Partagez| .

Retrouve moi, rue des étoiles - thomas & Havane


Invité
Invité
avatar
Afficher


Retrouve moi, rue des étoiles - thomas & Havane, le Lun 16 Avr - 16:25


Retrouve-moi, rue des étoiles
Thomas x Havane

Ce matin, le temps est parfait pour que j’aille m’entrainer au parc, je me permettais souvent de sécher les cours. J’étais déjà diplômée dans mon pays, c’était juste une excuse pour perfectionner mon anglais et je pouvais le pratiquer partout. Armée de mon ballon rond, je pénètre dans le parc en joggant tout en ayant la balle au pied. Je trouve, un vaste espace dégagé. Ce matin, il n’y a pas grand monde, tant mieux. Une balle perdue ça arrive bien trop souvent. Il y a des arbres parsemés, c’est un grand et beau parc. J’en profite pour chauffer mes muscles en jonglant avec le ballon. Je compte et tente de battre mon record. La balle rebondit, je suis dans ma bulle. Je mords ma lèvre pour me concentrer. Je profite du moment, la brise qui se lève est même agréable et parfaite pour m’entrainer à viser. Plusieurs fois, je vise un arbre et un second où la balle ricoche. Je n’éprouve pas vraiment de difficultés, le mieux serait de trouver quelqu’un pour s’entrainer avec moi. Alors que je m’apprêtais à shooter une nouvelle fois de toutes mes forces dans le ballon, j’entends un « Attention ! » pile quand je tire ce qui me déconcentre et fait dévier mon ballon de la trajectoire. Devant moi, je vois un freesbee passer. L’attention ! M’était surement destiné et je fais un signe de la main pour signifier que tout va bien à cette inconnue et son chien. Je trottine pour récupérer mon ballon derrière les arbres et j’aperçois un corps sur le sol. J’avais du viser ce pauvre homme sans le vouloir. J’oublie le trot et je me mets à courir et m’accroupis prêt du malheureux qui semble totalement sonné. « Monsiioeurr ! Monsiioeurr ! » Je le secoue par les épaules, il ne réagit pas. C’est peut-être à cause de mon accent ? Pourtant il respire. Je le regarde perplexe, je ne sais que faire. Putain, que quelqu’un vienne m’aider. Je recommence l’opération « Monsiioeurr ! Monsiioeurr ! » Toujours aucune réaction. Et puis, je réfléchis, et tente le bouche à bouche, on verra bien, sur un malentendu ça peut marcher. Je me penche vers lui et remarque que son arcade est enflée, j’ai dû le toucher en pleine face. J’entrouvre les lèvres, prête à lui donner mon souffle sauf que les siennes se tendent vers moi pour me voler un baiser. Je recule et lui retourne une gifle en jurant « Figlio di buona donna ! » Littéralement qui signifie, fils de sa maman qui couche à gauche et à droite.


code by bat'phanie

 
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Retrouve moi, rue des étoiles - thomas & Havane, le Mer 18 Avr - 0:45


Retrouve-moi, rue des étoiles
Thomas x Havane
Qui aurait penser que je prendrais un projectile en pleine face? Un ballon? Un frisbee? Une branche? Allez savoir. Tout ce que je sais, c'est qu'il fait soudainement trop noir et qu'une voix m'interpelle d'entre les morts. Comment pourrais-je pimenter une nouvelle rencontre? Je tends mes lèvres à l'une de ses énièmes tentatives de bouche à bouche avant de me recevoir une gifle qui me fait me relever immédiatement. Un rire sort de ma bouche, ma main se frottant à la joue maltraitée. "Mi scusi, signorina." D'où je parlais italien moi maintenant? J'ai quelques notions mais de là à les utiliser... Après tout, faut bien s'en servir de temps en temps. Je tente cependant de continuer la conversation à l'aide de ces belles paroles. "Si... Spaghetti, tortellini, farfalle è bolognese. E tu?" lui demandais-je. Des mots qui semblent si doux à mon oreille. Je me redresse cette fois-ci sur mes jambes avant de me mettre à trottiner, un sourire taquin aux lèvres. Puis le pas s'accélère. "Mi scusi, mi scusi! Non colpirmi! Non colpirmi!" m'exclamais-je. Je m'arrête à plusieurs mètres d'elle, me penchant tout en me tenant les genoux. "Parlo un po 'della tua lingua, ma non vuoi parlare della mia per caso?" lui dis-je en redressant le regard sur elle, un petit sourire aux lèvres.
code by bat'phanie

 
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Retrouve moi, rue des étoiles - thomas & Havane, le Mer 18 Avr - 21:10


Retrouve-moi, rue des étoiles
Thomas x Havane
La baffe est partie sans que je ne puisse la contrôler. Ma main rencontre a peine sa peau que je m’en veux aussi tôt. Je me recule instinctivement, surprise par ma réaction. Et puis, tout semble être un lointain souvenir, cet inconnu n’a pas l’air de m’en vouloir. Je soupir de soulagement. Il s’excuse en italien et directement mon sourire retrouve sa place sur mon visage. J’éclate de rire à sa question à propos de spaghettis à la bolognaise qui n’a ni queue ni tête. Il est marrant ce gars, et j’en étais presque à me dire que j’avais bien fait de lui envoyer mon ballon sur la tronche. « Sta a me scusarmi! » répliquais-je. Peut-être l’avais sonné avec mon ballon ? Il ne savait plus trop ce qu’il racontait. Cependant, il avait l’air d’aller bien puisqu’il se redressait sur ses jambes comme si rien n’était arrivé. Il était un peu fou ce gars. Il commença à trottiner comme si il était poursuivi par une abeille en me demandant de ne pas le frapper. Je porte mes mais à mes lèvres et je pouffe. Son énergie et son dynamisme m’hypnotisaient, il me faisait mourir de rire avec son accent à couper au couteau. Il s’éloigne de moi et s’arrête quelques mètres, les mains sur les genoux, comme s’il était épuisé par cette course. Je me relève et frotte mes mollets plein de terre. J’avance vers lui prudemment, je ne voulais pas déclencher une nouvelle crise de folie chez lui, bien que cela m’ait sans doute fait beaucoup rire. « Che pou parrler en Anglais ! De pas de Prrroblèmes ! » Je souris tout en rougissant. Je sais que mon anglais est pas fameux et j’espère qu’il ne m’en tiendrais pas rigueur. J’ai toujours mon fichu accent qui me colle à la peau, impossible de m’en défaire. « Che veux m’excuser encore. Che eu peur. Les amérrricains sont étrranches » Je bredouille et je regarde mes pieds. Faut dire que j’avais fait une belle entrée en matière ! Quelle belle façon de rencontrer des personnes, Havane !
code by bat'phanie

 
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Retrouve moi, rue des étoiles - thomas & Havane, le Jeu 19 Avr - 19:56


Retrouve-moi, rue des étoiles
Thomas x Havane
Je rigole en entendant son accent. Je ne me moque pas non, bien au contraire, je trouve ça presque adorable. Ca me fait penser à ces latinos, ces Mexicains qui tentent de traverser le mur en se faisant passer pour des américains. "Etrange?" m'étonnais-je. "Dis moi tout voyons, qu'est-ce qu'on a d'étrange?" Un petit sourire aux lèvres amusé. Je cherche des yeux son ballon avant de me diriger vers ce dernier et de le faire jongler sur mes genoux. "Une sportive donc." dis-je avant de faire passer la balle derrière moi et de me retourner pour le frapper avec l'un de mes pieds avant de le faire retomber sur mon torse. Je le laisse s'écraser au sol et l'immobilise sous le poids de ma jambe. "Une petite partie? En 5 buts, ça te va?" lui proposais-je donc. Elle est mignonne quand même la latina. A croire que les seules femmes vraiment potables ne sont pas d'ici bien qu'il y ait des bombes aussi en Amérique, mais la plupart ont des origines donc tout se rejoint au final.
code by bat'phanie

 
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Retrouve moi, rue des étoiles - thomas & Havane, le Lun 23 Avr - 16:32


Retrouve-moi, rue des étoiles
Thomas x Havane
JAlors, comment expliquer à un américain qui n’avait pas l’air d’avoir toutes les frites dans le même sachet que ses compatriotes ne lui avait pas vraiment fait bonne impression ? Prenez une feuille, vous avez deux heures. Je le regardais, perturbée par sa question et je mis à rougir. « heuuuuu…. » Devais-je vraiment répondre ? « Che trrrouve que… heuuu » Okay, je suis mal à l’aise, je suis dans mes petits souliers. « Vous n’etrres pas trrres joyeux… é heuuu…. » Comment expliquer ça sans paraitre moi-même désagréable… « peu tactiles. » A chaque fois, mes interlocuteurs reculaient, où alors se crispaient. Comme Kenny, mon Coloc où la première fois que je l’avais rencontré s’était raidit lorsque je l’avais pris dans mes bras. « Mé vous n’êtrrres tous pas comme ça ! » ajoutais-je pour éviter de le blesser. Je lance un petit sourire désolé qui s’élargit lorsqu’il me propose une partie après avoir jonglé avec le ballon. Je ne savais pas son niveau en football mais, mon avantage, c’est qu’il se disait sans doute que j’étais une fille et que je ne saurais sans doute pas jouer mieux que lui. Les stéréotypes on la vie dure… Je cours donc vers lui et lui vole sans trop de difficultés le ballon rond que je lui rends d’une passe contrôlée. « Che te laisse commencer » dis-je en rigolant pour lui donner un petit avantage. Je trottine de mon côté et me poste non loin des deux arbres qui nous servent de délimitation pour les goals. La partie commence enfin et rapidement, La lionne qui ronronnait en mode avion en moi se réveille même si je ne joue pas mon titre. Je le laisse croire qu’il peut me battre en laissant passer le ballon entre les deux arbres. Un zero pour lui mais qu’importe. Il a l’air sportif lui aussi mais ne maîtrise pas la technique comme je peux le faire. Assez vite, j’égalise, le jeu monte en difficulté, ce n’est pas pour me déplaire. Je deviens plus agressive, n’hésitant pas à faire du corps à corps pour lui voler le ballon. Nos pieds s’emmêlent et se démènent mais je parviens à marquer un second but. « Tou comptes te réveiller ? » lui demandais-je pour le provoquer. « Vous les amérrricains n’êtes pou trrès forrt en football » ajoutais-je pour le titiller un peu plus. Je prenais plaisir à partager ce moment avec lui, il était bien différent de tous ceux que j'avais pu rencontrer et même si ma première impression n'avais pas été la bonne, j'apprécier cet étrange et séduisant américain.
code by bat'phanie

 
[/quote]
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Retrouve moi, rue des étoiles - thomas & Havane, le Jeu 26 Avr - 14:39


Retrouve-moi, rue des étoiles
Thomas x Havane
J'étais à deux doigts de répliquer un "J'suis pas joyeux et pas tactile moi? Tu veux voir?" mais elle me devança avant qu'elle accepte réellement ma proposition. Je ne la pensais pas si douée pour ce genre de choses mais ça m'amuse de la voir m'enchainer sans que je puisse y faire quoi que ce soit. Je me pose deux minutes. "Attends, on verra bien qui rira le dernier, canaille." lui dis-je en reprenant peu à peu mon souffle. "Certes. Après, on n'a pas la même notion du foot il faut croire. Nous, la balle on l'a dans les mains et on fonce sur tout le monde avec nos armures qui donnent l'air qu'on est baraqués.[/b]" ajoutais-je avant de baisser la tâte et de la relever, plaquant mes cheveux sur ma tête. C'est reparti. Je fonce sur elle, prêt à lui prendre la balle et continue à courir jusqu'à marquer un autre but. Deux à deux. Très bien. Je récupère la balle. "Et alors? Ton attaque? Ta défense? Envolée?" demandais-je un sourire taquin aux lèvres. "Retentes ta chance." lui dis-je en lui envoyant le ballon à ses pieds. Je sens qu'elle reprend peu à peu le contrôle, et même en essayant de la bloquer, elle parvient à m'échapper une fois de plus. Je cours derrière elle pour la rattraper mais il n'y a rien à faire. Elle prend les devants. "Avoue, t'en fais depuis que t'es gosse c'est ça? Moi j'te fais faire mon sport, j'pense pas que tu sois assez calée. Surtout si tu t'entraines en Méditerranée, là. Les vagues elles sont très nulles." râlais-je en me retournant pour partir devant mes "cages." Je me craque une fois de plus les doigts. "Quand tu veux hein!" Un sourire puis je retire mon t-shirt et m'essuie le visage avec avant de le jeter au sol.
code by bat'phanie

 
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Retrouve moi, rue des étoiles - thomas & Havane, le Jeu 26 Avr - 16:21


Retrouve-moi, rue des étoiles
Thomas x Havane
La baffe était bien loin à présent mais ça ne m’empêcherait pas de lui foutre une raclée. Nous en sommes à deux – un, pour moi. J’lui ai laissé un peu d’avance, j’suis sympa. J’enchaine les pirouettes et je ne lui laisse aucun répit. Hein ? Canaille ? Qu’est-ce donc ? Je m’arrête un instant, pour essayer de comprendre ce que ce mot signifie « canaille ? » demandais-je perplexe. Est-ce une insulte ? Mais son sourire disait tout le contraire et il se mit à plus ou moins mettre les points sur les i « Ah oui, ché vous, c’est le soccer » pouffais-je « Les arrmoures c’est pour les faibles » répliquais-je avant de me rendre compte qu’il m’avait pris le ballon. Je montre les dents tandis qu’il me taquine. Je plisse les lèvres. Tu vas voir mon gaillard. J’suis pas super bonne ne défense, j’préfère l’attaque. D’ailleurs c’est ma position dans l’équipe nationale, c’est pas pour rien. Je lui tire la longue et cours dans sa direction et je n’ai aucun mal à lui voler son graal. Si on ne me parle pas, je ne suis pas déconcentrée. Qu’il vienne le récupérer son ballon ! Je cours balle au pied, il est sur mes talons, je ne peux m’empêcher de me marrer à le voir galérer. Son sport ? Quel est-il ? Je suis toujours ouverte à apprendre de nouvelles choses. « On va dire ça… » Dis-je en haussant les épaules, oui j’en fais depuis que je suis gosse mais pas que, là, j’veux jouer. Il me provoque encore une fois et puis il enlève son t-shirt, et je me sens rougir jusqu’aux oreilles. Ce n’est pas dans mes habitudes de voir d’autres hommes si découverts à part mes frères. Et cela me trouble. Les mains sur les hanches je crie « Attenzione, j’arriiiiiiiiive ! » Et je cours, comme une folle et arrivé à sa hauteur je le dribble en beauté et passe derrière lui et je tire. Je cours rechercher le ballon et je m’arrête à sa hauteur, bloquant la balle sous mon pied. Je lutte pour me focaliser uniquement sur ses yeux. « En rréalité Ché fé parrrtie de l’équippe nazionale italienne » Je souris mais j’ai envie d’en savoir plus sur son sport comme il dit « Tou me feré découvrrrir ce que tou sais faire ? »
code by bat'phanie

 
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Retrouve moi, rue des étoiles - thomas & Havane, le Dim 29 Avr - 20:51


Retrouve-moi, rue des étoiles
Thomas x Havane
Je secoue la tête. "Une canaille, c'est les enfants des canards et des canes et vu qu'ils sont petits et bien ils font n'importe quoi." lui répondis-je avant que le match ne continue. Je la vois me passer devant et me faire ses petits coups de jambes avant qu'elle ne m'avoue qu'elle fait partie d'une équipe nationale. "Ceci explique cela." fis-je remarquer avec une petite moue boudeuse, sachant que la partie était perdue d'avance. Mais elle n'allait pas s'en tirer comme ça la jeune italienne. Croyez-moi. D'autant plus qu'elle me drague là. Du moins, s'il n'y a pas de mal entendu mais au cas où... "Je te montrerais chaque aspect de mes talents." Je crois que le message est bien passé. Je lui adresse un sourire avant de taper sur le ballon et de le remettre en jeu. Je ne sais même plus les points qu'on a mais je suis persuadé qu'elle doit avoir un ou deux buts d'avance. Je cours encore et toujours, ayant le libre espace devant moi mais avant même que je ne tire, la furie récupère le ballon et fait demi-tour pour marquer. Je me retourne et la suis de près et avant qu'elle ne fasse quoi que ce soit, je la plaque au sol en prenant soin de ne pas lui faire mal et me mets à califourchon sur elle tout en lui attrapant les mains. "Je te vois venir ouais. Après tu vas crier sur tous les toits que tu m'as battu mais que nenni ma p'tite dame!" lui dis-je en rigolant. Je la regarde et souris de plus bel. Si ça ne tenait qu'à moi, je tenterais de l'embrasser ou du moins je ferais semblant de me rapprocher de ses lèvres pour qu'elle craque et qu'elle m'embrasse en premier mais c'est probablement trop tôt. "J'aimerais qu'on abandonne tout pour que je puisse te montrer de quoi je suis capable mais malheureusement, ce n'est pas vraiment le lieu pour ce genre de sport." La subtilité à l'état pure. Je tente de me redresser mais commence à me casser la figure sur le côté. Je ne veux même pas bouger de là, je suis bien dans cette herbe, moi. "On fait quoi du coup? Je te fais une démonstration ou tu préfères attendre?" Je tourne la tête vers elle pour la regarder. Ses yeux, son nez, ses lèvres. Et je souris.
code by bat'phanie

 
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Retrouve moi, rue des étoiles - thomas & Havane, le Lun 30 Avr - 11:24


Retrouve-moi, rue des étoiles
Thomas x Havane
J’écoute attentivement sa définition du mot canaille. Pourquoi me comparait-il à un bébé canard ? Ça n’avait aucun sens. Du coup, je rigole. C’est ce qu’il faut faire quand on ne comprend pas les gens, c’est une technique in-faille-i-ble ! Je reprends facilement le ballon et puis je lui avoue qu’effectivement, j’ai un talent inné pour le football, si bien que je fais partie de l’équipe nationale. Je lui souris amicalement et hoche la tête lorsqu’il me promet, presque, qu’il me montrerait tous ses talents. J’étais ravie de rencontrer un sportif, un vrai, qui pouvait s’adonner à différents sports. Il essaie de me déconcentrer en me parlant mais ayant fait l’erreur une fois, je ne me laisse pas avoir et je bloque sa tentative de tir. Et alors que je cours, la balle au pied, je suis propulsée en avant et Thomas grimpe sur moi. La peur s’insinue rapidement dans le bas de mon ventre mais elle est rapidement balayée par les paroles de Thomas. C’est un grand gamin, un joueur. Il me fait penser à un de mes frères, celui qui a toujours le mot pour rire, un grand dadet un peu à côté de ses pompes. J’éclate de rire. Bordel qu’est-ce que ça fait du bien d’être avec lui. Rire. Ça ne m’était plus arrivé depuis que j’ai quitté le pays. On échange quelques regards tandis qu’il me tient les poignets. Je suis coincée, j’ai un petit gabarit comparé à sa musculature que je ne manque pas d’observer. Est-ce qu’il pourrait remettre son T-shirt ? Ca me perturbe d’avoir un homme à demi nu sur moi.  Il se relève, manque de se casser la figure et reste assis dans l’herbe. Du coup, je me redresse assise en tailleur et je réfléchis à ce qu’il vient de me dire. « Ché crois qué le Golfe Du Mexique n’est qu’à quelques heurrre dé route. Pour le Surrrf c’est bene, non ? » J’avais fait des recherches avant de partir. Et j’avais comme projet d’aller à la mer un jour, et si nous devenions amis lui et moi, peut-être qu’il pourrait m’y accompagner ? « Sauf si tu a trrrop peurrr dee te fairre battrrre encoore oune fois… » dis-je en regardant en l’air, l’air innocente. "Aloors si, je préfèrres attendre. oune périple comme celui-là se prrépare..."
code by bat'phanie

 
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Retrouve moi, rue des étoiles - thomas & Havane, le Lun 30 Avr - 16:40


Retrouve-moi, rue des étoiles
Thomas x Havane
Mes yeux s'écarquillent. Est-ce qu'elle vient sérieusement de m'envoyer sur les roses en prenant parti du sport que je pratique au lieu de celui que j'imaginais? Je viens littéralement de me prendre une baffe, et un facepalm interne. Je ne sais pas si j'ai envie de rire ou de pleurer de m'être fait mis de côté de la sorte. Je reste assez perplexe, je le reconnais. "T'as une voiture peut-être?" lui demandais-je. Si elle veut vraiment y aller, faut qu'elle se donne les moyens. Est-ce que je réagis comme une personne vexée, quelqu'un qui a pris un coup à son ego? Oui. "Tu ne me battras pas au surf, je te le garantis." Je sais que j'ai raison cette fois-ci. Oui, un périple comme ça, ça se prépare oui je sais. Tu vas voir l'aventure que je te réserve. Je respire fortement avant de me lever. "Quand tu veux hein, je t'attends. On va le faire ce voyage, tout à mes frais." Peut-être que lui dire ce genre de choses ça pourra l'attirer dans mon lit. Je me relève et lui tends la main pour la lever elle aussi. "Allez en avant mauvaise troupe!" lui dis-je en prenant les devants. "Récupère le ballon si tu veux, un foot sur la plage, ça se fait souvent."
code by bat'phanie

 
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Retrouve moi, rue des étoiles - thomas & Havane, le Mar 1 Mai - 17:39


Retrouve-moi, rue des étoiles
Thomas x Havane
Le match de football improvisé semble s’être terminé. Nous discutons tranquillement dans l’herbe d’un éventuel apprentissage de surf. Toute expérience était bonne  prendre et je suis sûre qu’il serait un excellent professeur. Je lui parle du golfe du Mexique et directement, il me demande si j’ai une voiture. Non, je n’en n’ai pas, je ne l’ai pas fait importer d’Italie mais je pourrais très bien en louer une, là n’est pas le problème. « Che pou en avoirr oune » dis-je avec un sourire. Il semble être sur la défensive mais je ne comprends pas trop pourquoi peut-être pense-t-il que je ne suis pas capable de faire un coup de folie comme celui-là ? « Mais si tou etrre oune bon professor, peut-êtrrre qué l’élève dépasser le maîtrrre » dis-je en gloussant. Il se lève, je le regarde amusée. Il a un visage comique et ses expressions bien que renfermées pour l’instant ne me semblent pas sincères. « Bene, che vien té chercher ici, Samedi prochain ! » A ses frais ? Ah ça non, je ne suis pas d’accord. Je secoue la tête « Nenni, moitié-moitié » Je ne suis pas une assisté, je peux payer mes excursions seule. Il me tend la main, je l’attrape et je me sens tirée contre lui. « Bene, oune week-end sportif, ça me plait ! » dis-je. Je recule, mal à l’aise de cette soudaine proximité. Je confirme en me penchant pour ramasser la balle que je glisse sous mon ras « Tou a interet à venirr… » menaçais-je gentiment « Si tou ne vient pas, che sourais que tou a eu peurr » Je lui lance un clin d’œil avant de m’éloigner. D’un signe de la main je lance « A samedi ! »
code by bat'phanie

 
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Retrouve moi, rue des étoiles - thomas & Havane, le

Retrouve moi, rue des étoiles - thomas & Havane

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-