Partagez| .

partage de fauche, partage de cordes (curtis)


Scar Blue
Tu ne peux pas faire partie du crew si tu n'as pas de cernes
avatar
Inscrit le : 10/05/2018
Messages : 328
Avatar : Magdalena Zalejska
Crédits : Pando
Mes rps :

ELIJAHJAEDENMIKKELCURTISAKSELESVIRJACKSON


Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lucie
• ÂGE : 18
• BLOC NOTE : Big up à Malbe, Manal, Vanessa, Alex et Hortie !


partage de fauche, partage de cordes (curtis) , le Mer 16 Mai 2018 - 23:21

Scar fait choquer le fond d'pièces restant de son porte-monnaie contre la table en verre qui lui porte son café. L'addition est amère, pour des putain d'graines pillonées. Elle soupire. La voilà sans thunes pour la soirée. C'est con, parce qu'elle n'avait rien prévu de spécial à faire ce soir, mais ça la rend juste blasée de se savoir fauchée. Rapidement, elle s'identifie à ce mec, en face d'elle, tenu debout face aux passants qui, pour le tiers, l'ignore honteusement. Un musicien d'rue, qui gratte depuis au moins une heure. Scar l'entend depuis qu'elle s'est posée ici. Lui non plus, il n'a pas de thunes. Enfin, si. C'qu'il a dans sa casquette. Elle se penche légèrement pour faire le compte avec discrétion. Il a au moins de quoi s'payer deux cafés. Peut-être un déca en plus, ou bien un café et un latte. Ça l'mettra en forme. Il doit avoir besoin d'remontant pour jouer toute la journée, chaque jour que Dieu fait. Décidée, Scar quitte sa table, traversant la rue sans se préoccuper de la voiture qui arrivait à sa droite en la klaxonnant et à laquelle elle répond en levant son majeur, sans un regard d'sa part. Son attention ne vire que pour le quarantenaire. « Hey ! » l'interpelle-t-elle, arrivant près de lui. « J't'aurais bien invité à Burger King mais j'ai plus un centime. J'te propose de rester là du coup... » Rassurante, Scar. Très aimable. « Désolée, j'veux pas trop te déranger. J'veux dire, tu gagnes ta vie là. » Maladroite. « Enfin, j'chante un peu et genre.. j'sais pas, si tu veux bien de moi, j'pourrais peut-être.. bah t'accompagner quoi. J'ai pas encore assez d'argent pour m'payer une guitare mais ce serait éventuellement l'opportunité de m'en offrir une un jour. » Elle le regarde avec un p'tit sourire, plein de rêves. Ceux qu'elle ne partage pas, d'habitude. « Tu serais chaud? » demande-t-elle, le regard brillant d'impatience.


Des abysses de ton spleen à la cime de mon spliff
Voyage abyssal sous mon tapis sale, où résident des acariens aquatiques, de la marie-jeanne. Pour asthmatique, et des farines animales; est-ce admirable, fantastique ou simplement minable ?

partage de fauche, partage de cordes (curtis)

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Autres lieux-