Partagez| .

F**king Perfect [Ceyvy]


Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 391
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Cheeckeyfire
Mes rps : Avalon ¥ Melyna ¥ Jayden ¥ Ivan ¥ Ceyleste ¥ Nell#2 ¥ Camping ¥ Rachel ¥ Matteo



Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


F**king Perfect [Ceyvy], le Jeu 12 Avr - 12:18


Fucking Perfect
Ceyleste x Leevi
Il faisait beaucoup trop chaud pour que je reste enfermé dans la villa. Je suis couché, nu, sur mon lit en étoile à suffoquer tant l’air est lourd et étouffant malgré les bourrasques de vent. Mon corps sue, je sue, je me liquéfie, je vais fondre et disparaître.  Aimée pourrait penser à installer une piscine avec tout l’argent qu’elle a, ce n’est pas la place qui manque… Ma colloc’ est riche et c’est la propriétaire, un énorme avantage. Sans source aquatique, j’vais crever. J’enfile un short en toile clair, un t-shirt rose pâle a motifs de flamands roses et embarque un sac avec le nécessaire pour la piscine extérieure.

Sur place, c’est bondé. Y’a des gosses partout. Et peut-être même des mères célibataires. Du coup, je reste. Et trouve un petit coin ombragé sous un arbre où j’étale mon tapis de plage en tissu. Je dépose mon sac et cherche une cabine pour me changer. Lorsque j’aperçois la file qui risque de me faire perdre trois heures de mon temps, j’abandonne cette idée. Je n’ai pas d’autre choix que d’enrouler ma serviette autour de ma taille et d’improviser une cabine. J’enlève mon t-shirt, en profite pour me pavaner un peu risquant sans doute de rendre jaloux les quelques mâles autour de moi. J’entoure mon bassin de la serviette et mon short tombe sur mes pieds. Je suis nu sous ce drap blanc. A présent, ça se complique. Néanmoins, je lance des sourires ravageurs à ces femmes qui abaissent leurs lunettes de soleil pour me regarder me tortiller. Evidemment, lorsque je lève la jambe pour mettre mon pied dans le trou de mon maillot, ma serviette tombe faisant découvrir au monde mon incroyable fessier nu. Et ma paire de couilles.

« Merde ! »

Diverses exclamations résonnent autour de moi le temps que je me rende compte que ma virilité est à découvert aux yeux de tous. Je plaque mes mains sur mon intimité et m’abaisse pour remonter mon maillot aussi rapidement que possible. Dans l’empressement, je trébuche (le karma m’en veut) et je m’étale en arrière sur mon tapis de plage. Ma tête ricoche contre l’herbe. Je suis sonné avec toujours mon maillot sur mes chevilles. Game over, j’vais me faire embarquer pour exhibitionnisme.

code by bat'phanie

 
Ceyleste T. Anastasis
avatar
Inscrit le : 11/04/2018
Messages : 30
Avatar : Emma Watson
Date de naissance : 28/03/1990
Mes rps :

~ Mes partenaires de rp's ~

Leevi







Bloc notes : /

Afficher


Re: F**king Perfect [Ceyvy], le Jeu 12 Avr - 16:08


F**king Perfect
Ceyleste & Leevi
Le printemps était de retour depuis quelques jours. Cela faisait plaisir. Ca remettait du baume au cœur à tout le monde. Tout était possible lorsque les premiers rayons printaniers apparaissaient. Les premiers shorts étaient de sortie chez les garçons et les premières robes, chez les filles, virevoltaient avec la légère brise qui persistait. Le printemps était synonyme de beaucoup de bonheur. Et pourtant, tout ce que je voyais depuis quelques temps, c’était les nombreuses chattes à la rue avec leurs chatons tout juste nés, malades et à peine forts pour supporter la vie dehors. Ma mission aujourd’hui, étaient de stériliser et de faire avorter quelques chattes qu’une association allait m’amener d’une minute à l’autre. Après plusieurs heures passées sur la table d’opération, ma mission du jour fût enfin finie. J’avais vu 5 chattes et maintenant que ma journée de travail était finie, je comptais bien profiter de ce beau soleil, qui me faisait tant envie depuis ce matin.

En moins de temps qu’il ne fallait pour le dire, j’étais montée prendre ma douche et je m’étais habillée d’une petite robe rose poudrée, un peu moulante. Mes cheveux, je décida de les laisser détachés, cachant mes épaules. Je maquilla très légèrement mes yeux d’un petit trait d’eyeliner et de mascara et je me rendis dans mon dressing afin d’aller y chercher mes escarpins louboutin blancs. Une pure merveille ! Au premier regard, j’en étais tombée amoureuse !

Enfin prête, je pris la route pour me rendre au Zilker Parc. A cette heure de l’après-midi, il allait surement y avoir beaucoup monde. Cela fut confirmer quand je mis un temps infini à me garer. Maintenant que c’était fait, j’étais enfin prête à me balader. C’était agréable. Les oiseaux chantaient, les enfants s’amusaient et … Et … Un attroupement ? Les filles semblaient subjuguées par ce qu’elles regardaient. Etrange. Il n’y avait pourtant aucune affichette annonçant un évènement ou un spectacle au parc aujourd’hui pourtant ? Doucement, je m’approcha et je fus surprise de voir un jeune homme complètement à … Oilp ! La situation aurait pu continuer d’être amusante si ce dernier en tentant de remonter son short, ne serait pas tombé et ne se serait pas cogné la tête. Personne semblait s’inquiéter de son sors. C’est donc dans un élan d’altruisme que je m’avança pour aller voir si l’individu un peu exhibitionniste sur les bords, se sentait bien.

Cependant, tout en m’approchant de lui, je m’étonna de voir que son identité ne m’était pas inconnue. Leevi … Cela faisait tellement de temps … Comment cela se pouvait-il ? En tout cas, c’était le moment d’avoir une petite explication avec lui ! Aucun message … AUCUN MESSAGE depuis mon départ ! Quel goujat ! Je m’abaissa et je rabattis le morceau de serviette sur ses parties afin d’arrêter l’humiliation publique dont il était victime.  Une bouteille d’eau étant à proximité, je l’ouvris et lui versa sur le visage afin de le faire revenir sur terre.

« On peut dire que tu métrises beaucoup mieux l’art d’attirer les regards de ces charmantes demoiselles que d’envoyer un texto ! »

⇜ code by bat'phanie ⇝


Dans la vie, le prince charmant se tire toujours avec la mauvaise princesse
N'oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l'oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t'en repentiras comme d'une faiblesse. Fais t-en une armure et nul ne pourra l'utiliser pour te blesser ...♛ by endlesslove.
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 391
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Cheeckeyfire
Mes rps : Avalon ¥ Melyna ¥ Jayden ¥ Ivan ¥ Ceyleste ¥ Nell#2 ¥ Camping ¥ Rachel ¥ Matteo



Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: F**king Perfect [Ceyvy], le Ven 13 Avr - 12:15


Fucking Perfect
Ceyleste x Leevi

Rarement je ne m’étais senti aussi gauche et si mal à l’aise. Il est vrai que j’aime me faire remarquer mais là, d’une part ce n’était pas prévu et d’autre part j’étais à poil, assommé dans un parc plein d’enfants. Je ne voulais pas être accusé d’attenta à la pudeur. Sans doute que j’étais en train de vivre le moment le plus gênant de toute ma vie. Dans un sens, c’est mieux pour moi d’être assommé, j’avais des circonstances atténuantes ! Je n’étais qu’une victime dans tout ça. Et ne rien voir et ne rien entendre me convenait très bien, j’allais me réveiller à l’hôpital, une belle infirmière penchée sur moi pour vérifier ma tension, j’ouvrirais les yeux PAF coup de foudre. Mais l’espoir fait vivre.

Je sursaute au contact de l’eau glacée. Les bruits environnants me parviennent : des cris d’indignation et d’admiration se mélangent. Je passe ma main sur l’arrière de la tête, j’ai une jolie bosse : bordel, y’a pas une semaine qui passe sans que je ne me fasse mal ou qu’il m’arrive des trucs chelou ! Je cligne des yeux et la belle infirmière se transforme en mon pire cauchemar : Ceyleste.

« C’est marrant que tu dises ça, alors que toi t’es partie sans rien dire. Me laissant juste un bout de papier griffonné pour essuyer mes larmes. » je dramatise un peu. Son petit mot ne m’avait fait ni chaud ni froid. Non, c’est faux. J’avais été terriblement déçu de son comportement, nous étions amis puis nous avions passé la barrière de l’amitié. Oui madame, parce que moi, on ne me friendzone pas ! Mon ego avait pris un sacré coup lorsque j’ai compris qu’elle ne reviendrais pas même si son petit mot m’invitais à la rejoindre : «[i] Leevi, je suis partie, rejoints moi dès que tu peux. Ceyleste ». [i]C’est tout ce que j’avais retenu de son mot, et je l’avais fait brûler dans le feu. Oubliant par la même occasion notre histoire naissante. Même si j’aurais aimé l’étrangler ce jour là, je n’étais pas triste. Elle avait décidé de faire sa vie, c’est comme ça. Déçu et frustré, j’avais continué à m’occuper des chevreaux de Granny, seul.

« Allais pousse toi. » dis-je en tenant fermement Le Drap sur mon intimité. « Mesdames, désolé mais le spectacle est terminé! » sourire colgate. Je m’abaisse et parviens à enfiler mon maillot de bain, enfin je suis présentable. C’est fou comme j’ai mal au crâne et avec elle dans les parages ça n’allait pas s’améliorer. « Tu vas me regarder longtemps comme ça plantée comme un ficus ou tu vas reprendre ta route ? » J’suis insolent, j’ai pas vraiment changé. Si elle pensait que j’allais l’accueillir à bras ouverts elle se fourrait le doigt dans l’œil.
code by bat'phanie

 
Ceyleste T. Anastasis
avatar
Inscrit le : 11/04/2018
Messages : 30
Avatar : Emma Watson
Date de naissance : 28/03/1990
Mes rps :

~ Mes partenaires de rp's ~

Leevi







Bloc notes : /

Afficher


Re: F**king Perfect [Ceyvy], le Ven 13 Avr - 14:17


F**king Perfect
Ceyleste & Leevi
On dit toujours que la gentillesse nous perdra. Encore une fois, la situation en était un bon exemple. Si j’avais su ce qui allait se passer, je l’aurai laissé dans sa m**de. Après tout, je ne lui devais rien ? La seule chose qui m’avait plu, c’était de lui avoir balancé de l’eau en pleine figure. Je l’avais toujours vu faire dans les films. Mouillé et allongé comme il l’était, on aurait dit un baleinot échoué sur la plage.  Cela m’amusait finalement. J’aurai du prendre une photo et la mettre sur facebook ! C’est con que je n’y ai pas pensé plutôt ! Après, j’imagine que quelqu’un dans l’assemblée, avait surement dû y penser à ma place.

Alors que Leevi commençait ce qui ressemblait à un mélo-drame, mes yeux se levèrent vers le ciel, traduisant mon exaspération.

« Au lieu de te « victimiser » comme une petite pucelle qu’on vient de prendre sur le fait de sa bêtise, tu ferais bien de me remercier ! »

Je n’attendais pas vraiment de remerciement de sa part, mais ça ne me coûtait rien de lui faire remarquer que sans mon intervention, il serait toujours à oilp devant une foule tantôt indignée, tantôt excitée par la vision de ses bijoux de famille, qui pour ma part, ne m’impressionnait pas du tout car j’avais vu beaucoup mieux – Knacki powaaaaa- .

Alors qu’il venait de me pousser, passant devant moi avant sa petite service, je lui attrapa une fesse et lui pinça fermement, surement dans le but de lui faire regretter son geste.

« Je ne suis pas l’une de tes poulettes de bas-étage alors tu me parles autrement ! »

S’excusant devant l’assemblée, je croisa mes bras et le reluqua de haut en bas. Il n’avait pas vraiment changé depuis notre dernière rencontre. Toujours aussi beau et surtout, toujours aussi insolent. Le problème, c’est que ses petites manières de gamin mal-élevé, ne m’impressionnait pas du tout. Leevi avait toujours eu ce petit côté mauvais garçon qui, il fallait l’avouer, m’avait beaucoup plu à une période de ma tendre et insouciante jeunesse. Cependant, les bad-boys des séries vampiriques  ultra-sexy dont tout le monde, ne duraient qu’un temps. C’était des éphémérides qui un jour où l’autre, finiront comme l’oncle Joddy, des cernes pleins les yeux, les bijoux qui pendent comme un vieux limaçon et les pectoraux qui pendent comme des gants de toilette.

« A vrai dire, le ficus est partagée entre l’envie de regarder les gens se moquer de ta tronche de c*l et l’envie de te tyranniser quelques instants, juste pour son plaisir ! », lui répondis-je faussement indignée.

Je n'avais pas vraiment l'habitude de parler de cette façon mais avec Leevi, c'était un langage à développer si on ne voulait pas se faire marcher dessus à longueur de temps ! Et puis, quand on a une petit pois à la place du cerveau ... Il fallait s'attendre à ce que le niveau ne vole pas très haut  

" D'ailleurs, qu'est-ce que tu fais à Austin ? Tu ne comptais pas faire carrière chez Granny ? Le chapeau de paysan t'allait bien à l'époque ! "


⇜ code by bat'phanie ⇝


Dans la vie, le prince charmant se tire toujours avec la mauvaise princesse
N'oublies jamais ce que tu es, car le monde ne l'oubliera pas. Puise là ta force, ou tu t'en repentiras comme d'une faiblesse. Fais t-en une armure et nul ne pourra l'utiliser pour te blesser ...♛ by endlesslove.
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 391
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Cheeckeyfire
Mes rps : Avalon ¥ Melyna ¥ Jayden ¥ Ivan ¥ Ceyleste ¥ Nell#2 ¥ Camping ¥ Rachel ¥ Matteo



Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: F**king Perfect [Ceyvy], le Lun 16 Avr - 15:04


Fucking Perfect
Ceyleste x Leevi

Si j’avais su que j’allais la revoir ici, à moitié à poil dans un parc, je ne l’aurais jamais cru. Elle avait fui, elle avait fait sa vie ailleurs et je l’ai longtemps imaginée avec un autre homme au bord de la plage, faisant sa vie en étant heureuse comme jamais. Notre histoire aurait pu durer des années, même toute notre vie mais comme d’habitude, je m’étais fait jeter. L’amour, c’pas pour moi.

« Je dois te remercier ? De quoi au juste ? J’aurais préféré rester assommé. » J’grommelle dans ma barbe. Elle m’énerve. Elle avait ce don de toujours avoir raison et nos deux caractères têtus faisaient parfois des étincelles. « Ça n’avait pas l’air de les déranger » dis-je malicieux en jetant un œil aux dames qui m’avaient ausculté. Je leur fait un signe de la main, charmeur et soulagé que personne n’ai appelle les flics.

« Mes poulettes ont au moins le don de ne pas savoir parler » dis-je en me marrant. Nous lavons notre linge sale en public mais je m’en moque, je n’ai rien à me reprocher. Elle pouvait me faire passer pour le plus sombre des connards, je me fichais éperdument de ce que les gens pouvaient penser de moi. Et ça, elle devait bien le savoir. Nous avons passé beaucoup de temps ensemble à une époque. Notre amitié s’était transformée, elle n’aurait pas pu tenir plus longtemps à mes avances de toute façon.

« Oh oui, fais-moi mal, Ceyleste » dis-je en gémissant. J’aime la provocation et cette fille ne me fait plus aucun effet alors qu’avant, à chaque fois que je l’écouter parler ou que je la voyais au loin s’occuper des chevaux, j’avais envie de la prendre dans mes bras et de la couvrir de baisers. Elle faisait parties de ses rares qui avaient su me charmer. Comme Silver dernièrement et j’en avais marre qu’elles me prennent toutes pour la bonne poire. Fallait que j’oublie les demoiselles et que je me tourne un peu vers les beaux mâles. Quoi que, je n’étais pas sûr que ça soit la meilleure des choses à faire : ils pouvaient être tellement dramaqueen parfois !

« Je vis ici maintenant, je travaille à l’hôpital » révélais-je. Après mon stage, qui a été catastrophique au point de vue sentimental avec mon maître de stage, j’avais, sur les conseils de Granny, traîné dans les Etats-Unis et ses réserves naturelles, c’est à mon retour que j’avais rencontré Ceyleste, elle avait réussi à me faire oublier ce connard pour qui je m’étais amouraché. C’est vrai que je lui devais bien ça. « Je voulais voler de mes propres ailes. J’ai donné cours quelques moi à l’université, mais tu me connais, j’avais charmé trop d’étudiantes » Clin d’œil. Evidemment, c’était un mensonge. Elle n’avait pas à savoir que j’avais pété un câble à cause d’un collègue qui ne m’avait pas donné de nouvelles après une nuit charnelle. Le genre de comportement qui m’avait fait replonger dans mes démons intérieurs. « J’ai plus de chapeau, mais je porte une chemise blanche qui ne dirait pas non si tu l’enlevais » dis-je, espiègle, pour raviver de vieux souvenirs charnels que nous avions partagé parfois dans l’étable, couché sur la paille. "Et toi? Je te manquais que tu es venue te perdre ici ? "

code by bat'phanie

 
[/quote]
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: F**king Perfect [Ceyvy], le

F**king Perfect [Ceyvy]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: South Austin :: Zilker Park-