Partagez| .

Maxine & Nell


Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 5753
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Maxine & Nell, le Mer 27 Juin - 18:38

Fiancé. Oui, voilà notre Nell fiancé. Pour de faux bien entendu, mais quand même… Alors que l’homme avait prévu un voyage en France afin de revoir ses parents perdus de vue depuis ses 19 ans, Avalon avait eu cette idée saugrenue qu’ils se fassent passer pour des fiancés pour l’arranger dans sa vie. Bien entendu, ils n’auraient rien à se promettre, pas à coucher ensemble, pas à être fidèle, juste pour les apparences, devant certaines personnes bien ciblées. Et puis, ça avait fait son petit bonhomme de chemin dans le cerveau du professeur, jusqu’à ce que lui vienne l’idée du siècle : emmener Avalon avec lui durant son voyage en France ! Oui, elle serait un soutien parfait et il montrerait ainsi à ses parents qu’il a une vie parfaite, bien que ce soit loin d’être le cas.


Juillet 2018, quelque part en banlieue de Paris.

Nell a demandé à sa colocataire de le laisser seul, le temps de trouver un peu de courage. Demain, ils sont invités à manger chez ses parents. Le trac monte et notre Nell d’habitude si motivé pour toutes les conneries du monde, a le cœur lourd. Il se dit qu’il en a loupé des choses et que tout a bien changé dans sa ville natale. Alors que le sommeil ne veut tout simplement pas venir, il décide de sortir faire un tour dehors. Il retourne dans des endroits qu’il connait bien, ou en tout cas qu’il pensait connaitre, puisque plus rien n’est à sa place. Bientôt, il se retrouve sur une place où jadis se tenait une grande statue désormais disparue. L’homme en tombe des nues, au point de dire bien fort sans se rendre vraiment compte : « Bon dieu, il est passé où l’oiseau qui pisse debout ?! » Ses bras l’en tombent…



Maxine A. Ghiotto
avatar
Inscrit le : 07/06/2018
Messages : 27
Avatar : Stephani Germanotta
Crédits : Eternal Lust.
Date de naissance : 07/06/1990
Mes rps :


DISPONIBLE (3/10)

— Floyd —

— Jayden —

— Nell —



Afficher


Re: Maxine & Nell, le Sam 30 Juin - 3:12

Rencontre à Paris
Nell
feat.
Maxine


 

 



 

 



La semaine de la mode, ou plus communément nommée "Fashion Week" avait commencé à Paris. Capitale française, ville lumière, ville de savoir et d'humanisme. Paris était armée jusqu'aux dents de nouvelles tenues, de nouvelles inspirations, de nouveaux stylistes et de nouveaux styles. Photographes, journalistes et créateurs s'étaient tous donnés rendez-vous afin de célébrer dans le brouhaha des cancans parisiens, leur nouvelle collection. A base de coups bas, de coups de putes et de coups de coudes. Le tout Paris s'était rendu au Grand Palais pour des défilés de haute couture impressionnants aux mannequins mornes et chiants. Bien entendu, j'avais été conviée pour présenter à mon tour ma nouvelle collection. Il fallait bien dire que cette semaine de la mode me mettait dans un état des plus stressants et des plus anxieux. Mais il fallait que je présente cette nouvelle collection, fraiche et haute en couleur au monde entier. Contrairement aux autres, mes mannequins se démarquaient. Certains par leurs humeurs, d'autres par leurs physiques. Je voulais quelque chose éclectique, et non formater. Les défilés m'énervaient au plus haut point. Qui avait envie d'acheter en voyant des femmes squelettiques qui n'avaient pas manger depuis Mathusalem, sérieusement ? Qui voulait s'imaginer dans ces tenues portées avec des mannequins qui avaient l'air de s'emmerder le plus royalement du monde ? Personne. La réponse était : personne.

La première nuit dans un hôtel n'est jamais agréable et quand elle l'est, alors c'est que c'est un bon hôtel. L'hôtel que j'avais pris n'en était pas uns et ce soir, une envie particulière me prenait. J'attrapais mon long manteau, une paire de chaussures de ville, et je partais me balader au rythme de la nuit. Un chapeau sur la tête et une paire de lunettes pour éviter que l'on me reconnaisse. Et je marchais, marchais et encore marchais. Le rythme de mes pas rythmant ma balade. Je prenais au plaisir les rames de métro, me mêlant à la foule tranquillement et rapidement, je me retrouvais sur une place, en banlieue, là où je n'avais jamais mis les pieds. Une voix survint autour de moi, s'étonnant de la disparition d'une statue. J'haussais un sourcil en l'écoutant et je venais rapidement près de lui. Le français, je le parlais couramment et j'articulais quelques mots pour demander, avec un accent très prononcé :"Vous cherchez la statue qui est là-bas ?" Un peu plus loin, à une rue plus bas, une énorme statue avec un oiseau était présente et je pointais du doigt la direction dans laquelle, celle-ci se trouvait. "Vous avez une histoire particulière avec cette statue ?" Je sortais une cigarette de ma poche pour en proposer une au brun qui se tenait devant moi.

️ Gasmask




Crushing you like a cockroach

©️ flotsam.
Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 5753
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Re: Maxine & Nell, le Lun 2 Juil - 7:54

« Ils ont osé la déplacer, ces cons là ? » demande Nell dans un ton qui prouve une évidence absolue, sans même se dire une seule seconde que c’est peut-être sa mémoire qui lui fait défaut, ou bien l’obscurité de la nuit. Il fronce les yeux, peu satisfait de cette annonce, avant d’accorder plus d’attention à la jeune femme qui est déjà en train de lui proposer une cigarette. Il hausse les épaules avec un petit sourire. Il ne fume pas normalement mais bon, rien n’a l’air bien normal dans son séjour à Paris donc il peut largement faire une exception. Il porte l’objet à sa bouche, attendant que la blonde lui allume avec son briquet. Ouais, il est pas chier, mais en même temps, c’est Nell… « Elle était bien là, la statue. Elle était parfaite au milieu de cette place ! » Oui, il n’en revient toujours pas comme vous pouvez le voir. Il remercie d’un coup de tête son interlocutrice pour la clope et tire une latte dessus avant de répondre à sa question.

« Rien de bien excitant… Je venais souvent dans le coin avec mes parents quand j’étais petit… » Et pourtant, il avait cessé vers l’âge de 13 ans, préférant aller trainer avec ses potes dans des quartiers bien moins famés. « Je jetais des miettes de pain au pied de la statue, pensant qu’il allait les manger… » Le professeur sait désormais que c’est impossible et idiot d’avoir pensé cela, mais ça le fait doucement rire d’avoir eu un jour une telle innocence. « Et on avait plein de théories fumeuses sur le pourquoi du comment de cette statue… » Nell hoche la tête vivement, prêt à confier ses plus grands secrets à ce sujet à cette parfaite inconnue. Faut dire qu’il n’est pas farouche le petit. « Mon père aimait me raconter que ça devait être une femme qui avait essayé de faire pipi debout comme un garçon, et qu’elle avait été puni et changé en oiseau ici pour que tout le monde la voit, car à l’époque c’était interdit pour les femmes de se montrer ainsi. » Nell aime bien cette explication d’ailleurs… Il se met en marche, tirant de nouveau sur la cigarette qu’il a dans le bec, en direction de la statue qui aurait été déplacée.



Maxine A. Ghiotto
avatar
Inscrit le : 07/06/2018
Messages : 27
Avatar : Stephani Germanotta
Crédits : Eternal Lust.
Date de naissance : 07/06/1990
Mes rps :


DISPONIBLE (3/10)

— Floyd —

— Jayden —

— Nell —



Afficher


Re: Maxine & Nell, le Mar 3 Juil - 1:35

Rencontre à Paris
Nell
feat.
Maxine


 

 



 

 



Curieuse, j'écoutais attentivement le brun délirer. Après tout, il m'amusait. Je l'écoutais poser une question rhétorique, demandant pourquoi ils avaient déplacer la statue. C'était la première fois que je venais, certes, mais la statue en question me semblait bien trop lourde pour qu'elle soit déplacée. C'était certainement possible mais je ne voyais pas vraiment l'intérêt de la faire bouger alors qu'elle était très bien placée. Sur l'autre place. Et non pas sur celle où le brun et moi, nous nous tenions. Un sourire venait pointer le bout de son nez sur mes lèvres lorsqu'il s'énervait un peu plus. Je lui tends une cigarette, qu'il accepte et je l'allume avec mon briquet à la suite de celle que j'ai au bout des lèvres. "Et l'idée que vous vous soyez trompé, ça ne vous semble pas plus logique ?" Je ris légèrement, attendant sa réponse. Je risque de me faire jeter mais je m'en fiche.

A la suite de ma question, s'enchainent les réponses et les anecdotes du brun. J'ai un peu de mal à comprendre ce qu'il me dit tant il parle vite, mais j'attrape les bribes pour en faire une suite logique. Je comprends alors un peu plus son attachement et je lâche un petit rire en comprenant l'histoire des miettes. "Ah ! Mais je comprends pourquoi vous y êtes attaché alors.." On dit souvent que l'enfance est une étape importante de nos vies, la meilleure, parce qu'après celle-ci, vient la découverte de la vie et des problèmes aussi. Son attachement me semblait beaucoup plus logique d'un coup. J'écoutais et je trouvais l'histoire jolie. Quoi qu'un peut trop sexiste à mon goût, et tu allais bientôt le savoir. "Votre histoire est très ... poétique ? Mais je la trouve très sexiste." Avec mon accent, tu risquais de ne pas comprendre alors je m'expliquais rapidement. "Je suis américaine alors j'ai peur que vous ne compreniez pas ce que j'essaye de vous raconter." Je riais bêtement, quoi qu'un peu gênée. Je me mettais en marche avec toi vers la statue en question.

Une fois arrivés, j'observais la statue. "Je la trouve très jolie mais je crois aussi que l'oiseau est un symbole de liberté et de paix. L'eau, comme une représentation de la continuité, non ?" On risquait de s'épancher sur un débat philosophique mais tant pis. Il était tard et le brun me semblait plutôt intéressant.

️ Gasmask




Crushing you like a cockroach

©️ flotsam.
Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 5753
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Re: Maxine & Nell, le Mar 10 Juil - 18:13



« Bah non. » Il répond telle une évidence, sans pour autant que son ton soit brutal. Il fronce les sourcils, cherchant à réfléchir, mais il finit par rapidement passer à autre chose en se remémorant ses vieux souvenirs. C’est l’avantage de Nell : il peut passer d’une chose à une autre en quelques fractions de secondes.

Il sourit lorsque la femme évoque son attachement au bout de pierre. Il n’y avait plus pensé depuis des années, mais c’est vrai qu’à être là, tout un tas d’émotions et de nostalgie s’empare du français. « Poétique, je ne sais pas, mais j’y croyais à fond à l’époque en tout cas. » Il hoche la tête. Il aurait crû tous les dires de son père de toute façon. Il était son exemple à l’époque. Il avait foi en cet homme plus qu’en n’importe qui d’autre et il se serait donner à son père corps et âme sans poser aucune question. Désormais, les choses sont bien entendues différentes après des années entières de séparation.

« Ça fait trois ans que je vis aux Etats-Unis alors si je ne vous comprends pas, c’est qu’il y a un souci ! » Il explose d’un rire plutôt naturel et amical, bon vivant. Le sexiste, il n’y avait pas spécialement songé. En même temps, c’était juste une vieille histoire. « J’te rappelle quand même qu’on n’a pas toujours vécu dans un monde où les femmes étaient aussi libres qu’aujourd’hui. » Dit-il tout de même pour défendre son histoire, bien qu’il soit conscient que la blonde a raison.

« Faut vraiment que je réfléchisse à un tel truc à l’heure qu’il est ? » Répond-t-il plutôt rapidement alors que son interlocutrice dit quelque chose de plutôt intelligent et pertinent. Nell observe la statue. Oui, c’est bien celle de son enfance, un peu dégradée avec le temps, mais sans plus de différences que ça. « La liberté, ok. La paix, pourquoi pas. Mais qu’est-ce que vient foutre l’eau la dedans ? » Il fronce les sourcils. Il n’a jamais été très fort en alégorie, métaphore ou tout autre figure de style, manière d’imager les choses, etc.



Maxine A. Ghiotto
avatar
Inscrit le : 07/06/2018
Messages : 27
Avatar : Stephani Germanotta
Crédits : Eternal Lust.
Date de naissance : 07/06/1990
Mes rps :


DISPONIBLE (3/10)

— Floyd —

— Jayden —

— Nell —



Afficher


Re: Maxine & Nell, le Hier à 14:18

Rencontre à Paris
Nell
feat.
Maxine


 

 



 

 



Sur la place, j'observe la réaction du brun. Un ton un peu brutal s'oppose au mien quand je lui propose le fait que la statue n'est jamais bougé mais qu'il s'est peut-être trompé de place. Un léger rire sors de mes lippes et je lui souris avec un air un peu résigné mais surtout, amusé. "Bon d'accord." Les hommes et leur logique, parfois, ça ne tourne pas rond. Je souris en coin. On embranche le pas vers l'autre place où se trouve la statue.

Je l'écoute me dire qu'il y croyait dur comme fer et forcément, je souris en tirant sur ma clope. "Je comprends, on a bien cru au Père Noël pendant des années alors l'histoire d'une statue, je comprends qu'on puisse y croire. D'autant plus que la statue est une preuve concrète." Je l'observe me raconter. Je ne savais pas qu'on pouvait trouver des gens aussi intéressants à cette heure-ci. Je jette ma clope en observant le brun.

Il me fait sourire et encore plus quand il me dit qu'il habite aux Etats-Unis. "Oh vraiment ? J'avais peur que mon français soit un peu trop rouillé ! Vous habitez où là-bas ?" Curieuse, je souris. Je retiens aussi qu'il commence à me tutoyer, je ris un peu. "Ca reste sexiste même si l'histoire n'est plus la même aujourd'hui et qu'on est en plein dans une révolution sexuelle et féministe."J'appuie mon regard sur le brun, souriante.

Le débat philosophique et poétique commence. Sa question plus rhétorique qu'autre chose me fait rire. "Justement, c'est encore plus drôle !" Je souris en coin en l'entendant appuyer mon analyse et je le regarde quand il s'interroge sur l'eau. "Il me semble que l'eau est l'un des symboles les plus utilisés pour représenter la continuité, l'infini." Je marque une pause. "Y a un poème d'Apollinaire sur l'eau, je me rappelle plus du nom ! ... C'est un pont super connu à Paris." Je grogne un peu, je n'aime pas quand ma mémoire me fait défaut.

️ Gasmask




Crushing you like a cockroach

©️ flotsam.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Maxine & Nell, le

Maxine & Nell

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Le reste du monde-