Partagez| .

C'est se que j’appelle une rencontre percutante. ft Ryan


Lucas Flint
avatar
Inscrit le : 26/06/2018
Messages : 62
Avatar : William Brent Unger
Date de naissance : 20/01/1993
Bloc notes :

Afficher


C'est se que j’appelle une rencontre percutante. ft Ryan, le Jeu 5 Juil - 16:53

Lucas Flint
Ryan Hanniger
C'est se que j’appelle une rencontre percutante


Je sais, c'est les vacances... Enfin, j'ai plus de cours et mon second doctorat en poche. Alors qu'est-ce que je fous sur le campus ? Et bien c'est facile, je continu de bosser sur mes inventions en tout genre. Alors qu'est-ce que je fous sur le campus ? Enfin, c'est pas bien difficile non plus... Mes parents font parti de la classe moyenne et bien que je n'ai jamais manqué de rien, je n'ai pas non plus eut la chance de pouvoir avoir tout ce que je voulais. Allez savoir ce que j'aurais pu inventer avec le bon matériel. Bien qu'a l'heure d'aujourd'hui, bien que j'ai créé des trucs de dingue, on ne peut pas dire que le succès soit au rendez-vous. C'est à ce moment-là que j'ai décidé d'aller voir l'administration pour demander l'autorisation d'utiliser les labos de la fac pendant l'été. Depuis peu, je me suis lancée dans l'intelligence artificielle, la robotique et la bionique. C'est à ce moment-là que j'ai décidé d'aller voir l'administration pour demander l'autorisation d'utiliser les labos de la fac pendant l'été. Cela n'a pas été très difficile, car j'ai le soutien de mes profs et que le doyen est loin d'être un idiot. D'ailleurs, l'un de mes profs de l'année prochaine m'a déjà proposé un poste d'assistant de recherche. Du coup, les bénéfices d'une éventuelle découverte rejailliront forcément sur l'université si on me laisse faire. Donc à chaque fois que j'ai un moment de libre, je me rends sur le campus. À croire que c'est ma seconde maison. Je ne compte plus les nuits que j'ai passé enfermer dans le labo.

Mais aujourd'hui, ce n'est pas le cas. Après quatre heures à m'user les yeux sur des pièces minuscules pour monter un circuit électronique, je décrète qu'il faut que je prenne l'air. Ce n'est pas pour autant que mon cerveau arrête de cogiter. J'ai le nez plongé sur ma tablette et je dévale les escaliers pour rejoindre l'extérieur. Je connais ces marches par cœur a force de les pratiquer depuis quelques années maintenant. Sans parler du fait que les étudiants sont rares en cette fin d'après-midi. Pourtant, je bouscule quelqu'un et manque de faire tomber ma tablette. Heureusement, j'ai des réflexes et que je la rattrape au vol. Il n'a pas fallu plus de quelques secondes pour rétablir la situation et reprendre mon boulot, oubliant le petit accrochage. C'est à peine si j'ai levé le nez. Je continu mon petit bonhomme de chemin sans même me demander si l'autre personne n'a rien. Quand je bosse, je ne fais plus attention à rien, ni à personne.

Codage par Libella sur Graphiorum





Surf, Surf Crazy!Ride the perfect waves. Say hi to the sky. Surf, Surf Sand! It’s a bikini wonderland! Summers on! And we’re gonna Surf, Surf Crazy!
Ryan Hanniger
avatar
Inscrit le : 11/06/2018
Messages : 29
Avatar : Chris Zylka
Crédits : avatar: ironshy
Mes rps : /

Bloc notes :



Afficher


Re: C'est se que j’appelle une rencontre percutante. ft Ryan, le Dim 8 Juil - 21:57


Ça fait quelques mois que Ryan bosse en tant que réceptionniste de nuit au motel et apparemment, le patron pense qu'il fait un bon boulot. Au point de vouloir qu'il remplace l'actuel manager lorsque celui-ci partira dans quelques mois. D'un côté, c'est flatteur et Ryan est content parce que pour la première fois de sa vie, il a l'impression d'aller quelque part au lieu de foncer droit dans le mur. D'un autre côté, c'est hyper flippant parce qu'il n'a pas du tout l'habitude d'avoir des responsabilités et d'avoir des gens qui dépendent de lui.

Pour pouvoir prendre le poste de manager, il faut déjà qu'il suive des cours de management et de gestion à l'université pendant tout l'été. Lui qui a arrêté l'école à 17 ans et qui a tout juste obtenu son diplôme, ça lui fait vraiment bizarre de se retrouver tout d'un coup à la fac. Mais malgré son manque d'éducation il ne se pense pas plus con qu'un autre et cette formation est clairement pensée et faite pour être abordable pour tous donc il n'a pas de raison de s'en faire. Et pourtant... il est en stress total. L'université est gigantesque, la plupart des étudiants sont partis pendant leurs vacances et il se retrouve à déambuler dans les couloirs et les escaliers pour trouver son chemin. Heureusement qu'il est largement en avance. Il est en train de chercher la salle B-042 lorsqu'un jeune homme le bouscule. En temps normal, Ryan n'aurait rien dit et se serait contenté de continuer son chemin mais sa nervosité plus le fait que le mec n'a aucun mot d'excuse, aucun regard pour lui font qu'il s'énerve d'un coup d'un seul. Il lance la petite bouteille d'eau à moitié vide qu'il avait à la main dans le dos du malotru et l'interpelle, "Hé, toi!" les bras croisés sur son torse, les sourcils froissés. Il n'a aucune idée de quoi dire ou quoi faire par la suite, d'autant plus si l'autre se montre menaçant ou bagarreur (bien qu'il n'en est pas l'air...) mais il trouvera bien une idée en cours de route. Dans le pire des cas, il sait se défendre ou alors s'il faut prendre ses jambes à son cou, il court très très vite aussi...


Sooner or later we all lose our loved ones.
We all have to suffer, every last one of us.
Lucas Flint
avatar
Inscrit le : 26/06/2018
Messages : 62
Avatar : William Brent Unger
Date de naissance : 20/01/1993
Bloc notes :

Afficher


Re: C'est se que j’appelle une rencontre percutante. ft Ryan, le Mer 25 Juil - 15:34

Lucas Flint
Ryan Hanniger
C'est se que j’appelle une rencontre percutante


Je viens à peine de reprendre ma descente de l'escalier quand je sens un truc me taper dans le dos. Rien de bien méchant mais ça me fait revenir au monde qui m'entoure. Ma chemise s'humidifie, je sens la fraicheur du liquide sur ma peau. Dans un sens ça me fait du bien. Cependant je me sens dérouté par cette interruption de mes pensées. La voix du gars que je viens de bousculer m'interpelle et m'oblige à me retourner pour voir se qu'il me veut. Je ne suis pas du genre à chercher les embrouilles mais m'écraser ne fait pas non plus parti de mon caractère. Je fait donc volte face et le regarde en haussant les sourcils. Il n'a pas franchement l'air commode, je vais donc être méfiant et préfère rester à distance. On ne sait jamais un coup peu vite partir et même si je ne suis pas du genre à faire attention à mon apparence, je n'ai pas envie de me retrouver avec un œil au beurre noir ou que sais je encore. C'est le plus calmement du monde que je soutien son regard et demande Je peux faire quelque chose pour toi? Peut être que j'aurais du lui présenter des excuses pour la légère bousculade, mais je trouve que cela manquerait de sincérité si je le fais maintenant qu'il m'a interpellé. J'attends donc de savoir se qu'il veut et si c'est se qu'il demande je le ferais. J'ai d'autre chose d'autant plus importante et urgente à gérer que de me prendre la tête pour si peu. Mais mon éducation m'oblige à savoir se qu'il souhaite. Peut être a-t-il un autre problème.

Codage par Libella sur Graphiorum



HJ:
 




Surf, Surf Crazy!Ride the perfect waves. Say hi to the sky. Surf, Surf Sand! It’s a bikini wonderland! Summers on! And we’re gonna Surf, Surf Crazy!
Ryan Hanniger
avatar
Inscrit le : 11/06/2018
Messages : 29
Avatar : Chris Zylka
Crédits : avatar: ironshy
Mes rps : /

Bloc notes :



Afficher


Re: C'est se que j’appelle une rencontre percutante. ft Ryan, le Dim 5 Aoû - 17:03

HJ:
 

Ryan ne sait pas trop ce qui lui prend. Lui qui d'habitude se font dans la masse et fait tout pour ne pas se faire remarquer... Aujourd'hui c'est le contraire. Il met ça sur le compte de la chaleur et du stress, même si en fin de compte ça fait du bien de s'affirmer un peu, d'autant plus que le mec qui vient tout juste de le bousculer mérite bien pire. Seulement voilà, lorsqu'il se retourne pour lui faire face, très calme et composé, Ryan est un peu déboussolé. C'est facile de crier et de s'énerver contre un mec remonté, un peu moins quand le mec montre une tranquillité à toute épreuve. "C'est, euh... Pas très sympa de pas s'arrêter quand tu rentres dans quelqu'un," fait-il l'air penaud, les bras croisés contre sa poitrine. Dans le genre 'remontrance virile et ferme' on a déjà vu mieux... Il ouvre la bouche pour dire quelque chose, n'arrive pas à se décider à le dire, referme la bouche, ses pensées filant à toute allure à l'intérieur de son crâne. "Tu saurais pas où est la salle B-042 par hasard?" finit-il quand même par dire, changeant complètement de sujet, incapable de s'embrouiller correctement même lorsqu'il en a envie. Ça vaut peut-être mieux, en fin de compte. Le jeune homme n'a pas l'air bien méchant et peut-être qu'il n'avait même pas remarqué l'avoir bousculé. Et si ça se trouve, a posteriori, peut-être bien que c'est Ryan qui l'a bousculé. Difficile à dire, parfois.


Sooner or later we all lose our loved ones.
We all have to suffer, every last one of us.
Lucas Flint
avatar
Inscrit le : 26/06/2018
Messages : 62
Avatar : William Brent Unger
Date de naissance : 20/01/1993
Bloc notes :

Afficher


Re: C'est se que j’appelle une rencontre percutante. ft Ryan, le Jeu 9 Aoû - 18:07

Lucas Flint
Ryan Hanniger
C'est se que j’appelle une rencontre percutante


Je suis un peu perturbé par la façon de ce gars m'explique que c'est pas cool de ne pas s'arrêter quand on bouscule quelqu'un. Je ne m'attendais pas franchement à ça. Vu le gaillard, j'imaginais déjà qu'il allait me gueuler dessus, surtout après m'avoir balancer une bouteille d'eau dans le dos. Il doit faire parti de ces types qui se déballonne quand on leur tien tête. Remarque ça m'arrange. Je n'aime pas la confrontation physique. Et puis je dois me planter à son sujet. Je n'ai jamais été doué pour jauger les gens. Vu son expression, je réalise que le danger n'est pas à l'ordre du jour. Désolé mec. J'étais plongé dans un calcul un peu complexe. J'ai pas fait gaffe. Je l'observe un instant et réalise qu'il n'a apparemment rien à ajouter. Quand je me décide a prendre congé, il ouvre pourtant la bouche pour me demander où se trouve la salle B-042. J'esquisse un léger sourire avant de lui répondre: T'es pas dans la bonne aile du bâtiment. Faut que tu retourne dans le hall et... Je me rends compte que c'est un peu compliqué à expliquer. En plus, vu que le campus est limite désertique, s'il se plante, il ne trouvera jamais la salle qu'il cherche. Ça sera plus simple si je t'accompagne. Cette fac est un vrai labyrinthe quand on connait pas. Viens c'est par là. Je tourne les talons et reprend ma descente. Alors qu'on rejoint le hall et que je m'apprête à le traverse pour rejoindre l'aile opposée, je finis par demander: Tu suis des cours d'été c'est ça? Je sais que j'ai de la chance d'entré dans la catégorie des gens qu'on appel génie. Tout le monde ne s'entend pas forcément avec l'éducation. J'en connais même un paquet qui sont fâcher avec l'école. Je ne porte donc aucun jugement. Mais je dois bien avouer que je suis admiratif de ces gens qui se décident à reprendre des cours. C'est beaucoup plus courageux que moi qui me contente d'étudier dans des domaines où j'ai des facilités naturelles.

Codage par Libella sur Graphiorum





Surf, Surf Crazy!Ride the perfect waves. Say hi to the sky. Surf, Surf Sand! It’s a bikini wonderland! Summers on! And we’re gonna Surf, Surf Crazy!
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: C'est se que j’appelle une rencontre percutante. ft Ryan, le

C'est se que j’appelle une rencontre percutante. ft Ryan

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Campus :: Washington Hall :: Escaliers et couloirs-