Partagez| .

Jay & Willow - On the charts, set, go !


Willow Winchester
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 06/12/2017
Messages : 119
Avatar : Candice Accola
Crédits : Foolish Blondie
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Jay & Willow - On the charts, set, go !, le Mer 21 Mar - 15:02

Willow, elle aime les sensations fortes depuis toujours et surtout lorsqu’elle est en plein sur une enquête. Et justement, elle suit depuis quelques jours un mec de la faculté qui lui parait louche. On l’accuse de trafic de drogue, et forcément, elle cherche à en savoir plus. C’est ainsi que la voilà qui se retrouve dans une sorte de Fast & Furious grandeur nature, avec de belles voitures – et des moches aussi – où sont un tas de gens de son âge. On annonce déjà un beau duel à venir et la jeune femme en prend plein les yeux. Même si elle ne s’attendait pas spécialement à assister à ce genre d’événements un jour, la voilà qui s’extasie littéralement. Elle en oublierait presque ce qui l’amène sur les lieux, remettant son enquête au lendemain. Toujours prête pour les folles aventures, Willow. Alors, lorsque le micro annonce qu’ils cherchent des co-pilotes, elle fonce vers l’espèce d’estrade de fortune, afin de participer. « Moi ! » Elle pousse limite une autre fille pour se frayer un passage et être certaine d’être prise. Avec son plus beau sourire, elle sait qu’elle va séduire le mec et hop, en effet, deux minutes plus tard, on lui annonce qu’elle va accompagner les prochains partants. Aussitôt, elle se poste là on lui indique. Elle se félicite de s’être mise en jupe, parce que vu les circonstances et ces autres femmes plus sexy les unes que les autres, ça parait presque indispensable. Elle enlève son gilet et le met autour de sa taille, comme s’il faisait très chaud… Bientôt, il est temps d’entrer dans la voiture. « Bonjourrr. » Dit-elle de sa plus belle voix. « J’espère que t’es prêt à gagner parce que je monte pas dans la voiture d’un looser. » Toujours aussi franche, mais avec son joli minois, ça devrait passer tranquille.
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 218
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Blondie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: fermé
Contacter moi par MP si vous souhaitez être prévenu quand je suis dispo pour RP ^^

Maxence #1Maxence #2LucasAbi #2SamHeather



Bloc notes :

Heureux parrain d'Even


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 35 ans
• BLOC NOTE :


Re: Jay & Willow - On the charts, set, go !, le Mar 27 Mar - 21:10

Willow & Jay
Contrairement à ce qu'on pourrait penser, Jay n'était pas un bourreau de travail, même s'il y passait beaucoup de temps. Le milliardaire en blue-jeans avait peut être des responsabilités, mais il n'en avait pas moins des passes temps. D'un naturel secret, rare étaient les personnes qui connaissaient ses activités détentes. D'ailleurs la majorité d'entre elles, il les pratiquait seul. Ben oui quoi, c'est plutôt un solitaire le blondinet. Quoiqu'il en soit, alors qu'il débutait sa carrière d'avocat, l'un de ses clients lui fit découvrir l'univers de la course de voitures que beaucoup appel « rodéo ». Son client n'avait pas fait appel à ses services pour une affaire en rapport avec cela. Au fil du temps, Jay avait été piqué de curiosité et avait fini par accompagner son client à une course. La première fois, il s'était contenté de regarder, refusant l'invitation de son client à être son « co-pilote ». Quelques semaines plus tard, pourtant, il y était retourné et avait prit place sur le siège passager. Voilà comment notre homme d'affaires avait chopé le virus.

Depuis les quelques semaines qu'il était à Austin, il s'était beaucoup déplacé en taxi ou dans les véhicules de ses collègues. Il n'avait pas vraiment eut l'occasion de conduire sa propre voiture. Depuis quelques jours, ces doigts le démangeaient. Étant toujours en contact avec l'homme qui l'avait initié, le grand blond lui avait demander de lui dégoter une course dans le secteur. Il ne lui fallut pas très longtemps pour obtenir cette information. Voilà comment ce soir-là, il se retrouva parmi la foule d'inconnus. La voiture qu'il utilisait pour ce genre d’événement n'était pas celle qu'il utilisait au quotidien. C'était son pote « Magnéti » qui avait jouer les chauffeurs pour l'amener à temps pour ce soir. Ce dernier était le meilleur ami de Jay et il chouchoutait la voiture de ce dernier, même s'il n'était pas mécano. Mais « Magnéti » restait au paddock si on peut dire.

Jay attendait patiemment son tour pour se rendre sur la ligne de départ. Il n'aimait pas trop cela. Il avait peur que quelqu'un le reconnaisse. Si jamais cela venait à s'apprendre qu'il pratiquait une activité illégale, son entreprise risquait d'en pâtir. Bien qu'aucun signe extérieur ne laissait paraître aucun signe extérieur de richesse, sa tête avait fait à plusieurs reprise la une des journaux. Et ça, il ne pouvait pas en changer. Il s'était pourtant cacher sous une casquette et une paire de lunettes de soleil. Enfin, il se rendit au point de départ en faisant rugir son moteur bien qu'il roulait au pas. Le visage de « Magnéti » qui apparut brusquement à sa fenêtre. Ce dernier lui expliqua que les organisateurs avaient décidé que chaque participant devait être accompagné d'une demoiselle. Cette idée, bien que loin d'être déplaisante, lui fit faire la grimace. Enfin, s'il n'avait pas le choix, il tâcherait de se montrer aussi charmant que d'ordinaire. Surtout, si la demoiselle était mignonne. Alors qu'il continuait à échanger avec son meilleur pote, la portière s'ouvrir brusquement et « bonjour » retenti dans l’habitacle, ce qui eut pour effet de le faire sursauter. Alors que le grand blond tournait son visage vers sa partenaire, cette dernière enchaîna avec une remarque qui pourrait paraître désagréable, mais qui le fit sourire.

« Salut. En général, quand on participe à ce genre de course, ce n'est pas pour perdre. Alors j'espère que la vitesse ne te fait pas peur. »

L'attention de Jay fut détournée par « Magnéti » qui avait un dernier conseil à lui donner quant à une petite modification qu'il avait faite sur la voiture depuis la dernière course. Puis il souhaita bonne chance au pilote et tapa sur le toit de la voiture avant tourner les talons et de s'éloigner. Le jeune homme se cala correctement sur son siège et se concentra afin de ne pas louper son départ.

« Je te demanderais juste de garder le silence jusqu'à ce qu'on est franchi la ligne de départ. Ensuite, tu pourras hurler à plein poumon si tu veux. »

Jay jeta un rapide coup d'œil à la charmante demoiselle qui était assise à ses côtés et lui fit un nouveau sourire avant d'ajouter :

« Oh et attache ta ceinture, tu veux. On ne plaisante pas avec la sécurité, même ici. »
© 2981 12289 0

HJ:
 




Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
Willow Winchester
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 06/12/2017
Messages : 119
Avatar : Candice Accola
Crédits : Foolish Blondie
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Jay & Willow - On the charts, set, go !, le Lun 9 Avr - 11:07

Willow n’aime pas le silence et encore moins quand on lui impose. Elle aurait aimé pouvoir faire la conversation au conducteur pendant toute la durée de la course, mais elle a bien compris qu’il ne vaut mieux pas qu’elle ouvre la bouche. Elle émet alors une moue résignée avant d’être vite rattrapée par les sensations de la course, sensations incroyables dont elle savoure chaque instant. Sa bonne humeur revient alors bien vite, et elle oublie les consignes si fermes énoncées au début de la course. Elle s’accroche, saute sur son siège lorsque la route l’impose, ce qui ne manque pas de lui faire un peu mal aux fesses évidemment. Un large sourire et des yeux pétillants sont visibles sur son visage. Willow est aux anges. Elle jubile dès que la voiture dépasse des concurrents. Elle frémit au rythme du moteur. Le stress la gagne alors que la ligne d’arrivée fait front. Ils ne seront pas premiers et à vrai dire, elle ignore combien de voitures sont arrivées devant eux. Elle n’a pas fait le compte. Peut-être que la conducteur davantage… Mais elle n’est aucunement déçue pour autant !

« WOWWWWWWWWWWWWW ! » Crie-t-elle lorsqu’ils dépassent enfin la ligne d’arrivée, n’ayant qu’une envie : recommencer. La meilleure sensation de sa vie depuis bien longtemps, c’est le moins qu’on puisse dire. « C’était génial ! Comment tu les as tous dégommés ! » Ses yeux brillent alors qu’ils admirent l’homme à ses côtés. Elle se rend compte qu’elle ne sait rien de lui, malgré qu’elle ait partagé ce moment avec. « On est digne de tourner dans fast and furious, c’est moi qui te le dit ! » Elle ne veut pas défaire sa ceinture et n’effectue donc pas ce geste, au cas où il y ait une chance que l’expérience se poursuive. « Tu dois pas faire un autre round ce soir par hasard ? »
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 218
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Blondie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: fermé
Contacter moi par MP si vous souhaitez être prévenu quand je suis dispo pour RP ^^

Maxence #1Maxence #2LucasAbi #2SamHeather



Bloc notes :

Heureux parrain d'Even


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 35 ans
• BLOC NOTE :


Re: Jay & Willow - On the charts, set, go !, le Mer 11 Avr - 16:34

Willow & Jay


Jay n'était pas habitué à avoir un co-pilote lorsqu'il faisait une course. Quand cela lui arrivait, ce qui était rare, c'était son meilleur ami qui prenait la place. Sans dire qu'il prenait cela au sérieux, il avait besoin d'un minimum de concentration. Il avait déjà été témoin d'accident grave durant ce genre de courses et il ne voulait pas que cela lui arrive. Il avait donc imposé le silence à la jeune femme qui se trouvait sur le siège passager. Cela n'était pas pour être méchant, mais il avait comme l'impression qu'elle était du genre bavarde. Le grand blond ne cherchait pas forcément la victoire à tout prix. Surtout sur un terrain qu'il ne connaît pas. Même s'il pratique ce genre de chose depuis quelques années déjà, et qu'il a plutôt bonne réputation à New-York, il ne sait pas de quoi son capable les concurrents texans. Il arrive cependant à se classer dans les cinq premiers. C'est un bon début et il prouve qu'il est un adversaire sérieux malgré tout. Mitigé quant aux résultats, il en avait presque oublié qu'il y avait quelqu'un avec lui dans la voiture. Il en fut presque surpris lorsqu'elle se manifesta par une réaction plus que jubilatoire. Alors qu'il arrête la voiture à l'emplacement qu'il avait avant le départ, le grand blond sort de sa voiture pour retrouver « Magnéti ». Il a quelques instructions à lui donner concernant les modifications faites à la voiture et qui nécessite un réglage.

Avant de descendre, Jay se tourna vers la jeune femme et la regarda avec une expression fermé.

« C'est ta première expérience hein ? Alors un conseil, rentre chez toi. Tu n'a rien à faire ici. Monter dans la voiture d'un inconnu comme tu l'as fait, c'est dangereux. Nos bagnoles sont comme nos bébés, on demande la permission avant d'y toucher. Tu as de la chance d'être tombé sur moi ce soir. »

Il sortit ensuite du véhicule et avant de fermer la portière, il se pencha de nouveau à l'intérieur et ajouta sur le même ton :

« Si tu aimes la vitesse et que tu tiens à ta vie, trouve toi un pilote sur circuit ou un mec qui possède une voiture de sport et qui t’emmènera faire des balades sur des routes de campagne. Et descend maintenant. »

Le grand blond avait délibérément éviter de répondre à la question de la jeune femme concernant sa participation à un prochain round. Cela allait dépendre de son meilleur ami et s'il allait avoir le temps d'effectuer encore quelques réglages. Le grand blond claqua la portière de sa voiture et se dirigea vers l'avant pour rejoindre son mécano. La tête sous le capot, il lui transmit ses impressions de conduite afin qu'il peaufine tout cela au millimètre près. Il en oubliait déjà la jeune femme qu'il venait d'envoyer sur les roses. Cela n'était pas vraiment dans ses habitudes, mais il jugeait que c'était pour son bien.

© 2981 12289 0




Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
Willow Winchester
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 06/12/2017
Messages : 119
Avatar : Candice Accola
Crédits : Foolish Blondie
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Jay & Willow - On the charts, set, go !, le Jeu 19 Avr - 18:58

Willow était aux anges, jusqu’à ce que le conducteur vienne tout gâcher, lui parlant froidement. Et ça, ça ne plait pas à notre brune électrique bien évidemment. Pendant quelques secondes, elle reste stoïque, comme si elle venait de tomber sur le cul. Elle ne comprend vraiment pas pourquoi l’homme réagit de la sorte, sachant que ça doit être une habitude pour eux d’avoir une passagère, aux vues des inscriptions qui ont été lancées avant le tour. Elle avait juste envie de s’amuser et de passer un bon moment, ce qui semblait être le cas jusqu’à ce que ce gros bourru d’homme gâche tout. Puis, avant même qu’elle ait eu le temps de répondre quoi que ce soit, il est déjà parti pour rejoindre le mec à qui il parlait en début de course. La jeune femme ne se démonte pas pour autant. Elle veut comprendre quelle bête l’a piqué parce que clairement, elle ne méritait pas de telles remarques, elle qui a été sympa du début à la fin de cette épreuve. Certes, elle avait mentionné sur un ton peut-être un peu ferme qu’elle espérait qu’ils gagnent mais au final, ça n’avait pour unique but que de plaisanter. L’étudiante attend donc que le conducteur ait fini de discuter avec son ami, et c’est les bras croisés qu’elle le choppe dès qu’elle le peut.

« J’peux savoir ce que je t’ai fait pour que tu me parles comme ça ? C’est pas parce que t’as pas fini premier que faut te croire tout permis et être ronchon comme ça ! »

Elle le fusille du regard et ne compte pas s’arrêter là. Bah non, ça serait trop beau. Quand on met Willow en colère, il faut savoir en assumer les conséquences.

« J’te signale quand même que si j’ai participé, c’est parce qu’ils ont lancé des inscriptions. Je ne me suis pas imposée et j’ai pas non plus joué ma harceleuse pour trouver cette ‘place’. J’me la suis même fermée comme tu me l’as demandé donc dis moi, qu’est-ce que j’ai fait pour mériter un tel mépris ?! »

Elle est agressive dans ses paroles, dans le même esprit que lui l’a été, mais au fond, c’est surtout dû à une certaine incompréhension de sa part. Elle a bien l’habitude de se mettre dans de sacrées situations parce que dans le cadre de ses enquêtes, elle n’a pas toujours à faire à des personnes ‘sympathiques’ disons. Les caïds, elle en a l’habitude donc, et ce n’est pas cet homme qui l’impressionne du coup.
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 218
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Blondie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: fermé
Contacter moi par MP si vous souhaitez être prévenu quand je suis dispo pour RP ^^

Maxence #1Maxence #2LucasAbi #2SamHeather



Bloc notes :

Heureux parrain d'Even


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 35 ans
• BLOC NOTE :


Re: Jay & Willow - On the charts, set, go !, le Ven 20 Avr - 14:05

Willow & Jay


Jay n'était pas le genre de mec à chercher absolument la victoire et à piquer une crise quand il perdait. La vérité était qu'il courrait pour le plaisir et sortir de son train-train habituel. Et puis il devait s'adapter au style texan. Et à en croire ce qu'il venait de vivre sur cette première course, il n'avait pas du tout le même style de conduite qu'à New-York. Mais il s'en moquait pas mal. Ce qu'il aimait, c'était la vitesse, les sensations intenses ressenti lors des quelques mètres d'un ride. L'adrénaline qui montait en flèche quand il démarrait avant de redescendre tout aussi vite à finish. Ouais, c'était ca son kiff.

Après avoir mis les points sur les « i » à la jeune femme qui avait été sa passagère, le grand blond était aller rejoindre son meilleur pote et il lui fit un contre rendu de sa course et de ce qu'il fallait modifier. « Magnéti » devait attendre que le moteur refroidisse pour agir, mais cela ne l'empêcha pas de mettre le nez dans l'électronique de la voiture. Après avoir donné, un tape amicale sur l'épaule de celui qui s'était improviser mécano depuis quelques années déjà, Jay alla leur chercher des bières. Enfin, c'était l'idée car à peine s'était-il éloigné de quelques pas que la jeune femme revenait vers lui. Cette dernière lui était déjà complètement sortie de l'esprit et il la regarda en haussant un sourcil. Le jeune homme jeta un œil à « Magnéti » qui lui fit un signe voulant dire « j'y peux rien mon pote. », avant de reporter son attention à la demoiselle.

Jay écoutait sans broncher les déblatérions de son interlocutrice qui apparemment n'avait rien comprit. Il se contentait de lever les yeux au ciel une ou deux fois, histoire de dire, mais la vérité était qu'il n'en avait rien à faire de ses états d'âme. Il n'était pas là pour jour à la baby-sitter. Lorsqu'elle eut terminé, il s'approcha d'elle afin de la dominer de toute sa hauteur et baisa le regard vers elle, les bras croisé.

« Je me fous complètement de la façon dont tu as obtenu le droit de monter dans une bagnole pour cette course. Dans ce milieu, il y a des règles à respecter. Peu importe ce que décident les organisateurs, c'est le pilote qui choisit qui monte ou pas au final. »

Décidément, cette gamine était à côté de la plaque. Pourtant, Jay n'en avait pas fini avec elle. Il voulait qu'elle comprenne enfin qu'elle mettait sa vie en danger en agissant comme elle l'a fait avec lui. Il allait donc devoir être plus clair avec elle. Il se pencha vers elle ajouta au creux de son oreille :

« Un autre que moi aurait pu te tabasser à mort ou pire encore pour être monté ainsi dans sa voiture. Mais tente ta chance avec un autre si tu ne me crois pas. J'en ai rien à cirer de ce qui peut arriver. Je t'ai prévenu, j'ai fait plus que ma part. À toi de décider maintenant. »

Le ton du jeune homme n'était calme et posé. Il expliquait à son interlocutrice la simple réalité des faits. Aucunes menaces à voir dans son discours. Enfin, peut-être que les choses étaient différentes au Texas. Mais son expérience dans le milieu New-yorkais lui laissait à penser que non. Lorsqu'il eut fini sa tirade, le grand blond contourna la jeune femme pour reprendre son chemin. Contrairement à ce qu'il venait de lui déclarer, il n'en avait pas totalement rien à foutre, sinon il n'aurait rien dit. C'était justement parce qu'il s'inquiétait pour elle qu'il agissait ainsi, même si sa façon de faire ne lui ressemblait pas vraiment.

© 2981 12289 0




Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
Willow Winchester
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 06/12/2017
Messages : 119
Avatar : Candice Accola
Crédits : Foolish Blondie
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Jay & Willow - On the charts, set, go !, le Mar 1 Mai - 9:39

Willow n’aime décidément pas qu’on lui dicte ses actions à entreprendre et ce qu’elle comprend au final, c’est que l’homme n’avait pas spécialement voulu être méchant avec elle. C’est juste un homme qui a déjà peur pour lui-même et qui croit que les femmes sont bien plus faibles que la gente masculine, ne sachant pas se défendre, qu’on tape plus facilement les femmes que les hommes, etc. L’étudiante le laisse parler, tout en haussant les sourcils. Elle ne sait pas vraiment quelle atitude adopter suite à cela. Ce serait tellement plus simple de le laisser filer, de continuer sa soirée comme si de rien n’était, sauf que ce n’est pas dans la caractère bien trempé de notre demoiselle d’agir ainsi. Non, elle ne laisse jamais tomber. Elle a besoin d’aller au bout des choses et de montrer qu’elle n’est pas une demoiselle fragile. Après tout, elle a déjà été dans pire situation qu’ici, même si ça ne se lit ni sur son visage, ni sur son corps. C’est son arme fatale au final : cet air d’innocence et d’ange qui émane de son physique. L’homme s’éloigne de nouveau avant que Willow ait eu le temps de répliquer quoi que ce soit et voilà notre détective qui se met à rire bruyamment et de bon cœur qui plus est, de quoi attirer de nouveau l’attention du blond en théorie.

« C’est mignon, cette manière de penser que je suis une petite chose fragile. Si tu savais un quart des informations me concernant, crois-moi que tu saurais que je n’ai pas besoin de ce beau discours. »

Elle s’approche de lui, (ou le suit, suivant l’action que tu préféreras ^^) et ne compte pas le lâcher comme ça. Il devrait être fier d’avoir eu Willow Wichester dans sa voiture et ça ne devrait clairement pas être l’inverse.

« Je ne suis pas sure que tu sois un réel habitué des courses d’ici… »

Elle lance ça comme un affront, parce qu’elle sent que quelque chose cloche chez cet homme, qu’il n’est pas spécialement ce qu’il laisse paraitre. Après tout, qu’est-ce qu’un mec qui se prétend aussi bien intentionné fout ici ? Mais après tout, elle non plus n’est pas une habituée de ces courses nocturnes. Néanmoins, elle a assez fait de recherches sur le milieu, et surtout elle connait trop bien la ville pour avoir peur de quoi que ce soit. Enfin, elle sait quand même que c’est dangereux mais elle sait se défendre, Willow, avec son taser et ses années d’arts martiaux et de cours d’auto-défense. C’était la base de son entrainement pour devenir détective après tout, étant donné que son père aurait refusé qu’elle suive les traces du paternel sans cela.

« Ni que tu connaisses tes concurrents… Pourtant, je peux te dire que j’en ai des infos sur eux pour ma part… »

Son regard se plisse. Elle regarde autour d’elle. Il y a celui qu’on surnomme Dixie Dark, un homme de main du cartel de la ville, un homme qui fait peur au premier regard mais qui bizarrement est un véritable papa poule qui se transforme en petit toutou auprès de sa femme dès qu’il rentre à la maison. Il y a aussi Pants, dont le surnom a été raccourci pour faire plus viril mais qui est quand même resté. A l’origine de ce surnom, un trou dans le pantalon lorsque l’adulte était encore enfant, et forcément quelques problèmes intestinaux. Gonflé à la musculation, le vendeur de drogue n’a plus rien à voir avec l’enfant chétif qu’il était pourtant, et fait plutôt peur de visuel. Néanmoins, il a un petit faible pour les filles et passe son temps à se taper tout ce qui bouge. Avec toutes ces infos, Willow est persuadée qu’elle pourrait se sortir de toutes les situations.

« Alors maintenant, tire-toi si tu veux, mais va pas me dire ce que je dois faire, même si c’est soi-disant par pure bonté d’âme. D'ailleurs, fais gaffe à ton beau petit cul plus qu'au mien, parce que je ne sais pas d'où tu viens mais au texas, on tabasse plus facilement les hommes que les femmes... »
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 218
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Blondie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: fermé
Contacter moi par MP si vous souhaitez être prévenu quand je suis dispo pour RP ^^

Maxence #1Maxence #2LucasAbi #2SamHeather



Bloc notes :

Heureux parrain d'Even


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 35 ans
• BLOC NOTE :


Re: Jay & Willow - On the charts, set, go !, le Mar 1 Mai - 20:51

Willow & Jay


Décidément, cette soirée qui devait être centrée sur le plaisir et la détente tournait en nœud de boudin. Cette fille avait vraiment mauvais caractère et Jay commençait à se demander pourquoi il se prenait la tête à vouloir la mettre en garde et dans un sens la protéger. Alors qu'il pensait en avoir fini avec elle, voilà qu'elle se mettait à le suivre. Merde quoi ! Il voulait juste boire une bière tranquille avec son meilleur pote et parler mécanique et voilà qu'il se retrouvait avec une petite teigne collé aux basques. Pourtant, il devait bien avouer qu'elle avait un sacré sens de l'observation, car elle avait deviné qu'il n'était pas un habitué du cercle de course texan. Tant pis pour la bière, cela allait attendre. Le grand blond se retourna brusquement et attrapa la jeune femme par le bras pour l'entraîner dans un coin plus calme. Il était bien décider à lui mettre les points sur les « i » et les barres sur les « t » comme on dit.

« Écoute moi bien toi. Je ne suis pas un habitué des courses texanes, c'est vrai. Mais contrairement à ce que tu crois, je ne suis pas un débutant et je ne serais pas là si je ne connaissais pas mes concurrents. Et soit bien sur d'une chose, se sont des petits bras à côtés de ceux qui évoluent dans le milieu new-yorkais. Et si je suis là ce soir, c'est parce qu'ils ont bien voulu de moi. Contrairement à toi, je sais où je mets les pieds et ce que je risque si je ne respecte pas les règles de bases. »

Le grand blond savait parfaitement où il mettait les pieds quand il se présentait à ce genre d’événement. D'ailleurs, il n'aurait certainement pas été invité à y participer sans l'intervention de son contact, l'homme qui l'avait initié il y a des années de cela à cette pratique de la conduite peu orthodoxe. Ce gars était connu dans tout le pays, et même à l'international. Tous les participants à ce genre de course prononçaient son nom avec respect. Et naturellement, il avait fait jouer sa pseudo-célébrité pour rencarder notre homme d'affaires. Celui qui lui avait tout apprit n'était pas un homme recommandable d'accord, mais entre lui et le grand blond, il y avait une sorte de lien mentor/élève qui s'était établi. Tout rider savait donc qui était Jay et ce qu'il risquait en s'en prenant directement à lui. Dans cet univers des courses illicites, c'était un peu la loi plus fort et pour le moment à travers le pays, c'était son mentor qui tenait les rennes.

« Tes infos, tu peux te les garder, car j'en ai sûrement autant, si ce n'est plus que toi sur chaque mec ici présent ce soir. Alors eux et moi, on ne se connaît pas encore personnellement, mais chacun d'entre eux connaît mon nom. Tandis, que toi, tu es qui pour eux ? »

Jay n'était pas du genre à sortir de ses gonds, mais il devait bien avouer que la moutarde lui montait sérieusement au nez. Il n'était pas énervé au point de crier non. C'était encore pire ! Il était calme et froid, mais il parlait néanmoins sèchement à son interlocutrice.

« Et ce n'est pas parce que tu es une femme que tu risques moins de te faire cogner si tu ne les respectes pas. Ici, on est tous loger à la même enseigne. Mais si tu te crois si maligne pour n'en faire qu'à ta tête, je t'en prie, amuse toi a aller titiller tous ces sales types comme tu es en train de le faire avec moi. Je verrai bien si tu t'en sors sans une égratignure. Continue à faire ta tête de mule et à jouer les grosses dures, je m'en lave les miens si tu restes sur le bitume parce que tu auras voulu jouer avec plus fort que toi. Personnellement, je n'ai rien à craindre pour mon beau p'tit cul comme tu dis. »

Jay avait parlé sans lâcher la jeune femme, son regard plonger dans le sien. Clairement, il ne plaisantait pas. Sa mâchoire était serrée, pour un peu, il grincerait des dents. Il n'avait pas été dans cet état depuis des lustres... Certes, il s'y était mal prit avec cette demoiselle, mais il voulait juste lui apprendre quelques règles, faire pour elle ce que son mentor avait fait pour lui. Mais c'était plutôt foutu. Bien qu'il considérait en avoir fini avec elle, il ne bougea pas, préférant attendre de savoir si c'était aussi le cas de cette petite tête de mule. Certes, il s'y était mal pris avec cette demoiselle, mais il voulait juste lui apprendre quelques règles, faire pour elle ce que son mentor avait fait pour lui.
© 2981 12289 0




Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
Willow Winchester
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 06/12/2017
Messages : 119
Avatar : Candice Accola
Crédits : Foolish Blondie
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Jay & Willow - On the charts, set, go !, le Jeu 10 Mai - 19:28

Voilà que les choses tournaient bizarrement. L’homme se montre de plus en plus agressif, même si son timbre de voix n’augmente pas. Il est sec, froid et surtout il fait mal au bras de Willow qu’il ne lâche pas, bien qu’il n’en ait peut-être pas conscience. L’étudiante fronce des sourcils. Elle est énervée qu’on la prenne pour une gamine et qu’on lui parle ainsi. Elle est aussi énervée qu’il s’en prenne à elle, alors qu’ils étaient juste censés passer un bon moment à la base. Comment est-ce qu’ils en étaient arrivés dans un coin sombre retiré, à se rendre des comptes alors que c’est la première fois qu’ils se voient ? Elle ne sort pas un mot durant tout le sermon du blond. Que lui répondre de toute façon ? Ca ne servirait à rien, si ce n’est à perdre son temps… Et elle pourrait se montrer conne et sournoise mais franchement, la vengeance n’est pas un plat que savoure régulièrement la blondinette. Non, elle est plutôt peace and love la plupart du temps, pas forcément rancunière. Par contre, mettre les pieds pile poil où il ne faut pas, ça c’est une de ses habitudes.

« C’est bon, t’as fini ? Tu vas me lâcher maintenant sinon je hurle ! »

Et ce n’est pas une menace en l’air évidemment. Certes, peut-être que personne ne viendra à son secours, ou même qu’on ne l’entendra pas étant donné le vacarme environnant, mais c’est la seule solution qu’elle a en tête. Elle pourrait aussi se défendre, mais elle ne préfère pas montrer ce dont elle est capable pour l’instant, mais uniquement en cas d’extrême urgence. Elle ajouterait bien quand même que lui péter le bras est aussi une option mais pour animer la colère, rien de mieux.

« Franchement, les dialogues de sourds, ça sert à rien ! Donc le mieux c’est qu’on reprenne chacun nos chemins respectifs et qu’on ne s’adresse plus jamais la parole. J’imagine que t’es d’accord avec ça ? A moins que là aussi tu penses que mon cerveau ne peut sortir que des inepties ? »

Elle se débat légèrement pour qu’il la lâche enfin. Ses yeux sont rouges de colère. Elle n’aime vraiment pas ce qui est en train de se passer, elle qui incarne joie et bonne humeur en temps normal.
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 218
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Blondie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: fermé
Contacter moi par MP si vous souhaitez être prévenu quand je suis dispo pour RP ^^

Maxence #1Maxence #2LucasAbi #2SamHeather



Bloc notes :

Heureux parrain d'Even


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 35 ans
• BLOC NOTE :


Re: Jay & Willow - On the charts, set, go !, le Ven 18 Mai - 21:36

Willow & Jay


Comment en était-il arrivé là ? Ce n'était vraiment pas dans ces habitudes de se comporter de cette manière. Est ce que c'était dû à l'environnement dans lequel il se trouvait ? Laissait-il ressortir son « mauvais côté » parce qu'il savait que personne ne lui reprocherait ? En dehors de son meilleur ami peut-être... Mais il n'était pas avec eux en ce moment pour faire comprendre à Jay qu'il ne se comportait pas correctement. Clairement, il n'avait pas choisi la bonne méthode pour faire comprendre à cette demoiselle qu'elle risquait bien plus qu'elle n'avait l'air de le croire. Et dire qu'à la base, il voulait juste agir pour son bien... Lui faire savoir qu'elle avait pris un gros risque en montant ainsi dans sa bagnole. Mais elle avait l'air tellement têtue et bornée. Elle refusait d'entendre ce qu'il lui disait. Elle avait l'air de se croire plus forte qu'elle ne l'était. Et allez savoir pourquoi cela énervait le grand blond bien plus qu'autre chose.

Ce fut seulement lorsque son interlocutrice le menaça de hurler s'il ne la lâchait pas que Jay réalisa qu'il lui tenait le bras. Il la relâcha alors et haussa les épaules avant de s'éloigner en la laissant planter là.

« Comme tu voudras. »

Il avait fait tout ce qu'il avait pu pour lui expliquer la situation, lui faire comprendre le mode de fonctionnement de ce milieu. Mais puisqu'elle pensait qu'il s'agissait d'un dialogue de sourds, le grand blond ne pouvait qu'être d'accord et il s'exécutait sur-le-champs en lui tournant le dos sans dire un mot de plus. Il reprit son chemin pour aller chercher ses bières. Il eut à peine le temps de parcourir quelques mètres qu'un type l'aborda et fit un signe en direction de la jeune femme, lui demandant s'il y avait un souci. Jay lui répondit que tout allait bien. Malgré tout ce qu'il venait de se passer, il ne put s'empêcher de regarder la jeune femme par-dessus son épaule quelques secondes avant de rejoindre sa voiture et son meilleur ami. Jay s'appuya sur sa voiture et commença à siroter sa bière avant de pousser un profond soupire, se demandant pourquoi il se prenait autant la tête à vouloir prendre soin des autres et surtout de ceux qui ne voulait pas de son aide. « Magnéti » se posa à ses côtés et les deux amis se mirent à discuter mécanique. Pourtant le regard du grand blond ne pouvait s'empêcher de parcourir la foule, cherchant cette fille pour s'assurer qu'elle ne ferait pas une nouvelle connerie.

© 2981 12289 0

HJ a écrit:
Je pense qu'on fini le RP là non? Sauf si tu as un rebondissement à proposer.




Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Jay & Willow - On the charts, set, go !, le

Jay & Willow - On the charts, set, go !

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-