AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Ço vo pô [ft. Barthelemy]


Invité
Invité
avatar
Afficher


Ço vo pô [ft. Barthelemy], le Sam 19 Mai - 16:06


Ço vo pô
Barthelemy X Johnny
Il est un peu dur à vivre le p'tit Johnny. Sa nouvelle lubie, celle qu'il a toujours eu en tête? Avoir une maison aussi prestigieuse que la Maison Blanche en guise de mairie. Un homme comme lui ne peut pas travailler dans un endroit aussi médiocre. Il veut du lourd, il veut quelque chose d'immense. Il pourrait très bien s'adresser à un architecte mais il se dit que le temps qu'il finisse sa maison en plus des travaux, il sera probablement assassiné d'ici là. Il préfère donc donner sa confiance à un agent immobilier. Après tout, c'est son métier non? Trouver la maison de ses rêves. Il pourra y vivre ainsi que ses serviteurs histoire d'avoir tout à disposition. Ayant pris rendez-vous, il se rend sur place, saluant en une poignée de main l'homme qui se chargera de son bien. "Du coup, parlons affaire." dit-il en rigolant tout en se frottant les mains. "J'aimerais une maison d'environ 5000m2 avec à peu près bien 7 hectares de terrain. Est-ce faisable? Qu'avez-vous en réserve? Bien entendu, le budget ne sera pas un souci." Il rigole. Il attend surtout les propositions imagées que le p'tit agent immobilier pourra lui fournir. "Si dans votre sélection, nous pouvons faire les visites instantanément, ça sera merveilleux." Il lui sourit et lui adresse un clin d'oeil. Il n'a pas le temps notre maire, il a un emploi du temps bien rempli et s'il pouvait régler ceci en une journée, ça l'arrangerait fortement.
code by bat'phanie

 
Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2342
Avatar : Jensen Ackles
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Ço vo pô [ft. Barthelemy], le Mer 23 Mai - 8:38

Barth n’avait pas voté pour M Goode et pour cause, ses idées politiques trop tranchées et trop peu en adéquation avec les valeurs du français. C’était la première fois que le brun avait eu l’occasion de voter aux Etats-Unis d’ailleurs, maintenant qu’il a enfin un semblant de nationalité américaine. Qu’est-ce que c’était bon… Lorsque l’agent immobilier avait vu le nom du maire sur son agenda, il n’avait pu alors s’empêcher de lever les yeux au ciel, tout en se demandant ce qu’il avait pu faire pour mériter cela. Il avait déjà cette vision d’un homme qui allait se montrer prétentieux et chiant à souhait. Peut-être des préjugés, allez savoir.

C’est donc un peu à reculons que Barth se rend à son rendez-vous. Néanmoins, par professionnalisme, il ne laisse rien paraitre et aborde un large sourire alors qu’il sert la main de son client. Des exigences démesurées ? On dirait bien que tout commence à la perfection… « Enchanté de vous rencontrer en personne M Goode ! » Il sait bien faire l’acteur, lorsque c’est nécessaire, notre petit Barthelemy. « J’ai sélectionné quelques villas et manoirs en dehors de la ville pour cette première journée de visite. Je vous propose qu’on regarde les photos dans un premier temps, voir si ça peut vous correspondre et ensuite on va les visiter ? » C’est le fonctionnement classique, pour ne pas se déplacer pour rien. Avec les technologies actuelles, on peut se faire une idée plutôt précise des biens sans même y mettre les pieds, ce qui est assez révolutionnaire.

Barth s’installe à son bureau avec son client et fait défiler 4 biens. Un minimum de 7 à 10 chambres pour chacun des logements et au minimum 500m² habitable. Au niveau du style, ça va du plus ancien à rénové, au plus moderne qui a été complètement habilité. Evidemment, nous n’omettrons pas la piscine dans chacun des logements. L’agent immobilier laisse l’homme réagir avant de sortir son arme secrète, sa dernière sélection. « Et là, on a un château. Il servait jusque là de gites et chambres d’hotes, mais les propriétaires se font vieux et ont décidé de vendre. Il a été entièrement refait à neuf au fil des dernières années. On a donc le charme de l’ancien avec l’extérieur tout en pierres d’époque et l’intérieur moderne. Piscine, 742m² habitable, des dépendances qui peuvent encore être aménagés, en particulier l’ancienne écurie de 300m² environ. Un total de 12 chambres pour l’instant, salle de bains dans chacune d’elle et 3 salons/salles à manger. C'est à 25 mn de la mairie en voiture, dans un paysage calme et paisible. »
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Ço vo pô [ft. Barthelemy], le Ven 25 Mai - 2:21


Ço vo pô
Barthelemy X Johnny
Johnny il sent bien que ce mec il a beaucoup d'expérience dans son domaine et il sourit tout en regardant défiler les maisons sous ses yeux. Certes, ce n'est pas aussi grand que ce qu'il espérait mais il se dit que ça doit être dans le lot des plus grandes propriétés niveau superficie. Il hoche la tête, passant sa main sur son menton. "Je crois que celle-ci sera plus adéquate. J'aimerais la visiter et laisser toutes les autres de côté, s'il vous plait." Il lui sourit avant de se lever et de bien remettre sa veste. Il suit l'homme qui va l'accompagner et en quelques temps ils arrivent à destination. En sortant, il reste scotché par la beauté de la bâtisse. "Vous parliez de piscine. Y en a t il une à l'intérieur aussi? C'est un petit plus que j'aimerais avoir, savoir si je dois faire appel à des ouvriers ou pas." lui dit-il avant de le suivre jusqu'à l'intérieur et de regarder les pièces de ses yeux. "Combien déjà tout ça?" Il parle du prix Johnny. Ce n'est pas un problème pour lui mais il ne lui semble pas en avoir entendu parler. "Qu'est-ce qui est arrivé à l'ancien propriétaire?" demande-t-il. Il espérait avoir une histoire croustillante mais sans pour autant être glauque... "Vous avez des faits intéressant sur cette maison?" enchaine-t-il.
code by bat'phanie

 
Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2342
Avatar : Jensen Ackles
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Ço vo pô [ft. Barthelemy], le Dim 3 Juin - 11:42

Barthelemy hoche la tête. Il sait qu’il ne doit pas se louper sur ce coup-là, sans quoi son patron risque de lui tomber dessus, voir de le virer. Il tente de faire preuve d’une assurance qu’il n’a pourtant pas, et ça semble fonctionner un minimum. Ils se préparent. Le français amène dans sa sacoche tout ce dont il pourrait avoir besoin et ensuite, direction le logement.

« Malheureusement non, mais vous devriez pouvoir la faire sur la face sud, en faisant un agrandissement. » Barth imagine déjà une sorte de véranda, comme ça se fait beaucoup en France, ce qui permettrait d’avoir une piscine couverte, tout en pouvant aérer et ouvrir à la guise du propriétaire. « L’ancien propriétaire s’était renseigné, c’est tout à fait constructible. » Il préfère le préciser parce qu’avec toutes les lois qui régissent les logements actuellement, on est souvent bloqué dans nos rêves et projets. « 1.299.999$ » Précise bientôt l’agent immobilier. Il faut avouer que ce sont les prix du marché, ni plus, ni moins. Une négociation sera peut-être possible mais il ne préfère pas s’avancer. « Le coup classique du divorce. Madame a préféré partir avec quelqu’un de plus connu, plus riche. » Le brun hausse les épaules. « C’était un ami, enfin, c’est toujours, de  Kim Henkel, le réalisateur de Massacre à la tronçonneuse 4. Et d’ailleurs, Kim Henkel a séjourné ici lorsqu’ils ont tourné la partie du film à Austin. » C’est le seul fait intéressant qu’il a dans sa poche. Aucun meurtre ou aucune mort à déplorer dans le logement. « J’ai également entendu dire que certains grands acteurs seraient venus se baigner dans la piscine au cours d’une soirée organisée à ce moment là. Mais je n’en sais pas plus pour tout dire. » Ils continuent la visite et le brun laisse au maire le temps d’admirer chacune des pièces. « Si vous aviez envie de grands frissons avec des morts, malheureusement, je n’ai rien de croustillants à ce sujet… »

Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Ço vo pô [ft. Barthelemy], le Sam 16 Juin - 15:21


Ço vo pô
Barthelemy X Johnny
Le maire l'écoute, restant presque de marbre à chaque information. Le prix n'est pas le souci, cette maison semble lui correspondre et il apprécie beaucoup le fait qu'indirectement, elle est liée au septième art. C'est un fan de ce genre là, Johnny. Si vous voulez le prendre par les sentiments, montrez votre culture à ce stade là. Alors Johnny, il lui sourit tout simplement. "Ca ne fait rien. Même si ça peut être intéressant d'avoir une maison qui regorge de nombreux mystères, je ne crois pas que je serais capable de vivre dans le même endroit qu'un esprit ou peu importe les choses bizarres qui peuvent se passer." Il rigole franchement. Il ne veut pas se prendre la tête et il veut régler cette histoire au plus vite. Surtout s'il trouve son majordome et sa secrétaire. Il veut une bâtisse digne de ce nom pour les héberger. "Il n'y a rien d'autres en particulier que je dois savoir? Des pièces secrètes?" Une question comme ça bien qu'il doute qu'il soit au courant de quoi que ce soit. Il hausse les épaules et se tourne vers l'agent immobilier. "On signe où pour le coup? Je n'ai même pas envie de voir les autres qui pourraient peut-être me faire changer d'avis. Je la veux elle." Un sourire. "Elle est libre de suite j'espère?" lui demande-t-il. "Vous savez si des déménageurs sont disponibles immédiatement ou vous n'êtes pas en relation avec ce genre de personnes?" Il tente Johnny. S'il peut avoir tout en même temps, ça l'arrangerait bien qu'il sache dans le fond qu'il faudra qu'il s'en occupe lui-même. Mais ne sait-on jamais? "Il y a des antiquaires en ville? Depuis que je suis ici je ne crois pas en avoir vu. Peut-être qu'il y en a certains qui ont ouverts?" Tous les renseignements sont bons à prendre bien qu'il le considère l'homme comme une personne de l'office du tourisme plus qu'un agent immobilier...
code by bat'phanie

 
Barthelemy De Olivierec
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 12/01/2015
Messages : 2342
Avatar : Jensen Ackles
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1988
Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Ço vo pô [ft. Barthelemy], le Ven 22 Juin - 22:34

Faire une vente avec le maire en personne en aussi peu de temps, Barthelemy n’y aurait pas crû si on lui avait dit. Il voit déjà la belle prime qu’il va empocher grâce à cela, ce qui ne va pas être de refus avec Zoé absente et la petite Bloom à élever presque seul pour le coup. Ça ne lui ferait pas de mal d’ailleurs, à l’agent immobilier de s’acheter son propre bien, plutôt que d’être en location. Oui, un agent immobilier non propriétaire, on dirait presque un comble si on y pense. Le français est tout sourire. Peut-être que son enthousiasme se voit trop d’ailleurs mais peu importe. Il accompagne le rire du maire, pour la forme. « Ce sera à vous de le découvrir au fil du temps. Ce serait dommage que je vous dévoile tout. » Tentative pour cacher le fait que le brun n’en sait fichtrement rien, s’il y a des pièces secrètes ou pas. Sans doute que non, car ce n’est pas de coutume dans la région, mais après tout, ne sait-on jamais. Il ne va quand même pas aller lui inventer des trucs. Et puis, voilà que le mec le prend pour son secrétaire ou il ne sait trop quoi d’autre, mais le français prend sur lui, car il serait dommage de vexer un client sur le point de signer une vente. Il est d’ailleurs prêt à se plier en quatre s’il le faut, peu importe ce qu’il lui en coutera. Barth commence tout de même à comprendre pourquoi le maire a aussi mauvaise réputation, à force de prendre les gens pour des hommes à tout faire. Le français sort son plus beau sourire avant de reprendre : « On peut retourner à l’agence pour signer immédiatement si cela vous convient. » Il attend la confirmation de l’homme avant de s’éloigner quelques instants pour appeler l’agente administrative de l’agence pour lui demander de tout préparer sans attendre. Le maire ne souhaitant a priori pas négocier le prix, pas besoin de contacter les propriétaires actuels qui seront forcément d’accord avec la vente. « Très heureux d’avoir pu vous aider à trouver votre bonheur. » Là, il est sincère, Barth. « Nous avons un partenariat avec des déménageurs oui. Je devrais pouvoir vous trouver des personnes disponibles rapidement. » Bien payés, il est certain que les hommes pourront se libérer rapidement. « Il ne me semble pas qu’il y en ait un en ville, mais j’ai souvent entendu parler d’un garde meuble à environ une heure d’ici où ils font des ventes aux enchères de garages remplis de vintage. Vous pourriez peut-être y trouver votre bonheur, même si c’est un peu au petit bonheur la chance. » Tout dépend si l’homme a le temps d’aller fouiner ou d’envoyer quelqu’un pour le faire à sa place en soit. « Sinon, nous travaillons avec une décoratrice d’intérieur donc si vous nous dites ce que vous voulez, elle pourra faire en sorte de trouver ce qu’il vous faut. » Quand on disait qu’il est prêt à se mettre en quatre le petit…

Les deux hommes retournent bientôt en direction de la voiture, tout en continuant à discuter et le trajet se passe de la même manière alors qu’ils peaufinent certains détails. Arrivés enfin à l’agence, Barth fait signe au maire de s’installer à son bureau pendant que Brittany s’active. Elle arrive avec deux cafés et forcément, au moment de tendre le sien au métis, elle lui renverse sur le pantalon. « Oh mon dieu ! » S’exclame le français, confus et nerveux. « Brittany, vous ne pouviez pas faire attention. » lui dit-il sèchement alors que ce n’est clairement pas dans ses habitudes. Il s’approche du maire, tentant de trouver quelque chose pour éponger. « Allez vite chercher de l’eau. » Espérons que cela ne gâche pas tout…
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Ço vo pô [ft. Barthelemy], le Jeu 19 Juil - 19:10


Ço vo pô
Barthelemy X Johnny
Le maire lui sourit et frissonne. Cette image ne le rassure pas mais il préfère se dire qu'il n'y aura rien de bien extravagant. Au pire, ses employés s'occuperont de tout ça en appelant des exorcistes et ce genre de conneries. L'agent immobilier lui propose de retourner à l'agence et il acquiesce. Johnny il est pressé. Il n'a pas le temps. Il a un coup de coeur et s'il en a un, il lui faut de suite, dans la minute. Il écoute rapidement ce que ce cher De Olivierec lui propose. "Si vous pouvez en toucher deux mots à votre secrétaire pour qu'elle en parle à la mienne, ça serait parfait. Plutôt en fin d'après-midi par contre." lui répond t-il. Il n'a plus de secrétaire Johnny et il doit tout faire lui-même maintenant, en attendant. Il ne peut donc pas être au four et au moulin. "Mais j'aime l'idée de la décoratrice. Si vous avez son numéro, je la contacterais en personne." Un sourire. Puis ils roulent en direction de sa boîte et une fois installé, il se prend un café sur le pantalon et se redresse à cause de la brûlure causée. "Ca ne fait rien. Je ne suis pas rancunier." Il rigole. Il est rancunier mais il ne lâchera pas l'affaire pour autant. Et il tapote pour tenter de sécher la tâche. "Passons. Du coup, les papiers. Je pourrais avoir les clefs quand?" demande-t-il avant de se plonger sur les contrats qu'on lui a refourgué. Il lit attentivement, voulant savoir toutes les closes du contrat. Il n'en perd pas un mot et sort un stylo à plume de sa poche intérieure et signe. "Très bien. Affaire réglée. Que faisons-nous maintenant? Votre Brittany a-t-elle les contacts sur elle vous pensez?" Cette femme, il a mauvaise. Et si elle devait appeler chez lui, il lui ferait tourner la tête pour lui avoir manqué de respect de la sorte. "Je ne pense pas qu'il y ait d'autres choses à ajouter." Il se lève et tend la main vers le brun. "Ce fut un plaisir de travailler avec vous. Je vous recommanderai auprès de mes relations." Un sourire sincère et amical. "Bonne continuation!" Et il tourne les talons pour sortir de la pièce, ne manquant pas d'adresser un regard meurtrier à la secrétaire de se dernier.
code by bat'phanie

 
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Ço vo pô [ft. Barthelemy], le

Ço vo pô [ft. Barthelemy]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-