Partagez| .

A song for a peace mind (Kathlyn)


Cäcilia L. Oblova
avatar
Inscrit le : 02/07/2018
Messages : 33
Avatar : Zhenya Katava
Crédits : Hollidaysee (arwene)
Mes rps :
Marvin Kathlyn Sonny Anaëlle Abbie Ezekiel Raphael

Bloc notes : Forte présence en semaine, moins le weekend !

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Bohemian
• ÂGE : Unknown
• BLOC NOTE :


A song for a peace mind (Kathlyn), le Ven 13 Juil - 11:06

A song for a peace mind
Cäcilia & Kathlyn
Mes pas m'ont conduit à l'hôpital. Les deux portes coulissantes s'ouvre afin de me laisser passer. Je marche en direction de l'aile pédiatrique. Ce n'était pas la première fois que je venais voir les enfants malades afin de leur lire des histoires et de chanter pour eux. Je leur compte de magnifiques comptines dans ma langue natale, puisque se sont les seules que je connais. Cela a souvent pour effet de les endormir ou de les calmer, ce qui plaît à l'équipe de soins. Lorsque j'arrive devant le bureau, je cogne dans la baie vitrée et l'infirmière relève les yeux. Son regard semble s'illuminer, tandis que ses lèvres s'étirent en un beau sourire. "- Cäcilia ! Contente de te voir aujourd'hui ! Entre." Elle me fit entrer et me guida jusqu'à la salle où plusieurs enfants s'étaient réunis pour jouer. Elle les appela calmement afin de les rassembler. Je viens m'asseoir sur l'un des sièges et je croise mes jambes. Je leur demande ce qu'ils désirent aujourd'hui : soit une chanson, soit une histoire. Que la majorité l'emporte ! La majorité des mains se sont levées pour la chanson. Je demande donc à quelqu'un connaissant la guitare classique de simplement jouer un air doux et calme. Lorsque les notes s'élèvent dans les airs, je laisse ma voix parcourir doucement la pièce. Les enfants m'observent avec de grands yeux, pour la grande partie d'entre eux, d'autres se sont doucement allongés afin de se laisser bercer par la mélodie. Je ne fais pas attention à qui se retrouve autour de moi : infirmières, médecins, spécialistes, parents, autres. Je suis enveloppée dans ma propre bulle et tout ce qui importe en ce moment, c'est la chanson. Elle dure environs quatre bonnes minutes avant de se terminer. La plupart des enfants malades s'étaient endormis en peu de temps, mais quelques-uns étaient encore debout. Je me redresse afin de pouvoir m'étirer un peu. C'est toujours un grand plaisir de venir les voir. Voir le sourire sur leur visage et non pas la peine ou la souffrance.
Il ne faut pas hésiter, parfois, à apporter l'une des seules choses que nous aurons toujours: l'aide humaine...  
Pando
Kathlyn Espinosa
avatar
Inscrit le : 25/06/2018
Messages : 205
Avatar : Gina Rodriguez
Crédits : Yenko
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: A song for a peace mind (Kathlyn), le Sam 14 Juil - 0:16

... for a piece of mind.
Il était rare que je travaille dans le même service d'une semaine à l'autre, mais je m'étais toujours employée à éviter le service pédiatrie. J'avais usé et abusé de faveur et de demandes d'échanges, et bien sûr rendu l'appareil quand je le pouvais. Aujourd'hui, Manue était venue me trouver, il fallait qu'elle parte d'urgence en Europe, en Espagne, pour les obsèques de son père. Comment aurais-je pu lui refuser cela, alors qu'elle me rendait toujours service. Mais voilà, aujourd'hui j'étais confrontée contre mon gré à ce service. Pourquoi pas celui-là? Parce que je savais que je ne le supporterais pas. Voir des enfants malades m'était insupportable. Je pouvais endurer les visions les plus choquantes, comme celle des patients en fin de vie... Mais je n'arrivais pas à m'y faire concernant les enfants.

Aujourd'hui, mon coeur de mère est mis à rude épreuve. Je ne sais pas comment je fais pour ne pas craquer tous les quarts d'heures en voyant certains petits en phase de leucémie avancée, ou en début de chimiothérapie. Il n'y a pas qu'eux, pas que les enfants gravement malades en tous genres, et c'est ce qui me permet de tenir le coup, je crois bien.

Heureusement, un après-midi en fin de semaine, eut lieu un évènement qui me sortit de cette ambiance qui me faisait tant de mal. On venait de rassembler un groupe d'enfants dans une salle pour une activité. J'avais entendue parler de la fameuse  Cäcilia dont les enfants me rabâchaient les oreilles depuis quelques jours, en des termes très élogieux.  Apparement, les petits l'aimaient beaucoup et attendaient chacune de ses visites avec impatience. Et le personnel hospitalier n'était pas mieux. Je voyais cela d'un drôle d'oeil dans le sens où j'ai l'impression que quand la demoiselle passe, les membres du personnel se reposent sur leurs lauriers alors qu'on est avant tout là pour bosser. Par contre j'appréciais vraiment l'idée que la demoiselle vienne ici pour donner de son temps libre aux enfants, bénévolement qui plus est. Je vaquais donc à mes occupations professionnelles pendant qu'elle poussait la chansonnette, profitant de ce moment pour changer des draps dans les chambres en compagnie d'aides soignantes et vider les poubelles. Nous n'avions fait qu'une partie de l'aile parce qu'il fallait bien plus de temps pour faire ce qu'on avait à faire que 4 petites minutes, et nous retournâmes dans la salle quand le son de la voix de la demoiselle s'éteint éteint, après avoir retiré nos gants à usage unique pour les jeter dans la poubelle du chariot et un lavage de main en règles. Je la vis s'étirer et aussitôt je lui apportais un gobelet d'eau à la demoiselle:

-Vous devez avoir soif?

Je lui souris et lui tend le verre:

-J'apprécie ce que vous faîtes pour eux, fis-je en fixant mon regard sur les enfants.

Une collègue prit le relais pour déplacer les lits des enfants endormis jusque dans leur chambre car certains avaient besoin de soins qui nécessitaient qu'ils y soient et ne restèrent bientôt que ceux qui ne s'étaient pas endormis. Nous leur laissions un autre petit moment avec la demoiselle mais je restais pour veiller à ce qu'ils ne fassent pas de bêtises ou qu'ils ne se fassent pas mal. Certains se sentaient parfois pousser des ailes lors de ce genre d'activités, m'avait confié une collègue, et sous le coup de l'excitation se mettaient parfois un peu en danger. Il fallait donc garder un oeil grand ouvert.
Codage par Libella sur Graphiorum




**************************************************

Merci Yenko♥️

Kathlyn parle en: ff66cc
Chelsea parle en: 009933
Théo parle en: 00ccff

A song for a peace mind (Kathlyn)

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Austin State Hospital-