Partagez| .

Un instant, une seconde et d’un coup tout s’éteint (scar & livio)


Livio Richardson
avatar
Inscrit le : 27/05/2018
Messages : 62
Avatar : Francisco Lachowski
Crédits : angel dust
Date de naissance : 12/05/1991
Mes rps : (disponible)
En cours: Megan, rp collectif d'Esvir, Keleos, Gaëlle, Scar


Bloc notes :

Afficher


Un instant, une seconde et d’un coup tout s’éteint (scar & livio), le Mer 30 Mai - 17:51

Un instant, une seconde et d’un coup tout s’éteint
scar & livio

Une journée tranquille, Livio n'avait rien de spécial de prévu aujourd'hui, son plan concernant sa prochaine cible était déjà au point avec son acolyte, tout était prêt. Il ne restait plus qu'à attendre la date fatidique à laquelle la rencontre entre cet homme et Livio devait avoir lieu lors d'un gala de bienfaisance. C'était un gros coup. Cet homme était un chef d'entreprise qui avait donné des pots de vin afin de gravir les échelons, rien de clean là-dedans. Il jouait les gentils maintenant avec ses galas de bienfaisance mais c'était pour mieux cacher ses actes infâmes. En tout cas, cela donnait quelques jours de répit au jeune homme qui pouvait s'adonner à des activités autre que son travail.
D'abord, faire les courses, il n'avait plus rien à manger chez lui depuis plusieurs jours, n'ayant pas eu le temps d'aller les faire. Du coup il mangeait tout le temps dehors dans des fast foods. Il avait beau adorer ça, au bout d'un moment il allait finir par être obèse ou blindé de cholestérol. Il voulait pas crever à 40 ans pour ce genre de conneries. D'autant plus que Livio était un excellent cuisinier. Sa mère et lui cuisinaient souvent ensemble à l'époque, beaucoup de plats brésiliens. Il adorait ça, c'étaient de très bons souvenirs. Donc les courses.

Il s'était habillé d'un jeans et d'un t-shirt, simple, rien de bien grandiose, pour une journée tranquille. Il avait les cheveux sales alors il avait rajouté un bonnet, pour pas qu'on voit trop ça. Les clefs de la caisse, et hop il était parti. Il faisait beau aujourd'hui. Un grand soleil éclairait la ville de ses doux rayons. Avec les orages qu'il y avait eut récemment un peu de soleil allait faire du bien. Il ouvrit donc les fenêtre en grand, la musique à fond, un peu de métal, ça faisait longtemps qu'il en avait pas écouté. Il se souvenait avec mélancolie de ses années au collège, avec son look de skateur et ce style de musique toujours dans les écouteurs. Livio, il écoute tout comme musique. Du moment que c'est du bon.

Il roulait, pas trop vite, tranquille, il était en ville. Pas du genre à risquer sa vie pour deux minutes de moins à l'arrivée. Il profitait de l'air chaud, et de la musique. La tête un peu ailleurs, pensant aux circonstances de sa prochaine mission, il ne vit pas tout de suite la jeune fille traverser devant lui. Ce n'est que lorsqu'elle était à quelques mètres du véhicule et qu'il remarqua qu'elle ne regardait pas du tout la voiture qu'il appuya comme un malade sur le frein. Un crissement de pneu, et boum.

Livio sortit de la voiture en courant, le coeur battant à 100 à l'heure. Qu'est ce qu'elle fichait pourquoi elle ne regardait pas en traversant ? Il rejoignit la jeune fille qui était maintenant au sol.

« Ca va ? »


(c) DΛNDELION


En attendant il fume une cigarette en rêvant d'être autre part. Il se dit qu'il faudra bien vivre avec, en espérant que ça passe
Je sais que tu voudrais être autre part ▵
Scar Blue
Tu ne peux pas faire partie du crew si tu n'as pas de cernes
avatar
Inscrit le : 10/05/2018
Messages : 759
Avatar : Magdalena Zalejska
Crédits : Noralchemist.
Mes rps :
MIKKELESVIRJACKSONGAELLELIVIOFLOYDELIJAH #2DEMYANBAL COLLECTIFJBNYX


Bloc notes :
RIGHT NOW
✞ Scar n'a pas validé son année de CI
✞ Elle se lance dans l'escort pour l'été
✞ Elle veut partir en vacances au soleil
✞ Elle veut faire son 1er tatouage
✞ Elle n'a pas une vie stable

IN FRONT OF U
✞ Elle a la voix légèrement cassée
✞ Ses cheveux lui tombent au bas du dos
✞ Elle a un piercing à la langue + téton
✞ Elle mesure 1m75 pour 59kg



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lucie
• ÂGE : 18
• BLOC NOTE : Big up à Malbe, Manal, Vanessa, Alex et Hortie !


Re: Un instant, une seconde et d’un coup tout s’éteint (scar & livio), le Ven 1 Juin - 16:11

L'un de ses écouteurs cassé grésille dans son oreille, l'autre lui envoie un son de rock qui a bercé son enfance. Sa fidèle casquette lui couvre la tête et l'épargne d'tomber tout de suite dans les pommes. L'soleil tape fort, il imprègne les êtres d'envies bestiales et estivales. Y'a comme une ambiance de sauvagerie, un air d'humanité. Scar se laisse prendre au jeu, estimant qu'pour une fois, elle va peut-être passer une journée sans insulter personne. Sereinement, elle rentre du parc, la peau marquée d'traits solaires, ayant bronzé toute l'après-midi, l'tee-shirt relevé en-dessous de la poitrine et le short déboutonné, un manuel d'commerce internationnal pendu par ses bras au-dessus d'son visage. Mais elle n'a rien appris pourtant. Rien. Du. Tout. Réviser pour elle, c'n'était qu'un pretexte pour s'dorer le corps et s'rendre heureuse sans culpabiliser. S'offrir un sourire malgré tout, malgré son futur échec scolaire, malgré l'absence de son père, malgré la haine pour sa mère, malgré les vols et l'adrénaline qui lui rend une mélancolie amère après chaque cambriolage, et puis malgré les coups. Dans la tête, et sur le coeur. « PUTAIN » a-t-elle le temps de lancer avant d'se faire percuter en pleine gueule par une bagnole. Y'a eu un boum. Y'a eu du noir. Y'a eu des souvenirs oubliés et des maux réparés, l'temps d'un instant d'absence. Elle n'aurait peut-être jamais dû s'réveiller, la belle. A croire qu'le karma n'en voulait pas à sa vie tout d'suite. C'était qu'un petit avertissement genre "Allez Scar, tu prends ça dans ta gueule et tu verras qu'ce sera bien pire si tu continues à me provoquer p'tite garce". Mal au crâne, la brunette s'essuie le front avant d'se prendre la tête entre les mains, assise par terre. Y'a un mec qui débarque en lui demandant si ça va. « J'sais pas ! J'ai l'air d'aller comment là? » demande-t-elle nonchalamment. Fallait peut-être t'en préoccuper avant d'me renverser, connard. Elle s'relève rapidement, tirée par l'envie d'en faire payer à la vie - encore. « Ouais ouais, ça va ! » rajoute-t-elle en lui faisant signe de la main pour qu'il s'en aille, et reprenant sa route. Elle marche lentement Scar, à chaque pas qu'elle fait, ses jambes tremblantes la supplie de s'écrouler. Sa tête, quant-à-elle, lui envoie des piques qui la heurte à chaque coup. Elle a juste hâte d'rentrer chez elle à présent, et d'se rouler le plus gros joint de sa vie. Histoire d'oublier. D'endormir son âme et d'anesthésier son coeur.


Des abysses de ton spleen à la cime de mon spliff
Voyage abyssal sous mon tapis sale, où résident des acariens aquatiques, de la marie-jeanne. Pour asthmatique, et des farines animales; est-ce admirable, fantastique ou simplement minable ?
Livio Richardson
avatar
Inscrit le : 27/05/2018
Messages : 62
Avatar : Francisco Lachowski
Crédits : angel dust
Date de naissance : 12/05/1991
Mes rps : (disponible)
En cours: Megan, rp collectif d'Esvir, Keleos, Gaëlle, Scar


Bloc notes :

Afficher


Re: Un instant, une seconde et d’un coup tout s’éteint (scar & livio), le Ven 1 Juin - 18:56

Un instant, une seconde et d’un coup tout s’éteint
scar & livio

La personne qu'il avait percuté, qui s'avérait être une jeune fille. Jolie en plus, était assise la tête dans les mains. Apparemment, il ne l'avait pas raté. Et le premier réflexe qu'il avait eut était de lui demander si elle allait bien. Plutôt pathétique. Elle l'envoya donc chier à sa question, en lui disant qu'elle allait bien, d'un ton qui en disait long sur ce qu'elle était en train de penser de lui. En même temps, il aurait sûrement réagit pareil si on l'avait percuté et qu'on lui demandait si ça allait. C'est juste qu'il avait pas trop réfléchit et que c'était sortit tout seul. Si jamais ça lui arrivait un jour, il saurait qu'il ne faudrait pas en vouloir à cette personne pour avoir dit ça. Il ne répondit donc rien à ça, se sentant un peu con là maintenant tout de suite. Elle lui fit signe de se casser, et commença à partir. Il allait reprendre sa route, un peu vexé quand même qu'elle le jette comme ça. Il aimait pas trop se faire recaler par une jolie fille. Mais alors qu'il allait partir, il fut prit d'un élan de conscience. Elle n'avait pas l'air bien, et il ne pouvait pas la laisser dans cet état. Certes, c'était elle qui avait traversé sans crier garde mais c'était quand même lui qui l'avait renversé et il se sentirait coupable si il ne vérifiait pas qu'elle n'avait rien de grave. C'était pas parce qu'elle était jolie hein, ne croyez pas n'importe quoi. En plus, vue qu'elle marchait un peu bizarrement, elle ne devait pas aller si bien qu'elle le disait. Ca avait été un gros choc tout de même. Il lâcha un petit soupire et décida de l'emmener à l'hôpital faire des examens. Il commença à lui courir après, et la retint par le bras.

« Je sais que tu veux que je me casse, mais laisse moi t'emmener à l'hôpital s'il te plait. On ne sait jamais, tu peux avoir un truc grave faut vérifier. »

De près, elle était encore plus jolie, mais bon c'était pas la raison pour laquelle il voulait l'emmener souvenez vous. Et puis, cette demoiselle semblait avoir un sale caractère et il était pas du genre à se prendre la tête pour une fille. Mais là, il ne lâcherait pas le morceau. Quand il a décidé quelque chose il peut être très têtu. Et il ne la laisserait pas partir comme ça après ce qu'il s'était passé ! Il jeta un oeil à sa voiture, qui était toujours au milieu de la route. Il fallait prendre une décision rapidement car d'autres voitures commençaient à s'accumuler derrière et il n'avait pas très envie de se faire casser la gueule parce qu'il bouchait la route. Il n'était pas sûr qu'elle accepte d'aller à l'hôpital, alors il tenta une autre approche, pressé par le temps.

« Ou alors, laisse moi t'offrir un verre, que je puisse garder un oeil sur toi et t'emmener rapidement si ça va pas ? »
(c) DΛNDELION


En attendant il fume une cigarette en rêvant d'être autre part. Il se dit qu'il faudra bien vivre avec, en espérant que ça passe
Je sais que tu voudrais être autre part ▵
Scar Blue
Tu ne peux pas faire partie du crew si tu n'as pas de cernes
avatar
Inscrit le : 10/05/2018
Messages : 759
Avatar : Magdalena Zalejska
Crédits : Noralchemist.
Mes rps :
MIKKELESVIRJACKSONGAELLELIVIOFLOYDELIJAH #2DEMYANBAL COLLECTIFJBNYX


Bloc notes :
RIGHT NOW
✞ Scar n'a pas validé son année de CI
✞ Elle se lance dans l'escort pour l'été
✞ Elle veut partir en vacances au soleil
✞ Elle veut faire son 1er tatouage
✞ Elle n'a pas une vie stable

IN FRONT OF U
✞ Elle a la voix légèrement cassée
✞ Ses cheveux lui tombent au bas du dos
✞ Elle a un piercing à la langue + téton
✞ Elle mesure 1m75 pour 59kg



Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lucie
• ÂGE : 18
• BLOC NOTE : Big up à Malbe, Manal, Vanessa, Alex et Hortie !


Re: Un instant, une seconde et d’un coup tout s’éteint (scar & livio), le Sam 2 Juin - 13:31

Elle est conne, Scar. Tellement conne. Conne d'se flinguer les jambes d'avantage, conne d'persister à vouloir faire la meuf, conne d'se torturer au point d'faire hurler son coeur. Parce qu'en elle, ça grogne fort. Mais ces hurlements, elle les ignore. Parce qu'c'est une battante, et qu'elle s'en tape de s'être fait renverser, elle n'a b'soin de personne pour avancer. Mais c'gars là, celui qui vient d'lui rentrer dedans avec sa putain d'bagnole, il lui court après et lui attrape le bras. La brunette se retourne viruleusement, retirant son bras de l'inconnu par réflexe, avec un peu d'agressivité - faut l'avouer. Elle fait tomber ses écouteurs sur son débardeur, et prend l'temps de l'écouter trente secondes. Elle n'aurait peut-être pas du, parce que l'garçon, il lui parle d'hôpital et d'tout l'bordel médical qu'elle a en horreur. « Ouais c'est ça. Et s'ils m'font des tests, ils m'foutent en garde-à-vue parce que j'ai d'la beuh plein l'corps. » rétorque-t-elle sans sens particulier. « Merci mais non merci. » conclut-elle finalement, avant d's'engager à continuer sa route. Elle n'a pas envie d'se foutre encore dans les emmerdes, ses mains sont déjà assez sales comme ça. Faut toujours qu'il lui arrive des galères, à la salle gosse. Toujours. Mais l'mec qui s'tient face à elle, il a l'air aussi coriace et têtu qu'elle. Il n'est pas prêt à lâcher l'affaire, même s'il guette sa voiture de temps à autre. Dans sa mauvaise foi, Scar laisse échapper un rire mesquin en l'voyant agir. Il n'a rien d'autre à foutre que d'faire gaffe à sa caisse ? D'une vraie mauvaise foi, la gamine. Mais il réussit à éclaircir un p'tit peu ses prunelles, rien qu'un petit peu, quand il lui propose de lui offrir un verre. Opportuniste, la belle sans argent. La belle dépouillée. « T'es le pire. » commente-t-elle dans un souffle, tournant les talons pour se rendre à l'intérieur de sa voiture. Sans un mot. Agacée. L'air sauvage et indomptable. « Et même si tu m'le demandes, non, j'attacherai pas cette foutue ceinture. » dit-elle, alors qu'ils sont tous les deux assis sur leurs sièges, le moteur se réchauffant face aux klaxons de derrière. Arborant un visage fermé et un regard noir, elle s'laisse pas atteindre, la brunette. Et pourtant, au fond d'elle, son corps le remercie de n'pas la laisser s'évanouïr sur cette route où personne d'autre ne lui serait venu en aide.


Des abysses de ton spleen à la cime de mon spliff
Voyage abyssal sous mon tapis sale, où résident des acariens aquatiques, de la marie-jeanne. Pour asthmatique, et des farines animales; est-ce admirable, fantastique ou simplement minable ?
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Un instant, une seconde et d’un coup tout s’éteint (scar & livio), le

Un instant, une seconde et d’un coup tout s’éteint (scar & livio)

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Autres lieux-