Partagez| .

Ana & Raph #4


Anaëlle Wellington
avatar
Inscrit le : 05/10/2017
Messages : 200
Avatar : Alicia Vikander
Mes rps :
BraedenShane


Bloc notes :


Afficher


Ana & Raph #4, le Mar 15 Mai - 17:44

La médecine, ce n'est pas fait pour tout le monde. Bien sur, les médecins de ce monde sauvent des vies, mais il arrive que parfois... ils en perdent. Vous savez, il est difficile de prévoir a quel moment la première mort arrivera dans la vie d'une personne et le pire étant médecin, c'est que l'on se dit sans arrêt, mais qu'est-ce que j'aurais dû faire pour la sauver? Ais-je manqué à mon travail? Est-ce ma faute? Il y a aussi des familles qui jettent la faute sur vous ou bien d'autre qui vous remercie de vos effort. Tant de scénario pour qu'au final on se retrouve avec une personne qui se questionne sur sa personne, sur son métier jusqu'à ce qu'un autre cas passe les portes des urgences.

Ce soir, c'était malheureusement moi qui était au premier rôle de ce drame familiale. Bien entendu, je ne suis qu'une résidente et qu'il a un quelqu'un qui regarde mes faits et gestes mais tout de même... le sentiments de culpabilité reste le même. Une femme de 40 ans passe les portes pour ensuite ne jamais en sortir. Le cœur... son jeune cœur à décidé de lâcher et nous n'avons pas été en mesure le le repartir. Le pire n'est pas le cas en soit mais bien l'annonce à la famille qui comportait un mari et trois adolescents pleinement conscients de la situation. Les pleures, les cris de désespoirs à glacer le sang, s'en était trop pour moi et mon patron le voyait bien ans mon regard. Après que mon rôle soit remplie de peine et de misère, j’accourus subtilement vers une salle de repos ou se trouvait quelques lits superposés. J'éclatai en sanglot.

J'étais complètement perdu et c'était comme si l'air n'était plus en mesure d'entrer profondément dans mes poumons. Je panique. Je sors rapidement et sachant que mon quart était terminé je pris ma voiture pour me rendre chez moi, incapable de rester une minute de plus dans cet hôpital. Une fois chez moi, je me sentie soudainement seule, en larme, incapable d’assécher mes joues. Je n’eus qu'un seul réflexe, composer le numéro de Raph. Le répondeur. Je laisser un message qui sonnait seulement hystérique et incompréhensible et raccrochai aussitôt avant de m’effondrer sur le canapé.



   
   
A simple hello could lead to a million things
Raphael Blaxtone
ADMIN ∎ Le Gentleman Célibataire
avatar
Inscrit le : 02/03/2017
Messages : 333
Avatar : Jesse Williams
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 05/08/1981
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Ana & Raph #4, le Mar 22 Mai - 11:36

Raphael avait passé une bonne journée dans l’ensemble, sans rien de bien particulier. Il avait ensuite passé sa soirée avec son fils, avant de le coucher avec une histoire. Il avait bien senti son téléphone vibrer dans sa poche, mais le temps passé avec son fils étant plus important que tout, il avait décidé de ne pas y prêter attention. C’est une fois le petit endormi que le professeur retourne sur son canapé et qu’il esquisse un sourire en voyant que c’est Anaëlle qui l’a appelé. Il décide alors d’écouter le message vocal qu’elle lui a laissé mais il ne comprend pas tout. Une mine inquiète s’établit alors sur son visage car une chose est sure : la jeune femme semblait perdue et désemparée.

Raphael retourne alors vérifier la chambre de son fils et s’assure qu’il dort bien. Il appelle ensuite l’une de ses voisines agée d’une cinquantaine d’années, qui fait le ménage chez lui de temps en temps et garde Gabriel lorsque le père de famille ne peut pas s’arranger autrement. « Mathilda ? Je suis désolé de vous déranger aussi tard… (…) Oui, je vois. (…) J’ai une urgence. Est-ce que vous pourriez me garder Gabriel quelques heures ? (…) Oui, je vous l’amène, aucun souci. A tout de suite. » Mathilda ne peut pas se déplacer, ayant ses petits enfants à la maison exceptionnellement, mais elle accepte de prendre Gabriel si Raphael lui amène. Ni une ni deux, le papa enfile une veste et sort délicatement son fils de son lit avant de l’emmener dans un des lits de la voisine. Le métis remercie une dernière fois cette femme qui lui enlève une grosse épine du pied et fonce ensuite en direction de chez Ana, plus inquiet que jamais.

Cette femme, il l’a vraiment dans la peau et il ne peut plus s’empêcher de penser à elle depuis quelques temps. Lily est complètement oubliée, et tant mieux ! Il toque chez elle environ trois quart d’heure après le message qu’elle lui a laissé et aussitôt la porte ouverte, il remarque la mine de la jeune femme et la prend dans ses bras. « Ana ? Qu’est-ce qui t’arrive ? Je suis désolé, je n’ai pas pu venir plus tôt. » Il aurait pu se contenter de la rappeler, mais en grand seigneur qu’il est, il avait vite compris que c’était plus important que ça. « Viens, on va s’asseoir sur ton canapé. » lui dit-il sans la lacher.
Anaëlle Wellington
avatar
Inscrit le : 05/10/2017
Messages : 200
Avatar : Alicia Vikander
Mes rps :
BraedenShane


Bloc notes :


Afficher


Re: Ana & Raph #4, le Hier à 22:41

Il est difficile de savoir à l'avance comment une personne va réagir devant son premier décès. Bien que je suis aller en médecine pour sauver des vies, je n'avais jamais réellement réfléchie à toutes celles que je pourrais perde. Est-ce que je mettais ces élèvements sur ma fautes et ma fautes seulement alors que le faible cœur de la défunte patiente était la cause majeure? J'étais incapable de faire autrement et surtout de penser autrement. Avec tout se chagrin, je n'avais qu'un seul réflexe, appeler Raphael. Je n'aurais jamais cru que cet homme hanterais mes pensés aussi rapidement, mais c'était comme si mon cœur et ma tête savait qu'il n'y avait que lui qui pouvait me calmer et me consoler.

J'entendis frapper à la porte. Les yeux rouges et sans doute enfler des larmes qui avaient coulées à profusion, je me dirigeai vers la porte afin de l'ouvrir. En voyant Raphael, je me sentie complètement idiote de l'avoir dérangé.  Il n'avait sans doute pas l'envie et le temps de jouer au grand chevalier sur son cheval blanc. Pourtant, aussitôt la porte ouverte, le jeune homme me pris dans ses bras et je sentie immédiatement un soulagement. Comme si maintenant tout le poids du monde avait descendu de mes épaules. '' Je suis tellement désolé de te déranger à cette heure-là! Ton fils? J'aurais pas dû t'appeler, ton fils devait dormir... '' Je le suivis tout de même vers mon canapé sentant toujours ses bras autour de moi. Je pris place tenant ses mains dans les miennes ne voulant plus me séparer de lui maintenant qu'il était là. '' Je suis tellement stupide. '' Dis-je dans un soupire tout en tentant de contenir les tremblements dans ma voix.

Je pris quelques temps à moi pour reprendre mon souffle et mes esprits. '' Elle n'avait que 40 ans Raphael...  des enfants dans la fleur de l'âge, un mari aimant et maintenant elle ne pourra plus en prendre soin.... '' Dis-je étonnement calme tout en me remémorant la soirée que je venais de vivre.



   
   
A simple hello could lead to a million things
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Ana & Raph #4, le

Ana & Raph #4

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Les logements-