Partagez| .

Molly Malone (Marlon)


Neil Woodman
Well, Goddamn it then,
Rangers, lead the way!
avatar
Inscrit le : 15/06/2018
Messages : 1008
Avatar : Alex O'Loughlin
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1987
Mes rps :
Disponible
La liste est ici

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Yenko
• ÂGE : 39
• BLOC NOTE :


Molly Malone (Marlon), le Jeu 19 Juil - 11:51



Molly Malone





Journée de boulot ordinaire jusque là, je nettoie et vérifie les armes qui ont été utilisées la veille pour que les prochains clients puissent utiliser des armes en parfait état. Tom déteste ça et me laisse volontiers faire. Ca ne me pose pas de problème, je n'aime pas prendre de risque avec des armes sales et ça a toujours eu le don de me calmer de nettoyer et démonter remonter des armes depuis que j'ai fais mes classes. En fin de matinée, Tom m'appelle dans son bureau pour me parler. Je range les armes et le rejoins pour discuter. Je m'assoie dans le fauteuil en face de son bureau et le laisse commencer la discussion.

Tom - Je ne t'ai pas demandé ton avis mais j'ai recruté quelqu'un comme instructeur IPSC.
- Tu restes le grand patron, je te fais confiance. Je le connais le bonhomme ?
Tom - C'est une femme.
- Ah ?
Tom - Ca te pose un problème ?
- Non, elle doit être compétente si tu l'as embauchée. Je ne vois pas le problème que ça pourrait poser.
Tom - Elle l'est. Elle vient de prendre sa retraite sportive, elle faisait partie de l'équipe nationale.
- Tu as bien fait.
Tom - Elle a apprit à tenir un pistolet ici à 16 ans et elle m'a appelé hier pour me dire qu'elle cherchait un job maintenant qu'elle ne fera plus de compétition.
- C'est très bien. Elle attaque quand ?
Tom - Elle devrait arriver en début d'après-midi.
- Elle s'appelle comment ?
Tom - Layla Malone mais je l'ai toujours appelée Molly.
- Pourquoi Molly ?
Tom - Sa mère est irlandaise, c'est en référence à la chanson et à ses racines irlandaises.
- Molly Malone, j'aurais du y penser.
Tom - Je ne serais peut-être pas revenu quand elle arrivera. Tu lui filera un casier et tu lui fera faire le tour des installations.
- Sans problème.


La discussion se détourne sur des sujets moins importants et ce n'est qu'à midi que je quitte son bureau pour aller chercher un sandwich au distributeur que j'avale rapidement à l'accueil pour assurer la permanence pendant que les employés et Tom partent manger ou bosser. Peu après 13:00, une toute petite femme d'une trentaine d'années passe la porte et se dirige droit vers moi en tenant à la main une mallette de transport pour arme de poing.

- Bonjour, bienvenue à The range at Austin. Je peux vous aider ?
Molly - Bonjour, probablement. Je suis Layla Malone, je voudrais voir Tom Blane.
- Salut, Tom m'a prévenu de ton arrivée. Il n'est pas encore revenu.
Molly - Je vais l'attendre alors.
- Je m'appelle Neil mais on m'appelle Cap ici, je vais te présenter les lieux et on va te trouver un casier en attendant.
Molly - Ok, ça marche. Mon surnom c'est Molly.
- C'est noté.


En me redressant derrière le comptoir, je me rend compte qu'elle est encore plus petite que je ne l'avais estimé en la voyant entrer. Elle ne doit pas dépasser 1m60 et j'ai hâte de voir comment un si petit bout de femme se débrouille avec une arme dans les mains. Je lui fais signe de me suivre et l'emmène aux vestiaires pour lui trouver un casier. Une fois qu'elle a déposé ses affaires et mis le tout sous clés, je l'emmène au stockage et lui trouve un t-shirt avec le logo de l'entreprise pour les employés. Sa taille est la plus petite qu'on ait en stock.

- J'espère que ça t'ira, on a pas plus petit.
Molly - Ca fera l'affaire.
- Je peux me permettre une question indiscrète ?
Molly - Pose la toujours, si c'est trop indiscret je ne répondrais pas.
- Tu mesure combien ?
Molly - 1m57 et tu te demandes comment je fais pour tenir un flingue ?
- J'avoue...
Molly - L'entrainement. Mon père était flic et j'ai commencé le tir sportif à 16 ans. Après 13 ans de compétition, j'ai envie de rester un peu au même endroit plutôt que de courir à droite et à gauche pour les épreuves.
- J'ai connu ça à l'armée. Ca fait du bien de pouvoir se fixer quelque part.
Molly - Je me doutais bien que tu étais un ancien mili.
- 14 ans de service, j'ai fini chez les Rangers.
Molly - J'ai toujours rêvé de me mesurer sur un parcours IPSC à un Ranger. C'est quoi ton dernier score ?
- 1850 points.
Molly - Il faut qu'on se fasse un match un jour.
- Avec plaisir.


Je lui fais ensuite visiter les lieux comme Tom l'a fait à mon arrivée et je la ramène à l'accueil pour lui expliquer comment fonctionne l'informatique.
codage par LaxyDunbar





Neil Woodman

31 ans
Né à Austin,Tx le 12/05/1987

1m90 & 92kg
Type caucasien
Yeux bleus
cheveux bruns

Associé à The range at Austin

Instructeur de tir

Ex Capitaine de l'armée des Etats-Unis d'Amérique
Marlon Ramirez
in cuāuhtli in ocēlōtl
avatar
Inscrit le : 11/05/2018
Messages : 960
Avatar : D.J. Cotrona
Date de naissance : 15/06/1983
Bloc notes :





Afficher


Re: Molly Malone (Marlon), le Mar 24 Juil - 21:47

L'été est définitivement bien installé à Austin, les températures ayant commencé grimpé il y a quelques semaines déjà pour plus ou moins se stabiliser à 36/37°C. Et si Marlon se plaignait d'avoir froid pendant ses quelques mois passés à New York, il est désormais plus que servi au niveau de la chaleur et du soleil mais il ne s'en plaint pas, ayant toujours aimé ça. Sa peau prend une teinte un peu plus foncée encore et il sait que d'ici septembre, ses gènes mexicains auront largement pris le dessus sur ses gènes américains. De quoi lui attirer les regards antipathiques de certains mais il a appris à passer outre, d'autant plus qu'il lui suffit de sortir sa plaque pour calmer la plupart des abrutis qu'il croise si besoin est. Sa veste jetée négligemment sur le siège passager, ses manches retroussées jusqu'aux coudes, il profite de l'air climatisé de sa voiture tout en essayant d'appeler Seb avec les fonctions bluetooth du tableau de bord. Evidemment, ça ne fonctionne pas (et n'allez pas lui dire que c'est lui qui ne sait pas s'en servir...) alors il fait une chose qu'il ne devrait pas faire et prends son téléphone en main l'espace de quelques secondes histoire de composer le numéro lui-même et mettre le haut-parleur. Seb décroche à la dernière sonnerie, pile quand Marlon pensait devoir laisser un message.

"Hey, c'est moi!"
"Oui mon amour?"
"Je te dérange pas, j'espère?"
"Pas vraiment qu’est qui se passe ? Rien de grave j’espère ?"
"Non non, je t'appelais juste comme ça, je vais à mon dernier cours de tir. Je suis parti tôt ce matin du coup on s'est pas vus, et je suis rentré tard aussi ces derniers temps..."
"T’inquiète je comprends parfaitement mon cœur, puis on a le weekend pour se rattraper."
"Je sais, je sais, ça m'embête quand même."
""Ça devrait pas bébé, c’est normal que tu bosses quand même. Essaye quand même de pas te blesser."
"Me blesser? Au centre de tir? Le jour où ça arrive, faudra m'envoyer en maison de retraite mais on en est pas encore là! Dis-moi, si t'as le temps en sortant du boulot ce soir, tu peux aller récupérer mes chemises au pressing? Je suis pas sûr d'avoir le temps."
"Ouais pas de soucis , je m’occupe aussi des chiens j’ai besoin de courir un peu, je fais pas assez de sport en ce moment. T’as besoin d’autre chose?"
"Non ça devrait aller. J'essaye de pas finir trop tard ce soir, on pourra aller se balader au lac si tu veux."
"Pas de soucis pour moi mais si tu es fatigué on reste à la maison et tu te reposes."
"Ça me fera du bien de marcher un peu, je pense."
"Ouais mais faut te reposer quand même un peu. "
"Je suis presque arrivé au centre, je vais te laisser. Je te rappelle un peu plus tard okay?"
"Je t'aime, bosse bien!"
"Je t'aime aussi, à tout à l'heure!"

Le sourire aux lèvres, Marlon raccroche. C'est tout nouveau pour lui de dire je t'aime à quelqu'un et ça lui fait encore tout bizarre. Au coin de la rue, il repère une place et prie pour que personne ne la lui vole le temps qu'il arrive. Heureusement, c'est plutôt calme à cette heure-ci. D'habitude, quand il vient après 18h00, c'est un peu plus animé. Il fait un créneau parfait (sérieusement, avec l'assistance de la voiture, c'est tellement facile, ça lui change du pick-up pourri qu'il s'est traîné pendant plus de quinze ans...) et se met à marcher en direction du centre après avoir vérifié avoir bien verrouillé les portières. Lorsqu'il pousse les portes, il repère tout de suite Neil derrière le comptoir avec un petit brin de femme qui porte le même t-shirt que lui mais qu'il n'a jamais vu auparavant. Il s'approche avec le sourire et cogne le comptoir pour faire remarquer sa présence. "Salut. On avait bien dit 13h30 pour aujourd'hui?" demande-t-il, plus très sûr de l'heure tout d'un coup. "Sinon je peux repasser plus tard." S'il revient après 18 heures, le temps qu'il rentre et tout, il peut dire adieu à la soirée au bord du lac. Mais bon, il faut ce qu'il faut. Seb ne lui tient pas rigueurs de ses journées de travail à rallonge. Enfin, pour le moment...
Neil Woodman
Well, Goddamn it then,
Rangers, lead the way!
avatar
Inscrit le : 15/06/2018
Messages : 1008
Avatar : Alex O'Loughlin
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1987
Mes rps :
Disponible
La liste est ici

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Yenko
• ÂGE : 39
• BLOC NOTE :


Re: Molly Malone (Marlon), le Mer 25 Juil - 9:52



Molly Malone





Le visage penché sur l’écran de l’ordinateur à expliquer le fonctionnement du logiciel de gestion et de sécurité du centre à Molly, je ne me rends pas compte qu’un client passe la porte du centre et que ce client est mon élève. Il ne nous reste plus qu’une séance avant son examen et je compte bien le mettre un peu sous pression cette fois pour m’assurer que ses progrès sont réels. Lors du dernier cours, il avait des scores tout à fait excellents qui lui auraient permis de passer son examen haut la main. Lorsqu’il tape sur le comptoir pour attirer mon attention, je me redresse brusquement et lui tends la main en le reconnaissant.

- Salut Marlon.

Je regarde l’horloge au mur et me rend compte qu’il est déjà l’heure de notre cours.

- C’est bien ça. J’étais en train d’expliquer à la nouvelle comment fonctionne l’informatique. Molly, je te présente Marlon Ramirez, lieutenant de police qui vient s’entrainer chez nous. Marlon, voici Molly, notre nouvelle instructrice IPSC.
Molly – Enchantée Marlon. Ils n’ont plus d’instructeurs à la police ?
- Ils utilisent encore la position Weaver et Marlon est blessé à l’épaule droite. Je lui ai appris à tirer en position isocèle.
Molly – Ils font de l’archéologie dans la police maintenant ? C’est la base la position isocèle avec les protections balistiques, surtout avec une faiblesse à l’épaule forte.


Je rigole un instant à sa réflexion car je me suis presque fait la même la première fois que j’ai vu tirer Marlon.

- C’est un peu ça. On va se mettre au boulot Marlon. Aujourd’hui je vais te faire tirer avec un kevlar sur le dos pour voir ce que ça donne. Si tu arrives à faire un score suffisant avec le kevlar, l’examen ne sera qu’une formalité.

Je lui fais signe de me suivre et glisse une consigne à Molly.

- Molly, tu peux rester à l’accueil ? Tom ne devrais pas tarder.
Molly – Pas de problème patron.


Je bloque un instant, je n’ai pas l’habitude de m’entendre appeler patron mais je crois bien que je vais devoir m’y habituer maintenant que je suis l’associé de Tom. Je ne relève pas et entraine Marlon pour qu’on s’équipe. Je demanderais plus tard à Molly de m'appeler par mon prénom ou mon surnom et d'éviter de m'appeler patron. Ce n'est pas un surnom que j'affectionne.

codage par LaxyDunbar





Neil Woodman

31 ans
Né à Austin,Tx le 12/05/1987

1m90 & 92kg
Type caucasien
Yeux bleus
cheveux bruns

Associé à The range at Austin

Instructeur de tir

Ex Capitaine de l'armée des Etats-Unis d'Amérique
Marlon Ramirez
in cuāuhtli in ocēlōtl
avatar
Inscrit le : 11/05/2018
Messages : 960
Avatar : D.J. Cotrona
Date de naissance : 15/06/1983
Bloc notes :





Afficher


Re: Molly Malone (Marlon), le Jeu 26 Juil - 10:52

Bon, au moins Marlon ne devient pas fou, il a bien son dernier cours avec Neil prévu à cette heure-ci. Après une poignée de main, son instructeur lui présente la jeune femme à ses côtés, nouvelle instructrice au centre. Ce qui explique qu'il ne l'a jamais vu avant. "De même," répond-il à Molly avec un sourire avant de se mettre à rire quand les deux se mettent à se moquer des méthodes de la police pour ce qu'il s'agit des positions de tir. "Hé, j'y suis pour rien moi," se défend-il en secouant la tête. "N'empêche, je vais faire sensation à mon examen avec cette position. L'instructeur du commissariat va en chier des briques mais il aura pas d'autre choix que de valider mes scores, même si ça doit le tuer." Marlon a vraiment hâte de voir sa tête, au vieux con. "Pardon pour l'expression," s'excuse Marlon en se rendant compte de son langage assez grossier, ne connaissant pas la jeune femme...

Il est temps de passer aux choses sérieuses. Neil veut le faire bosser et a prévu pour cette dernière séance de lui faire enfiler un gilet pare-balle. Il n'en porte plus depuis qu'il a quitté son rang d'officier pour celui de Lieutenant mais rien ne dit qu'il ne sera pas amené un jour à en porter à nouveau, dans le cadre d'une opération spéciale ou autre. "Quelle classe, le kevlar?" demande-t-il, intrigué. Sachant qu'un gilet, selon sa classe, peut passer de 2 à 16 kilos, en fonction de l'insertion ou non de plaque de métal ou de céramique.

Molly est chargée de rester à l'accueil jusqu'au retour du boss et Marlon suit Neil jusqu'aux vestiaires pour pouvoir s'équiper en conséquence. "Alors, ça fait quoi d'être passé associé, patron?" fait-il en répétant le petit surnom, ayant bien vu l'ancien ranger tiquer dessus. Au début, Marlon ne se le serait pas permis mais ça fait un mois qu'il vient ici s'entraîner avec Neil et ils se connaissent un peu mieux désormais, il peut se permettre de le taquiner un peu.
Neil Woodman
Well, Goddamn it then,
Rangers, lead the way!
avatar
Inscrit le : 15/06/2018
Messages : 1008
Avatar : Alex O'Loughlin
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1987
Mes rps :
Disponible
La liste est ici

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Yenko
• ÂGE : 39
• BLOC NOTE :


Re: Molly Malone (Marlon), le Jeu 26 Juil - 11:35



Molly Malone





J'aimerais être présent quand Marlon repassera son examen de tir, juste pour voir la tronche du vieux fossile qui officient comme instructeur à la police d'Austin. J'espère que Marlon ne se gênera pour nous faire de la pub si on lui demande où il a apprit à tirer de cette façon. Je n'oublie pas les paroles de Tom qui me demandait de prendre bien soin de Marlon et pourquoi il m'a dit ça. En allant au vestiaire, je réponds à la deuxième question de Marlon au sujet de ma montée en grade ici.

- Ca fait surtout du bien de ne plus compter les dollars à la fin du mois. Pour le job, ça ne change pas grand chose.

Arrivés au vestiaire, je lui sort un gilet balistique de type IIIA. Inutile de le charger avec un gilet que les forces de l'ordre ne portent pas sur les missions standard.

- Type IIIA, ça devrait déjà peser dans la balance.

S'il arrive à atteindre le score requis dans ces conditions, il devrait être tranquille lors de son examen. Je le laisse enfiler le kevlar et l'emmène jusqu'au couloir de tir que j'ai réservé pour son cours. Une fois en place, j'envoie une cible à 25m puis me cale sur le coté pour laisser bosser Marlon et lui donne les dernières consignes.

- Comme d'habitude, tu me met deux chargeurs et on corrige ensuite les défauts s'il en reste. Pense bien à fléchir légèrement ta jambe arrière pour amortir le recul.

Je commence à le connaitre assez pour savoir quels sont les défauts de sa position de tir et certains sont plus difficiles à gommer que d'autres. Même si ses scores se sont bien améliorés depuis son premier cours et qu'il pourrait réussir son examen sans problème, il peut encore améliorer sa précision et je compte bien faire en sorte qu'il tire le mieux possible une fois qu'on aura fini.

- N'oublie pas que tu n'es pas en tir agressif, c'est du tir sur cible, ne te projette pas trop vers l'avant. Le but est de tirer au plus près du centre, pas d'abattre un individu dangereux en mouvement. Prends le temps d'ajuster et ensuite, bam bam, bam bam.

Je ponctue mes onomatopées avec un geste de la main en direction de la cible. Même s'il connait cet exercice pour l'avoir fait de nombreuses fois avec moi, je ne peux m'empêcher de lui donner à nouveau des conseils.
codage par LaxyDunbar





Neil Woodman

31 ans
Né à Austin,Tx le 12/05/1987

1m90 & 92kg
Type caucasien
Yeux bleus
cheveux bruns

Associé à The range at Austin

Instructeur de tir

Ex Capitaine de l'armée des Etats-Unis d'Amérique
Marlon Ramirez
in cuāuhtli in ocēlōtl
avatar
Inscrit le : 11/05/2018
Messages : 960
Avatar : D.J. Cotrona
Date de naissance : 15/06/1983
Bloc notes :





Afficher


Re: Molly Malone (Marlon), le Dim 5 Aoû - 16:37

Neil et lui laissent Molly à l'accueil et se dirigent vers les vestiaires afin de commencer à s'entraîner pour la dernière fois avant le passage de l'examen censé lui rendre l'autorisation de porter son arme en service et ainsi retourner sur le terrain au lieu de devoir rester cloitrer dans son bureau. Quoique ça a ses avantages, comme d'avoir la climatisation pour lutter contre la chaleur, mais il s'ennuie terriblement et au bout d'un mois, il se sent comme un fauve qu'on a gardé en cage un peu trop longtemps, prêt à dévorer le premier idiot qui s'approche d'un peu trop près. "Compter les dollars en fin de mois, j'ai connu ça, c'est sûr que c'est pas marrant." Il y a encore un an, il vivait dans une chambre de motel... Pas ses souvenirs préférés, de toute évidence. "C'est cool que tu puisses te stabiliser un peu, c'est mérité, félicitations!" Passer associé, c'est quand même pas rien.

Dans le vestiaire, Neil lui sort un kevlar type IIIA. Equipement standard pour les forces de l'ordre et même sans les plaques qu'on peut y ajouter, il estime que le gilet fait 4 bons kilos lorsqu'il l'enfile. Ça fait bizarre, c'est indéniable, mais Marlon sait qu'après une petite période d'ajustement ça sera comme s'il l'avait toujours porté ou presque. Une fois en place dans le couloir de tir, Neil lui donne ses dernières consignes et recommandations. 2 chargeurs à 25 mètres, ça devrait le faire. Rien qu'il n'ait pas fait depuis des semaines, si on exclut le port du gilet, mais Marlon reste confiant. Alors qu'il se met en position, l'instructeur lui rappelle quelques conseils et Marlon hoche la tête tout en l'écoutant. Ce ne sont que des choses qu'il sait déjà, techniquement, mais une piqure de rappel n'a jamais fait de mal à personne. "Fléchir la jambe arrière..." marmonne-t-il dans sa barbe, adoptant la position la plus confortable possible, le buste et la tête bien droits. Détendu, il lève les bras en triangle isocèle, d'où le nom de la position de tir, et prend le temps de viser correctement. Comme Neil l'a dit, le but est d'atteindre le centre, pas de neutraliser une menace le plus vite possible. Une seconde, deux secondes, trois secondes, et il commence à tirer. Si son épaule le tire un peu, il est tellement concentré sur la tâche qu'il ne le remarque même pas et c'est comme si le gilet était complètement oublié. Le premier chargeur vidé, il l'éjecte de manière rapide et efficace avant de glisser le second et de recommencer. Les quelques premières balles, bien que touchant la cible, ne sont pas très bien centrées mais il se ressaisit rapidement et une quinzaine de secondes plus tard, l'exercice touche à sa fin. Marlon a hâte de voir les résultats d'un peu plus près... "Bam bam bam bam," fait-il avec un sourire, se remémorant les paroles de l'ex ranger juste avant de commencer. "Et voilà," conclut-il non sans fierté. Les progrès depuis qu'il est arrivé au centre de tir il y a quelques semaines sont clairement visibles et il a retrouvé son niveau d'avant, et même devenu meilleur, et ça c'est clairement grâce à Neil. Il a hâte de passer son examen et en mettre plein la vue aux autres, histoire de se la raconter un peu. Et de faire un peu de pub, pourquoi pas.
Neil Woodman
Well, Goddamn it then,
Rangers, lead the way!
avatar
Inscrit le : 15/06/2018
Messages : 1008
Avatar : Alex O'Loughlin
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1987
Mes rps :
Disponible
La liste est ici

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Yenko
• ÂGE : 39
• BLOC NOTE :


Re: Molly Malone (Marlon), le Mar 7 Aoû - 0:10



Molly Malone






Comme d'habitude, je me met en retrait avec les bras croisés sur la poitrine pour observer mon élève. Je remarque que mes conseils commencent à rentrer et que sa position n'est pas loin d'être parfaite. Je regarde attentivement chacun de ses gestes sans me préoccuper des impacts dans la cible. On verra ça ensuite. Malgré le gilet pare balle en kevlar, je le sens bien plus à l'aise que lors de ses premier cours. Lorsqu'il change de chargeur, je le regarde faire sans rien dire car sa technique est bonne. Je le laisse ensuite vider son deuxième chargeur avant qu'il ne se tourne vers moi avec son arme pointée vers le sol. Je passe à coté de lui et ramène la cible avant de critiquer le résultat.

- Jolis tirs, y'a de sacrés progrès.

Je suis déjà en train d'accrocher une nouvelle cible.

- Rempli tes chargeurs.

J'envoie à nouveau la cible à 25m tout en parlant à nouveau à Marlon. Il y a un paramètre que je ne peux pas reproduire ici mais qu'on va devoir simuler.

- Je ne peux pas totalement te mettre en situation. On ne peux pas reproduire le stress de l'examen mais on va le simuler. Prépare ton arme et ensuite tu m'enchaine 20 pompes et 20 flexions pour te casser un peu les pattes. Ensuite tu tire dans les même conditions que lors de l'examen. Si tu réussi ton score dans ces conditions, l'examen ne sera qu'une formalité.

Je remarque Tom qui nous regarde un peu plus loin. Je croise son regard et il me fait comprendre par gestes qu'il approuve ma façon de mettre Marlon sous pression pour préparer au mieux son examen. Je lui fais signe de s'approcher et lui donne la cible que Marlon vient de trouer pour qu'il l'examine. Tom en profite pour me chambrer un peu.

Tom - Cap, si tu formes aussi bien tes élèves, ils vont finir par tirer mieux que toi.
- Il y a toujours quelqu'un de meilleur quelque part mais t'aurais du mal à trouver un tireur aussi polyvalent.
Tom - C'est pas faux ! Joli score Marlon.

codage par LaxyDunbar





Neil Woodman

31 ans
Né à Austin,Tx le 12/05/1987

1m90 & 92kg
Type caucasien
Yeux bleus
cheveux bruns

Associé à The range at Austin

Instructeur de tir

Ex Capitaine de l'armée des Etats-Unis d'Amérique
Marlon Ramirez
in cuāuhtli in ocēlōtl
avatar
Inscrit le : 11/05/2018
Messages : 960
Avatar : D.J. Cotrona
Date de naissance : 15/06/1983
Bloc notes :





Afficher


Re: Molly Malone (Marlon), le Jeu 23 Aoû - 10:39

Marlon ne peut pas s'empêcher d'être flatté aux compliment de Neil, d'autant plus qu'il sait que l'instructeur n'est pas du genre à faire ce genre de remarques à la légère, n'aurait rien dit si ce n'était pas mérité. "Merci!" Il remplit à nouveau ses chargeurs et hausse les sourcils à la suite des explications. Il ne s'y attendait pas vraiment mais à vrai dire, ça fait plutôt sens. Faire des pompes avec un gilet par balles ne doit pas être la chose la plus évidente du monde mais bon... Ça ne doit pas être bien différent des gilets lestés qu'ils utilisent à la salle de sport. Heureusement qu'il est en excellente condition physique, sinon ça aurait pu s'annoncer bien plus compliqué que ça. "Comme quoi, les instructeurs de tirs sont tout aussi sadiques que les coachs sportifs," plaisante-t-il tout en se mettant en position pour commencer les pompes. 20 pompes, rien de bien méchant. C'est plus les flexions qui l'embêtent, il déteste vraiment ça.

Alors qu'il s'affaire au sol, il observe le proprio des lieux s'approcher et l'écoute chambrer un peu son associé. "Merci," fait-il en pouffant de rire entre deux pompes avant de se relever pour enchaîner sur les redoutables et redoutées flexions. "Je me débrouille pas mal aussi au fusil de chasse mais je doute être un très bon sniper ou bien savoir me servir correctement d'une mitraillette ou un shotgun," rebondit-il quand Neil explique être un tireur polyvalent, ce qui est loin d'être son cas. Une fois son mini entraînement terminé, il se relève légèrement essoufflé, ce qui était sûrement l'effet recherché, et se met en position de tir. C'est un peu stressant de se sentir observé mais il sait que ce sera pire à l'examen et ne peut pas se permettre de se laisser submerger par l'angoisse. Soufflant un bon coup, il se vide la tête, se concentrant uniquement sur la cible à 25m. Ses jambes bien calés, les bras en place, il vise et commence à tirer. Vide le premier chargeur, l'éjecte puis recommence avec le deuxième. L'affaire ne prend pas plus d'une minute, même si ça lui semble durer une éternité, et il retire son casque anti-bruit dans l'attente de ses résultats, observant Neil et Tom pour tenter de voir leur ressenti.
Neil Woodman
Well, Goddamn it then,
Rangers, lead the way!
avatar
Inscrit le : 15/06/2018
Messages : 1008
Avatar : Alex O'Loughlin
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1987
Mes rps :
Disponible
La liste est ici

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Yenko
• ÂGE : 39
• BLOC NOTE :


Re: Molly Malone (Marlon), le Mar 28 Aoû - 12:09



Molly Malone





Lorsque Marlon se relève, je remarque qu'il est légèrement essoufflé. Il va être en difficulté pour ses prochains tirs et on pourra ainsi voir s'il est au point pour son examen. Je ne me fait pas trop de soucis mais ça nous permettra de nous en assurer. Je le laisse se mettre en position de tir avec Tom à mes cotés. J’échange un regard avec mon associé pour m'assurer qu'il est bien sur la même longueur d'onde que moi. Tom ne dit pas un mot et laisse Marlon vider ses deux chargeurs, je le soupçonne de vouloir me tester sur mes méthodes d'apprentissage plutôt que de voir les progrès de Marlon.

Une fois que mon élève a vidé ses deux chargeurs, Tom m'adresse un signe et je le laisse ramener la cible vers nous. Je ne bouge pas un cil en attendant que le bout de carton parcourt les 25m qui le sépare de nous. Quand Tom décroche la cible pour l'examiner, je remarque que les impacts sont un peu plus loin du centre que sur les deux premiers chargeurs mais rien de catastrophique. Même dans ces conditions, Marlon est capable de taper un score largement suffisant pour réussir son examen.

- Si tu tire comme ça lors de ton examen, t'es tranquille.
Tom - Joli score vu l'équipement que tu as sur le dos.


J'attrape la cible que me tend Tom et l'examine de plus près. Il y a de gros progrès depuis la première séance de Marlon et je suis fier de mon élève. Je hoche la tête affirmativement puis regarde mon élève.

- Comme quoi, avec la bonne position ton épaule n'est pas un gros problème.

Je marque les impacts au marqueur et renvoie la cible à 25m avant de laisser la place à Marlon pour qu'il puisse continuer à s'exercer.

- On va mettre ton épaule en stress, essaye de compenser un max avec le bras gauche. Tu vas m'enchainer les chargeurs aussi rapidement que possible. Tu arrêtes quand ton épaule commence à te faire mal, inutile de te blesser pour autant. Le but est de voir jusqu'où tu arrives à compenser sur la gauche. Ca pourra te servir un jour sur le terrain.

codage par LaxyDunbar





Neil Woodman

31 ans
Né à Austin,Tx le 12/05/1987

1m90 & 92kg
Type caucasien
Yeux bleus
cheveux bruns

Associé à The range at Austin

Instructeur de tir

Ex Capitaine de l'armée des Etats-Unis d'Amérique
Marlon Ramirez
in cuāuhtli in ocēlōtl
avatar
Inscrit le : 11/05/2018
Messages : 960
Avatar : D.J. Cotrona
Date de naissance : 15/06/1983
Bloc notes :





Afficher


Re: Molly Malone (Marlon), le Jeu 30 Aoû - 14:13


Les quelques secondes pendant lesquelles le patron fait revenir la cible vers eux semblent être les plus longues de la vie de Marlon. Une fois la cible décrochée, il s'approche des deux instructeurs pour regarder par-dessus leurs épaules. Après les pompes et les flexions, les impacts se font un peu moins précis mais rien de méchant. Au contraire, c'est même plutôt bien comme ils le lui font remarquer. "Ouais, les doigts dans le nez," crâne-t-il un peu avec un grand sourire satisfait, retrouvant petit à petit son ego et sa confiance en lui après quelques semaines de flottement.

Il observe Neil analyser la cible d'un peu plus prêt, fier de lui et de la réaction positive de son instructeur pendant ce mois. Il revient de loin et il le sait, et tout le mérite revient à l'ex-ranger et ses méthodes pédagogiques. Il hoche la tête. "Je fais aussi encore quelques séances de rééducation, apparemment une nouvelle opération serait superflue." Comme les médecins lui ont expliqué, le peu de mobilité qu'il a perdu font qu'une chirurgie ne vaudrait pas le coup, d'autant plus que les résultats ne seraient pas du tout garantis.

Alors qu'il pensait en avoir fini, Neil le surprend en lui donnant de nouvelles consignes pour continuer à s'exercer. C'est ça qu'il aime également, ici. On ne le laisse pas se reposer sur ses lauriers, on le pousse à donner le meilleur de lui-même. Ce qui devrait également être le cas au centre de tir de la police d'Austin, mais bon, c'est une autre histoire... Neil part du principe qu'il doit être en mesure de tirer convenablement si son épaule droite vient un jour à lâcher à nouveau et il a parfaitement raison. "Okay... En vrai tu veux juste me torturer," plaisante-t-il tout en attrapant de nouveaux chargeurs avant de se mettre en place. Il est légèrement anxieux mais il connait ses limites, sait qu'il saura s'arrêter avant de se blesser, et que s'il le faut Neil est là pour lui dire d'arrêter de toute manière. Une fois que tous les équipements de protection sont en place, il commence à tirer, le plus vite possible. C'est une sensation un peu étrange et inédite, de laisser son corps, ses réflexes et ses automatismes prendre le dessus, de ne pas trop réfléchir ou trop analyser la situation, juste tirer encore et encore. Bizarre mais complètement grisant également, et Marlon enchaîne 5 ou 6 chargeurs, il n'a pas vraiment compté, avant de s'arrêter quand son épaule commence à le lancer un peu. "Wow... Le jour où j'ai vraiment à tirer comme ça, c'est qu'il y a une nouvelle guerre civile ou une invasion de zombie," conclut-t-il en secouant la tête. A raison de 17 balles par chargeur, s'il a vraiment vidé 6 chargeurs, ça fait un peu plus de 100 balles en l'espace de quelques courtes minutes. Impressionnant et un peu flippant à la fois.   
Neil Woodman
Well, Goddamn it then,
Rangers, lead the way!
avatar
Inscrit le : 15/06/2018
Messages : 1008
Avatar : Alex O'Loughlin
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1987
Mes rps :
Disponible
La liste est ici

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Yenko
• ÂGE : 39
• BLOC NOTE :


Re: Molly Malone (Marlon), le Jeu 30 Aoû - 15:17



Molly Malone





Sa bravade me fait sourire car je comprends qu'il commence à retrouver sa confiance en ses capacités de tireurs, ce qui était un des buts de nos cours. Lorsqu'il m'explique avoir fait de la rééducation et avoir consulté des médecins pour son épaule, j'acquiesce d'un signe de tête en guise d'approbation. Cette démarche est pleine de bons sens et dénote une réelle volonté de retrouver ses capacités. Si tous mes élèves pouvaient être aussi sérieux que lui, ce serait parfait.

Je rigole un instant quand il me prend pour un tortionnaire sur le ton de la plaisanterie. Au premier abord, c'est bien ce qui pourrait sembler mais j'ai surtout à l'esprit de le former au mieux pour qu'il soit en sécurité sur le terrain. Certains flics passent tout leur carrière sans dégainer une seule fois mais ce n'est clairement pas la majorité et je n'ai pas envie de perdre mon premier élève au centre de tir.

- J'aime bien te torturer, ça t'aidera peut-être un jour sur le terrain.

Je rigole à nouveau quelques instants tout en reculant pour lui laisser la place. C'est à lui de jouer maintenant. Je me fiche mes bouchons d'oreille dans les pavillons avant et croise les bras pour le regarder enchainer les chargeurs à un rythme soutenu. Je suis impressionné par la facilité qu'il a réussi à développer de compenser la faiblesse de son épaule droite en compensant le poids de son arme avec le bras gauche. Lorsqu'il s'arrête, j'enlève mes protections auditives et ramène la cible vers nous pour le verdict.

- C'est vrai que je t'ai poussé à un niveau que tu ne rencontrera certainement jamais sur le terrain mais comme ça tu connais tes limites.

C'est toujours mieux de connaitre ses limites pour ne pas les dépasser en situation d'urgence. J'ai connu ça au combat et je sais que ça m'a sauvé la vie plus d'une fois. J'attrape la cible et critique le résultat alors que Tom fini par nous laisser pour retourner au boulot.

- Bon, je crois que je n'ai plus grand chose à t'apprendre. Ton examen va bien se passer.

Je suis confiant. Avec un score pareil, il n'y a aucune raison pour qu'il ne réussisse pas son examen la prochaine fois.

- Je crois que tu peux enlever ce gilet maintenant.

Cela fait un mois qu'on travaille pour que cet examen de tir ne soit qu'une formalité. J'ai envie de savoir si mon enseignement a porté ses fruits. Son succès sera aussi un peu le mien et ça pourrait me permettre de m'améliorer encore. Je ne prends jamais rien pour acquis définitivement et je cherche toujours à m'améliorer, dans toutes les facettes de ma vie.

- Tu pourrais me donner des nouvelles après ton examen ? J'aimerais connaitre le résultat.

codage par LaxyDunbar





Neil Woodman

31 ans
Né à Austin,Tx le 12/05/1987

1m90 & 92kg
Type caucasien
Yeux bleus
cheveux bruns

Associé à The range at Austin

Instructeur de tir

Ex Capitaine de l'armée des Etats-Unis d'Amérique
Marlon Ramirez
in cuāuhtli in ocēlōtl
avatar
Inscrit le : 11/05/2018
Messages : 960
Avatar : D.J. Cotrona
Date de naissance : 15/06/1983
Bloc notes :





Afficher


Re: Molly Malone (Marlon), le Sam 1 Sep - 16:11


"Un minimum d'autorité et de pouvoir et tu te transformes en tyran," se plaint Marlon de manière très dramatique lorsque Neil admet aimer le torturer. Plus sérieusement, il est toujours un peu curieux quant au passé de l'ex-ranger, l'imagine bien booster et encourager ses hommes à donner le meilleur d'eux-même. Un jour, il arrivera à obtenir quelques anecdotes après quelques bières. Ou pas, en fait. Si Neil n'a vraiment pas envie d'en parler, après tout, c'est son droit et Marlon se doit de le respecter.

Marlon tire selon les instructions demandées et l'heure du résultat final approche à grand pas. Il regarde la cible revenir vers eux tout en hochant la tête aux paroles de son instructeur. "Ouais, ça m'a fait du bien de sortir du système habituel, je pense. Le commissariat organise toujours un concours du meilleur tireur, je vais peut-être m'y inscrire, ça serait l'occasion de te faire un peu de pub." Quant à ne plus avoir grand chose à apprendre. Peut-être que oui, peut-être que non, mais Marlon fait partie de ces gens qui pensent qu'on a toujours quelque chose à apprendre, aussi petit et insignifiant que ça puisse parfois paraître. Il retire son gilet (il se sent bizarrement beaucoup plus léger, désormais) et le range à sa place, dans les vestiaires. "Oui bien sûr, je te tiendrai au courant. Je viendrai pas aussi souvent mais une fois de temps en temps, histoire de voir d'autres têtes que celles que je vois déjà tous les jours au boulot. On pourra peut-être aussi aller se prendre un verre un de ses quatre," suggère-t-il de manière nonchalante, des fois que Neil soit du genre à vouloir garder une distance professionnelle entre prestataire et client ou un truc du genre.

"En tout cas merci beaucoup," fait-il en tendant sa main. Il se sent beaucoup plus en confiance maintenant, et c'est peut-être un peu bête et cliché mais il a l'impression d'être un meilleur flic aussi, désormais.
Neil Woodman
Well, Goddamn it then,
Rangers, lead the way!
avatar
Inscrit le : 15/06/2018
Messages : 1008
Avatar : Alex O'Loughlin
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1987
Mes rps :
Disponible
La liste est ici

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Yenko
• ÂGE : 39
• BLOC NOTE :


Re: Molly Malone (Marlon), le Mar 4 Sep - 15:04



Molly Malone





Une fois Marlon débarrassé du gilet pare balle, je prend un peu de temps pour discuter avec lui. Il reste mon premier élève ici et avoir fini nos cours me donne une drôle d'impression. Je suis fier de ses progrès depuis la première fois que je l'ai vu tirer en position Weaver et ça m'a rassuré de voir que le job d'instructeur me convient. Jusque là, je n'avais été que dans le rôle de l'élève à l'armée et savoir que je peux transmettre mes compétences me rassure sur mon avenir.

Revoir Marlon plus tard pour du tir ou pour boire un verre ne me déplairait pas. Il faudra juste que je compose avec le planning de Kate. J'ai une femme et un enfant dans ma vie maintenant et je vais devoir composer avec ça désormais, ce qui ne m'empêche pas de répondre favorablement à la proposition de mon, désormais, ancien élève.

- Ca serait cool de te revoir dans le coin ou de boire un verre.

J'avise sa main tendue et la lui sert franchement. J'avoue avoir un pincement au cœur en me disant que je ne l'entrainerais probablement plus mais il va falloir que je m'y fasse. Ce n'est que la première fois où un de mes élèves nous quitte.

- De rien, j'ai fait mon job. Étonne-les à ton examen, tu as toutes les cartes en main.

codage par LaxyDunbar





Neil Woodman

31 ans
Né à Austin,Tx le 12/05/1987

1m90 & 92kg
Type caucasien
Yeux bleus
cheveux bruns

Associé à The range at Austin

Instructeur de tir

Ex Capitaine de l'armée des Etats-Unis d'Amérique
Marlon Ramirez
in cuāuhtli in ocēlōtl
avatar
Inscrit le : 11/05/2018
Messages : 960
Avatar : D.J. Cotrona
Date de naissance : 15/06/1983
Bloc notes :





Afficher


Re: Molly Malone (Marlon), le Mar 11 Sep - 14:48

Marlon glisse sa suggestion, l'air de rien, et il est content lorsque Neil répond par l'affirmative. Il ne sait plus s'il a le numéro de l'instructeur ou pas. Celui du centre, oui, mais son portable, plus moyen de s'en rappeler. "J'ai parfois des horaires un peu foireux mais je suis sûr qu'on trouvera bien un moment pour aller prendre une bière ou deux," fait-il alors qu'ils échangent une franche poignée de main.

Alors qu'il y a quelques semaines, Marlon redoutait encore l'examen, maintenant il a hâte d'y être. Il n'a aucun doute quant à sa réussite et il a vraiment hâte de voir les réactions des autres devant cette 'nouvelle' position de tir, que sans doute peu d'entre eux connaissent déjà. "Je vais tout déchirer," affirme-t-il en hochant la tête, un sourire fier au visage. En récupérant sa veste, il sort alors sa carte professionnelle qu'il tend à Neil. "C'est ma carte pour le boulot mais y'a aussi mon numéro perso dessus. N'hésite pas à appeler ou envoyer un message si y'a quoi que ce soit. Je te tiens au courant dès que j'ai passé l'examen, de toute façon."

La séance est terminée, de nouvelles personnes font leur entrée dans le centre. Il est temps de rentrer à la maison de retrouver son homme. Après un geste de la main, Marlon quitte les lieux et se dirige vers sa voiture, son téléphone à la main.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Molly Malone (Marlon), le

Molly Malone (Marlon)

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-