Partagez| .

Somewhere only we know[PV Dale Campton]


Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Mer 20 Juin - 13:58

Je n'avais pas pensé au fait que la musique prenait autant de temps dans sa vie. Non pas que cela me dérangeait, au contraire, mais pour le coup je n'avais pas assez réfléchi qu'il lui restait très peu de temps libre en dehors de celle-ci, et qu'il n'avait pas tellement la possibilité de lire.

-Je comprends...

Il m'était difficile de me dire que je ne pourrais pas échanger là-dessus avec lui mais je respectais que ça ne lui plaise pas. C'est juste un truc que je ne pourrais pas partager avec lui. J'étais un peu déçue de ne pas pouvoir lui faire découvrir mon univers. Je dois avoir une moue un peu tristoune mais celle-ci s'évapora pour laisser place à un sourire radieux quand il parla voyage:

-J'ai quitté le sol américain de nombreuses fois pour l'Irlande et l'Ecosse, et d'autres destinations pour les concerts de ma mère, principalement en Europe. J'ai raté quelques beaux pays mais ce n'est pas très grave. J'ai dû aller en Asie une fois et visité Atlanta, Orlando, Los Angeles... Je suis allée aussi faire pas mal de compétition de patinage dans le pays... Et au Canada...

J'étais encore émerveillée de tous ces déplacements, et au souvenirs de superbes paysages visités lors de nos voyages.

-Et toi, j'imagine que tu as dû aussi bouger pendant tes tournées? Tu as préféré quel endroit? Dans le pays et hors du pays?

Je souris en essayant de grappiller des questions en plus mine de rien, faisant des yeux doux à Dale dans l'espoir que ça marche:

-Et toi, tu dors comment, en caleçon? Quel est ton alcool préféré? Quelle est le pire mensonge que tu aies eu à raconter? Est-ce qu'on l'a gobé?


Impayable moi?! On me l'a déjà dit... Je lui donne un baiser sur le bout du nez, histoire d'essayer de "l'embrouiller" un peu puis bois une gorgée de ma bière, sourire en coin et charmeur au visage.



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Dale Campton
100% Lone star guy
avatar
Inscrit le : 19/04/2018
Messages : 835
Avatar : Brad Paisley
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1978
Mes rps : DISPONIBLE

Bloc notes : /

Afficher


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Mer 20 Juin - 14:49

Dale Campton
Morrigan Davenport
Somewhere only we know
Je l'écoute me conter ses voyages et me dis que je fais pâle figure en n'ayant mis les pieds que dans 49 états et au Canada. Il ne me manque plus qu'Hawaii et j'aurais visité tous les états. Mais je ne suis pas jaloux pour autant. J'ai bougé où je voulais aller et je suis content qu'elle ait pu voyager aussi pour faire quelque chose qu'elle aime. Soudain, elle s'emballe et me bombarde de question les unes derrière les autres sans me laisser le loisir d'en placer une. Alors qu'elle termine sa salve de questions par un baiser sur le bout de mon nez, je la regarde avec un petit sourire qui n'augure rien de bon pour elle. Je la laisse boire un peu de sa bière et récupère doucement sa bouteille pour la poser à coté de la mienne à l'ombre.

- C'est une question à la fois, tu triches !

Je me redresse, me tourne vers elle et la soulève brusquement avant de me diriger vers la piscine. Malgré ses protestations, que je ne prend pas au sérieux un instant, je m'approche du bord de la piscine et la jette à l'eau avant de la rejoindre. En ressortant la tête de l'eau, je me ramène les cheveux en arrière et viens me coller à Morri en passant mes bras autour de sa taille.

- Je me suis dit que tu avais peut-être chaud à en oublier la règle du jeu.

J'ai le visage à quelques centimètres de sien et la regarde dans les yeux en rigolant.

- Ca va mieux maintenant ?

Codage par Libella sur Graphiorum



Dale Campton

▬ “THIS IS COUNTRY MUSIC, So turn it on, turn it up, and sing along
This is real; this is your life in a song
Yeah this is country music.”
▬ By Tris
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Mer 20 Juin - 20:53

Je savais bien que ma tentative ne serait pas sans dangers et ce fut une question de poignée de secondes avant qu'il ne réplique et se décide à agir, le beau brun. Je rigole, en ayant pleine conscience d e ma tentative de tricherie, mais on ne sait jamais, sur un malentendu... Je tapote des poings avec douceur sur Dale, faisant mine de protester mais cela ne marchait pas. Il me connaissait un minimum maintenant et savait que je faisais semblant, prenant toujours plaisir à le provoquer. De toute façon, est-ce que cela l'aurait arrêté dans son élan? Pas si sûr.

Je me fais donc une nouvelle fois jeter à l'eau, ce qui me faisait du bien étant donné la chaleur du jour, mais quand je me retrouve une nouvelle fois dans ses bras et qu'il titille mon côté joueur, je ne peux pas m'empêcher de sentir une nouvelle bouffée de chaleur m'envahir. Surtout à être aussi proche de lui. Une envie folle me prend de l'embrasser tandis qu'on se fixe mutuellement, mais je n'arrive pas à faire le premier pas, paralysée par la nervosité. Je murmurais alors mes lèvres proches des siennes:

-Pas sûr que ça arrange mon cas si tu profite de ma faiblesse pour toi...


Je pose mes bras autour de son cou et rajoute:

-Finalement, c'est toi qui triche là...

C'était le principe de l'arroseur arrosé. Il a le chic de savoir me désarmer. Je caressais lentement sa nuque du bout du pouce, la main maintenant tendrement plaquée conte elle:

-Ma prochaine question est... Quand vas-tu enfin te décider à m'embrasser?

S'il se mettait à aller boire sa bière, je crois que ça serait une sacrée punition pour tout ce que je lui fais subir depuis mon arrivée chez lui. Bien méritée, sans doute, la punition.



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Dale Campton
100% Lone star guy
avatar
Inscrit le : 19/04/2018
Messages : 835
Avatar : Brad Paisley
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1978
Mes rps : DISPONIBLE

Bloc notes : /

Afficher


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Mer 20 Juin - 21:25

Dale Campton
Morrigan Davenport
Somewhere only we know
Moi ? Profiter de sa faiblesse ? Je n'oserais pas... ou si peu car j'avoue que même si ce n'était pas ma première intention, je commence à apprécier la situation. Ses bras autour de mon cou me donnent un peu plus le sourire alors que mon regard est toujours planté dans le sien.

- Je ne triche pas.

Mon sourire s'élargit un instant avant de donner une première réponse à Morri pour la faire marcher un peu plus. Chacun son tour de jouer et j'avoue que le jeu avec elle est très agréable. Le bout de son pouce qui se balade n'est pas le genre de truc qui va me calmer mais je doute que ce soit un pur hasard.

- Je ne sais pas, peut-être plus tard... C'est probablement le moment de boire un peu de bière. Ou alors...

Je viens l'embrasser dans le cou du bout des lèvres un instant pour voir sa réaction.

- Sauf si tu parlais de ce genre de baiser.

C'est sur les lèvres que je dépose un baiser cette fois avant de poser doucement mon front contre le sien sans lâcher sa taille.

- Ca te va comme réponse ?

Codage par Libella sur Graphiorum



Dale Campton

▬ “THIS IS COUNTRY MUSIC, So turn it on, turn it up, and sing along
This is real; this is your life in a song
Yeah this is country music.”
▬ By Tris
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Mer 20 Juin - 22:08

Je le regarde tendrement, et je veux bien le croire quand il dit ne pas tricher. Je sais qu'il ne joue pas de son charme pour obtenir une victoire quelconque, ou quoi que ce soit de moi, mais le fait était que le charme opérait. Sa bonne foi ne faisait qu'ajouter à ce sentiment qui me comprimais la cage thoracique. Il me coupait le souffle, dans le bon sens du terme et je n'avais aucunement envie de le quitter des yeux.

Je me mordille la lèvre
avec nervosité quand il s'amuse à faire durer le suspens, comme je m'attelais parfois à le faire avec lui. C'était de bonne guerre, et j'aurais été déçue qu'il ne me joue pas le tour qui suivit. Forcément, le baiser dans le cou m'arrache un frisson incontrôlé mais apporte plus de chaleur encore dans mon coeur. Je le voyais non pas comme quelque chose de sensuel mais plutôt de tendre même si mon corps ne pouvais pas s'empêcher d'y réagir.

Un sourire presque idiot me recouvrit bientôt les lèvres quand enfin les siennes rencontrèrent les miennes. C'était bref, mais aussi intense qu'une fête qui se jouerait à l'intérieur de mon corps. Aussitôt, je m'empourprais un peu, en jetant presque mes lèvres sur les siennes pour venir les rechercher quelques secondes, avec beaucoup de douceur malgré la prestesse avec laquelle c'était arrivé. Je fermais les yeux, ensuite, savourant le moment, même encore quelques secondes après que mon visage s'était éloigné du sien pour reprendre leur position initiale, front à front:

-Je regrette juste une chose... C'est d'avoir eu à le demander pour l'obtenir...

Je ris un peu tout en continuant de passer le doigt sur sa nuque et rouvris les yeux pour l'observer tandis que j'avouais:

-Je crois que j'ai un peu perdu le fil de mes questions... Laisse-moi juste quelques secondes pour me remettre, tu veux?

Je demandais finalement:

-Est-ce que tu crois qu'un jour tu pourrais m'apprendre à jouer un peu de la guitare? S'il te plaît?

Je secouais finalement la tête:

-Non, ça c'est pas une vraie question, plus une requête...


Je rectifiais donc le tir en demandant:

-Tu as un souvenir d'enfance heureux à partager? Et euh... Petite vengeance...

Je déposais un baiser dans son cou, comme annoncé.



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Dale Campton
100% Lone star guy
avatar
Inscrit le : 19/04/2018
Messages : 835
Avatar : Brad Paisley
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1978
Mes rps : DISPONIBLE

Bloc notes : /

Afficher


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Jeu 21 Juin - 8:28

Dale Campton
Morrigan Davenport
Somewhere only we know
Je lui laisse tout le temps qu'elle veut. Au frais dans l'eau avec une belle femme dans mes bras, il y a pire comme situation pour patienter. Lorsqu'elle me demande si je peux lui apprendre à jouer de la guitare, je hoche la tête pour lui répondre sans lui couper la parole. Après tout, je ne devrais pas avoir de mal à trouver une guitare à lui prêter. Sa "petite vengeance" est très agréable et me donne un petit frisson que j'ai du mal à réprimer. Je lui souris un instant avant de lui répondre. Je n'ai pas besoin de chercher bien longtemps pour la réponse, mon souvenir le plus heureux est mon dixième anniversaire quand mon oncle m'a offert ma première guitare que je garde dans mon bureau. Jusqu'à il y a peu, elle était au dessus de la cheminée mais je l'ai décrochée pour jouer un peu dessus. Même si elle sonne moins bien que la plupart de mes autres guitares acoustiques, j'aime toujours gratter ses cordes, ça me rappelle les heures que je passais avec mon oncle à apprendre.

- Mon souvenir le plus heureux est mon 10ème anniversaire. C'est le jour où mon oncle m'a offert ma première guitare. Je pouvais passer des heures à l'écouter jouer. Il habitait à coté de chez nous et je passais presque tous mes weekends chez lui à l'écouter seul ou avec son groupe. Quand j'ai eu 10 ans, il m'a offert la guitare que tu as vue dans mon bureau. Ca fait 30 ans que je la garde précieusement et je joue encore avec de temps en temps par plaisir où je l'accroche au dessus de la cheminée du salon pour ne pas oublier le chemin parcouru en 30 ans. C'est ce jour là que tout à basculé pour moi, ça a été le plus beau de tous mes anniversaires. Même la Corvette pour mes 20 ans ne m'a pas fait le même effet.

Une guitare à 100$ m'a fait bien plus plaisir qu'une voiture à 150000$, à croire que mon oncle me connaissait mieux que mes parents. Je ne regrette qu'une chose, qu'il soit parti à Nashville pour vivre sa retraite même si je peux comprendre pourquoi un musicien comme lui ait préféré aller là-bas. J'adorais nos petites sessions en duo dans son studio privé.

- Et toi, c'est quoi ton plus beau souvenir ?

Codage par Libella sur Graphiorum



Dale Campton

▬ “THIS IS COUNTRY MUSIC, So turn it on, turn it up, and sing along
This is real; this is your life in a song
Yeah this is country music.”
▬ By Tris
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Jeu 21 Juin - 20:44

Je remonte un peu dans le temps, dans mon imagination, me demandant quelle bouille Dale pouvait avoir à cette âge là. J'essayais de me le visualiser, et quand il racontait, j'avais l'impression d'y être et de  percevoir la lueur de plaisir dans son regard quand il écoutait son oncle jouer. Je le voyais, bambin, les coudes sur les genoux et les mains soutenant son visage, bien patiemment. La relation avec son oncle devait être assez idéale pour qu'il passe autant de temps avec, et qu'il l'encourage dans ce qui semblait déjà à l'époque, être sa passion. Je prends seulement conscience que la musique rempli toute sa vie, même si je savais ce que ça avait donné pour ma mère.

Je le regarde avec admiration, passant mes mains dans ses cheveux, quand il explique qu'il replace la guitare au dessus de la cheminée pour s'aider à rester humble. Je ne suis pas jalouse de cette guitare, au contraire. Je suis heureuse de me retrouver dans les bras d'un homme qui a su se battre pour ce qu'il aime et gagner sa place en travaillant dur. Il méritait ce qu'il avait gagné à la sueur de son front, contrairement à certains parvenus.

J'ai du mal à faire le tri dans mes plus beaux souvenirs, parce que même si comme tout le monde il m'est arrivé  de vivre des mauvaises épreuves, j'ai quand même la chance de pouvoir dire que ma vie avait été jalonnée de nombreux moments paisibles et heureux. Je n'avais presque retenus que cela.

-J'ai du mal à me décider. Je pourrais te dire que c'est la première fois que je suis montée à cheval, ou que mes parents m'ont offert un chiot, ou mes premiers pas sur la glace... Ou quand j'ai obtenu mon job... Mais en fait... Mon plus beau moment a été un enchaînement de pleins de petits instants qu'on ne peut pas isoler les uns des autres... J'ai presque envie de te dire quelque chose de nian-nian... Parce que je crois que si je devais m'attacher à un souvenir particulier ça serait quand je t'ai entendu chanter, tout à l'heure... Tu m'as beaucoup ému...

J'essayais alors de me creuser la cervelle et repensais à un moment de mon adolescence:

-Je crois que c'est quand on est allé camper au le Glencar Lake en Irlande, pour ma majorité, avec mes parents. Je pensais que j'y allais qu'avec eux, mais quand on est arrivé sur place, mes deux meilleurs amis étaient là, en train de s'occuper de monter les tentes. Cela n'a pas l'air extraordinaire dis comme ça, mais il faut savoir que derrière l'histoire, ils ont fait beaucoup d'heures supplémentaires l'année d'avant juste pour pouvoir me faire la surprise... Leur vie personnelle en a pâtit un grand coup... Juste pour me faire plaisir...

Je tourne des hanches un peu dans l'eau, de gauche à droite, et le dévisage:

-Tu as déjà assisté à un enterrement de vie de garçon traditionnel, genre strip-teaseuse et tout ce qu'il y a derrière?



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Dale Campton
100% Lone star guy
avatar
Inscrit le : 19/04/2018
Messages : 835
Avatar : Brad Paisley
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1978
Mes rps : DISPONIBLE

Bloc notes : /

Afficher


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Jeu 21 Juin - 21:43

Dale Campton
Morrigan Davenport
Somewhere only we know
Lorsqu'elle me reparle de ma chanson tout à l'heure, je lui souris largement en guise de remerciement et lui sert un peu plus les hanches alors qu'elle change de sujet. Sacrée preuve d'amitié de faire des heures supplémentaires en pagaille pour suivre une amie sur un autre continuent. J'espère qu'elle les côtoie toujours car des amis comme ça valent leur pesant d'or mais je n'ose lui poser la question au risque de raviver de mauvais souvenirs. Inutile de risquer de pourrir l'ambiance alors qu'on passe tous les deux un très bon moment. Sa façon de balancer les hanches sous mes mains n'augure rien de bon mais je m'attendais à pire que ce qu'elle me demande.

- Une fois, je crois, parce que je ne m'en souviens pas. On a tellement picolé que je ne me souviens que du début de soirée. Je sais c'est pas glorieux.

Pas glorieux mais je pense qu'elle peut comprendre vu sa soirée la veille de notre rencontre et ce qu'elle m'en a dit. Je lui souris cette fois de façon un peu gênée, je ne suis vraiment pas fier de ça. Je laisse glisser un peu mes mains sur ses fesses alors que je lui pose une question à mon tour.

- Si tu pouvais partir voyager maintenant, sans prendre en compte le budget, tu irais où et comment ?

Codage par Libella sur Graphiorum



Dale Campton

▬ “THIS IS COUNTRY MUSIC, So turn it on, turn it up, and sing along
This is real; this is your life in a song
Yeah this is country music.”
▬ By Tris
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Jeu 21 Juin - 22:24

Je n'avais pas forcément peur de ce qu'il allait me répondre, j'étais juste un peu curieuse de savoir le rapport qu'il avait aux femmes dans sa vie de célibataire. Ce que j'entendis me fit presque éclater de rire, et explique le pourquoi de mon hilarité:

-Ne va pas croire que je te juge, au contraire. Je trouve que pour les mecs c'est du gâchis de picoler pendant ce temps là car ils doivent plus se souvenir de ce qui devrait être la meilleure partie de leur fête...

Après, je me voyais mal lui reprocher une vie de célibat dissolue quand la mienne n'était pas plus clean. Et quand bien même j'aurais été une femme un peu moins fêtarde son passé lui appartenait. Et en terme de choses moins glorieuses, certains squelettes risquaient très vite de ressortir du placard, alors j'y allais en douceur en distillant les informations au compte goutte, un demi-sourire navré sur le visage:

-Je suis pas forcément la mieux placée en ce qui concerne faire des trucs qu'on pourrait qualifier de pas très glorieux... Même si ça veut pas dire que je regrette pour certains d'entre eux...

Un petit caillou était lancé dans la marre, mais je tenais à lui répondre.

Je pose une main sur l'une des siennes sans être gênée le moins du monde par les siennes qui glissaient petit à petit, et l'attrape doucement pour y déposer un baiser tendre et la replace bien franchement sur mon popotin.

-D'entrée de jeu, je t'aurais parlé d'un road trip en moto, si je devais partir sur un coup de tête, à l'aventure, pour parcourir l'Etat, et peut-être faire un tour des states, camper ou trouver où crécher chez l'habitant. J'aimerais tellement pouvoir me rendre à Yellowstone, le Grand Canyon... Sinon, la nouvelle Orléans me rend curieuse aussi, mais surtout pour sa faune et sa flore... Pour un truc plus organisé, je t'avoue que ça me démangerait de retourner en Irlande, ou d'aller faire un tour en Ecosse... Mais pour les étapes entre ça serait plus long et à un moment donné, je devrais songer à prendre le bateau... En fait, je suis prête à découvrir plein d'endroits.. J'aimerais bien visiter des anciens vestiges ou sites naturels amérindiens..., ou d'anciennes civilisations, comme les incas... Voir les chutes du Niagara... J'aimerais aussi faire des escales bénévoles dans des pays qui en ont besoin...

Je lui vole un autre baiser puis frotte doucement son dos:

-Si y'avait un pays dans le monde où tu n'aimerais pas aller du tout, lequel ça serait? Et pourquoi?



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Dale Campton
100% Lone star guy
avatar
Inscrit le : 19/04/2018
Messages : 835
Avatar : Brad Paisley
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1978
Mes rps : DISPONIBLE

Bloc notes : /

Afficher


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Ven 22 Juin - 9:43

Dale Campton
Morrigan Davenport
Somewhere only we know
Gâchis ou non, même si j'apprécierais toujours le corps d'une belle femme, je ne suis pas un grand fan des spectacles de strip tease. Je préfère passer une soirée tranquille autour d'une bière avec des potes plutôt que de mater des culs toute la soirée comme un pervers mais ce n'est que ma vision de la chose. Si certains aiment ce programme, c'est très bien pour eux, mais très peu pour moi.

C'est mon pire souvenir mais il y a d'autres trucs dont je ne suis plus très fiers. Des conneries que j'ai faites à la fin du lycée ou à l'université lorsque j'étais encore étudiant en commerce. On passait plus de temps à picoler et à draguer qu'à étudier. Pas étonnant que j'ai planté ma première année et que j'ai fini par abandonner la deuxième.

J'écoute la réponse de Morri après qu'elle ait déposé un baiser sur ma main et l'ai replacée encore plus sur sa fesse. Enfin j'écoute... d'une oreille car je suis trop absorbé par la fermeté de son ravissant derrière pour pouvoir me concentrer totalement sur sa réponse pendant quelques instants. Ce n'est que lorsqu'elle parle de Yellowstone et du grand Canyon que je lui donne enfin toute mon attention. Tout ces endroits sont intéressants à visiter et ne me déplairaient pas. Si je n'avais pas mon job à l'université, je l'aurais certainement emmenée quelque part dans les jours à venir mais je tiens à garder une vie normale avec un travail comme toute personne normale dans ce monde même si mon salaire de l'université n'est qu'un petit bonus dont je n'ai pas besoin grâce aux dividendes de mes actions de l'entreprise pétrolière familiale.

Elle ponctue agréablement la conversation d'un baiser que je ne me force pas à lui rendre et me pose ensuite une question qui m'amène à réfléchir. J'en vois plusieurs à vrai dire et toujours pour de bonnes raisons d'après moi mais il y en a un en particulier.

- Probablement l'Islande. Il y fait trop froid pour moi et je ne suis pas fan d'avoir un volcan au dessus de la tête qui peut péter à tout moment.

Je suis né à Austin, TX, et je ne supporte pas les gelées très longtemps alors aller dans un endroit comme l'Islande est un non sens pour moi.

- A mon tour...

Je réfléchis quelques instants en profitant des mains de Morrigan qui se baladent doucement dans mon dos et l'embrasse une nouvelle fois avant de lui poser une question.

- Si tu n'avais été bibliothécaire, tu aurais aimé faire quoi comme boulot ?

Codage par Libella sur Graphiorum



Dale Campton

▬ “THIS IS COUNTRY MUSIC, So turn it on, turn it up, and sing along
This is real; this is your life in a song
Yeah this is country music.”
▬ By Tris
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Ven 22 Juin - 10:46

Je suis tellement prise dans mes bavardages que je ne remarque pas trop la petite "absence" de Dale. Ses mains sur moi me troublent aussi un peu mais je passe au dessus pour continuer notre petite conversation. Je crois que j'ai beaucoup de choses à lui dire mais je suis surtout assoiffée d'en apprendre plus sur lui. Je peux comprendre sa position en ce qui concernait l'Islande mais je me dis que cela doit au moins être bien à voir une fois dans sa vie même si j'étais d'accord que le risque de mourir sous une coulée de lave était beaucoup moins excitant... Dans le genre pays froids, j'aimerais bien aller aussi en Suède ou en Russie, même si je ne les avais pas spontanément évoqués.

Je n'ai pas à beaucoup me creuser les méninges pour la réponse suivante, même si je ne m'en tiendrais  pas à une seule profession. Il est d'ailleurs "surprenant" que je ne me sois pas encore lassée de mon métier actuel:

-Il est fort probable que si je n'avais pas eu mon souci, j'aurais fini patineuse professionnelle. Ou bien me serais-je lassée pour faire autre chose... Entraîneuse sportive, dog sitter, éleveuse canin...Artiste peintre, ou peut-être photographe ou comédienne ne m'aurait pas dérangé... J'ai déjà fais des jobs que j'irais pas crier sur tous les toits même si j'assume cette part de mon passé, mais je ne suis pas sûre de me relancer dedans un jour. D'ailleurs je préfère en parler maintenant, on ne sait jamais... Il m'est arrivée de poser pour des photos de charmes mais qui au final ne sont jamais sorties parce que je soupçonne un petit ami de l'époque d'avoir fait ce qu'il faut pour ça quand il l'a découvert... Je ne soupçonnais même pas que le mec m'avait payé mais avait juste gardé les photos pour son usage personnel et exclusif.

Je n'avais pas à en rougir mais son avis comptais pour moi, et j’espérais ne pas le décevoir. Tant qu'on était dans les confidences, j'avouais la tête un peu basse, cette fois-ci:

-J'ai eu des grosses périodes de galère, même si j'ai quand même reçu le soutien de mes parents, parce que j'ai voulu me montrer indépendante très tôt. Il m'est donc arrivé de livrer un paquet ou deux à des gens sans trop chercher à savoir ce qu'il y avait dedans... J'avoue que pour le coup c'était très idiot...


Je n'avais pas livré de bombes à ma connaissance, mais il pouvait s'agir d'articles volés, ou de drogue, sans que je le sache, alors que j'étais contre tout ça. J'aurais même pu me faire coffrer. Je laissais le temps à mon beau brun de digérer l'information et posais alors ma question:

-Tu as quel âge? Non parce que bon, j'aimerais pas être en train de draguer un papy, si bien conservé et gâté par la nature soit-il...
, fis-je en riant.



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Dale Campton
100% Lone star guy
avatar
Inscrit le : 19/04/2018
Messages : 835
Avatar : Brad Paisley
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1978
Mes rps : DISPONIBLE

Bloc notes : /

Afficher


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Ven 22 Juin - 15:02

Dale Campton
Morrigan Davenport
Somewhere only we know
Elle ne me parle que d'emplois loin des bureaux alors qu'elle travaille dans une bibliothèque. Morrigan n'est plus à une bizarrerie près et cela ne m'étonne pas d'elle un instant. Je ne vais pas la juger à ce propos, je n'ai jamais eu à me préoccuper financièrement grâce à la famille et je sais que j'ai eu de la chance. Je ne sais pas ce que j'aurais été capable de faire si je n'avais pas porté le nom des Campton et si je n'avais pas eu autant zéros en bas de mes relevés de comptes. Rien que pour ça, je l'admire car elle n'a pas du vivre aussi facilement que moi.

Lorsqu'elle me questionne sur mon age, je suis soudain inquiet. Va-t-elle pourvoir supporter de passer du temps avec un quadragénaire ? En tout cas, je pense qu'il vaut mieux prendre le risque que de lui mentir. Je ne lui ai pas menti jusque là, inutile de le faire sur mon age. J'ai 40 ans et je ne peux rien y changer après tout.

- Merci pour le compliment... J'ai 40 ans et j'espère que ça n'est pas suffisant pour que tu me considères comme un papy.

Je lui dis ça sur le ton de la plaisanterie mais je suis quand même inquiet de la voir fuir à cause de mon âge.

- Comme ça ne se demande pas à une dame, je ne te demanderais pas ton age mais tu n'échapperas à une question... Non, c'est surtout que je me fous de ton age. Je suis bien en ta compagnie et c'est tout ce qui compte. On reste dans l'eau jusqu'à ressembler à des pruneaux ou on sort pour boire un coup ? C'est pas que je ne sois pas bien avec toi contre moi mais je commence à avoir soif.

Je l'embrasse un instant et relâche doucement mon étreinte pour voir sa réaction.

Codage par Libella sur Graphiorum



Dale Campton

▬ “THIS IS COUNTRY MUSIC, So turn it on, turn it up, and sing along
This is real; this is your life in a song
Yeah this is country music.”
▬ By Tris
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Sam 23 Juin - 0:53

Dale a l'air de se moquer de ce que j'ai pu faire. Il n'a pas l'air de ne pas s'y intéresser,  mais je ne lis aucune réaction qui montrerait qu'il est agacé, choqué, ou voire même déçu. Cela me soulage un peu car j'imagine qu'il se serait exprimé clairement pour me dire sa façon de penser, autrement. Encore une fois, j'avais sous les yeux la preuve de son ouverture d'esprit.

Pour moi la question de l'âge était tout à fait anodine. J'étais juste plus curieuse de connaître son âge que poussée par le besoin de nous comparer. Il était un très bel homme, qui s'entretenait, et qui avait beaucoup de charisme et je pensais que c'était les années qui lui conféraient tout ce charme, avec son lot d'expérience de la vie. A la façon dont le chanteur menait sa vie, et d'être sans prise de tête montrait qu'il en avait à la fois dans la cervelle mais également qu'il avait su garder une certaine âme d'enfant. J'étais très sensible à ce cocktail détonnant. Et je pense que c'était ce qui le différenciait à mes yeux des autres hommes qui se prenaient trop au sérieux passés la quarantaine et d'autres qui se la jouaient faux jeunes à un âge avancé. Et il était loin de l'imaturité de certains jeunes qui croyaient avoir tout vu de la vie sans l'avoir jamais vécue. Non pas que tous les jeunes étaient comme ça, et ce n'est pas parce qu'on est jeune qu'on n'a pas de vécu, je me réfère surtout à certains jeunes branleurs qui se pensent la science infuse alors qu'ils ne savent pas encore se torcher tous seuls.

Je rigole et réplique comme en écho à ce qu'il m'avait dit pour me taquiner quand je lui ai avoué que bourrée je pourrais faire n'importe quoi et qu'il ne faudrait pas qu'il m'en veuille:

-Ne t'en fait pas pour ça. Je ne t'en voudrais pas mais je ne me gênerais pas pour te le rappeler quand on sera rien que tous les deux.

Bien-sûr, la phrase n'avait pas le même sens ici, mais je trouvais cela rigolo de pouvoir lui renvoyer l'ascenseur. Ensuite, après un énième clin d'oeil, je poursuivais pour lui dire le fond de ma pensée:

-Oh tu sais, y'a des vieux très mignons... Mais rassure-toi, t'es loin d'être vieux à mes yeux. Mais pour un mec qui a la quarantaine, je suis admirative, tu n'as pas le bidon à bière que certains arborent au même âge... Et puis je les préfère comme toi, avec un peu plus de plomb dans la cervelle.

Je souris en l'entendant parler encore comme un gentleman et je suis même émue de ce qu'il me dit. Pendant quelques secondes, je retiens même une larme ou deux et lui assure ensuite posément:

-Je n'ai que six ans de moins que toi... Cela ne me dérange pas de te dire mon âge, et je partage ton avis, je m'en fous de quel âge tu as en vrai même si j'ai toujours eu un penchant pour les mecs plus vieux que moi. Tu me plaît comme tu es... C'est sûr que si tu avais trente ans de plus, cela me ferait quand même un peu reculer, mais je t'assure, tu n'as rien d'un papy...

Je tire la langue malicieusement en lui donnant un rapide bisous comme pour me faire pardonner d'avance:

-Oh, je te rappelle que c'est toi le vieux dans l'histoire, donc le plus susceptible de finir en vieux pruneau ratatiné...

J'éclate de rire et l'embrasse très longuement en réponse à son baiser, puis quand nos lèvres se séparent je prends sa main dans la mienne et l'invite à sortir de l'eau à ma suite. Je reprends sa main dans la mienne quand je le peux et l'invite à s'asseoir:

-Tu veux que je te ramène les bières? Ou autre chose... Laisse moi prendre soin de toi un peu aussi, d'accord?

Je prends un air sérieux et demande:

-Combien de conquêtes as-tu eu dans la vie?

J'attendais tranquillement sa réponse puis m'apprêtait à filer dans sa cuisine, s'il me donnait son accord.



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Dale Campton
100% Lone star guy
avatar
Inscrit le : 19/04/2018
Messages : 835
Avatar : Brad Paisley
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1978
Mes rps : DISPONIBLE

Bloc notes : /

Afficher


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Sam 23 Juin - 15:26

Dale Campton
Morrigan Davenport
Somewhere only we know
Que je ne sois pas trop vieux à ses yeux me rassure et qu'elle ait six ans de moins que moi ne me pose pas le moindre problème. Je n'ai jamais vraiment attaché d'importance à l'âge et ce n'est pas avec elle que je vais commencer à m'en préoccuper. Je passe un agréable moment et c'est bien tout ce qui m'importe pour l'instant. Le baiser que nous échangeons se prolonge agréablement puis je la suis jusqu'aux transats où elle me demande si je l'autorise à nous ramener les bières avant de me poser une question.

- Tu es mon invitée, ça me gène de te mettre à contribution.

J'hésite un instant et nuance un peu mon propos.

- A moins que tu y tiennes vraiment...

Je marque une pause puis réponds à sa question pour me laisser le temps de la réflexion.

- Des conquêtes, j'en ai eu...

Mon hésitation pourrait sembler être de la vantardise mais c'est plutôt de la honte qui m'empêche de parler.

- Deux avec qui ça a été un minimum sérieux. Annie à l'université qui m'a plaqué quand j'ai laissé tomber les études de commerce et Elisa, mon ex-femme. Sinon quelques femmes de temps en temps mais rien de sérieux. Il n'y en a pas beaucoup qui ont passé la nuit ici si je veux être franc.

Je me pose sur un Transat en lui laissant de la place et la regarde avec un petit sourire.

- Tu peux aller chercher les bières mais reviens vite s'il te plait. Tu me diras ensuite combien tu en as eu toi aussi.

Codage par Libella sur Graphiorum



Dale Campton

▬ “THIS IS COUNTRY MUSIC, So turn it on, turn it up, and sing along
This is real; this is your life in a song
Yeah this is country music.”
▬ By Tris
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Dim 24 Juin - 2:54


Je me séche un peu le corps avec une serviette et essore un peu mes cheveux dedans pour ne pas en mettre partout quand je rentrerais. Je ne m'attendais pas à cette réponse et compris à quel point l'hospitalité lui était importante:

-Oui, j'y tiens vraiment... Après tout, je suis ton invitée parce que j'ai poussé le culot à te défier. Donc c'est un peu ma faute si tu dois me supporter aujourd'hui.

Je m'attends à ce qu'il m'annonce un nombre mirobolant de conquête et durant quelques instants je me stoppais dans mes mouvements, comme intriguée parce qu'il allait me dire. Je sens une petite pointe d'angoisse m'envahir pour je ne sais quelle raison et mon coeur tambouriner très fort. Il mit fit au suspens et je sens mon corps se relâcher, même si je ne sais pas si c'est par soulagement ou si c'est d'enfin savoir.

Les conquêtes sérieuses m'inquiétaient beaucoup plus que celles d'un soir. Je n'ai pas souvenir d'avoir eu de relation véritablement sérieuse, mais je ne me sentais pas en contre compétition ou je ne sais quoi du genre avec mon beau brun. Quelque part, je ressentais comme un déchirement étrange, même s'il ne m'avait pas trop taraudé la première fois que Dale m'avait fait part de son divorce mais... Un divorce, c'était sensé être un acte plus ou moins délibéré, et définitif, sachant que le quarantenaire ne voudrait probablement pas remettre cela avec son ex. Mais quand une fille te plaque pour une raison idiote, elle peut très bien regretter et refaire surface bien des années plus tard. Etrangement, cela me fit peur et je laissais tomber ma serviette sous le coup de l'émotion.

Je me laissais retomber quelques secondes sur le transat, et je ne savais pas comment j'allais expliquer mon attitude à mon interlocuteur sans trop en dire. Après tout, je n'étais pas en position légitime d'avoir peur puisque... Pour l'instant, lui et moi, nous nous étions juste rapprochés, mais rien de plus. Je savais qu'on se plaisait mutuellement mais je ne pouvais pas nous projeter trop loin sans savoir ce qu'il en penserait lui-même.

-Ah, euh, je ne m'imaginais pas que des filles d'un soir auraient pu franchir le palier de cette maison... Enfin, ce n'est que du passé, de toute façon
, fis-je d'une voix blanche, comme par déception.

Je me relevais en reprenant contenance:

-Je vais chercher les bières... Tu as peur que je m'enfuies? Promis, je mettrais pas très longtemps...


Je ne relevais pas sur mon nombre de conquêtes pour l'instant, je me dirigeais vers la cuisine en essayant de digérer l'information, de ne pas m'imaginer les scènes torrides qui ont pu se dérouler à divers endroits de la maison, et histoire d'essayer de mettre des mots sur ma vraisemblable jalousie qui n'a aucunement lieu d'être. Une partie de moi avait été atteinte même si cela n'aurait pas dû arriver. Je soupirais en ouvrant le frigo, en laissais quelques secondes la porte entrouverte et attrapais finalement rapidement deux bières avant de le refermer un peu brusquement.

Je revenais ensuite vers Dale et décapsulais les bières, m'installais contre lui et expliquais mon attitude:

-Excuse-moi, j'ai sur-réagis à des événements du passé...


Je n'en expliquais pas plus la raison, ne voulant pas l'encombrer avec mes ressentis qui m'auraient conduit à en dire plus que je n'en savais moi-même sur ce que je ressentais. Je dépose un baiser sur ses lèvres:

-J'ai un peu plus de mal à me dire que d'autres femmes ont pu fouler ce sol. J'avais l'impression d'être privilégiée parmi d'autres en arrivant ici. Désormais je sais à quel point je le suis...

Je l'enlace tendrement en m'installant face à lui, sur ses jambes, un peu à califourchon, et lui souris en retrouvant ma bonne humeur:

-Car je sais que tu n'as pas invité tant de femmes que ça ici, qui ont compté pour toi... La preuve, tu acceptes une folle dingue comme moi chez toi...
, dis-je en riant. .

Je faisais semblant de compter d'inombrables conquêtes et me demandais si cela lui ferait comme à moi en entendant le nombre de personnes qui on foulé mon corps:

-J'ai eu quelques petits succès depuis très jeune déjà.. Je ne me suis jamais impliquée sentimentalement pour eux car je ne ressentais pas cette étincelle... Tu vois ce que je veux dire? Bref, je ne me suis pas faite passer sur le corps par tout Austin non plus, il ne faut pas exagérer mais je t'avoue ne pas avoir tenu les comptes. En ce qui concerne les relations sérieuses... j'ai dû en larguer un au bout de deux semaines parce que je me faisais chier comme un rat mort avec lui... Et l'autre... Comment dire... Je l'ai jamais aimé, on a cassé assez vite et je me suis pas rendue compte...


Je fermais les yeux, en essayant de me donner du courage pour cette confidence dont peu de personnes étaient au courant. Est-ce que c'était le bon moment pour l'avouer, je ne sais pas, et j'allais peut-être tout ruiner comme cela mais je ne voulais pas le lui cacher. Quand je rouvris les paupières, c'est pour baisser la tête, et les yeux. J'étais incapable de le regarder en face pour l'instant:

-Je me suis retrouvée enceinte, c'était trop tard... J'ai accouché, je l'ai abandonné, j'étais bien trop jeune pour pouvoir l'assumer... Et je voulais que le bébé ait une chance d'avoir une vie familiale auprès de gens qui sauraient s'en occuper. Je ne voulais pas l'élever en ado égoïste qui veut vivre sa vie d'ado et sa vie de mère. J'étais juste pas prête à ça..., expliquais-je, honteuse. J'étais mère biologique, c'était une donnée importante à ne pas négliger, même si je n'en avais pas la responsabilité, ni la garde.

C'est ce que je pensais à l'époque.



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Dale Campton
100% Lone star guy
avatar
Inscrit le : 19/04/2018
Messages : 835
Avatar : Brad Paisley
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1978
Mes rps : DISPONIBLE

Bloc notes : /

Afficher


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Dim 24 Juin - 17:21

Dale Campton
Morrigan Davenport
Somewhere only we know
Pendant qu'elle va nous chercher deux bières fraiches, je me sèche un peu avec une serviette et l'étale sur le dossier du transat avant de m'y allonger au frais. C'est vrai que peu de femmes sont venues chez moi et encore moi alors que je venais à peine de les rencontrer. C'est un peu étrange cette sensation avec Morrigan mais pas désagréable pour autant. Je n'ai pas le souvenir de m'être senti aussi à l'aise avec une femme auparavant et c'est une nouveauté que j'aimerais bien convertir en habitude.

Lorsqu'elle revient avec les bières, je la laisse s'installer avec un immense plaisir avec moi sur le transat. J'écoute ses explications sans rien dire et profite qu'elle vienne se mettre à califourchon pour poser ma main sur sa cuisse, l'autre main tenant toujours ma bière. Je ne suis pas franchement étonné de ses révélations sur ses conquêtes. J'avoue que je m'y attendais plus ou moins en sachant ce qu'elle avait fait la veille de notre rencontre, mais lorsqu'elle me parle de son enfant, mes yeux s'écarquillent de surprise. Je n'ose même pas imaginer ce qui a pu lui passer par la tête à ce moment là et je préfère largement ne pas savoir. Elle me semble morte de honte de m'avouer ça mais je vois mal la juger. Je n'étais pas à sa place et je ne sais pas comment j’aurais réagit à sa place.

- Morri...

Je pose ma bière et lui relève le menton pour qu'elle me regarde sans enlever l'autre main de sa cuisse.

- Je n'ose même pas imaginer le déchirement que ça a du être pour toi.

Si mes calculs sont exacts, son enfant devrait avoir à peu près le même age que celui qu'elle avait quand elle lui a donné naissance mais je me vois mal lui poser la question alors que le sujet semble encore sacrément sensible pour elle. Je préfère changer de sujet et plaisanter pour qu'elle retrouve le sourire.

- En tout cas, c'est pas ce jeu qui va nous rendre bourrés. Si tu es capable de m'avouer ça au lieu de boire, comment je vais arriver à te faire boire pour profiter de la situation ?

Je la regarde en lui souriant pour essayer de lui rendre le sourire.

Codage par Libella sur Graphiorum



Dale Campton

▬ “THIS IS COUNTRY MUSIC, So turn it on, turn it up, and sing along
This is real; this is your life in a song
Yeah this is country music.”
▬ By Tris
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Dim 24 Juin - 21:03

Je n'arrivais pas à redresser la tête, de peur de lire dans ses yeux une quelconque déception. Je n'aimais pas me morfondre ainsi mais cela faisait trop d'années que je retenais ce secret et je ne voulais pas risquer de perdre ce qu'on était en train de vivre cet après-midi à cause d'une de mes erreurs passées. En parler à Dale me soulageait et en même temps me faisait mesurer à quel point mon sentiment de culpabilité n'avait fait que crôitre en fonction de mon silence. Je fermais les yeux, en l'entendant m'appeler par mon prénom. Je ne savais pas comment interpréter sa réaction. Quand je rouvris les yeux, c'était pour en sécher les larmes qui ne cherchaient qu'à s'en enfuir. C'est quand je me ressuyais les yeux, d'un geste rapide, que le texan me fit relever le menton. Je posais ma main humide sur celle qu'il avait posé sur ma cuisse, et la serrais doucement, comme pour me raccrocher à quelque chose.

Son regard me fit chavirer encore. J'y lisais de la compréhension, et non de la déception. Cela me soulageait un peu, même si finalement, la peine étouffait encore mon coeur. Je serrais sa main, encore un peu plus, sans le broyer bien entendu, mais c'était comme si je puisais une nouvelle force et un courage tout neuf en lui-même, en son soutien. C'est ce qui me permit de me redresser véritablement et de ne pas me mettre à pleurer de tout mon soul contre son torse. Je fis l'effort de lui répondre:

-C'est la seule chose que je regrette au monde... Je n'ai pas bien réalisé pendant quelques années, ce n'est que plus tard que j'y ai repensé. Et cela s'est intensifié quand je suis venu habiter avec mon colocataire. Voir son enfant évoluer m'a fait me poser des questions sur le rôle d'un parent, et sur celui que je n'avais pas joué. Je me demande ce que mon enfant fait, devient, si elle sait que j'existe et si elle m'en veut...


D'autres questions me turlupinaient, mais à ce stade, je ne pouvais pas en parler sinon je me mettrais à éclater stupidement en sanglots et rien ne pourrait plus m'arrêter, pas même l'humour dont faisait preuve mon beau "cow-boy". L'effet escompté se produisit. Je me sentais bien mieux, le coeur plus léger. Il savait ce qui me faisait du bien, encore une preuve à quel point il était à l'écoute de mes besoins et attentionné. Je crois que je pourrais envisager quelque chose sur la durée avec un homme qui sait gérer ma vulnérabilité, alors qu'on ne se connaît que depuis peu. En une après-midi, il avait réussi à percer des barrières sans avoir à forcer que que soit, un homme qui savait faire ça me semblait le plus formidable de tous et surtout un homme qui me correspondait.

J'éclatais de rire en relâchant l'étreinte de ma main sur la sienne, et la caressais lentement. Je ne sais plus quand c'était arrivé, mais j'avais réussi à mettre ma bière de côté sans qu'elle ne se retrouve fracassée au sol. Pourtant, ce n'est plus de bière dont j'avais envie à ce moment précis mais juste de m'enrouler dans ses bras.

-Tu vois, je te l'avais dit que ce jeu n'était pas très efficace...
, lançais-je entre deux petits rires.

Forcément, son sourire me faisait également craquer, et je ne peux que lui sourire en retour une fois que je retrouvais mon calme. Je le dévisage quelques instants, le dévore des yeux, tandis que deux de mes doigts de mon autre main se baladent tranquillement sur ses lèvres, que je redessine à l'envi.

-Je sais bien que tu n'es pas ce genre d'hommes et je sais que tu sais le genre de femmes que je suis... Mais...

Je me penchais lentement sur lui et rapprochais mes lèvres de siennes, sans les embrasser pour autant et déviais finalement vers son oreille pour murmurer sensuellement, dans l'intention de le chauffer un peu:

-Tu sais que tu n'as pas besoin d'alcool pour profiter de la situation avec moi...

Je lui mordillais doucement le lobe de l'oreille sans savoir ce que pouvait produire ce genre de trucs sur lui, justement pressée d'en apprendre plus à ce sujet. Je m'écartais lentement après avoir déposé un autre baiser dans son cou et le défiais du regard, même si je prononçais des mots contradictoires:

-Tout vient à point à qui sait attendre, non?

J'éclatais une nouvelle fois de rire, sans trop me demander l'effet que cela avait produit, mais au fond de moi, j’espérais lui avoir donné un peu chaud même si je n'attendais rien à ce sujet en retour, à ce stade de notre relation. Justement, j'avais envie de faire les choses bien avec lui et de ne pas brûler les étapes. Il n'était pas n'importe quel homme à mes yeux, et c'était important pour moi qu'il le sache mais je ne savais pas comment m'y prendre. Je ne voulais pas agir avec lui comme avec les autres types que j'avais fréquenté. Et si cela demandait d'attendre pour bien des choses, alors je me sentais prête à l'attendre. Il m'avait prouvé à maintes fois dans l'après-midi, qu'il en valait plus que le coup:

-Dans ce cas... Buvons jusqu'à en perdre la raison? Qu'est ce que tu en dis?! Cul sec!


Je brandis haut en l'air ma bière dans ma main en signe d'allégresse, puis je redescendis mon bras en espérant trinquer avec lui.



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Dale Campton
100% Lone star guy
avatar
Inscrit le : 19/04/2018
Messages : 835
Avatar : Brad Paisley
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1978
Mes rps : DISPONIBLE

Bloc notes : /

Afficher


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Dim 24 Juin - 22:49

Dale Campton
Morrigan Davenport
Somewhere only we know
Je l'écoute me parler davantage de ce sujet et me rend compte à quel point ça doit la détruire petit à petit de l'intérieur. J'aimerais pouvoir l'aider mais je me sens complètement démuni devant cette situation. Je n'ai pas d'enfant et je ne peux certainement pas comprendre par quoi elle est passée. C'est l'enfer cette situation, je ne sais pas quoi faire et je payerais très cher pour avoir une solution qui puisse la satisfaire mais ces préoccupations passent au second plan lorsque je vois un sourire se peindre su son visage. Je préfère la voir comme ça qu'avec les larmes aux yeux.

Je joint mon rire au sien lorsqu'elle me confirme que le jeu n'est pas efficace. Mais lorsqu'elle vient me caresser les lèvres du bout des doigts, je me retiens de peu de lui mordre les doigts et la laisse poursuivre. Quand j'ai son souffle dans mon oreille et sens ses dents sur mon lobe, j'ai de plus en plus de mal à garder le contrôle de mes actes. Lorsqu'elle se redresse, j'en fait autant et laisse glisser mes deux mains sur le tissu de son bikini qui lui couvre les fesses jusqu'à ce qu'elle veuille trinquer. Je laisse ma main gauche en place et attrape ma bière de ma main droite pour trinquer. Une fois les deux bouteilles entrechoquées, je torpille ma bière d'une traite. Je n'avais plus fait ça depuis les soirées lorsque j'étais étudiant mais j'y arrive toujours.

- Tu me fais faire de drôles de trucs mais je pense à quelque chose. Si on veut préparer les pizzas avant d'être trop ronds pour y arriver. On devrait peut-être se mettre au boulot maintenant, non ?

Je pose ma bouteille vide par terre entre les transats et repose ma main droite à coté de ma main gauche sur Morrigan.

- Je suis bien là, très bien même, mais j'ai envie de savoir à quelle point tes pizzas sont bonnes.

Codage par Libella sur Graphiorum



Dale Campton

▬ “THIS IS COUNTRY MUSIC, So turn it on, turn it up, and sing along
This is real; this is your life in a song
Yeah this is country music.”
▬ By Tris
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Lun 25 Juin - 6:17

J'avais peut-être l'air de m'en remettre bien vite, et de l'extérieur, j'aurais pu comprendre que ça aurait pu passer pour des larmes de crocodiles. Mais ce n'était pas parce que j'allais de l'avant que j'en oubliais ma peine pour autant. Et ma meilleure arme pour résister à mon chagrin était l'humour et parfois même la provocation, et Dale l'avait parfaitement bien compris. De toute façon je ne voulais pas gâcher la journée à cause de sanglots, je m'étais confiée, et cela m'avait fait énormément de bien d'avoir cette oreille attentive. Et puis j'étais comme ça, à passer du rire aux larmes d'une seconde à l'autre car je n'aimais pas m'apesantir sur le passé. "Ce qui est fait ne saurait être défait"... C'est pas la bonne référence, pas la plus adaptée à la situation, du moins, mais c'était la vérité. Je ne pouvais rien changer à part accepter ce qui s'était produit dans le passé. Mais pour avancer je vivais le moment présent comme toujours. Et le moment présent, c'était le beau brun qui le représentait. Je pensais pas que l'instant présent pouvait être une incarnation aussi sexy d'ailleurs...

J'ai l'impression que mon tour de chauffe ne l'a pas laissé insensible, étant donné comment ses mains glissent sur mon corps. J'ai noté que ce n'était pas la première fois qu'il revenait sur cette partie de mon anatomie d'ailleurs et je me dis que cette fois n'est pas si anodine. Je me joins à lui en buvant une rasade d'un coup, et me ressuie les lèvres du plat de la main une fois le breuvage écoulé dans ma gorge et ma bouteiille rejoignant au sol celle de Dale.

Je rigole inocement, je ne pensais pas faire faire tant de trucs farfelus que cela à Dale mais j'étais contente qu'on puisse partager tout cela à deux. De la même façon, j'avais l'impression qu'il avait une influence sur moi, comme s'il réussissait à canaliser une partie de mon énergie excessive. Grâce à lui je tenais en place bien plus longtemps au lieu de me mouvoir dans tous les sens comme un gamin hyperactif.

Il me ramène à la réalité, après m'avoir fait monter sur son petit nuage magique et ne pouvais que lui donner raison. Je soupirais, faussement agacée, et roulais des yeux:

-Fallait bien que l'un d'entre nous redevienne raisonnable... Papy...

Je retenais mon rire sous le couvert d'un ton également faussement las.

-Je te signale, beaux yeux, que tu m'avais vanté les mérites de ta propre cuisine...


C'était complètement faux, ça aussi, et on devait même faire cette pizza ensemble, mais encore une fois, le faire mariner me plaisait bien. Je tirais la langue, ne pouvant résister plus longtemps à l'envie d'éclater de rire puis me relever tout lentement:

-Je veux bien qu'on s'y mette, mais à une condition... Tu me dois une douche pour qu'on fasse partir l'odeur du chlore. C'est pas que je veux jouer les nanas chipoteuse mais... J'aimerais bien sentir l'odeur naturelle de ta peau...

A ce stade, c'était une demande que j'étais en droit de me permettre... Juste sentir l'odeur de sa peau... En tout bien tout honneur... Ou pas... Sans lui laisser le temps de se remettre de mon culot, je proposais encore, dans l'attente de représailles bien méritées:

-Tu me portes comme une princesse, ou bien on fait la course?



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Dale Campton
100% Lone star guy
avatar
Inscrit le : 19/04/2018
Messages : 835
Avatar : Brad Paisley
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1978
Mes rps : DISPONIBLE

Bloc notes : /

Afficher


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Lun 25 Juin - 8:45

Dale Campton
Morrigan Davenport
Somewhere only we know
La voir rire à nouveau me réchauffe le coeur et me fait sourire à mon tour. Je préfère la voir comme ça qu'à pleurer même si ça doit être dans mes bras. Lorsqu'elle me traite de papy, je me rend compte si ça venait de quelqu'un d'autre, je ne serais certainement fâché mais venant d'elle, je sais que ce n'est pas avec la volonté de blesser. Je la laisse terminer et la regarde un instant avant de lui demander de descendre de mes jambes.

- Princesse ou pas, il va falloir que tu me libère les jambes si on veut pouvoir manger.

Je la laisse se redresser et me lève du transat avant de la prendre en douceur dans mes bras. Je la regarde d'un air sérieux en ayant toutes les peines du monde à retenir mon hilarité en posant mon front contre le sien.

- Fallait pas me traiter de papy, tu vas le regretter.

Tout en la gardant bien serrée au creux de mes bras, je lui chatouille les côtes quelques instants puis la regarde avec un franc sourire.

- Pour la douche, tu as le choix. Il y en a une dans le cabanon ou la salle de bain.

Mon sourire s'élargit alors que je complète les propositions.

- Les deux sont suffisamment grandes pour prendre une douche à deux.

Lui frotter le dos ne me dérangerait pas le moins du monde mais je me demande comment elle va prendre cette proposition.

Codage par Libella sur Graphiorum



Dale Campton

▬ “THIS IS COUNTRY MUSIC, So turn it on, turn it up, and sing along
This is real; this is your life in a song
Yeah this is country music.”
▬ By Tris
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Lun 25 Juin - 14:36

Il avait raison sur ce point, si je ne me levais pas, je l'immobilisais. Quoique je ne suis pas lourde à pousser mais pas sûre que j'aurais apprécié le traitement. Je me relève donc à sa demande et m'écarte pour lui laisser de l'espace. En même pas deux secondes, j'étais déjà dans ses bras, front contre sa tête. Ce que je me sentais bien là...

Je le fixais tendrement dans les yeux, en souriant à moitié à sa petite provocation.

-Je préfère regretter que de ne rien tenter...

Bien-sûr, je dois me mordre la lèvre à sang pour ne pas hurler de rire et je gigote malgré moi dans ses bras, quand il me chatouille. Si c'était là ses représailles, je dois dire qu'elles ne me dérangeaient pas le moins du monde. J'appréciais le contact de ses mains sur moi dans tous les cas. Je n'ai pas une seconde d'hésitation en ce qui concerne la douche, en fait je m'en moquais un peu de l'endroit, tant qu'on pouvait se passer un coup d'eau rapide pour retirer l'odeur du chlore. Bien-sûr, c'était loin de l'odeur agressive de certaines piscines trop chlorées mais j'avoue que je mourrais vraiment de pouvoir sentir l'odeur de sa peau.

Je lui déposais un nouveau baiser dans le cou et le dévore ensuite des yeux:

- Cabanon, si tu veux, mais j'ai rien contre la salle de bain... C'est juste que mes affaires sont dans mon sac et c'est plus près d'ici pour ressortir nue sans crainte d'être vue... Si on prend notre douche à deux, je peux t'assurer que c'est dangereux... On risque de devoir mettre une croix sur nos plans pour la soirée... Et même si c'est pas le genre de choses qui me dérangent habituellement... J'aimerais prendre mon temps avec toi...

Je gratouille lentement sa nuque après avoir passé mes bras autour de son cou et soupire de bien-être:

-Je sais que c'est un peu en contradiction avec l'attitude que j'ai eu y'a même pas deux minutes mais... Vraiment, je ne veux pas me comporter avec toi comme je le ferai avec un type de passage... Je voulais juste essayer mes armes de séduction sur toi et tenter de voir ce qui peut te plaire... Pour plus tard... Si jamais tu as envie d'un plus tard...Bon, et puis une part de moi avait envie de te rendre tout fou, je dois l'admettre... Je suis bien trop habituée à séduire...


Une vilaine habitude qu'il faudrait que je veille à chasser dans un avenir plus ou moins proche...



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Dale Campton
100% Lone star guy
avatar
Inscrit le : 19/04/2018
Messages : 835
Avatar : Brad Paisley
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1978
Mes rps : DISPONIBLE

Bloc notes : /

Afficher


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Lun 25 Juin - 16:30

Dale Campton
Morrigan Davenport
Somewhere only we know
J'accueille ses explications avec une pointe de déception mais elle n'a pas tort sur le fond. Si on prend la douche ensemble, ça risque de dégénérer rapidement même si je doute de ne pas apprécier le programme. Prendre notre temps est une bonne chose et j'acquiesce d'un signe de tête sans pour autant la lâcher pour l'instant car le contact de ses lèvres dans mon cou et de ses doigts sur ma nuque n'est pas la meilleure façon de me motiver à lui rendre sa liberté de mouvement.

- Tu peux aller dans le cabanon, je t'amène ton sac.

Je relâche mon étreinte et l'embrasse rapidement avant d'aller chercher son sac tout en la laissant aller se doucher dans le cabanon. Au retour, ne sachant pas de façon certaine comment elle pourrait réagir à mon intrusion, je pose le sac à l'entrée sans passer la tête par la porte et referme avant de revenir aux transats pour y faire le ménage. Les deux bouteilles en verre finissent au tri et je profite de la douche de Morrigan pour m'allumer une cigarette même si je crève d'envie d'aller profiter du spectacle dans le cabanon.

Ma cigarette terminée, je l'écrase avant de jeter le mégot à la poubelle et vais me jeter sous la douche de la salle de bain pour m'enlever cette odeur de chlore. Je me dépêche de me laver et sort de la salle de bain avec une serviette autour de la taille pour aller chercher des vêtements dans ma chambre. Si j'avais été moins con, j'aurais pensé à prendre des vêtements avant d'aller à la douche.

Codage par Libella sur Graphiorum



Dale Campton

▬ “THIS IS COUNTRY MUSIC, So turn it on, turn it up, and sing along
This is real; this is your life in a song
Yeah this is country music.”
▬ By Tris
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Lun 25 Juin - 19:24

Dale n'oppose pas réellement de résistance. J'apprécie qu'il me respecte assez afin de suivre mon rythme, mais au fond, je me demande si je ne pousse pas le bouchon un peu loin. Il n'était plus temps de faire machine arrière maintenant que je lui avais demandé cette faveur. Je le respecte également et je me verrais mal le prendre pour une girouette.

C'est un peu à regret que je quitte la chaleur de ses bras pour me diriger vers le dit cabanon. J'y allais vite, car sinon je risquais de ne pas tenir ma propre résolution et serais capable de revenir en arrière.

-Merci...

Je rentrais dans le cabanon, en oubliant que mon short était désormais pourri trempé et mon haut de plage quelque part entre le salon et la cuisine, à moins que ce soit dans le couloir en partant du bureau, je ne sais plus trop.

D'ordinaire, j'étais du genre à prendre une douche aussi longue et chaude que ce que mes économies me le permettaient, à savoir pas si longue et si chaude que celle-ci, mais bien moins rapide. Là, déjà, j'étais pressée de retrouver Dale et en plus, il ne s'agissait que d'une toilette sommaire afin de faire partir une odeur gênante pour l'odorat.

S'ajoute à cela que quand je n'étais pas chez moi, la personne si aisée soit-elle, et que cela ne se faisait absolument pas de prendre des douches qui durent longtemps. Déjà car c'est trop profiter de la personne, et lui manquer de respect en la faisant attendre encore longtemps.

Je me rinçais donc à l'eau fraîche, puisqu'en plus de cela il faisait chaud, en essayant de bien rincer mes cheveux. Quand je ressortais de la douche, je passais une serviette de bain trouvée dans un petit placard et réfléchissais un peu. J'essayais de me faire partir de la tête l'image d'un Dale complétement nu sous la douche. J'avais passé une grosse partie de l'après-midi à fantasmer sur ses petites fesses et à l'asticoter en éspérant bien voir son caleçon tomber et voilà que je venais de refuser une occasion en or de pouvoir les admirer en live.

-Qu'est ce qui ne va pas dans ta tête!?

Je pris mon sac qui avait été déposé par Dale derrière la porte en me morigénant puis me séchais, enfilant bien rapidement mes sous-vêtements. J'hésitais cependant à ressortir comme ça ou à au moins passer une serviette le temps de réclamer un t shirt ou un short d'emprunt. Puis fini par me dire que ça serait vache d'aller l'aguicher alors que je venais de lui mettre un stop. A contrecoeur j'enroulais donc une nouvelle fois le drap de bain autour de mon corps, après avoir séché mes cheveux que j'attachais en chignon pour qu'ils ne ruissèlent pas partout, et allais faire un tour dans le but de ranger notre joyeux bordel, mais tout avait été ramassé. Je récupèrais juste mes baskets à la main. Je laisse les chaussures sur le pas de la porte, et rentre pieds nus, en silence. Je me décidais à au moins essayer de retrouver mon chemin et mon haut par moi-même quand je faillis rentrer dans un... superbe torse...

Je me massais le nez en fixant nonchalemment les pectoraux bien dessinés, et mon regard dévia bien malgré moi vers la ceinture abdominale, et les commencement des plus de l'aîne qui laisser deviner le début de l'anatomie de monsieur beaux yeux.

Je rougis un peu en me disant que je n'avais pas été très discrète. Pour sûr, je passerai pour une perverse, même si je m'en moquais un peu mais... Je ne pu m'empêcher de siffler en redressant le visage vers le sien.

-J'ai eu l'occasion de t'admirer tout à l'heure... Mais j'avoue que je suis de plus en plus curieuse et envieuse de retirer cette serviette! Tricheur!

Je posais un doigt entre le pli de la serviette et ventre de Dale, l'attirant doucement à moi... Et l'embrassais longuement, assez pour faire diversion. Et puis quand je me sentais moi-même un peu trop confuse par le baiser, je tirais rapidement la serviette, sans même prendre le temps de le reluquer, ou même si j'avais réussi à le mettre à nu, et filais en courant et riant en sens inverse. Il ne fallut pas grand chose pour que ma serviette commence à s'ouvrir. Je rattrapais de justesse le haut tout en continuant de courir, pour arriver au niveau de la cuisine.



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Dale Campton
100% Lone star guy
avatar
Inscrit le : 19/04/2018
Messages : 835
Avatar : Brad Paisley
Crédits : Yenko
Date de naissance : 12/05/1978
Mes rps : DISPONIBLE

Bloc notes : /

Afficher


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Lun 25 Juin - 22:50

Dale Campton
Morrigan Davenport
Somewhere only we know
En sortant de la salle de bain, je rentre presque dans Morrigan qui est revenue de la douche. Elle siffle d'admiration en remontant le regard vers mon visage. Chose que je prend comme un compliment et qui me fait sourire. Lorsqu’elle m'attire à elle en tirant sur ma serviette, je me laisse faire et m'approche doucement avant de l'embrasser longuement. Lorsqu'elle tire sur ma serviette pour la faire tomber je la rattrape dans un réflexe et lâche Morrigan qui part en courant.

- Et c'est moi qui triche !?

Tout en rigolant, je renoue ma serviette autour de mes hanches et part en courant à la suite de la jolie blonde qui cavale dans ma cuisine. J'arrive à la rattraper après quelques seconde et l'attrape aux hanches avant de l'asseoir sur l’ilot central de la cuisine. Je viens me plaquer le ventre contre le meuble entre les genoux de Morri pour l'empêcher de partir et la regarde avec un petit sourire lorsque je passe mes mains sur ses cuisses jusqu'à ses sous-vêtements.

- C'est pas moi qui porte des sous-vêtements sous ma serviette.

D'un geste sec, je fais tomber la serviette de Morrigan sur le plan de travail et viens l'embrasser en lui caressant doucement le dos.

Codage par Libella sur Graphiorum



Dale Campton

▬ “THIS IS COUNTRY MUSIC, So turn it on, turn it up, and sing along
This is real; this is your life in a song
Yeah this is country music.”
▬ By Tris
Morrigan Davenport
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1580
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Snowqueen (me)
Date de naissance : 24/10/1983
Bloc notes : A venir: Sonny, Esvir, Mérédith Laëna Maxine, Heather, Blake, Nell ou autre de ses persos + Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le Lun 25 Juin - 23:39

Je ne peux que rire de plus belle, à en perdre le souffle quand je l'entends répliquer. Il était évident que c'était l’hôpital qui se foutait de la charité, mais c'était bien le but de la manœuvre. Je ris tant et tant, que je suis obligée de me faire une pause, alors que j'étais décidée à atteindre la piscine avant qu'il ne m'attrape. Cela joue en ma défaveur, et c'est contre son torse que je me retrouve pendant quelques secondes. Je ne cherchais même pas à me débattre, je savais bien que c'était lui le plus fort de nous deux, et je n'en avais juste pas envie.

Bientôt je me retrouvais assise dans une posture qui m'arracha de francs rougissements. On était en train de déraper et bien comme il faut, et je n'avais pour l'instant aucun moyen d'enrayer la machine. Et est-ce que je le voulais vraiment? Je n'étais plus du tout en mesure de réfléchir rationnellement alors que ses mains se tiennent à cet endroit. Je ne suis pas du genre pudique, le fait d'être en sou-vêtements face à lui ne me dérangeait pas du tout.


Il retourne mes propres armes contre moi pour me déstabiliser et j'ai le cerveau totalement en bouilli quand je réponds à son baiser avec plus d'insistance que les autres fois. On ne peut pas dire que cela me déplaise, au contraire, mais j'étais clairement en train de perdre la partie. Si je n'inversais pas la vapeur, je pourrais dire adieu à mes belles résolutions.

Je frissonne à sa main dans mon dos tandis que je pose ma main droite contre sa nuque, l'autre se baladant sur ses fesses. On m'aurait dit incapable de la moindre résistance. Et c'était plutôt vrai. Mais mon côté "romantique" me sauva la mise. Je retirais mes mains pour attraper celles de Dale, car j'avais envie de ce contact tendre, et il me fallu une force de caractère incroyable pour ne pas les laisser se balader comme elles auraient peut-être souhaité le faire d'elle-même.

Je repoussais alors ses mains avec une extrême douceur, je ne désirais pas lui faire mal, juste l'inciter à fléchir ses bras et reculer un peu. Je rompais le baiser avec lenteur en peinant à respirer, collant mon front au sien:

-J'en ai autant envie que toi... beaux yeux... Vraiment... Et n'importe quelle nana me traiterait de dingue si elle me voyait ou m'entendait en constatant que je ne profite pas de la situation, mais je... je veux... quelque chose de beau, de fort avec toi... Pas un truc juste charnel... Et puis pense au match,
fis-je dans un demi sourire d'excuse pour atténuer mon pseudo refus.
Ou sinon pense à ces pauvres petites pizzas qui ne verront jamais le jour... Ou qui risquent d'être souillées sur ce pauvre plan de travail...

J'essayais de rendre la situation un peu comique, même si c'était difficile et cruel de le refroidir de cette manière. Mais mon estomac gargouilla comme pour me prêter main forte...

-Et ce n'est pas moi qui ait plus à craindre à me balader en sous-vêtements. Je te rappelle que tu es nu là dessous...

Je désignais sa serviette du doigt qui jonchait le sol. Elle avait dû se dérober quand je lui caressais le popotin:

-N'empêche, tu es vachement ferme...

Je ne précisais pas si c'était à ses fesses que je faisais allusion mais de là où j'étais j'avais vue sur à peu près... TOUT.



Merci encore, Yenko♥️

Il peut arriver que Momo parle en #cc66ff ou en deeppink selon rps ou codages. Si jamais cela vous pique les yeux, n'hésitez pas à me le dire.

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Somewhere only we know[PV Dale Campton], le

Somewhere only we know[PV Dale Campton]

Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Les logements-