Partagez| .

A la rencontre du beauf [ft. Jaxson]


Invité
Invité
avatar
Afficher


A la rencontre du beauf [ft. Jaxson], le Lun 30 Avr - 15:13


A la rencontre du beauf
Jaxson X Thomas

Les bruits de pas de mon frère résonnent dans son appartement et à l'entente de la porte qui claque, je me jette hors du lit, cherchant rapidement un simple t-shirt en un jeans. Discrètement, je sors de ma chambre, vérifiant de droite à gauche qu'il n'y ait personne dans les parages pour me diriger dans la cuisine, y apercevant son tendre amant, l'homme à qui je cherche parler depuis mon début de séjour ici. Ca doit bien faire une, deux, voire trois semaines que je squatte mais bien que l'ayant croisé quelques fois, je ne pense pas qu'il se doute que je vis pour le moment avec eux. Peut-être qu'il se dit que c'est juste de rapides passages mais non mon cher John, ça ne se passe pas comme ça malheureusement. Faisant glisser mes pieds, je frappe dans mes mains pour qu'il remarque ma présence et me rapproche petit à petit de lui. "Salut mec..." lui dis-je d'une voix hésitante avant de prendre une chaise et de m'assoir. "Ca va bien?" continuais-je, en espérant qu'il ne me regarde pas d'un drôle d'air. Je regarde la cuisine, secouant la tête comme si j'attendais un signe de sa part mais rien. Je vais devoir tout faire je crois... "J'aimerais te parler d'un truc, rien qu'à toi... Je ne vais pas passer par quatre chemins par contre, non ce n'est pas mon genre mais tu sais... Tu connais mieux Jason que moi... Je l'ai à peine rencontré si je peux dire ça comme ça... Mais... Euh..." Je prends une pause. Je ne sais même pas comment lui annoncer même si ça semble plus surmontable que la personne en question. "Il se pourrait que j'ai omis de dire un petit détail à Jason à mon sujet... Tu vois... La ressemblance est frappante et... Oui je suis son cousin, c'est bien mais en fait non." Je saute de ma chaise avant qu'il ne m'arrive des broutilles à l'entente de ceci, les mains vers l'avant comme pour me défendre, ou l'arrêter au cas où qu'il tente quelque chose. "Ne t'en fais pas, je ne suis pas un imposteur ou quoi, c'est juste que je suis un peu plus proche qu'être son cousin tu vois... On a le même sang... Littéralement... Lui et moi ben... Tu l'auras deviner hein, c'est comme... Je ne sais pas moi... C'est comme Dave et James Franco quoi..." lui dis-je toujours en reculant, préparant à m'enfuir sur la terrasse de son penthouse.
code by bat'phanie

 
Jaxson Dostoïevski
I'm high above the Muscovites' sky
avatar
Inscrit le : 19/12/2017
Messages : 278
Avatar : James McAvoy
Mes rps :


J'ai arrêté de compter !



Bloc notes :

✤ Né d'une mère russe et d'un père écossais.
✤ Mère sur-protectrice - père "absent".
✤ Mécanicien
✤ A arrêté les études après le brevet des collèges.
✤ Marié à Sylwia - alias Kroshka (ma puce - (polonaise - vendeuse à Sephora) depuis ses 18 ans - n'a pas d'enfant et ne cherche pas à en faire.


Afficher


Re: A la rencontre du beauf [ft. Jaxson], le Lun 30 Avr - 21:20




A la rencontre du beauf

Jaxson & Thomas





C’était une belle journée. Juste en levant la tête de quelques centimètres, il avait pu le voir de la fenêtre. Il avait dormi comme une pierre et c’était une matinée parfaite pour se reposer. Les premiers rayons de soleil venait à peine de se monter à l’horizon, il n’allait donc pas faire trop chaud. Après quelques câlins avec Jason, Jax s’était levé. Une clope au bec, versant son café dans la main, Jax était à moitié endormie. Il était torse nu, à peine vêtu de son jean. Il avait versé quelques secondes plus tôt, une lichette de Whisky pour “donner du goût” sous les yeux de son compagnon, Jason. Ils s’étaient levé ensemble et tandis que le brun terminait de se préparer pour aller travailler, Jax allait rester à l’appartement toute la matinée pour régler les soucis administratifs que lui causait le divorce. Un dernier bisou, et Jason se dirigea vers l’ascenseur. Il était si beau dans son costume, le visage fermé, prêt à régler les conflits et les documents. Jax ne put réprimer un petit sourire en penchant la tête sur le côté pour le regarder une dernière fois avant son départ.

Bonne journée, bébé. A ce soir.

Aspirant une bouffée de sa clope, il se tourna pour verser à nouveau un peu de Whisky dans son mug. Il n’allait pas le dire à Jason. Il essayait d’arrêter mais c’était toutefois difficile. Il ne voulait pas plus l'inquiéter. L’appartement était calme. Weasley dormait. Jax pouvait entendre son propre battement de coeur et son souffle. Les seuls sons au monde. Il voulait la paix et c’était parfait. Soudain un son. Jax redressa la tête et fixa la fenêtre, les yeux dans le vide. Quelqu’un était là. Lentement, le barbu se tourna vers la voix et haussa les sourcils. Qu’est ce qu’il foutait là ? Sans un geste brusque, le cousin de Jason s’assit. Jax avait la mâchoire sur les clavicules. Il ne savait pas quoi lui dire à part “tu te crois chez toi ?” “t’es con ou quoi ?”. Mais à la place, Jax garda la bouche ouverte. Jason le lui avait rapidement présenté mais ils n’avaient pas discuté. Le barbu avait été étonné, il le pensait sans famille et voilà que ce gars avait débarqué. Avec méfiance, Jax fronça légèrement les sourcils. Thomas prit la parole et ne s’arrêta plus.

Qu… t… Quoi ?


Du même sang. Son frère ? Non impossible. Pourquoi lui faire porter ce poids ? James qui ? De quoi il parlait ? Clignant rapidement des yeux en secouant la tête pour comprendre, le Russe avait gardé le silence, bousculé par une tonne de question. Il ne comprenait rien. Il fixa son mug, comme s’il n’était pas là puis soudain il prit conscience de ce qu’il tenait et le bu cul sec. C’était le mieux. Boire un bon coup pour se remettre les idées en place.

Déjà… Q… Quoi ? Non mais attends ! Je… t’es son frère ? Mais… Il a pas de frère ! D’où tu sors ? Pourquoi ? Et puis… D’où t’es sorti là ? J’ai pas entendu l’ascenseur sonner !

Jax s’inclina en avant.

Tu… Pourquoi tu m’en parles à moi ? Je… je connais pas tant Jason que ça… puis… Pourquoi tu lui as pas dit tout de suite ? T’es… Il va pas apprécier et tu me fais porter ton secret alors que c’est déjà tendu entre lui et moi !



(c) DΛNDELION


I'm scared
The closed blinds in my home, see no light or day. I'm scared to face another day, Coz' the fear in me just won't go away.
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: A la rencontre du beauf [ft. Jaxson], le Lun 30 Avr - 21:36


A la rencontre du beauf
Jaxson X Thomas

Avais-je fait une gaffe en parlant de ça à ce dernier? Je ne pensais pas John si nerveux. EN même temps, je viens lui parler en sachant qui il est mais sans le connaître personnellement. Quelle idée. Moi qui pensais pouvoir compter sur lui pour me donner des conseils il est à deux doigts de me traiter de menteur. Je lève les yeux au ciel. "T'as bien vu ma gueule non? Oui je suis son frère que ça te plaise ou non d'abord. J'suis pas un sosie de Jason, il est même pas connu, j'peux pas me faire des tunes sur ça!" râlais-je un peu. Mais il semblerait qu'il est omis de lui dire quelques détails sur ma présence. Je suis un peu beaucoup dans l'embarras, vous m'voyez? "Il m'a dit de prendre la chambre d'ami en fait..." lui dis-je en pointant l'endroit du doigt. Il se penche comme s'il était désespéré ou désemparé ou je ne sais pas quoi. Mec! T'es censé être fort si tu dois m'aider. Tout ce stresse me fait paniquer. Je serre les dents, les larmes aux yeux. "Je... Je sais pas. J'ai débarqué en mode "coucou j'suis ton cousin" car dans ma tête ça serait plus facile à avaler cette nouvelle et la digérer avant de lui dire que je suis son frère mais c'est après que j'ai réfléchi alors que j'avais déjà réfléchi à ce plan de base et là je suis coincé." lui expliquais-je avant de me rapprocher de lui et de poser une main sur son épaule. "Hey John! Ca va mec? C'est quoi le problème? Ton divorce avec je ne sais plus là, l'autre là? Oui il m'a raconté mais m'a dit que je devais en parler à personne. Votre secret est bien gardé." lui demandais-je avant de me rassoir. "Non mais sérieux, en vrai, tu me conseilles de lui dire comment? Il va pas apprécier je sais, je sais même pas ce qui s'est passé dans ma tête mais j'en ai marre de faire semblant. Il a toujours voulu d'un frère et je me ramène en tant que cousin alors que je suis vraiment le frère qu'il veut." Mon flot de paroles est rapide. Je suis sous pression. Voyez bien la scène. Un qui ne tient plus en place, l'autre qui est avachi pour on ne sait quelle raison, tout ça avec le seul et même homme au milieu de l'embrouille. "Et pourquoi toi... Ben car je me voyais al lui demander ce genre de conseils à Jason et lui dire "ha ben voilà coucou c'est moi, on fait une comparaison de nos bites wow youpi la vie on a ça a rattrapé aussi"..." Ou alors aucun frère ne fait ça? On le fait entre potes parfois, pourquoi pas entre frangin, hein?
code by bat'phanie

 
Jaxson Dostoïevski
I'm high above the Muscovites' sky
avatar
Inscrit le : 19/12/2017
Messages : 278
Avatar : James McAvoy
Mes rps :


J'ai arrêté de compter !



Bloc notes :

✤ Né d'une mère russe et d'un père écossais.
✤ Mère sur-protectrice - père "absent".
✤ Mécanicien
✤ A arrêté les études après le brevet des collèges.
✤ Marié à Sylwia - alias Kroshka (ma puce - (polonaise - vendeuse à Sephora) depuis ses 18 ans - n'a pas d'enfant et ne cherche pas à en faire.


Afficher


Re: A la rencontre du beauf [ft. Jaxson], le Lun 30 Avr - 23:42




A la rencontre du beauf

Jaxson & Thomas





Il tenta de regarde ce type avec l’objectivité qu’il appliquait devant une voiture mais n’y réussit ps. Ce mec avait un visage plus carré, ses cheveux ébouriffés, des yeux pétillants, le même sourire que Jason… Oh purée c’était vraiment son frère !! Il émanait de lui une énergie chahuteuse, à peine maîtrisée. Mais en le regardant, Jaxon voyait un Jason comme unique point de repère ce qui l’attendrissait. D’un geste de la main, Jax lui indiqua de prendre place. Il lui avait touché l’épaule mais ce n’était pas son truc. Jason lui avait dit de prendre la chambre d’ami mais il n’avait pas prit le temps de le lui dire.

Ok. Calme toi. Il marqua une pause attendant qu’il soit assis. D’abord. Tu veux un café ? Ou un truc à boire ? Tout en se collant contre le comptoir, il prit une grande inspiration. Déjà… Je vois que Jason t’a tout dit de moi… Et ça j’en discuterais avec lui. Bref. Je vais t’aider. C’est clair que ton… votre histoire c’est pas simple. Lentement Jaxson alla s’assoir, gardant sa clope entre les doigts. Il prit le temps de mesurer chaque mots, car ce type avait l’air aussi mal que lui durant l’acceptation d’avoir embrasser un homme. Il répondit d’abord par un simple haussement d’épaules et d’un sourire pincé. D’ordinaires il aurait volontier parlé mais quelque chose le dérangeait concernant cette histoire c’est qu’il ne connaissait pas Jason aussi bien que ça. De plus depuis quelques jours ça n’allait pas fort entre eux. Il tapota sur sa clope pour en faire tomber la cendre dans une petite soucoupe en verre qui se trouvait sur la table.
Je le connais depuis pas si longtemps en fait mais oui, il a envie d’une famille. Il releva les yeux vers les siens. Et si j’étais à ta place je lui en parlerais tranquillement, dans un espace où vous êtes que tous les deux. Faut que tu lui dises rapidement parce que plus tu vas attendre et plus ce sera dur et moi je serai là pour recadrer le truc si besoin. Ok ?

Avoir un frère c’était pour lui l’aube idéale d’un nouveau départ. Le premier jour d’une vie entre frères. Jason allait être heureux. Il n’était plus seul.

Et ne lui propose pas une comparaison de bite, c’est pas son genre. Ricana-t-il un peu mal à l’aise. Puis soudain Jax sortit un peu de sa rêverie. Il était au courant qu’il couchait avec Jason et donc par conséquent que Jaxson était gay. Il secoua la tête et prit une longue bouffée de sa clope. Ce n’était pas le moment de parler de ça mais dans tous les cas une discussion s’imposait avec son petit ami. Tu devrais faire ça ici. Je sortirais bosser. Vous aurez l’appart tous les deux donc… Tu pourras lui dire !

(c) DΛNDELION


I'm scared
The closed blinds in my home, see no light or day. I'm scared to face another day, Coz' the fear in me just won't go away.
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: A la rencontre du beauf [ft. Jaxson], le Mar 1 Mai - 1:36


A la rencontre du beauf
Jaxson X Thomas

J'avale difficilement ma salive. Je crois qu'il a bien compris le message et surtout la merde dans laquelle je me suis fourré. Pourtant, tout partait d'une bonne intention au départ. Je voulais juste rendre plus facile à avaler la nouvelle mais il semblerait que j'ai encore foutu le pied dans le plat. "Le truc le plus fort que tu as." lui répondis-je avant de laisser échapper un soupir. "Il m'a juste expliqué la situation en général, rien de bien méchant." lui dis-je avant de continuer et de l'écouter attentivement. Il a un côté rassurant que j'apprécie particulièrement. Même dans une situation délicate, il sait apparemment trouver les bons mots et c'est tout ce dont j'ai besoin. "Et s'il me fout à la porte? Sérieusement. Dis moi où tu travailles, je viendrais te voir en disant que j'ai foiré..." Je rigole nerveusement. J'essaie de détendre l'atmosphère. Du moins, j'essaie de me persuader à l'aide du rire que ce n'est rien de bien méchant alors que je devrais rester le plus sérieux possible. "T'es sûr que tu ne veux pas être là pour calmer la tempête si ça se fait? Genre autour d'un bon repas?" Je réfléchis quelques instants. Peut-être qu'en fait, c'est une mauvaise idée. Le voyant fumer, je me lève pour récupérer mon paquet de cigarette et en glisse une sous mes lèvres avant de l'allumer. Je recrache la fumée. Je le remercie en voyant un verre devant moi et l'attrape fermement avant d'y boire quelques gorgées. "C'est étrange que tu me dises que tu ne le connais pas tant que ça. J'étais persuadé du contraire. Vous avez l'air si... si proche et complémentaire." Je soupire. Puis un léger silence, le temps de réfléchir un peu. "Si je lui explique que j'ai fait ça pour limiter les dégâts mais que je me suis rendu compte que ça allait plus aggraver notre relation qu'autre chose, tu crois que ça passe?" lui demandais-je avant d'enchainer boisson et bâton de cancer. Je pousse le verre et laisse tomber ma tête sur la table, me cognant par la même occasion. "J'suis vraiment qu'un petit con." concluais-je avant de me redresser et de tirer une fois de plus sur ma clope. Je lui lance un coup de tête. "Qu'est-ce qui se passe avec Jason toi, si c'est pas trop indiscret. Peut-être que je peux t'être utile comme tu l'es pour moi?"
code by bat'phanie

 
Jaxson Dostoïevski
I'm high above the Muscovites' sky
avatar
Inscrit le : 19/12/2017
Messages : 278
Avatar : James McAvoy
Mes rps :


J'ai arrêté de compter !



Bloc notes :

✤ Né d'une mère russe et d'un père écossais.
✤ Mère sur-protectrice - père "absent".
✤ Mécanicien
✤ A arrêté les études après le brevet des collèges.
✤ Marié à Sylwia - alias Kroshka (ma puce - (polonaise - vendeuse à Sephora) depuis ses 18 ans - n'a pas d'enfant et ne cherche pas à en faire.


Afficher


Re: A la rencontre du beauf [ft. Jaxson], le Dim 13 Mai - 19:24




A la rencontre du beauf

Jaxson & Thomas





Si il y avait bien quelque chose que Jaxson ne voulait pas avouer à Jason c’était bien qu’il avait un frère. Et là il le mettait dans cette même situation. En tout cas c’est Thomas savait tout de lui. Jason lui avait tout dit et d’un côté le barbu lui en voulait. Il secoua la tête.

Non pas au boulot personne ne sait pour moi et si tu viens ça risque de poser problème.

Peut-être blaguait-il peut-être pas dans tous les cas ce serait une situation gênante. Il tire nerveusement sa cigarette. Être là pendant l’annonce serait encore plus gênant. Comment calmer Jason il avait vu une ou deux fois péter les plomb elle n’avait pas envie de revivre ça.

C’est pas comme si je pouvais le calmer en cas de problème. Je pourrais toujours lui faire comprendre ce que tu as voulu faire pour le reste je ne pourrai rien décider. Mais si tu as besoin de moi alors oui je serais là.

Il est vrai qu’ils étaient proches mais finalement ils ne se connaissaient pas plus que cela. Jax haussa les épaules. D’un côté il savait que Jason était bien plus intelligent que cela il comprendrait forcément la situation et les répercussions que ça aurait sur la relation. Il serait probablement compréhensif envers Thomas est heureux d’apprendre qu’il avait un frère.

On se connaît depuis peu est ensemble depuis moins. C’est tout récent entre nous. On a pas vraiment discuter de nos vies et de notre passé.Je pense qu’il comprendra. Pour certaines choses il est très compréhensif et je pense qu’il sera heureux d’apprendre qu’il a un frère. Mais ne me demande pas de lui dire à ta place.

Thomas avait l’air très mal il semblait dans une situation aussi délicate qu’elle ressemblait impossible à résoudre. Le barbu haussa les sourcils il avait été pris de court et il ne s’attendait pas à une telle question.

Non… Rien, c’est juste compliqué en ce moment et pour Jason c’est difficile à vivre. C’est quelque chose qui va se terminer prochainement et lui et moi on pourra aller de l”avant. En espérant qu’il n’y ai pas de dommages collatéral. Pour le reste soucie-toi de l’annonce que tu as faire plutôt que de mes problèmes à moi. Mais c’est gentil.


Jax leva son verre comme pour trinquer et le but cul sec. C’est Thomas était très sympa. Un beau-frère comme on n’en rêverait tous. Et étrangement Jax se sentait à l’aise avec lui et son orientation sexuelle.

(c) DΛNDELION


I'm scared
The closed blinds in my home, see no light or day. I'm scared to face another day, Coz' the fear in me just won't go away.
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: A la rencontre du beauf [ft. Jaxson], le Mer 16 Mai - 23:26


A la rencontre du beauf
Jaxson X Thomas

Je lui souris. Ce n'était qu'une petite boutade dans le fond. Je ne comptais pas le voir directement. Ou alors, je l'aurais attendu sur le seuil de la porte oui, guettant le moment où il rentrerait sans me faire prendre par Jason. Il m'explique qu'il n'a pas les ressources nécessaires pour calmer son propre petit-ami. J'ouvre de grands yeux ronds. Je n'arrive pas vraiment à y croire. "Au pire, une bonne partie de jambes en l'air et ça fera l'affaire non? Ca a tendance à détendre." Je rigole. C'est lourd certes, mais ça me fait rire et j'aime rendre les gens mal à l'aise surtout avec ce thème pour référence. "De toute façon, tu le sauras bien assez tôt je pense..." J'hausse les sourcils. Je redoute toujours ce moment. Il m'explique donc le pourquoi du comment. Pourtant, c'est des détails qu'on a tendance à raconter dès les premiers instants. Bien en gardant une part de mystère mais des avis sur certaines choses, certaines situations, c'est la moindre des choses en attendant de voir le comportement de la personne... en personne. "Boh... Je suppose que c'est avec des merdes comme ça que vous apprendrez à mieux vous connaitre. Des explications par-ci par-là en mode "chéri pourquoi tu réagis comment ça?" et avec un bon cigare expliquer le pourquoi du comment." Je voyais très bien la scène avec en plus de ça, un bon verre de whisky. De 50 ans d'âge, s'il vous plait. Il me confie très brièvement ses soucis, bien qu'étant bien implicite. "Très bien. Je ne cherche pas à insister alors. Tu viendras m'en parler si un jour tu en as envie." lui dis-je en le regardant, tout en lui adressant un sourire. Je finis mon verre et éteins ma clope avant de me jeter sur le sol à pieds joints. "Bon, je ne sais pas quand je lui en parlerais. Le plus tôt possible je dirais. En espérant demain. C'est son jour de congés à ce que j'ai cru comprendre. Souhaites moi bonne chance!" m'exclamais-je en lui faisant une accolade amicale. "Merci mec, t'es un chouette type." Je m'apprête à retourner dans ma chambre le temps de quelques instants mais me retourne. "Tu veux que je t'appelle en facetime sinon? Ou j'me prends une oreillette et tu me conseilles de parler avec diplomatie peut-être ou comme un souffleur au théâtre tu sais?" Une proposition comme une autre. Je suis parfois un peu lâche sur les bords lorsqu'il s'agit de faire de grandes choses de la sorte. Je me rapproche finalement de lui. "Tu ne veux pas me dire tout ce que tu sais sur lui, tout ce que tu as remarqué à son sujet? Des habitudes que tu aimes, des manies que tu détestes? Tout!" Je me rassois enfin, sortant une nouvelle cigarette.
code by bat'phanie

 
Jaxson Dostoïevski
I'm high above the Muscovites' sky
avatar
Inscrit le : 19/12/2017
Messages : 278
Avatar : James McAvoy
Mes rps :


J'ai arrêté de compter !



Bloc notes :

✤ Né d'une mère russe et d'un père écossais.
✤ Mère sur-protectrice - père "absent".
✤ Mécanicien
✤ A arrêté les études après le brevet des collèges.
✤ Marié à Sylwia - alias Kroshka (ma puce - (polonaise - vendeuse à Sephora) depuis ses 18 ans - n'a pas d'enfant et ne cherche pas à en faire.


Afficher


Re: A la rencontre du beauf [ft. Jaxson], le Sam 19 Mai - 23:10




A la rencontre du beauf

Jaxson & Thomas





A l’idée d’une partie de jambe en l‘air avec Jason pour le calmer, Jax haussa un sourcil. Pas que ça ne lui plaisait pas cette image mais venant de cet homme qu’il connaissait à peine, ça le mit très mal à l’aise. Ce n’était pas aussi simple dans la tête de Jaxson. L’idée qu’une autre personn puisse être au courant de la situation lui tordait les boyaux et ce Thomas avait l’air de complètement se foutre de l’homosexualité des deux hommes. Il se mit à rire et le barbu ne répondit que par un sourire crispé. Il l’écouta attentivement. Il était vrai que ni l’un ni l’autre ne se connaissait vraiment. Ils s’étaient rencontrés il y avait peu et encore plus rapidement, ils s’étaient installés ensemble. Tout avait été rapid et notamment pour Jaxson qui avait à gérer sa nouvelle orientation sexuelle qu’il avait toujours réprimé. Il prit une gorgée de son café avant de rire dans un souffle.

Tant qu’un deuxième frère ne se pointe pas ici. Sinon Jason va faire une syncope. Il haussa les épaules sur le ton de la rigolade.

Quant à ses soucis, non, Jaxson n’allait pas en parler. Il était déjà difficile d’en parler à Jason alors à son frère qu’il venait à peine de rencontrer… Et pis c’était bien trop récent, bien trop frais pour mettre des mots sur ce qu’il li arrivait. Jaxson était bien trop remué par tout. Alors quand il reprit la parole, le barbu haussa les sourcils avant d’hocher la tête.

Bon courage oui. Il haussa les sourcils un peu plus haut. Lui un mec chouette. C’était peut-être la première fois qu’il entendait ça. La plupart du temps on l’insultait ou les gens avaient peur de lui avec ses frères. Heu… merci. Toi aussi. Lentement, Jaxson porta son mug à ses lèvres pour boire un peu de ce doux breuvage. Finalement la matinée n’avait pas été si paisible que ça. Cette annonce l’avait retourné tout comme Thomas qui avait fait demi tour. En quoi ? En Facetime ? C’était quoi ce truc ? Jaxson entrouvrit les lèvres, visiblement en train de chercher de quoi il parlait.

J’ai un téléphone de merde donc… J’sais pas de quoi tu parles. Il recula la tête quand il s’était approché de lui. Oh heu… Il se mit à rire dans un souffle. Il aime… heu… il aime bien les fraises et le champagne ou les petits déjeuners au lit. Il se gratta la barbe, l’air pensif. Sa voiture est une bombe et il l’adore ! C’est son bébé. J’crois qu’il aime chanter et il déteste les nanas. Il aime les belles choses et les soirées dans un bon bain chaud. J’ai l’impression qu’il est un petit romantique aussi mais il le cache.

En disant cela, Jaxson avait les yeux brillants. Il était beau son petit ami et à penser à lui, il en eut des papillons dans le ventre. Tout en pinçant les lèvres il ne put s’empêcher de sourire. Tout était beau en Jason. Même ses colères, même ses douleurs, tout était un diamant !

Désolé. Il me rend dingue ton frangin.


(c) DΛNDELION


I'm scared
The closed blinds in my home, see no light or day. I'm scared to face another day, Coz' the fear in me just won't go away.
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: A la rencontre du beauf [ft. Jaxson], le Ven 25 Mai - 1:30


A la rencontre du beauf
Jaxson X Thomas

Je rigole à mon tour à sa remarque. S'il y avait un troisième Butler, ça se saurait ou alors ça serait le fils de mon père et d'une autre femme ou un mec qui est mon jumeau, chose un possible. Mais on n'est jamais à l'abri d'une mauvaise blague après tout, j'ai bien débarqué dans la vie de Jason du jour au lendemain. J'hoche la tête pour le remercier de son soutien avant de voir sa petite mine étrange en me remerciant en retour. Il n'a jamais entendu ce genre de choses ou quoi? Ou peut-être que c'était trop tôt pour lui faire un compliment alors qu'on ne se connait pas? Allez savoir. "FaceTime c'est quand tu peux faire une vidéo en téléphonant avec quelqu'un pour voir sa tête ou ce qui se passe mais je crois qu'on va oublier." lui dis-je en rigolant. Après mon aller-retour, je m'installe confortablement sur la chaise, relevant ma tête et la maintenant avec mon poing, un sourire niais sur les lèvres prêt à lâcher un "c'est meuggnnnnoooooon tout plein ce que tu m'dis là" en voyant la lueur dans ses yeux lorsqu'il parle de son copain. Il l'aime et ça frappe tellement les yeux que ça pourrait en devenir gerbant pour les personnes qui ne supportent pas ce genre de sentiments. "Tu n'as pas à t'excuser hein. Moi j'trouve ça beau. J'aimerais bien que nénette dise ce genre de trucs sur moi." lui avouais-je toujours ce sourire aux lèvres. "En tout cas, à part lui prendre des fraises et du champagne pour me faire pardonner, je ne vois pas grand chose. Peut-être qu'il m'enverrait un oreiller dans la gueule si j'lui apporte le petit dej puis je me lève toujours trois heures après donc... Puis pour le bain... Quoi que..." Je me redresse. "Il n'y a pas un jacuzzi ici? Dans l'appart hein." On ne sait jamais. Petite virée à trois à l'intérieur et je les laisserais lorsque la tension entre eux montera. "Ou alors... Tu sais où il aimerait voyager?" lui demandais-je. "Ou une destination que vous avez en commun?" Oui j'ai une idée derrière la tête et je ne peux m'en cacher.
code by bat'phanie

 
Jaxson Dostoïevski
I'm high above the Muscovites' sky
avatar
Inscrit le : 19/12/2017
Messages : 278
Avatar : James McAvoy
Mes rps :


J'ai arrêté de compter !



Bloc notes :

✤ Né d'une mère russe et d'un père écossais.
✤ Mère sur-protectrice - père "absent".
✤ Mécanicien
✤ A arrêté les études après le brevet des collèges.
✤ Marié à Sylwia - alias Kroshka (ma puce - (polonaise - vendeuse à Sephora) depuis ses 18 ans - n'a pas d'enfant et ne cherche pas à en faire.


Afficher


Re: A la rencontre du beauf [ft. Jaxson], le Sam 26 Mai - 23:04




A la rencontre du beauf

Jaxson & Thomas





Jaxson écarquilla les yeux. C’était donc mignon sa façon de parler de Jason. Mais il était si beau son petit ami avec ses manières, sa voix, sa façon de se dandiner quand l’eau était trop chaude ou de poser ses jambes sur les siennes quand ils regardaient la télévision. C’était tellement bon de vivre avec cet homm. Mais est-ce que ça pourrait coller ? Après tout ce qui était morcelé chez lui ? Le barbu se sentit rougir comme une tomate.
Depuis qu’il était avec Jason il était pris d’une soudaine euphorie alors qu’il était si mélancolique. Jaxson pensa au beau visage de son petit ami et décréta qu’il avait une chance inouïe. Il n’allait pas laisser la vraie filer entre ses doigts pour ce qui appartenait au passé et ne pourrait être changé. Il glissa sa main dans ses cheveux et soupira.

J’ai pas encore l’habitude de me voir avec un homme mais avec ton frère c’est… si simple. Il se mit à rire dans un souffle, plongeant le nez dans son mug. T’es la première personne à qui j’en parle. Il pouvait respirer plus librement avec ce Thomas. Ses convictions sur l’homosexualité était partit dès le premier baise avec Jason, celui sur le parking. Il lui avait fait ressentir une palette de sentiment qu’il n’avait encore jamais connu. Il était son rayon de lumière dans l'obscurité. Il n’y avait pas de rôle déterminé comme l’avait toujours cru le barbu, il n’y avait que des corps qui s’aimaient, des coeurs qui s’envolaient ensemble. Les questions sur son orientation se posaient toujours mais avec Jason, il savait qu’avec le temps il aurait de moins en moins de mal à vivre avec. Pour tout ce qu’avait fait Jason, il méritait tout son amour et bien plus encore. Il lui était fidèle -du moins il l’espérait- fiable, solide. Il était son asile, sa protection.

Je pense qu’il préfère que ce soit moi qui lui apporte le petit déjeuner, ricana-t-il en lui faisant un un haussement de sourcil d’un air entendu. Jaxson se pinça les lèvres, posant le mug sur la table. Hmm, non. Je crois pas. Ou alors c’est bien caché mais peut-être que la baignoire à une fonction comme ça. J’en sais rien. Je suis pas trop doué avec les objets high-tech contrairement aux voitures où là je gère assez bien. Tout d’abord il pensait que ce Thomas avait de mauvaises intentions, genre pour l’agent mais il était plutôt cool et il pensait en priorité à son frère. L’amour pour Jason était leur point commun. Avec lui il se lâchait un peu.

Heu… La France. On en a parlé y a pas si longtemps. Le sud plus précisément. Il se voit bien faire du vin, alors je pensais lui payer un petit séjour là bas mais contrairement à lui je gagne pas des mille et des cents donc ça prend du temps.
A travers une brume agréable, une torpeur alcoolique le faisant doucement planer, Jaxson parlait sans trop de crainte. Pourquoi tu veux savoir ça ? Il t’en a parlé ? Je comptais lui en fait la surprise mais peut-être qu’il essaye de faire ça aussi.

(c) DΛNDELION


I'm scared
The closed blinds in my home, see no light or day. I'm scared to face another day, Coz' the fear in me just won't go away.
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: A la rencontre du beauf [ft. Jaxson], le Dim 10 Juin - 2:57


A la rencontre du beauf
Jaxson X Thomas
Je souris à sa confidence. Je ne comprends pas vraiment pourquoi il s’en cache autant. Pourtant ça reste de l’amour dans le fond. Non ? Peu importe ce que l’autre a entre les jambes ? Ou cela a-t-il une importance ? Je pose ma main sur son avant-bras avant de la retirer. « Je t’en prie l’ami. Si ça te fait du bien d’en parler ou quoi. » Un sourire plus expressif aux lèvres. « De ce que j’ai vu de Jason, c’est un chouette type oui, tu ne risqueras pas de t’ennuyer avec. Y’aura des hauts et des bas comme dans tous les couples mais vous avez l’air bien. C’est l’important. Tu t’en fous des gens qu’il y a autour et de leur jugement. » Petit clin d’œil. Puis il me fait comprendre que mes semblants d’idées sont des idées complètement pourries. Je fais une mine boudeuse en regardant mon verre avant d’hausser les épaules. Ca fait peut-être un mois que je traine ici, je ne connais même pas le logement de long en large, c’est un peu triste quand même. Et je relève légèrement la tête, écoutant leur projet de voyage. Je souris. C’est évident dans le fond mais j’espère juste qu’il ne s’en doutera pas des masses, qu’il se dira que je suis un grand curieux comme je l’ai été tout le long. Du vin, le sud… Il semblerait que ce soit les côtes que je connais plus ou moins, les endroits où l’océan se déchaine pas comme de l’autre côté avec leur mer plate. Puis ses questions. Je rigole. “Il m’en a rapidement parlé mais après, est-ce qu’il va le faire? J’en sais rien du tout, je ne suis pas dans sa tête. » Et je me lève, tapant le plan de travail. « Bon, je vais te laisser à tes affaires, j’ai quelques petits trucs à voir, notamment comment lui parler de ce qu’on a discuté et promis, demain, je me jette à l’eau ! » lui dis-je des yeux rieurs. Je lui adresse un clin d’œil et file dans ma chambre pour me préparer bien comme il le faut, faire quelques recherches pour leur prendre le voyage de rêve et partir en ville, direction l’aéroport et deux billets pour Bordeaux.
code by bat'phanie


Contenu sponsorisé
Afficher


Re: A la rencontre du beauf [ft. Jaxson], le

A la rencontre du beauf [ft. Jaxson]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-