AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew]


Aller à la page : 1, 2  Suivant
Andrew Denbrough
avatar
Inscrit le : 07/08/2018
Messages : 206
Avatar : David Alexander Flinn
Crédits : t-rex, Bazzart
Mes rps :


Afficher


Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Dim 12 Aoû - 23:29










J’m’étais levé tôt et j’avais livré un petit colis à client vers environ dix heures. J’avais conclu l’affaire comme un maître et j’venais tout simplement d’me mettre un bon paquet d’fric dans la poche. J’avais compté les billets deux fois pour être sûr qu’on m’la fasse pas à l’envers. Du coup j’avais pris la route sur ma superbe moto pour m’payer un café et fêter ça avec un petit verre d’vin d’la cave d’Esvir passé sous le manteau. Pour ça, elle gérait bien. Mes yeux s’illuminaient toujours tels ceux d’un enfant devant de l’alcool. Toutefois mon estomac se serrait, le rendant inconfortable m'obligeant à le malaxer quand j’voyais un verre d’eau. Peut importe j’allais pas chercher à comprendre. D’puis dix minutes j’m’étais installé à table dans le café d’Esvir, en terrasse. Elle m’avait cassé les couilles pour un “café” qu’j’avais hurlé en ouvrant la porte de son bar mais elle m’avait quand même servi ma conso avec un sourire. Quelle conne cette blonde. Je la kiffais bien. Une clope au bec, j’matais le ciel et parfois les petits culs qui passaient sous mon nez. Y en avait pour tous les goûts et j’kiffais ça. J’étais posé sur une chaise de jardin, perdu dans mes pensées, la clope sur les lèvres.
J’avais un paquet d’fric dans ma veste et je kiffais cette sensation d’être riche et d’pouvoir tout s’payer. Je me sentais bien, au dessus d’tout et d’tout le monde. Ouais j’avais vendu des flingues à un type louche et alors ? Tant qu’ça faisait mon profit pourquoi j’poserais des questions ?
Il n’y avait pas beaucoup d’monde aujourd’hui. Les premiers clients arriveraient peut-être plus tard. Lumières allumées, radio à fond, le café commençait à se préparer à accueillir tout l’monde. J’voyais Leevi et Esvir s’agiter et ça m’faisait rire. Une coquille vide qui attendait d’être enfumée. J’étais là quasiment tous les jours. C’était rare qu’j’ramène pas mon boule ici, à la même place ou presque. J’aimais bien changer, ma clope au bec. Puis j’étais plus seul sur la terrasse, quelqu’un v’nait d’arriver. J’tournais la tête tout en buvant une gorgée d’café.  J’s’avais qu’j’étais fichu à la seconde même où sa paire d’yeux s’était posée sur moi. J’l’avais vu déjà une fois mais pas depuis quelques jours. Elle m’avait pas manqué. J’étirais un petit sourcil taquin.

Salut, dis-je avec un sourire. Une soudaine chaleur se mit à envahir mon corps. T’aurais pas chouré mon t-shirt par hasard ? Bien sûr qu’elle l’avait volé, la garce.

(c) DΛNDELION



--- always fine lines
between us. They say our days don’t mean much...
Alexis J. Dawson
Take it or leave it.
avatar
Inscrit le : 08/08/2018
Messages : 258
Avatar : Minja Cvetkovic
Crédits : T-rex
Date de naissance : 08/06/1992
Mes rps :
❁ JE NE MANGE PERSONNE, VIENDEZ ❁

4/10

❁Andrew Denbrough (6) ❁ Heather Wilson ❁ Zeus Borne ❁ Morgan ❁





Bloc notes :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 14:12

Je n'ai besoin de personne
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



J'étais repartie de la casse avec un autre projet en tête : trouver quelque part où dormir. Le but étant de me trouver une maison a retaper et de la refaire à mon goût, j'avais envie de me lancer dans cette aventure. Sauf que, la vie ne marche pas souvent comme prévu. Tout était fermé à Austin, impossible de trouver une agence immobilière d'ouverte ou quoi. Je m'étais retrouvée à prendre une chambre d'hôtel avec Le Chat qui devait passer en douce. Le top du top. En vrai, ça m'amusait plus qu'autre chose.

Ce matin, j'avais enfin pu aller à la recherche d'un endroit où habiter. J'avais finis par trouver mon bonheur dans le quartier de South Austin, un quartier plutôt sympa, pas trop chic, plutôt créatif. D'ailleurs, en parlant de créations, j'avais trouvé une exposition pour cette après-midi et ce soir. J'avais hâte de découvrir le genre d'art qui se trouvait à Austin. Contemporain ou classique, j'aimais. Il y avait autant d'interprétations que de personnes et c'est ce qui faisait la beauté de l'art. On y voyait quelque chose tandis que l'autre, en voyait une autre ou la même. Et puis, ça pouvait me faire rencontrer des gens intéressants alors autant y aller. Ce que je ne savais pas, c'était que le café d'Esvir se situait lui aussi dans ce quartier, alors je poussais la porte en souriant.

Je commandais un Moccacino Latte, je prenais une clope dans mon sac et je me dirigeais vers la terrasse. J'pensais être seule mais dès que je passais la porte, une silhouette me semblait familière. Lui et ses bras tatoués, ses cheveux en pétards et l'odeur de ses cigarettes. Un petit sourire au coin des lèvres, je sentais une pression dans mon bas ventre. J'entendais son "Salut" et je souriais bêtement. "Hey, comment tu vas ?" Je ne comptais pas m'asseoir mais finalement, je posais mes fesses près de lui. "Je peux?" Oui, je lui demandais une fois assise mais la logique et moi, ça faisait trente six. Je levais les yeux au ciel en l'écoutant m'parler de son t-shirt. "Non, c'est pas du tout devenu mon t-shirt de pyjama..." Je souriais en coin et j'allumais ma clope, soufflant la fumée en l'air.

️ Gasmask





( everything doesn't have to be black or white. )

it's so much easier in grey 


Andrew Denbrough
avatar
Inscrit le : 07/08/2018
Messages : 206
Avatar : David Alexander Flinn
Crédits : t-rex, Bazzart
Mes rps :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 14:26










Elle était là la garce qui m’avait cassé les bonbons quelques jours plus tôt. Elle prenait son café comme moi, une clope entre les doigts. J’lui avais à peine dire bonjour qu’elle collait son cul sur la chaise juste en face de moi. Je fronçais les sourcils en la regardant s’assoir et poser sa question juste après. Plus chelou qu’elle tu meurs. Je prenais une bouffée d’ma clope tout en secouant la tête.

Si tu m’avais posé la question avant je t’aurais dis de dégager mais maintenant qu’t’es assise j’vois bien qu’t’auras du mal à t’lever. Ouais j’lui disais qu’elle avait un gros cul. Ouais j’étais un mec sympa et alors ? C’était une taquinerie bien sûr parce que quand j’lui avais tenu les hanches j’avais bien vu qu’cette nana était bien foutu. J’voulais juste l’emmerder pour m’avoir chourré mon t-shirt. Non j’avais pas répondu à son “ça va” car pour moi c’tait plus une manière de saluer poliment mais sans vraiment vouloir savoir si j’allais bien. T’façon j’lui aurais rien dit d’plus sur moi. Qu’est-ça pouvait lui foutre ?J’fermais les yeux quand elle m’disait qu’c’était son pyjama. Dommage. Moi j’la voyais bien dormir à poils. Un fantasme en moins pour moi. Je la désignais du menton.

Qu’est-ce tu fous là ? Tu m’suis ou quoi ?

Je soufflais la fumée par le nez. Ouais j’étais charmant dès le matin. Je levais ma tasse et buvais une petite gorgée bien chaude qui me brula la gorge. Ca s’faisait du bien. J’avais mon verre d’vin aussi qui m’attendait sur la table. Je regardais Alexis puis mon verre puis de nouveau cette nana avant de poser mes doigts sur la base du verre et l’approchais de moi pour pas qu’elle m’en pique une goutte. Elle m’avait déjà vidé mes bières et mes clopes, j’allais pas lui proposer une gorgée. Pas fou l’gars. Je buvais une autre gorgée de café avant d’mieux la regarder. En deux jours elle avait toujours pas changé sa foutue couleur d’cheveux. Toujours dans sa période bleu Picatruc apparement. J’arquais un sourcil et je me demandais ce qu’elle foutait là. J’avais envie d’lui poser la question mais j’préférais me taire.

Alors ? Cette radio ? Elle marche toujours aussi bien ?

(c) DΛNDELION



--- always fine lines
between us. They say our days don’t mean much...
Alexis J. Dawson
Take it or leave it.
avatar
Inscrit le : 08/08/2018
Messages : 258
Avatar : Minja Cvetkovic
Crédits : T-rex
Date de naissance : 08/06/1992
Mes rps :
❁ JE NE MANGE PERSONNE, VIENDEZ ❁

4/10

❁Andrew Denbrough (6) ❁ Heather Wilson ❁ Zeus Borne ❁ Morgan ❁





Bloc notes :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 14:44

Je n'ai besoin de personne
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



Mon cul se posait sur la chaise, elle était très confortable d'ailleurs. Je buvais mon café avec mes deux mains, la tasse était trop grande pour mes petites mains. Il secouait sa tête dans les deux sens et je souriais en le regardant. Il avait pas l'air trop fatigué, rien, juste lui. Je lui avais demandé si je pouvais m'asseoir et je m'étais assise d'abord avant de lui demander. Il m'envoyait balader parce que soit-disant, j'avais un gros cul. Je riais légèrement à sa pique. "Pourtant, tu disais rien quand tu l'avais sous le nez." Je levais un sourcil dans sa direction, un petit sourire au coin des lèvres. J'avais beau avoir un postérieur qui m'empêcherait de me lever, ça avait pas l'air de le déranger plus que ça. Je tirais sur ma cigarette en le regardant avec son verre de vin et son café. Pas très matinal comme petit déjeuner mais je l'avais vu boire un café et de la bière en même temps, à sept heures du matin. Y avait ce petit côté extrême qui lui allait bien et qui me plaisait beaucoup. Bière et café. Vin et café. Les deux dès le matin, j'aimais bien. On se ressemblait beaucoup là dessus, sur ce côté sans limites du raisonnable.

Il me relançait avec son menton, et j'haussais un sourcil avant de rire. Je lui pointais ma tasse de café du doigt quand il m'demandait ce que je faisais ici."Ca se voit pas ?" Tsss, il était con quand il s'y mettait. Je profitais de mon café, de ma cigarette, de la chaleur du matin. Je mettais mes lunettes sur mes yeux. Selon lui, je le suivais. Je riais légèrement. "Tu crois pas que j'ai autre chose à foutre de te suivre, honey ?" Sérieusement ? Comme si j'allais m'amuser à le suivre partout où il allait. L'Impala était trop reconnaissable.Il me relançait dessus et sur la radio. J'souriais en sirotant mon Mocca. "Ouais, niquel. J'ai réglé le son et tout, c'est parfait. Je la lâche plus."

Je m'approchais de lui légèrement et je chuchotais. On avait beau être que tous les deux sur la terrasse, je me sentais obligée de chuchoter. "Tu veux rire, j'ai failli éclater une moto en arrivant." J'savais qu'il était venu avec sa moto, y avait son casque à côté de lui. Et lui coller un coup de pression pareil, c'était juste une idée de génie. Je passais ma main devant ma bouche et je lâchais un petit rire. J'avais repéré une moto en arrivant, mais je m'étais garée plutôt loin d'ici.


️ Gasmask





( everything doesn't have to be black or white. )

it's so much easier in grey 


Andrew Denbrough
avatar
Inscrit le : 07/08/2018
Messages : 206
Avatar : David Alexander Flinn
Crédits : t-rex, Bazzart
Mes rps :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 15:04










Je levais mon verre de vin et le portais à mes lèvres. J’étais sûr qu’avec son esprit chelou elle allait se dire que moi le vin et ma clope on avait l’air Françaiiiiiis. Tsss ces bouffeurs d’escargots m’dégoutaient au max. Je secouais la tête.

Nope c’est ta culotte qui m’a aguiché. Le reste Pfff… j’haussais les épaules. Pas ouf. J’buvais une gorgée d’vin en la fixant. T'as un peu de cellulite donc bon... Du mytho ouais mais je voulais l'emmerder. Je collais ma main sur mon entrejambe pour m’replacer une boule et j’reniflais avant d’prendre une bouffée d’nicotine. Je roulais des yeux. Ouais j’voyais bien qu’elle prenait son putain d’café de dix litres mais je demandais ce qu’elle foutait dans l’quartier mais bref. J’préférais pas la r’lancer parce qu’elle me gonflait déjà. Elle baissa ses lunettes sur ses yeux et mine d’rien ça m’faisait chier parce que ses yeux étaient expressifs et j’aimais bien les voir. Je buvais une autre gorgée d’café. Ouais j’aimais bien alterner. Le côté agressif de la caféine qui m’réveillais bien et le vin pour le plaisir du goût.

J’sais pas hein. T’es déjà bizarre avec tes cheveux je me demandais juste si t’étais pas aussi une meuf chelou quoi. L’genre qui a pas d’amis et qui suit des gens qu’elle a rencontré. Quota parole épuisé. J’avais déjà parlé pour au moins la journée. J’roulais des yeux. Elle m’obligeait à parler alors qu’habitude je causais pas. J’gueulais tout au plus. A croire qu’elle avait un super pouvoir d’merde. J’reniflais encore et fumais sans rien dire d’plus. Elle m’parlait de la radio comme quoi tout marchait bien. Normal. J’suis un pro. Je détournais le regard parce qu’en vrai j’en avais rien à foutre. J’lui volerai sa bagnole tôt ou tard. J’la vendrai plus cher avec cette modif. J’continuais de regarder face à moi tout en buvant mon vin. Je tournais les yeux vers elle et un petit sourire se dessina sur mon visage.

Ah femme au vo… Attends quoi ? J’haussais les sourcils. Je souriais plus du tout. T’as fait quoi à la moto ? Je me redressais sur mon siège. T’es con ou quoi ?! Ouais je démarrais au quart de tour. Ma moto j’lavais garé devant. Une putain de belle bécane que j’bichonais avec amour. Comment ça “failli” ? J’la laissais pas en placer une. Ma moto c’était ma femme, mon petit bébé. Tu l’as abimé ? T’sais pas conduire ou quoi ?

(c) DΛNDELION



--- always fine lines
between us. They say our days don’t mean much...
Alexis J. Dawson
Take it or leave it.
avatar
Inscrit le : 08/08/2018
Messages : 258
Avatar : Minja Cvetkovic
Crédits : T-rex
Date de naissance : 08/06/1992
Mes rps :
❁ JE NE MANGE PERSONNE, VIENDEZ ❁

4/10

❁Andrew Denbrough (6) ❁ Heather Wilson ❁ Zeus Borne ❁ Morgan ❁





Bloc notes :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 15:26

Je n'ai besoin de personne
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



Ok, là, il avait touché un point sensible. Je relevais mes sourcils pour finalement les froncés. Je serrais les dents. J'avais clairement failli lui recracher mon café à la gueule. "Pardon? Comment ça j'ai de la cellulite ? Comment ça le reste ? Nan mais tu te prends pour qui mon gars là ?!" Il avait réussi à m'énerver en moins de dix secondes, lui et ses jugements merdiques. Je lui aurait bien lancé mon café avec la tasse à travers la gueule mais le Mocca d'Esvir, c'était une tuerie. Je me renfrognais dans mon coin et je baissais mes lunettes. Il était puni. Puni de mon regard bleuté et de mes expressions du visages, ou du moins, des yeux. Je tirais sur ma clope, fort. Trop fort. Je recrachais ma fumée dans sa direction. J'en avais rien à foutre de ce qu'il pensait. Mensonge.

Il continuait dans la bonne direction pour se retrouver avec un café bien chaud en travers du visage, de bon matin. Je l'écoutais blablater sur mes cheveux. "Andrew, ferme là." Fallait juste qu'il arrête de me casser les couilles, parce que j'allais lui retourner la table sur la tronche. Il m'avait vexé, et en prime, il continuait. Sauf qu'entre temps, j'avais vu son casque de moto. Je savais que sa moto, il y tenait comme a ses couilles alors autant m'amuser avec. Il voulait jouer, on allait jouer. Il s'arrêtait plus une fois que je lui avais parler de la pseudo moto que j'avais failli éclater. Beaucoup de questions, pas de temps pour répondre. "Bha.." Il m'coupait la parole sans cesse. Ca m'agaçait mais je devais garder le meilleur pour la fin. "Je suis arrivée avec Odile et t'sais, vu qu'elle est énorme, j'ai pas encore le gabarit en tête. Y'avait une moto garée devant, dans le style Harley, t'sais bien grosse, noire, genre canon quoi ! L'gars il doit en être dingue. Bref, j'crois que j'ai défoncé l'arrière ou l'aile, je sais pas trop mais je me suis vite tirée." J'avais rien fait de tout ça mais je jouais merveilleusement bien la comédie. J'savais très bien mentir. "Ouais, elle est un peu amochée, c'est con, elle était vachement jolie." Je prenais ma tasse et je cachais mon sourire indécent derrière elle. Je relevais un sourcil, prenant un air grave. "T'as pas une moto toi d'ailleurs ? Parce qu'elle y ressemblait vachement."

️ Gasmask





( everything doesn't have to be black or white. )

it's so much easier in grey 


Andrew Denbrough
avatar
Inscrit le : 07/08/2018
Messages : 206
Avatar : David Alexander Flinn
Crédits : t-rex, Bazzart
Mes rps :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 15:44










Oh putain j’avais touché le point sensible d’cette nana. Son cul. Ouais comme toutes les gonzesses elles aiment pas qu’on parle de leur cellulite ou peau d’orange j’sais pas quoi d’mes couilles. J’y captais rien mais j’avais appris les mots pour leur faire péter une durite et ça avait bien marché. Je ricanais en la voyant s’exciter contre moi. J’pouvais pas m’en empêcher. La voir gueuler comme une truie ça m’faisait rire. Puis vint le coup d’la moto et là c’est moi qui vrillait. Ma Harley j’l’aimais comme un dingue. C’était mon petit bijou et personne n’avait l’droit d’y toucher pas même un mécano. J’l’avais d’puis cinq ans déjà et elle était niquel alors si une petite conne comme elle venait la fracasser j’allais lui faire bouffer ses cheveux couleur Picacouilles. J’gueulais d’plus en plus fort avant qu’elle m’raconte qu’la moto d’vant le café bah elle l’avait défoncé parce qu’elle savait pas manier son bolide. J’tapais du plat d’la main sur la table tout en la dévisageant. Les verres avaient sauté mais j’avais rien renversé. Par contre j’étais dans tous mes états. Moi j’bouillonais.

Putain ! Je vais t’niquer. J’jetais ma clope par terre avec rage. Je me levais, renversant ma chaise en arrière et passait par dessus la rambarde d’la terrasse d’Esvir pour faire l’tour et voir si ma moto était défoncée. J’allais cramer sa caisse et la foutre dans l’coffre. A Austin ça allait sentir l’cochon et personne n’chercherait cette gamine. J’marchais d’un pas rapide vers l’entrée et… ma moto était nickel. Elle avait pas bougé d’un pouce. J’m’avançais encore, la bouche en cul d’poule. Putain. Je regardais ma bécane sous toutes les coutures. Elle n’avait rien. Je tournais sur moi même en râlant.

Raaaaah !! Elle m’avait eu. Fais chier !! J’entais de nouveau dans l’café d’Esvir et j’la voyais m’regarder bizarrement. J’secouais la main pour lui dire d’se taire et j’l’entendais m’insulter en Russe. J’revenais sur la terrasse en secouant la tête. Je ramassais ma chaise et m’installais le visage fermé. Je prenais mon verre en détournant le regard parce que je sentais qu’elle allait s’marrer. Alors j’soufflais :

Oh ta gueule hein. Je prenais quelques minutes pour m’calmer. T’es une casse couilles. Elle m’avait eu comme une pro et moi j’avais pas marché, j’avais couru. J’étais à deux doigts d’la balancer dans un fossé pour m’en débarrasser mais finalement elle l’avait bien joué et j’pouvais que faire chapeau bas. Gniagnia la moto est un peu amochée. J’roulais des yeux en prenant une clope. J’lui piquais son café et en buvais une gorgée. J’grimaçais en posant sèchement la tasse sur la table.

Arg mais c’est pas du café ton truc !


(c) DΛNDELION



--- always fine lines
between us. They say our days don’t mean much...
Alexis J. Dawson
Take it or leave it.
avatar
Inscrit le : 08/08/2018
Messages : 258
Avatar : Minja Cvetkovic
Crédits : T-rex
Date de naissance : 08/06/1992
Mes rps :
❁ JE NE MANGE PERSONNE, VIENDEZ ❁

4/10

❁Andrew Denbrough (6) ❁ Heather Wilson ❁ Zeus Borne ❁ Morgan ❁





Bloc notes :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 16:00

Je n'ai besoin de personne
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



Il se levait telle une furie, promettant alors de me niquer. Mon plan avait marcher, il tapait du plat de la main sur la table tandis que je restais vachement calme. Très sereine, très amusée par la situation en elle-même. Je croisais le regard de la russe qui se demandait ce qu'il lui arrivait et je lui faisais un clin d'œil. Oui, j'allais le rendre dingue. Tellement dingue qu'il allait s'en mordre les doigts. Comme un ouragan, il défonçait tout sur son passage, sautant la rambarde pour aller voir sa chère et tendre. Tandis que de mon côté, je me servais d'une chaise pour y poser mes pieds et fumer ma clope en sirotant mon café. Il avait crier tellement fort que ça m'avait glacé le sang, ça me l'avait glacé avant de le réchauffer. Et de le voir partir comme ça, ça m'éclatait. C'était plus fort que moi, fallait pas jouer si on ne savait pas garder son calme. Je me vengeais lentement pour toutes les saloperies qu'il avait pu me dire depuis notre rencontre et je le faisais payer cher.

Je l'imaginais en train de chercher la moindre égratignure sur sa moto, et l'image me faisait rire. Esvir me faisait signe qu'il rentrait et je la regardais l'insulter avec un sourire aux lèvres. Alors qu'il s'asseyait en face de moi, j'étais accueillie par une belle insulte qui me faisait sourire encore plus. Je reculais mes mains de la table et je buvais un peu de mon mocca. Il avait le visage fermé, boudeur, énervé. De mon côté, j'étais souriante, rieuse, moqueuse. Un véritable oxymore cette table. J'avais pas le droit de l'ouvrir, et en prime, j'étais affublée du fait que j'étais une casse-couille. Je me mordais la lèvre, ne disant rien. Il m'imitait et prenait une autre clope. Il m'piquait de mon mocca et ça allait pas lui plaire. Il râlait. J'avais dis que ça allait pas lui plaire. "Non, c'est du Mocca." Je prenais ma tasse qu'il avait manquer de casser, je plantais mon regard dans le sien, un petit sourire au coin des lèvres, relevant mes lunettes. "Ca, c'était pour la cellulite." On jouait pas quand on savait pas jouer. Point barre.

Je me redressais sur ma chaise, toujours le regard fixé dans le sien. Mon ventre commençait à crier famine. Je me levais sans rien dire pour prendre une part de Napoléon et je revenais tranquillement. J'voyais déjà ses yeux venir dessus et ses doigts prendre ma fourchette. "Tu touches pas." Je tapais sa main avec le dos de ma cuillère. Les sourcils froncés.

️ Gasmask





( everything doesn't have to be black or white. )

it's so much easier in grey 


Andrew Denbrough
avatar
Inscrit le : 07/08/2018
Messages : 206
Avatar : David Alexander Flinn
Crédits : t-rex, Bazzart
Mes rps :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 16:20










J’étais encore sur les nerfs et cette nana s’moquait d’moi. Elle avait gagné. J’étais con mais pas mauvais perdant. Par contre j’avais d’l’égo et j’lui dirais pas qu’elle avait bien joué. Je fronçais les sourcils en la regardant. Ouais ma moto c’était mon point faible et je pourrais tuer pour quiconque la touche. Ma Harley je l’aimais. J’étais pas du genre à embrasser une nana mais elle, quand elle voulait ouais. OH chui pas mécanophile on s’calme direct. Je m'affalais sur ma chaise tout en fumant ma clope. Son café était dégueu alors j’prenais encore d’mon verre de vin. Une gorgée puis une autre. J’la regardais avec son petit sourire d’merde.

Moccafé d’merde oué.

Encore un truc d’hipster dont elle seule avait le secret. Et Esvir qui faisait cette merde. Elle allait en entendre parler. Par contre j’ricanais pour sa vengeance. Ouais ça lui avait pas fait du bien à l’égo. Elle s’était redressée et j’lui matais l’cul le temps qu’elle se dirige vers la porte. Un beau petit cul comme j’aimais. Je penchais la tête sur l’côté et j’me demandais quelle culotte en dentelle elle avait mis. Je détournais le regard jusqu’à ce qu’elle revienne avec une part de gâteau. Je zieutais la grosse part au nom d’Empereur et je lui piquais la fourchette pour en prendre une bouchée. La sainte cuillère s’abatit sur ma main pour m’empêcher d’y goûter. J’haussais les épaules et lui en piquait quand même un morceau.

J’m’en fiche, dis-je la bouche pleine. J’avalais le tout et étirais un ptit sourire en coin. C’était pas mal cette merde. Esvir savait cuisiner et bouger son boule. Pas si conne qu’ça. Je relevais le menton et désignais Alexis.

T’fais quoi cette aprem ? T’cherches un appart ? J’lui piquais à nouveau un petit bout avant d’boire à nouveau mon café. J’fumais ma clope en observant ses traits. Elle avait un petit côté mignon, un peu comme une poupée gonflable mais un côté sexy type lionne qui grogne et mord. Pourtant elle avait pas mal ronronné quand j’étais entre ses cuisses. J’avais l’impression d’avoir affaire à d’la fumée. Impossible à contenir et ça m’excitait pas mal cette histoire. J’détournais le regard avant de baisser les yeux sur ses cuisses. On voyait un bout d’peau. Et cette culotte qui m’obsédait. Putain. Ma moto. Elle m’avait bien eu cette conne et ça j’lui f’rait payer aussi.

(c) DΛNDELION



--- always fine lines
between us. They say our days don’t mean much...
Alexis J. Dawson
Take it or leave it.
avatar
Inscrit le : 08/08/2018
Messages : 258
Avatar : Minja Cvetkovic
Crédits : T-rex
Date de naissance : 08/06/1992
Mes rps :
❁ JE NE MANGE PERSONNE, VIENDEZ ❁

4/10

❁Andrew Denbrough (6) ❁ Heather Wilson ❁ Zeus Borne ❁ Morgan ❁





Bloc notes :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 16:40

Je n'ai besoin de personne
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



Après mon café, il se retournait vers son verre de vin. Ce verre me faisait envie à moi aussi mais pour le moment, j'y touchais pas. Je me levais et j'allais m'prendre une part de Napoléon. Esvir en faisait un qui était merveilleux, l'odeur de sucre et de crème me faisait rêver. Alors a chaque fois que je venais, je m'en prenais un. Cette crème, ce sucre, la fraicheur du gâteau avec ses tranches feuilletées, j'en pouvais plus. C'était un petit plaisir comme un autre, comme la cigarette, comme le verre de vin, comme le sexe. Sans un mot, je partais et je revenais. Mais je voyais Andrew qui zieutait cette part de gâteau, j'avais hésité à lui en prendre une mais je m'étais vite ravisé. Il avait chercher la merde, il l'avait trouvé, je devais pas être trop gentille avec lui non plus. Sinon, j'allais pas pouvoir me le faire, ni créer un intérêt chez lui. C'était mon gâteau, pas le sien. Je fronçais les sourcils en le voyant attraper ma fourchette. Il savait qu'il avait pas le droit de me piquer de mon gâteau, et il venait de déclarer la guerre. La bouche pleine, je le regardais. J'avais pas eu le temps de m'asseoir qu'il en avait déjà dans le bec. Les sourcils froncés, je lui donnais un coup de cuillère sur le dos de la main. "Mais je t'ai dis non putain ! Tu comprends pas ça ? NON." Je voulais juste manger mon putain de gâteau sans qu'il vienne m'enquiquiner mais avec Andrew, c'était toujours comme ça. Je soupirais en le voyant hausser les épaules et m'dire qu'il s'en fichait. Je ramenais mon assiette vers moi, je lui arrachais ma fourchette des mains, et je lui piquais son verre de vin. Où il l'avait eut d'ailleurs ? J'boudais.

Je prenais une gorgée de vin, et une bouchée de mon Napoléon. Il m'demandait ce que j'allais faire cette aprem. J'haussais les épaules à mon tour. "Ta gueule. J'ai pas envie de te parler, tu m'as piqué mon gâteau et..." Il recommençait, encore une fois. Je voyais un bout de mon gâteau qui partait dans sa bouche. La nourriture, c'était sacré. J'avais presque envie de pleurer. "Mais Andrew, arrête.." Je faisais une petite moue toute triste malgré moi. Je voulais paraitre forte et tout devant lui mais, il arrêtait pas de me piquer mon gâteau et j'avais juste envie de le manger ce foutu gâteau. Alors que je boudais, je m'allumais une clope et je remettais mes lunettes de soleil. Ma jupe remontait un peu sur le haut de mes cuisses, laissant apparaitre quelques bouts de peau qui ne lui échappait pas. De mon côté, je l'observais en train de m'observer. Je tirais quelques lattes et je lui repiquais une gorgée de vin avant d'attaquer un peu mon gâteau.

️ Gasmask





( everything doesn't have to be black or white. )

it's so much easier in grey 


Andrew Denbrough
avatar
Inscrit le : 07/08/2018
Messages : 206
Avatar : David Alexander Flinn
Crédits : t-rex, Bazzart
Mes rps :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 16:54










Je lui piquais encore un bout. C’était pas si dégueu. J’kiffais bien l’gout mais j’avais la flemme d’me lever et d’en commander un. Puis fallait parler à Esvir et là flemme d’me faire insulter en Russe. Je roulais des yeux. Elle avait cette tête de bébé à qui on avait volé la tétine. Elle m’gueulait d’ssus en plus. Je sifflais entre mes dents.

T-t-t-t ça se partage ça.

J’lui en volais encore un micro bout tandis qu’elle me piquait mon verre de vin. Je roulais encore des yeux. Ouais partager c’est mort mais m’voler ça oui. Une vraie gamine. J’avais envie d’lui foutre le gâteau dans la tronche. Qu’elle le bouffe et qu’elle se taise. J’tirais sèchement sa chaise vers moi en passant mon bras derrière son dos. Je la regardais dans les yeux tandis que discrètement je reprenais mon verre qui était dans sa main. On était presque collé l’un contre l’autre, son épaule touchant mon torse et mon bras derrière elle. N’y voyait aucune tentative d’la pécho juste j’voulais mon vin qu’j’avais parce qu’Esvir on s’connaissait d’puis longtemps. Je prenais mon verre de ses doigts sans la quitter des yeux. J’avais les sourcils froncés et la mine boudeuse pour l’imiter mais j’retirais pas mon bras de ses épaules. Ok j’allais arrêter mais j’allais rien lui dire ni lui promettre. J’voulais pas qu’elle s’imagine qu’j’suis un toutou qu’on peut dresser. J’suis un loup moi. Elle voulait pas parler ? Très bien, j’resterais muet mais j’allais pas la lâcher. Puis on était bien là dans cette position avec les oiseaux qui chantaient à l’ombre des arbres. J’fumais ma clope de l’autre main en regardant autour de nous. On était tranquille. Elle et moi.

J’penchais la tête en arrière pour souffler la fumée, tenant toujours mon verre de vin avec ses doigts juste en dessous. J’l’empêcherai de boire quand elle allait lever le verre vers ses lèvres. J’baissais mes yeux sur ses cuisses avec toute la discrétion possible. J’avais bien envie qu’sa jupe remonte encore un peu mais c’serait à la limite de l’indécence non ? Puis j’sentais le verre se lever légèrement et je le baissais de mes doigts pour qu’elle puisse pas boire. Elle voulait pas partager le gâteau ? J’allais pas partager mon verre d’vin. Je secouais la tête.

T-t-t-t. Mon verre, bébé.

(c) DΛNDELION



--- always fine lines
between us. They say our days don’t mean much...
Alexis J. Dawson
Take it or leave it.
avatar
Inscrit le : 08/08/2018
Messages : 258
Avatar : Minja Cvetkovic
Crédits : T-rex
Date de naissance : 08/06/1992
Mes rps :
❁ JE NE MANGE PERSONNE, VIENDEZ ❁

4/10

❁Andrew Denbrough (6) ❁ Heather Wilson ❁ Zeus Borne ❁ Morgan ❁





Bloc notes :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 17:10

Je n'ai besoin de personne
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



J'étais comme Joey dans Friends. J'partageais pas la bouffe. Hors de question. "Non, c'est mon gâteau." 'Fin, y avait des exceptions mais Andrew en faisait pas encore parti. Il m'piquait des bouts de mon gâteau, ceux avec le plus de crème en plus. Je fronçais les sourcils, bha ouais, j'étais pas contente. Avec ma mine boudeuse, je ramenais ce que je voulais de mon côté de la table, y compris son verre de vin. Alors que je l'apportais vers mes lèvres, j'en prenais une petite gorgée avant de sentir ma chaise bouger. Il était en train de me tirer vers lui, je gardais ma moue boudeuse, mes bras croisés et je mettais tout mon poids dessus. J'avais pas envie d'aller près de lui. Il passait son bras derrière mon épaule et de son autre bras, il venait prendre le verre qui était dans ma main. Il avait beau tenté de me regarder dans les yeux et de faire en sorte que je ne vois pas. Je le voyais quand même. Il reprenait l'assaut du verre de vin, alors je fronçais encore plus les sourcils en plantant mon regard dans le sien. Lui aussi il faisait mine de bouder alors je regardais ailleurs. Je prenais ma clope dans ma main gauche, ma main droite se posait sur la table et je lui tournais presque le dos. J'avais pas envie de le voir. J'attrapais ma fourchette et je mangeais mon Napoléon en silence. J'avais rien à lui dire.

J'attrapais discrètement le verre de vin entre mes doigts pour le porter à mes lèvres mais Andrew faisait de la résistance. Alors que mes sourcils s'étaient détendus, je les re-fronçais encore. "Mais !" Ce qu'il était chiant. Je me tournais vers lui, l'air énervé, boudeur. Il venait de m'appeler "bébé" et j'souriais comme une gamine. Je posais ma fourchette, ma clope et je venais déposer ma main gauche sur sa queue, le temps d'une seconde. Il lâchait le verre et je le prenais rapidement, j'en buvais un peu avec un petit sourire au coin des lèvres. "Faut que t'arrêtes de penser avec ta queue, t'auras du vin, bébé." Je reposais le verre entre nous deux et je déplaçais mon Napoléon entre nous deux aussi. "Tu peux en prendre si tu veux." Je me calais contre lui, redescendant mes lunettes sur mon nez et tirant sur ma clope. Balle au centre.

️ Gasmask





( everything doesn't have to be black or white. )

it's so much easier in grey 


Andrew Denbrough
avatar
Inscrit le : 07/08/2018
Messages : 206
Avatar : David Alexander Flinn
Crédits : t-rex, Bazzart
Mes rps :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 17:23










J’avais l’bras derrière et je tenais l’verre pour pas qu’elle en prenne. J’avais pas l’droit au gâteau et elle avait pas l’droit au vin. Egalité. C’pas ça qu’elles voulaient les gonzesses de nos jours ? Et encore ça lui allait pas. Elle boudait, râlait dans sa barbe -bleue si elle en avait une je suppose-. Elle était dos à moi et continuait dans son rôle d’petite mioche mal élevée. J’secouais la tête en fumant ma clope et tenant fermement le verre. Alexis s’était mise à poser sa fourchette et posa sa main sur ma braguette. J’haussais les sourcils et j’lachais tout. Sa ptite main sur moi ça allait réveiller la bête mais le geste fut aussi rapide qu’une première fois à l’arrière d’une bagnole. J’avais la bouche ouverte et j’savais pas quoi dire. Elle m’avait piqué l’verre de vin et en buvait déjà une gorgée. Bordel. J’avais envie d’la foutre à terre rien qu’pour ça. Elle bougea pas d’position, toujours collée à moi mais elle déplaça l’assiette et le verre entre nous ce qui me fit pencher la tête sur le côté. Elle s’faisait un geste vers moi et j’allais pas lui cracher d’ssus.

Merci, poupée. J’lui piquais un petit morceau avec plein d’crème et un large sourire. J’lachais quand même pour la forme un Touche à ton cul la prochaine fois. Je relevais les yeux vers elle et prenait mon verre de vin pour le porter à mes lèvres. Sinon je toucherais un nichon s'tu recommences. Elle avait l’droit d’me toucher là alors qu’moi si j’lui touchais un sein j’me ferai frapper et insulter. Parce que les nanas avaient c’pouvoir là et ça me dépassait. Ca allait finir en touche pipi cette histoire, oué.

Elle s’calait un peu plus contre moi à croire qu’elle aimait bien m’toucher celle la. Pourtant j’bougeais pas. J’la laissais faire. En vrai ça m’gênait pas puis bon j’avais qu’à baisser les yeux pour voir son décolleté. Quoi ? C’était pas là pour ça les seins ? Pour qu’on mate ? Moi j’pense que si ! Je remettais mon bras derrière elle et j’fumais sans un mot. Si Esvir m’voyait elle s’gênerait pas pour m’taquiner la dessus. La garce.

Bon. T’fais quoi après ?

(c) DΛNDELION



--- always fine lines
between us. They say our days don’t mean much...
Alexis J. Dawson
Take it or leave it.
avatar
Inscrit le : 08/08/2018
Messages : 258
Avatar : Minja Cvetkovic
Crédits : T-rex
Date de naissance : 08/06/1992
Mes rps :
❁ JE NE MANGE PERSONNE, VIENDEZ ❁

4/10

❁Andrew Denbrough (6) ❁ Heather Wilson ❁ Zeus Borne ❁ Morgan ❁





Bloc notes :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 17:34

Je n'ai besoin de personne
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



On était là, posés, dans le plus grand des calmes. J'avais posé ma main sur sa queue, une fraction de seconde, histoire qu'il lâche le verre et que je puisse boire un peu moi aussi. Le Napoléon et le vin étaient maintenant au milieu de nous deux. Il avait le droit d'en prendre tant que j'y avais le droit aussi. L'égalité, c'était ça aussi. Donner à l'un et à l'autre un peu de tout, sans se priver. Il me remerciait avant de me dire que la prochaine fois, je devais toucher à mon cul. Je souriais en coin en prenant une bouchée du Napoléon, à la suite de sa bouchée. Il avait un meilleur goût maintenant, un goût frais et bon, comme je l'aimais. J'esquissais un sourire en l'entendant m'parler d'un nichon, je me pinçais les lèvres. "Si tu m'en touches un, tu vas y prendre goût et tu l'auras dans le cul." Le jeu était reparti, encore.

Collée contre lui, je me blottissais légèrement. J'avais pas froid, j'avais pas chaud. J'aimais juste le contact humain et l'odeur que le brun dégageait. Y'avait cette odeur de frais, et de chaud en même temps, avec un parfum doux et masculin. Ca avait pas l'air de le déranger que je sois contre lui. Je fumais ma clope, il fumait la sienne. On étaient là, posés, sans un mot. Il terminait par me demander ce que je faisais après. J'haussais un sourcil. Depuis quand il s'intéressait à ce que je faisais ? Depuis quand ça l'intéressait, sérieusement ? Le sourcil toujours levé, un peu interloqué. Je répondais sans le regarder. "J'vais voir une expo." J'savais bien que c'était pas son délire tout ce qui était art et tout le reste mais celle-là, elle pouvait p'tête l'intéressé. C'était sur des remaniements d'objets automobiles, mais ça, j'allais pas lui dire. "T'veux venir avec moi ?" Je tournais un peu la tête vers lui, pour capter son regard et je me retrouvais avec ses yeux perçants dans les miens. Ma lèvre attrapait ma lippe et je la lâchais rapidement. Fallait pas qu'il voit ça.

️ Gasmask





( everything doesn't have to be black or white. )

it's so much easier in grey 


Andrew Denbrough
avatar
Inscrit le : 07/08/2018
Messages : 206
Avatar : David Alexander Flinn
Crédits : t-rex, Bazzart
Mes rps :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 17:45










J’étais bien. Ouais c’était bizarre. J’aimais pas qu’on m’colle mais là pour le gâteau et le vin ça allait. Ca compensait sa chiantise. Elle m’parlait de son nibard et comme quoi j’y prendrais goût. Tsss trop pas. Je roulais des yeux en répondant par un grognement. Ouais qu’elle y croit. C’pas ça qui allait me faire la kiffer. J’lui demandais ce qu’elle allait foutre aujourd’hui tout en fumant ma clope. J’profitais d’un peu de répit pour piquer une bouchée de son gâteau. Il avait meilleur goût dans son assiette, genre l’goût d’la victoire. Elle avait cédé et ça, ça le rendait meilleur. Alexis et ses expos. J’roulais encore des yeux. Elle avait qu’ça à faire et pour rigoler j’lachais un :

Nan ? Tu déconnes. Moi aussi. Ouais je me foutais d’sa gueule mais j’le disais d’une façon naturelle pour pas qu’elle se doute que je voulais juste déconner. Ouais j’voulais l’emmerder. L’jeu entre nous continuait. Chien et chat. Elle et moi. Je la regardais en tapotant la cendre d’ma clope dans le cendrier. J’étais sûr qu’elle allait plonger dedans parce qu’elle voyait pas plus loin qu’ses idées d’artistes perchées. A sa proposition j’hochais la tête en souriant. Je me foutais d’sa gueule et elle voyait rien.

Bah ouais, allez. Non j’irais pas à sa merde de mec qui chie sur une toile et qui vend ça des milliers. P’tain mais comment elle faisait pour mater ça et kiffer surtout ? Un mystère cette gonzesse. J’faisais genre j’étais intéressé par cette merde de perte de temps. Moi dans ce genre de truc ? Jamais ! Je reprenais mon verre d’vin et en buvait une dernière gorgée. J’lui laissais pas l’fond, non j’suis pas charmant. T’façon ce verre à la base il était pour moi. Je soufflais la fumée d’ma clope et j’écrasais le filtre dans le cendrier.

A peine arrivée que déjà tu cherches des expos et tout le tintouin ?

(c) DΛNDELION



--- always fine lines
between us. They say our days don’t mean much...
Alexis J. Dawson
Take it or leave it.
avatar
Inscrit le : 08/08/2018
Messages : 258
Avatar : Minja Cvetkovic
Crédits : T-rex
Date de naissance : 08/06/1992
Mes rps :
❁ JE NE MANGE PERSONNE, VIENDEZ ❁

4/10

❁Andrew Denbrough (6) ❁ Heather Wilson ❁ Zeus Borne ❁ Morgan ❁





Bloc notes :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 17:56

Je n'ai besoin de personne
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



Je m'attendais à n'importe quelle réponse, sauf celle-là. Je me retourne d'un coup, posant mes deux mains sur ses deux cuisses. Je suis excitée comme une puce, les yeux écarquillés. Je tape sur ses cuisses d'un coup sec, mais pas trop fort. "MAIS NAN !" J'étais sûre qu'il déconnait, mais c'était trop beau pour être vrai. S'il y allait vraiment, j'avais accompli une mission sur Terre, sérieusement. "Putain mais tu vas à laquelle ?" J'suis trop excitée, j'parle fort, je le tape, et je termine mon Napoléon en une bouchée, a tel point que je me retrouve avec de la crème sur le coin des lèvres.

Je fume ma cigarette tranquillement, et j'finis par lui proposer de venir avec moi. C'était une proposition dans le vent mais, je me retrouve avec un brun qui à l'air carrément chaud de venir avec moi. Mais comme je vois pas plus loin que le bout de mon nez, je vois clairement pas qu'il se fout de ma gueule. Je suis toute contente, je souris comme une gamine en le regardant. Putain, on va à une exposition, ensemble. C'est trop chouette. J'aurais pu y aller toute seule mais Andrew représentait le seul """"ami"""" que j'avais pour l'instant à Austin, donc c'était cool de faire un truc à deux. Il terminait son verre de vin et j'avais terminé le Napoléon. Je lui souriais, toujours avec ma crème sur le coin de ma lippe. Il écrase sa clope alors que je fume toujours la mienne, je souffle ma fumée vers l'extérieur avant d'écraser le filtre à côté du sien. Je souris à sa question. "C'en est une que je veux voir depuis un moment figure toi, donc j'en profite qu'elle passe là où je suis." Cette exposition me paraissait absolument dingue. Y'avait de tout, beaucoup d'objets recréer, et beaucoup d'oeuvre dans l'Steampunk aussi.


️ Gasmask





( everything doesn't have to be black or white. )

it's so much easier in grey 


Andrew Denbrough
avatar
Inscrit le : 07/08/2018
Messages : 206
Avatar : David Alexander Flinn
Crédits : t-rex, Bazzart
Mes rps :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 18:09










Je me foutais d’sa gueule comme elle, elle s’était foutu d’ma gueule avec ma moto j’allais profiter de cette occasion. Elle posait mes mains sur mes cuisses mais j’bougeais pas. J’arquais un sourcil. J’avais l’impression d’lui avoir offert un orgasme tellement elle avait l’air surexcité. Et bordel j’avais déclenché son mode ON elle faisait que parler. J’roulais des yeux. Elle m’en posait une bonne de colle. A laquelle j’allais ? J’avais même pas vu d’affiche alors j’devais inventer. Elle gueulait, tapait. Un vrai bébé. J’en peux plus déjà.

A la première. La seconde c’pas mon truc. Ouais j’disais d’la merde mais y avait moyen qu’ça passe. J’faisais genre j’en avais un truc à foutre de ses expos et le pire c’est qu’elle marchait comme jamais. Soudain elle s’met à bâfrer son gâteau comme une cochonne et quand elle s’tourna vers moi je bloquais sur la crème qu’elle avait au bord des lèvres. J’avais envie d’lui dire mais j’arrivais pas à sortir un son. Après m’avoir touché la braguette elle avait d’la crème sur les lèvres. Pardon hein !! On s’refait pas. J’déglutissais. Bordel ! J’détournais le regard quand elle répondait à ma dernière question. Putain j’l’écoutais même pas. Y avait cette crème là. Je me raclais la gorge en hochant la tête sans même capter ce qu’elle avait bien pu dire.
Je tournais les yeux vers elle à nouveau, happé par cette sauce blanche sur ses lèvres. Je disais rien et je posais mon pouce sur le coin de sa lèvre pour la lui retirer.

Attention comment tu bouffes, bébé. Ca pourrait être mal interprété. J'léchais mon pouce tout en plongeant mon regard dans le sien. Sans attendre j’me levais, mon casque sous l’bras et marchais vers l’entrée du café. Avant d’arriver à la caisse, je regardais Esvir, je désignais Alexis qui m’suivait en jetant mon pouce par dessus mon épaule :

C’est sa tournée. J’sortais en ricanant. Bye Ezou.

Alexis allait payer mes conso. Ca lui ferait les pieds. Je prenais mes clefs pour ma moto, sortais et je m’installais sur ma bécane tandis qu’Alexis revenait vers moi.

Merci. C’est trop gentil qu’t’aies proposé d’payer.

(c) DΛNDELION



--- always fine lines
between us. They say our days don’t mean much...
Alexis J. Dawson
Take it or leave it.
avatar
Inscrit le : 08/08/2018
Messages : 258
Avatar : Minja Cvetkovic
Crédits : T-rex
Date de naissance : 08/06/1992
Mes rps :
❁ JE NE MANGE PERSONNE, VIENDEZ ❁

4/10

❁Andrew Denbrough (6) ❁ Heather Wilson ❁ Zeus Borne ❁ Morgan ❁





Bloc notes :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 18:45

Je n'ai besoin de personne
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



La crème sur le coin des lèvres, je m'en rends pas compte alors je parle, je parle et je parle encore avec cette crème posée, là. Je demande simplement à Andrew à quelle expo il va, savoir si c'est la même ou non mais apparemment, on va bien à la même. J'étais sûre que ça pourrait lui plaire en plus ! Quand il me réponds, je souris. "J'étais sûre qu'elle allait t'intéresser, en plus, y a le champagne d'offert."

Je termine mon café rapidement, aussi vite que le Napoléon. Je suis beaucoup trop pressée d'y aller, ça allait être vachement chouette. Je m'étais habillée classe aujourd'hui, une petite jupe en cuir noir, des collants noirs avec des petits pois, un haut noir assez léger et un long kimono noir lui aussi, avec mes cheveux bleus, ça pétait. Je me redressais rapidement une fois que j'avais tout terminé. Je voyais qu'Andrew bloquait sur quelque chose mais j'arrivais pas a savoir quoi. Alors, j'haussais un sourcil et avant qu'j'ai le temps de dire quoi que ce soit. Il posait son pouce sur le coin de mes lèvres et me retirait cette fameuse crème. Je souriais en coin en le voyant se lécher le pouce et je terminais par me mordre la lèvre. "C'est pas de ma faute si tu sais pas faire ça proprement, bébé."

Il se levait et moi aussi, je prenais mes affaires rapidement, mes lunettes sur le bout du nez, avec mon sac à main jaune pétant. On arrivait devant le comptoir et ce connard me laissait payer. J'levais les yeux au ciel en marmonnant. "Oh l'enculé." Esvir riait. Il sortait tandis que je me retrouvais avec la blonde et ses beaux yeux qui me demandait 15$ pour le tout. Je payais pour ce bougre et avec le sourire en plus. Je me retrouvais sur le trottoir, près de lui et de sa bécane que j'aurais facilement pu égratigné. Je soupirais en l'entendant me remercier d'avoir payer. "Je vais te faire bouffer le guidon, bébé."

Devant sa moto, j'hésitais. J'avais pas de casque, j'avais pas de protection, j'avais pas envie de lui faire plaisir en me collant à lui. Alors je prenais le petit chemin jusqu'au parking, je montais dans Odile et je la démarrais. Je revenais devant le café, et je baissais ma vitre. "On se retrouve à l'expo." Je baissais les deux vitres et je mettais la musique à fond dedans. Encore une fois, on entendait The Clash dans toute la rue. Je roulais en chantonnant et j'arrivais rapidement à l'exposition. La plupart des gens qui avaient entendus la musique se retournaient sur le parking et je me retrouvais rapidement avec une horde de personnes qui s'amusaient à observer Odile sous toutes les coutures. Je sortais en poussant les gens quand je voyais Andrew arriver, peu de temps après moi. Il pouvait lire un "A l'aide sur mes lèvres.

Y avait beaucoup de monde. Beaucoup trop. J'aimais pas forcément avoir une foule autour de moi mais ça m'empêchait pas de discuter avec certaines personnes, ou plutôt certains. Un joli brun, la trentaine engageait la conversation sur Odile et bien évidemment, je discutais avec lui. Le monde s'était dissipé autour de la voiture et il ne restait bientôt que lui et moi, et Andrew qui m'attendait en fumant sa clope.

️ Gasmask





( everything doesn't have to be black or white. )

it's so much easier in grey 


Andrew Denbrough
avatar
Inscrit le : 07/08/2018
Messages : 206
Avatar : David Alexander Flinn
Crédits : t-rex, Bazzart
Mes rps :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 19:03










J’étais sur ma bécane et je repensais à son mordillement d’lèvres, ses mots à la con. Ouais j’faisais pas ça proprement mais ça elle le savait pas. Puis cette histoire de champagne qui m’avait donné soif. Du champagne gratos ? Ca m’avait donné envie d’y aller ouais. Pourtant moi qui m'étais toujours refusé à ces machins d’hypster j’y allais juste pour déconner. J’la laissais payer et j’l’acceuillais avec un grand sourire. Fallait pas voler mon verre et m’casser les couilles. Les bras croisés sur ma bécane j’enfilais mon casque. Elle voulait m’faire bouffer mon guidon. J’fronçais les sourcils en prenant un air faussement innocent :

Hein quoi ? J’t’entends pas, poupée.

J’haussais les épaules en pinçant les lèvres et j’agrémentais le tout d’un doigt d’honneur. Finalement elle allait prendre sa bagnole. J’attendais sagement parce que je connaissais pas l’adresse. En fait j’avais envie de m’barrer et rentrer chez moi mais en la voyant foutre sa musique à fond j’avais envie d’la suivre. Arg elle me gonflait. Je reculais doucement et prenais moi aussi la route. J’roulais à bonne distance d’elle avant d’arriver sur le parking. Elle, elle s’était déjà garée et y avait une petite troupe qui matait son Impala. Je tournais pour m’garer plus loin. Je foutais la béquille et je coupais le contact. Retirant mon casque, je passais ma main dans mes cheveux pour les foutre en pétard comme d’hab’. Je m’étais l’antivol et foutais mon casque sous mon siège avant d’tout verrouiller et d’m’allumer un clope. Alexis était avec ce type là, un peu bobo. L’genre à s’faire de la tune en vendant deux bouts d’bois et dire qu’c’était d’l’art. J’roulais des yeux et faisait un doigt d’honneur à Alexis qui semblait m’supplier d’l’aider. Fallait pas qu’elle compte sur moi.

J’me collais contre ma bécane et je la regardais discuter avec ce gars bien habillé qui semblait vouloir ne plus la lâcher. C’qu’moi j’attendais là. J’attendais qu’elle termine d’prendre le numéro d’son gars pour qu’on bouge voir sa merde la. Finalement j’étais pas patient pour un sous et je m’dirigeais vers l’entrée. Si elle voulait pas bouger son cul moi j’voulais en finir avec ça. A peine j’entrais et déjà une nana qui m’parlait chinois e le seul truc que j’avais compris c’était qu’on fumait pas à l’intérieur. Ca y est j’étais perdu. Fallait qu’elle soit avec moi sinon j’allais en emplâtrer un. Je tournais les talons et revenait vers Alexis. J’passais mon bras autour d’ses épaules et je jetais un regard vers le gars qui m’faisait déjà chier.

Bon on bouge, bébé. File lui ton numéro qu’il nous casse plus les couilles.

J’jetais ma clope dans un claquement d’doigt et j’entrainais la nana aux cheveux bleus vers l’entrée.


(c) DΛNDELION



--- always fine lines
between us. They say our days don’t mean much...
Alexis J. Dawson
Take it or leave it.
avatar
Inscrit le : 08/08/2018
Messages : 258
Avatar : Minja Cvetkovic
Crédits : T-rex
Date de naissance : 08/06/1992
Mes rps :
❁ JE NE MANGE PERSONNE, VIENDEZ ❁

4/10

❁Andrew Denbrough (6) ❁ Heather Wilson ❁ Zeus Borne ❁ Morgan ❁





Bloc notes :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 19:18

Je n'ai besoin de personne
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



L'mec me parlait, m'parlait, m'parlait encore et encore. J'étais patiente, gentille, sympathique, tout ce qu'on voulait mais il commençait à sérieusement me péter les noix. Je laissais un regard vers Andrew pour lui dire de ramener son cul mais il me répondait par un doigt d'honneur. Il servait vraiment à rien celui-là. Jonathan qu'il s'appelait, le type. Ca faisait trois fois qu'il me le répétait mais j'en avais rien à foutre. J'croyais qu'il allait me parler d'Odile mais non, il me parlait du fait de devenir un artiste, et blablablabla. J'étais ouverte d'esprit mais pas pour les mégalos. Je soupirais ouvertement devant lui et je me rendais compte qu'Andrew n'était plus sur la moto. Je fronçais les sourcils avant de sourire. Il venait de se faire jeter par la nana de l'entrée. Ce con était rentré avec sa clope au bec. Je passais ma main sur mon visage avant de rire.

L'autre brun continuait de me parler et j'allumais une clope. Je faisais exprès de lui coller ma fumée dans la tronche pour qu'il se barre mais ça ne marchait pas. J'en avais marre. Je m'appuyais contre la voiture derrière moi et j'entendais son discours d'une oreille. "Oui, j'utilise que des matériaux issus d'origine naturelle pour montrer qu'il y a un véritable retour à la nature... Oui, mes chaussures elles sont en chanvres, mon chandail en lin. et blablablablablabla." Si Andrew était perdu dans l'expo, moi j'allais pas tarder à frapper ce con avec l'antenne d'Odile et à lui coller dans le cul. Je passais ma main sur mon visage quand je sentais un bras passer autour de mon épaule. J'attrapais sa main dans la mienne et je la caressais doucement. Histoire de montrer au connard en herbe que j'étais pas toute seule. Andrew m'appelait "bébé" devant lui et je devais bien dire que ça me plaisait. Et pas qu'un peu. L'autre dégageait toujours pas. Je souriais en coin et je venais déposer mes lèvres sur sa joue. "Nan, ça ira bébé. On s'casse."

Bras dessus, bras dessous. On passaient l'entrée de l'expo. Je gardais la main d'Andrew dans la mienne et je raflais la première coupe de champagne qui passait. Je chuchotais. "Comment il m'a cassé les couilles l'autre glandu là." Je marquais une pause pour boire du champagne. "Je te jure, heureusement que t'es venu. Il allait se prendre l'antenne de la voiture dans le cul." Ma main toujours dans celle du brun, je le tirais vers une grosse pièce. Une voiture accrochée au mur et transformée en bibliothèque centrale. "Pouah, c'est puissant." Je me posais en pleine observation avant de me retourner vers mon brun. "T'crois qu'on pourrait faire ça pour chez moi ?" Mais je lui avais pas dis ! "Vu que j'ai trouvé une maison à retaper.... Pas loin de la casse en plus.." Je levais mon sourcil, toute fière de moi.

️ Gasmask





( everything doesn't have to be black or white. )

it's so much easier in grey 


Andrew Denbrough
avatar
Inscrit le : 07/08/2018
Messages : 206
Avatar : David Alexander Flinn
Crédits : t-rex, Bazzart
Mes rps :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 19:35










J’l’avais piqué à ce type et elle m’avait embrassé la joue pour faire genre on était en couple. En vrai ça m’faisait marrer que ce hippie s’en prenne plein la gueule. Et pourquoi j’étais là moi en fait ? J’choppais en même temps qu’elle du champagne. J’allais pas m’priver. J’étais juste là pour boire. J’ricanais.

Putain de hippie de merde ouais. J’haussais les épaules. En vrai si j’m’étais pas fait refouler j’me serais cassé et j’t’aurais laissé dans ta merde. Je buvais une gorgée et je soupirais d’aise. J’avais toujours mon bras sur ses épaules et sa main était accrochée à la mienne. C’était pas désagréable mais finalement ça m’était un peu mal à l’aise. J’retirais ma main et j’la lui foutais au cul avant de le pincer. Ouais m’demandait pas pour quoi j’ai fait ça. Un paiement peut-être. Toucher son cul ça m’avait enlevé ce sentiment désagréable et incompréhensible que j’avais là tout d’suite. Je me sentais plus moi et j’pouvais être à nouveau bien dans mes baskets. D’ailleurs habillé comme j’l’étais j’avais l’impression d’faire tâche. Les gens autour d’nous étaient tous super bien fringué. Y avait qu’moi qui semblait être un clochard. Même Alexis était sexy avec ses vêtements noirs et son peignoir transparent là.
Elle m’parlait d’une bagnole mais j’écoutais pas. C’était un truc accroché au mur. J’arquais un sourcil en voyant passer les ptits fous que je choppais. J’en balancais un en l’air le gobait au passage. Ouais les regards autour d’moi je m’en foutais. J’ricanais comme un gros con puis j’captais enfin la radio Alexis. J’haussais les sourcils manquant de m’étouffer.

Attends quoi ? Ah non hein ! T’vas v’nir me casser les couilles tous les jours avec tes histoires. Je secouais la tête. Alexis dans les parages et c’était la fin d’mon commerce. Elle allait fouiner dans mes affaires et mon petit trafic allait tomber à la flotte. Tu pouvais pas aller… j’avais même pas l’temps finir ma phrase qu’un mec vint nous parler.

J’aime beaucoup cette oeuvre aussi. Elle représente la déconstruction du mur avec une voiture qui n’est non sans rappeler l’accident de train qui est subvenu à la gare de…

Il me parlait ce con. Il pensait vraiment qu’j’allais en avoir quelque chose à foutre de la déconstruction d’son cul ? Je me tournais vers Alexis ignorant totalement c’qu’il pouvait m’dire :

Il m’veut quoi lui ? Pourquoi il m’parle comme un trou d’balles ? Visiblement j’l’avais choqué ce vieux parce qu’il avait poussé un soupir surpris. Je bouffais un autre petit four en regardant Alexis attendant qu’elle m’explique pourquoi un vieux m’parlait d’une bagnole accrochait au mur. Oh et puis merde ! J’voulais pas v’nir à cette expo d’merde, moi.

(c) DΛNDELION



--- always fine lines
between us. They say our days don’t mean much...
Alexis J. Dawson
Take it or leave it.
avatar
Inscrit le : 08/08/2018
Messages : 258
Avatar : Minja Cvetkovic
Crédits : T-rex
Date de naissance : 08/06/1992
Mes rps :
❁ JE NE MANGE PERSONNE, VIENDEZ ❁

4/10

❁Andrew Denbrough (6) ❁ Heather Wilson ❁ Zeus Borne ❁ Morgan ❁





Bloc notes :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 19:53

Je n'ai besoin de personne
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



Champagne en main, on s'avançait tranquillement dans l'exposition. Je l'écoutais parler du glandu et je rigolais sincèrement. "Yep, heureusement que t'étais là. On aurait vu aux informations nationales, ce soir "Une femme enragée encule un artiste avec son antenne radio.", c'est bof quand même." Je levais un sourcil pour appuyer le ton de ma phrase. La main d'Andrew était toujours dans la mienne, ça allait pas durer. Je sentais ses doigts se défaire pour venir sur mon cul et me le pincer. Je me retournais vers lui, avec un sourire en coin. "Premièrement, c'est mon cul. Deuxièmement, va falloir que t'arrêtes de faire ce genre de choses parce qu'on va pas pouvoir baiser ici." Baiser dans une expo, ça pouvait être un challenge sympathique. J'disais pas non. Je relevais mon regard vers le brun. "Troisièmement, j'aime pas qu'on m'pince. Soit tu me touches, soit tu tâtes ou tu claques mais tu m'pinces pas.". J'avais horreur de ça, mais vraiment une horreur. Ca me bloquait totalement.

Je regardais autour de nous et je regardais surtout cette immense voiture accrochée au mur et remaniée. Je restais bouche bée devant l'œuvre, la trouvant assurément classe et clinquante. J'entendais un drôle de bruit derrière moi et je voyais l'brun qui s'amusait à lancer des petits fours et à les rattraper. Je lui donnais un petit coup de coude, histoire qu'il se tienne bien. J'savais qu'il était pas dans son élément. Les gens le regardaient bizarrement et moi, j'en avais rien à foutre. Je le trouvais chouette comme mec. Je lui parlais du fait que j'avais trouvé une maison à retaper pas loin de la casse, j'savais que ça lui plairait pas mais j'en avais rien à secouer, j'étais tombée amoureuse de cette vieille maison avec le parquet qui grince. Il commençait à râler, je roulais des yeux en levant les mains en l'air. Ca allait partir en couilles mais un mec venait interpeler Andrew. J'avais en horreur les gens qui faisaient ça. Je fronçais les sourcils à mon tour. Je le regardais avec un air dégingandé.

Andrew se tournait vers moi et je lui souriais en coin. "Laisse-le bébé, y en a qui pense que leur avis importe les autres alors qu'on est là pour regarder et se faire une interprétation.." Je m'approchais du mec, gentiment mais sûrement en lui faisant signe de dégager. Andrew avait l'air surpris par l'intervention du mec et j'souriais. Le gars m'avait saoulé, et j'en avais ras le cul de ce genre de personnes. Je lui donnais un petit coup de coude et je lui piquais un petit four pour le mettre dans ma bouche. J'en prenais deux autres sur un plateau qui passait. "Je t'en lance un, tu m'en lances un ?" Au diable les conventions, j'avais déjà réussi à le trainer dedans, c'était un grand pas.

️ Gasmask





( everything doesn't have to be black or white. )

it's so much easier in grey 


Andrew Denbrough
avatar
Inscrit le : 07/08/2018
Messages : 206
Avatar : David Alexander Flinn
Crédits : t-rex, Bazzart
Mes rps :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 20:41










Elle m’parlait d’pleins d’trucs mais je relevais pas tout. Flemme déjà de répondre à toutes ses phrases. J’buvais sans rien dire. Elle m’parlait encore d’baiser. J’crois qu’j’avais compris le message qu’elle voulait qu’j’la saute mais je préférais pas répondre à ça ni même sourire. Pas de message ni d’info pour elle sur ce qu’j’pensais ou pas. Je la laissais planer dans ses délires. Elle préférait qu’j’la claque. C’tout ce que j’avais compris. Une bonne claque sur les fesses c’était son délire. Puis y avait ce mec qui était venu m’parler d’j’sais pas quoi. J’l’envoyais chier et Alexis en faisait de même. Fallait pas v’nir me parler aussi. J’en avais rien à carrer de ses merdes d’artistes. J’y captais rien. Le gars s’bougeait et nous aussi. On allait voir une autre oeuvre. Elle s’tournait vers moi avec deux petits-fours. J’ricanais comme un gros débile. J’drainais mon verre et l’posais sur une table au milieu et j’avais droit au regard colérique d’une nana qui s’empressa d’prendre le verre et de siffler :

C’est une oeuvre ça monsieur !

Je la regardais cette nana en haussant les épaules. C’était pas marqué sur la table aussi. J’pouvais pas savoir aussi. Je matais quand même le cul d’cette blonde tout en pinçant les lèvres. Je tournais d’nouveau la tête vers les cheveux bleus et j’ouvrais la bouche. Elle lança le petit four et je tendais le cou pour chopper la bouffe en plein vol. Je le machais en ricanant.

Bien ouej. On s’faisait rouspeter du regard par les vieux mais bordel c’était bien plus amusant d’faire ça qu’de parler de ces oeuvres d’merde. Je lui piquais le petit four et je m'apprêtais à viser.

Bouge pas, poulette. J’visais sa bouche et je le faisais entrer dans sa bouche comme un pro. Pour ce qui était d’viser j’étais le champion. Ouais fallait pas m’l’dire deux fois. Avec un flingue j’visais juste alors avec un petit four c’était encore plus simple. J’ricanais avant de l’a choper par la hanche.

T’sais qu’j’ai dit ouais pour l’expo juste pour t’faire chier ? J’savais même pas qu’y en avait une. Je ricanais comme un con d’ma propre entourloupe. Ouais elle avait rien vu v’nir j’en étais sûr. Au final on s’amusait bien. J’me décalais d’elle et enlevais ma main. J’sentais bien qu’on était pas les bienvenues ici. On nous regardait comme si on était des poux. J’avais envie d’foutre la merde dans cet atelier d’artiste. Ils pétaient tous plus haut qu’leur cul et ça m’faisait chier. J’attrapais deux coupes de champagne quand l’serveur passait. Une pour et… une pour moi. Deux pour moi. Youhouuu.

Allez viens bébé, on a pas vu les deux merdes. Regarde !! Y a un con qui a mis une roue d’vélo sur un tabouret !

(c) DΛNDELION



--- always fine lines
between us. They say our days don’t mean much...
Alexis J. Dawson
Take it or leave it.
avatar
Inscrit le : 08/08/2018
Messages : 258
Avatar : Minja Cvetkovic
Crédits : T-rex
Date de naissance : 08/06/1992
Mes rps :
❁ JE NE MANGE PERSONNE, VIENDEZ ❁

4/10

❁Andrew Denbrough (6) ❁ Heather Wilson ❁ Zeus Borne ❁ Morgan ❁





Bloc notes :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 21:01

Je n'ai besoin de personne
Andrew
feat.
Alexis


 

 



 

 



Le lancé de petits fours était officiellement ouvert et Andrew le commençait. Je ricanais comme une conne en l'voyant se faire engueuler par la blonde aux traits pincés. Je le voyais aussi mater son cul et je tirais une gueule de six pieds de longs. Je le sifflais pour qu'il revienne sur moi. S'il fallait que je botte le cul de cette pouffiasse, j'allais le faire. Elle gueulait et je terminais par lâcher un "Ta gueule, blondie." Les gens nous avaient remarqués, mais j'en avais rien à foutre, manquais plus qu'on me reconnaisse avec ma tignasse bleue. Andy se retournait et je lui lançais le petit four. Je tapais dans mes mains comme une petite otarie. "Well done, honey."

A mon tour maintenant, j'attendais sagement, la bouche ouverte et Andy visait bien. Le petit four tombait dans ma bouche et je le mâchais en riant. Il venait m'attraper par la hanche pour qu'on bouge sur une autre œuvre. Il m'avouait gentiment qu'il m'avait entourlouper pour l'expo et je souriais en coin. "En attendant, j'ai réussi à t'y emmener, bébé." Je lui faisais un petit clin d'oeil et je m'écartais un instant pour voir une œuvre qui me subjuguait. Le mec avait pris une lumière de phare pour bateau et l'avait transformé en immense lustre. Je restais collée devant comme une gamine qui croyait au Père Noël. Je cherchais Andrew et je le trouvais en train de prendre du champagne. J'savais bien que ça lui plairait de prendre du champagne, il prenait deux flûtes qu'il s'enfilait. Je me mordais la lèvre en le regardant, quel singe. Mais il me faisait rire alors j'allais pas m'en plaindre. Il m'appelait et je venais le rejoindre devant cette roue de vélo avec un tabouret. "Je mettrais pas ça chez moi personnellement..." Franchement, c'était moche et ça avait rien à foutre là. Je comprenais pas mais je restais stoïque. J'sentais une présence derrière moi et je me retournais un instant. J'voyais deux petits jeunes qui me regardait avec des grands yeux. J'attrapais une flûte qui passait avec des petits fours pour Andy et moi. Je fronçais les sourcils, la bouche pleine je répondais. "Ch'peux vous aider ?"

"Vous êtes la créatrice de l'Odilorium à Bournemouth, non ?"

Les emmerdes commençaient et j'voyais Andy qui me regardait avec de grands yeux. Je répondais, toujours la bouche pleine de petits fours. "Oui, c'est bien ça." Je tendais ma main vers les deux jeunes. "Alexis June Dawson, enchantée."

️ Gasmask





( everything doesn't have to be black or white. )

it's so much easier in grey 


Andrew Denbrough
avatar
Inscrit le : 07/08/2018
Messages : 206
Avatar : David Alexander Flinn
Crédits : t-rex, Bazzart
Mes rps :


Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le Lun 13 Aoû - 21:22










Je déconnais bien avec elle. On s’prenait pas la tête et mine de rien plus on parlait et plus j’trouvais qu’on était fait du même moule. J’kiffais ce moment avec elle. On ricanait comme des porcs, on foutait la merde dans cette expo. Ils se prenaient tous pour des Sultan, des rois alors qu’nous on s’jetait des petits fours dans la tronche et on hurlait. Alexis s’prenait pas la tête et vivait sa vie comme moi la mienne. C’moment c’était l’notre. J’ricanais après avoir fait amende honorable. Ouais elle m’y avait traîné et j’regrettais pas. J’hochais la tête en ricanant comme un beauf.

Ouais, t’jette pas des fleurs non plus. J’lui pokais l’nez. Et c’moi qui dit bébé, bébé. Toi t’es pas autorisée. Elle s’esquiva mater une oeuvre d’merde tandis qu’moi j’choppais deux verres qu’jvidais direct. J’en chopais un troisième en allant voir l’tabouret et une roue d’vélo.

Genre l’mec il va vendre ça cher alors qu’j’peux faire pareil chez moi, oué. Je bouffais un dernier ptit four en buvant mon verre. Puis Alexis s’tourna pour r’garder deux gosses qui la fixaient. J’arquais un sourcil le verre en l’air. C’était qui eux ? Ils la connaissaient ou quoi ? J’haussais un peu plus les sourcils quand ils se mirent à parler d’un Odilotausorus là. Odile. Comme sa bagnole. C’quoi une marque ? Elle se tapait un délire sur sa tante c’était malsain puis elle s’présenta en disant tous ses noms comme une putain de riche. Ils lui serrèrent la main et moi j’bougeais pas. Putain. C’était genre une star en Angleterre ? Petit à petit mon visage se fermait. J’buvais mon verre et j’écoutais c’qu’ils disaient. Plus j’écoutais et plus j’avais les nerfs. On était pas du tout fait du même moule. C’était son univers là. J’avais l’impression qu’elle m’prenait pour un con avec ses conneries. J’coupais les deux gosses pour regarder Alexis, j’lui attrapais le bras un peu séchement. Ouais j’étais en colère.

T’es une genre d’grande dame ?

Ouais j’avais bien entendu. Son Odiltrucmuche c’était une galerie et apparement c’était connu dans l’monde des hipster. J’m’étais pas trompé sur son compte la première fois. On était pas du même moule. C’quoi qui m’avait fait changer d’avis ? Son petit regard d’merde ? Son cul qu’elle m’avait mis sous le nez ? J’étais tellement sur les nerfs et j’laissais les gosses lui parlaient. Putain. Je finissais mon verre et je me cassais tandis qu’les gens s’amassaient autour d’elle parce qu’elle avait dit son putain d’nom. Ouais elle m’avait pris pour un con. Je marchais vers la sortie, sortant mon paquet d’clope que j’allumais en route. La nana à mon arrivée qui m’engueulait encore pour ma clope je la choppais par le col de son putain d’pull dégueulasse et je la poussais.

M'parles pas toi.

Elle recula de deux pas visiblement effrayé. J’sortais, les poings serrés. Tsss. Je marchais rapidement vers ma bécane prêt à m’barrer.

(c) DΛNDELION



--- always fine lines
between us. They say our days don’t mean much...
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew], le

Je n'ai besoin de personne en Harley Davidson [ft. Alexandrew]

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-