Partagez| .

Aksel | Your mind should be an open book.


Noor Macquarie
avatar
Inscrit le : 16/06/2018
Messages : 14
Avatar : Rosie Tupper
Crédits : © schizophrenic on bazzart (avatar)
Mes rps :
ElijahAksel
Disponible pour requête de tout genre.


Bloc notes : <br/>
~ no band-aids for the growing pains ~


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mathilda
• ÂGE : 19yo
• BLOC NOTE :


Aksel | Your mind should be an open book., le Lun 18 Juin - 20:55

Noor vérifie au moins six fois l’adresse et le numéro de l’appartement avant d’oser frapper à la porte. C’est la première qu’elle fait ça, et honnêtement elle a l’estomac qui s’agite. Elle a presque peur qu’il s’échappe de son corps, ou qu'il s'évapore. Elle ferme les yeux pour inspirer longuement. Ça va bien se passer, qu'elle essaie d'se dire.

Mais en vrai, elle a pas à douter. Elle a déjà fait ça, s’occuper de patients, elle leur parle, elle rédige des profils, paraît qu'elle a l’œil. Il semblait même qu’elle ait réussi à aider ce patient de la semaine dernière puisqu'il lui a confié ce matin qu'il se sentait mieux, que p't'être il voulait pas tant que ça s'foutre en l'air. Elle s'était sentie fière Noor, rassurée aussi, mais surtout utile. Cette fois, y'a rien qui change, à part le décor. C’est bien plus intimidant de s’immiscer dans l’espace de vie de son patient plutôt que de l’accueillir dans la neutralité d’un des bureaux du centre, mais ça fait parti du métier... Sans parler du fait qu’elle est seule aujourd’hui. Y'a pas son maître de stage dans la pièce d’à côté en cas de soucis, pas qu’elle ait déjà eu besoin de lui en pleine séance, mais c’est une sécurité qui lui manque là de suite maintenant, alors qu’elle patiente sagement devant la porte. Elle revérifie l’heure, la lèvre entre les dents. Elle est pas assez bête pour s'être trompée quand même, et lui il est pas assez bête pour avoir oublié ? Non. Calme toi Noor. C'est juste qu'il est chez lui, il a confiance et il angoisse peut-être aussi de recevoir une inconnue, professionnelle de santé, dans son appart'.

De toutes les manières, ils ont pas l'choix. Celui-là, il peut pas vraiment sortir de chez lui encore. P't'être pour ça qu'il a pas encore ouvert. Si elle se souvient bien de ce qui était écrit dans son dossier, et elle s’en souvient puisqu’elle l’a lu une vingtaine de fois avant de partir, Aksel Lennox, vingt-huit ans, a été blessé par une balle à la jambe il y a quelques temps. Un accident qui lui laissera des séquelles permanentes, raison pour laquelle l’hôpital a insisté pour lui obtenir un suivi à domicile. C’est la p'tite Noor, encore stagiaire, qu’on a choisi pour mener à bien cette mission. Ah elle s'était sentie fière, elle avait pas pu retenir une danse de la joie en sortant du bureau. Son psychologue et ses professeurs la jugeaient donc assez compétente pour s’en charger. Ils lui font confiance, et elle compte faire tout son possible pour évaluer ce garçon et ramener à l’hôpital les informations les plus pertinentes dont ils pourraient avoir besoin à son sujet. Croix de bois, croix d'fer.

La porte s’ouvre enfin, et elle sourit. Pas un grand sourire, elle est pas là pour faire ami-ami non plus, mais un sourire poli et qui se veut rassurant. Elle tend la main. « Bonjour, Noor Macquarie, je suis la psychologue qu’on vous a assigné pour ces prochaines semaines, puis-je rentrer ? »
Aksel M. Lennox
ADMIN ∎ Le ptit Grain D'Sel
avatar
Inscrit le : 12/05/2018
Messages : 310
Avatar : Nekfeu
Crédits : Afanen
Mes rps : Esvir#4 - Ryoichi - Marlon - Robbie - Les 4 fantastiques - Eli/Esvir - Noor - Johnny - Jayden
COMPLET


Bloc notes :

Afficher


Re: Aksel | Your mind should be an open book., le Mer 20 Juin - 14:58


Your mind should be an open book
Aksel X Noor
Aujourd’hui, y’avait la psy qui v’nait. J’ai vraiment b’soin d’ça, franchement ? Ptain ça m’gave. J’vais avoir droit à des théories sortie du cul d’Freud ou d’cette canaille de Françoise Dolto et ça va m’casser les couilles. J’aime pas parler d’moi, j’pas envie que les gens ils savent tout d’ma vie. Genre, c’est quoi l’intérêt ? Et puis ça va j’suis pas dépressif, merde. Genre, elle va surement m’dire l’contraire avec tous les cartons d’pizza et d’bouffe chinoise qui trainent partout, les cendriers qui sont pleins à rebord et les cadavre de bières qui ornent fièrement la table du salon. C’pas ma faute, j’vis tout l’temps comme ça. Ça n’veut pas dire qu’j’suis dépressif. P’tete qu’elle aura assez peur d’moi pour qu’elle parte en courant. L’hôpital m’avait appelé pour me présenter le psy qui m’était assigné. Direct après avoir raccroché, j’avais usé d’mes ruses informatiques pour en savoir l’plus possible sur cette Noor Macquarie. Avait-on aucun scrupule d’app’ler son gosse comme ça ? J’avais pas pu m’empêcher d’ricaner lorsqu’j’ai entendu c’prénom dans l’combiné. Mais c’était pas une blague, genre la meuf, elle s’appelait vraiment comme ça. Elle avait une bouille d’enfant la psy sur ses photos. L’genre de bouille qu’ta pas envie d’faire flipper en fin d’compte. Mais ptete qu’elle serait hyper casse couille et du coup, j’aurais pas d’scrupule à être désagréable avec elle. Et puis, c’était pas dit qu’je boiterais toute ma vie. Si j’faisais attention y’avait moyen qu’je m’en sorte indemne.

J’entends sonner, elle est là. J’inspire un grand coup et j’me lève à l’aide d’ma béquille. J’ai pas envie d’lui parler, putain. J’ouvre la porte et c’est une gamine que j’trouve en face d’moi. Elle avait l’air plus femme sur les photos. Elle s’présente. C’est elle. Merde. C’est chelou ça, non ? « Mais t’as quel âge ?! Elle est où ta mère ? » Dire bonjour c’est superflu. J’me recule pour la laisser entrer sans la quitter des yeux. « J’crois que j’ai pas trop l’choix, hein. ». Le tutoiement, c’est la vie. J’pas envie d’vouvoyer une meuf qui a l’air d’avoir douze ans et qu’je pourrais briser d’un claquement d’doigts. « Bière, café, eau  ? » J’sais pas moi, j’propose. J’hausse les épaules, j’m'y connais pas en psy. J’les ai toujours vu comme un espèce à part, genre une voie en disparition tellement j’ai aucun intérêt pour eux. J’suis pas fou, j’ai pas b’soin d’un psy, quoi. « Bon, ça va durer longtemps ? Parce que, j’ai la graille et  qu’mes potes doivent passer. » J’leur ai pas dit qu’y’avait une psy qui venait m’voir. D'ailleurs mes potes ne doivent pas v’nir aujourd’hui. Juste un mensonge, pour me débarrasser d’elle-même si elle est mignonne.



code by bat'phanie

 
Noor Macquarie
avatar
Inscrit le : 16/06/2018
Messages : 14
Avatar : Rosie Tupper
Crédits : © schizophrenic on bazzart (avatar)
Mes rps :
ElijahAksel
Disponible pour requête de tout genre.


Bloc notes : <br/>
~ no band-aids for the growing pains ~


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Mathilda
• ÂGE : 19yo
• BLOC NOTE :


Re: Aksel | Your mind should be an open book., le Jeu 21 Juin - 18:50

Le nez de Noor se retrousse sous la remarque. Ouais, elle va pas dire qu’elle s’y attendait pas non plus. C’est pas le premier à lui faire remarquer qu’elle a l’air d’avoir quatorze ans, elle-même devant le miroir elle peine à croire qu’elle en a dix de plus. Au début de son stage, y’a même un patient qui est parti la signaler au personnel du centre. Il a cru que c’était une gamine malade qui s’prenait pour un médecin. Quand elle y repense, elle en est encore vachement vexée, Noor. Mais bon. Elle se contente de sourire poliment quand il se décale pour la laisser rentrer, choisissant d’ignorer l’absence de salutation. Et le tutoiement. Elle veut pas lui faire peur.

Elle sait qu’elle doit pas juger Noor, quand elle rentre dans l’appartement, mais wow. C’est définitivement pas un pro du ménage son patient. Elle peut pas s’empêcher de se demander depuis combien de temps il s’est pas fait sa propre cuisine, ce Aksel, à la vue de tous les emballages de fast-food qui décorent la pièce. En réalité, elle a l’impression d’avoir mis les pieds dans le studio d’un p’tit étudiant de dix-huit ans, qui découvre c’que ça fait de vivre sans sa mère pour lui faire la lessive. Sauf qu’Aksel, il a vingt-huit ans annonçait son dossier. Alors elle garde l’information dans un coin de sa tête, parce que ça fait de lui un adulte qui n’a aucun problème à recevoir des inconnus en visite officielle dans un environnement… Sale, si elle peut se permettre. Elle le regarde se déplacer, et elle suppose qu’avec sa béquille il peut traverser son salon et jeter ses déchets. Son handicap n’a donc rien à voir avec l’état de la pièce, enfin, pas directement du moins. Bref. Elle verra bien ce qu’en dira la séance. « Non c’est bon, merci, elle répond quand il lui propose à boire. Elle a c’qu’il faut. Vous êtes d’accord pour qu’on s’installe au salon ? » Elle replace son sac qui était en train de glisser de son épaule, et pose une main sur l’une des chaises de l’appartement. Il s’assoie où il veut, dans son canapé, une autre chaise, par terre même si ça lui chante. Noor, elle, elle adopte ce siège. « Les séances durent une heure en général, et rien ne vous empêche de grignoter. » Elle veut pas se laisser déstabiliser par son attitude je m’en foutiste, elle a compris qu’il voulait pas d’elle chez lui, qu’il allait se cacher derrière des blagues et des grossièretés. Ça la rend un peu triste, ça la met mal à l’aise de s’imposer comme ça. Elle veut pas déranger les gens elle veut juste les aider. Mais comme lui avait fait remarquer son maître de stage, certaines personnes ont besoin d’être secouée avant de pouvoir changer, alors faut qu'elle arrête d'avoir peur. Du coup elle s’assoie. Comme ça. Sans demander la permission. C’est elle qui contrôle la séance, elle qui décide quand ça commence, et quand ça finit. Et c’est maintenant que ça démarre. « Donc. Aksel, c’est bien ça ? Je peux avoir votre date de naissance ? Et votre profession ? » Elle se penche pour sortir de son sac une feuille, son stylo plume et la BD qu’elle y a balancé rapidement avant de partir dans le but de s’en servir comme support pendant la séance, et elle le regarde. Go. « Comment vous allez ? Vous passez une bonne journée ? » Question bateau en guise d'introduction, mais faut bien passer par là.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Aksel | Your mind should be an open book., le

Aksel | Your mind should be an open book.

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Les logements-