Partagez| .

Seth - A la souuuuuuuuuuupe !


Blake Taylor
avatar
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 20
Avatar : Taylor Kinney
Date de naissance : 01/09/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: Ouverte

♦️ Neeve ♦️ Seth ♦️ ♦️ Willow ♦️





Bloc notes :


Afficher


Seth - A la souuuuuuuuuuupe !, le Mer 8 Aoû - 17:55



A la souuuuuuuuuuupe !

Blake et Seth

La journée avait été épuisante et décevante. Blake avait été prévenu que cela ne serait pas facile de bosser sur des affaires non résolues et alors qu'il était sur son premier dossier, il se cassait déjà les dents. En effet, un peu plutôt dans l'après-midi, il avait entendu un témoin de son affaire vieille de dix ans. Malheureusement, les souvenirs de l'homme étaient devenus confus avec le temps. Déjà, qu'il n'était pas tout jeune à l'époque, mais avec dix ans de plus, cela n'arrangeait pas sa mémoire. L'homme s'était excusé à mainte reprise de ne pas pouvoir confirmer ses dires de l'époque et le désarroi, c'était lu sur son visage. Il avait l'air de regretter de ne pas pouvoir faire plus pour les aider comme il n'avait pas pu en faire plus à l'époque. Au moment où Blake et son équipier allaient partir, la fille du témoin était venue à leur rencontre. Elle leur avait expliqué que cette histoire hantait son père depuis le premier jour. Il était persuadé d'avoir oublié un détail qui ne lui était jamais revenu. Il ne se passait pas une journée sans que le vieil homme se sente responsable du fait que le coupable soit toujours en liberté. Alors que son équipier tentait de rassurer la jeune femme, Blake retourna voir le témoin et tenta de l'apaiser. Les problèmes de mémoire, il ne connaissait que trop bien. Il avait perdu vingt-cinq ans de sa vie après tout. Quand il eut fait son maximum pour tenter de convaincre le vieil homme qu'il ne devait pas s'en vouloir et encore moins se sentir responsable de quoique se soit, les deux flics remontèrent en voiture et quittèrent les lieux. Le silence avait régné sur le chemin qui les ramenait à leur bureau. C'était rare et suffisant pour faire comprendre à son équipier que quelque chose n'allait pas chez Blake. Le problème de ce témoin touchait personnellement ce dernier et il aurait aimé faire plus pour lui.

Blake passa le reste de l'après-midi à reprendre chaque point de l'enquête un par un, tentant ainsi de remettre les pièces du puzzle en place, mais en vain. Il manquait un truc pour que tout s’emboîte. Les pièces à conviction étaient retournées aux analyses. Avec les progrès de la science depuis les débuts de cette affaire, peut-être qu'un élément nouveau allait en ressortir. Quoiqu'il en soit, il était déjà, tard et la soirée était bien avancée quand le supérieur de Blake lui ordonna de rentrer chez lui pour se reposer. Rien de tel qu'une bonne nuit de sommeil pour se remettre d'aplomb et peut-être mettre le doigt sur l'élément qui semblait échapper aux flics depuis dix ans. L'inspecteur obtempéra sans résistance. Il était le dernier avec son chef dans les bureaux et ne pouvait rien faire de plus. Alors qu'il était sur le chemin de son appartement, il réalisa que son frigo était vide. C'était pour lui l'occasion de se rendre au Ranch 616, son restaurant de prédilection depuis qu'il était sorti de l'hôpital. Cela faisait un petit moment qu'il n'y avait pas mis les pieds. Il fit donc un crochet pour aller s'y restaurer. Une fois sur place, il constata que le restaurant était plein à craquer. C'est comme cela qu'il réalisa que c'était déjà vendredi soir. Il se trouva malgré toute une petite place et commanda son plat habituel avec une bière. Étant un habitué des lieux, il ne fut pas surpris d'entre la serveuse prendre de ses nouvelles. Il lui expliqua rapidement qu'il venait de rejoindre une nouvelle unité et que son nouveau boulot lui prenait énormément de temps, mais qu'il tâcherait de ne plus se laisser déborder et de venir plus souvent. La jeune femme lui répondit d'un charmant sourire et alla transmettre la commande en cuisine. Seul, installé à sa table, Blake observait la foule.

©️ YOU_COMPLETE_MESS



Oublions le passé,
regardons-le comme un songe ;
l'avenir est incertain,
nous ne tenons que le présent
entre nos mains
Seth Rhodes
avatar
Inscrit le : 07/08/2018
Messages : 7
Avatar : Sebastian Stan
Crédits : cherry
Mes rps : /

Bloc notes :
✰ Natif d'Austin, il a quitté la ville depuis plus de dix ans et n'est revenu ces dernières années que de manière très ponctuelle. Réside à nouveau à Austin depuis quelques semaines.

✰ Amateur de café noir, nicotine et bons bouquins.

✰ Il est militaire retraité par une mission qui a mal tournée en Syrie. Une explosion lui a couté la mobilité de sa jambe droite, il se déplace désormais avec une canne et cet accident l'a obligé à quitter l'US Army.

✰ Il n'accepte pas son handicap, n'en parle à personne et il est pourchassé par la morosité et les regrets. Seth n'a jamais été le plus loquace, mais depuis son retour il est dans un état proche de la dépression.

✰ Sa soeur, son monde. Seth est très proche de sa cadette, et il est prit de remords à l'idée de l'avoir laissée seule en ville pendant si longtemps. Sa volonté est de rattraper le temps perdu.

✰ Il est sujet à des insomnies violentes qu'il va noyer dans les bars.

✰ Seth n'est pas croyant mais depuis son retour il n'est pas rare de le voir se rendre à l'église du quartier. Les murs épais du cloitre ont le don de l'apaiser.


Afficher


Re: Seth - A la souuuuuuuuuuupe !, le Sam 11 Aoû - 13:09


A la soupe
Feat Blake Taylor
Cela faisait désormais quelques semaines que Seth avait remis les pieds en ville. Si tout aurait du paraître familier au natif des lieux, il ne s’était pourtant jamais senti aussi étranger à tout l’univers qui l’entourait. L’homme sortait plutôt la nuit, à l’heure où le plus grand nombre dort paisiblement, préférant la solitude à l’effervescence diurne. Ces quelques mois avaient bouleversé sa vie, et il y avait désormais cette jambe qui ne remarcherait plus correctement. Il claudiquait en permanence, ayant dédaigné la canne les premiers jours, pour finalement céder à la douleur et se résigner à l’utilité de cette béquille de fortune. Seth se sentait diminué, comme s’il n’était plus pleinement constitué. En vérité, qu’il n’ait pas été amputé après l’explosion en Syrie était un gage de bonne fortune, mais ce statut de handicap avait tout de même un goût bien amer. Le Major n’était plus, décoré et remercié pour mieux retourner chez lui, avec sous le bras une pension respectable. Mais pour Seth, c’était proprement le coup de grâce.

L’homme s’était installé chez sa sœur, provisoirement ; il avait la nette impression d’être plus un fardeau pour elle qu’une réelle présence rassurante, la cadette avait fait sa vie et depuis des années déjà elle avait appris à faire sans le grand frère protecteur des jours adolescents. C’était elle maintenant qui lui sauvait la vie, par son existence et sa sollicitude. Il était parti pendant tant d’années, désormais revenu par obligation à l’état de boiteux neurasthénique et ermite de surcroit. Seth n’arrivait pas à refaire sa place dans la société, il errait sans lumière ni but. La seule chose qui l’apaisait à l’heure où sa tendre sœur n’était pas là pour lui tenir compagnie était la lecture. Seth dévorait toute sorte de bouquins, pouvant passer des après-midis entiers rivé sur un ouvrage, le chat de sa sœur lové sur ses genoux pour une sieste d’au moins une éternité.

Les raisins de la colère. Steinbeck avait ses faveurs, mais la faim se faisait sentir. Vu la couleur du ciel qui point entre les stores, le crépuscule était avancé. Et l’idée germa soudain dans son esprit de se rendre au Ranch 616, ce dinner célèbre pour ses burgers d’exception. Aussi texan soit-il, Seth n’avait jamais été un fervent adepte de country et de rodéo, mais ce restaurant typique où il avait mangé tant de fois par le passé avait une place à part. A chaque visite à Austin lors de ses permissions il s’y était rendu, ce soir ne ferait pas exception.

Attablé au fond du restaurant il avait d’abord épanché sa soif de deux bières, savourées lentement. Quelques connaissances vagues qu’il avait salué au passage, et avoir le temps de prendre le temps... C’était désormais cela sa vie, et elle  avait un goût âpre à ses yeux. Il venait de commander finalement son authentique burger au fromage avec supplément de frites, quand un homme s’installe à une place devant lui. Non pas que Seth écoute volontairement ce qu’il dit, il entend en tout cas l’échange entre la serveuse et le nouvel arrivant comme on discerne une discussion de comptoir éparse. Un regard discret transversale détaille quelque peu l’inconnu, avant de se tourner délibérément vers lui. « Bon choix que ce plat là, vous êtes fin connaisseur. Habitué des lieux ? » Lâcha-t-il à son voisin de table. « Cet endroit est presque victime de son succès, mais c’est tout le mal qu’on peut leur souhaiter. » Sourit Seth en entendant une hôtesse signifier qu’un plat n’était plus disponible du fait du grand nombre de personnes attablées ce soir là.
©️ FRIMELDA



An ember in the ashes

Ever notice how you come across somebody once in a while you shouldn't have fucked with? That's me.
- A messy business.
Blake Taylor
avatar
Inscrit le : 05/08/2018
Messages : 20
Avatar : Taylor Kinney
Date de naissance : 01/09/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: Ouverte

♦️ Neeve ♦️ Seth ♦️ ♦️ Willow ♦️





Bloc notes :


Afficher


Re: Seth - A la souuuuuuuuuuupe !, le Lun 13 Aoû - 17:17



A la souuuuuuuuuuupe !

Blake et Seth

Attablé tranquillement, attendant sa commande, Blake était perdu dans ses pensées. Il savait que le détail qui lui manquait pour résoudre son enquête était là, quelque part, juste sous son nez. La petite serveuse lui apporta rapidement sa bière et il en but une longue gorgée avant de se tourner vers l'homme qui venait de lui adresser la parole. Le flic n'avait pas tellement l'habitude d'être perturbé dans ses pensées et il lui fallut quelques secondes pour comprendre ce que venait de lui dire l'inconnu. Posant doucement son verre sur la table, il répondit :

"Oui, ca doit faire pas loin de dix ans que je viens ici plus ou moins régulièrement. C'est un peu ma cantine en quelque sorte. J'imagine que vous aussi."

Cette dernière remarque était plus rhétorique qu'autre chose. Après tout, on ne demande pas à un inconnu s'il est un habitué si on ne l'est pas soit même non ? En tout cas, c'était l'opinion de Blake. Il regarda la foule autour de lui alors que son interlocuteur parlait du succès de l'établissement. Le flic n'aimait pas spécialement se retrouver au milieu d'une masse de gens. Dans ses cas-là, il ne pouvait s'empêcher de scruter le moindre visage en se demandant s'il avait pu connaître la personne un jour. Dans quelques jours, cela allait faire dix ans qu'il s'était éveillé totalement amnésique dans une chambre d'hôpital de la ville. Depuis, même s'il s'était reconstruit une vie et que dans quatre-vingt-dix pourcent du temps, il n'y pensait pas, sa mémoire n'avait fait aucun progrès. Il n'était même pas sûr que les plaques militaires, qu'il portait autour du cou depuis ce jour, étaient bien les siennes et s'il s'appelait réellement Blake Taylor. Un jour, peut-être que quelqu'un sortirait de nul part pour lui donner un indice qui lui permettrait de réveiller ses souvenirs. Bien que cette idée lui faisait peur. S'il n'aimait pas l'homme qu'il était avant ? S'il n'était pas le type bien qu'il s'était acharné à devenir ses dix dernières années ? Alors même si cela le tourmentait parfois, c'était pour toutes ses raisons qu'il n'était pas obsédé à l'idée de retrouver son passé. Sa nouvelle vie lui allait très bien. La seule chose qu'il souhaitait, c'était de ne pas avoir un cadavre dans le placard ou une femme éplorée quelque part.

"Tant qu'il y a une petite place pour moi, je ne vais pas me plaindre de leur succès."

Blake n'avait jamais cherché à trouver quelqu'un pour partager sa vie, mais avoir quelqu'un à qui parler quand on rentre du boulot après une grosse journée éprouvante, cela doit faire un bien fou. Et pas question de se prendre un compagnon à poils vu les horaires qu'il se paye, cela ne serait pas une vie pour lui d'être enfermé toute la sainte journée. Le seul moyen qu'il avait pour combler un peu cette solitude était donc de se rendre dans des endroits vivants comme celui-ci.

"Et en plus, la bière est bonne. Alors que demander de plus."

Blake attrapa son verre avec un sourire et après avoir fait un petit signe à son interlocuteur avec celui-ci, il bue une nouvelle gorgée.

©️ YOU_COMPLETE_MESS



Oublions le passé,
regardons-le comme un songe ;
l'avenir est incertain,
nous ne tenons que le présent
entre nos mains
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Seth - A la souuuuuuuuuuupe !, le

Seth - A la souuuuuuuuuuupe !

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Bars et Restaurants-