Partagez| .

Et mon poing dans ta gueule ? – Leevi


Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 5548
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Et mon poing dans ta gueule ? – Leevi, le Jeu 12 Avr - 13:58

Le camping, c’était une bonne idée à la base. Nell s’était mis en tête que ça allait le dépayser, faire un avant-gout des vacances et qu’il pourrait profiter d’un weekend entre potes pour boire des bières à volonté sans devoir conduire, manger des chamallows au coin du feu… Bref, un bon moment en perspective. Puis, il avait appris que ce Leevi, son psychologue, invité lui aussi à cette fiesta, c’était le Leevi de Silver, le mec pour qui elle l’a ‘quitté’, ou disons celui par qui elle l’a remplacé. Il se souvient encore de ce jour où il est descendu de chez elle, dévalant les escaliers en pleurs comme jamais. Il y avait tant cru à cette histoire… Il avait enfin l’impression d’avoir rencontré l’amour… Et le tout s’était envolé en fumée à cause de ce malotru.

« Leevi, tu veux pas m’accompagner chercher du bois pour le feu ? » avait demandé Nell comme si de rien n’était, à ce rival qu’il méprisait désormais, sans véritable raison d’ailleurs puisqu’il n’y est pour rien, sans aucun doute. Il a besoin d’en savoir plus, d’avoir une conversation avec. Après tout, il était l’homme à qui il confiait tout ses maux il y a encore peu.

Alors bientôt, ils sont seuls au milieu de la forêt et là, Nell n’en peut plus d’attendre. Il n’en peut plus de faire semblant. « Alors comme ça, tu te tapes ma Silver et c’est pour toi qu’elle m’a quitté ?! Tu pouvais pas fourrer ta bite autre part qu’au même endroit qu’un patient ? » Il est en colère le professeur, parce que cet homme, il lui aurait voué une confiance aveugle. « Dis-moi, tu la sautais déjà quand tu m’as conseillé d’aller la reconquérir ? C’était une douce vengeance ou comment ça se passe ? Parce que je ne pense pas que je méritais d’avoir le cœur brisé de la sorte ! » Il crache son venin comme jamais. Il a juste envie de lui coller son poing en pleine figure. Cela le soulagerait sans aucun doute !



Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 391
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Cheeckeyfire
Mes rps : Avalon ¥ Melyna ¥ Jayden ¥ Ivan ¥ Ceyleste ¥ Nell#2 ¥ Camping ¥ Rachel ¥ Matteo



Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Et mon poing dans ta gueule ? – Leevi, le Ven 13 Avr - 2:30

Le camping, c’était une idée qui m’avait tout de suite emballée. Louis m’avait chauffé et il ne fallut pas beaucoup de temps pour accepter, il savait même avant de me demander que j’allais accepter sa proposition. Néanmoins, j’ai vite déchanté lorsque j’avais appris que nell faisais partie du voyage, cela me mettais dans une situation délicate. J’avais choisi de jouer la carte de l’innocence même si voir son visage me donnait envie de savoir ce qu’il s’était passé entre lui et Silver que j’avais lâchement abandonné en faisant le mort et en bloquant son numéro. Nell l’aimait d’un amour sincère, moi je ne savais même pas mettre de mots sur mes sentiments à l’époque. A présent, le temps avait passé et je commençais à tourner la page. Surtout qu’avec le retour de Ceyleste, j’avais d’autres chats à fouetter que de courir après une donzelle dont le cœur balançait pour deux hommes.

« Ouaip, pas d’problèmes ! » Je suis Nell dans la forêt, faut recharger le feu. Je n’avais pas eu l’occasion de beaucoup lui parler même si je ne me sentais pas mal à l’aise. Je ne savais juste pas comment me comporter avec lui, c’était mon ancien patient, ça devait être étrange comme situation aussi pour lui. Nous arrivons marchons dans les bois en silence et puis Nell se retourne violement vers moi. Bon. Il est au courant et il est plutôt vénère. « Bon, écoute, je… » Mais il n’écoute rien, il s’enflamme, et je sens la colère monter. Ses yeux brillent de rage. Okay, ça va pas être simple. « De un, je n’ai pas couché avec Silver, que les choses soient claires. » Je sentais que ma patience n’était pas de mon côté ce soir. Je n’avais pas envie de parler d’elle, c’était elle la coupable, la fautive, pas moi ! « Ensuite, quand j’ai compris que nous fréquentions la même personne, j’ai voulu tout arrêter mais elle n’est jamais venue au rendez-vous. D’accord ? Alors, je suis désolé si ton cœur a été brisé par une gamine qui ne sait pas ce qu’elle veut, mais ce n’est absolument pas ma faute ! » Je n’avais pas envie de me battre, je voulais juste qu’il comprenne que je n’étais pas fautif, je n’y étais pour rien. « Je te jure mec, j’ai laissé tomber. T’étais amoureux, pas moi » Bizarrement ça sonne faux mais c’était le cas. Je n’ai jamais su expliquer l’alchimie qu’il y avait eu entre elle et moi. Ces instants magiques n’étaient justes qu’éphémères, comme un battement d’ailes de papillon.
Nell Maisonneuve
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 21/12/2015
Messages : 5548
Avatar : Dave Franco
Crédits : Bazzart
Date de naissance : 04/09/1991
Bloc notes :


Afficher


Re: Et mon poing dans ta gueule ? – Leevi, le Mer 18 Avr - 0:05

« Et t’oses me mentir en me regardant droit dans les yeux en plus ? Elles sont passées où tes couilles ? T’avais moins de mal à les sortir la dernière fois que t’étais avec MA Silver ! » Nell n’écoute pas vraiment son ancien psychologue parce que pour tout dire, il est focalisé sur les idées qu’il a en tête. Il tourne le disque en boucle depuis tellement de semaines. Il avait imaginé la rencontre avec son adversaire depuis bien longtemps, même si jusqu’à maintenant, il n’avait pas de visage à mettre sur l’homme en question. Désormais, toute cette rage refoulée peut resurgir et pour tout dire, il en a clairement besoin. « Mais assume mec ! Quitte à te prendre mon poing dans la gueule, autant que ça soit pour quelque chose ! » Le professeur est dans un état de rage qu’on lui connait peu. Il prend déjà une position synonyme d’un combat à venir, même si l’homme en face de lui ne semble pas en demander autant. « C’est à cause de toi que j’ai été une épave ! » Il lui balance ça comme si c’était la vérité alors que pas du tout. Au contraire, le fait d’avoir mis les choses au clair avec la brune a permis à Nell d’enfin rebondir, sortir de sa dépression, reprendre le travail. Oui, il avait enfin touché le fond et c’est sans doute ce dont il avait besoin pour enfin aller mieux et tourner la page sur ce passé douloureux.

L’homme s’approche dangereusement de son rival, valsant d’un pied sur l’autre alors que ses poings se serrent. Il a des visions d’horreur de Leevi qui serre dans ses bras la seule femme de laquelle il a été amoureux. Et c’est ça le plus dur au fond. Il avait enfin l’espoir d’une vie meilleure et voilà que tout était parti en fumée. « Tu m’as ôté tout espoir d’être enfin heureux ! T’es vraiment qu’un connard PUTAINNNNNNNNNN ! » Et dans ce cri de rage, le poing fonce dans l’œil droit de Leevi avant même que Nell se rende vraiment compte de ce qu’il vient de faire. ET MERDE ! Pour le coup, ça stoppe net le sportif qui regarde sa main comme s’il ne comprenait pas son geste. Au fond, il ne voulait pas en arriver là à la base…



Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 391
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Cheeckeyfire
Mes rps : Avalon ¥ Melyna ¥ Jayden ¥ Ivan ¥ Ceyleste ¥ Nell#2 ¥ Camping ¥ Rachel ¥ Matteo



Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Et mon poing dans ta gueule ? – Leevi, le Mer 18 Avr - 14:39

J’hausse un sourcil. Pourquoi il ne me croyait pas ? Quelles étaient mes raisons pour lui mentir ? Je remarque rapidement que quoi que je dise, il ira contre mon avis. Je le regarde, je ne dis rien. « Nell, tu es dans le déni, et … » Il me coupe la parole, me demande d’assumer. Je lève les yeux au ciel, j’ai pas envie de parler de ça, il ne veut pas m’écouter. « Ecoute, frappe-moi si ça te fais plaisir mais je t’assure que ça ne t’avanceras pas à grand-chose. » Peut-être que ça le calmera un instant mais sur le long terme, il n’aura pas changé son fusil d’épaule. Il était évident qu’il fallait que nous ayons une discussion, il avait besoin de comprendre certaines choses sans doute. Mais pas dans son état, il n’était bon qu’à cracher son venin, alors si ça pouvait lui faire plaisir et à l’aider à se sentir mieux, je voulais bien endosser ce rôle ce soir, quitte à être un punchingball puisque tout de façon, quoi que je fasse, j’aurais le mauvais rôle. Je ne sais pas d’où venait toujours cette envie de l’aider, et de le protéger sans doute, mais je ne pouvais pas relever mes manches et me battre contre lui. J’avais abandonné la partie dès le moment où j’avais compris que je ne pourrais pas me mesurer à un mec comme lui. Et si j’analysais bien la situation, Silver n’avait pas voulu de lui. Pauvre garçon. Et puis, il me donne la réponse. En effet, elle l’avait jeté car c’était de ma faute s’il avait été une épave. J’inspire profondément et refous ma casquette de psy sur la tête « Je comprends ta colère, Nell, vraiment. Je pense qu’il serait mieux pour toi d’évacuer cette colère dans un premier temps, puis nous prendrons le temps d’en discuter calmement. » Evidemment, il m’écoute pas.

Il s’approche, l’air menaçant. J’avais du mal à imaginer qu’il puisse me cogner. Il n’était pas comme ça. Encore une fois, ce ne sont que des suppositions, je ne connaissais de lui qu’une infime partie de sa vie. Il était peut-être chef de gang, qui sait. Il sautille sur ses jambes, tel un boxeur prêt à en découdre. « J’ai pas envie d’me battre. » annonçais-je calmement. Ça ne ferait qu’empirer les choses, et je n’avais pas envie de le provoquer. J’aime chercher la bagarre mais pour des futilités, là, le sujet était bien trop sérieux pour que je ne prenne pas ça à la légère. Oui, je sais, je suis un connard. Et le coup part. Pile dans ma tronche. Sous le choc je fais quelques pas en arrière et porte mes mains à mes yeux. « Mais ça va pas non ?! » Putain, j’ai mal. Il venait de me cogner, l’enculé ! Je relève la tête, je ne vois plus que d’un œil, le droit à directement gonflé. Putain, j’ai mal. Ni une, ni deux, je cours vers lui, tel un bélier et le choppe à la taille. Plaqué au sol. Alors, on fait plus malin, hein ? J’grimpe sur lui comme s’il était mon cheval et je lui attrape les poignets : « Tu m’écoutes maintenant okay ?! » Mon écho se transmet dans les feuillages. Je lui donne une claque, pas aussi forte que lui, mais assez puissante pour lui remettre les idées en place. Ma voix est calme mais autoritaire, comme un professeur qui gronderait ses élèves : « Tu vas aller te calmer fissa dans les bois. Moi j’vais aller m’plaquer une canette de bière sur l’œil et quand tu te seras calmé, on pourra parler. » Je me relève, je perds l’équilibre quelques instants. Je vois flou. Putain, c’est pas vrai ! Je plisse les yeux mais y’a que des ombres. « Bon, après réflexion, je ne bouge pas d’ici, je vois plus rien. »

Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Et mon poing dans ta gueule ? – Leevi, le

Et mon poing dans ta gueule ? – Leevi

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Autres quartiers & reste du monde :-