Partagez| .

« Artiste » pour casser les burnes (libre)


Scar Blue
Tu ne peux pas faire partie du crew si tu n'as pas de cernes
avatar
Inscrit le : 10/05/2018
Messages : 328
Avatar : Magdalena Zalejska
Crédits : Pando
Mes rps :

ELIJAHJAEDENMIKKELCURTISAKSELESVIRJACKSON


Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lucie
• ÂGE : 18
• BLOC NOTE : Big up à Malbe, Manal, Vanessa, Alex et Hortie !


« Artiste » pour casser les burnes (libre) , le Dim 13 Mai 2018 - 0:09

En attendant son prochain cours, Scar monte sur le toit de l'université, comme d'habitude. Elle connaît le nombre exact de marches à gravir pour l'atteindre, elle les a comptées bon nombre de fois. Planche sous le bras, sac sur le dos, casquette à l'envers sur le crâne. Elle a une heure à tuer, et des conneries à graffer. Une fois arrivée, elle escalade la barrière qui annonce l'interdiction de l'entrée avec une simplicité qui prouve ses mauvaises habitudes. Elle balance son sac par terre, l'ouvrant pour y récupérer les bombes de peintures et le masque qu'elle pose sur son visage, nouant la ficelle sur ses cheveux. Musique à fond dans son casque, elle se laisse guider par les paroles des Red Hot, ne faisant plus attention à rien d'autre qu'à ce qui l'occupe et la passionne. Elle tague sur l'un des murs qui encadrent une sorte de cave de récup', des slongans dépourvus de symbolisme qu'elle invente à la seconde. Défense d'écrire sur ce mur - Si les murs ont des oreilles, j'ferai en sorte qu'ils n'aient pas de bouches. - J'irai baiser sur vos tombes. En pleine activité et éprise du son qui la coupe du monde extérieur, elle continue à se faire plaisir sans broncher. Sans remarquer la personne derrière elle, qui l'observe depuis quelques secondes déjà.


Des abysses de ton spleen à la cime de mon spliff
Voyage abyssal sous mon tapis sale, où résident des acariens aquatiques, de la marie-jeanne. Pour asthmatique, et des farines animales; est-ce admirable, fantastique ou simplement minable ?
Mikkel Larsen
avatar
Inscrit le : 06/12/2017
Messages : 102
Avatar : Alex Hogh Andersen
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: « Artiste » pour casser les burnes (libre) , le Ven 18 Mai 2018 - 17:46

Comme vous le savez maintenant, Mikkel n'est pas un étudiant et ne souhaite pas le devenir de si tôt. Pourtant, il traînait souvent dans le coin de l'université car plusieurs étudiants ne pouvaient se passer de sa marchandise lors de fin de trimestre. Quoi qu'il en soit, le Danois avait terminé quelques ventes ici et là alors il décida de gravir les escaliers pour se rendre sur le toit. Chose qu'il faisait assez souvent lorsqu'il en avait le temps. C'était l'endroit idéale pour un peu de tranquillité, pour lui qui n'avait que d'action dans sa vie. Ça lui fait un bien fou de prendre quelques bouffées d'air frais avant de repartir dans les rues. Bref, une fois là-haut, il prit place dans un coin, le dos collé à un mur. Puis, il entendit un bruit sourd venant des escaliers. L'homme demeura silencieux dans son coin et vit alors débarquer une jeune femme muni d'une planche à roulette dans les mains. Elle ne le vit pas puisque sans plus attendre, l'inconnu sortie de son sac quelques canettes de peinture et commença à écrire des trucs sur les murs. Il ne pu retenir un sourire amusée sur les lèvres. Mikkel se sentait l'humeur joueur alors il ne perdit pas plus de temps. D'une voix assuré, comme l'aurait fait un agent de sécurité ou bien la police elle-même, il prit la parole. '' Hey vous! Lâchez votre canette de peinture et main dans les airs ou je peux les voir! '' Ont pouvait bien distinguer dans sa voix un petit accent danois encore présent malgré toutes les années passées en Amérique du Nord.

Spoiler:
 
Scar Blue
Tu ne peux pas faire partie du crew si tu n'as pas de cernes
avatar
Inscrit le : 10/05/2018
Messages : 328
Avatar : Magdalena Zalejska
Crédits : Pando
Mes rps :

ELIJAHJAEDENMIKKELCURTISAKSELESVIRJACKSON


Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lucie
• ÂGE : 18
• BLOC NOTE : Big up à Malbe, Manal, Vanessa, Alex et Hortie !


Re: « Artiste » pour casser les burnes (libre) , le Sam 19 Mai 2018 - 16:16

Y'a quelque chose de cool, dans le graph, quelque chose de libre. Scar - loup dans l'âme, préfère ce genre de moment dans la solitude, quand elle n'a personne à côté d'elle pour juger ses mots rien qu'à travers la pensée ou pour rire d'ses messages à l'horizontale du regard. C'est une affaire entre elle et le monde. Satisfaite et passionnée, elle poursuit, taguant de nouvelles phrases à l'aide d'ses canettes de peinture, d'son manque d'esthétique et d'ses bêtises trop grandes pour revandiquer quelque chose de sérieux. Ta mère et T'as du whisk sont à présent lisibles lorsqu'elle entend une grosse voix, entre la fin d'une musique et le début d'une autre. Sereinement, l'artiste en carton termine le y de son whisky pour le rendre plus cohérent, pose sa plus belle arme sur son sac à dos, retire ses écouteurs, se relève, se retourne, et lève les mains légèrement en l'air, affichant un sourire amusé. « Quoi ? Ils t'plaisent pas, mes p'tit mots doux ? » demande-t-elle, provocatrice comme à son habitude. Elle tente d'identifier l'garçon, mais l'problème de la fac, c'est qu'c'est tellement grand et bondé d'profs, d'assistants et d'personnel en tout genre qu'même après neuf mois d'cours, on est jamais sûrs de n'pas tomber sur un supérieur. Rebelle dans l'âme, c'est malgré elle, faut qu'elle aguiche, quitte à s'retrouver en colle, autant qu'ce soit pour des raisons plus fun. « Du coup t'es l'nouveau remplaçant d'un des profs d'Arts et tu préférerais m'voir m'exprimer sur une feuille de cours et pas sur les murs, c'est ça? » continue-t-elle, toujours avec un p'tit sourire, les mains levées.

Spoiler:
 


Des abysses de ton spleen à la cime de mon spliff
Voyage abyssal sous mon tapis sale, où résident des acariens aquatiques, de la marie-jeanne. Pour asthmatique, et des farines animales; est-ce admirable, fantastique ou simplement minable ?
Mikkel Larsen
avatar
Inscrit le : 06/12/2017
Messages : 102
Avatar : Alex Hogh Andersen
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: « Artiste » pour casser les burnes (libre) , le Dim 20 Mai 2018 - 16:31

Au premier regard, cette fille semblait réservé et timide, mais finalement elle avait du mordant. Mikkel pouvait le dire seulement en écoutant sa première phrase. Une rebelle dans l'âme, il sentait qu'elle allait drôlement lui plaire celle-là. Il buvait de chacune de ses paroles comme s'il prenait des forces pour pouvoir répliquer. '' J'ai l'air d'un prof d'art? '' Dit-il sèchement, sur le même ton que son interlocutrice. '' J'suis l'nouveau directeur de l'université. J'ai l'pouvoir de te foutre à la porte. '' Continua t-il sur le même ton et tout en gardant son sérieux ne voulant pas terminer cette fabuleuse échange. Pourtant, afin de mettre un peu d'ironie dans cette rencontre, il sortie un joint de sa poche droite et l'alluma rapidement avant d'en prendre un peu. Il posa son regard de nouveau sur la demoiselle et s'approcha doucement d'elle afin de la regarder de plus près. Elle semblait encore bien jeune, sûrement en première année d'université, si elle y était réellement... Elle était peut-être seulement sur le toit pour y faire ses graffitis comme y était la Danois seulement pour y vendre sa marchandise. Mik' était souvent fourrer dans l'université question de se faire de nouveaux clients ou seulement pour répondre aux besoins des anciens. Après tout, c'était lui qui fournissait tous les party université et cela depuis plusieurs années.
Scar Blue
Tu ne peux pas faire partie du crew si tu n'as pas de cernes
avatar
Inscrit le : 10/05/2018
Messages : 328
Avatar : Magdalena Zalejska
Crédits : Pando
Mes rps :

ELIJAHJAEDENMIKKELCURTISAKSELESVIRJACKSON


Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lucie
• ÂGE : 18
• BLOC NOTE : Big up à Malbe, Manal, Vanessa, Alex et Hortie !


Re: « Artiste » pour casser les burnes (libre) , le Lun 21 Mai 2018 - 1:28

Elle s'sent amusée, Scar, comme ça. L'sourire joueur pendu à ses lèvres et les mains levées, tenue droite face à cet inconnu. Elle continue à s'exécuter en victime, proclamant son innocence. Lorsque le jeune homme lui demande s'il a vraiment l'air d'un prof d'arts, la brunette hausse les épaules en affichant une moue terriblement amusée. Elle ne répond pas tout de suite et le laisse lui mentir sur son identité. L'nouveau directeur, il a une belle gueule quand-même. Assez attirant pour qu'elle le foute dans son lit et assez jeune pour qu'ils s'amusent ensemble. « Tu fais tourner? » demande-t-elle doucement en le voyant sortir son joint, avec un sourire en coin et un regard pétillant d'curiosité. Bordel, mais c'est qui c'garçon ? Intriguée et excitée par cet échange, elle continue d'jouer le jeu, la coupable. « J'pense que j'peux aussi avoir pas mal de pouvoirs sur toi. » rétorque-t-elle finalement, toujours aussi vicieuse. On devrait la surnommer Deadly Sins, la belle, aussi dangereuse que la colère de Dieu. Elle finit par s'avancer un peu, les mains toujours en l'air, l'regard persistant vers celui qui semble être né ailleurs, en vue d'son petit accent séduisant. « Moi j'te propose un deal. On dit rien à personne, on use pas d'nos pouvoirs sur l'autre et on fait d'cet incident le plus délictueux d'nos secrets. » Et pourtant, elle n'a pas envie qu'ça n'devienne qu'un souvenir, Scar. Elle resterait ici des heures à négocier pour son indépendance, face à c'mec complètement aussi taquin qu'elle.


Des abysses de ton spleen à la cime de mon spliff
Voyage abyssal sous mon tapis sale, où résident des acariens aquatiques, de la marie-jeanne. Pour asthmatique, et des farines animales; est-ce admirable, fantastique ou simplement minable ?
Mikkel Larsen
avatar
Inscrit le : 06/12/2017
Messages : 102
Avatar : Alex Hogh Andersen
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: « Artiste » pour casser les burnes (libre) , le Lun 21 Mai 2018 - 16:45

Cette fille l'intriguait, l'allumait. Il aimait le défi et aimait par dessus tout, la provocation. Le regard du dealer était désormais illuminé, mais son corps complètement détendu pour la fumé qui parcourait ses poumons. Mik' avait toujours apprécié cette chaleur qui venait brûler sa gorge et ses voies respiratoires. Alors qu'il approchait d'un pas lent et détendu vers la l'inconnu qui avait toujours les mains dans les air, cette dernière lui demanda de faire tourner le produit. Encore plus intéressant. Il tendit alors l'extrémité du joint pour ensuite demeuré assez près de la jeune femme en écoutant chacun de ses mots. '' Du pouvoir? '' Sans qu'il puisse avoir plus ample information sur le sujet, la demoiselle poursuivit d'elle-même. '' Ca m'vas '' Il marqua une pause avant de poursuivre. '' Mais vu ma figure d'autorité, il va m'falloir quelque chose en échange d'mon silence. T'as quoi à proposer? '' Et oui, il ne lâcha pas sa fausse couverture dans l'immédiat, même s'il savait qu'elle n'y croyait pas du tout. C'était que pour l'amusement et que pour cela.
Scar Blue
Tu ne peux pas faire partie du crew si tu n'as pas de cernes
avatar
Inscrit le : 10/05/2018
Messages : 328
Avatar : Magdalena Zalejska
Crédits : Pando
Mes rps :

ELIJAHJAEDENMIKKELCURTISAKSELESVIRJACKSON


Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lucie
• ÂGE : 18
• BLOC NOTE : Big up à Malbe, Manal, Vanessa, Alex et Hortie !


Re: « Artiste » pour casser les burnes (libre) , le Mar 22 Mai 2018 - 23:54

Et c'est face à c'nouveau directeur qu'Scar se retrouve avec un pétard dans la bouche. Elle tire dessus avec habilité, on lit ses sales habitudes rien qu'à travers la lueur dans ses yeux qui adoucit ses regards, qui hurle son amour pour la liberté - qu'elle rattache malsainement aux substances et qui lui offre un charme aérien. C'est tout en douceur qu'elle descend la main qu'elle laissait levée pour la faire tomber le long de ses hanches. « Tu l'as pas trouvé à Jardiland celle-là. » laisse-t-elle échapper, spontannée. « La qualité d'ton herbe est bandante. » conclut-elle finalement, tirant à nouveau, aborbée par les ailes qu'lui procurent la weed. En échange de son silence, l'gars lui demande un dû. Scar sourit en coin, il lui plait pas mal c'lui là. « Ah, donc toi tu donnes pour recevoir en retour ? » le provoque-t-elle à nouveau, sachant pertinemment que ça va le faire réagir. Elle lui offre un sourire malicieux, crachant sa fumée en insistant au contact d'leurs prunelles. Elle s'éloigne finalement de lui pour aller rassembler ses affaires, foutre son sac sur son dos et sa planche sous son bras. Elle tire une dernière fois sur le joint avant de lui rendre et de s'engager vers la sortie. « Tu m'suis? » propose-t-elle sans vraiment attendre une réponse. S'il veut une récompense, il n'a qu'à emboîter son pas. Elle descend les marches rapidement, puis laisse tomber son skate au sol une fois arrivée en bas. Elle s'retourne pour s'adresser au beau gosse qui l'a suivit. « Rendez-vous sur la grande pelouse dans 10 minutes ! » lance-t-elle, avant d'monter sur son skate pour aller chercher le dû du garçon.


Des abysses de ton spleen à la cime de mon spliff
Voyage abyssal sous mon tapis sale, où résident des acariens aquatiques, de la marie-jeanne. Pour asthmatique, et des farines animales; est-ce admirable, fantastique ou simplement minable ?
Mikkel Larsen
avatar
Inscrit le : 06/12/2017
Messages : 102
Avatar : Alex Hogh Andersen
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: « Artiste » pour casser les burnes (libre) , le Jeu 24 Mai 2018 - 17:35

Bandante? Ouais c'était un mot de choix lorsque l'ont parlait de son herbe.. et de la jeune femme s'il pouvait ajouté. Quoi? Il restait un homme. Un homme qui appréciait les défis et la répartie. Son sourire amusé était impossible à décrocher de ses lèvres. '' Rien n'est gratuit dans la vie '' Oui, et cela était le mantra du dealer et de son gang en général. À quoi bon rendre service si ce n'est pas pour tenir l'autre par les burnes par la suite? Mikkel reprit son joint après que la jeune femme ait reprit une touche pour ensuite en prendre une à son tour. La suivre? Pourquoi pas. Il avait rien de mieux à faire jusqu'à très tard ce soir alors pourquoi ne pas voir ce qu'allait lui offrir l'inconnue. Il dévala alors les escaliers à la même vitesse que la rebelle pour ensuite la retrouver en bas. '' Parfait'' Il se dirigea vers l'endroit choisi par la brunette pour ensuite s'y asseoir et attendre poursuivant son joint qui n'était toujours pas terminé. Il était rendu si habitué à sa marchandise que son herbe ne lui servait plus à planer, mais bien seulement à se détendre. Il se demandait bien ce que la jeune femme lui préparait et pour les rares fois dans la vie du Danois, il savait qu'il n'allait pas être déçu et qu'il pourrait même être surprit..
Scar Blue
Tu ne peux pas faire partie du crew si tu n'as pas de cernes
avatar
Inscrit le : 10/05/2018
Messages : 328
Avatar : Magdalena Zalejska
Crédits : Pando
Mes rps :

ELIJAHJAEDENMIKKELCURTISAKSELESVIRJACKSON


Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Lucie
• ÂGE : 18
• BLOC NOTE : Big up à Malbe, Manal, Vanessa, Alex et Hortie !


Re: « Artiste » pour casser les burnes (libre) , le Jeu 24 Mai 2018 - 18:32

Avec discrétion, Scar s'infiltre dans les cuisines de la cafétéria, à cette-heure ci, fermées. Elle sait très bien comment arriver jusqu'aux placards et aux frigos. Veillant à ne pas se faire attraper par un surveillant ou un p'tit con d'étudiant, elle récupère une bouteille de coca avec des gâteaux emballés genre pitch. Silencieuse et aussi légère qu'un chat, elle se faufile vers la sortie et reprend son skate laissé à l'entrée. Elle monte dessus et s'en va retrouver cet inconnu qu'elle a déjà envie d'rejoindre. Arrivée sur le lieu de rendez-vous, elle le trouve rapidement assis dans l'herbe. Peut-être c'est son air solitaire qui l'attire avant tout, peut-être c'est l'odeur de sa weed et l'épaisse fumée blanche qui l'entoure à chaque fois qu'il expire après avoir tiré. Dans les deux cas, c'est juste la combinaison gagnante pour Scar - qui s'retrouve à arriver face à lui. Elle sort son p'tit butin d'son sac-à-dos et le balance par terre, ouvrant la bouteille avec précaution avant d'en boire les premières gorgées, assoiffée. « Du coup, j't'ai ramené un goûter. » Elle prend un air sérieux, la miss, s'il s'attendait à mieux, ce s'ra pas pour tout de suite. Peut-être qu'pour une fois, elle a envie d'lui donner une raison d'la revoir. « Pourtant, j'ai hésité à t'emmener dans la résidence universitaire, histoire qu'on prenne une douche là-bas et qu'ça s'termine en bataille d'eau. Mais... j'ai trouvé qu'on était pas encore assez intimes pour ça. » lance-t-elle avec un clin d'oeil clairement exagéré, accompagné d'un sourire xl suivi d'un rire cristallin. « Va falloir attendre un peu pour recevoir une plus belle récompense. » finit-elle en lui adressant un p'tit sourire en coin, déballant juste ensuite un d'ces gâteaux pour en manger un. Se replaçant en tailleur à côté du jeune homme, elle se met à rouler une clope avant de l'allumer et d'en extraire les premières taffes. Après avoir observé l'mec qui l'accompagne pendant de longues secondes, elle s'interroge. « Non mais t'es qui putain? » demande-t-elle d'une voix douce, avec un sourire intrigué et des yeux pétillants d'curiosité.


Des abysses de ton spleen à la cime de mon spliff
Voyage abyssal sous mon tapis sale, où résident des acariens aquatiques, de la marie-jeanne. Pour asthmatique, et des farines animales; est-ce admirable, fantastique ou simplement minable ?
Mikkel Larsen
avatar
Inscrit le : 06/12/2017
Messages : 102
Avatar : Alex Hogh Andersen
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: « Artiste » pour casser les burnes (libre) , le Hier à 22:54

Le danois se demandait bien ce que l'inconnu avait derrière la tête en lui donnant rendez-vous sur la grande pelouse de l'université. Il avait l'habitude d'être plutôt douer pour lire les gens, pourtant la demoiselle était un vrai mystère pour lui. C'est pourquoi il était si intéressé pour le moment. Bref, alors qu'il était dans ses pensés, la jeune femme arriva en trombe pour ensuite lancer devant lui quelques gâteaux. Un large sourire sur dessina sur ses lèvres pur ensuite poser son regard vers la rebelle. Il écouta chacun de ses mots pour ensuite rire en même temps qu'elle. '' J'vais devoir me contenter des gâteaux dans c'cas. '' Il en prit un qui était sur le sol devant lui, ouvrit l'emballage pour ensuite l'engloutir rapidement. Il n'y avait pas chemin plus rapide vers le cœur d'un homme que par son estomac. C'est ce que lui avait répété souvent sa mère lorsqu'il était toujours au Dannemark. Alors que quelques secondes de silence c'étaient installé entre les deux individus, c'est la jeune homme qui prit la parole. Qui il était? Très bonne question, car lui même se le demandait parfois. '' Tu m'crois pas quand j'dis que j'suis le nouveau directeur? '' Dit-il d'une voix à la fois amusée et taciturne. Voyant la clope dans la bouche de la demoiselle, cela lui donna l'envie de faire la même chose avec les siennes. Une fois allumé et la première inspiration prise, il poursuivit sur sa réponse. '' J'suis Mikkel et tu es? '' Pour finalement laisser échapper toute la fumée qu'avait emprisonné ses poumons.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: « Artiste » pour casser les burnes (libre) , le

« Artiste » pour casser les burnes (libre)

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Campus :: Howard Hall :: Toit-