Partagez| .

Ana & Raph #4


Anaëlle Wellington
avatar
Inscrit le : 05/10/2017
Messages : 204
Avatar : Alicia Vikander
Mes rps :
BraedenShane


Bloc notes :


Afficher


Ana & Raph #4, le Mar 15 Mai 2018 - 17:44

La médecine, ce n'est pas fait pour tout le monde. Bien sur, les médecins de ce monde sauvent des vies, mais il arrive que parfois... ils en perdent. Vous savez, il est difficile de prévoir a quel moment la première mort arrivera dans la vie d'une personne et le pire étant médecin, c'est que l'on se dit sans arrêt, mais qu'est-ce que j'aurais dû faire pour la sauver? Ais-je manqué à mon travail? Est-ce ma faute? Il y a aussi des familles qui jettent la faute sur vous ou bien d'autre qui vous remercie de vos effort. Tant de scénario pour qu'au final on se retrouve avec une personne qui se questionne sur sa personne, sur son métier jusqu'à ce qu'un autre cas passe les portes des urgences.

Ce soir, c'était malheureusement moi qui était au premier rôle de ce drame familiale. Bien entendu, je ne suis qu'une résidente et qu'il a un quelqu'un qui regarde mes faits et gestes mais tout de même... le sentiments de culpabilité reste le même. Une femme de 40 ans passe les portes pour ensuite ne jamais en sortir. Le cœur... son jeune cœur à décidé de lâcher et nous n'avons pas été en mesure le le repartir. Le pire n'est pas le cas en soit mais bien l'annonce à la famille qui comportait un mari et trois adolescents pleinement conscients de la situation. Les pleures, les cris de désespoirs à glacer le sang, s'en était trop pour moi et mon patron le voyait bien ans mon regard. Après que mon rôle soit remplie de peine et de misère, j’accourus subtilement vers une salle de repos ou se trouvait quelques lits superposés. J'éclatai en sanglot.

J'étais complètement perdu et c'était comme si l'air n'était plus en mesure d'entrer profondément dans mes poumons. Je panique. Je sors rapidement et sachant que mon quart était terminé je pris ma voiture pour me rendre chez moi, incapable de rester une minute de plus dans cet hôpital. Une fois chez moi, je me sentie soudainement seule, en larme, incapable d’assécher mes joues. Je n’eus qu'un seul réflexe, composer le numéro de Raph. Le répondeur. Je laisser un message qui sonnait seulement hystérique et incompréhensible et raccrochai aussitôt avant de m’effondrer sur le canapé.



   
   
A simple hello could lead to a million things
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 342
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Ana & Raph #4, le Mar 22 Mai 2018 - 11:36

Raphael avait passé une bonne journée dans l’ensemble, sans rien de bien particulier. Il avait ensuite passé sa soirée avec son fils, avant de le coucher avec une histoire. Il avait bien senti son téléphone vibrer dans sa poche, mais le temps passé avec son fils étant plus important que tout, il avait décidé de ne pas y prêter attention. C’est une fois le petit endormi que le professeur retourne sur son canapé et qu’il esquisse un sourire en voyant que c’est Anaëlle qui l’a appelé. Il décide alors d’écouter le message vocal qu’elle lui a laissé mais il ne comprend pas tout. Une mine inquiète s’établit alors sur son visage car une chose est sure : la jeune femme semblait perdue et désemparée.

Raphael retourne alors vérifier la chambre de son fils et s’assure qu’il dort bien. Il appelle ensuite l’une de ses voisines agée d’une cinquantaine d’années, qui fait le ménage chez lui de temps en temps et garde Gabriel lorsque le père de famille ne peut pas s’arranger autrement. « Mathilda ? Je suis désolé de vous déranger aussi tard… (…) Oui, je vois. (…) J’ai une urgence. Est-ce que vous pourriez me garder Gabriel quelques heures ? (…) Oui, je vous l’amène, aucun souci. A tout de suite. » Mathilda ne peut pas se déplacer, ayant ses petits enfants à la maison exceptionnellement, mais elle accepte de prendre Gabriel si Raphael lui amène. Ni une ni deux, le papa enfile une veste et sort délicatement son fils de son lit avant de l’emmener dans un des lits de la voisine. Le métis remercie une dernière fois cette femme qui lui enlève une grosse épine du pied et fonce ensuite en direction de chez Ana, plus inquiet que jamais.

Cette femme, il l’a vraiment dans la peau et il ne peut plus s’empêcher de penser à elle depuis quelques temps. Lily est complètement oubliée, et tant mieux ! Il toque chez elle environ trois quart d’heure après le message qu’elle lui a laissé et aussitôt la porte ouverte, il remarque la mine de la jeune femme et la prend dans ses bras. « Ana ? Qu’est-ce qui t’arrive ? Je suis désolé, je n’ai pas pu venir plus tôt. » Il aurait pu se contenter de la rappeler, mais en grand seigneur qu’il est, il avait vite compris que c’était plus important que ça. « Viens, on va s’asseoir sur ton canapé. » lui dit-il sans la lacher.
Anaëlle Wellington
avatar
Inscrit le : 05/10/2017
Messages : 204
Avatar : Alicia Vikander
Mes rps :
BraedenShane


Bloc notes :


Afficher


Re: Ana & Raph #4, le Sam 26 Mai 2018 - 22:41

Il est difficile de savoir à l'avance comment une personne va réagir devant son premier décès. Bien que je suis aller en médecine pour sauver des vies, je n'avais jamais réellement réfléchie à toutes celles que je pourrais perde. Est-ce que je mettais ces élèvements sur ma fautes et ma fautes seulement alors que le faible cœur de la défunte patiente était la cause majeure? J'étais incapable de faire autrement et surtout de penser autrement. Avec tout se chagrin, je n'avais qu'un seul réflexe, appeler Raphael. Je n'aurais jamais cru que cet homme hanterais mes pensés aussi rapidement, mais c'était comme si mon cœur et ma tête savait qu'il n'y avait que lui qui pouvait me calmer et me consoler.

J'entendis frapper à la porte. Les yeux rouges et sans doute enfler des larmes qui avaient coulées à profusion, je me dirigeai vers la porte afin de l'ouvrir. En voyant Raphael, je me sentie complètement idiote de l'avoir dérangé.  Il n'avait sans doute pas l'envie et le temps de jouer au grand chevalier sur son cheval blanc. Pourtant, aussitôt la porte ouverte, le jeune homme me pris dans ses bras et je sentie immédiatement un soulagement. Comme si maintenant tout le poids du monde avait descendu de mes épaules. '' Je suis tellement désolé de te déranger à cette heure-là! Ton fils? J'aurais pas dû t'appeler, ton fils devait dormir... '' Je le suivis tout de même vers mon canapé sentant toujours ses bras autour de moi. Je pris place tenant ses mains dans les miennes ne voulant plus me séparer de lui maintenant qu'il était là. '' Je suis tellement stupide. '' Dis-je dans un soupire tout en tentant de contenir les tremblements dans ma voix.

Je pris quelques temps à moi pour reprendre mon souffle et mes esprits. '' Elle n'avait que 40 ans Raphael...  des enfants dans la fleur de l'âge, un mari aimant et maintenant elle ne pourra plus en prendre soin.... '' Dis-je étonnement calme tout en me remémorant la soirée que je venais de vivre.



   
   
A simple hello could lead to a million things
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 342
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Ana & Raph #4, le Dim 3 Juin 2018 - 12:10

Anaëlle n’est vraiment pas dans son assiette et cela brise le cœur de Raphael. Il n’a qu’une envie : la consoler et la réconforter du mieux possible. Un câlin, c’est ce qui lui semble le plus approprié. Quand il était petit, il n’y avait que les bras de sa maman pour le faire arrêter de pleurer, comme s’ils étaient magiques. Puis, quand elle était décédée, c’est ceux de sa grande sœur ainée qui avaient pris le relai. Là, il peut essayer de faire de même, bien qu’il n’ait pas face à lui un membre de sa famille mais une femme. Il avait agi comme ça aussi avec Jiya pendant longtemps quand il y pense. « Ne t’en fais pas, je l’ai déposé chez une voisine. Il dort paisiblement. » Il ne veut surtout pas en rajouter, la demoiselle semble en avoir assez lourd comme ça sur le cœur. Le professeur passe sa main dans les cheveux de la jeune femme. Il ne pense pas qu’elle est stupide et il ne veut pas qu’elle pense cela d’elle-même. Néanmoins, il semble difficile de la raisonner et il préfère s’abstenir de dire quoi que ce soit, préférant passer à la suite.

« Je ne comprends pas Ana ?! »
dit-il calmement. Elle lui parle d’une femme, mais cela n’a aucun sens pour cet homme qui a besoin d’un contexte entier pour se faire sa propre idée. C’est sans doute ça le problème du métis : il ne sait pas lire entre les lignes et il décrypte très mal les femmes et leurs besoins, ou même les hommes d’ailleurs… « Tu me parles de qui ? Qu’est-ce qu’elle t’a fait ? » Le ton du professeur est très inquiet. Il ne veut pas brusquer sa protégée mais pour autant, il ressent vraiment ce besoin de comprendre afin de pouvoir l’aider.
Anaëlle Wellington
avatar
Inscrit le : 05/10/2017
Messages : 204
Avatar : Alicia Vikander
Mes rps :
BraedenShane


Bloc notes :


Afficher


Re: Ana & Raph #4, le Mar 5 Juin 2018 - 16:25

L'étudiante, elle s'en voulait. Elle avait déranger Raphael et surtout son fils pour sa propre personne sans penser aux répercussions. Elle était égoïste voilà ce qu'elle était. Pourtant, la demoiselle se sentait déjà mieux par la seul présence du jeune homme dans la pièce. Il ne devait absolument rien comprendre de la situation puisque tout ce qu'elle était capable de prononcer pour le moment c'était des balbuties, des propos presque qu’incohérents. Elle devait se calmer et retrouver son sang froid afin qu'elle puisse s'expliquer. '' Oui pardon. Je dois sans doute être incompréhensible. '' La brunette prit une grande inspiration en se reculant des bras du professeur pour ensuite prendre ses mains dans les siennes. Elle voulait le toucher, voulait le sentir près d'elle. '' J'ai perdu ma première patiente ce soir à l'hôpital. Je.. et ce n'est n'était pas une personne d'une âge avancé qui avait déjà tout vu tout vécu.. non.. quarante ans seulement t'imagine... '' La jeune femme marqua une pause pour reprendre un peu son souffle pour ensuite poursuivre plus calmement. Avant de prononcer d'autre parole, Anaelle guida Rapahel vers le canapé lui tenant toujours les mains, elle voulait s'y asseoir. J'ai dû annoncer la nouvelle à sa famille.. deux adolescents et un mari... ''

La résidente ce remettait en question maintenant. '' Et si la médecine n'était finalement pas pour moi... Je suis peut-être trop fragile. '' Oui... elle doutait. La tristesse était si grande qu'elle voulait baisser la bras et tout abandonner. Aller travailler dans un bureau ou rien de triste ne pourrait l'atteindre.



   
   
A simple hello could lead to a million things
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 342
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Ana & Raph #4, le Lun 11 Juin 2018 - 20:49

Les choses prennent sens petit à petit et le cœur du professeur se serre alors qu’il comprend enfin ce qu’à endurer la jeune femme. S’il avait su, il serait venu plus vite, même si ça n’aurait sans doute pas été possible. « Mon Dieu… » Elle aurait dû venir sonner directement chez lui. Ce n’est pas comme si la porte était constamment fermée. Il l’aurait accueilli à bras ouverts. « Ma pauvre ! » Il est en état de choc et n’est capable de sortir que de petits mots à la fois. Il n’arrive pas à imaginer se mettre à la place de la demoiselle. Il la sert une nouvelle fois contre lui, plus fort, ne sachant pas trop ce qu’il peut faire de plus. « Je suis là maintenant. » Il ne peut pas promettre qu’il ne devra pas s’en aller à un moment donné mais il fera tout pour être présent pour elle au maximum en tout cas. Soudain, certaines paroles semblent manquer à l’appel alors comme une évidence, il cherche à se rattraper. « Tu sais bien que ce n’est pas ta faute. Tu as fais tout ce que tu pouvais pour la sauver. » Elle n’y est pour rien. Elle n’est qu’étudiante qui plus est alors c’est encore moins sa faute mais difficile à faire comprendre à quelqu’un. « C’était juste son heure, même si on n’a pas envie que c’est injuste pour sa famille. » Raphael respire les cheveux de la brune alors qu’une larme coule le long de sa joue. Il s’imagine laisser son fils, seul. Certes, il aurait toujours sa mère mais quand même, cette idée le terrifie. « Je sais que c’est horrible mais pense à toutes les vies que tu sauves. Tu ne pourras malheureusement pas sauver tout le monde ma belle. » Il n’a pas envie de dire que ça risque de devenir plus facile à chaque fois parce que sérieusement, il n’en sait fichtrement rien… « Ne doutes pas de toi. Tu n’y es pour rien. » Il le répète encore, car c’est important qu’elle le comprenne. Il n’est pas le mieux placé, mais il a tellement envie qu’elle se sente mieux, de la réconforter…
Anaëlle Wellington
avatar
Inscrit le : 05/10/2017
Messages : 204
Avatar : Alicia Vikander
Mes rps :
BraedenShane


Bloc notes :


Afficher


Re: Ana & Raph #4, le Dim 17 Juin 2018 - 15:50

La jeune femme était si ravie de voir qu'elle pouvait compter sur Raphael ce qui renforça ses sentiments envers lui. Sentir seulement ses bras autour de son corps lui donnait un peu plus de force pour affronter la nuit qui arrivait à grand pas. Du mieux qu'il le pouvait, il tentait de consoler la résidente et cela commençait lentement à fonctionner. Ana' prit place sur le canapé ou elle invita du regard le jeune homme à s'y asseoir aussi. Elle reprit ses mains pour le sentir le plus près d'elle possible. '' C'est comme si je perdais une toute petite partie de mon cœur... j'espère que ce sentiment changera... je sais pas si je pourrai poursuivre si ce n'est pas le cas... '' Les docteurs parlaient souvent de cette fameuse carapace qu'il devait placer devant eux pour ne pas ressentir de sentiments négatifs et surtout pour ne pas apporté ces problèmes à la maison à la fin de leur quart de travail. Cela semblait plus facile à dire qu'à faire en vrai. Bref' Anaelle soupira longuement tentant des se calmer le plus qu'elle le pouvait. Elle ne voulait pas ressembler à une loque devant l'homme qu'elle aimait bien. Elle posa son regard dans les yeux du professeur. '' Merci d'être là pour moi même si je suis encore tellement désolé que tu ais du faire garder ton fils. '' Elle baissa alors la tête pour regarder le sol. Des images de la patiente revinrent dans sa mémoire. Allaient-il disparaître un jour? Elle l'espérait plus que tout. La demoiselle avait déjà entendu dire son père que l'on oubliait jamais son premier décès annoncé et que c'est grâce à celui-ci que nous arrivons à poursuivre dans le métier, mais étais-ce réel pour chacun? '' Tu peux retourner le voir, ca va maintenant. '' Elle ne voulait pas qu'il s'oblige à rester avec elle même si elle voulait qu'il soit là avec elle.



   
   
A simple hello could lead to a million things
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 342
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Ana & Raph #4, le Jeu 21 Juin 2018 - 20:14

Raphael ne peut que compatir et tenter de comprendre, même s’il ne peut pas se mettre à la place d’Anaëlle. « Il n’y a pas des groupes de soutien ou des collègues avec qui tu pourras parler de tout cela, qui sont peut-être déjà passés par là d’ailleurs ? » Ce serait sans doute la meilleure des choses à faire, même si le professeur pourrait comprendre qu’elle n’ait pas envie d’en discuter davantage. Il était persuadé que c’est le genre de trucs dont on leur parlait en cours, qu’on leur apprenait à gérer un minimum, bien que la pratique ne puisse jamais remplacer la théorie. « Non, je ne peux pas te laisser seule après ça. Il est entre de bonnes mains et ne se rendra même pas compte de mon absence, ne t’en fais pas. » L’avantage de ce petit, c’est qu’une fois qu’il dort, il est parti pour de longues heures et presque rien ne peut l’extirper de ce sommeil. « Tu sais, tu peux passer directement chez moi, si jamais un jour tu as besoin. » Lui dit-il d’un regard rassurant. Il lui donnera l’adresse, car elle ne l’a sans doute pas pour l’instant. « La porte te sera toujours ouverte. » Son regard s’abaisse alors qu’il tente de fixer le sien. Nul doute qu’il aurait voulu beaucoup plus ce soir, si elle s’était présentée à sa porte. Il n’aurait peut-être pas pu s’empêcher de l’emmener dans sa chambre, alors que là, dans un lieu qu’il ne connait que trop peu, les choses semblent différentes. Il a déjà dormi là pourtant… Un petit moment de silence s’en suit, pendant lequel le métis ne quitte pas l’étudiante du regard et il met enfin ses pensées en mode off pour l’embrasser. Sans doute que ce n’est pas le moment propice, qu’il ne faudrait pas qu’il profite de ce moment de faiblesse mais que voulez-vous, il n’en peut plus, depuis le temps qu’il en a envie. C’est romantique, passionné et surtout d’une tendresse infinie.
Anaëlle Wellington
avatar
Inscrit le : 05/10/2017
Messages : 204
Avatar : Alicia Vikander
Mes rps :
BraedenShane


Bloc notes :


Afficher


Re: Ana & Raph #4, le Lun 2 Juil 2018 - 16:31

Anaelle semblait, aux yeux des autres, une femme forte capable d'encaisser n'importe qu'elle situation, mais pourtant.... même elle n'aurait jamais penser pouvoir flancher autant, mais quand on a jamais été en contact avec la mort dans sa vie il est normal d'être troubler la première fois. En tout cas, elle espérait que cela n'allait qu'arriver qu'une seule fois. Raphael était de très bon conseil puisque l'étudiante pensa immédiatement à sa mère qui semblait sans doute habituer à ce genre de chose et de plus... si elle venait à perdre une patiente... souvent un nouveau-né se retrouvait sans mère dans ce monde... Anaelle ne pouvait imaginer une telle chose. '' Oui, tu as raison. Je parlerai a mes parents demain '' Elle sentait vraiment qu'ils allaient pouvoir l'aider à surmonter ce genre d'épreuve. La demoiselle se sentait déjà soulager de savoir que Raphael allait toujours être la pour elle. '' Je ne voulais pas m'imposer à ton fils... '' elle ne l'avait jamais encore vu, mais la jeune femme respectait réellement ce choix. Cela ne faisait pas des mois qu'ils se fréquentaient alors rien de plus normal d'attendre encore un peu. Ces alors, lorsqu'elle s'en attendait pas, que le jeune homme posa ses lèvres sur celles de l'étudiante après un petit silence. Ce premier baiser fit parcourir un frisson de fébrilité tout au long de sa colonne vertébrale. Ce même baiser lui fit oublier tous ces soucis d'un seul coup, comme si rien ne lui était arrivé ce soir et que tout n'était qu'un terrible cauchemar. Sans vraiment trop réfléchir et parce que son corps en avait envie autant que sa tête, il se plaça à cheval sur lui pour poursuivre le baiser qui était au commencement doux et romantique pour le changer en quelque chose de plus passionné. Une main derrière sa tête et l'autre sur son torse, Anaelle se sentait revivre.



   
   
A simple hello could lead to a million things
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 342
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Ana & Raph #4, le Mar 10 Juil 2018 - 19:05

Raphael se souvient alors qu’Anaelle lui avait parlé de ses parents et du fait qu’ils étaient eux aussi dans le milieu médical. Il n’a plus tous les détails, mais il sourit, se disant qu’elle aura au moins le mérite d’être bien entouré si lui ne peut pas être là. Il lui sourit tendrement. Puis, il l’embrasse au moment le moins opportun, embarqué dans ses pulsions. Les choses deviennent plus passionnées et l’homme se sent mieux que jamais. Il profite de chaque instant, donnant du sien pour que la jeune femme se sente bien dans ce moment. « T’es tellement belle. Je n’aime pas te voir malheureuse. » Il s’était d’ailleurs promis de la rendre heureuse avant même qu’ils sortent vraiment ensemble. Puis, ils n’ont pas spécialement mis de mots sur leur relation mais c’est évident, ce qu’ils sont l’un pour l’autre. « Je te promets de tout faire pour que tu ais envie de sourire chaque jour de ta vie. » Il a déjà fait cette promesse dans le passé et il ne l’a jamais brisé. D’ailleurs, elle serait sans doute toujours d’actualité si son ex-femme n’avait pas mis fin à leur couple. Il ne se rend pas compte qu’il répète un peu les mêmes choses, mais c’est sans doute tout simplement comme ça qu’il agit, la seule manière qu’il connait de prendre soin des personnes qu’il aime au cours de sa vie. Il reprend ses baisers, tout en prenant gare à ne pas précipiter les choses. Il est hors de question qu’il profite d’un ‘moment de faiblesse’, ce qu’Anaëlle pourrait éventuellement lui reprocher dans le futur.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Ana & Raph #4, le

Ana & Raph #4

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Les logements-