Partagez| .

Bien, on f'ra avec ça [ft. Floyd]


Louis Le Roy
ADMIN CORBEILLE
∎ Pour vous servir
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 2119
Avatar : Andy Samberg
Crédits : TAG (vava) astra (signa)
Date de naissance : 01/06/1989
Afficher


Bien, on f'ra avec ça [ft. Floyd], le Sam 9 Juin 2018 - 11:35


Bien, on f'ra avec ça
Floyd x Louis
Vous vous rappelez quand je disais que je n’allais pas faire appel à un professionnel car je devais économiser? Eh bien c’est raté. Pour le moment, cette histoire ne m’a apporté qu’une jeune femme charmante dans un parc d’attraction débile où je ne me suis pas senti au mieux et une confidente, vu qu’il semblerait avoir eu un quiproquo. Je ne pense pas pourtant que mon annonce soit vraiment implicite, j’avais utilisé les mots crus. Du moins, il me semble ? Mais peu importe. J’avais mis le pris pour avoir un homme, moi qui voulais seulement les oublier et me faire tout ce qui a un sexe féminin. Puis la sonnette. J’ouvre la porte et souris à l’homme. Ils ont beaucoup de goût ici pour récupérer leurs recrues dites-moi. Je le fais entrer et referme bien derrière moi avant de me diriger dans la  cuisine ouverte sur la salle de séjour. Bon le salon quoi. « Je t’offre à boire ? Que veux-tu ? J’ai à peu près tout. » lui dis-je en souriant avant de me servir une margarita. Je me rapproche de lui en confiance avant de trébucher dans un des câbles au sol et de lui vider le liquide dessus.  « Oops. Il semblerait qu’il faille enlever ceci au plus vite pour que ça sèche. » lui dis-je d’une voix sensuelle. Quel talent d’acteur ! On pourrait penser que je sors d’un vieux porno allemand… Je m’avance encore un peu et caresse son torse avant de commencer à retirer son t-shirt et de galérer. J’ai beau faire quoi que ce soit, je sens que je vais m’énerver, mes sourcils se fronçant, lui adressant parfois quelques sourires pour semer le doute… La veste. Ha oui. Ca sera plus facile. J’arrête de titiller son haut et à l’aide me mes deux mains, lui fais enlever son manteau. Et un petit sourire en coin reflétant énormément de fierté avant de jouer à lever et baisser mes sourcils. Je ne sais pas si j’ai l’air sexy mais je suis au moins persuadé que j’ai l’air con… « Je crois que tu vas prendre la directive… J’suis un peu rouillé, je n’ai plus l’habitude. Je n’ai pas baisé depuis… Moins d’une semaine mais avant ça… Depuis bien… putain de janvier. Mais mec ! Tu crois que c’est normal toi, ça dans une relation ? » Oui je raconte ma vie et alors ? J’fais la discussion comme je peux même si on peut s’en passer. « Quel genre de personnes ne voudrait pas coucher avec moi sérieux ? Certes, j’ai pas la gueule de george Clooney mais je ressemble pas à Jon Heder non plus à ce que je sache ? Si ? Je devrais commencer à m’inquiéter tu penses ? » lui demandais-je d’une mine inquiète.
code by bat'phanie



“If you end up with a boring miserable life because you listened to your mom, your dad, your teacher, your priest, or some guy on television telling you how to do your shit, then you deserve it.”
Frank Zappa
Floyd McCoy
avatar
Inscrit le : 30/05/2018
Messages : 61
Avatar : Boyd Holdbrook
Mes rps : [center]


Bloc notes : /

Afficher


Re: Bien, on f'ra avec ça [ft. Floyd], le Sam 9 Juin 2018 - 18:34





Louis & Floyd





Son rendez vous était prévu pour 20h pile chez un type nommé Louis. Il avait payé le prix fort pour coucher avec lui. Trois billets de 500$ et l’affaire était conclue. Une fois devant la porte, Floyd verrouilla son téléphone et ajusta sa veste. D’un geste lent il appuya sur la sonnette. A l’instar d’un chauffeur de taxi, la consommation commençait. Et pour ce beau Louis, il n’y aurait pas d’happy hour. Après que son client ait ouvert la porte et accueilli avec un grand sourire, Floyd entra, jeta un regard au lieu avant de se tourner vers la cuisine.

La même chose que toi ce sera parfait, merci. Toujours la même accroche. Que voulez-vous ? On ne se refait pas. Il l’observa avec tendresse mais surtout cet air de “je te veux, maintenant” qui faisait souvent frémir ses clients. Soudain, une giclée de margarita sur sa chemise et sa veste, Floyd écarquilla les yeux, les mains écartées, fixant le massacre. En bon professionnel qu’il était, le jeune homme ne s’en offusqua pas et souffla : Si tu voulais que je me déshabille il fallait me le dire. Je me serais pas fait prier. Collé presque à lui, il laissa Louis le caresser, retirer sa veste. Ce soir il n’était qu’une poupée douée de parole rien de plus. Puis bon pour autant de fric le lendemain, il pouvait bien salir sa veste. Il se mit à rire, retirant son haut, un sourire accroché aux lèvres. Quel maladroit. D’un geste il jeta son vêtement sur le côté et posa ses mains sur le torse du client. Il parlait, il parlait tandis que les doigts de Floyd glissèrent sous le haut de Louis.
Oh mon pauvre chat. Non c’est pas normal. Toujours acquiescer avec un sourire ou alors faire comme si on s'intéressait au client, voilà la règle d’or qui valait à Floyd les cinq étoiles sur son application d’escort. Il hocha de nouveau la tête. T’es super sexy. Tu sais en tant qu’escort j’en vois beaucoup mais toi t’es vraiment un des plus mignons. Bon ok la plupart du temps, Floyd avait droit à des vieux ou des vieilles mais il n’allait pas dire à ce pauvre type que oui il n’était mannequin mais pas non plus à vomir. Il avait du charme ça c’était indéniable. T’as vraiment pas à t'inquiéter pour ton physique. J’couche pas avec n’importe qui. Les doigts de Floyd glissèrent sur la ceinture de Louis qu’il déboucla lentement, se mordillant la lèvre au passage. Oops, elle s’est défaite toute seule.  Il en profita pour déboutonner son pantalon, ainsi que sa braguette. Si la personne avec qui t’es ne veut pas de toi alors moi je vais en profiter. Un beau mec comme toi… ce serait du gâchi.

Toujours faire croire au client qu’il est le plus beau, le plus intéressant du monde. Cinq étoiles… Elles ne se sont pas gagnées comme ça.


(c) DΛNDELION


HELL IS
EMPTY
Louis Le Roy
ADMIN CORBEILLE
∎ Pour vous servir
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 2119
Avatar : Andy Samberg
Crédits : TAG (vava) astra (signa)
Date de naissance : 01/06/1989
Afficher


Re: Bien, on f'ra avec ça [ft. Floyd], le Sam 16 Juin 2018 - 18:10


Bien, on f'ra avec ça
Floyd x Louis
Je rougis. Je ne comprends vraiment pas ma maladresse. Est-ce à cause du fait que je suis légèrement stressé? Mal à l'aise? Est-ce à cause de cet adultère futur? Je ne suis plus à ça près, il est vrai mais j'ai tendance à rester fidèle aussi bien que je sois tenté.. Je soupire avant de sourire. "Il faut croire que j'aime bien les jeux de rôles." Bien aimer est bien faible pour ce genre de situation mais bon. Je ne sais même pas comment me sentir réellement. Les mots de cet escort me réchauffe le coeur mais c'est comme si plus il parlait plus j'ai l'impression qu'il se fout de ma gueule. Gneugneugneu t'es le plus sexy que j'ai vu. ET MON CUL C'EST DU POULET? J'ai beau penser ça, je me laisse quand même faire, ce dernier me déshabillant. Il voit bien où je veux en venir. Après tout, il est là pour ça non? J'ai payer le prix, ça serait sympa qu'on commence dès maintenant. Je le regarde dans le blanc des yeux avant de passer ma main sur sa joue. "Je t'en prie, fais donc." lui dis-je en le baissant petit à petit pour qu'il finisse à genoux. "T'es aussi beau parleur que lui, tais toi, je t'en prie." ajoutais-je en fermant les yeux pour ressentir le plaisir comme il se doit. Bien qu'il n'ait pas fini son boulot, je passe ma main sous son menton pour le ramener vers moi. "Déshabille toi. Tout de suite. Et fais moi mal. Je veux juste ressentir de la douleur. Mais physique cette fois. Ou pour un minimum de romantisme.... Sais-tu danser la... carioca capoeira? Je veux que ça cogne, que ça fasse mal, que ça soit puissant et qu'en même temps on montre de l'amour avec des gestes sensuels. J'ai besoin de faire ressortir ce côté de "je t'aime mais je te déteste en même temps" donc vas y, commence, frappe moi." lui dis-je en écartant mes bras de mon corps pour qu'il soit libre de frapper où il veut. "Allez, qu'est-ce qu'il faut pour que tu décides? Allez tapette! Fous moi la raclé de ma vie si t'es un homme digne de ce nom!" le provoquais-je plein de haine dans la voix. Je n'ai rien conte lui, absolument pas. J'ai juste besoin de me lâcher comprenez-moi. "T'es qu'une merde qui n'a pas de couille, comment on peut vouloir d'un mec comme toi? Juste parce que tu as une belle gueule tu te crois tout permis connard?" continuais-je sur la même lancée.
code by bat'phanie



“If you end up with a boring miserable life because you listened to your mom, your dad, your teacher, your priest, or some guy on television telling you how to do your shit, then you deserve it.”
Frank Zappa
Floyd McCoy
avatar
Inscrit le : 30/05/2018
Messages : 61
Avatar : Boyd Holdbrook
Mes rps : [center]


Bloc notes : /

Afficher


Re: Bien, on f'ra avec ça [ft. Floyd], le Lun 18 Juin 2018 - 17:54





Louis & Floyd





Il savait très bien ce qu’il fallait faire maintenant. Louis l’avait deviné, il avait payé pour ça. Une fois à genoux, Floyd s’attaqua à la tâche. Lentement mais professionnellement il fit grimper le plaisir. C’pas que mais s'entraîner sur une Knacki ça avait servi ! Il y avait passé des heures, tel un athlète se préparant à une course. Il n’était pas au top mais il n’était pas dans les derniers non plus et tant qu’il ne se prenait pas une goutte sur son visage tout se passerait pour le mieux. Fallait payer plus cher pour ça ! C’était la seule chose qui le réfrénait. ALors qu’il n’avait pas fini, Louis le fit remonter, comme le sortant hors de l’eau. La respiration haletante, il cligna bêtement des paupières en le regardant :

Il glissa ses doigts sur ses vêtements pour retirer son haut et son pantalon tout en écoutant les volontés de son client. De la quoi ? Arquant un sourcil, Floyd se demanda si sortir son téléphone pour checker sur Google ce que c’était était la bonne chose à faire. Il n’eut pas le temps de dire quoique ce soit que son client commençait déjà à s’impatienter. Son accès de fureur lui avait cloué le bec. Il baissa les yeux et recula d’un pas sous la violence de son assaut verbal. Voilà qu’il lui faisait peur maintenant. Mais c’était de sa faute aussi de ne pas avoir autant parlé à ce client. Seul le silence lui répondit. On aurait dit un fou, un ado en pleine crise. Il devait refuser, il devait reprendre ses esprit et lui dire non. Ce n’était pas compliqué pourtant. Non. Il plongea ses yeux dans ceux de Louis. Allez… Dis lui d’arrêter. Dis lui que ça suffit. Qu’il est allé trop loin. Que c’est une erreur !! Qu’il ne faut pas insulter les gens comme ça.

C’est comme ça que tu montres ton amour et de la sensualité, toi ? En insultant les gens ? Aucune réponse, il retenta sa chance en lui tapant le torse. Il n’aurait pas de bleu mais ça lui ferait suffisamment mal pour qu’il arrête de l’insulter. Je veux bien faire ton truc qui n’était pas sur la liste des choses que tu m’as envoyé mais si tu m’insultes, je me casse, ok ? Passant son bras derrière lui, il lui met une énorme fessée. Il était quoi genre SM ? Un truc avec le latex et le fouet ? C’est ton truc de te faire frapper ? Il lui pinça le téton. Ché pas faire ton truc de cariopoéra mais si tu kiffes ça bah je peux te faire plaisir. Quand on vous dit que Floyd est un mec cool... Il colla son corps au sien, lui agrippant les cheveux avec force. Floyd flirta avec ses lèvres.

(c) DΛNDELION


HELL IS
EMPTY
Louis Le Roy
ADMIN CORBEILLE
∎ Pour vous servir
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 2119
Avatar : Andy Samberg
Crédits : TAG (vava) astra (signa)
Date de naissance : 01/06/1989
Afficher


Re: Bien, on f'ra avec ça [ft. Floyd], le Sam 14 Juil 2018 - 13:07


Bien, on f'ra avec ça
Floyd x Louis
Serais-je allé trop loin? Probablement. j'aimerais m'excuser mais je tente de rester dans mon rôle. Son coup au torse me fait reprendre mes esprits et bien qu'il me fasse mal, aucun son n'ose sortir de ma bouche. Je l'ai bien mérité. Méritais-je tout le mal que je reçois? Est-ce que je fais en sorte qu'on me l'inflige? Allez savoir. Mon corps se plie sous la douleur causée à mon téton. "A CHICA CHICA AY AY AY!" m'exclamais-je digne d'un Caius Bonus. C'est un endroit très sensible chez moi. Je n'y peux rien. J'aurais peut-être dû le prévenir. Pas les tétons malheureux! Ma tête part en arrière, puis sur le côté avec la force que ce Floyd a dans les bras. Et je souris voyant qu'il se prête au jeu comme je le désire. "Serais-tu capable de me montrer encore plus ta force? Je veux voir ce que tu vaux. Si tu es aussi fort physiquement, j'ai bien hâte que tu me défonces." Un sourire qui se veut pervers. Et je joue à mon tour avec ses lèvres, le caressant du long de son torse jusqu'à son entrejambe. "Quand est-ce qu'on passe aux choses sérieuses?" Indécis vous avez dit? Qu'est-ce qui me presse? La peur de devoir voir un autre plan cul défiler? La peur de ne pas pouvoir plaire à quelqu'un d'autre au point de faire fuir un escort? Je ne sais pas mais juste par principe j'ai besoin de tremper mon biscuit pour me dire que je suis quitte avec ce Milan. "Retourne moi." Un ordre que j'espère, il ne prendra pas mal. Je ne saurais expliquer pourquoi des larmes coulent actuellement sur mes joues. Ce n'est ni le lieu, ni le moment pourtant. Mais il faut croire que la peine que j'ai au fond de moi + le coup des tétons aient eu raison de moi. Je renifle. "Pardonne moi, je suis allergique au latex mais j'prends la pilule hein." Wait what? "Dis moi des mots doux s'il te plait. Je crois que j'ai besoin de tendresse plus que de violence." lui dis-je d'un air désolé en baissant le regard.
code by bat'phanie



“If you end up with a boring miserable life because you listened to your mom, your dad, your teacher, your priest, or some guy on television telling you how to do your shit, then you deserve it.”
Frank Zappa
Floyd McCoy
avatar
Inscrit le : 30/05/2018
Messages : 61
Avatar : Boyd Holdbrook
Mes rps : [center]


Bloc notes : /

Afficher


Re: Bien, on f'ra avec ça [ft. Floyd], le Jeu 19 Juil 2018 - 15:01





Louis & Floyd





C’était vraiment un rendez vous étrange. Le problème c’était qu’il était bien trop en boule intérieurement pour attendre encore que ce client pète un câble. L’agent, l’alcool et la drogue était de maigre substituts. Floyd voulait être le meilleur mais il n’avait personne pour le prouver. Soudain, Floyd s’était plaqué contre le torse de Louis qui respirait plus rapidement. Il l’enlaça à son tour et son ventre se trouva contre celui de son client. Affamés tous deux se frottèrent et flirtèrent avec leurs lèvres. La main de Louis sur son entrejambe, Floyd se mordit la lèvre. Puis un ordre. L’escort s’apprêtait à s'exécuter mais une larme sur la jou de son client lui fit froncer les sourcils. Il allait vraiment pleurer ? Ah non il n'était pas fait pour ça. Jamais il n’avait su réagir face à un tel chamboulement. Un petit sourire se dessina sur le visage du jeune homme.

Parfait, j’pas envie de me trouver avec un mioche après.

Les doigts de Floyd se glissèrent dans les cheveux de Louis.

Tu veux en parler, baby ?

La main de Floyd tapota l’épaule de Louis avec un air interrogateur. Il glissa son autre main sur sa hanche. Il regarda le sexe de Louis avec une fausse expression gourmande peint sur ses traits. Il se pencha et prit les lèvres de Louis. Il était mignon mine de rien. Ses mains se promenèrent sur les flancs de Louis, le long de son dos et redescendit vers ses mains. Ca lui arracha un frissons d’excitation. Floyd n’avait plus peur de lui. Il lui prit la main et le fit asseoir sur le canapé. Il passa son bras autour de lui et le serra doucement contre son torse.

Allez dis moi tout. Quelqu’un t’a fait souffrir ? T’es tout mignon et j’aime pas savoir que ça va pas quand un mec aussi mignon souffre.


(c) DΛNDELION


HELL IS
EMPTY
Louis Le Roy
ADMIN CORBEILLE
∎ Pour vous servir
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 2119
Avatar : Andy Samberg
Crédits : TAG (vava) astra (signa)
Date de naissance : 01/06/1989
Afficher


Re: Bien, on f'ra avec ça [ft. Floyd], le Jeu 19 Juil 2018 - 21:58


Bien, on f'ra avec ça
Floyd x Louis
Gêné. Je crois que c'est le sentiment qui parcours tout mon corps. Il me demande de lui raconter ce qu'il ne va pas et ça doit être la... Jaxson, Esvir, Freyja... Ca va être la quatrième personne à qui j'en parle. Il faut vraiment que je me ressaisisse. Bien que j'apprécie ses caresses et le goût de ses lèvres, je ne peux plus continuer à m'apitoyer sur mon sort. De toute façon, de ce qu'il en reste de cette relation, c'est comme si j'étais célibataire depuis maintenant un ou deux mois, donc pourquoi je ne parviens pas à être un célibâtard? Il faut que je me décoince, que je m'enlève ce balai logé entre mes fesses bien que ce ne soit pas si désagréable. Mais maintenant, il faut laisser passer quelque chose de plus gros, de plus comasse. Oui je m'imagine la taille de son chibre dans ma tête alors que je pourrais le voir en temps et en heure. Affalé dans le canapé, je me relève aussitôt et lui souris. Serait-ce un déclic? Un semblant du moins? "Je ne peux pas. Je dois arrêter de rabâcher et je dois mettre ça derrière moi sauf que ce soir, ça sera toi." Un sourire malin. Je commence à me déshabiller, enlevant du moins, ce qui me reste de vêtements et me tiens droit comme un piquet devant l'escort, me tenant le haut du bras avec mon autre main, comme étant gêné de mon corps. Mais je m'avance. Timidement certes, mais je me retrouve tout de même devant lui, nu comme un verre et je lui retire son accoutrement à mon tour. J'ai l'impression que je vais passer ma première fois. Dire que je me précipitais tout le temps pour cette étape à qu'à l'heure actuelle j'aurais déjà éjaculé... Si j'étais célibataire, je serais déjà monté. Il faut vraiment que je mette fin à cette relation toxique. "Dis moi les choses que tu aimes et que tu sais mieux faire. Je veux avoir le contrôle de ton corps autant que tu auras le contrôle du mien." Et je m'agenouille, prenant son rôle à lui, faisant des vas et vients plus ou moins rapides, ses bourses entre mes mains.Et je lève les yeux vers lui pour voir comment il réagit. Un homme avec tant d'expérience doit se dire que c'est complètement banal. Attendez. Pause. Comment ça un homme avec tant d'expérience? J'en ai presque tout autant je suis sûr! Faut que j'arrête de perdre confiance en moi, ça en devient dramatique! Je prends donc la chose plus au sérieux et continue ma gâterie comme si rien de tout ça n'était jamais arrivé, le genre de gâterie qui a fait tombé un connard comme Milan dans mon plumard. Oui mec, c'est ça que tu dois te dire, donne tout! Ma verge se durcit peu à peu et je tente de lui donner un coup de main pour me mettre au top de ma forme. Sa respiration semble être plus forte que d'habitude -ou alors il est très enrhumé- et je me redresse, son sexe en main pour le garder éveillé, passant aussitôt par le hublot arrière, le penchant en avant pour qu'il prenne appui sur le premier meuble qui passe. "T'es plutôt violent ou sage?" lui demandais-je avant de passer une main dans ses cheveux, l'autre me tenant vers son bassin.
code by bat'phanie



“If you end up with a boring miserable life because you listened to your mom, your dad, your teacher, your priest, or some guy on television telling you how to do your shit, then you deserve it.”
Frank Zappa
Floyd McCoy
avatar
Inscrit le : 30/05/2018
Messages : 61
Avatar : Boyd Holdbrook
Mes rps : [center]


Bloc notes : /

Afficher


Re: Bien, on f'ra avec ça [ft. Floyd], le Lun 23 Juil 2018 - 14:17





Louis & Floyd







(c) DΛNDELION


HELL IS
EMPTY
Louis Le Roy
ADMIN CORBEILLE
∎ Pour vous servir
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 2119
Avatar : Andy Samberg
Crédits : TAG (vava) astra (signa)
Date de naissance : 01/06/1989
Afficher


Re: Bien, on f'ra avec ça [ft. Floyd], le Mar 31 Juil 2018 - 19:54


Bien, on f'ra avec ça
Floyd x Louis
Mes gestes rapides de vas-et-vient ralentissent de plus en plus bien que la motivation soit plus ou moins présente. Je ne peux en conclure qu'une chose; je ne peux pas. Non pas que je sois impuissant mais je ne parviens pas à lui faire le mal qu'il m'a fait. Même si je devais lui balancer en pleine figure que je l'ai trompé, il partirait probablement du principe que nous sommes quittes. Mais nous sommes en break. Est-ce donc vraiment de l'adultère? Pas vraiment au final. Je me retire de l'escort, mou. "Ouais bon c'était sympa. Mon biscuit a bien fait trempette. Si je continue il va finir en miette." lui dis-je en me baissant pour récupérer mon sous-vêtements et partir dans la chambre prendre de l'argent. "La séance était bizarre et ce n'est probablement pas ce à quoi tu t'attendais mais bon. Tiens quand même, tu as même un peu plus pour me faire pardonner de t'avoir fait perdre ton temps." ajoutais-je. Il semblerait que cette escapade m'ait fait plus de mal que de bien, comme un regret, comme une vengeance qui n'aura aucun effet. "Merci encore Floyd, mais je crois que je vais juste rester là à glander et à faire un deuil qui n'en est pas un." Le deuil de ma sexualité et de mon semblant de virilité. Je me dirige vers la porte, l'ouvrant grande ouverte pour laisser l'homme passer. "En espérant que tes autres clients seront plus efficaces..." Je baisse la tête en évitant tout contact visuel avec ce dernier.
code by bat'phanie



“If you end up with a boring miserable life because you listened to your mom, your dad, your teacher, your priest, or some guy on television telling you how to do your shit, then you deserve it.”
Frank Zappa
Floyd McCoy
avatar
Inscrit le : 30/05/2018
Messages : 61
Avatar : Boyd Holdbrook
Mes rps : [center]


Bloc notes : /

Afficher


Re: Bien, on f'ra avec ça [ft. Floyd], le Sam 4 Aoû 2018 - 21:59





Louis & Floyd






A peine l’escort eut-il le temps de se tourner que le brun s’en était allé quelque part, la queue entre les jambes. Floyd en profita pour se rhabiller et regarder l’heure. Il avait encore le temps de se chopper un client ou bien de mater Desperate Housewives avec des sushis. Lorsqu’il revint, Floyd récupéra l’argent en haussant les épaules.

T’as été bien, Louis. Ca arrive ces choses là. T’en fais pas.

D’un coup d’oeil il compta les billets. Rien ne manquait sauf qu’il y avait un peu plus que prévu. Il releva les yeux vers lui, se demandant si c’était plus sage de lui rendre le trop perçu que de le garder. L’esprit vénal du jeune homme ne mit pas longtemps à prendre le dessus. Il étira un large sourire et fourra l’argent dans la poche intérieur de sa veste.

Merci pour le bonus.

Il le suivit vers la porte, se mordillant la lèvre. Il avait l’air mal en point mais comme la plupart de ses clients qui appelait un escort pour oublier un ex ou une femme. Tant pis pour Louis, il était le chiffre en plus dans les statistiques d’une vie ratée. Toutefois devant la porte, alors qu’il devait sortir, le jeune homme s’arrêta. Prit de remords ? Peut-être pas. Mais si Louis mettait un commentaire désagréable alors Floyd perdrait un peu de son excellence. La couronne n’était pas en jeu mais tout de même… Floyd soupira.

Louis… Je peux rester si tu veux. Gratis ! T’as pas besoin de rester seul ce soir. Faut que tu puisses parler et te vider l’esprit en dehors de tes boules.

Il lui fit un petit sourire tout en lui prenant la main.

Tu veux bien ?


(c) DΛNDELION


HELL IS
EMPTY
Louis Le Roy
ADMIN CORBEILLE
∎ Pour vous servir
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 2119
Avatar : Andy Samberg
Crédits : TAG (vava) astra (signa)
Date de naissance : 01/06/1989
Afficher


Re: Bien, on f'ra avec ça [ft. Floyd], le Dim 12 Aoû 2018 - 21:01


Bien, on f'ra avec ça
Floyd x Louis
Sa proposition de rester avec moi me touche le coeur. Il serait même prêt à sacrifier de son temps, donc de l'argent. Je ne saurais comment le remercier. En le payant plus? Je secoue la tête. "C'est gentil de ta part Floyd, mais je crois que je dois arrêter d'en parler et justement tenter d'arrêter de vouloir me vider à tout prix. Ca sert à rien ces choses-là. Je dois juste agir en adulte pour une fois." Une phrase que je n'aurais jamais pensé dire de ma vie, cette vie plate et monotone de trentenaire -ou plus- me faisant peur. Il me prend la main et me sourit. J'ai envie de lui dire oui, de craquer, de l'adopter comme une peluche mais je ne peux pas me le permettre. Du moins, je pourrais mais je n'en ai pas réellement envie. Enfin... Envie... Si mais.... ARGH. "Non pardonne moi." lui dis-je en secouant la tête, attrapant sa main fermement pour en fait la serrer d'une manière professionnelle. Je le recule petit à petit et ferme la porte après l'avoir lâché. "Peut-être à un de ces jours Floyd. J'espère avoir de tes nouvelles à l'avenir même si je ne sais vraiment comment." Et un, puis deux verrous d'enclencher. Je me laisse glisser à la porte, attendant d'entendre ses pas partir au loin.
code by bat'phanie



:
 


“If you end up with a boring miserable life because you listened to your mom, your dad, your teacher, your priest, or some guy on television telling you how to do your shit, then you deserve it.”
Frank Zappa
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Bien, on f'ra avec ça [ft. Floyd], le

Bien, on f'ra avec ça [ft. Floyd]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Les logements-