AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore]


Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1722
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Mes rps : Rps en cours: AndriaUNKNOW Aspen Dale Keleos:RyanRobbieHeidi



Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le Sam 26 Mai - 15:56

Vernissage bien vernisJe suis touche à tout, et je m'intéresse à pas mal de domaines différents. Cela ne veut pas dire que j'excelle en tout, juste que je teste plein de trucs et que j'aime découvrir des nouvelles choses. Ce soir j'allais assister à une exposition, à un vernissage, plus précisément, dans une petite salle des fêtes. C'est le genre petite exposition d'oeuvre artistique d'une jeune demoiselle qui souhaite se faire connaître afin de percer un peu dans le milieu. Je trouve que y'a rien de plus beau que les talents tous neufs, parce qu'ils arrivent avec une autre perspective que les gens qui se sont enterrés dans leur propre confort.

J'arrive alors habillée sobrement, pour l'occasion, d'une petite robe noire s'arrêtant juste au dessus des genoux, assez classe, avec petits volants au dessus des épaules et un tuxedo de cuir sur les épaules. Il est 20 heures 30 et les gens commencent déjà à affluer dans la salle. Heureusement, celle-ci est plus vaste que je l'aurais pensé. Je regarde un peu les alentours, on ne sait jamais, je pourrais rencontrer une personne que je connais, et vais m'installer sur une chaise, en attendant que la présentation commence.

Je n'ai pas fait attention à la chaise que j'ai choisi. Elle me paraissait  juste plus confortable que les autres. Une personne à l'air pincé me regarde au loin. Je ne sais pas que c'est l'artiste en question, et que je suis installée sur une de ses œuvres...
©️2981 12289 0
Keleos K. Auditore
The Kindness inside her Heart
avatar
Inscrit le : 08/05/2018
Messages : 279
Avatar : Miranda Kerr
Crédits : Le cercle des secret,graphiorum
Mes rps : Crédit: Signature (crackle bones)

Yoshi








Bloc notes : Snoopi





Afficher


Re: Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le Lun 28 Mai - 11:48


Vernissage bien garnis

Me garant sur le parking de la salle des fêtes, je sors en enlevant les lunettes de soleil sur mon nez, il y avait plus aucune trace d'agression sur mon visage, la seule chose qui traînait encore, c'était ce bleue au niveau de l'abdomen, mais à moins que je sois en bikini ou nu, personne pourrait y faire gaffe. J'avais eu le projet d'organisé le vernissage, il y a de cela plus d'un mois. Comme à chaque projet organisé, il fallait, que je vienne voir si tout été parfait. j'étais vêtu d'une robe blanche, qui m'arrive à mi cuisse avec un léger décolleter qui mettait mon buste en valeur, pour l'occasion

En entrant dans la salle de bain, j'observe mon environnement avec attention, avant d'aller jusqu'à l'artiste, qui m'avait demander d'organisé son vernissage, elle voulait se faire connaître et je n'ai pas manquer de lui faire de la pub sur mon site et en parlait un peu avec tout le monde, glissant cette occasion dans une conversation. La jeune artiste avait du mérite, elle avait un merveilleux talent, qui méritait d'être connu. Après l'avoir saluer, je fais encore un tour pour observer les œuvres, les appréciant plus en détail. J'entends alors des personnes qui se parlent presque dans un chuchotement, je me demandais pourquoi.

Lorsque je me tourne, je vois une femme assise sur une des œuvres, je fais une grimace. Je pense, qu'elle n'avait pas conscience, où elle se trouvait assise. Au lieu de faire comme les autres et avoir la critique facile, je décide de venir à sa rescousse, je m'approche avec deux verres de champagne à la main et m'approche de celle ci. Mon sourire s'affiche sur mon visage et je lui dis d'une voix clair et basse

- Bonjour mademoiselle, vous vous trouvez assis sur une des oeuvres, lever vous avant de vous attirez les foudres de diverses personnes dans cette pièce.

Je lui dis sans aucune trace de moquerie ou de reproche, on avait tous le droit à l'erreur, c'était humain après tout. Une fois, qu'elle est debout, je lui tend une des coupes.

- Vous venez pour la première fois dans ce genre d'événement ?

Je regarde vers des personnes qui discutaient entre eux et regardait la jeune femme qui se trouvait face à moi, je les fusille du regard, histoire qu'il regarde ailleurs, ils le détournent vite et je me mets à sourire

- Il y en a, je vous jure plus aucun bon sens, ni de tolérance. Oh et je me pprésente Keleos Auditore
Codage par Libella sur Graphiorum




Je donne un sourire sans savoir où ça le mène s'il peut consoler pour qu'il me revienne.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1722
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Mes rps : Rps en cours: AndriaUNKNOW Aspen Dale Keleos:RyanRobbieHeidi



Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le Jeu 31 Mai - 10:42

Vernissage bien vernisLa situation aurait pu être pire. J'aurais pu être prise en flagrant délit d'en mettre plein partout en mangeant, à cause de ma maladresse. Au lieu de cela, j'avais choisi de siéger sur le seul trône qu'il aurait fallu laisser en paix. Je m'aperçois que ça chuchote, et j'hausse les épaules. Je me moquais assez de ce qu'on pouvait penser de moi et c'est avec plaisir que je vis débarquer une gentille demoiselle avec deux coupes de champagne entre les mains. J'écoute ce qu'elle a à me dire, et je dois étouffer un énorme fou-rire qui me pend au nez. Si y'avait qu'une andouille pour commettre un tel impair, c'était forcément moi. J'espèrais juste ne rien avoir abîmé en m'installant. Parce que si je devais rembourser le montant des dégâts, autant dire que j'en aurais pour le restant de mes jours.

-Oh, crotte! Merci, mademoiselle, soufflais-je, reconnaissante, tout en me levant, non pas à cause de la peur des réactions des gens mais surtout en signe de respect pour la personne qui avait crée cet objet.

Je lissais les plis de ma robe et fis un peu plus attention à ce qui m'entourait. Sortie de ma bulle, je m'imprégnais un peu plus encore des lieux et de l'ambiance que rendait l'exposition des oeuvres ici présentes. J'attrapais lentement la coupe tendue, et remerciais d'un geste de la tête:

-Oui, c'est la première fois que j'assiste à un vernissage du genre, avouais-je sans honte. De fait, je n'ai pas l'habitude de voir de l'art  moderne grandeur nature. Même si je sais que ça existe et que j'ai dû voir une ou deux de ces oeuvres dans des livres. Comme le fameux urinoir de Duchamp. J'avais juste un peu rêvassé et pas fais attention comme à mon habitude.

Je fais un signe provocateur, en levant ma coupe en guise de voeu de santé, envers les personnes que la demoiselle venait de renvoyer dans leurs retranchements d'un simple regard, puis posais le mien sur l'artiste au loin, qui semblait avoir perdu le balai qui devait avoir été fourni avec son cul à la naissance.

-Enchantée Keleos, répliquais-je avec amabilité et douceur. Je suis Morrigan Davenport... Et ne vous en faîtes pas pour eux. Je ne prête pas attention aux médisances, en règle générale.

Je bus une gorgée du champagne, lentement, et le laissais sur la langue afin d'en savourer l'arôme et fis un clin d'oeil à la demoiselle au prénom original et peu commun:

-Etes vous l'hôte de ce vernissage? Il me semble que vous venez de me sauver d'un incident hautement "diplomatique". Je vous suis redevable ce soir...

Je n'ai pas le temps de finir ma phrase qu'une serveuse se prend les pieds les uns dans les autres et fini au sol, à nos pieds. Par réflexe, je laisse tomber mon verre et lui propose de l'aider à se relever, alors qu'elle se répand en excuses, effrayée de perdre son travail, parce qu'elle venait de tâcher ma veste.

-Vous en faîtes pas, c'est que des vêtements...

Je posais mes mains autour des épaules de la demoiselle, et l'aidais à se redresser. Je lui offris un câlin, et manquais rigoler quand j'entendis es gens cancanner discrètement. Au risque de me faire sortir par un vigile, je les dévisageais à mon tour:

-Quoi? Vous voyez une personne se rétamer devant vous, et tout ce que vous trouvez à faire, ce sont des messes basses? Vous ne pourriez pas plutôt l'aider? Au moins à ramasser son plateau?

Je souriais à la jeune serveuse, me voulant rassurante:

-Vous allez bien, rien de cassé?

Je me tournais vers ma partenaire de discussion pour voir si elle aussi avait reçu un peu de liquide sur sa jolie tenue,  puis me mettais à genoux pour ramasser les débris causés par les verres cassés. J'évitais la coupure de justesse.
©️2981 12289 0
Keleos K. Auditore
The Kindness inside her Heart
avatar
Inscrit le : 08/05/2018
Messages : 279
Avatar : Miranda Kerr
Crédits : Le cercle des secret,graphiorum
Mes rps : Crédit: Signature (crackle bones)

Yoshi








Bloc notes : Snoopi





Afficher


Re: Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le Mer 6 Juin - 20:57


Vernissage bien garnis


Avec toujours un sourire aux lèvres, je trinque avec la jeune femme qui n'avait pas l'air mal à l'aise à son faux pas, tant mieux, car cela peut arrivé à n'importe qui. N'empêche, il y a pas si longtemps, j'ai quand même pleurer dans les bras d'un étranger. Je n'ai jamais parler de cet épisode et je ne le ferais pas non plus ici. Je n'ai aucune envie de passer pour une chouineuse, mais cela prouve combien on peut faire un faux pas ou être maladroit, les autres avaient l'air d'avoir compris et évité de nous regarder Je reprends mon attention sur Morrigan

- Je suis également enchantée de vous rencontrez. Et le vernissage vous plaie donc ?

Je regardais autour de moi, il est vrai que c'était bien fait. Cela dit, je commençais un peu à m'ennuyer, on avait fait vite le tour et je suis une femme avec plein d'énergie. J'aurais été capable de faire un tango avec Brad Pitt au milieu de la pièce, juste pour mettre un peu d'ambiance, mais bien sûr cela aurait été mal vue.

- Vous avez donc un certain goût pour l'art ? Vous vous entendrez bien avec mon plus âgé des frères, si c'est le cas.... Non, je ne suis pas l'hôte du vernissage, mais plutôt celle qui a tout organisée, l'artiste avait besoin de se faire connaître et cela me faisais plaisir de l'aider. Je suis organisatrice d'événements.

Lui répondais je gaiement avec un sourire alors, qu'elle continuait à discuter avec moi et commençais à me remercier à nouveau, une serveuse fini par perdre équilibre et tombe, totalement gênée d'avoir renverser sur Morrigan, j'hésitais entre hurlée et gardée mon calme, je sais bien, qu'elle ne l'a pas fait exprès et bien, que ma réputation était en jeu, je préfère rester indulgente, mais les messes basses et les petit rires me tapent sur les nerfs, il y a vraiment de moins en moins de gens compatissant et prêt à venir en aide aux autres et on s'étonne, que le monde va mal.

Je n'ai pas le temps d'ouvrir la bouche, que Morrigan l'ouvre avant moi et les remets à sa place, c'est qu'elle n'avait pas peur. Je m'approche de la serveuse a qui, je fais souvent appel pour ses services et je pouvais voir de la crainte dans son regard, je ne suis pas un tyran non plus, mais je restais neutres.

- Cela arrive mademoiselle, mais pour le bien de nous deux, je vous demanderais de prendre le reste de votre soirée et rentrer, je vous payerais la totalité, bien évidemment. Vos collègues se débrouillerons

Je regarde vers l'artiste, qui avait l'air plutôt en colère. Je laisse la serveuse partir et regarde Morrigan

- Veuillez m'excuser, je reviens

Je rejoins l'artiste et arrange les choses de façon civilisé et réussi finalement à la calmer et revient vers Morrigan ensuite.

- La chose est régler, si vous voulez, on peut partir d'ici et allez boire un verre, enfin vous êtes mouillé, donc si vous pensez rentrer pour vous changer, je comprendrais, quoi que j'ai ma tenue de sport dans la voiture si vous souhaitez, vous changez et puis si on se tutoyez ? ce serais mieux non ?

Lui dis je avec le sourire, tout en jetant un dernier regard autour de moi, espérant qu'il n'y aura pas une autre catastrophe. Mais avec les petits fours que je prendrais à mes frais cela avait calmer l'artiste et j'étais soulager d'avoir évité le pire encore une fois  


Codage par Libella sur Graphiorum




Je donne un sourire sans savoir où ça le mène s'il peut consoler pour qu'il me revienne.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1722
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Mes rps : Rps en cours: AndriaUNKNOW Aspen Dale Keleos:RyanRobbieHeidi



Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le Jeu 7 Juin - 21:36

Vernissage bien vernis
Est-ce que le vernissage me plaisait? Il m'avait été difficile d'y répondre, car je n'avais pas encore fait réellement le tour du propriétaire, et que je n'étais pas du genre à faire des cachotteries. Je lui expliquais alors qu'il me restait à examiner les oeuvres plus en détail pour me faire une idée. Ce qui était vrai. En tous cas, l'ambiance pour l'instant était un peu tendue, et le public ma foi un peu trop guindé à mon goût. Et pour le coup cela manquait d'ambiance mais la soirée ne faisait que commencer donc il m'était difficile de me prononcer à ce sujet.

Je précisais alors que j'aimais bien l'art mais que j'étais du genre touche à tout surtout, et que j'aimais découvrir ou pratiquer de nouvelles choses. Autrement dit, j'étais curieuse de nature. J'appris alors que j'étais en compagnie de la personne qui organisait la soirée et ai une pensée particulière pour mon colocataire Gary, qui lui aussi travaillait dans l'évènementiel. Ce boulot fluctuait depuis quelques années maintenant, alors croiser autant de gens bossant dans cette branche ne me choquait pas. Je dirais même que c'était plutôt sympa pour élargir ses relations et savoir vers qui se tourner selon ce qu'on projetait d'organiser. Certains étaient spécialisés dans les mariages, d'autres dans les fêtes, d'autres dans le culturel... Je me tournerais vers le plus adapté en cas de besoin.
.
La jeune femme me surprit un peu quand à sa manière de réagir vis à vis de la ma;adresse de son employée, mais elle ne s'était pas non plus montrée méchante avec la jeune femme. Je ne sais pas si cela faisait montre de sérieux ou si c'était pour protéger la serveuse du courroux de l'artiste, que Keléos connaissait visiblement, mais en tous cas l'artiste, elle avait l'air de redevenir furax en un rien de temps. Etait-ce à cause de la serveuse, ou de mon intervention?

-Euh...

Un peu estomaquée, je n'avais pas su quoi répondre et me retrouvais comme une andouille en me relevant. Je regardais la serveuse partir en s'éxécutant sur le champ, et lui lançais un regard compatissant. La pauvre femme avait fini sa journée. J'espèrais juste que l'organisme qui l'employait n'allait pas la congédier pour cette simple maladresse. Pendant ce temps, l'organisatrice s'était éclipsée pour calmer l'artiste tandis que de mes mains j'épongeais comme je pouvais ma veste à l'aide de papier jetable que m'avait gracieusement donné un autre employé. Un autre ramassais la fin de ce qui restait au sol et l'asséchait quand la demoiselle refit surface.

-Oh, ce n'est que ma veste, ce n'est pas grand chose, elle en a vu d'autres... Mais c'est gentil d'avoir proposé.

Je lui souriais, appréciant réellement la proposition sans comprendre pourquoi elle voulait partir du propre évènement qu'elle avait elle-même mise en place:

-Vous ne tenez... Enfin, tu ne tiens pas à checker ce qui pourrait se passer encore ce soir? Ou bien tu vas déléguer?

Je ne la jugeais pas, je m'interrogeais juste, et lui faisais part de ce qui se passait dans ma tête, quitte à ce que ça passe ou que ça casse. En attendant, elle pouvait remarquer que j'avais accepté le tutoiement, qui ne me dérangeait pas du tout, et que je lui souriais en retour.

-Et bien, aller boire un coup ailleurs ne serait pas pour me déplaire... Le prends pas mal mais... L'ambiance n'est pas assez détendue ici, et cela ne me donne pas tellement envie de rester. Je sais que ce n'est pas ta faute mais celle des gens ici présents. Par contre j'ai pas eu tellement le temps de voir l'exposition, parce que je me suis assise en attendant le discours de lancement. Je crois que j'ai dû le rater... Avec ma manie d'arriver en retard..., gloussais-je. Mais si je peux être honnête... L'artiste m'a pas donné envie... Alors... On peut s'éclipser en douce, si tu veux, ouais! Et j'ai hyper faim! Je rêve d'un burger et d'oignons fris. Tu connaîtrais pas un pub irlandais dans le coin, ou un truc qui y ressemblerait...

Je lui fais un plus énorme sourire, presque malicieux:

-Et j'ai comme qui dirait envie de danser, pas toi?

Bah quoi, on se connaissait et au bout d'à peine deux minutes je lui proposais d'aller faire la fête? Qu'est-ce que ça peut faire, je suis comme ça! J'aime m'amuser! Et elle avait l'air dix fois plus ouverte que sa cliente:

-Dis... Elle va pas se faire virer la serveuse, quand même?

Je ne pouvais pas m'empêcher de m'inquiéter pour la maladroite. Je ne savais que trop ce que c'était. Et qui sait si on ne lui avait pas fait un croche pieds?
©️2981 12289 0


Keleos K. Auditore
The Kindness inside her Heart
avatar
Inscrit le : 08/05/2018
Messages : 279
Avatar : Miranda Kerr
Crédits : Le cercle des secret,graphiorum
Mes rps : Crédit: Signature (crackle bones)

Yoshi








Bloc notes : Snoopi





Afficher


Re: Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le Mar 19 Juin - 21:53


Vernissage bien garnis


- Il est vrai que seule votre veste à été toucher, mais c'était par simple politesse que je proposais. J'espère que vous ne lui en voudrez pas, elle n'a pas fait exprès

Je regardais Morrigan en souriant, je n'étais pas obligé de rester et je n'étais pas obliger de venir, j'aurais pu laisser mon équipe s'en occuper mais je suis passer tout de même. J'espère qu'une autre catastrophe n'allait pas arrivée. Je regardais autour de moi rapidement

- Je n'ai pas besoin de rester tout le long de l'événement, je suis venue juste voir si tout était en ordre. Puis, s'il y a un soucis j'ai mon téléphone sur moi en permanence... Cela dit un membre de mon équipe passera tout de même

J'étais soulager lorsqu'elle accepte d'aller boire un verre ailleurs. Je n'avais aucune envie de m'éternisé ici, je n'aimais pas autant l'art que mon plus âgé des frères. J'ai juste rendu service à une copine de lycée pour se faire connaître par ses œuvres à faible tarif pour mes services, ce n'était pas totalement gratuit.

- Parfait nous pouvons y allez alors je vous avoue, ce ne serait pas le premier endroit où j'irais de mon plein gré même à l'opéra, je préfère aller voir un bon vieux groupe de rock mais tout les goûts sont dans la nature.

Je fais de gros yeux quand je l'entends prononcer le mot virer. Je n'étais pas ce genre d'employeur mais cela me fit sourire de savoir qu'elle s'inquiétait du sort de la serveuse.

- Oh non jamais, elle sera viré. Je demande souvent ses services en tant que serveuse, elle est très sérieuse. J'ai préféré qu'elle rentre après une situation délicate où elle se serait senti mal à l'aise tout le long de l'événement après.

Je fini par m'éloigner d'elle et attend qu'elle me suive, je regardais d'un dernier regard autour de moi, j'envoi un message à un membre de mon équipe pour qu'il fasse un tour et voir s'il ne manquait rien, mais cela devrait bien se passer. Enfin espérons et je me demander bien pourquoi ma serveuse à perdu équilibre. Je sors de la salle et respire l'air extérieur. Je reprends mon téléphone en main recevant un sms, c'était Lorenzo, je lui réponds et le range rapidement.

- Il y a un bar très convivial dans le coin, si tu veux on peut aller là haut. on sera tranquille en plus ils ont une petite terrasse.

Je descends les quelques marche de la salle des fêtes pour me trouver sur le bitume du trottoir et tourne à droite avec Morrigan. Je ne sais pas pourquoi mais je commençais déjà à beaucoup l'apprécier.

Codage par Libella sur Graphiorum




Je donne un sourire sans savoir où ça le mène s'il peut consoler pour qu'il me revienne.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1722
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Mes rps : Rps en cours: AndriaUNKNOW Aspen Dale Keleos:RyanRobbieHeidi



Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le Mer 20 Juin - 22:35

Vernissage bien vernisJe la rassurais sur mes intentions, non je n'en voudrais sûrement pas à cette pauvre serveuse. J'aurais pu être à sa place, même. La jeune femme m'assura ensuite que tout était sous contrôle et que par conséquent, rien ne nécessitait qu'elle reste. La fête pourrait donc suivre son cours sans nous.

Je grimace un peu en entendant parler d'opéra, même si certains sont très beaux, mais comme elle, nous avions un point commun, quitte à choisir, je priviligierais le concert de rock. Et comme elle le disait si bien, chacun ses goûts, tant que les gens ont le kiffe, on s'en moque bien, non? Et j'estimais que chacun était libre de vivre comme il l'entendait. J'attendais qu'on me laisse vivre en paix, il était normal que j'en fasse autant avec les autres.

Je souris par contre tendrement à la jeune femme. Alors elle l'avait fait repartir par pure bienveillance, je trouvais cela très délicat et généreux de coeur de sa part. Autant de qualités que j'appréciais à leur juste valeur.

Je récupèrais ce que j'avais à récupérer, autrement dit mes affaires personnelles et quelques petits fours à manger sur le chemin, j'avais une faim de loup. Bon, ça faisait malpoli et pique assiette mais mon estomac criait famine, et je me moquais bien de ce que les autres penseraient. En plus il y 'a peu de probabilités que je les rencontre de nouveau un jour. Pendant ce temps, je l'attendais tout en la laissant arranger ses propres affaires.

Je réponds à sa proposition par l'affirmative, joignant un mouvement de tête à la parole puis avançais d'un pas tranquille. Je n'étais pas pressée, après tout la soirée ne faisait que commencer...

Je sortis d'un mouchoir en papier les quelques petits fours que j'avais subtilisé en douce et le lui tendis:

-M'en veux pas mais j'ai fais quelques provisions... Autant commencer à éponger ce qu'on pourrait bien boire ce soir, qu'est-ce que t'en dis?


Je riais en lui faisant un clin d'oeil:

-Je kiffe les terrasses. Surtout en soirée, l'air est plus frais. Et aussi les concerts de rock...

Je commençais à manger un morceau et demandais:

-Je suis désolée si ça paraît curieux, mais c'est de quelle origine Keléos? C'est un prénom que je n'ai pas l'habitude d'entendre. Et tu as parlé de frères, tu en as combien? T'en fais pas, je fais pas mon marché de mecs. C'est juste que tu m'as dit que y'en a un qui appréciait l'art, comme j'aime pas mal de trucs différents, je me dis qu'il pourrait peut-être m'apprendre des trucs... Enfin, si tu veux... On n'est pas là pour parler de ta fratrie... Me semblait juste que ça serait plus sympa comme thème pour briser la glace...

Et quelque part, cela montrait une forme d’intérêt pour elle.
©️2981 12289 0


Keleos K. Auditore
The Kindness inside her Heart
avatar
Inscrit le : 08/05/2018
Messages : 279
Avatar : Miranda Kerr
Crédits : Le cercle des secret,graphiorum
Mes rps : Crédit: Signature (crackle bones)

Yoshi








Bloc notes : Snoopi





Afficher


Re: Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le Mer 11 Juil - 13:47


Vernissage bien garnis

Marchant sur le trottoir et appréciant l’air frai qu’apporter un vent léger. Je souris à Morrigan, une chose me disait qu’on était fait pour s’entendre. Je soupir un coup et m'arrête lorsqu'elle me propose des petits fours qu’elle a prise dans la salle du vernissage. Je me mordille la lèvre pour ne pas rire. J’en prends un sauf que mon estomac se met à grogner famine. Je pars dans un petit rire, mon estomac a le chic pour grogner quand il faut pas mais j’avais une soudaine envie d’un bon vieux hamburger et bien gras. je devrais courir vingt minutes de plus demain mais je ne me priverais pas d’un bon hamburger. Enfournant le four dans ma bouche, je le mange appréciant son goût, mon traiteur faisait toujours un travail formidable.

- Je crois que mon ventre ne se contentera pas de quelques fours, va falloir qu’on s’approvisionne et cela tombe bien le bar où nous allons sert des hamburgers du tonnerre.

Dis je en souriant et traverse une route en faisant attention à la circulation et écoute ses dires, j’adorais aussi les terrasse aussi mais peu importe le jour de la journée, j’adorais le soleil et y passer quelques heures en dessous, je n‘étais pas d’origine italienne pour rien après tout. Je souris lorsqu’elle commence à me poser des questions sur ma famille, j’étais une personne qui aimait parlait de ma famille. Parce que j’avais un amour infini pour eux et j’ai toujours été très proche d’elle. bon il est vrai qu’avec Ivan, je l’étais moins que de Lorenzo mais je l’aimais tout de même et je savais que je pouvais aussi compter sur lui dans le besoin

- Et bien, j’ai deux frères, Ivan passionné d’art et le plus âgé de huit ans mon aîné puis il y a Lorenzo qui a trois ans de plus que moi. Avec ce dernier, j’ai une relation très fusionnel, on ne passe pas une journée sans se parler et cela que se soit par texto ou par téléphone. nous passons aussi beaucoup de temps ensemble malgré notre emploi du temps professionnel… C’est pas grave, cela me dérange pas de parler de ma famille, ils sont mon pilier. Mon prénom est grec, ma mère avait des origines de la haut venant de sa grande mère mais je me sens plus une âme italienne qu’autre chose mais j’adore mon prénom, il n’est pas courant. Sinon et toi, parle moi un peu de toi. Tu fais quoi dans la vie ?

Dis je en souriant, je retournais un peu la discussion vers elle parce que sinon parler de ma famille et on en aurait pour la soirée. Je regardais un instant mon téléphone et voit un texto de Lorenzo, je repose mon tel dans le sac, je lui répondrais en rentrant si j’ai la foi, il ne m’en voudra pas de toute manière. Nous finissons par arriver au bar et mon estomac s’ouvrait encore plus à la bonne odeur de la viande qui est en train de cuir sur les plaques de cuissons.

- Ah et bien ce n’est pas un mais deux hamburgers qu’il va me falloir là.

Codage par Libella sur Graphiorum




Je donne un sourire sans savoir où ça le mène s'il peut consoler pour qu'il me revienne.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1722
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Mes rps : Rps en cours: AndriaUNKNOW Aspen Dale Keleos:RyanRobbieHeidi



Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le Mer 11 Juil - 20:24

Vernissage bien vernisÀ en croire la jeune femme, c'est un ventre sur pattes comme moi. C'est à peine si je ne la serrerai pas dans mes bras quand elle me parle de burgers. Vous voyez la tronche du Chat Potté dans Shrek? Il est fort probable que j'ai à peu près la même à cet instant. Je suis en plus, une adepte de la junkfood.

C'est avec un plaisir non dissimulé que j'en apprenais un peu plus sur elle. Elle était la dernière de la maisonnée, précédée par deux frères dont un avec lequel elle était très proche. Elle a donc un petit mélange de diverses nationalités dans le sang ce qui expliquait le choix de son prénom. Je le trouvais original et je ne pouvais pas m'empêcher de le lui dire. Je répondais ensuite à sa question :

-Je suis bibliothécaire depuis quelques années déjà, et j'avoue que ça me fascine et me passionne. Les livres, c'est en quelque sorte mon dada, même si cela ne vaudra pas mes années dans le patinage artistique.

Je lui souris ensuite, parce que je partageais un autre point commun avec elle :

-Je suis on ne peut plus d'accord, j'ai un grand sens de la famille aussi, même si je n'ai pas de frères et sœurs biologiques... Mais mes deux meilleurs amis, pour moi, c'est ma famille... Tu comprends ?

Je remarque qu'elle a l'air un peu distraite, le temps de quelques secondes. Je demande alors, au vu de ce qu'elle a pu m'expliquer :

-Si jamais c'était ton frère, ne change pas tes habitudes pour moi. Ne change pas qui tu es parce que tu es en ma présence. Ton frère risquerait de s'inquiéter et de se demander pourquoi tu ne réponds pas si vous avez l'habitude d'échanger, non ? Par contre si tu lui dis que ça va et que tu papotes avec quelqu'un, je pense que ça pourrait le rassurer, non ? Loin de moi l'idée de lui dire quoi faire, c'était juste dans un esprit de bienveillance.

Comme elle, quand entrâmes au restaurant, mes papilles gustatives frétillèrent au moment même où mes narines reniflaient les effluves en émanant. Je fermais les yeux, me laissant bercer par la douce et bonne odeur, et soupirais d'un air extasié :

-Je vais manger un éléphant, c'est moi qui te le dis...

Par réflexe, je tente de l'attraper par la main et la menais vers une table en terrasse, toute choisie. Je ne sais pas pourquoi elle me faisait de l'œil et personne n'était là pour nous déranger. Je m'installais avec elle et hélais un serveur en me reléchant les lèvres à cause de la faim, puis réclamais la carte des burgers :

-Pitié, pitié, pitié, fis-je à mon interlocutrice, dis-moi qu'ils font des oignons rings en accompagnement ! Je vais puer de la gueule, mais je m'en fous ! Je ne faisais pas attention à ma manière de parler. Je suis quelqu'un de très nature au risque d'en rebuter plus d'un.

Je commandais également deux bières de sorte différentes car je n'arrivais pas à me décider et attendais que la demoiselle fasse son choix. Puis je posais mes mains sur la table, croisant mes doigts entre eux, sauf mes deux indexes, qui se rejoignirent.

-Alors, est-ce que tu as des passions dans la vie ?

C'était bateau, mais il fallait bien commencer quelque part :

-En dehors de ton job bien entendu, précisais-je tranquillement.

Si elle aime le sport, je dis banco ! En attendant, je suis très curieuse de ce qu'elle va me répondre.
©️2981 12289 0


Keleos K. Auditore
The Kindness inside her Heart
avatar
Inscrit le : 08/05/2018
Messages : 279
Avatar : Miranda Kerr
Crédits : Le cercle des secret,graphiorum
Mes rps : Crédit: Signature (crackle bones)

Yoshi








Bloc notes : Snoopi





Afficher


Re: Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le Mar 7 Aoû - 22:24


Vernissage bien garnis


Morrigan et moi marchions tranquillement dans la rue, bien que j’avais faim, je ne pressais pas mon pas, j’appréciais beaucoup la jeune femme avec qui j’étais. Elle est d’une bonne compagnie avec sa bonne humeur et son franc parler. Je l’écoute avec attention et me met à sourire, cela faisait un moment que je n’avais pas mis mon nez dans une bibliothèque quand j’étais ado, j’adorais ça. Cela dit, je lis toujours mais j’achète mes livres en librairie, je ne lisais que des romans d’aventures cela dit et donc je ne devais pas être des plus cultivé et puis avec mon travail plus le bénévolat et ma famille, Je n’avais pas trop le temps, j’avais aussi tout le temps la bougeotte, je ne sais pas tenir en place. Je suis une femme très active et sportive.

- Oh intéressant comme métier, tu dois découvrir beaucoup de choses avec certains ouvrages, je t’imagine donc très cultivé… Oh tu faisais du patinage ? Tu as arrêter ? Pourquoi ?

Oui, j’étais aussi très curieuse de nature mais one ne se refait pas non ? Et puis j’étais plutôt à l’aise avec Morrigan. Je pouvais voir d’ailleurs qu’elle était contente lorsque j’ai fait allusion aux hamburgers, j’entends à nouveau mon estomac grognait et je ne peux m’empêcher de rire. C’est pas très glamour ça

- Oh t’en fais pas, je lui répondrais une fois poser dans le bar. Je lui dirais que je suis occuper, il comprendra. Te façon, je ne lui cache rien

Ou du moins presque, je ne lui ai pas dis que mon ex était de retour en ville et qu’il est venu me voir pour que j’organise son mariage, sinon connaissant Lorenzo, l’autre aurait probablement fini avec la mâchoire cassait, en même temps, je suis soulager que la dernière fois ce n’est pas dans ses bras que j’ai sauter en sanglot, cela aurait prit vite une tournure et mon frère aurait surement eu des ennuis ensuite juste parce qu’il ne supporte pas me voir en larmes. On s’assoit à une table et je ris en l’écoutant.

- Oui, ils en ont des oignons, il te cuit comme tu le veux tes steaks et en plus ils sont adorable dans ce bar, c’est un de mes préférés rien que pour manger, d’ailleurs heureusement que je fais du sport régulièrement sinon je deviendrais toute grasses

Je la laisse commander en première et cela le temps que j’envoi un sms à mon grand frère. Je le range ensuite dans mon sac et lève les yeux sur la serveuse.

- Salut Marie, ca va la famille ?

Après qu'elle m’est répondu, je commence alors à prendre ma commande

- Alors deux hamburgers à double étage, la sauce samouraï dans les deux, des frites et une bière monaco si te plait.

Une fois qu’elle part donner nos commande chez le cuistot du bar, je reprends mon attention sur la jeune femme face à moi

- Et bien, j’ai une passion pour l’escalade que je fais souvent avec mon frère et sinon depuis l’âge de 14 ans, je fais de l’escrime, c’est une grande passion et cela me défoule pas mal… J’adore faire du jogging aussi, j’en fais tout les jours tôt le matin


Codage par Libella sur Graphiorum




Je donne un sourire sans savoir où ça le mène s'il peut consoler pour qu'il me revienne.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1722
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Mes rps : Rps en cours: AndriaUNKNOW Aspen Dale Keleos:RyanRobbieHeidi



Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le Mer 8 Aoû - 23:50

Vernissage bien vernisJe possède assez de culture générale pour ne pas en avoir honte, et le fait que j’étais touche à tout n’y était pas étranger. J’appréciais découvrir des choses, d’apprendre. Je résiste pourtant à tout déballer de ma vie d’un seul coup et réservais mes réponses pour quand on serait attablées toutes les deux, car sinon on finirait par mourir de faim. Elle me rassure vis-à-vis de son frère, alors je n’insistais pas. Après tout, elle faisait bien comme elle le voulait.

Une fois qu’on est posé je lui pose des questions et l’écoute attentivement. J’étais plus intéressée de ce qu’elle allait me dire sur elle, que de parler sur ce qui me concernait moi. Je bats des mains comme une petite fille enjouée, quand j’apprends qu’ils font ce que je désirais manger ce soir. Que demande le peuple ?

Je rigole, parce que je comprenais bien ce qu’elle me disait sur la bouffe et les kilos à évacuer. Comme je suis une adepte de la junkfood, j’ai adopté les mêmes réflexes qu’elle, et c’est que quelque part, toutes les deux on devait avoir été privilégiée au berceau par dame nature, parce que notre corps brûlaient bien ce genre de graisses. Il faudrait quand même que je songe à me refaire faire un bilan sanguin. On ne sait jamais. Cela serait con de mourir dans la fleur de l’âge à cause de la malbouffe.

Je la laisse terminer ce qu’elle a à faire et n’est pas étonnée de l’avoir entendu appeler la serveuse par son prénom. Elle est une habituée des lieux après tout.

-Oh wouah, c’est géant ces sports!J’ai jamais tenté l’escrime, un peu d’escalade mais toujours sur un mur en salle. Je me suis pas encore lancée dans la nature. Peut-être que je devrais songer à m’y mettre… On peut dire que ça te fait les muscles. Et je cours, moi aussi, de temps en temps mais je suis pas toujours régulière, régulière on va dire… J’aime bien dormir quand je ne bosse pas… Une vraie marmotte… Enfin généralement c’’est parce que j’ai un peu la gueule de bois… Ou quand je me suis couchée tard la veille… Ou quand je dois aller aider dans le refuge pour animaux où je suis bénévole…

Je glousse, je n’ai pas honte le moins du monde de partager ce genre de petits secrets qui ne mangent pas de pain.

- Un de ces jours on devrait créer un club de footing, t’en pense quoi ?

Je lance ça à la rigolade mais c’est carrément le genre de choses que je pourrais tenter, même si bon, je ne serais pas très assidue moi-même.

-Tu crois que tu pourrais me faire découvrir l’escrime ? Je suis assez autodidacte mais je dis jamais non pour apprendre un truc avec l’aide d’une autre personne… Enfin, je te demande ça, on se connaît pas encore assez… C’est tout moi, trop enthousiaste, trop survoltée…Et pour répondre à ta question de tout à l’heure, je suis assez cultivé en soi, mais je suis pas Einstein de la littérature ou de la culture générale non plus. Et j’ai arrêté le patinage à haut niveau. J’ai eu un souci de santé et j’ai dû tout plaquer. J’ai le droit de faire du sport… Mais à petite dose normalement… Mais je peux pas résister… En plus, avant, quand j’allais à l’entraînement de boxe, je bavais sur le prof, ça me motivait à venir plus que de raison…  

Désormais je suis en couple, et je me verrais mal aller draguer le prof ou me rincer l’œil dessus. Alors j’allais encore aux entraînements pour me défouler, cela s’arrêtait là, mais j’y allais moins assidument. Je préférais consacrer ce temps à l’homme qui faisait chavirer mon cœur. S’il y avait bien un truc que je pouvais sacrifier à cela, c’était la boxe. En plus, je gagnais largement au change. Un mec fabuleux, de la bière,  des moments de partage en or,  et des matchs de hockey à regarder en sa compagnie.

Je retins un petit soupir de nostalgie, réprimant mon envie de sortir mon téléphone et de lui envoyer un sms.  D’habitude, j’avais pas de mal à me détacher des mecs qui me plaisaient. Mais lui seul possédait déjà ce que personne n’avait réussi à posséder avant. Quelque part, j’avais envie de parler de cela à Keléos, même si on venait de se rencontrer. Il fallait que j’en parle à quelqu’un pour bien me rendre compte. Alors c’est un peu en rougissant que je demandais :

-Dis… tu as déjà ressenti un truc méga fort pour un mec au point où ça t’intimide et te fais un peu flipper?

Désormais songeuse, je regardais la table un peu dans le vague.
©️2981 12289 0


Keleos K. Auditore
The Kindness inside her Heart
avatar
Inscrit le : 08/05/2018
Messages : 279
Avatar : Miranda Kerr
Crédits : Le cercle des secret,graphiorum
Mes rps : Crédit: Signature (crackle bones)

Yoshi








Bloc notes : Snoopi





Afficher


Re: Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le Mar 28 Aoû - 14:27


Vernissage bien garnis


Après que la serveuse est prit nos commandes, je discutais un peu de moi et laisser Morrigan parlait tout en l’écoutant avec attention. Je repensais à la première fois où je suis allez faire de l’escalade, j’étais en première année de FAC et Lorenzo m’avait proposé cette sortie pour que j’évacue toute cette tension à cause des cours. Depuis, on en faisait le plus souvent possible et quand nos deux emplois du temps nous le permettez, Je me colle alors contre le dossier de ma chaise et tend mes jambes un peut pour être à mon aise. Avec un sourire aux lèvres, je réponds à Morrigan

- Et bien pourquoi ne pas en faire un peu ensemble un de ses quatre de l’escalade. C’est quand même mieux que dans une salle à être enfermer

Je riais tout de même en l’entendant parler de gueule de bois, cela m’était bien rare mais cela m’arriver de temps en temps. Je bois très peu faisant attention à mon train de vie quotidien. Je mange de temps en temps des hamburgers mais n’en abuse pas, je mange beaucoup de fruits et légumes surtout des pommes, mon amour pour ce fruit était quelque chose, j’en avais toujours plusieurs au bureau, une dans mon sac et j’en avais à la maison. Il suffit que j’ai plus une pomme à croquer la journée et je fonce à l’épicerie m’en racheter. Enfin bon je souris

- Je vois, je ne bois pas trop. Une bière ou un verre de vin de temps en temps. Je fais attention à mon alimentation même si là à cet instant cela n’a pas l’air… Et bien écoute pourquoi pas pour le club mais faudra y rajouter Snoopi, c’est mon chien berger suisse, il vient avec moi tout les matins en générale…. Pour l’escrime pourquoi pas, il me semble que mon club, ils font 3 séances découvertes, il te prête l’équipement et si cela te plait ensuite faudra que tu t’en fournisse une, par contre avant de commencer, ils te font signer des papiers, s’est une question d’assurance.

Lui répondis je avec sincérité. la serveuse arrive avec nos plats, voilà ce que j’aime ici. Leurs hamburger sont les meilleurs de la ville et en plus ils servent rapidement. Je remercie Marie et reprends ma discussion avec mon interlocutrice.

- Je fais aussi dans le bénévolat, j’aide beaucoup les sans abris de cette ville. D’ailleurs j'organise un bal vénitien à la villa de mon père. Si tu souhaite y venir et faire un petit don même de 1 dollar, tu es la bienvenue

Lui dis je avant de prendre une frite dans mon assiette. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas manger un hamburger et des frites. Mon frère était plus adepte de la pizza donc quand j’avais envie de manger de la mauvaise bouffe, c’était une pizza. Bien que je préfère celle faite en Italie et non dans les pizzeria américaine. Je regardais mon interlocutrice manquant d’avaler de travers à sa question, je repensais à cet homme avec qui j’avais partagé presque 3 ans de ma vie avec et qui m’avait brisé le coeur. Je me souviens encore de cette vive douleur, celle de la trahison mais ce n’était pas la sienne la pire mais bien celle de ma meilleure amie, on avait grandi ensemble et elle avait osé se trouver dans le lit de mon mec. Je regarde Morrigan. J’essayais de garder le sourire mais c’était une chose difficile quand il s’agissait des relations amoureuse.

- Et bien oui, je l’ai déjà ressenti mais je suis vite redescendu sur Terre lorsque je l’ai surpris avec une autre. J’allais pas forcément bien quand je l’ai rencontré, j’avais perdu ma mère peut de temps après et il a profiter de la situation, heureusement j’avais le soutien de ma famille et surtout celle de Lorenzo. Après c'est mon ressenti personnelle mais j’espère ne plus jamais tomber amoureuse si c’est pour qu’on me malmène encore une fois comme il a pu le faire. Après si tu es heureuse ne fait pas attention à ce que je viens de dire, tout les hommes ne sont pas les même mais moi je suis vacciné, je ne vis que pour mon travail et mes proches. Parce que je sais comment je suis, si j’entreprends quelques choses que ce soit dans la vie professionnelle ou amoureuse, je me donne à 200 pour 100 car je ne saurais faire autrement. Je ne sais pas donner le minimum. Mon père te dirait que je suis une femme passionnée et dévouée.

Je souris, ma franchise pourrait en choquer plus d’un mais à sa question, je ne voulais pas y passer par quatre chemin ou lui mentir. Alors j’ai tout déballer enfin une grande partie.
Codage par Libella sur Graphiorum





Je donne un sourire sans savoir où ça le mène s'il peut consoler pour qu'il me revienne.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1722
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Mes rps : Rps en cours: AndriaUNKNOW Aspen Dale Keleos:RyanRobbieHeidi



Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le Dim 2 Sep - 0:59

Vernissage bien vernisJe suis contente qu’elle me propose de faire un jour de l’escalade en plein air avec elle, l’idée me séduisait même si certains trucs, j’avais envie de les découvrir avec d’autres personnes, mais pourquoi pas. Pour ce qui était du club de footing, j’avais dit cela en riant, j’étais étonnée qu’elle le prenne au sérieux. En attendant, je notais dans un coin de ma tête qu’elle avait un chien qui s’appelait Snoopi et qu’elle courait avec, qu’elle est plus vin que bière, et pas très alcool. Pour la séance d’escrime, je ne suis pas sûre que je pourrais m’y inscrire, car c’est cher généralement, et c’est pour cette raison que j’avais proposé que ce soit Kel qui me fasse découvrir et pas un prof lambda dans un club. Mais s’il y a trois séances gratuites avec prêt de matériel, je n’allais pas cracher sur ces essais. Au moins je pourrais avoir une vague idée de ce que ça donne.

Dans l’intervalle, la serveuse nous amène nos plats, et j’apprends également que la jeune femme donne dans l’humanitaire. Nous avons décidément pas mal de centres d’intérêt et de points en commun. Elle m’invite et au début je pense refuser. Je ne fais pas partie de ces milliardaires qui ont de l’argent à verser dans une juste cause. Mais quand elle m’a rassuré sur le fait qu’on pouvait même jusqu’à donner un dollar symbolique, je me promis d’y réfléchir. Cela aurait fait un bon prétexte pour revoir la personne qui me trottait dans la tête sans avoir l’air d’une meuf collante, mais je pense que ce n’est pas le genre d’endroits et de soirées qu’il aime côtoyer. Je pense même qu’il serait plutôt du genre à les éviter. Mais autant le demander pour le savoir.

Songeuse, je touchais à peine à mon assiette cela dit, alors que l’espace de quelques minutes avant je mourrais de faim. Je lui tendais alors mon plat d’onion rings pour qu’elle puisse y goûter si elle en voulait tout en l’écoutant attentivement se confier à moi. Ma main tremble et je vois rouge quand elle explique ce que son fumier d’ex-copain lui a fait. J’ai même failli faire tomber l’assiette et quelques mets tombent sur la table. Je repose alors mon chargement sur la table et replace ce qui est tombé dessus, à l’intérieur. Je comprenais ce qu’elle me disait sur les mecs, et comme je n’avais jamais eu de relations réellement très sérieuses mis à part une fois ou deux comme j’en avais parlé avec Dale, il m’était difficile de les voir sous cet angle. En tout cas, j’espérais qu’on ne me ferait jamais cela. Je sentis presque mon cœur se briser comme le sien, rien que de penser à cette éventualité, car maintenant, je savais à quel point ce genre de choses pouvait faire mal. Je m’interrogeais même sur mes expériences passées. En jetant les mecs dehors un lendemain de soirée, est-ce que j’avais blessé des gens ? Bien que je ne pense pas être allée assez loin avec eux pour m’imaginer leur avoir écrasé le cœur, je me dis que ça avait pu quand même avoir un impact sur certains d’entre eux. Jusque-là, je n’avais jamais vraiment bien fait attention aux sentiments de ces types puisqu’il s’agissait uniquement de sexe. Je me jurais de ne jamais faire vivre cela à l’homme que j’aime en tout cas.

-Je ne vais pas te reprocher ton cœur ardent… Je peux moi-même me montrer très passionnée… Je pense que quand on aime réellement, c’est assez intense à vivre… Et navrée que tu aies perdue ta maman en plus de ça… Pour ce qui est de la meilleure amie… Vive l’amitié quoi…

Je me serrais les poings :

-Dis… Si jamais on le rencontre ton ex un jour, j’ai le droit de lui couper l’appareil génital ? C’est tout ce qu’il mériterait !

Ceci n’est qu’un discours de compassion, je ne suis pas sûre que j’irais jusqu’à blesser la personne ou tuer. Je pense que je serais plutôt totalement dévastée au point de ne plus pouvoir agir ou penser par moi-même… J’imagine que d’être bien entourée, ça doit aider dans ce genre de situations.

-Et oui… Heureusement que tu avais ta famille… Et oui, je suis heureuse… Mais j’ai peur… J’ai l’impression que c’est trop beau pour être vrai… J’ai… J’ai peur. J’ai pas de doute à propos de lui… Mais… j’ai jamais ressenti ça auparavant. J’étais heureuse sans lui, même célibataire, mais… je sais pas comment définir ça… Je crois que je ne saurais plus jamais être heureuse sans lui… Et… Il s’il ressentait pas la même chose ? Et… Qu’est-ce qui m’arrive, j’ai jamais flippé comme ça…

Je détournais le regard et croquais sans appétit dans mon repas :

-Et sinon… pour changer de sujet… Tu as d’autres animaux à part Snoopi ? J’ai assez parlé de moi comme ça…  
©️2981 12289 0


Keleos K. Auditore
The Kindness inside her Heart
avatar
Inscrit le : 08/05/2018
Messages : 279
Avatar : Miranda Kerr
Crédits : Le cercle des secret,graphiorum
Mes rps : Crédit: Signature (crackle bones)

Yoshi








Bloc notes : Snoopi





Afficher


Re: Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le Lun 24 Sep - 14:56


Vernissage bien garnis
J’ai pu remarquer que mon expérience avec mon ex l’avait toucher et je ne pouvais m’empêcher d’être toucher à mon tour par sa réaction après tout j’avais bien eu du mal à m’en remettre et je suis même partie à New York un moment, j’avais trouver un travail aussi la haut et je n’avais pas hésiter. J’avais eu le soutien de ma famille et ils prennaient souvent de mes nouvelles durant mon séjour là haut et puis je me suis rendu compte bien vite que je ne pouvais vivre loin de ma famille alors je suis revenu, j’ai ouvert ma propre affaire et j’ai fini par remonter la pente, je n’ai jamais eu d’autres relations me donnant à fond dans mon entreprise et dans ma famille ainsi que quelques amis mais c’est tout je n’avais pas besoin de grand chose pour être heureuse.

J’écoute Morrigan qui semblait finir par avoir beaucoup d’inquiétude au sujet de l’homme qu’elle aime et je voyais bien qu’elle flipper beaucoup pas eu la peine qu’elle me le dise mais l’entendre me fit serrer mon coeur dans ma poitrine, je prend alors ses mains, ignorant sa dernière question en premier lieu, je voulais la rassurer sentant que ma mésaventure a peut être pu la mettre dans le doute

- Ecoute moi bien tous hommes ne fonctionnent pas de la même manière tous ne sont pas comme mon ex et je suis sûr que cet homme doit être sincère avec toi. Si tu as peur c’est que tu tiens vraiment à lui. Tu devrais parler de tes doutes avec lui peut être qu’il te rassurerait sur ce qu’il ressent à son tour… Mais tu veux que je te dise une chose, les hommes fidèles et aimant existe encore, mon père en fait parti. Je lui ai déjà dit une fois que s’il refaisait sa vie, je ne lui en voudrais pas et que ma mère le comprendrait mais tu sais ce qu’il m’a dit ? il m’a dit qu’il n’a aimé qu’une femme dans sa vie et que même si la mort les a séparés, il ne pourrait en retrouver une autre car elle était son âme soeur et qu’il l’aimait comme jamais il n’en aimera une autre. Alors oui, tu as le droit d’avoir des doutes mais le meilleur moyen de les faire taire c’est la communication et cela avec cet homme.

Je lui fais un doux sourire et goûte un peu à son plat puisqu’elle m’a invité à le faire, je lui coupe un morceau de mon hamburger pour faire de même et la regarde à nouveau répondant à la question sur mes animaux

- Et oui, j’ai un autre chien, c’est un shiba inu, il s’appelle Yoshi et un jour, je pense en adopter un troisième, car j’adore les chiens, c’est une vraie pile électrique mais un amour de chien enfin comme Snoopi sauf que ce dernier est très protecteur et que Yoshi lui est super sociable cherchant des câlin à tout le monde
Codage par Libella sur Graphiorum





Je donne un sourire sans savoir où ça le mène s'il peut consoler pour qu'il me revienne.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1722
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Mes rps : Rps en cours: AndriaUNKNOW Aspen Dale Keleos:RyanRobbieHeidi



Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le Sam 29 Sep - 2:39

Vernissage bien vernis

En temps normal, je n’aurais pas confié tout ça à une personne que j’ai à peine rencontré dans la soirée. Mais je dois admettre que le feeling passait bien, et je pense que c’est réciproque sinon elle ne m’aurait pas parlé de sa propre expérience. Je me sentais proche de peu de femmes. Mes soucis, je les confiais un peu plus à Ben et Jerry, qui étaient comme deux frères pour moi, mais je sentais que ça c’était un truc que je ne pourrais pas partager avec eux.

Keléos essaie de faire taire mes angoisses et de m’aider, avec ses mots à elle, sa douceur et sa propre sensibilité, deux de ses qualités qui me faisaient sentir plus proche d’elle encore puisque je l’étais moi-même.

-Je ne doute pas de sa sincérité, mais de ma poisse et de ma manie de tout gâcher. J’ai appris à mes dépends, il y a quelques temps maintenant, qu’il faut faire attention aux sentiments des autres. Je ne veux pas tout faire foirer ou le brusquer, ou même le blesser… Je veux… Je veux le rendre heureux…

Lui dire ce que je ressentais.. C’était là où le bas blesser, quels mots mettre sur une sensation qui m’était jusqu’alors inconnue et toute nouvelle ? J’avais bien eu des coups de cœur. Mais rien qui ne surpasse ce que je ressens pour lui. Et ça en un rien de temps, comme si…Oh oui, s’il ne ressentait pas cela de la même façon… Je crois que je serais dévastée.

-Communication… Je vais tâcher de le retenir… Pour ce qui est de la fidélité… Je le sais trop honnête pour m’être infidèle, c’est pas du tout son genre…

Et puis j’en savais plus sur Dale, je savais exactement quel avait été son parcours, je ne le voyais tout bonnement pas me faire une chose pareille. Former un couple libre ? Cela ne m’avait même pas traversé l’esprit. J’ai su dés l’instant qu’on s’était rencontrés que je ne serais plus jamais la même. Je n’ai plus du tout envie d’être ce papillon qui un lendemain de cuite ne sait plus avec lequel homme elle a couché.

-Tu parles d’aimer… Tu crois, tu crois que je suis amoureuse… ahaha... la bonne blague..., pourtant je le prends dans la tronche comme un crochet en boxe.

J’ouvre grand la bouche, estomaquée. Ne sachant plus quoi dire, je reportais mon attention sur l’histoire des chiens et laissait mes angoisses en dormance :

-J’aimerais bien les voir. Tu as des photos d’eux ? J’adore les chiens… J’aide dans un refuge pour animaux, il n’est pas rare qu’on en croise… Quand tu voudras en prendre un autre… Si tu veux penses à nous… Il y’a malheureusement trop de bêtes abandonnées et/ou battues… Cela me fend le cœur.. Mais quand ils trouvent un foyer aimant…

Je pose mon regard sur mon interlocutrice, un regard empli de plein d’émotions différentes en pensant à toutes ces petites bêtes :

-Quand ils trouvent la bonne famille, alors j’en suis plus que soulagée… Ce sont ceux là en moins qui partiront… enfin tu sais où…

Je n’arrivais pas à me résoudre à prononcer le mot euthanasie. La gorge nouée, je touchais à peine à mon plat. Y penser venait de me bloquer :

-Et c’est pas que le cas pour les chiens… Si je m’écoutais je les ramènerais tous à la maison pour leur éviter ça…

Cette fois, mon cœur fiat place à la colère, et j’en deviens toute rouge :

-Eux aussi, les irresponsables qui abandonnent leurs animaux, on devrait leur couper ce que je pense.
©️2981 12289 0


Keleos K. Auditore
The Kindness inside her Heart
avatar
Inscrit le : 08/05/2018
Messages : 279
Avatar : Miranda Kerr
Crédits : Le cercle des secret,graphiorum
Mes rps : Crédit: Signature (crackle bones)

Yoshi








Bloc notes : Snoopi





Afficher


Re: Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le Dim 11 Nov - 19:52


Vernissage bien garnis
J’espérais sincèrement l’avoir rassuré car ce n’étais pas dans mon atte...ntion de lui faire peur avec sa relation amoureuse et je pouvais voir qu’elle tenait beaucoup à lui, certe j’avais vécu une mauvaise expérience et avec ma franchise, je pense juste que j’ai pu réveillée chez elle et cela été normal de réparer mon erreur.

- Bien que je te connais depuis ce soir, cela se voit comme le nez au milieu de la figure que tu es amoureuse… Tu as plein d’étoiles dans les yeux en me parlant de lui.

Je vis quand même que ça la perturbe un peu et je me dis qu’elle s’en rendait doucement compte mais qu’elle ne s’est pas faite à cette idée totalement. Je l’enviais presque pouvoir vivre à nouveau ses sentiments qui vous fait battre le coeur à la chamade, les doigts moites et avoir l’impression de flotter dans un petit nuage. Seulement, j’ai aussi cette peur qui fait que je repousse tous les hommes avec qui je m’approche dans ce sens et donc en partie, je gâchais mes chances, mon père me disait souvent que c’était pas les bons, que celui qui voudra réellement de moi, se battrais pour que je lui laisse une chance mais je crois juste qu’il n’a pas compris que j’étais effrayé à l’idée d’aimer à nouveau ou avoir un léger espoire que cela arrive. Je me rends compte que je suis parfois compliqué malgré moi. Je sors légèrement de mes pensées en entendant les mots de Morrigan. Je sors alors mon téléphone qui est rempli des photos de mes deux loulous, bons il y en avait plein d’eux et également de ma famille. Je lui en montre plusieurs de mes deux chiens et puis je remets mon téléphone dans ma poche

- Il vaut mieux pas que je rentre dans un refuge, je serais capable de les ramener tous chez moi et la pauvre nounou qui s’en occupe le temps que je suis pas à la maison, aurait beaucoup de travail à faire.

j’éclate de rire, j’avais tendance à craquer facilement pour les chiens, bon c’était encore pire quand ils sont bébé, la preuve Yoshi n’était pas prévu, j’y suis aller avec Snoopi dans un salon du chiot et quand j’ai vu cette frimousse, j’avais eu comme l’impression qu’il m’attendait.

- Mais peut être que j’irais faire un tour pour un chat, j’en voulais un avant de prendre un troisième chien mais je peux très bien venir faire un tour juste comme cela, faire un peu de bénévolat et également faire un petit don

Je dis petit mais je savais que cela ne sera pas une petite somme, je ne supportais pas le malheur qu’il soit humain ou animale. Je reprend un peu mon attention sur mon assiette, je ne voulais pas que cela refroidit donc, je mangeais une nouvelle bouchée.
Codage par Libella sur Graphiorum




Je donne un sourire sans savoir où ça le mène s'il peut consoler pour qu'il me revienne.
Morrigan Davenport
I did it my way, but
I got you, under my skin
avatar
Inscrit le : 25/10/2017
Messages : 1722
Avatar : Jennifer Morrison
Crédits : Yenko
Date de naissance : 24/10/1983
Mes rps : Rps en cours: AndriaUNKNOW Aspen Dale Keleos:RyanRobbieHeidi



Bloc notes : A venir: Sonny, Laëna , Heather, Alexis.

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Matmatah
• ÂGE : +30
• BLOC NOTE : I want to break free!


Re: Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le Ven 23 Nov - 22:36

Vernissage bien vernisJe crois que je dois être encore plus rouge que la bouteille de tabasco qui se trouve sur la table. Je n'arrive pas à l'admettre devant Kéléos, mais elle a raison, et si je suis honnête avec moi, alors je devrais l'être avec l'homme que j'aime. Je ne relève pas et détourne la tête et heureusement on en revient aux animaux.

-Je te comprends fort bien. Après je ne vois pas l'intérêt d'avoir des animaux si c'est pour ne pas s'en occuper soi-même. Je sais que pour l'instant, je n'ai ni l'espace, ni le temps pour cela. Et heureusement parce que sinon, je suis comme toi, j'aurais ramené de quoi faire un zoo. Après quand tu t'occupes d'animaux dans un refuge, tu comprends encore mieux qu'un animal c'est autant de responsabilités qu'un bébé, donc si t'es pas prêt pour ça, vaut mieux les laisser aux soins d'autres personnes. Et puis au refuge, ils sont pas maltraités. Malheureusement, c'est comme avec les enfants, y'en peu d'adoptés.

Sauf que les orphelins ils les foutaient à la porte dés qu'ils sont en âge de travailler et majeur légalement, ou bien certains deviennent pupilles de la nation, les premiers à partir au front en cas de guerre, alors que la surpopulation animale se règle par la mort imminente parce que ça rapporte pas d'argent à la société... Ce que je trouve tout aussi moche.

Je fais tourner mon burger dans l'assiette, et je souris à Kéléos en essayant de me détendre. Comme ce sujet me tenait particulièrement à coeur j'avais peur de me montrer un peu trop passionnée et vindicative.

-Tu as le temps... Et tu n'es pas obligée de faire un don tu sais. Même si je sais que c'est le genre de truc qui sera très apprécié pour gérer l'entretien, le repas, le lieu de vie des animaux, la nourriture, les jouets, de quoi assurer les vaccins et un suivi, ainsi que les jouets...

Bon, dit comme ça, ça faisait un peu directrice de marketing qui prêchait pour sa propre paroisse, mais c'était une réalité:

-Mais juste deux bras supplémentaires, c'est tout aussi bien... Et puis je veux pas que tu t'imagines que je te traîne là-bas dans le but de te soutirer des sous pour l'association...

Je réfléchis à pas mal de possibilités d'avenir si jamais je devais changer de métier, et j'avoue que m'occuper d'un élevage ne serait pas pour me déplaire. Mais on n'en est pas encore là. En plus, ça coûte beaucoup d'argent. Il y a beaucoup de contraintes, de formalités administratives, et cela demande beaucoup d'implication.

J'essaie de relancer la conversation sur autre chose pour déterminer quels étaient les autres centres d’intérêts de la jeune femme et la galerie d'art me revient en tête:

-L’événementiel ça a toujours été ton truc? Ou bien tu rêvais d'autres choses étant petite? Est-ce que y'a un rêve que tu aimerais réaliser par dessus tout? Voyager à travers le monde, par exemple? Si tu devais choisir une autre profession, qu'est-ce que tu ferais?

Je ne posais pas ces questions de façon anodines. L'histoire de voyages à travers le monde était un exemple qui me parlait. J'ai naturellement la bougeotte. J'ai dû être gitane dans une vie antérieure.
©️2981 12289 0


Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore], le

Vernissage bien vernis[PV Keleos K. Auditore]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin East :: Autres lieux-