as adressé la parole. Est-ce-que c'est vraiment pour faire marche arrière parce que t'as la trouille?", me dis-je à moi-même. « Bon, ce n’était pas sa femme finalement. », je l'entends reprendre la parole tout en le rejoignant avec Kenna. Qu'est-ce-que je suis en train de faire?! « Apparemment, on a à faire à un vrai play-boy ! Monsieur avait la côte ! » Il me montre quelques photos que je regarde en hochant la tête. "Je vous préviens: je viens avec mais si on se fait arrêter, je vous mets tout sur le dos en disant que vous m'avez forcée à faire ça." En plus... J'ai déjà été une victime, je n'aurais qu'à repenser à toute cette histoire avec Max pour être convaincante. Je soupire doucement en le regardant. "Promettez-moi que si on trouve quoi que ce soit, on donnera les preuves anonymement à la police pour les laisser faire leur travail." Si on retrouve mêlés à une histoire de gangs ou un truc comme ça, qu'il compte pas sur moi. La police sera informée. J'ai pas envie de me retrouver avec la vie menacée. Je l'ai déjà été une fois, je donnerais rien au monde pour me retrouver à nouveau dans cet état.

Spoiler:
 

code by ORICYA.




« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Zeus Borne
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 14/08/2018
Messages : 101
Avatar : Ryan Gosling
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Heather - Trois cadavres et pas le droit d'aider..., le Sam 8 Déc - 12:43

Elle riposte mais Zeus ne l’écoute pas. Un petit sourire est présent sur son visage, le sourire du je-m’en-foustiste qui n’en fait qu’à sa tête. Il est tellement sûr de lui qu’il ne réfléchit pas un seul instant aux conséquences de ces actes. Il est fou d’aventure et persuadé que c’est le cas de tous les autres humains sur cette terre. Qui a envie d’une vie morne et sans intérêt ? « Mais oui ! De toute façon, j’ai une tête de kidnappeur donc… » Ça le fait rire plutôt qu’autre chose. Il finirait en prison pour une garde à vue sans souci. Aucune caution ne sera assez élevée pour qu’il ne puisse pas se sortir de là facilement et puis, au pire, il a des arguments pour se sortir de toutes les situations, non ? « Je leur dirais moi-même que je vous ai forcé à venir avec moi, même, si ça vous arrange. » Il a encore son air de vainqueur alors qu’il continue en même temps de parcourir les photos du défunt sur son téléphone. Multitâches ce Zeus. Et sur un ton moyennement convainquant, il lui dit ce qu’elle a envie d’entendre. « Oui chef ! Je vous le promets ! » Un petit sourire satisfait pour couronner le tout et ils peuvent se remettre en route.

« D’abord, il faut qu’on fasse un arrêt ! » Il a une idée, Zeus, ça se voit comme le nez au milieu de la figure. Il prend la jeune femme par la main sans même lui demander son avis et l’entrainer d’un pas pressé quelques centaines de mètres plus loin, devant une boutique qui ne paye pas de mine. Aucune vitrine. Et pourtant, l’homme connait très bien les propriétaires de cette boutique. Il toque. Il entre et là, on peut comprendre qu’ils viennent d’entrer dans un sex shop plutôt luxueux, avec des articles élégants et surtout hors de prix. « GRETAAAA ! » Hurle Zeus dans le magasin, afin d’appeler son amie. Il n’est pas un gros pervers, il faut se rassurer. S’il cotoie Greta, c’est principalement car il organise certaines soirées dans son night club, qui nécessite des tenues légères pour les danseuses. Il se tourne bientôt vers Heather. « On va vous faire passer pour une des nanas qu’il a l’habitude de côtoyer ! Comme ça, ni vu ni connu. » Il va un peu loin ? Oui, carrément même, mais il ne se rend pas vraiment compte. « S’il a l’habitude de côtoyer des filles faciles, vous allez en être une ! » Mauvais choix de paroles mais encore une fois, il n’en a pas conscience. Greta arrive. Il lui tape la bise et très excité par son idée, ne laisse pas le temps à Heather de capter tout ce qu’il vient de lui dire. « Il nous faut une tenue ! Quelque chose de sexy et élégant. Mais pas trop déshabillée quand même car Mademoiselle a une certaine classe ! » Manière à lui de dire qu’elle n’est pas une fille de joie, mais que c’est juste pour son enquête. Greta semble le comprendre en un clin d’œil. Elle a l’habitude des manigances de Zeus alors elle ne pose même plus de question. « Attends deux secondes. J’ai ce qu’il te faut ! » La gérante jauge Heather de bas en haut avant de sourire. « Vous allez être parfaite mademoiselle ! »

Spoiler:
 
Heather Wilson
avatar
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 303
Avatar : Nina Dobrev
Crédits : .Cranberry
Mes rps : Indisponible (9/9)
Barthelemy - Nell - Jean-Baptiste - Zeus - Stanislas - Alexis - Shanleigh - Melissa - Rose

En attente: Neeve - Morrigan

Bloc notes :




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Ruby*
• ÂGE : 25 ans
• BLOC NOTE :


Re: Heather - Trois cadavres et pas le droit d'aider..., le Sam 8 Déc - 21:08

Trois cadavres et pas le droit d'aider...

ft. Zeus Borne


Je dois dire que ça m'amuse un peu de me mêler à son histoire. Il est certain que je ne ferais pas ça tous les jours mais c'est intriguant et intéressant. En même temps, si jamais un jour j'écris un livre, il est sûr que j'aurais matière à écrire vu ce qu'il m'arrive dans la vie. Seulement, ce n'est pas pour autant que je veux aller dans l'illégalité. Je ne veux pas risquer de me faire arrêter, d'avoir des ennuis à cause des conneries de cet homme que je ne connais pas. « Mais oui ! De toute façon, j’ai une tête de kidnappeur donc… » Je lève les yeux au ciel. J'ignore si un kidnappeur a réellement une "tête" particulière. « Je leur dirais moi-même que je vous ai forcé à venir avec moi, même, si ça vous arrange. » Franchement? Je ne suis pas sûre qu'il ait du poids. Et puis, si il parle d'être Zeus le dieu tout puissant, honnêtement, je n'aurais pas besoin de beaucoup jouer la comédie pour qu'ils me croient et le prennent pour un taré. Tant mieux pour moi, j'imagine? Je veux qu'il me promette que si on trouve quoi que ce soit, on fournira les preuves de façon anonyme - parce que sinon, on aura obligatoirement des ennuis - à la police. « Oui chef ! Je vous le promets ! » Je ne suis pas sûre de pouvoir lui faire confiance sur ce point là. Je ne sais pas si il a besoin de reconnaissance mais je ne suis pas convaincue qu'on fera comme ça, malgré sa promesse. Je soupire doucement sans rien ajouter de plus et je le suis malgré tout, toujours accompagnée par Kenna.

« D’abord, il faut qu’on fasse un arrêt ! » Je fronce les sourcils en l'entendant dire ça. Je ne peux que me méfier des idées que ce type peut avoir. Ça ne présage rien de bon... Il attrape ma main et me force à le suivre. Déjà, je n'aime pas trop ce contact. Il me rend nerveuse. Heureusement, Kenna est là et ça me rassure assez pour que je ne fasse pas un scandale en pleine rue. Arrivés devant une boutique, il toque et entre. Où est-ce-qu'on est? L'extérieur ne dévoile pas le nom d'un magasin mais je le suis à l'intérieur et là, catastrophe. Un sex shop?! De luxe, vu les prix affichés?! Non mais il est n'est quand même pas sérieux, si?! Pour être honnête, je n'ai jamais mit les pieds dans ce type de boutiques. Je ne juge pas, on y trouve un tas de choses sûrement très intéressantes, sexy etc... pour pimenter les relations. Je n'ai cependant jamais eu besoin d'aller dans ce genre d'endroits jusqu'à présent et j'avoue ne pas m'y sentir à l'aise. Surtout, je ne vois pas pourquoi on se trouve ici. Quelle est donc cette idée saugrenue que Zeus a eue et qui nous mène là? « GRETAAAA ! » Génial! Il connaît bien la propriétaire visiblement! Manquait plus que ça. Pourquoi me suis-je embarquée là-dedans déjà? Ah oui. Je trouvais ça palpitant et intriguant. Quelle idiote. Je commence à regretter d'être allé aussi loin. J'aurais dû faire demi-tour après qu'il ait touché aux preuves de la scène de crime, prendre mes jambes à mon cou à ce moment précis. J'aurais dû me douter que ça ne pouvait rien m'apporter de bon.

En attendant que son amie n'arrive, il se tourne vers moi et m'explique un peu plus ce qu'il a en tête. « On va vous faire passer pour une des nanas qu’il a l’habitude de côtoyer ! Comme ça, ni vu ni connu. » Hein? Et c'est quel genre de filles qu'il avait l'habitude de côtoyer? Je n'ai pas vraiment prit le temps de regarder les photos dans le détail. Je suis peut-être un peu naïve? « S’il a l’habitude de côtoyer des filles faciles, vous allez en être une ! » Et là, en fait, la phrase me choque tellement que ça met plusieurs secondes avant de monter à mon cerveau. Ce qui m'empêche de répondre puisque Greta arrive, tape la bise à Zeus et monsieur continue à exposer son plan comme si je n'avais pas mon mot à dire. « Il nous faut une tenue ! Quelque chose de sexy et élégant. Mais pas trop déshabillée quand même car Mademoiselle a une certaine classe ! » Je suis un peu bouche-bée, je n'ai pas réellement le temps de réaliser ce qu'il se passe. Je crois que je suis encore coincée sur le "fille facile" et le "vous allez en être une". « Attends deux secondes. J’ai ce qu’il te faut ! », dit Greta également comme si je n'avais rien à dire. Je crois que le regard qu'elle me lance est le déclencheur. « Vous allez être parfaite mademoiselle ! », reprend la gérante. Stop. Là, c'en est trop. Beaucoup trop. Je me tourne vers Zeus et lui colle une gifle monumentale. "J'ai pas signé pour ça! Vous vous prenez pour qui?! Vous êtes égoïste et ne pensez pas une seule seconde aux conséquences de vos actes, ni de vos paroles! Vous vous rendez compte que vous voulez me faire passer pour une fille facile dans un milieu dont on ne connait rien et qui pourrait être dangereux?!" Je me tourne vers Greta et la regarde droit dans les yeux. "A votre place, je vérifierais que la femme qu'il ramène connait tous les détails de ce qu'il prévoit avant de vouloir l'habiller comme une pute." Je ne suis que rarement vulgaire. Les gros-mots ne font pas souvent partis de mon vocabulaire. Mais là, il m'a poussée à bout. Même si j'étais d'accord, ce que je ne suis pas, je ne saurais pas remplir mon rôle parce que je n'ai justement rien à voir avec une fille facile. Et je n'ai certainement pas envie de risquer ma vie, ni celle de Kenna, pour satisfaire l'ego d'un inconnu. "Si vous voulez bien m'excuser je vais faire ma fille facile dans ma vie quotidienne!" Je suis vexée. Peut-être même blessée. Il me prend pour qui? Je l'aide depuis le départ et tout ce qu'il trouve à faire c'est de risquer ma vie pour une stupide enquête et pour peut-être ne même pas avoir de réponses? Non merci, très peu pour moi. J'aurais dû prendre mes jambes à mon cou bien avant vu la tournure des événements... Je trouvais ce type original mais là, il est totalement inconscient et égoïste et ça, ça ne me convient plus.

Spoiler:
 

code by ORICYA.




« WHEN YOU LOVE SOMEONE, IT'S NOT FOR A SECOND OR A MINUTE. IT'S FOREVER. »
« CONNECTED LIKE NEVER. »
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Heather - Trois cadavres et pas le droit d'aider..., le

Heather - Trois cadavres et pas le droit d'aider...

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin East :: Autres lieux-