Partagez| .

[insérer verbe] + hache de guerre [ft. Jason]


Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 891
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (6)


- Tatum
- Braeden
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Scar #2
- Le rp du démon

Bloc notes :



Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


[insérer verbe] + hache de guerre [ft. Jason], le Jeu 26 Avr - 15:17

[insérer verbe] + hache de guerre
Une, deux, trois semaines sont passés sans qu'on ne se soit adressés la moindre parole, ni même un regard ou une salutation polie. C'est peut-être toujours pour ça que je travaille encore pour lui, car il agit comme si je n'existais pas. J'ai essayé maintes et maintes fois d'aller le voir mais soit il n'était pas en état, soit il finissait la cocaïne que l'autre connard lui a refilé. Autrement dit, jamais il n'était vraiment disponible. J'aurais pu lui envoyer un e-mail mais il ne l'aurait pas lu. L'appeler? En voyant mon nom ou en entendant ma voix il aurait raccroché. Le seule solution pour qu'il veuille bien me parler est d'aller le voir et encore, je ne suis pas certain d'entendre le son de sa voix. Je prends une grande respiration, me motivant à sortir de chez moi alors que c'est l'un de mes jours de congés. Je me ramène donc au bureau avant de frapper à sa porte et de rentrer. "Il faut qu'on parle une bonne fois pour toute Sir Butler." Vu que nous n'avions pas pu nous expliquer comme il se doit. "Et ne commencez pas à faire l'enfant en appelant une fois de plus la police. Vous savez très bien que je ne vais pas vous tuer et que ce n'est pas dans mes intentions. Si tel était mon but, vous seriez mort depuis longtemps." Je ne mâche pas mes mots. A mes risques et périls. Je me rapproche lentement, me tenant à une chaise avant de prendre une expression moins tendue et sévère. "Vous permettez donc?" lui demandais-je en regardant la chaise, un ton calme sortant de ma bouche.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 490
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : Balaclava
Mes rps : JAX#9 - THOMAS#2 - LOUIS - JOHNNY - SHANE




Bloc notes : BAE.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: [insérer verbe] + hache de guerre [ft. Jason], le Lun 30 Avr - 15:46

[insérer verbe] + hache de guerre
Penchés sur mes dossiers, je deviens fou. Je n’arrive pas à me concentrer. Je ne peux m’empêcher de penser à Fitz, à Jaxson, à Thomas. Tout tourne en boucle dans ma tête. Est-ce que je dois le virer ? Est-ce que je dois l’épouser ? Est-ce que c’était une bonne idée de l’accueillir chez moi ? Je tourne en rond et j’me fais du mal à trouver des questions sans réponses. J’évitais Fitz depuis la soirée révélations avec Mikkel, qui à côté de lui passait pour le plus doux des agneaux. Trop de choses étaient hors de contrôle et Dieu sait combien je n’aime pas ça. Ça me rend stressé. Et puis, on toque à la porte. Je n’ai pas le temps de refuser qu’on me dérange que j’aperçois la tête de mon assistant. Je ferme les yeux. Il n’allait jamais me lâcher. Je n’ai pas envie de discuter. « Ecoute… » Je suis coupé net par un jeune homme déterminé. Je soupire, exaspéré et surtout choqué de la manière dont il me parle. Il se prenait pour qui ? Je ne prends pas la peine de répondre à sa question que je lâche « Monsieur Fitzgérald, soyez déjà content que je ne vous ai pas mis à la porte. Ce qui veut donc dire que je suis toujours votre patron et que donc, vous me devez le respect. » Je marque un temps avant de poursuivre. « Ceci est un avertissement » Ce n’est pas parce que Monsieur tuait des gens, qu’il devait se prendre pour un caïd des bacs à sables avec moi. « Est-ce que je me suis bien fait comprendre ? » J’enfonce mon regard dur dans ses prunelles. J’ai envie de le secouer. De lui demander pourquoi il m’a menti, pourquoi il ne m’a pas dit la vérité. Je lui faisais confiance. « Vous pouvez vous asseoir, mais je n’ai rien à ajouter sur cette…situation. »

Codage par Libella sur Graphiorum


You and I
IN MY HEAD
STAY MINE FOREVER, BE US

Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 891
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (6)


- Tatum
- Braeden
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Scar #2
- Le rp du démon

Bloc notes :



Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: [insérer verbe] + hache de guerre [ft. Jason], le Lun 30 Avr - 16:05

[insérer verbe] + hache de guerre
"Je prends note." lui répondis-je avant de m'assoir lorsque ce dernier m'en donne l'ordre. J'avale difficilement ma salive. Je me doute bien qu'il ne veuille pas en discuter et oublier tout ça mais... "De mon côté, j'ai des détails que j'aimerais vous confier et que je n'ai pas voulu la dernière fois à cause de Mikkel. Il y a des choses qu'il ne sait pas. Notamment pourquoi je suis parti de San Francisco." Je prends une pause, prêt à tout lui dévaler. Depuis le début, depuis le Dawnson Carter jusqu'à l'homme que je suis ici. "J'ai eu deux autres identités avant Elijah, si ça vous intéresse. La première, qui j'ai été à la naissance, je suis parti, j'ai pris un autre nom, Cayden. C'est d'ailleurs pour ça que Mikkel avait dit un petit "Cay... Elijah" et je savais très bien ce qu'il faisait. Puis Elijah depuis que je suis à Austin. Bref." Ca, c'était dit. Je ne pense pas que ça soit vraiment important mais quitte à être clair à ce sujet bien que le plus important n'est pas là. Je n'ai pas grand chose à lui dire dans le fond, je veux juste passer à autre chose et au mieux, tenter d'améliorer nos relations. De toute façon, je ne pense pas qu'on puisse faire pire. Bien qu'à y réfléchir... "En tant que Cayden, j'avais fait part de ma volonté d'arrêter tout ça et de passer à autre chose à mon ancien boss. Il a accepté de me relâcher mais m'a demandé une dernière faveur avant mon départ." Donc dans le fond, certes j'ai beau être un connard méprisable, j'ai un bon fond, non? Du moins, c'est ce que je crois bien qu'on puisse me rabâcher le contraire. "Il voulait que je règle le compte d'un des patrons des autres gangs. Beaucoup savaient que je n'étais pas innocent mais ils n'avaient jamais rien, aucune preuve contre moi, aimant faire les choses proprement et pouvant faire passer ça comme un accident ou autre." continuais-je dans mon histoire. "J'suis resté quelques jours après à San Francisco pour récupérer ma paie. Si j'ai fui, c'est car des hommes sont plus ou moins à ma poursuite. J'ai reçu des menaces de mort alors qu'ils n'ont absolument aucune preuve, mais ils sont persuadés que c'est moi. Bon, je ne peux pas trop le cacher mais j'avais envie qu'ils me foutent la paix. Mikkel croit que je suis ici pour me reconstruire. Ce qui est vrai dans un sens mais c'est pas la principale des raisons comme vous le voyez." Je finis. L'histoire est racontée dans sa totalité, ne lui ayant rien caché de plus. J'ai bien vu les dégâts que ça a fait, et je ne suis pas là pour empirer la chose. Il s'en moque peut-être ou du moins fera semblant de s'en moquer tout en tendant l'oreille mais... "Vous vous doutez bien que si je m'étais présenté à vous en mode "Bonjour, Elijah Fitzgerald, tueur à gages, j'aimerais être secrétaire pour vous" ça n'aurait probablement pas eu le même effet et je ne serais probablement pas là actuellement..." J'inspire. J'expire. "C'est la seule chose que je vous ai caché. Certes, je reconnais que c'est un énorme détail mais sur tout le reste j'ai été franc et j'ai été l'homme que vous connaissiez -nous dirons ça comme ça- avant l'incident..." Je baisse la tête. Je n'ai plus la force de faire semblant. je ne peux plus continuer ainsi. Je suis juste exténué. Si je pouvais en finir une bonne fois pour toute je le ferais. "Je ne veux plus prendre la vie des gens, mais si je suis dans le besoin, financièrement parlant ou si c'est de la défense je le referais." ajoutais-je.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 490
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : Balaclava
Mes rps : JAX#9 - THOMAS#2 - LOUIS - JOHNNY - SHANE




Bloc notes : BAE.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: [insérer verbe] + hache de guerre [ft. Jason], le Lun 30 Avr - 17:17

[insérer verbe] + hache de guerre
Bon. Il fallait que je me rende à l’évidence, Elijah n’allais jamais me laisser tranquille tant que nous n’aurions pas discuté de cette sombre partie de lui. Il semble acquiescer lorsque je le menace. En réalité, je ne sais pas comment réagir. Je me sens terriblement déçu. J’avais vu en Elijah un reflet dans le miroir du jeune que j’avais été. Constater qu’il avait une face caché m’avait troublé. Je m’étais sentis trahi. Trahi par une image que j’avais eue. J’écoute son récit et je ne peux m’empêcher d’être attentif à ce qu’il me raconte. Sa vie, c’est comme un film qui se déroule sous les yeux. Comment un gamin a-t-il pu finir comme ça ? Si jeune et pourtant... il semblait avoir vécu bien plus de vies que moi. 3 identités, 3 vies. J’essaie d’assembler les morceaux du puzzle et Fitz se révèle bien plus complexe qu’il n’y parait. Je n’ai pas du tout envie de me mêler de ce qu’il ne me regarde pas mais entre lui et moi, une connexion s’était crée et peu de gens avaient le privilège de dire que je les avait a la bonne. Fitz c’était bien plus que ça, c’était mon protégé.

« Je vois. » parvins-Je a articuler à la fin de son récit. Je ne peux que lui accorder raison sur un point, je ne l’aurais jamais embauché s’il s’était présenté comme il vient de le décrire. Ma curiosité se fait plus forte que ma raison et je parviens à lui poser cette question qui me brûle les lèvres depuis le début de son récit « Comment es-tu tombé là dedans ? » la vraie question serait ‘pourquoi’?. Mon ton s’est radouci sans doute trop prématurément mais comme avec JAxson, je n’arrive pas à être en colère très longtemps. Est-ce la preuve que ces personnes comptent à mes yeux ? Probablement.

Mes poils s’hérissent lorsqu’il m’annonce qu’il serait prêt à reprendre du service si cela devenait trop compliqué pour lui. Je me fâche mais plus de la même manière que toute à l’heure. Je le réprimande plus comme un père le ferait « Tant que tu travailles pour moi Fitz, cela n’arrivera pas. Et je m’assurerais que tu ne tombes plus dans toutes ces conneries. » vexé, déçu, je l’étais mais j’avais plus envie de le protéger que de le virer. « T’as de la chance de faire un bon travail. » ajoutais-Je comme pour me donner une raison de le garder.


Codage par Libella sur Graphiorum


You and I
IN MY HEAD
STAY MINE FOREVER, BE US

Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 891
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (6)


- Tatum
- Braeden
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Scar #2
- Le rp du démon

Bloc notes :



Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: [insérer verbe] + hache de guerre [ft. Jason], le Lun 30 Avr - 18:03

[insérer verbe] + hache de guerre
Je ne saurais dire pourquoi mais j'ai l'impression que mes paroles l'ont plus ou moins calmé. Peut-être car j'ai décidé de me confier à lui à coeur ouvert? Il en sait plus que n'importe qui sur mon compte à présent. Vaughn ne connait rien depuis la fin de Dawnson, Mikkel ne connait rien d'avant Cayden et Jason, en même pas une dizaine de minutes en savait plus que les deux réunis. Comment? me demande-t-il. Mon regard se baisse, comme si j'étais prêt à craquer mais je n'en fais rien. "Je ne saurais comment l'expliquer à vrai dire... J'ai commencé à trainer avec ces personnes et petit à petit j'ai fait parti de la famille si je peux dire ça comme ça. J'avais lâché mes parents, je ne voulais plus en entendre parler et le fait de m'être plus ou moins raccroché à cette bande, et bien, je dirais que ça m'a rappelé l'ambiance de famille que je n'ai jamais vraiment connu. Peut-être?" Je redresse le regard. C'est la seule explication que j'ai à lui donner. Est-ce aussi à cause du fait que j'ai été maltraité, bizuté et qu'avoir autant de pouvoir était comme une vengeance personnelle? Peut-être que ça y a joué oui. Et comme un retour dans le passé, une erreur (ou justement pas) d'avoir lâché ma seconde famille, je me sens traité comme un fils lorsqu'il hausse légèrement la voix en me disant que tout cela ne recommencera pas, comme s'il me protègerait de tous ces malfrats. Je baisse le regard une fois de plus avant de sourire et de rigoler à sa dernière remarque. Comme un père face à son fils, comme un prof face à un élève en difficulté, c'est cette position que j'ai l'impression d'interprété. "J'avais quand même bien la tête de l'emploi non? Vous ne trouvez pas?" lui dis-je en rigolant, faisant référence à mon passé. "Pardonnez-moi, c'était tentant. Le nombre de personnes qui m'ont dit que j'avais une tête d'un homme pas net." ajoutais-je avant de reprendre ma respiration. "Juste une question, je sens bien que vous tenter de me protéger et je ne sais pas comment réagir d'ailleurs, mais là n'est pas le sujet... Je veux juste savoir... S'ils devaient revenir, vous feriez quoi?" lui demandais-je avant de faire bouger mes lèvres, comme tendu, comme effrayé de la réponse alors que je n'ai aucune raison de l'être. "Et..." Je baisse la tête. "Je vous ai été déloyal dans un sens... Du moins, je suis loyal, dès que je sers un patron, normalement ils savent qu'ils peuvent me faire une confiance aveugle, me donnant corps et âme mais... Je pense que ce qui vous a le plus énervé c'est que malgré notre relation, qui était assez positive faut le dire, c'est ce que je ne vous ai pas parlé de ça et vous avez dû vous sentir comme abandonné, humilié, ou je ne saurais poser le mot exact..." Je reprends mon souffle. "Du coup, j'aimerais savoir comment je peux me racheter à vos yeux, autre qu'en ne retombant plus là-dedans?" Je lève petit à petit ma tête, le regardant droit dans les yeux. Si seulement il pouvait voir à quel point mon coeur est en peine à l'heure actuelle. Puis une idée me traverse l'esprit. "Si vous aviez été à ma place, vous auriez fait quoi?" Une référence à notre entretien d'embauche, lui me mettant en situation, moi lui demandant son avis.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 490
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : Balaclava
Mes rps : JAX#9 - THOMAS#2 - LOUIS - JOHNNY - SHANE




Bloc notes : BAE.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: [insérer verbe] + hache de guerre [ft. Jason], le Mar 1 Mai - 16:57

[insérer verbe] + hache de guerre
Je suis fatigué de m’énerver pour des futilités. Il tuait des gens, ce n’est pas grave. Jaxson avait un fils, ce n’est pas grave. Thomas me mentait, ce n’est pas grave. Ma mère était une connasse, ce n’est pas grave. Plus j’avançais dans ma vie, plus je me rendais compte que je me prenais la tête pour rien, que j’étais une véritable éponge (sans réelle capacité d’absorption), que je passais le plus clair de mon temps à chialer ou m’énerver. Il fallait que j’arrête de me prendre autant la tête pour mes relations sociales. Le stress et l’énervement, c’est juste bon pour le boulot et j’avais bien remarqué que j’avais grandement augmenté ma consommation de cocaïne ces derniers mois. Je devais apprendre à lâcher prise. Et cela commencera avec Fitz. Je ne sais pas combien de temps cette résolution allait tenir, qu’importe. Je devais calmer et ménager mes nerfs.

J’écoute son récit et je me dis que si je n’avais pas eu mon père, j’aurais sans doute fini comme lui. A errer dans les rues, à chercher un nouveau toit. En somme, Fitz n’était pas un gars bien méchant, il avait juste été perdu durant une période de sa vie mais il avait eu la force de s’émanciper de tous ces malfrats. Je me marre « La tête de l’emploi, toi Fitz ? J’aurais été moins étonné si tu m’avais dit que tu avais été enfant de chœur ! » Il n’a pas du tout la tête d’un vilain. Il a juste la tête du gars mal dans sa peau. Je secoue la tête, non , je ne suis pas du tout d’accord avec tous ces gens qui lui ont raconté qu’il n’avait pas l’air net. Bizarre oui, mais pas net, non. J’hausse les sourcils à sa question. Que faire s’ils se ramènent ? Je fuis en courant, c’est évident. Du coup, pour encore détendre un peu plus l’athmosphère : « Je t’enfermerais dans la cave comme un juif ! » J’ai un humour relativement particulier, je sais. « Laisse tomber Fitz, je ne suis pas un maffieux. Tu ne me dois rien. Tout le monde à ses secrets… » Je soupire. C’est la triste vérité. Mon cœur se livre « J’ai d’autres soucis à régler qu’un petit assistant qui se prend pour un caïd, fais juste ton travail et ça ira comme ça » Je déglutis, puis il me pose une colle. Je décide d’être sincère « Honnêtement, je n’aurais jamais accepté de travailler pour moi-même » Je m’esclaffe « Mais je n’aurais rien dit moi non plus, je pense… » avouais-je.


Codage par Libella sur Graphiorum


You and I
IN MY HEAD
STAY MINE FOREVER, BE US

Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 891
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (6)


- Tatum
- Braeden
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Scar #2
- Le rp du démon

Bloc notes :



Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: [insérer verbe] + hache de guerre [ft. Jason], le Mar 1 Mai - 19:54

[insérer verbe] + hache de guerre
Je rigole à sa remarque. Enfin un qui me voit plus ou moins autrement, ça me change et j'apprécie ce geste si je puis dire ainsi. Mais les rires s'enchainent au fur et à mesure de ses paroles. Je sens bien que l'abcès est enfin crevé et ça me soulage. Nous allions enfin repartir sur les bonnes bases que nous avions établi dès notre première rencontre. Je n'en attendais pas moins. Je redresse la tête quelques instants. "Vous n'avez plus de questions ou d'avertissements à me donner?" lui demandais-je avant de changer rapidement de sujet. J'avale ma salive pour avoir une voix plus claire. "Vous voulez en parler de vos petits tracas ou vous préférez régler ça tout seul sans l'intervention d'un p'tit jeunot comme moi?" lui demandais-je gentiment. Si je pouvais lui être utile autrement qu'en travaillant, ça m'arrangerait. J'aurais au moins l'impression de me racheter. Ce n'est certainement pas non plus la bonne façon de faire. Il a confiance en moi, certes, probablement un peu mot à cause de cet histoire mais je sens que dans le fond, il mise toujours autant sur moi. "Je peux vous demander comment vous, vous êtes tombés dans la poudre? Vous le revoyez toujours?" Je ne donne pas son nom, comme si je parlais du Seigneur du Mal mais au vu de la question, la personne en question est vite soulignée.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Jason V. Butler
ADMIN ∎ Ambition & Regrets
avatar
Inscrit le : 18/12/2017
Messages : 490
Avatar : Joseph Gordon Levitt
Crédits : Balaclava
Mes rps : JAX#9 - THOMAS#2 - LOUIS - JOHNNY - SHANE




Bloc notes : BAE.


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: [insérer verbe] + hache de guerre [ft. Jason], le Mer 2 Mai - 16:50

[insérer verbe] + hache de guerre
« Je crois que c’est assez pour le moment » rassurais-je le petit. Au final, cette conversation se passait plutôt bien. C’était bien moins pire que ce que j’avais imaginé. Je soupir de soulagement et colle mon dos au dossier de la chaise qui bascule légèrement en arrière. Ce gamin n’est pas croyable. Je ricane gentiment « excuse-moi Fitz, mais je ne pense pas que tu puisses m’aider. «  Quoiqu’il pourrait aller réduire en charpie la femme de Jaxson ? Je secoue la tête. Je ne devais pas penser à ça. « Les histoires de cœur, c’est bien plus compliqué à gérer qu’un simple dossier. » Mon regard se perd sur les piles de feuilles sur mon bureau. Je soupire. Si c’était aussi simple, ça se saurait. J’espérais qu’après notre rendez-vous avec la femme de Jaxson tout s’arrangerait entre nous. « Ah oui, j’ai oublié de te dire…. J’ai mon frère qui a débarqué en ville, tu risque de le croiser ici de temps en temps. Ne le tue pas, s’il te plait. » Je tente de détendre encore plus l’atmosphère en espérant qu’il ne prenne pas mal ma vanne. Je croise mes mains et pose mes coudes sur mon siège. « Oui, Fitz, je le vois toujours. Ca fait quelques années… Je ne sais plus exactement. C’est quelques temps après avoir acheté les locaux ici, j’avais trop de choses à gérer et trop peu de sommeil. Il me fallait quelque chose d’assez fort pour que je garde les yeux ouverts… » Mon travail me ruine ma santé. Ou plutôt, ma conception du travail et je le sais mais je ne peux pas arrêter. Mon travail, c’est comme une drogue, c’est une aspiration. Une valeur importante.

Codage par Libella sur Graphiorum


You and I
IN MY HEAD
STAY MINE FOREVER, BE US

Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 891
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : astra (signa)
Date de naissance : 31/10/1991
Mes rps :

INDISPONIBLE (6)


- Tatum
- Braeden
- Albane #2
- Les 4 Fantastiques
- Scar #2
- Le rp du démon

Bloc notes :



Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: [insérer verbe] + hache de guerre [ft. Jason], le Jeu 3 Mai - 13:59

[insérer verbe] + hache de guerre
J'hausse les épaules. "Je ne vais pas insister alors mais si supposons, vous avez envie de parler, ma porte est toujours ouverte." lui dis-je, un sourire amical sur les lèvres. Mes sourcils se lèvent à l'entente de la nouvelle. Il avait un frère? Je ne savais point. Mais je rigole à mon tour. "Je ne tue pas gratuitement même si j'en ai souvent rêvé mais ces scénarios ne restent que dans la tête." ajoutais-je pour le suivre de sa plaisanterie. J'hoche la tête à son explication. J'aime le fait qu'il me fasse plus confiance alors qu'il le connait depuis plus longtemps que moi. Ce n'est qu'un détail mais me faire plus accepter que cette vermine flatte mon ego. "Je m'en doutais. Certains prennent de la drogue, d'autres des cafés. Chacun son carburant je suppose." Je me tape sur les jambes pour me motiver à me lever et en moins de deux, je me retrouve sur mes deux jambes. "Je ne vais pas vous embêter plus longtemps Sir, mais je suis heureux qu'on est enfin réglé ce différent." lui dis-je, un sourire des plus sincères sur le visage. Je lui tends la main pour le saluer et fais demi-tour vers la porte. "Bonne journée Monsieur!" m'exclamais-je avant de fermer la porte derrière moi pour rejoindre ma moto et me barrer. Je n'étais venu que pour ça après tout. Bilan: une réconciliation et un semi-papa de gagner si je puis dire ainsi, bien que ce père reste très professionnel. La conversation était restée tout de même stressante, ne sachant pas où elle nous mènerait. Un mal pour un bien après tout.

Codage par Libella sur Graphiorum



Darkness is your candle.
Michael Loceff ☽ The beauty about killing someone who no one thinks you're willing to kill is, of course, that you throw people out of their comfort zone. And that's good because you want people to be on the edge of their seats.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: [insérer verbe] + hache de guerre [ft. Jason], le

[insérer verbe] + hache de guerre [ft. Jason]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-