Partagez| .

Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail


Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 101
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Angie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponible

AbiEmmettWillowVaughn
MikaelaMaxenceThomasCollectif - Andria & Charlie



Bloc notes :

"Une pomme par jour éloigne le médecin... si on vise bien"
Winston Churchill


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 30 ans
• BLOC NOTE :


Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Mar 20 Mar - 0:47

Abigail & Jay
Depuis qu'il était arrivé à Austin, Jay avait un emploi du temps surchargé. Il n'avait pas une seule minute pour lui. Il n'arrêtait pas de courir à travers le Texas pour prospecter. Trouver le terrain qui accueillerait sa nouvelle usine et ainsi ouvrir sa nouvelle filiale était la raison de sa présence en ce coin du pays. Cela lui demandait énormément de travail, sans oublier les autres tâches quotidiennes inhérentes à son poste de Président Directeur Général de « Pierce Industries. ». On ne pouvait pas réellement dire qu'il avait pris le temps de visiter le Texas et encore moins la ville d'Austin où il s'était installé.

Ce soir-là, pourtant, Jay avait espéré avoir enfin une soirée de libre et de repos. Malheureusement, il avait oublié qu'il devait se rendre à un gala de charité. Il ignorait pour qu'elle association, il allait faire un don. Non pas que cela ne l'intéressait pas, mais il en avait un peu marre de ses gens qui faisaient semblant d'agir et ne se montrait généreux que lors de ces soirées. Pour le grand blond, ce n'était pas la même histoire. C'était un homme naturellement généreux et altruiste qui agissait au quotidien pour les autres. Ou tout du moins à chaque fois que cela lui était possible.

Enfin bref, il était là, au milieu de la haute société austinienne, coincé dans un smoking. Il ne se sentait pas franchement à sa place parmi tous ces riches texans qui se montraient hypocrites envers lui. Depuis qu'il avait repris les rennes de « Pierce Industries, il se rendait bien compte que derrière les sourires se cachaient le mensonge. Combien parmi ces gens attendaient qu'il se casse la figure, prêt à récupérer la société familiale. Mais le jeune homme tenait bon. Il avait été avocat pénal et donc côtoyer des criminels. Ces hommes d'affaires affamés d'argent et de pouvoir ne lui faisait pas peur plus que cela.

Une fois le speech de l'organisateur de la soirée passé, Jay avait attraper une coupe de champagne et était sortie sur la terrasse de la salle de réception. L'homme d'affaires qu'il était devenu ne se rendit pas compte qu'il n'était pas seul à se trouver là. Se fut seulement lorsque le téléphone de la personne sonna qu'il réalisa sa présence. Il sursauta légèrement et se porta son regard sur l'invité qui avait lui aussi décidé de prendre l'air.

« Désolé, j'ignorais qu'il y avait quelqu'un. Je ne vous dérange pas plus »

Puis il tourna les talons et s'apprêta à retourner à l'intérieur
© 2981 12289 0


Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
codage par Laxydunbar
Abigail Simmons
avatar
Inscrit le : 21/03/2018
Messages : 14
Avatar : Karen Gillan
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


En ligne
Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Mer 21 Mar - 15:55

Spoiler:
 

Les soirées de bienfaisances n’avait jamais été la tasse de thé de la rouquine pourtant, elle y était ce soir. Après tout, elle se devait de représenter la firme Johnson, Simmons & CIE ou elle était copropriétaire puisque son collègue ne pouvait s’y rendre cette fois. La demoiselle avait alors enfilé une robe verte forêt qui lui moulait le corps et lui arrivait juste en dessous du genou. Quelque chose de classe, comme la plupart des gens à ce genre d’évènement. Oh bien sur, il y avait aussi les personnes en manques d’attention cherchant des proies faciles en leur débitant tous leurs exploits et leur argent si ‘’durement’’ gagné. Abigail était justement prise avec l’une de ses personnes. Un homme d’une cinquantaine d’année qui venait de passer environ 30 minutes à lui parler de sa compagnie minière dans l’ouest de l’État qui lui rapportait une belle petite sommes d’argent. Pendant tout ce discours, la demoiselle avait sans doute dû soupirer intérieurement une bonne dizaine de fois. Elle réussi finalement à s’excuser afin de se rendre sur un petit balcon à l’extérieur. La jeune femme avait besoin de prendre l’air, de se séparer de tous ces gens pendant quelques instants. Elle posa ses coudes sur la clôture qui séparait le vide de ses pieds et regarda dans le vide tentant de se calmer quelque peu. Lorsque trop de personnes étaient présentes autour d’elle, ses crises de panique recommençaient parfois… sans crier gare. Elle devait faire attention afin de ne pas trop se faire remarquer surtout parmi tous les riches de la société. Drinngg ! Son téléphone sonna, sans doute encore le bureau qui voulait lui transmettre des informations. Abi n’avait jamais un jour de congé et c’était tant mieux pour elle. ‘’ Simmons. ‘’ Elle écouta son assistante déblatérer une tonne d’information sur son cas actuel avant de raccrocher. Avec tout cela, la jeune femme n’avait pas remarqué l’homme qui était aussi sortie prendre l’air. Il s’apprêtait à retourner à l’intérieur ne voulant pas l’importuner. ‘’ Cet endroit est assez grand pour deux personnes, vous pouvez rester ‘’ Dit-elle accompagnée d’une voix douce et calme.
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 101
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Angie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponible

AbiEmmettWillowVaughn
MikaelaMaxenceThomasCollectif - Andria & Charlie



Bloc notes :

"Une pomme par jour éloigne le médecin... si on vise bien"
Winston Churchill


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 30 ans
• BLOC NOTE :


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Ven 23 Mar - 17:37

Abigail & Jay
Les mondanités étaient une vraie plaie pour Jay. Et ceux depuis toujours. Après la mort de ses parents, étant le seul héritier de leurs fortunes, l'adolescent avait commencé à recevoir de nombreuses invitations à ce genre d’événement. Il s'y rendait que lorsqu'il y était obligé, car ce n'était vraiment pas la place d'un adolescent. Le blondinet avait donc rapidement prit en grippe ce genre de soirée. Une fois à l'université, il avait laissé tout cela derrière lui, laissant le soin aux membres du conseil d'administration de « Pierce Industries » de le représenter. Malheureusement, depuis qu'il avait repris le poste de dirigeant, il avait dû replonger dans cet univers hypocrite où la haute société se donnait bonne conscience en signant de gros chèques. Enfin, il étouffait dans son smoking et décida d'aller prendre l'air. Il voulait juste s'isoler. Il se contentait de faire acte de présence le temps qu'il fallait à la bienséance avant de s'éclipser.

Cependant, ses plans n'allaient pas se dérouler comme prévus. Alors qu'il était sorti sur la terrasse, le seul endroit accessible et non peuplé de la soirée, Jay réalisa que quelqu'un d'autre était présent. C'était loupé pour son moment de tranquillité. Après s'être excusé du dérangement, il s'apprêtait à tourner les talons lorsque la voix de la jeune femme retenti. Cette dernière lui fit remarquer que l'endroit était assez grand pour deux. Elle avait parfaitement raison. L'expérience de l'homme d'affaires lui laissait penser que si cette jeune femme s'était retiré elle aussi en ce lieu, c'était qu'elle voulait s'éloigner de toute l'agitation qui régnait à l'intérieur. Connaissant trop bien ce genre de situation, il ne voulait pas s'imposer. Parfois la simple présence de quelqu'un peu être insupportable.

« Je ne voudrais pas vous imposer ma présence. Je peux tout à fait comprendre que vous ayez besoin d'être seul. »

Déclara-t-il posément. Pourtant, il ne put s'empêcher de se rapprocher également de la balustrade où il déposa machinalement la coupe de champagne qu'il tenait à la main. Il regarda un instant le ciel étoilé, profitant dans la douceur de cette soirée. Le printemps approchait et cela se ressentait dans l'air. Jay prit une grande inspiration, profitant du moment de calme, bien qu'un léger brouhaha provenait de derrière la porte vitré se faisait entendre. Le grand blond ne put pourtant se retenir de jeter un coup d’œil à la jeune femme qui se trouvait à quelques pas de lui. Bien qu'il faisait plutôt sombre à l'extérieur, il put cependant constater qu'elle était plutôt séduisante. Cette robe verte lui allait parfaitement et ne laissait pas vraiment de place quant à l'imagination de ses courbes. Se sentant subitement mal à l'aise, il détourna le regard brusquement et se racla la gorge.
© 2981 12289 0


Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
codage par Laxydunbar
Abigail Simmons
avatar
Inscrit le : 21/03/2018
Messages : 14
Avatar : Karen Gillan
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


En ligne
Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Mer 28 Mar - 17:59

Parfois il ne suffisait que quelques minutes de silence à la demoiselle pour recharger ses batteries ce qui était plutôt bien vu son métier. Elle passait que très peu de moment seule dans son bureau puisqu’il y avait toujours son assistante ou bien ses clients qui passaient. Heureusement qu’elle était passionnée par ce qu’elle faisait parce qu’elle aurait sans doute tout lâché dès la perte de son fils. Par contre, c’était cet emploi qui lui permettait étrangement de garder la tête hors de l’eau et ne pas se noyer de douleur malgré toutes ces années. Pourtant, elle faisait tout pour garder son apparence forte puisque c’était une qualité important devant les juges. C’est le soir, chez elle que tout se gâche alors qu’elle est complètement seule. Oh elle a bien tenté de refaire sa vie mais en vain. Elle est incapable de franchir le pas.

Quoi qu’il en soit, ce soir ne différait pas des autres soirs. La nostalgie l’envahissait et ces pourquoi elle préférait sortir dehors afin de prendre un peu d’air frais. Elle n’était pas la seule à avoir eu cette idée puisqu’on homme vint la rejoindre sans savoir qu’il ne serait pas seul sur ce balcon. Bien entendu, elle n’allait pas le jeter à l’intérieur sous prétexte qu’elle voulait être seule, la demoiselle n’était tout de même pas chez elle. Et puis, il ne semblait pas quelqu’un de très énervant, plutôt calme lui aussi dans l’ensemble. Abi lui laissa alors sous entendre qu’il n’avait pas besoin de quitter, qu’il y avait assez d’espace pour deux individus. Il poursuivit en assurant qu’il ne voulait l’importuner et La rouquine apprécia ce geste. ‘’ J’insiste, vous pouvez rester. ‘’ Dit-elle doucement en portant un léger regard vers l’homme qui prenait place lui aussi sur la balustrade à regarder les étoiles.

Puis, ce fut le silence entre les deux individus ne voulant sans doute pas empiéter sur le bien être de l’autre. C’était comme s’ils se comprenaient et qu’ils n’avaient pas besoin de prononcer la moindre parole. Pourtant, Abigail sentie un regard sur elle se qui attira le sien aussi vers le jeune homme suivi d’un léger sourire lorsqu’il se retourna vers le paysage étoilé. La demoiselle était maintenant calme, cela ne lui posait plus de problème d’engager la conversation. ‘’ Vous aussi vous n’aimez pas lorsqu’il y a foule ? ‘’
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 101
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Angie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponible

AbiEmmettWillowVaughn
MikaelaMaxenceThomasCollectif - Andria & Charlie



Bloc notes :

"Une pomme par jour éloigne le médecin... si on vise bien"
Winston Churchill


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 30 ans
• BLOC NOTE :


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Jeu 29 Mar - 18:18

Abigail & Jay


D'ordinaire, Jay était toujours accompagné par son assistante à ce genre de soirée. Cela lui évitait de devoir se trouver une cavalière qui s’intéressait plus à son portefeuille qu'à lui même. C'était aussi un moyen d'échapper à une relation qui finirait mal de toute manière. Sans oublier que le bourreau de travail qu'il était n'avait pas franchement le temps de faire de nouvelle rencontre. Pourtant, ce soir-là, c'était seul qu'il était venu. En effet, le compagnon de son assistante étant toujours à New-York, elle avait pris l'avion pour le rejoindre en fin d'après-midi, histoire de passer le week-end avec lui. Le jeune PDG de « Pierce Industries » devait donc affronter seul l'hypocrisie et les discussions sans fins. Kateline avait l'art et la manière pour faire la conversation et du coup elle était comme un barrage. Rapidement, il ressenti donc le besoin de prendre l'air. Alors lorsqu'il arriva sur la terrasse, il fut un peu déçu d'y trouver déjà quelqu'un. Bien qu'il ne souhaitait pas s'imposer, la jeune femme insista et Jay finit par capituler. L'idée de retourner à l'intérieur lui hérissait légèrement le poil.

Souhaitant simplement se vider la tête, le silence s'installa entre les deux jeunes gens. Et puis le grand blond n'était pas d'un naturel bavard. Pourtant, il n'avait pu s'empêcher de regarder celle qui se trouver à ses côtés. Un réflexe typiquement masculin sans doute. Alors que l'inconnue surprit son regard, il se détourna rapidement. Il fut cependant surpris lorsqu'elle lui demanda si lui aussi n'aimait pas la foule. Ce n'était pas vraiment cela, bien qu'elle n'avait pas totalement tord. Il quitta la contemplation du ciel pour reposer une nouvelle fois son regard sur son interlocutrice. Avec un léger sourire, il lui répondit le plus simplement du monde :

« La foule et l'ambiance pour être franc. J'ai toujours détesté ce genre de soirée où les invités ne sortent leur chéquier que pour se faire bien voir et sans vraiment savoir pourquoi ils font un don. Leur seul intérêt est d'obtenir une réduction fiscale en réalité. »

Jay s'enflammait un peu plus à chaque mot qu'il prononçait. Réalisant ce qu'il venait dire, il se calma aussi tôt et ajouta précipitamment :

« Enfin, sans vouloir vous offensez. »

L'homme d'affaires était d'un naturel généreux et altruiste. Venir en aide à son prochain lui semblait tellement naturel. À chaque fois qu'une association, qu'une fondation ou n'importe qui d'ailleurs, venaient frapper à sa porte pour lui présenter un projet à but non-lucratif, il l'étudiait avec attention et si cela lui semblait réellement utile pour changer le monde, alors il signait un chèque sans hésiter soit au nom de son entreprise, soit en son nom propre si le conseil d'administration refusait de suivre. Lorsqu'il prenait des vacances, ce qui était plutôt rare, je vous l'accorde, il n'hésitait pas à partir dans des pays défavorisés pour venir en aide aux « O.N.G » qui se trouvaient sur place. Mettre la main à la pâte ne lui faisait pas peur. Naturellement, il agissait également au niveau national et local. Il n'y avait pas besoin de parcourir la moitié du globe pour trouver des gens qui avaient besoin d'aide. Alors forcément, quand le grand blond participait à un gala de bienfaisance, cela le rendait souvent dingue de voir tous ses hommes et ses femmes qui s’empiffraient et s'imbibaient d'alcool en se contenant de signer un morceau de papier.

Quoiqu'il en soit, Jay espérait simplement que sa remarque quelque peu déplacer n'est pas vexer la jeune femme. Même s'il aimait défendre son point de vue, il ne souhaitait pas entrer dans un débat stérile qui risquerait de lui mettre les nerfs à vif et de ce terminé par une prise de bec.

« Pardonnez moi. Je me suis légèrement laissé emporter. »

Finit-il par ajouter très calmement cette fois. Préférant changer de sujet, il demanda dans la foulée :

« Mais dite moi plutôt ce qu'une jeune femme comme vous fait toute seule ? »

Oui, Jay avait conscience que cela pouvait prendre l'apparence d'un vieux plan drague à deux balles. Mais c'était la seule chose qui lui était venue à l'esprit. Il n'avait pas pris le temps de réfléchir. Franchement, il faisait tout de travers depuis qu'il avait mis les pieds sur ce balcon.

© 2981 12289 0


Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
codage par Laxydunbar
Abigail Simmons
avatar
Inscrit le : 21/03/2018
Messages : 14
Avatar : Karen Gillan
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


En ligne
Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Mar 17 Avr - 22:34

La rouquine ne c’était pas douter que sa question allait toucher autant son interlocuteur, mais la demoiselle était du même avis. Il arrivait si souvent de voir dans ce genre de soirées, des gens en profiter pour étaler leur richesse seulement pour se faire remarquer du sexe opposé, cherchant sans doute à fuir un mariage que très peu heureux l’instant de quelques heures. Il fallait se l’avouer, l’élite de la société n’était pas toujours ce qu’il y avait de plus classe et gracieux malgré les apparences. Abigail ne c’était jamais considéré comme l’une d’entre eux. Elle vit alors l’homme se calmer prenant bien soin de s’assurer que la jeune femme ne soit pas blessée par ses paroles ce qui était bien délicat de sa part. ‘’ Ne vous en faite pas, votre opinion est mienne aussi. Pourquoi attendre ce genre de soirée pour donner généreusement alors qu’il nous est possible de le faire dans le confort de notre foyer. ‘’ Elle marqua un légère pause. ‘’ Ah oui, c’est parce qu’il n’y a personne pour nous voir le faire ‘’ Dit-elle sur le même ton que le jeune homme tout en ricana délicatement.

Il fit alors une manœuvre pour changer la discussion ne voulant sans doute pas s’emporter un peu plus sur le sujet. Abi sourit gentiment réfléchissant à une réponse pouvant convenir à l’inconnu. ‘’ À l’habitude, mon collègue m’accompagne… je dirais plutôt, me traine de force à ce genre de soirée, mais c’est son anniversaire de mariage alors je dois me tartiner cette soirée complètement seule… ce qui n’est pas vraiment ma tasse de thé comme vous l’avez sans doute comprit. ‘’ Elle passa sa main délicate et blanchâtre dans ses cheveux que le vent avait quelque peu décoiffé pour ensuite poser de nouveau le regard vers le vide. ‘’ Et vous ? ‘’ Demanda t’elle à son tour comme en toute simplicité.

Abigail aimait ce genre de discussion. Simple et agréable sans prise de tête. Avec son métier, ce n’était réellement pas toujours le cas et d’habitude dans les œuvres de bienfaisance, les gens veulent parler de leur emploi si gratifiant, mais si payant à la fois ou bien de leur petite famille si parfaite ce qui ne faisait que redoubler les souvenirs malheureusement de l’avocate.
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 101
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Angie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponible

AbiEmmettWillowVaughn
MikaelaMaxenceThomasCollectif - Andria & Charlie



Bloc notes :

"Une pomme par jour éloigne le médecin... si on vise bien"
Winston Churchill


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 30 ans
• BLOC NOTE :


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Ven 20 Avr - 0:27

Abigail & Jay


Jay devait faire attention à ses propos afin de ne pas vexer ses confrères. En tout cas, s'il voulait faire affaire avec eux. Pourtant, il ne put s'empêcher de tenir un discours peu flatteur sur les personnes qui se trouvaient de l'autre côté du mur. C'était donc avec soulagement qu'il accueillait les paroles de son interlocutrice lorsque celle-ci lui assura qu'elle partageait la même opinion, posant même ouvertement la question sur le pourquoi les gens attendaient d'être vu de tous pour donner alors qu'il était tout aussi simple de le faire à la discrétion de son foyer. Elle avait tellement raison. Le premier sourire franc de la soirée éclaira le visage du grand blond. Cela le rassurait de savoir qu'il n'était pas le seul à penser de cette manière dans la haute société. Les gens comme eux se faisaient soit très discrets soit très rares. Dans les deux cas, la situation l'attristait, car en attendant, des tas de gens à travers le monde avaient besoin d'aide. Malgré tout, il préféra changer de discussion et posa la première question qui lui passait par l'esprit.

À la réponse de son interlocutrice, Jay ne put retenir un nouveau sourire. Cette femme lisait dans ses pensées ou quoi ? Son histoire était tellement proche de la sienne. L'idée qu'ils devaient se rencontrer ce soir s'imposa presque à l'esprit du jeune homme. Il n'était pas du genre à croire à toutes ses salades du genre destinée et autres, mais il devait bien admettre qu'il ne lui arrivait pas souvent de rencontrer quelqu'un qui partageait le même avis que lui sur ce genre de soirée et qui se retrouvait dans la même panade.

Jay glissa ses mains dans les poches et haussa doucement les épaules avant de répondre d'une voix douce et calme :

« Un peu la même. Ces deux dernières années, c'est mon assistante qui m'accompagnait à ce genre de soirée. Elle m'aide à supporter toute cette hypocrisie de manière fort habile. Mais comme nous sommes vendredi soir et que son compagnon vit toujours à New-York, je l'ai presque collé de force dans un avion pour qu'elle aille passer le week-end avec lui. Du coup, je me retrouve seul. »

Le regard du grand blond se porta sur l'intérieur de la salle et un soupire lui échappa.

« Et je dois avouer que j'ai bien failli me mettre à hurler. »

Il porta de nouveau son regard sur la rouquine avant d'ajouter tout en sortant une main de sa poche pour la tendre à la jeune femme :

« Mais je manque à tous mes devoirs. Je m'appelle Jay. Et je suis ravi de vous rencontrer. »

Un peu de politesse et de bonne manière ne pouvaient pas faire de mal dans ce monde de brute. Son sourire flottant toujours sur ses lèvres, il attendit simplement que sa charmante interlocutrice veuille bien décliner son identité. Ou tout du moins son prénom.

© 2981 12289 0


Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
codage par Laxydunbar
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le

Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Austin North :: Autres lieux-