Partagez| .

Que le bal masqué vénitien commence (libre)


Keleos K. Auditore
The Kindness inside her Heart
avatar
Inscrit le : 08/05/2018
Messages : 236
Avatar : Miranda Kerr
Crédits : Le cercle des secret,graphiorum
Mes rps : Crédit: Signature (crackle bones)

Yoshi








Bloc notes : Snoopi





Afficher


Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Ven 15 Juin - 11:09

Que le bal masqué vénitien commence
Cela fait plus d’un mois que je prépare ce bal masqué et il ne s’agissait pas d’un bal masqué organisait à la légère, il avait également un but précis. J’espère à travers celui-ci récolter suffisamment d’argent pour les sans abris de la ville. Après que je me suis préparée dans la pièce qui me servait de chambre autrefois dans le manoir, je suis descendu au rez de chaussée. J’avais préparer la grande pièce à l’intérieur, mais également le jardin pour cette soirée, il y avait quelques lumières dans le jardin pour éclairer, mais pas trop pour que cela soit lourd dans la décoration. J’étais nerveuse pire qu’à mon habitude quand j’organisais des soirées et des fêtes pour diverses personnes ou entreprises. cette soirée était très importante à mes yeux, je l’ai organisée pour la bonne cause.

Vérifiant encore de nombreuses fois qu’il ne manquait rien, mon père devenant surement fou à me voir faire des allers et venus me stop, pour lui tout été parfait et j’avais beau lui dire qu’il n’était pas objectif, qu’il disait cela parce que je suis sa petite fille, il restait sur ses positions. L’heure passait lentement à mon goût alors je monte à l’étage et installe de la musique pour !e détendre un peu. J’avais un peu chaud dans ma robe, je me laisse tomber sur mon vieux lit et regarde une photo de ma mère et moi quelques minutes. je souffle un bon coup, Final countdown de Europe me fit du bien.

Je descends définitivement prête à accueillir les premiers personnes qui viendront au bal. alors que les musiciens se sont installés dans un endroit stratégique pour ne pas gêner, j'avais également réussi à faire venir Eros Ramazotti pour qu'il chante à la soirée, on pouvait entendre leur musique depuis la grande porte d’entrée du manoir des Auditore et également dans le jardin. Dans le hall d’entrée se trouvait une urne, elle était là pour les dons, dans un côté de la grande pièce où aura lieu principalement le bal se trouvait un buffet au fond à gauche. Il y avait des petites choses à manger, j’avais opter pour un buffet froid principalement, il y avait également des serveurs un peu partout, il servait du champagne et pour ceux qui préféré d’autres alcool, il y avait également un bar où un barman servait un peu de tout. J’ouvre en grand la porte d’entrée et me présente au seuil de celle ci pour accueillir les premiers arrivants. Il y avait mon plus âgé des frères, il me salut et entre rapidement à l’intérieur accompagner d’une jeune femme. Je n’étais même pas au courant qu’il avait une petite amie enfin si cela en est une.

Lorenzo arrive à son tour, je souris en le voyant même avec son masque, je le reconnais entre mille, il vient déposer un baiser sur ma tempe et se glisse à l’intérieur. Mon sourire se faisait alors plus radieux, son passage avait fait envoler toute ma nervosité. J’accueille les personnes suivantes et décide de rentrer à l’intérieur pour rejoindre la grande salle qui se remplit à vu d’oeil. Je vais me chercher une coupe que je remplis d’eau. Oui, je triche un peu, mais je ne suis pas une grande fan d’alcool. C’est là que mon frère décide de me tirer sur la piste de danse, heureusement je sais danser sinon, j’aurais l’air ridicule. Je le regarde et je savais qu’à travers son regard, il y avait de la fierté. Je lui glisse un bisou sur la joue et le lâche pour m’approcher de quelques personnes qui sont venue au bal

- Bonsoir mesdames, messieurs, je vous souhaite une excellente soirée


© 2981 12289 0




Je donne un sourire sans savoir où ça le mène s'il peut consoler pour qu'il me revienne.
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Dim 17 Juin - 21:24

J'avais pas beaucoup de sous, mais j'avais cru comprendre que ce serait pour la bonne cause, alors j'avais mis un peu de côté en découvrant que les gains de la soirée iraient à des gens qui en auraient besoin, c'est  à dire à des sans-abris de la ville. Si j'avais eu assez de place et d'argent, je les aurais tous logés chez moi pour enrayer la machine, mais le monde n'était pas ainsi fait, et pas si bisounours non plus.

Je pouvais juste donner un coup de pouce à petite échelle. J'arrivais tout de mauve vêtue, dans la demeure Auditore. Si mes souvenirs étaient bons, il s'agissait probablement de la même famille que la jeune femme que j'avais rencontré lors d'un vernissage d'une jeune artiste. On verrait ce que la soirée nous réservait. Je n'avais pas prévu de venir faire des folies, simplement de penser à d'autres gens qui sont moins mal lotis que moi ce soir.

J'entrais dans la demeure sans vraiment être dans mon élément, visage masquée, une cape à capuche recouvrant ma tenue. J'étais vêtue d'une robe plus modeste que la plupart des convives, un costume de location qui ferait la soirée. Je n'avais plus qu'à croiser les doigts pour qu'il ne se passe rien de fâcheux qui pourrait les abîmer.

Une fois dans la place, je regardais tout autour de moi, me sentant de plus en plus déplacée mais à la fois ébahie. Je m'avançais au milieu de la pièce, et cherchais la maîtresse des lieux, tout en tapant du pied, pour battre la mesure... Eros Ramazotti en personne... On ne lésinait pas sur les moyens...

Je rabaissais la capuche de ma mante pour découvrir un peu mon visage. J'avais chaud.

Masque et robe.:
 



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Scar Blue
Tu ne peux pas faire partie du crew si tu n'as pas de cernes
avatar
Inscrit le : 10/05/2018
Messages : 968
Avatar : Magdalena Zalejska
Crédits : Noralchemist.
Mes rps :


Bloc notes :
RIGHT NOW

✞ Scar n'a pas validé son année de CI
✞ Devenue escort cet été
✞ Elle rentre de vacances à Paris
✞ Elle veut faire son 1er tatouage
✞ Elle n'a pas une vie stable

IN FRONT OF U
✞ Elle a la voix légèrement cassée
✞ Ses cheveux lui tombent au bas du dos
✞ Elle a un piercing à la langue + téton
✞ Elle mesure 1m75 pour 59kg



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lucie
• ÂGE : 19
• BLOC NOTE : Big up à Malbe, Manal, Vanessa, Alex et Hortie !


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Lun 18 Juin - 13:41

(Sa robe + son loup)

Scar s'regarde dans la glace, les yeux totalement défoncés. Elle n'a pas résisté, elle s'est fumé un pers dans son canapé, et maintenant elle se sent mieux, d'attaque à affronter cette soirée vip à laquelle elle a été invitée. Enfin, invitée. Oui et non. Un nouveau client, un certain Ivan Auditore veut l'y emmener. La quarantaine, propre sur lui, business-man. Elle ne peut pas se permettre de refuser une soirée à deux cent dollars, bien au contraire. Elle s'est soucieusement préparée, des longues minutes à tirer ses traits d'eye-liner et perfectionner les retouches sur son visage. Un chauffeur s'annonce devant son appartement en klaxonnant, Scar le rejoint, en poupée jolie, elle claque les verres de ses talons contre le trottoir, s'apprêtant à trouver son prince deux rues à peine à côté du manoir qui accueille l'évènement.
« Ivan, bonsoir. » sourit-elle légèrement, sage et distinguée. Elle se présente à lui et lui présente ses conditions. « Donc je suis censée être votre petite amie, c'est ça ? Nous nous sommes rencontrés sur la plage, tandis que je lisais un bouquin devant le couché de soleil et que vous sortiez de la mer au ralenti, comme dans Alerte à Malibu, et je vous ai prêté ma serviette en voyant que la votre était trempée. Je m'appelle Nevada, j'ai vingt-cinq ans et j'ai eu un vrai coup de coeur pour vous. Depuis qu'on s'est rencontrés, on ne se lâche plus. On vit quasiment ensemble et notre complicité saute aux yeux de tous. Ne vous en faîtes pas, ça sera crédible. Laissez-vous faire tout en y mettant un peu du votre. » commence-t-elle, sans même lui demander pourquoi il avait besoin de ses services ce soir. Ce n'est pas son problème après tout, elle, elle veut juste faire son travail. « Ah, et un petit détail important : je rentrerai à minuit, sous prétexte que ma meilleure amie ait besoin de moi plus que jamais. On se retrouvera aux toilettes pour l'échange d'enveloppe, c'est bon pour vous ? » elle lui offre un sourire qui se veut rassurant, il n'est clairement pas à l'aise à l'idée de mentir à sa famille, ça se voit. Scar le ressent mais s'accroche délicatement à son bras, exerçant une légère pression sur son biceps pour lui montrer son soutient.
« Bonsoir. Nevada, enchantée. » séduit-elle, alors que le faux couple est directement rejoint par des proches de Ivan, visiblement. La brunette lance un sourire confiant à son client, tandis qu'elle se penche à son oreille pour lui chuchoter qu'elle va faire un tour. Les yeux rougis, il lui faut de l'alcool pour faire passer les symptômes de la drogue. Avançant avec élégance jusqu'au bar, l'escort girl fait vaciller son regard entre plusieurs verres exposés, hésitante. Lequel de ces champagnes est le meilleur ? Elle voit en son métier l'opportunité de découvrir toute la luxure et le raffinement de ce nouveau monde. De quoi enrichir sa culture et bonifier ses désirs.


Des abysses de ton spleen à la cime de mon spliff
Voyage abyssal sous mon tapis sale, où résident des acariens aquatiques, de la marie-jeanne. Pour asthmatique, et des farines animales; est-ce admirable, fantastique ou simplement minable ?
Lucas Flint
avatar
Inscrit le : 26/06/2018
Messages : 74
Avatar : William Brent Unger
Date de naissance : 20/01/1993
Mes rps : Sujet disponible 0/5

Bal
Ryan
Jay
Vaughn
Laëna#2


Bloc notes :

Afficher


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Mar 26 Juin - 19:51

Alors que je franchie l'entrée de cet immense demeure, ma mère accroché à mon bras, je ne peux m'empêcher se que je fabrique ici. Je n'ai qu'une envie courir me planquer dans le sous sol de la maison parentale qui me sert de laboratoire depuis des années. Mais voilà, je suis coincé ici. Je n'ai même plus l'excuse de mes études pour m'éclipser puisque j'ai obtenue mon second doctorat. Je suis donc officiellement en vacances. Et même si j'ai prévu de faire plus d'heure au bar ou je bosse à mi-temps d'ordinaire, ma mère avait tout prévu en obligeant mon patron à me donner ma soirée. Elle savait donc que je n'avais absolument rien à faire de mieux ce soir. Aucune échappatoire possible. Elle a jouer avec ma corde sensible, prétextant que je ne passe pas assez de temps avec elle. Bon, elle n'a pas tort... Mais je la connais que trop bien. Maintenant que ma petite sœur à quitté la maison pour ses études et que mon aîné c'est marié, elle n'a plus que moi. Et si elle m'a traîné à cette soirée, ce n'est pas par pure charité. Non, c'est parce qu'elle espère que je rencontre quelqu'un.  Combien de fois c'est elle lamentée sur le fait que je préfère tripatouiller mes machines comme elle dit plutôt que de sortir rencontrer une gentille fille selon son expression.

Enfin, peu importe. Je suis là et je n'ai d'autre choix que de me mêler aux invités. Comme je m'y attendais, ma mère m'abandonne au bout de quelques minutes à peine. Bien plus vite que je ne l'aurais imaginer. Elle a va retrouver des amis à elle. Quel traquenard! Je me retrouve donc seul dans ce costume gris et argent qui me donne l'impression d'être sorti tout droit d'un autre siècle par son style, bien que ce dernier soit neuf. Je me demande où ma mère à trouver ce truc et combien cela lui à coûter. Je me sens coincé là dedans. Et je ne parle pas du masque qui me fait perdre au moins 50% de mon champs de vision. La musique est plutôt bonne ceci dit, c'est déjà un plus. Je dois également admettre que le décor est magnifique, mais dans cette maison cela ne doit pas être sorcier. Je n'ai pas l'habitude d'un tel luxe. De la poudre aux yeux tout cela. Je ne sais même pas chez qui je suis pour être honnête.

Comme dans toute grande soirée qui se respecte, il y a naturellement de quoi se nourrir et se désaltérer. Rien à voir avec la dernière soirée étudiante à laquelle j'ai participé pour fêter la fin des exams cela dit. Ici pas de gobelet en plastique et encore moins de bière tiédasse. Mais des serveurs et serveuses tirée à quatre épingles qui vous proposes boissons et amuse bouche. J'attrape un verre que je suppose être de champagne et le porte distraitement à mes lèvres en observant la foule et plus particulièrement les danseurs. Voilà bien une chose qu'on ne me verra pas faire car je n'ai absolument pas le rythme de la peau. Alors que je me demande bien se que je vais faire de ma soirée, je ne peux m'empêcher de lâcher un profond soupir.

Cillian Callahan
L’homme craint ce qu’il ne peut voir.
avatar
Inscrit le : 19/05/2018
Messages : 58
Avatar : Jesse Lee Soffer
Date de naissance : 23/04/1985
Mes rps :
Disponibilité RPG: Fermé
Si vous avez envie de RP avec Cillian, n'hésitez pas à demander en MP pour que je vous recontacte dès qu'une place se libère.

♦️ Keleos ♦️ Morrigan ♦️ Nyx & Mikkel ♦️ Gaëlle ♦️ Bal vénitien ♦️ Aimée



Bloc notes :
Mes deux amours, ma raison de vivre




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Mer 27 Juin - 16:47

Collectif

Cillian
Callahan

Que le bal masqué vénitien commence


Ce soir, c'était la soirée vénitienne. Cela faisait quelque temps déjà que les collègues me tannait pour que je les accompagne. Je dois bien avouer qu'une petite soirée dans ce genre ne peux que me faire du bien. Malgré tout, j'ai eu pas mal d'hésitation. Cela faisait quelque temps déjà que les collègues me tannait pour que je les accompagne. Face à l'insistance de mes compagnons d'armes, j'ai fini par craquer. Mais alors qu'il est temps de me préparer pour rejoindre mes camarades à cette petite fête, je suis sur le point de changer d'avis. La nounou des jumeaux me rassure en me disant que tout se passera bien pour eux. De toute manière, elle a l'habitude. En plus, elle a fait du tellement bon travail pour réaliser mon costume. À l'origine, je ne voulais que louer un déguisement pour la soirée, mais elle a tenu à le faire elle-même. Et devant le résultat, je dois avouer que j'apprécie son travail. Cette femme est une vraie perle pour moi. Je suis heureux de l'avoir trouvé.

Quoiqu'il en soit, à l'heure prévu, mon collègue vient sonner à ma porte. On a décidé de faire un voyage groupé. J'ai l'impression d'être de nouveau adolescent. Mais cela prouve la bonne ambiance qui règne au sein de la caserne. J'ai l'impression de faire partie d'une grande famille. Dans la voiture, on rigole bien et on se met dans l'ambiance. En plus de faire la fête, on va faire une bonne action. Quand je les entends en parler, j'ai l'impression qu'ils ont cela dans le sang. On n'embrasse pas une carrière de pompier ou secouriste si on n'aime pas venir en aide aux gens. Seulement cette fois, nos vies ne seront pas mises en danger.

Une fois arriver, j'attache mon masque et mets mon chapeau haut de forme qui complète la tenue. J'ai l'impression d'être un dandy, cela m'amuse. C'est tellement loin de moi. Je ne suis pas tellement sûr de coller au thème, mais au moins, je fais dans l'élégance. Alors que je franchis le seuil de l'imposante demeure des Auditore, je ne peux m'empêcher d'avoir une pensée pour mon épouse. Elle aurait beaucoup aimé cette soirée. Je chasse rapidement cette pensée de mon esprit. Ce soir interdiction à la morosité.

Alors que notre petit groupe rejoint la salle principale, je constate avec plaisir que l'endroit est déjà envie de monde. Certains sont déjà en train de danser tandis que d'autres discutent en petit groupe un peu partout. D'autres encore reste solitaire à siroter une coupe de champagne ou manger des petits fours. Parmi les convives, je distingue rapidement une jeune femme qui se déplace allant d'une personne à l'autre. Certainement notre hôtesse. Je ne serais pas dire de qui il s'agit à cause du masque. D'ailleurs difficile de savoir si je connais quelqu'un avec tout ces visages cachés. Alors que je suis plongée dans mon observation, je n'ai pas remarqué que mes collègues m'ont planté là pour aller se noyer dans la masse.

Pour ma part, j'ai un peu de mal à me mettre dans l'ambiance. Histoire de me donner une contenance, j'attrape une coupe de champagne et tente de me frayer un chemin parmi les invités. Alors que je recule d'un pas pour éviter une collision, je bouscule légèrement une personne qui se trouve derrière moi. Je me retourne pour voir sur le pied de qui je viens de marcher.

"Excusez moi. J'espère que je ne vous ai pas fait mal."





Cette insupportable colère qui étouffe le chagrin au point que le souvenir de l’être aimé n’est plus qu’un poison dans tes veines.Et un jour tu te surprend à souhaiter que la personne aimée n’aie jamais existé pour être libéré de ta peine.
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Dim 1 Juil - 3:27

Je cherche désespérément un endroit pour sortir de la foule, et contrairement aux autres convives, l'idée de boire du champagne ne me motive pas du tout ce soir. Je fais plutôt main basse sur un verre d'eau pétillante, j'avais avant tant besoin de bien m'hydrater et me désaltérer avant de passer à autre chose. Je ne sais plus comment j'ai fais pour me frayer un chemin pour me rafraîchir le gosier, ni comment je m'étais retrouvé bringuebalée finalement, verre à la main vers un autre pan de la salle.

Je voulais me dégager de deux personnes un peu trop imposante quand je sentis une résistance au niveau de mon cou et le tissu de ma cape être retenue par quelque chose. Comme je ne cherchais pas à me faire étrangler inutilement, je revenais quelques pas en arrière, et senti le poids d'une chaussure délester mon habit. C'est à peu près à cet instant, que je renversais sans le vouloir un peu de mon verre d'eau sur les chaussures d'un monsieur (Lucas) quand un autre me marchait sur le pied (Cillian):

-Mais merde à la fin!, jurais-je bien malgré moi. Ce n'était pas forcément le lieu le plus adapté à ce genre de langage, mais c'était tout ce qui avait réussi à sortir de ma bouche sur l'instant, bien malgré moi.

Je me tournais vers le maladroit (Cillian) et lui souris:

-Pas bien grave, excusez-moi pour le juron, c'est pas tourné contre vous mais contre moi et ma maladresse...

A ces mots je me retournais vers l'autre personne (Lucas):

-Pourriez-vous m'excuser également, s'il vous plaît... J'espère que vos chaussures n'ont rien et ne sont pas en matériel imperméabilisé ou fragile...



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Lucas Flint
avatar
Inscrit le : 26/06/2018
Messages : 74
Avatar : William Brent Unger
Date de naissance : 20/01/1993
Mes rps : Sujet disponible 0/5

Bal
Ryan
Jay
Vaughn
Laëna#2


Bloc notes :

Afficher


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Jeu 5 Juil - 17:34

Je ne sais pas depuis combien de temps je suis là. J'ai l'impression que le temps c'est arrêté. Et je m'ennui.... A en crever. J'y vois rien et je commence à avoir sérieusement chaud engoncé dans ce costume. Je me sens ridicule c'est horrible. Je maudis ma mère de m'avoir convaincu de l'accompagner. Mais le pire est a venir. Je la vois soudain qui se fraye un chemin dans la foule accompagner d'une demoiselle. Je ne sais pas qui se cache derrière le masque et pour être honnête je m'en fou. Ma mère va me coller cette fille dans les pattes en espérant que je ne sais quelle histoire d'amour viendrait à naître. Ma chère maman, désolé de te décevoir, mais ça ne sera pas pour ce soir. Merci la foule! Je parviens à disparaître avant qu'elle m'ait mit la main dessus. Je pense être sauvé et pouvoir me trouver un coin ou me planquer quand patatras... Je me retrouve avec je ne sais quel liquide sur les pieds. Décidément cette soirée va me rendre dingue. Je me moque pas mal de mes chaussures, mais le costume... Il ne manquerait plus que ma mère me passe un savon en rentrant parce que j'ai foutu en l'air cet objet de torture.

Je ne sais pas trop se qui c'est passé, mais je crois comprendre qu'un homme à du bousculer la demoiselle maladroite. Donc le responsable c'est lui. Je ne sais pas pourquoi mon cerveau rentre en action et analyse la situation. C'est le genre de chose qui se déclenche tout seul chez moi. La jeune femme s'excuse et s'inquiète pour mes chaussures. Voilà une première pour moi. Mais comme à chaque fois qu'une représentante du sexe opposé m'adresse la parole, mon cerveau bug. Heureusement que je porte un masque finalement cela évite de voir mon embarras. Je fini cependant par réussir à articuler: Pas de problème pour mes chaussures. Mais je peux savoir se que vous buviez? C'est pour éviter les tâches sur mon pantalon.

Ben oui en tant que petit génie de la science je pense être capable de trouver le moyen de créer une réaction chimique pour faire disparaître les traces. Faut juste espérer que la solution ne mange pas le tissu comme cela a déjà put m'arriver. Remarquez qu'il n'y a plus de problème de tâche quoiqu'il en soit.




Quand je l'ai embrassé,
ça a été la fin de la vie telle que je la connaissais.

Justayne
Cillian Callahan
L’homme craint ce qu’il ne peut voir.
avatar
Inscrit le : 19/05/2018
Messages : 58
Avatar : Jesse Lee Soffer
Date de naissance : 23/04/1985
Mes rps :
Disponibilité RPG: Fermé
Si vous avez envie de RP avec Cillian, n'hésitez pas à demander en MP pour que je vous recontacte dès qu'une place se libère.

♦️ Keleos ♦️ Morrigan ♦️ Nyx & Mikkel ♦️ Gaëlle ♦️ Bal vénitien ♦️ Aimée



Bloc notes :
Mes deux amours, ma raison de vivre




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Jeu 5 Juil - 20:04

Collectif

Cillian
Callahan

Que le bal masqué vénitien commence


Voilà se que j'appelle une réaction en chaîne. Alors que je marchais sur le pied d'une jeune femme, celle ci renversa son verre sur les pieds d'un autre invité et lâcha un juron. Ce dernier était certes plutôt disgracieux dans la bouche d'une demoiselle, mais tout a fait naturelle dans de tel circonstance. Ce décalage avec le milieu dans lequel on évoluait me fit doucement sourire. Au moins sa réaction ne manquait de pas fraicheur. La jeune femme me regarda à travers son loup et m'expliqua que cela ne m'étais pas destiné mais qu'elle s'en prenait à elle même. J'avais la drôle de sensation de la connaitre mais sans pour autant la reconnaitre. Je croise tellement de monde avec mon boulot, c'est peut être normal qu'à la longue je finisse par croire que j'ai déjà rencontrer tout le monde.

"C'est de ma faute de toute manière. J'aurais du faire plus attention où je mets les pieds. Quoique je dois admettre qu'avec des péniches pareil c'est pas toujours évident."

Je me tourne ensuite vers le second membre de notre petit trio qui lui même prenait la chose plutôt bien. Je peux comprendre son désarroi si le costume qu'il porte est une location.

"Je vous dois des excuses à vous aussi jeune homme. Sans ma maladresse vous ne vous poseriez pas ce genre de question."

Je regarde mes deux interlocuteurs tour à tour. Avec ces masques c'est pas évident de voir à qui on parle et à définir les expressions de chacun. Du coup, je suis un peu perturbé.





Cette insupportable colère qui étouffe le chagrin au point que le souvenir de l’être aimé n’est plus qu’un poison dans tes veines.Et un jour tu te surprend à souhaiter que la personne aimée n’aie jamais existé pour être libéré de ta peine.
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Sam 7 Juil - 10:37

Je suis un peu soulagée de n'avoir pris aucun alcool alors je peux rassurer bien vite le jeune homme( Lucas). Je souris et expliquais:

-Ce n'est que de l'eau gazeuse... Donc je ne pense pas que ça ait grosse incidence sur votre costume. Au pire, s'il faut que je vous le nettoie ou que je vous paie une facture de teinturier je suis prête à rembourser les dégâts.

Même si ce genre de faux frais ne m'arrangeaient pas, je pouvais très bien le faire, surtout que je n'aimais pas porter préjudice aux autres et que ça me ferait plaisir de réparer ma bêtise, d'une manière ou d'une autre, puisque celle-ci était rattrapable. Je pouvais pas en dire autant de toutes les bévues que j'ai faite dans ma vie.

Je restais fixée ensuite quelques secondes sur les yeux de l'autre homme (Cillian) ,que j'entrevoyais vaguement à travers le loup. Eux et sa voix avaient ce quelque chose qui ne m'étaient pas étranger. Je suis un peu frustrée de cela mais en même temps mon sourire s'élargit un peu plus, car le ton avec lequel il parle de ses pieds me donne franchement envie de rire:

-Y'a pas mort d'homme vous savez. Et je suis sûre qu'elles sont parfaites comme elles sont vos "péniches".

Après tout, on est comme on est. Je tirais ensuite la langue même si c'était d'un compliqué de se sentir libre de ses mouvements avec ce masque, et d'un ton humouristique je rajoutais:

-En cas de neige, on pourra compter sur elles pour déblayer...

Je ne savais pas si mon humour allait faire rire mais je voulais dédramatiser la situation, au moins pour qu'on ait pas à se regarder dans le blanc des yeux un peu gênés.

En attendant, j'ai trouvé très sympa et courtois de sa part de s'excuser auprès de notre catastrophé (Lucas). J'essayais de décongestionner la situation et fis encore un peu d'humour:

-Par contre je vous inviterai pas à danser sinon vous allez devoir payer une assurance vie à vos pieds, on sait jamais, avec ma maladresse légendaire... Mais qu'est-ce que vous diriez qu'on se rapproche du buffet? J'ai une faim de loup.


Et surtout c'était une excuse toute trouvée pour ne pas me retrouver collée-serrée avec un autre homme que celui qui occupe mon cœur.
En attendant, c'était le programme qui me paraissait le moins risqué et le plus viable sur le moment. Je n'obligeais aucun des deux à me suivre, mais moi j'irai, de toute manière, car j'ai vraiment le ventre qui gargouille et que je serais capable d'avaler un éléphant. Je suis comme ça. Je peux engloutir pas mal même si les jours qui suivent je dois compenser par d'intensives séances de sport. Ce qui est loin de me gêner puisque j'adore ça, et que j'en fais souvent pour le plaisir.



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Keleos K. Auditore
The Kindness inside her Heart
avatar
Inscrit le : 08/05/2018
Messages : 236
Avatar : Miranda Kerr
Crédits : Le cercle des secret,graphiorum
Mes rps : Crédit: Signature (crackle bones)

Yoshi








Bloc notes : Snoopi





Afficher


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Sam 7 Juil - 11:20

Que le bal masqué vénitien commence
Je flânais entre les groupes qui s'étaient former un peu partout, j'entamais souvent la discussion et puis j'allais dans un autre puis mon estomac grogne me précisant qu'il avait faim, heureusement j'étais seulement avec Lorenzo qui avait les yeux rieurs , je lui mets une tape sur le bras et me mets à sourire.

- Tu as fini de te moquer ? Espèce de vilain.

Je me mets à sourire et puis je file derrière le bar. J'attrape une pomme et croque dedans, mon frère lève les yeux au ciel habituer à mon amour pour les pommes. Je lui fais un clin d'oeil quand une femme l'aborde, je les laisse et me dirige vers un groupe vers qui je ne me suis pas encore dirigée tout à l'heure. (Cillian, Morrigan et Lucas) Je croque dans ma pomme et avant que je n'arrive à eux, j'avale rapidement le morceau que j'ai croquer.

- Bonsoir Messieurs et mademoiselle, j'espère que la soirée est à votre goût ?

Dis je avec un sourire radieux et puis jette un regard vers mon autre frère accompagner de la jeune fille, elle m'avait l'air bien jeune ou je me trompais mais j'allais devoir avoir une discussion avec lui car ni moi, ni le reste de la famille était au courant qu'il voyait une femme. Je reprends mon attention sur le groupe et croque dans ma pomme pour oublier un peu tout cela. Je choppe u serveur avec la vaisselle sale et lui met le rognon sur le plateau

- Allez me jeter cela jeune homme et descendait à la cave, il y a d'autres bouteilles de champagnes pour la soirée

Il hoche la tête et file à toute vitesse, bon garçon. Je souris au groupe

- Excusez moi mais un de ses deux hommes voudraient bien venir sur la piste de danse dansait ?

Au pire, je peux toujours demander à Lorenzo et briser les rêves de la fille qui lui faisait les yeux doux à travers son masque. Je n'étais pas jalouse loin de là mais j'aimais décourager la gente féminine, si elle restait c'est qu'elle était motivé sinon cela voulait dire qu'il s'agisserait juste d'un passe temps et mon frère méritait bien mieux


© 2981 12289 0




Je donne un sourire sans savoir où ça le mène s'il peut consoler pour qu'il me revienne.
Indylla C. Vansaphire
The Princess of your heart
avatar
Inscrit le : 09/02/2018
Messages : 282
Avatar : Amber Heard
Date de naissance : 19/07/1989
Mes rps :

~ Mes partenaires de rp's ~

BarthelemyStefan






Bloc notes :

~ Ma vie, c'est aussi ... ~

❧ Barthelemy, tu es mon paradis, mais je suis peut-être ton enfer ...



Tu ne peux plus fuir, cette fois tu vas devoir rester et écouter ce que j’ai à te dire : Je t’aime. Je t’aime à un tel point que ça me dévore... Je t’aime tellement, et je sais que tu m’aimes aussi. Je t’en prie, dis moi que tu m’aimes... Dis moi que tout ce qu’on s’est affligé, tous ces mensonges, toutes ces trahisons, toutes ces disputes avaient une raison d’être. Dis moi que c’était pas pour rien... J’aurais jamais cru qu’on pouvait se faire du mal en s’aimant trop. Mais peut être que si.



❧ Mon mari, mon droit à l'erreur ...



Tout le monde a le droit d’être amoureux de la mauvaise personne au mauvais moment. Ce serait bizarre sinon. Les adieux les plus difficiles sont ceux qui n’ont jamais été dits ou qui n’ont jamais été expliqué. Cependant, dans toute séparation, il y a la promesse d'une jouissance : celle d'être à nouveau à soi !



❧ Infirmière, mon métier, ma passion ...



Le plus beau des métiers, c'est de vivre de sa passion !




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Rapunzelle
• ÂGE : 24 ans
• BLOC NOTE :


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Mer 18 Juil - 21:16


Que le bal masqué vénitien commence !
 Il n'existe aucun secret qui ne puisse être découvert, on ne peut rien cacher dans le monde civilisé. Notre société est comme un bal masqué, chacun y cache sa véritable nature et la révèle par le choix de son masque ...
Ce soir, un grand bal sur le thème vénitien, était donné au manoir des Auditore, l’une des famille les plus influentes de la ville. La raison ? Une récolte de fond pour des causes humanitaires. Quelle belle cause ! Pour une fois qu’une famille puissante s’en soucie, je ne comptais pas rater l’occasion. Les invités étant triés sur le volet, j’avais fait jouer de mes connaissances afin de me procurer une invitation. Ce soir, j’avais décidé de m’y rendre seule. Et je comptais bien être la reine du bal !

Pour ce faire, j’avais parcouru tous un tas de magasins avant de trouver la perle rare. Une robe de princesse, rose poudrée avec de la dentelle. Un rêve éveillé. En ce qui concerne le loup, j’avais opté pour un masque asymétrique de couleur argenté afin qu’il se marie bien avec la couleur de ma merveilleuse robe. Pour la coiffure ? J’avais joué la carte de la sobriété : Une petite couronne de fleurs roses, s’enroulait autour de ma tête, mes cheveux ondulés et soigneusement déposé sur mon épaule. Classe, sans extravagance. Quand je me vis dans le miroir, je n’en croyais pas mes yeux. Si Barthelemy m’avait vu, il serait certainement resté sans voix. Cet accoutrement, ce n’était pas dans mes habitudes … Moi qui était si négligée en tant normal. Afin d’immortaliser le moment et d’avoir une preuve à montrer à mes collègues qui ne me croiraient certainement pas, je prix quelques photos en mode « selfie » et dans ma glace.

Enfin prête, je pris un taxi et je me rendis au manoir des Auditore. Arrivée là-bas, je me sentais un peu anxieuse. Tout était si … Epoustouflant. Je n’en revenais pas. Tout était parfait.  La décoration, les petits fours, l’ambiance. Dans toute cette population, je me sentais un peu mal à l’aise dans ma robe de princesse des années 1800. Timidement, je m’approcha du bar et je demanda un petit remontant, observant en silence les gens qui dansaient et s’amusaient tout autour de moi …



(c) Miss Pie



You make me love you so hard ...
Il y a des chansons qui nous donnent envie de danser. D’autres, qui nous donnent envie de chanter à tue-tête. Mais les meilleurs chansons sont celles qui nous ramènent à l’instant précis où on les a entendus pour la première fois  ...♛ by endlesslove.
Lucas Flint
avatar
Inscrit le : 26/06/2018
Messages : 74
Avatar : William Brent Unger
Date de naissance : 20/01/1993
Mes rps : Sujet disponible 0/5

Bal
Ryan
Jay
Vaughn
Laëna#2


Bloc notes :

Afficher


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Mer 25 Juil - 14:44

L'homme qui est à l'origine du petit incident me présente également des excuses en qualifiant ses pieds de péniches. Je jette machinalement un coup d’œil vers le sol avant de hausser les épaules pour indiquer qu'il n'y  a pas de mal. J'ai beau avoir 25 ans, je crains plus la réaction de ma mère quand elle verra les tâches sur mon pantalon qu'autre chose. Mais la jeune femme me rassure en m'expliquant qu'il ne s'agit que d'eau gazeuse avant de proposer de payer le teinturier. Je ne suis pas du genre à l'aise avec les femmes, d'accord, mais j'ai quand même certains principes et franchement, je ne vais pas faire tout un cake pour quelques goutes d'eau. Tracassez pas. Ma mère me tuerais si elle apprenait que je fais payer la facture à une jeune femme. La conversation s'enchaine ensuite avec une petite pointe d'humour de la part de la demoiselle sur les pieds de celui qui était à l'origine de cette petite réunion. Je souris légèrement même si j'ai un peu de mal avec ce genre de banalité. Je suis sur le point de m'éclipser, sentant mon QI baisser dangereusement. Cela n'a rien de méchant envers mes interlocuteurs, j'ai cette sensation avec la majorité des gens qui croisent ma route. Même avec ma propre famille. Bon d'accord, dès qu'une conversation ne tourne pas autours de sciences, j'ai l'impression de parler à des idiots. C'est le genre de chose qui explique pourquoi j'ai très peu d'amis mais je m'en fou. Quoiqu'il en soit, une seconde jeune femme se joint à nous et demande si la soirée est à notre goût. Je retiens de justesse la réponse qui me brûle les lèvres ne voulant pas paraitre impoli. Je ne vais tout de même pas lui balancer tout de go que je préférais être ailleurs. J'imagine que si elle demande cela c'est parce qu'elle est sans doute l'organisatrice de cette soirée et ma mère m'a apprit les bases de la vie en société. Cela à parfois du bon d'avoir un cerveau qui tourne vite. Ça m'évite les bourdes de ce genre. J'articule cependant une réponse: Très bien merci. Je me retrouve coincé entre une invitation à aller au buffet ou danser. Je suis sur le point de décliner les deux offres quand ma mère entre de nouveau dans mon champ de vision, toujours en compagnie de la même inconnue. Ok, il est grand temps de battre en retraite. J'offre mon bras à la jeune femme qui vient de nous rejoindre en me raclant la gorge: Si vous ne craignez pas de danser avec un empoté, je serais honorer de vous accorder une danse. Je suis un génie scientifique et je n'ai aucune honte a admettre mes défauts. Pas comme certains. C'est pas toujours facile, mais j'évite de prendre les gens de haut, de me croire supérieur, juste parce que la nature m'a doté d'une grande intelligence. J'avais franchement pas prévu de danser, mais si cela garde ma mère loin de moi, j'ai pas le choix.




Quand je l'ai embrassé,
ça a été la fin de la vie telle que je la connaissais.

Justayne
Cillian Callahan
L’homme craint ce qu’il ne peut voir.
avatar
Inscrit le : 19/05/2018
Messages : 58
Avatar : Jesse Lee Soffer
Date de naissance : 23/04/1985
Mes rps :
Disponibilité RPG: Fermé
Si vous avez envie de RP avec Cillian, n'hésitez pas à demander en MP pour que je vous recontacte dès qu'une place se libère.

♦️ Keleos ♦️ Morrigan ♦️ Nyx & Mikkel ♦️ Gaëlle ♦️ Bal vénitien ♦️ Aimée



Bloc notes :
Mes deux amours, ma raison de vivre




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Jeu 26 Juil - 20:24

Collectif

Cillian
Callahan

Que le bal masqué vénitien commence


Après nous être tous mutuellement excusé, je ne pus m'empêcher de faire une remarque sur la taille de mes pieds. Bon d'accord, j'étais loin de devoir aller me chausser chez les cordonniers pour clown, mais un peu d'auto-dérision ne faisait jamais de mal. La jeune femme répondit à ma petite blague par une autre remarque sur mes pieds que je prenais également à la rigolade. Le ton était donné. Pourtant, en l'entendant, j'avais de plus en plus la sensation étrange qu'elle ne m'étais pas inconnue. Alors que le second jeune homme de notre petit groupe laissait sous-entendre que sa mère lui avait inculqué suffisamment de galanterie pour ne pas faire payer la facture d'un éventuel pressing à une dame, mon regard fut attiré par une demoiselle dans une splendide robe rose. Je fus cependant rapidement ramené à ce qui se passait plus proche de moi par l'arrivée d'une nouvelle venue. À sa question, j'ai rapidement déduit que c'était notre hôtesse. J'avais eut l'occasion de rencontrer Keleos quelques semaines plutôt alors qu'elle promenait ces chiens et que j'étais de sortie au parc avec les jumeaux. Mais avec ces fichus masques, je n'étais pas sûr que se soit bien elle. Si elle avait des sœurs ou des cousines, je me serais retrouvé comme un con. Du coup, j'optais pour une réponse simple.

"Tout est parfait. Bien que je n'ai pas encore eut le temps d'aller tester le buffet."

Je reportais mon attention sur la première jeune femme et tout en souriant, je déclarais à son attention :

"Mais il me semble que nous étions sur le point d'y remédier n'est ce pas."

Vu que le jeune homme venait d'accepter l'invitation à danser de Keleos, je ne trouvais pas cela grossier de ma part d'agir de la sorte. J'offrais donc mon bras à cette mystérieuse inconnue tout en continuant à me demander si je la connaissais où pas.

"Si mademoiselle veut bien me faire l'honneur."

Ajoutais-je avant de porter mon regard sur les deux autres membres de notre petit groupe :

"Monsieur, Madame. Cela a été un plaisir que d'échanger quelques mots avec vous."

Ouais, ca faisait un peu snob, je devais l'admettre. Mais je me prêtais au jeu qui allait avec mon costume. Il y a bien un dicton qui dit "A Rome, on s'habille comme les Romains" ou un truc du genre non ? J'appliquais donc le principe, une lueur amusée et espiègle dans le regard. Je me laissais doucement, mais sûrement prendre par l'ambiance de fête. Un des amis avec qui j'étais venu me fit un signe de la main auquel je répondais. Lui aussi avait une demoiselle à ses côtés. Le connaissant, je savais pertinemment qu'il n'allait pas rester sage. De mon côté, j'ignorais encore comment allait ce terminé cette soirée. Mais contrairement à mon camarade de travail, je n'avais pas pour objectif de me soulever une poulette comme il l'avait si joliment annoncé en chemin. En tout cas, tout le monde avait l'air de bien s'amuser.





Cette insupportable colère qui étouffe le chagrin au point que le souvenir de l’être aimé n’est plus qu’un poison dans tes veines.Et un jour tu te surprend à souhaiter que la personne aimée n’aie jamais existé pour être libéré de ta peine.
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Mar 31 Juil - 1:42

Une flopée de beau monde se succédait ce soir ici, dans des atours tous aussi diverses que de couches sociales qui devaient se côtoyer dans la salle : des jolies femmes portant des sublimes toilettes et des hommes tout aussi élégants. La femme que j'identifiais comme la maîtresse des lieux, était la seule que j'étais sûre de connaître, puisque nous nous étions déjà rencontrée et avions même passé une bonne soirée ensemble. Et c'est à peu près tout même si l'homme aux péniches me paraissait bien plus familier que d'autres. Si j'avais réussi à me concentrer parmi tout ce brouhaha, j'aurais reconnu Cillian au son de sa voix. Ses yeux auraient été un bon indicateur, car il avait un regard à en faire tomber plus d'unes, seulement avec les masques, il était plus difficile d'en deviner les contours et ceux portés nous obstruaient aussi partiellement la vue.

Je détaillais la robe de la jeune femme, et à côté, il était vrai que je faisais pâle figure même si je n'étais pas spécifiquement complexée par mes frusques. Je n'étais pas là pour faire le concours de qui est la plus belle ou pas. J'étais juste simplement contente de la voir et ce n'est que pour respecter le thème de la fête que je préservais mon anonymat, sinon j'aurais été contente de m'annoncer à elle. J'étais aussi bien heureuse de ne pas m'en tirer avec une facture de teinturier qui m'aurait demandé plus de sacrifices à opérer sur mon budget shopping, même si l'excuse invoquée par le jeune homme me défrisait. Ce n'était pas de sa faute cela dit si sa mère était un peu vieux jeu.

Bref, pas étonnant que la beauté de la jolie Italienne ait éclipsé ma présence en deux secondes chronos auprès du jeune homme (Lucas) et pendant un petit laps de temps, je pensais bien que j'irai faire un tour, toute seule à ce fameux buffet en voyant débarquer le petit bonbon rose de la fête (Indylla) qui semblait avoir accroché l'oeil de mon autre interlocuteur (Cillian) .

-Tout va bien Signora Auditore... Merci pour votre invitation...

Je décochais un regard admiratif au gentleman qui me proposais son bras et m'y suspendais respectueusement. Je n'allais pas décliner l'offre que j'avais moi-même initiée. J'étais ravie de ne pas me retrouver toute seule au fond même si je n'avais besoin de personne pour savoir m'amuser.

-Bien volontiers, monsieur.


Je jouais le jeu, je le trouvais plutôt rigolo ce type et j'aimais bien me mettre dans la peau d'un personnage, comme il pouvait m'arriver de le faire parfois quand on animait des ateliers à la bibliothèque:

-Tout l'honneur est pour moi, fis-je en souriant narquoisement en adoptant une voix de fausse duchesse sortie de je ne sais pas où. Mademoiselle, monsieur... Que votre danse vous soit profitable..., gloussais-je malicieusement après avoir fait un clin d’œil à Keléos pour lui faire comprendre de foncer.

Je l'accompagnais jusqu'au buffet, hochant la tête poliment en guise de bonjour à la personne qui avait salué mon partenaire de déconnade. Une fois arrivée là-bas, je lui fis une sorte de révérence à l'ancienne, pour le remercier de son amabilité :

-Vous vous êtes comporté avec une galanterie exquise à mon encontre, je ne saurais l'oublier...

Je me redressais et désignais le buffet d'une main :

-Et voilà... Nous y sommes...

Je quittais mon accent haut perché et me servais d'un amuse-gueule. Chassez le naturel, il revenait au galop :

-C'est pas mauvais ces petites conneries... Le truc, c'est qu'on a tendance à en manger des tonnes sans bien s'en rendre compte... C'est que c'est vicieux ces trucs-là...

Je lui tendais la même mignardise à base de tomates confites que je venais de piocher au hasard parmi toutes les bouchées servies et que j'avais vite engloutie avec une gourmandise et un appétit affichés :

-Vous devriez essayer celle-là...

Il était assez grand pour se débrouiller seule, alors bien vite la nourriture que je lui avais mis sous le nez rejoignit ma bouche, et je croquais dedans tranquillement, après lui avoir lancé un sourire taquin pour faire comprendre que je venais de le narguer exprès :

-Crotte, je m'en suis foutu plein les doigts. Y'aurait pas une serviette dans le coin ?


Je haussais les épaules et me les reléchais comme un chat nettoyait ses coussinets. J'avoue que la discussion ne démarrait pas fort, mais j'avais l'intention de briser la glace avant de commencer à rentrer de but en blanc dans la conversation.



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Keleos K. Auditore
The Kindness inside her Heart
avatar
Inscrit le : 08/05/2018
Messages : 236
Avatar : Miranda Kerr
Crédits : Le cercle des secret,graphiorum
Mes rps : Crédit: Signature (crackle bones)

Yoshi








Bloc notes : Snoopi





Afficher


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Mer 8 Aoû - 20:22

Que le bal masqué vénitien commence
Un sourire toujours afficher sur mes lèvres, je les écoutais tous avec attention, je voulais que mes invités se sentent bien ici, après tout je suis une italienne et nous aimons que nos invités se sentent bien. Je regarde vers l'un des hommes (Cillian)

- Et bien, il va falloir y remédier et goûter à tout cela... Bon, j'avoue que je n'ai manger qu'une pomme pour le moment mais vu l'estomac sur patte, vous verrais bientôt une Auditore attaquait le buffet froid

Je fais un lin d'oeil. Je guette aussi mon frère Lorenzo à travers une des glace de la pièce. Il discutait bien avec la jeune demoiselle. J'étais loin d'être jalouse mais ce que mon frère faisait m'intéresser beaucoup. Cela dit il faudra que je discute avec mon autre frère. Je trouve que la fille avec qui il sort pourrait être sa fille. J'avais des doutes qu'il avait vraiment une petite amie. Je me tourne vers le second homme qui m'avait gentiment accepter pour danser. Je ris à ses mots

- Ne vous en faite pas, on ira doucement et puis je m'adapte à mes cavaliers

Je riais de nouveau en entendant Morrigan, on s'était reconnu toute les deux, quoi que le premier homme me disait aussi quelque chose, je pense l'avoir déjà rencontrer aussi à quelques parts. J'attrape le bras de mon cavalier et lui tapote l'avant bras en lui faisant un clin d'oeil.

- Merci mademoiselle, faite attention à ne pas trop manger de petits fours, la gourmandise peut parfois nous faire défaut

Lui soufflais je avant d'embarquer mon cavalier sur la piste. Je l'aidais alors à se mettre à un rythme léger tout d'abord, cela tombe bien c'était une chanson assez légère et pas très rapide, alors je pouvais le guider au mieux dans la danse. J'espérais juste qu'il ne soit pas mal à l'aise.

© 2981 12289 0




Je donne un sourire sans savoir où ça le mène s'il peut consoler pour qu'il me revienne.
Lucas Flint
avatar
Inscrit le : 26/06/2018
Messages : 74
Avatar : William Brent Unger
Date de naissance : 20/01/1993
Mes rps : Sujet disponible 0/5

Bal
Ryan
Jay
Vaughn
Laëna#2


Bloc notes :

Afficher


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Jeu 9 Aoû - 18:24

Rapidement, la jeune femme qui s'inquiétait de devoir payer une facture de pressing, me confirma que la nouvelle arrivante était bien notre hôtesse vu qu'elle la désigna comme la "Signora Auditore". Afin d'échapper à ma mère, j'acceptais donc l'invitation à danser bien que je m'étais promis de refuser cette exercice. Je suis doué pour un tas de chose, mais absolument pas pour la danse. Je n'ai aucun rythme et je suis plutôt raide. Ce faisant, l'autre homme de notre petit groupe, offre son bras à la seconde jeune femme (Morrigan). Comme ça tout le monde est content et personne ne reste tout seul comme un con. Remarque, cette option ne m'aurait pas déranger non plus. Quoique, si ma mère me voit danser avec une demoiselle, elle me fichera la paix pour le reste de la soirée. Même si je n'ai pas l'intention de la draguer, si ça avait été mon attention je n'irais pas danser avec elle, ma génitrice pensera surement que je m'intéresse à elle. Le second couple prend congé avec des formules de politesse sorties d'un autre temps qui me font légèrement rire. Ma cavalière me rassura en m'expliquant qu'elle s'adaptait à ses cavaliers avant de m'entrainer sur la piste. Alors que je la suis, je me maudit de m'être embarquer dans cette aventure. Mademoiselle Auditore à l'air charmante malgré son masque et je regrette déjà de la honte que je vais lui faire. Alors qu'on commence à danser sur une musique peu rythmé, je tente de la suivre. Mon regard est baissé sur mes pieds et je me concentre plus sur le fait de ne pas écrasé les siens que sur le reste. Elle me guide et je la laisse faire sans aucun regrets. Je suis totalement crispé, je le sens bien. Vous méritez mieux comme cavalier. Je dois vous donner l'impression d'être une planche en bois tellement je suis raide. J'ai relevé le nez pour la regarder en lui parlant. Et se qui devait arriver arriva... Je lui écrase les oreilles. Je me recule brusquement. Décidément, les pieds sont de vrais martyres ce soir. Désolé. J'espère que je ne vous ai pas fait mal. Je ferais mieux de vous laisser trouver un meilleur danseur et d'aller m'asseoir dans un coin.




Quand je l'ai embrassé,
ça a été la fin de la vie telle que je la connaissais.

Justayne
Cillian Callahan
L’homme craint ce qu’il ne peut voir.
avatar
Inscrit le : 19/05/2018
Messages : 58
Avatar : Jesse Lee Soffer
Date de naissance : 23/04/1985
Mes rps :
Disponibilité RPG: Fermé
Si vous avez envie de RP avec Cillian, n'hésitez pas à demander en MP pour que je vous recontacte dès qu'une place se libère.

♦️ Keleos ♦️ Morrigan ♦️ Nyx & Mikkel ♦️ Gaëlle ♦️ Bal vénitien ♦️ Aimée



Bloc notes :
Mes deux amours, ma raison de vivre




Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Dim 19 Aoû - 15:45

Collectif

Cillian
Callahan

Que le bal masqué vénitien commence


Cillian était se sentait bien à cette petite fête. Cela faisait longtemps que ce ne lui était pas arrivé. Oh bien sur l'ambiance était bonne à la caserne et ils rigolaient beaucoup. Mais la dur réalité de leur métier les ramenait toujours à le douleur et la souffrance. Du coup, malgré les apparences, ils étaient rares les jours où tout le monde se sentait vraiment bien. Mais ce soir, c'était différent. Pour lui et pour ses collègues aussi. Toute la petite bande faisait preuve de légèreté et le secouriste n'était pas en reste. Il s'était amusé à prendre des grands airs en acceptant l'offre de se rendre au buffet et avait prit congés des deux autres membres du petit groupe avec qui il venait de discuter quelques instants en caricaturant les gens de la haute comme on dit. La jeune femme qui venait d'accepter son bras était entré dans son jeu et cela le fit sourire. Décidément, il était persuadé de l'avoir déjà vu quelque part, de la connaitre. Sa façon d'être lui était familière. Malgré ces interrogations muettes, le petit couple rejoignit le buffet et Cillian ne put retenir un rire face à la révérence désuète de sa camarade. Il s'inclina légèrement en guise de réponse tout en ajoutant:

"Tout le plaisir était pour moi Madame."

Puis il se tourna vers le buffet, observant les mets mit à disposition. Contrairement à sa partenaire, il hésita à mettre le nez dedans. Non pas que cela ne lui faisait pas envie, mais simplement qu'il ne savait pas par où commencer. Il reporta son intention sur son interlocutrice qui venait de laisser tomber ses "bonnes manières" pour une personnalité plus naturelle. Un nouveau sourire vint étirer ses lèvres. Mais avant qu'il n'est eut le temps de répondre quoique ce soit, la jeune femme lui proposa un amuse bouche en l'invitant à y goûter. Et bien cela avait au moins l'avantage de ne mettre à terme à son dilemme. Au moment où il s'apprêtait à croquer dans mignardise, la demoiselle lui enleva de sous le nez pour l'avaler à sa place et il se retrouva à croquer dans le vide. Amusé par tant enfantillage et de malice, il fit semblant d'être vexé et fit une petite moue boudeuse.

"Et bien je diras que c'est un juste retour de karma. Il ne fallait pas me narguer avec."

Cillian accompagnât ces paroles d'un large sourire afin d'exprimer qu'il plaisantait. Puis, il tendit la main pour attraper un espèce de mini pain rempli d'il ne savait quoi avant de partir dans un fou rire en voyant la demoiselle se lécher les doigts.

"Vous savez qu'il y a des serviettes en papier juste derrière vous?"

Précisa-t-il moqueur. Cette inconnue était d'un naturel déconcertant et cela plaisait bien au grand brun. Après avoir avaler la petite gourmandise salé qu'il avait prit au hasard, il se retrouva un peu idiot, ne sachant pas trop quoi dire. Faire la conversation n'était pas un exercice facile pour lui, pourtant, il avait envie de faire connaissance avec cette jeune femme espiègle et qui l'amusait beaucoup.

"Je ne devrais pas vous accaparer ainsi, votre cavalier doit certainement vous attendre quelque part non?"

Ouais ce n'était pas forcément très subtil, mais au mois cela permettait à Cillian de savoir où il mettait les pieds. Il détestait marcher sur les plats de bandes de quelqu'un et encore plus si cela devait conduire à un affrontement quelconque. Même si dans une autre vie il avait été flic, aujourd'hui, il avait la violence en horreur. Certainement une conséquence de son boulot de secouriste.





Cette insupportable colère qui étouffe le chagrin au point que le souvenir de l’être aimé n’est plus qu’un poison dans tes veines.Et un jour tu te surprend à souhaiter que la personne aimée n’aie jamais existé pour être libéré de ta peine.
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Sam 25 Aoû - 18:27


Il plaisantait vraiment ou pas ? La moue qu’il affichait disait oui, ses paroles démentirent, tout comme ce délicat petit sourire qu’il m’offrit. Je ris alors, plus détendue. Sa réplique était de bonne guère et j’aimais qu’on me rende la pareille. Surprise, je me retournais en regardant les serviettes :

-Ah ouais… Mais ça me faisait une excuse pour cacher ma gourmandise. Maintenant c’est foutu, je serais plus crédible…

J’attrapais une serviette et me débarbouillais, puis en pris une autre pour nettoyer le petit morceau de je ne sais quoi qui trônait sur la joue découverte par une partie de masque manquante. D’ailleurs je trouvais celui-là particulièrement original.

Je passais donc un rapide coup dessus et grimaçais :

-On sait jamais où les mettre ces papiers après…

Je me voyais mal les laisser sur la table, ce n’était très hygiénique. Je les gardais en main avant qu’un aimable serveur m’en débarrasse poliment. Je n’avais pas pour habitude de me laisser servir de la sorte mais bon, cela aurait été ridicule d’arracher les papiers des mains du jeune homme juste pour qu’il ne le fasse pas à ma place.

Après l’avoir remercié de l’avoir délesté de mon « fardeau », je reportais mon attention sur l’homme masqué. Je souris, touchée par cette demande respectueuse et levais le nombre de doigts correspondant à chaque fois que j’énumérais un propos :

-Primo, je suis venue sans cavalier…

Dale n’avait pas pu être là, bien que je lui avais proposé la soirée, cela ne serait que partie remise. Je ne me voyais de toute façon pas l’obliger à venir quelque part qui ne l’aurait probablement pas branché. Je ne m’attendais donc pas à le voir débarquer à l’improviste ici, même si j’espérais secrètement qu’il le fasse.

-Secundo, si j’avais eu un cavalier avec moi, je me verrais mal le planter pour aller manger un truc au buffet avec une autre personne. Au mieux, je lui aurais proposé de venir avec nous. C’est ce que j’ai fais avec l’autre jeune homme tout à l’heure d’ailleurs. , fis-je avec franchise.

Et même si l’homme avait refusé mon offre pour partir avec Kéléos, je ne pouvais pas lui en vouloir d’abandonner une personne qu’il ne connaissait de toute façon pas, pour filer avec une autre, même dans d’autres circonstances, j’aurais trouvé cela un poil indélicat.

-Tertio, si je n’avais pas voulu qu’on m’accompagne, je n’aurais pas proposé… Vous n’accaparez personne… Je dirais même presque que c’est moi qui vous accapare pour agrandir mon entourage social. Passer une soirée chez une personne qu’on apprécie mais rester dans son coin, cela ne me ressemble pas…

Pourquoi je ne parlais pas de petit ami, simplement parce qu’on m’avait parlé de cavalier et que pour moi on pouvait venir accompagné d’un ami à une fête sans que cela soit pour autant son mec. En plus je n’avais pas conscience que c’était ce que ce monsieur voulait savoir. Pourtant, et même si je ne me sentais pas spécialement draguée, j’éprouvais le besoin de l’exprimer :

-Cela me paraît important de savoir passer des moments sans son conjoint pour mieux se retrouver ensuite… Et puis je lui fais confiance, et il peut me faire confiance…

Je me mordillais la lèvre, nerveusement. Je ne m'imaginais même pas que l'homme pourrait me faire faux-bond en sachant que j'étais maquée. Si c'était le cas, ce n'était pas un drame, le buffet me tiendrait compagnie, ou une autre personne.



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Keleos K. Auditore
The Kindness inside her Heart
avatar
Inscrit le : 08/05/2018
Messages : 236
Avatar : Miranda Kerr
Crédits : Le cercle des secret,graphiorum
Mes rps : Crédit: Signature (crackle bones)

Yoshi








Bloc notes : Snoopi





Afficher


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le Jeu 30 Aoû - 18:25

Que le bal masqué vénitien commence
Bon, il est vrai que mon cavalier n'était pas bon danseur mais aussi il se crispait et peut être que s'il se relâchait un peu cela irait mieux pour lui en l'écoutant, je lève légèrement un sourcil et le regarde légèrement amuser jusqu'à qu'il me marche sur le pied. Je grimace légèrement.

- Ce n'est pas bien grave, j'ai eu mal mais j'ai connu bien pire.

Entre le coeur brisé ou mon agression d'il y a deux semaines de cela dans une rue alors que je sortais d'une soirée que j'avais organiser mais cela je ne le glisserais pas dans une discussion préférant garder cet épisode désastreux pour moi ou mieux l'oublier. Alors je lui lance un sourire radieux et décide d'arrêter la danse ne voulant pas le mettre mal à l'aise, les invités n'était pas là pour cela

- Vous savez quoi cette danse m'a ouvert l'appétit. si on allait au buffet ?

Je lui laisse même pas le temps d'aligner trois mots que je le tire jusqu'au buffet où on retrouve les deux autres personnes je me sers un peu de tout et croque dedans avec une certaine gourmandise et les aliments trouvaient rapidement leur place dans mon estomac. Je suis un estomac sur patte d'ailleurs. Heureusement, je faisais du sport pour compenser et que mon alimentation est le plus souvent équilibré.

- Alors comment trouver vous les petits fours ? Miam, heureusement j'en mange pas tout les jours sinon bonjour les kilos en trop.

Je me marre et me sert encore, j'interpelle un serveur et lui dit de remplir à nouveau la table.  Une fois cela de fait, je m'attaque à autre chose que des petits fours comme le jambon italien ou encore la mortadelle sur du pain. Mon Dieu que c'était bon, je me régalais sans faire attention à ce que je faisais bousculant légèrement la jeune femme (Morrigan)

- Oups pardon, quand je rempli mon estomac, j'oublie toute mes bonnes manières, sinon tu passe un agréable moment ?

Je lui fais un sourire et croque dans du jambon. Je jette un regard sur les garçons

- Vous devriez goûter le jambon italien, je vous assure qu'il est divin

Je regardais tout de même autour, je voulais voir si mes autres invités se sentaient bien lors de la soirée et je jetais un oeil vers Lorenzo particulièrement. Bon et bien une fille me piquait mon meilleur cavalier, j'étais ravi qu'il passe une bonne soirée et qu'il oublie un peu son travail. Que je ne sois pas non plus son centre d'attention.
© 2981 12289 0




Je donne un sourire sans savoir où ça le mène s'il peut consoler pour qu'il me revienne.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Que le bal masqué vénitien commence (libre) , le

Que le bal masqué vénitien commence (libre)

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Les logements-