Partagez| .

Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail


Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 218
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Blondie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: fermé
Contacter moi par MP si vous souhaitez être prévenu quand je suis dispo pour RP ^^

Maxence #1Maxence #2LucasAbi #2SamHeather



Bloc notes :

Heureux parrain d'Even


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 35 ans
• BLOC NOTE :


Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Mar 20 Mar - 0:47

Abigail & Jay
Depuis qu'il était arrivé à Austin, Jay avait un emploi du temps surchargé. Il n'avait pas une seule minute pour lui. Il n'arrêtait pas de courir à travers le Texas pour prospecter. Trouver le terrain qui accueillerait sa nouvelle usine et ainsi ouvrir sa nouvelle filiale était la raison de sa présence en ce coin du pays. Cela lui demandait énormément de travail, sans oublier les autres tâches quotidiennes inhérentes à son poste de Président Directeur Général de « Pierce Industries. ». On ne pouvait pas réellement dire qu'il avait pris le temps de visiter le Texas et encore moins la ville d'Austin où il s'était installé.

Ce soir-là, pourtant, Jay avait espéré avoir enfin une soirée de libre et de repos. Malheureusement, il avait oublié qu'il devait se rendre à un gala de charité. Il ignorait pour qu'elle association, il allait faire un don. Non pas que cela ne l'intéressait pas, mais il en avait un peu marre de ses gens qui faisaient semblant d'agir et ne se montrait généreux que lors de ces soirées. Pour le grand blond, ce n'était pas la même histoire. C'était un homme naturellement généreux et altruiste qui agissait au quotidien pour les autres. Ou tout du moins à chaque fois que cela lui était possible.

Enfin bref, il était là, au milieu de la haute société austinienne, coincé dans un smoking. Il ne se sentait pas franchement à sa place parmi tous ces riches texans qui se montraient hypocrites envers lui. Depuis qu'il avait repris les rennes de « Pierce Industries, il se rendait bien compte que derrière les sourires se cachaient le mensonge. Combien parmi ces gens attendaient qu'il se casse la figure, prêt à récupérer la société familiale. Mais le jeune homme tenait bon. Il avait été avocat pénal et donc côtoyer des criminels. Ces hommes d'affaires affamés d'argent et de pouvoir ne lui faisait pas peur plus que cela.

Une fois le speech de l'organisateur de la soirée passé, Jay avait attraper une coupe de champagne et était sortie sur la terrasse de la salle de réception. L'homme d'affaires qu'il était devenu ne se rendit pas compte qu'il n'était pas seul à se trouver là. Se fut seulement lorsque le téléphone de la personne sonna qu'il réalisa sa présence. Il sursauta légèrement et se porta son regard sur l'invité qui avait lui aussi décidé de prendre l'air.

« Désolé, j'ignorais qu'il y avait quelqu'un. Je ne vous dérange pas plus »

Puis il tourna les talons et s'apprêta à retourner à l'intérieur
© 2981 12289 0




Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
Abigail Simmons
avatar
Inscrit le : 21/03/2018
Messages : 44
Avatar : Karen Gillan
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Mer 21 Mar - 15:55

Spoiler:
 

Les soirées de bienfaisances n’avait jamais été la tasse de thé de la rouquine pourtant, elle y était ce soir. Après tout, elle se devait de représenter la firme Johnson, Simmons & CIE ou elle était copropriétaire puisque son collègue ne pouvait s’y rendre cette fois. La demoiselle avait alors enfilé une robe verte forêt qui lui moulait le corps et lui arrivait juste en dessous du genou. Quelque chose de classe, comme la plupart des gens à ce genre d’évènement. Oh bien sur, il y avait aussi les personnes en manques d’attention cherchant des proies faciles en leur débitant tous leurs exploits et leur argent si ‘’durement’’ gagné. Abigail était justement prise avec l’une de ses personnes. Un homme d’une cinquantaine d’année qui venait de passer environ 30 minutes à lui parler de sa compagnie minière dans l’ouest de l’État qui lui rapportait une belle petite sommes d’argent. Pendant tout ce discours, la demoiselle avait sans doute dû soupirer intérieurement une bonne dizaine de fois. Elle réussi finalement à s’excuser afin de se rendre sur un petit balcon à l’extérieur. La jeune femme avait besoin de prendre l’air, de se séparer de tous ces gens pendant quelques instants. Elle posa ses coudes sur la clôture qui séparait le vide de ses pieds et regarda dans le vide tentant de se calmer quelque peu. Lorsque trop de personnes étaient présentes autour d’elle, ses crises de panique recommençaient parfois… sans crier gare. Elle devait faire attention afin de ne pas trop se faire remarquer surtout parmi tous les riches de la société. Drinngg ! Son téléphone sonna, sans doute encore le bureau qui voulait lui transmettre des informations. Abi n’avait jamais un jour de congé et c’était tant mieux pour elle. ‘’ Simmons. ‘’ Elle écouta son assistante déblatérer une tonne d’information sur son cas actuel avant de raccrocher. Avec tout cela, la jeune femme n’avait pas remarqué l’homme qui était aussi sortie prendre l’air. Il s’apprêtait à retourner à l’intérieur ne voulant pas l’importuner. ‘’ Cet endroit est assez grand pour deux personnes, vous pouvez rester ‘’ Dit-elle accompagnée d’une voix douce et calme.
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 218
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Blondie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: fermé
Contacter moi par MP si vous souhaitez être prévenu quand je suis dispo pour RP ^^

Maxence #1Maxence #2LucasAbi #2SamHeather



Bloc notes :

Heureux parrain d'Even


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 35 ans
• BLOC NOTE :


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Ven 23 Mar - 17:37

Abigail & Jay
Les mondanités étaient une vraie plaie pour Jay. Et ceux depuis toujours. Après la mort de ses parents, étant le seul héritier de leurs fortunes, l'adolescent avait commencé à recevoir de nombreuses invitations à ce genre d’événement. Il s'y rendait que lorsqu'il y était obligé, car ce n'était vraiment pas la place d'un adolescent. Le blondinet avait donc rapidement prit en grippe ce genre de soirée. Une fois à l'université, il avait laissé tout cela derrière lui, laissant le soin aux membres du conseil d'administration de « Pierce Industries » de le représenter. Malheureusement, depuis qu'il avait repris le poste de dirigeant, il avait dû replonger dans cet univers hypocrite où la haute société se donnait bonne conscience en signant de gros chèques. Enfin, il étouffait dans son smoking et décida d'aller prendre l'air. Il voulait juste s'isoler. Il se contentait de faire acte de présence le temps qu'il fallait à la bienséance avant de s'éclipser.

Cependant, ses plans n'allaient pas se dérouler comme prévus. Alors qu'il était sorti sur la terrasse, le seul endroit accessible et non peuplé de la soirée, Jay réalisa que quelqu'un d'autre était présent. C'était loupé pour son moment de tranquillité. Après s'être excusé du dérangement, il s'apprêtait à tourner les talons lorsque la voix de la jeune femme retenti. Cette dernière lui fit remarquer que l'endroit était assez grand pour deux. Elle avait parfaitement raison. L'expérience de l'homme d'affaires lui laissait penser que si cette jeune femme s'était retiré elle aussi en ce lieu, c'était qu'elle voulait s'éloigner de toute l'agitation qui régnait à l'intérieur. Connaissant trop bien ce genre de situation, il ne voulait pas s'imposer. Parfois la simple présence de quelqu'un peu être insupportable.

« Je ne voudrais pas vous imposer ma présence. Je peux tout à fait comprendre que vous ayez besoin d'être seul. »

Déclara-t-il posément. Pourtant, il ne put s'empêcher de se rapprocher également de la balustrade où il déposa machinalement la coupe de champagne qu'il tenait à la main. Il regarda un instant le ciel étoilé, profitant dans la douceur de cette soirée. Le printemps approchait et cela se ressentait dans l'air. Jay prit une grande inspiration, profitant du moment de calme, bien qu'un léger brouhaha provenait de derrière la porte vitré se faisait entendre. Le grand blond ne put pourtant se retenir de jeter un coup d’œil à la jeune femme qui se trouvait à quelques pas de lui. Bien qu'il faisait plutôt sombre à l'extérieur, il put cependant constater qu'elle était plutôt séduisante. Cette robe verte lui allait parfaitement et ne laissait pas vraiment de place quant à l'imagination de ses courbes. Se sentant subitement mal à l'aise, il détourna le regard brusquement et se racla la gorge.
© 2981 12289 0




Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
Abigail Simmons
avatar
Inscrit le : 21/03/2018
Messages : 44
Avatar : Karen Gillan
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Mer 28 Mar - 17:59

Parfois il ne suffisait que quelques minutes de silence à la demoiselle pour recharger ses batteries ce qui était plutôt bien vu son métier. Elle passait que très peu de moment seule dans son bureau puisqu’il y avait toujours son assistante ou bien ses clients qui passaient. Heureusement qu’elle était passionnée par ce qu’elle faisait parce qu’elle aurait sans doute tout lâché dès la perte de son fils. Par contre, c’était cet emploi qui lui permettait étrangement de garder la tête hors de l’eau et ne pas se noyer de douleur malgré toutes ces années. Pourtant, elle faisait tout pour garder son apparence forte puisque c’était une qualité important devant les juges. C’est le soir, chez elle que tout se gâche alors qu’elle est complètement seule. Oh elle a bien tenté de refaire sa vie mais en vain. Elle est incapable de franchir le pas.

Quoi qu’il en soit, ce soir ne différait pas des autres soirs. La nostalgie l’envahissait et ces pourquoi elle préférait sortir dehors afin de prendre un peu d’air frais. Elle n’était pas la seule à avoir eu cette idée puisqu’on homme vint la rejoindre sans savoir qu’il ne serait pas seul sur ce balcon. Bien entendu, elle n’allait pas le jeter à l’intérieur sous prétexte qu’elle voulait être seule, la demoiselle n’était tout de même pas chez elle. Et puis, il ne semblait pas quelqu’un de très énervant, plutôt calme lui aussi dans l’ensemble. Abi lui laissa alors sous entendre qu’il n’avait pas besoin de quitter, qu’il y avait assez d’espace pour deux individus. Il poursuivit en assurant qu’il ne voulait l’importuner et La rouquine apprécia ce geste. ‘’ J’insiste, vous pouvez rester. ‘’ Dit-elle doucement en portant un léger regard vers l’homme qui prenait place lui aussi sur la balustrade à regarder les étoiles.

Puis, ce fut le silence entre les deux individus ne voulant sans doute pas empiéter sur le bien être de l’autre. C’était comme s’ils se comprenaient et qu’ils n’avaient pas besoin de prononcer la moindre parole. Pourtant, Abigail sentie un regard sur elle se qui attira le sien aussi vers le jeune homme suivi d’un léger sourire lorsqu’il se retourna vers le paysage étoilé. La demoiselle était maintenant calme, cela ne lui posait plus de problème d’engager la conversation. ‘’ Vous aussi vous n’aimez pas lorsqu’il y a foule ? ‘’
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 218
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Blondie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: fermé
Contacter moi par MP si vous souhaitez être prévenu quand je suis dispo pour RP ^^

Maxence #1Maxence #2LucasAbi #2SamHeather



Bloc notes :

Heureux parrain d'Even


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 35 ans
• BLOC NOTE :


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Jeu 29 Mar - 18:18

Abigail & Jay


D'ordinaire, Jay était toujours accompagné par son assistante à ce genre de soirée. Cela lui évitait de devoir se trouver une cavalière qui s’intéressait plus à son portefeuille qu'à lui même. C'était aussi un moyen d'échapper à une relation qui finirait mal de toute manière. Sans oublier que le bourreau de travail qu'il était n'avait pas franchement le temps de faire de nouvelle rencontre. Pourtant, ce soir-là, c'était seul qu'il était venu. En effet, le compagnon de son assistante étant toujours à New-York, elle avait pris l'avion pour le rejoindre en fin d'après-midi, histoire de passer le week-end avec lui. Le jeune PDG de « Pierce Industries » devait donc affronter seul l'hypocrisie et les discussions sans fins. Kateline avait l'art et la manière pour faire la conversation et du coup elle était comme un barrage. Rapidement, il ressenti donc le besoin de prendre l'air. Alors lorsqu'il arriva sur la terrasse, il fut un peu déçu d'y trouver déjà quelqu'un. Bien qu'il ne souhaitait pas s'imposer, la jeune femme insista et Jay finit par capituler. L'idée de retourner à l'intérieur lui hérissait légèrement le poil.

Souhaitant simplement se vider la tête, le silence s'installa entre les deux jeunes gens. Et puis le grand blond n'était pas d'un naturel bavard. Pourtant, il n'avait pu s'empêcher de regarder celle qui se trouver à ses côtés. Un réflexe typiquement masculin sans doute. Alors que l'inconnue surprit son regard, il se détourna rapidement. Il fut cependant surpris lorsqu'elle lui demanda si lui aussi n'aimait pas la foule. Ce n'était pas vraiment cela, bien qu'elle n'avait pas totalement tord. Il quitta la contemplation du ciel pour reposer une nouvelle fois son regard sur son interlocutrice. Avec un léger sourire, il lui répondit le plus simplement du monde :

« La foule et l'ambiance pour être franc. J'ai toujours détesté ce genre de soirée où les invités ne sortent leur chéquier que pour se faire bien voir et sans vraiment savoir pourquoi ils font un don. Leur seul intérêt est d'obtenir une réduction fiscale en réalité. »

Jay s'enflammait un peu plus à chaque mot qu'il prononçait. Réalisant ce qu'il venait dire, il se calma aussi tôt et ajouta précipitamment :

« Enfin, sans vouloir vous offensez. »

L'homme d'affaires était d'un naturel généreux et altruiste. Venir en aide à son prochain lui semblait tellement naturel. À chaque fois qu'une association, qu'une fondation ou n'importe qui d'ailleurs, venaient frapper à sa porte pour lui présenter un projet à but non-lucratif, il l'étudiait avec attention et si cela lui semblait réellement utile pour changer le monde, alors il signait un chèque sans hésiter soit au nom de son entreprise, soit en son nom propre si le conseil d'administration refusait de suivre. Lorsqu'il prenait des vacances, ce qui était plutôt rare, je vous l'accorde, il n'hésitait pas à partir dans des pays défavorisés pour venir en aide aux « O.N.G » qui se trouvaient sur place. Mettre la main à la pâte ne lui faisait pas peur. Naturellement, il agissait également au niveau national et local. Il n'y avait pas besoin de parcourir la moitié du globe pour trouver des gens qui avaient besoin d'aide. Alors forcément, quand le grand blond participait à un gala de bienfaisance, cela le rendait souvent dingue de voir tous ses hommes et ses femmes qui s’empiffraient et s'imbibaient d'alcool en se contenant de signer un morceau de papier.

Quoiqu'il en soit, Jay espérait simplement que sa remarque quelque peu déplacer n'est pas vexer la jeune femme. Même s'il aimait défendre son point de vue, il ne souhaitait pas entrer dans un débat stérile qui risquerait de lui mettre les nerfs à vif et de ce terminé par une prise de bec.

« Pardonnez moi. Je me suis légèrement laissé emporter. »

Finit-il par ajouter très calmement cette fois. Préférant changer de sujet, il demanda dans la foulée :

« Mais dite moi plutôt ce qu'une jeune femme comme vous fait toute seule ? »

Oui, Jay avait conscience que cela pouvait prendre l'apparence d'un vieux plan drague à deux balles. Mais c'était la seule chose qui lui était venue à l'esprit. Il n'avait pas pris le temps de réfléchir. Franchement, il faisait tout de travers depuis qu'il avait mis les pieds sur ce balcon.

© 2981 12289 0




Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
Abigail Simmons
avatar
Inscrit le : 21/03/2018
Messages : 44
Avatar : Karen Gillan
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Mar 17 Avr - 22:34

La rouquine ne c’était pas douter que sa question allait toucher autant son interlocuteur, mais la demoiselle était du même avis. Il arrivait si souvent de voir dans ce genre de soirées, des gens en profiter pour étaler leur richesse seulement pour se faire remarquer du sexe opposé, cherchant sans doute à fuir un mariage que très peu heureux l’instant de quelques heures. Il fallait se l’avouer, l’élite de la société n’était pas toujours ce qu’il y avait de plus classe et gracieux malgré les apparences. Abigail ne c’était jamais considéré comme l’une d’entre eux. Elle vit alors l’homme se calmer prenant bien soin de s’assurer que la jeune femme ne soit pas blessée par ses paroles ce qui était bien délicat de sa part. ‘’ Ne vous en faite pas, votre opinion est mienne aussi. Pourquoi attendre ce genre de soirée pour donner généreusement alors qu’il nous est possible de le faire dans le confort de notre foyer. ‘’ Elle marqua un légère pause. ‘’ Ah oui, c’est parce qu’il n’y a personne pour nous voir le faire ‘’ Dit-elle sur le même ton que le jeune homme tout en ricana délicatement.

Il fit alors une manœuvre pour changer la discussion ne voulant sans doute pas s’emporter un peu plus sur le sujet. Abi sourit gentiment réfléchissant à une réponse pouvant convenir à l’inconnu. ‘’ À l’habitude, mon collègue m’accompagne… je dirais plutôt, me traine de force à ce genre de soirée, mais c’est son anniversaire de mariage alors je dois me tartiner cette soirée complètement seule… ce qui n’est pas vraiment ma tasse de thé comme vous l’avez sans doute comprit. ‘’ Elle passa sa main délicate et blanchâtre dans ses cheveux que le vent avait quelque peu décoiffé pour ensuite poser de nouveau le regard vers le vide. ‘’ Et vous ? ‘’ Demanda t’elle à son tour comme en toute simplicité.

Abigail aimait ce genre de discussion. Simple et agréable sans prise de tête. Avec son métier, ce n’était réellement pas toujours le cas et d’habitude dans les œuvres de bienfaisance, les gens veulent parler de leur emploi si gratifiant, mais si payant à la fois ou bien de leur petite famille si parfaite ce qui ne faisait que redoubler les souvenirs malheureusement de l’avocate.
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 218
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Blondie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: fermé
Contacter moi par MP si vous souhaitez être prévenu quand je suis dispo pour RP ^^

Maxence #1Maxence #2LucasAbi #2SamHeather



Bloc notes :

Heureux parrain d'Even


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 35 ans
• BLOC NOTE :


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Ven 20 Avr - 0:27

Abigail & Jay


Jay devait faire attention à ses propos afin de ne pas vexer ses confrères. En tout cas, s'il voulait faire affaire avec eux. Pourtant, il ne put s'empêcher de tenir un discours peu flatteur sur les personnes qui se trouvaient de l'autre côté du mur. C'était donc avec soulagement qu'il accueillait les paroles de son interlocutrice lorsque celle-ci lui assura qu'elle partageait la même opinion, posant même ouvertement la question sur le pourquoi les gens attendaient d'être vu de tous pour donner alors qu'il était tout aussi simple de le faire à la discrétion de son foyer. Elle avait tellement raison. Le premier sourire franc de la soirée éclaira le visage du grand blond. Cela le rassurait de savoir qu'il n'était pas le seul à penser de cette manière dans la haute société. Les gens comme eux se faisaient soit très discrets soit très rares. Dans les deux cas, la situation l'attristait, car en attendant, des tas de gens à travers le monde avaient besoin d'aide. Malgré tout, il préféra changer de discussion et posa la première question qui lui passait par l'esprit.

À la réponse de son interlocutrice, Jay ne put retenir un nouveau sourire. Cette femme lisait dans ses pensées ou quoi ? Son histoire était tellement proche de la sienne. L'idée qu'ils devaient se rencontrer ce soir s'imposa presque à l'esprit du jeune homme. Il n'était pas du genre à croire à toutes ses salades du genre destinée et autres, mais il devait bien admettre qu'il ne lui arrivait pas souvent de rencontrer quelqu'un qui partageait le même avis que lui sur ce genre de soirée et qui se retrouvait dans la même panade.

Jay glissa ses mains dans les poches et haussa doucement les épaules avant de répondre d'une voix douce et calme :

« Un peu la même. Ces deux dernières années, c'est mon assistante qui m'accompagnait à ce genre de soirée. Elle m'aide à supporter toute cette hypocrisie de manière fort habile. Mais comme nous sommes vendredi soir et que son compagnon vit toujours à New-York, je l'ai presque collé de force dans un avion pour qu'elle aille passer le week-end avec lui. Du coup, je me retrouve seul. »

Le regard du grand blond se porta sur l'intérieur de la salle et un soupire lui échappa.

« Et je dois avouer que j'ai bien failli me mettre à hurler. »

Il porta de nouveau son regard sur la rouquine avant d'ajouter tout en sortant une main de sa poche pour la tendre à la jeune femme :

« Mais je manque à tous mes devoirs. Je m'appelle Jay. Et je suis ravi de vous rencontrer. »

Un peu de politesse et de bonne manière ne pouvaient pas faire de mal dans ce monde de brute. Son sourire flottant toujours sur ses lèvres, il attendit simplement que sa charmante interlocutrice veuille bien décliner son identité. Ou tout du moins son prénom.

© 2981 12289 0




Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
Abigail Simmons
avatar
Inscrit le : 21/03/2018
Messages : 44
Avatar : Karen Gillan
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Dim 22 Avr - 23:30

'' Alors vous êtes comme cupidon pour votre assistante, c'est très gentil de votre part. '' Dit-elle tout simplement dans un sourire sincère. '' La plupart des patrons ne pense pas du tout à la vie personnelle de leur employé pourtant, quand les employés sont heureux, les patrons le sont aussi. C'est la base de toute entreprise. '' Termina t-elle sur le sujet. C'était comme cela que ses associés et elle avait décidé de gérer leur boîte et tout se passait, la plupart du temps, à merveille. C'est pourquoi elle se sentait si bien à son travail. Elle avait des assistants de génie et donc de l'aide à profusion. Cela avait beaucoup aider la demoiselle lors des événements entourant la disparition de son enfant. Elle n'avait pas eu toute sa concentration sur ses dossiers et c'était donc eux qui avait presque tout fait pour l'aider. C'est ce qu'on appelait une famille et voilà à quoi elle voulait que son entreprise ressemble.


Quoi qu'il en soit, le jeune homme s'approcha par la suite d'elle pour tendre sa main afin de se présenter. Abigail sourit délicatement en tendant sa main vers cette dernière. '' Abigail. Ravie aussi de vous rencontrez Jay. '' Puis, elle se recula quelque peu pour reprendre place devant la balustrade. '' Et afin de poursuivre sur les convenance, vous faites quoi dans la vie? '' Oui, pourquoi pas continuer avec les futilités. De plus, Abi n'avait jamais été très à l'aise question conversation usuelle. Bien qu'elle soit avocate, elle préparait toutes comparutions à l'avance pour savoir quoi dire et même comment réagir face à certaine question. Tout pour ne pas être déstabilise devant l'adversaire. Tout ce qu'on ne pouvait pas faire lors de ce genre de rencontre. Pourtant, ce Jay lui donnait envie d'en connaître plus à son sujet. De plus, il était important de faire des liens lors de ses soirées. Qui sait! Peut-être aurait-il besoin d'un jour d'une avocate.
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 218
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Blondie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: fermé
Contacter moi par MP si vous souhaitez être prévenu quand je suis dispo pour RP ^^

Maxence #1Maxence #2LucasAbi #2SamHeather



Bloc notes :

Heureux parrain d'Even


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 35 ans
• BLOC NOTE :


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Mar 24 Avr - 17:33

Abigail & Jay


Jay ne se voyait absolument pas comme un cupidon. Mais Kateline avait fait des sacrifices pour le suivre jusqu'ici alors, il se devait de lui rendre l'appareil. Enfin, il préféra ne pas trop entrer dans le sujet. Sa relation avec son assistante pouvait parfois sembler déplacer aux yeux de certains. Bon, d'accord, elle dépassait le cadre professionnel. Ceci dit, il n'y avait jamais rien eut d’ambigu entre eux. Juste une profonde amitié créer durant ces deux dernières années. La suite du discours de son interlocutrice le fit sourire. Elle avait le même genre de vision que lui de la vie en entreprise. C'était agréable à entendre. Il n'avait pas hésité à interrompre des négociations ou rompre des contrats avec des patrons qui considéraient mal leurs employés. Pour lui, c'était juste inconcevable. C'était agréable de discuter avec quelqu'un qui partageait son point de vue sur des sujets qu'il jugeait important. Cela n'arrivait pas si souvent et il comptait bien en profiter.

Les convenances prenaient le pas sur le reste de cette conversation pendant quelques instants. En effet, Jay n'aimait pas discuter avec quelqu'un sans connaître au moins son prénom. Il se présenta donc rapidement avant de serrer la main de la jeune femme qui se présentait sous le prénom d'Abigaïl. Alors qu'elle lui demandait ce qu'il faisait dans la vie, le grand blond glissa une nouvelle fois sa main dans sa poche et regarda l'horizon avant de répondre :

« Oh moi ? Après avoir été avocat pendant plus de dix ans, j'ai décidé de reprendre la tête de l'entreprise familiale, il y a deux ans. Je ne voulais pas que celle-ci tombe entre de mauvaises mains suite au départ à la retraite de son ancien dirigeant. »

Le grand blond semblait soudain ailleurs. Il n'aimait pas vraiment parler de lui et des raisons qui l'on poussé à devenir le Président Directeur Général de « Pierce Industries. ». Parce que les vraies raisons, il ne voulait pas se les avouer à lui-même. C'était bien trop douloureux dans le fond et il n'était pas près à vivre cela. Jay secoua doucement la tête pour chasser tout cela de son esprit et porta une nouvelle fois son regard sur son interlocutrice.

« Et vous ? Qu'est qui occupe vos journées ? »

Oui retourner la question était sans doute ce qu'il y avait de plus simple pour éviter d'entrer dans les détails qu'il ne voulait pas aborder. Et puis, il était toujours plus agréable de s'intéresser à une charmante jeune femme qu'à lui.

© 2981 12289 0




Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
Abigail Simmons
avatar
Inscrit le : 21/03/2018
Messages : 44
Avatar : Karen Gillan
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Mer 25 Avr - 15:51

Et bien, le monde était petit. La rencontre de deux avocats sur le balcon. Bien qu'il ne pratiquait plus vraiment ce métier contrairement à la rouquine, elle trouvait la situation bien amusante. Elle trouvait cela bien étrange de ne l'avoir jamais rencontré lors d'un procès dans la partie adverse. Il existe beaucoup d'avocats certes, mais Abigail croyait les avoir tous croisé un jour ou l'autre. Quoi qu'il en soit, elle fût curieuse de connaître cette fameuse industrie qu'il faisait allusion, mais le jeune homme changea rapidement de discussion en lui retournant la question habilement. La demoiselle décida alors de garder sa question pour plus tard afin de lui répondre sans trop attendre. '' Et bien, je suis aussi avocate, enfin... moi c'est encore le cas depuis de nombreuses années déjà. Plutôt amusant cette coïncidence vous ne trouvez pas? '' Dit-elle muni d'un petit sourire sur le coin de ses lèvres.

D'aussi loin qu'elle se souvienne, elle avait toujours voulu devenir avocate. Défendre les plus faibles, traîner les racailles hors des rues, faire suivre la justice. Elle découvrit bien vite que ce n'était pas toujours glorieux. Il lui arrivait parfois de devoir protégé les méchants, les dîtes racailles. Maintenant qu'elle avait son entreprise avec son collègue qui marchait plutôt très bien, elle pouvait faire la difficile sur ses cas et choisir ce qui l'intéresse vraiment... une grande chance. La rouquine n'aurait pas toléré passer sa vie à protéger les ordures de la ville.

Quoi qu'il en soit, Abigail se concentra de nouveau sur l'homme qui se trouvait à côté d'elle. '' Et quel est cette fameuse entreprise? '' Dit-elle tout simplement pour s'informer. Elle ne savait pas si un jour, elle allait pouvoir lâcher ce métier pour faire autre chose. Pour l'instant, ce n'était même pas un éventualité. Perdu dans cette pensée, elle n'attendit même pas la réponse qu'elle lâcha de nouveau '' Ça ne vous manques pas d'être avocat? '' Ouais, elle pouvait parfois ce mettre à trop parler.
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 218
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Blondie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: fermé
Contacter moi par MP si vous souhaitez être prévenu quand je suis dispo pour RP ^^

Maxence #1Maxence #2LucasAbi #2SamHeather



Bloc notes :

Heureux parrain d'Even


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 35 ans
• BLOC NOTE :


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Jeu 26 Avr - 17:14

Abigail & Jay


Jay n'était pas le genre d'homme qui aimait parler de lui. Peu importe avec qui il se trouvait, dès qu'il s'agissait d'aborder des sujets personnels, il s'arrangeait pour rester aussi évasif que possible et de faire en sorte que la conversation dévie vers quelqu'un d'autre ou autre chose. C'est ce qu'il avait fait en renvoyant la question à son interlocutrice après lui avoir répondu le strict minimum. Ainsi Abigaïl était également avocat. Voilà qui était intéressant. Avec un léger sourire, le grand blond lui répondit simplement :

« Oui effectivement. Le hasard fait parfois bien les choses. »

Contrairement à la jeune femme, Jay ne trouvait pas la coïncidence si troublante. Lorsqu'il était encore avocat à New-York, cela lui arrivait également de se rendre à des soirées de bienfaisances, que se soit en tant que représentant de son cabinet ou en son nom propre. Sa fortune personnelle, qu'il avait héritée de ses parents, sans parler de ce que lui avaient rapporté ses parts de l'entreprise, lui avait toujours permis d'aider à l'amélioration du monde. Devenir le PDG de la boite construite par son père n'avait qu'augmenter son champ d'action. Peut-être qu'au Texas les avocats ne participent pas à ce genre d’événement. Mais il n'avait pas envie de briser l'optimisme de son interlocutrice et n'ajouta donc rien de plus. Abigaïl lui demanda le nom de son entreprise. Oui, c'était la question logique et qui venait presque toujours lorsqu'il annonçait qu'il était son propre patron. Avec un sourire, il s'apprêtait à répondre quand la demoiselle enchaîna avec une autre question qui le laissa pantois pendant quelques instants. Est ce que cela lui manquait d'être avocat ? Voilà une bonne question.

« Et bien, pour être honnête, je ne me suis jamais posé la question. Mon travail et mes obligations me prennent énormément de temps et je n'ai pas le temps de m'ennuyer. »

Jay garda le silence pendant quelques secondes avant d'ajouter :

« Dans un sens, je pratique toujours un peu. Seulement, j'ai échangé le droit pénal contre ceux des affaires, de l'économie et un peu de droit international. »

Il se pencha ensuite légèrement vers son interlocutrice et ajouta un peu plus bas

« Je dois quand même vous confier que déambuler dans un tribunal et l'excitation d'un procès me manque un peu. »

Voilà bien le genre de détail que le grand blond ne donnait jamais sur lui-même. C'était plutôt étrange qu'il se confie ainsi à quelqu'un qu'il venait tout juste de rencontrer.

© 2981 12289 0




Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
Abigail Simmons
avatar
Inscrit le : 21/03/2018
Messages : 44
Avatar : Karen Gillan
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Dim 29 Avr - 22:01

Oui voilà! C'est cette adrénaline, cette excitation qui lui manquerait si elle venait à quitter son métier. Elle aimait faire une différence dans les vies des gens et ce n'est pas demain la veille qu'elle allait mettre fin à ce sentiment. De plus, elle avait toujours eu dans l'idée de retrouver son fils et de mener en justice ceux qui lui avait infligée cette grande douleur et de les mettre derrière les barreaux elle-même. Plus les années passaient, plus elle perdait espoir pourtant, son fort intérieur lui disait de toujours garder cette petite lueur d'espoir caché tout au fond. C'était tout de même de son fils qu'il s'agissait.

Quoi qu'il en soit, elle chassa cette idée de sa tête pour se concentré sur le jeune homme. '' Comme je vous comprends. Ce sentiment ne part jamais malgré toutes ces années '' Dit-elle pour ajouté a ce que je venait de dire le jeune homme. '' Vous savez ce regard qu'à la personne lorsqu'il se sent prit face à l'une de ses questions. Lorsqu'il se rend compte que vous le tenez maintenant. '' Bon parfois elle se laissait un peu trop aller lorsqu'elle parlait de sa profession. '' Pardon, je m'emportes parfois lorsque j'en parle '' termina t-elle en ricanant quelque peu en le disant.

Un léger silence s'installa quelques secondes par la suite, mais il n'y avait aucun malaise. Comme si les deux individus embrassaient ce silence et qu'il avait lieu d'être. Abi était une femme de peu de mot malgré les apparences et son métier. '' J'aurais bien envie de boire un verre, voulez-vous que l'on retourne affronter le reste de cette soirée ensemble? '' Et oui, elle avait prit les devant, mais elle se sentait plutôt bien en compagnie de cette homme qui ressentait la même chose qu'elle quant à cette soirée.
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 218
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Blondie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: fermé
Contacter moi par MP si vous souhaitez être prévenu quand je suis dispo pour RP ^^

Maxence #1Maxence #2LucasAbi #2SamHeather



Bloc notes :

Heureux parrain d'Even


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 35 ans
• BLOC NOTE :


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Lun 30 Avr - 19:58

Abigail & Jay


En venant à cette soirée, Jay ne s'attendait pas à rencontrer quelqu'un avec qu'il serait sur la même longueur d'onde. Et surtout si celle-ci était une aussi charmante jeune femme. C'était agréable de l'entendre s’exalter pour son boulot. Il avait ressenti cela aussi pendant toutes ses années. Il n'avait jamais regretté son choix de reprendre la tête de l'entreprise familiale, mais il devait avouer que voir Abigaïl s'enflammer ainsi faisait naître en lui un petit manque.

« Ne vous excusez pas pour cela. Je ne vous comprends que trop bien. »

Lui dit il avec un sourire avant qu'un silence ne s'installe entre eux. Il ne s'agissait pas de l'un de ses silences gêné ou les interlocuteurs ne savent pas quoi ce dire. C'était plutôt l'un de ceux qui se qui s'installent naturellement entre deux personnes qui n'ont pas nécessairement besoin de se parler pour se comprendre. Jay n'avait jamais été un grand bavard de toute manière, alors cela ne lui posait pas de réel de soucis. Après quelques instants, la demoiselle reprit la parole pour lui proposer d'aller de nouveau affronter la foule à l'intérieur afin d'aller boire un petit quelque chose. Un nouveau sourire naquit sur les lèvres du grand blond.

« Et bien, en effet, nous n'allons pas pouvoir rester cacher ici indéfiniment. Et se sera avec plaisir que je vous servirais de bouclier face à tous ses hypocrites. »

Lui répondit-il en lui offrant le bras. Il fallait bien avouer que Jay faisait parti de cette catégorie d'hommes à encore avoir un grand sens de la galanterie. Et puis il y avait aussi son ego qui parlait légèrement. Ben oui quoi. La jeune femme était ravissante et l'avoir à son bras titillait sa fierté.

« Ceci dit, j'espère que vous me permettrez que je vous l'offre ce verre. Cela ne fait pas tellement parti de mes principes de laisser ma cavalière payer pour moi. »

Ajouta-t-il avec un sourire.
© 2981 12289 0




Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
Abigail Simmons
avatar
Inscrit le : 21/03/2018
Messages : 44
Avatar : Karen Gillan
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Mar 1 Mai - 21:12

Pas quel mourrait d'envie de retourner à l'intérieur, mais elle devait tout de même faire acte de présence, c'était pourquoi elle c'était rendu à cet événement après tout et tant qu'à y retourner, il valait mieux le faire avec de la bonne compagnie. La demoiselle fût alors bien heureuse que l'inconnu accepte son invitation à entrer et prendre un verre. Lorsqu'il se compara à son bouclier pour la jeune femme, elle ne pu s'empêcher de ricaner quelque peu tout en prenant le bras qui lui offrait afin de la guider à l'intérieur. Elle porta à une attention particulière à ses mots et tout en hochant la tête délicatement, elle lui répondit. '' Ce sera avec grand plaisir que je vous laisserez payer mon verre. En échange, je tenterai de vous éloigner des gens les plus barbants de cette soirée. J'ai quelques clients à moi ici alors je sais de quoi je parles. '' Dit-elle d'une voix tout aussi amusée.

C'est alors qu'ils se dirigèrent vers l'intérieur ou tant de gens continuait leur prouesse social afin d'impressionner l'autre pourtant, ce dérangeait moins la demoiselle maintenant qu'elle avait une charmant jeune homme à ses côté. Une personne qui ne semblait pas chercher à impressionner la galerie et cela était comme un vent de fraîcheur. Une fois devant le bar, la rouquine posa son regard sur l'homme d'affaire avant de se commander un petit quelque chose. '' ce sera un coupe de vin blanc pour moi '' Et oui, elle était bel et bien une femme aimant les vignobles. Un peu sommelière dans le fond de l'âme comme elle le disait souvent. Elle aimait sentir sur ses papilles gustatives les différentes saveurs subtiles qu'apportait chaque vignoble.
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 218
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Blondie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: fermé
Contacter moi par MP si vous souhaitez être prévenu quand je suis dispo pour RP ^^

Maxence #1Maxence #2LucasAbi #2SamHeather



Bloc notes :

Heureux parrain d'Even


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 35 ans
• BLOC NOTE :


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Mar 1 Mai - 22:24

Abigail & Jay


Décidément, cette jeune femme était d'une bien charmante compagnie. Et clairement, ils étaient sur la même longueur d'onde. C'était tellement agréable de pouvoir être soi-même sans s'inquiéter de ce que pensait l'autre. Enfin, Jay ne pouvait pas encore dire qu'il connaissait la jeune femme et inversement, mais il sentait bien qu'il n'avait pas besoin de se cacher derrière ce masque qu'il portait habituellement à ce genre de soirée. Abigaïl accepta qu'il lui offre son verre et lui proposa d'éloigner les invités les plus ennuyeux de la soirée en contre-partie. Cela fit naître un sourire sur ses lèvres.

« Je serais heureux que vous me serviez de guide dans cette foule de gens pompeux et présomptueux. Venant d'arriver dans la région, je dois bien avouer que je ne connais pas encore tous ces pièges. »

Étrangement, le grand blond se sentait heureux. Enfin plus heureux que d'ordinaire, quand il se rendait à une soirée de bienfaisance des plus mortelle. Lorsqu'ils arrivèrent devant le bar, la jolie rouquine commanda un verre de vin blanc. Jay quant à lui opta plutôt pour un scotch sans glace. Une fois que l'homme de l'autre côté du comptoir le servit, le grand blond tendit son verre à son interlocutrice afin de trinquer :

« Et bien à cette charmante rencontre. »

Dit il simplement avant de faire tinter son verre doucement contre celui de la demoiselle. Il n'avait pas échappé à Jay qu'elle était déjà ravissante à la lumière des étoiles, mais maintenant qu'il pouvait plus facilement distinguer ses traits et tous les détails de son physique, il devait bien avouer qu'il était totalement sous le charme. Le grand blond n'étant pas nécessairement un maître dans l'art de la conversation, il laissa s'installer un petit silence durant quelques secondes avant de demander soudain.

« Alors dite moi, qu'est ce qui pousse une ravissante jeune femme à faire du droit et surtout à défendre d'affreux criminels ? »

En effet, la majorité des jeunes femmes avocates qu'il avait eut l'occasion de rencontrer à New-York travaillaient en général pour le procureur ou dans des domaines plus axé sur la famille et les enfants.

© 2981 12289 0




Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
Abigail Simmons
avatar
Inscrit le : 21/03/2018
Messages : 44
Avatar : Karen Gillan
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Jeu 10 Mai - 14:57

Abi avait vu beaucoup d'endroit grâce à son travail pour Rachel. Malheureusement, elle ne pouvait jamais y rester très longtemps afin d'y faire du tourisme. Les voyages de plaisances n'étaient pas dans ses priorités... en tout cas pour l'instant. Se retrouver seule avec soi -même n'était pas encore une très bonne idée selon sa thérapeute, elle se concentrait alors sur son travail plus que jamais et peut-être qu'un jour... Quoi qu'il en soit, la jeune femme reçu son verre de vin et l'homme d'affaire levai son verre afin de proposer un toast ce qui la sortie de ses rêveries. La rouquine fît tinter son verre contre celui du jeune homme accompagné d'un sourire sincère.

Elle porta attention a la question posé et réfléchie quelques instants à une réponse convenable. '' Je dois dire que c'est la partie qui m'enchante le moins... défendre les meurtriers, les criminels.. Heureusement, maintenant que la réputation de la boîte est faite, je peux choisir mes cas et accepte de moins en moins ce genre de crime... surtout les enfants... '' Répondit-elle replongeant dans ses souvenirs de nouveaux, les yeux rivés sur son verre de vin. Depuis ce qui était arrivait à son fils, elle devenait beaucoup trop émotive lorsqu'il s'agissait de crime contre des enfants alors elle s'y tenait loin et son collègue s'en occupait.

Elle se secoua un peu de l'intérieur comme pour se sortir de ses pensées pour ensuite reporter son attention sur Jay. '' Alors, vous n'êtes pas du coin? De quel région êtes-vous? '' Dit-elle voulant en savoir d'avantage sur l'homme d'affaire. Abigail prit une seconde gorgé de son verre savourant la pastille choisie par l'organisatrice de cette soirée.
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 218
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Blondie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: fermé
Contacter moi par MP si vous souhaitez être prévenu quand je suis dispo pour RP ^^

Maxence #1Maxence #2LucasAbi #2SamHeather



Bloc notes :

Heureux parrain d'Even


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 35 ans
• BLOC NOTE :


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Ven 18 Mai - 21:05

Abigail & Jay


Jay n'était pas à l'aise pour faire la conversation, même s'il n'avait jamais eut la crainte de parler en public. Cela valait mieux quand il fallait plaider devant une salle d'audience pleine à craquer. Mais en privé, il avait du mal à aligner deux mots.Jay n'était pas à l'aise pour faire la conversation, même s'il n'avait jamais eut la crainte de parler en public. Il avait cette sensation étrange qu'il n'était pas obligé de faire un effort et que si le silence devait s'installer cela n'aurait rien de gênant. Et pour une fois, les sujets abordés n'étaient pas « bateau ». Il s'intéressait réellement à son interlocutrice et ne posait pas de question juste pour combler un blanc. Il ignorait pourquoi, mais il avait envie de la connaître, d'en savoir d'avantage sur elle. Sans être indiscret bien entendu. Les deux jeunes gens ne se connaissaient pas encore assez pour aborder des sujets intimes.

Pourtant en écoutant la réponse de la jeune femme concernant son choix de carrière, Jay avait l'impression qu'il avait touchée un point sensible sans le vouloir. Il garda donc le silence, laissant le temps à Abigaïl de se reprendre, tout en sirotant son verre comme si de rien n'était. Il ne voulait pas la mettre mal à l'aise. Le grand blond regardant la rouquine en souriant lorsque cette dernière reprit la parole pour lui demander d'où il venait.

« Je suis un New-yorkais pur et dur. Je n'avais jamais quitté la ville avant de venir ici pour y installer ma nouvelle filiale. Enfin sauf pour quelques voyages d'agrément. Mais cela fait longtemps que ce n'est pas arrivé. »

Jay eut un petit rire avant d'ajouter :

« Mais je dois bien avouer que cela me fait du bien de changer un peu d'air. Austin est une ville plutôt agréable. Bien que je n'ai pas encore eut le temps de la visiter. Peut-être auriez vous des endroits sympa à me conseiller. »

© 2981 12289 0




Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
Abigail Simmons
avatar
Inscrit le : 21/03/2018
Messages : 44
Avatar : Karen Gillan
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Dim 20 Mai - 17:17

Un New-yorkais. Pour un homme qui n'aimait pas les foules, jamais elle n'aurait cru qu'il venait d'une ville complètement bondé de gens peu importe l'heure de la journée ou de la nuit. Il était arrivé à la demoiselle de devoir se rendre dans cette ville surtout pour des conférences et elle se sentait complètement étouffé à chaque visite. Comme si le trop plein de population arrivait à respirer toute l'oxygène réservé à cette ville pour n'en laisser qu'une miette à la rouquine. Pourtant, à voir le visage du jeune homme s'illuminer lorsqu'il parlait de sa ville natale, elle pouvait bien se douter qu'il adorait cet endroit. '' Austin est bien plus tranquille que la grande pomme. '' Dit-elle faisant allusion au surnom de New York. Bien que sa ville chérie soit bien plus tranquille, Abigail n'avait jamais songé déménager définitivement à un autre endroit surtout ayant toujours derrière la tête l'espoir de revoir le visage de son fils. Comment pourrait-il la retrouver si elle n'y était plus. '' Il y un tas de truc à faire, tout dépend ce que vous recherchez comme ambiance. '' L'avocate ne connaissait pas encore l'homme qui se trouvait devant elle. Peut-être était-il un homme d'affaire cherchant les plaisirs de la chair? Elle ne pouvait pas le dire seulement en le regardant. '' Des petites galeries d'art pour artistes émergeant passant par les bars un peu plus dépravés. Il y a du choix malgré les apparences. '' Dit-elle d'une voix amusée maintenant surtout d'un peu rire.

Elle ne connaissait pas réellement ce genre de bar mentionné en dernier de sa phrase, mais étant avocate, elle connaissait beaucoup de ses clients qui s'y rendait. Malgré les apparences d'Austin, il y avait des guerres de gang, de la prostitutions, de la drogue dans les rues et bien d'autre chose. C'est sachant tout cela qu'Abi voulait poursuivre son travail.
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 218
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Blondie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: fermé
Contacter moi par MP si vous souhaitez être prévenu quand je suis dispo pour RP ^^

Maxence #1Maxence #2LucasAbi #2SamHeather



Bloc notes :

Heureux parrain d'Even


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 35 ans
• BLOC NOTE :


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Lun 21 Mai - 19:46

Abigail & Jay


Bien sûr que New-York est une ville surpeuplé, mais cela n'avait jamais dérangé Jay pour la simple et bonne raison que dans les rues, on y croisait toutes sorte de gens. Avant de reprendre la tête de « Pierce Industries », il n'hésitait pas à prendre le métro où à parcourir à pied les quelques blocs qui séparaient sont appartement de son bureau quand la météo le permettait. Il aimait le mélange hétéroclite que lui offrait la cité. Ces différences de cultures d'un habitant à l'autre et qui se croisaient dans les rues de Manhattan ou d'autres quartiers. L'ambiance n'avait rien à voir avec celle qui régnait dans ce rassemblement de gens pince sans rire et fades. Quoiqu'il en soit, il esquissa un sourire à Abi avant de répondre.

« Oui. Je dois bien admettre que j'ai été un peu surprit dans les premiers temps. J'ai même eut du mal à trouver le sommeil au début tellement le bruit de la circulation me manquait. »

Le grand blond écouta ensuite les paroles de la jeune femme concernant les lieux de sortie. Il ne put s'empêcher de faire une petite grimace lorsqu'il l'entendit parler de bars dépravés. Avait-il vraiment l'air de fréquenter ce genre d'endroit ? Bon d'accord, quand il était étudiant, il l'avait fait un bon nombre de fois avec ces camarades, mais c'était il y a bien longtemps.

« Bien que j'aime faire la fête de temps à autre, je suis plutôt axé sur la culture. Je me rendais souvent au Métropolitan ou au Guggenheim pour me détendre. Sans oublier les petits spectacles sur Broadway ou encore l'opéra de temps à autre. »

Il but une gorgé de son verre avant de se pencher vers la jeune femme et d'ajouter comme si cela était un secret :

«Je dois avouer que ce que j'ai toujours préféré son les grands événements sportifs. Surtout le football américain. Mais ne le dites à personne. »

En réalité, Jay allé voir toute sorte de match dès que cela lui était possible. Basket, Base-ball, Hockey, et même volley parfois. En bref, il s'intéressait à tout type de sport. À défaut d'avoir le temps d'en pratiquer un régulièrement...

« Et vous qu'est ce qui occupe votre temps libre. Car même si j'imagine aisément que vous êtes plutôt comme moi, un bourreau de travail, je suppose que vous avez des passe-temps, comme tout à chacun. »
© 2981 12289 0




Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
Abigail Simmons
avatar
Inscrit le : 21/03/2018
Messages : 44
Avatar : Karen Gillan
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Jeu 24 Mai - 16:57

La rouquine était incapable de percevoir le besoin du bruit chez certaine personne. N'y avait-il rien de mieux que le silence absolue la nuit et le champs des oiseaux au levé du soleil? Il était vrai que si le jeune homme avait passé toute sa vie dans les grande ville que le changement pouvait être déstabilisant. Abi demanda alors subtilement qu'elle était les intérêts du jeune homme un : pour le conseillé sur ses choix de sortie à Austin et deux : pour en connaître plus à son sujet. Elle fût ravie des réponses du jeune homme alors la jeune femme esquissa un sourire.

Il évoqua par la suite son intérêt pour le sport et surtout le regarder. L'avocate n'était pas une fervente de sport, mais c'était sans doute parce qu'elle n'y comprenait rien. Elle ne venait pas d'une famille très sportive et son ancien mari était lui aussi si occupé par son travail qu'il ne l'avait jamais sortie à ce genre d'endroit. Puis, l'homme retourna la question.

-Et bien, de mon côté je comprends absolument rien au sport et surtout au football américain. Je peine à différencier les ballons de chaque sport.

Dit-elle dans une voix amusée avant d'éclater élégamment de rire. Elle n'avait pas honte d'évoquer cette vérité puisque c'était qui elle était. La demoiselle avait toujours été vrai à propos d'elle. Elle prit une gorgé de son vin pour ensuite poursuivre sur sa réponse.

-Je préfères aussi les endroits plus culturel. Je passes beaucoup de mon temps libre dans les salles de spectacles ou bien les bars pour musiciens ou chanteurs émergeant. J'aime la découverte, j'aime surtout les arts en général.

La rouquine aimait tenter de nouvelle chose, écouter de nouveaux sons... elle aimait apprendre en général.

-Je suis persuadé que vous aimeriez l'elephant room qui est un bar jazz... si vous n'y êtes jamais allé.
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 218
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Blondie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: fermé
Contacter moi par MP si vous souhaitez être prévenu quand je suis dispo pour RP ^^

Maxence #1Maxence #2LucasAbi #2SamHeather



Bloc notes :

Heureux parrain d'Even


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 35 ans
• BLOC NOTE :


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Lun 25 Juin - 18:15

Abigail & Jay


Jay avait un léger sourire qui flottait sur son visage. Ce n'était pas dans ses habitudes lors de ce genre de soirée. En général, il était plutôt du genre à avoir une expression plutôt fermée et donnait l'impression d'une certaine froideur, voir distance, avec les gens qui l'entourait. Pourtant, ce soir, il ne pouvait s'empêcher d'avoir ce petit trait qui s'étirait subtilement sous son nez. Cela montrait qu'il prenait plaisir à cette rencontre et cette conversation, bien que simple lui était agréable. D'ailleurs, il s'ouvrait bien plus que d'ordinaire avec quelqu'un qu'il rencontrait pour la première fois. Son interlocutrice avait un petit quelque chose qui le mettait à l'aise et en confiance. Il n'arrivait pas à l'expliquer ou simplement à mettre le doigt dessus, mais il ne cherchait pas non plus à vraiment comprendre. Pour la première fois depuis, longtemps, il se contentait de profiter simplement du moment. La conversation se déroulait sans aucun problème, offrant ainsi aux deux jeunes gens l'occasion de faire connaissance.

C'est donc sans aucune réserve que le grand blond partagea sa passion pour le sport, regrettant cependant de ne pas pouvoir pratiquer d'avantage. Il ne fut pas spécialement surpris d'apprendre qu'Abigaïl n'était pas spécialement au sport. Cela faisait bien longtemps qu'il avait constaté que c'était quand même un domaine beaucoup plus masculin et il n'avait que rarement eut l'occasion de rencontrer des jeunes femmes qui partageaient cela avec lui. Même s'il savait qu'elles existaient, des femmes passionnées par le sport de manière générale n'appartenaient malheureusement pas à son cercle. Il trouvait cela dommage d'ailleurs. Enfin, quoiqu'il en soit, il ne put s'empêcher de rire doucement quand la jolie rousse lui avoua qu'elle avait peine à distinguer les différents ballons en fonction des sports. Et puis, il devait bien avouer qu'il aimait particulièrement cette franchise. Au moins, il savait qu'elle n'appartenait pas à cette catégorie de femme qui cherchait à lui plaire à tout prix en faisant semblant d'avoir les mêmes centres d'intérêt. Pas la peine de faire semblant. De toute manière, cela finit toujours par se savoir. Si deux personnes étaient faites pour s'entendre, il suffisait de prendre la peine de discuter pour se découvrir des points communs.

D'ailleurs la suite de la conversation le prouva bien. La jeune femme aimait également l'art. Apparemment, elle avait l'air d'être plus axé sur la musique et la découverte de nouveaux talents. Jay n'était pas vraiment du genre à courir les bars pour écouter des groupes émergeant. Mais il ne refusait jamais d'écouter des nouveautés que ses quelques proches pouvaient lui faire découvrir. Alors qu'Abi lui parlait de l'éléphant room, il secoua doucement la tête pour signifier qu'il ne connaissait pas l'endroit.

« C'est la première fois que j'en entends parler. Mais je serais ravi de découvrir l'endroit. Peut-être que vous pourriez me le faire découvrir à l'occasion. Et pour ma part, je pourrais peut-être tenter de vous expliquer la différence entre un ballon de basket et un ballon de foot. »

Répondit-il taquin. Il accompagna ses dernières paroles d'un sourire et d'un clin d’œil espiègle. Jay ne voulait pas donner l'impression de se moquer, bien au contraire. Partager ses loisirs, bien que rares, étaient plutôt le genre de chose qu'il appréciait faire. Bien que la plupart du temps, il ne le faisait qu'avec son plus vieil et meilleur ami. Même si sa façon de faire n'était pas très « élégante », il n'en était pas moins sérieux dans sa proposition. Il avait sincèrement envie de revoir la jeune femme en dehors de cette soirée guindée qui ne lui permettait pas d'être totalement lui-même et naturel. Il ne supportait pas cette impression d'être jugé par ces êtres superficiels en fonction des gens avec qui il discutait ou de la façon dont il se comportait. Bref, cette foule d'hypocrites n'était pas le lieu idéale pour apprendre à connaître réellement quelqu'un. Le grand blond se reprit et ajouta rapidement :

« Si vous ne souhaitez pas que je vous initie à la joie d'être un fervent supporter, je ne vous en voudrai pas. Mais j'aimerais vraiment vous revoir dans un cadre, moins formel dirons nous. »

Il accompagna la fin de sa phrase en accompagnant d'un petit geste la main le reste des participants à ce gala de bienfaisance. Jay avait longtemps été un grand séducteur. Il lui suffisait de décocher un sourire style « dentifrice blancheur » au bon moment pour attraper sa cible dans ses filets. Mais depuis qu'il avait repris la tête de « Pierce Industries » il avait arrêté ce petit jeu. Pourtant, ce soir, il se sentait un peu bêta et gauche dans sa façon d'inviter son interlocutrice. Il n'était pas dans le jeu de la séduction, pourtant, il espérait vraiment qu'elle accepterait son invitation maladroite.
© 2981 12289 0




Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
Abigail Simmons
avatar
Inscrit le : 21/03/2018
Messages : 44
Avatar : Karen Gillan
Mes rps :

Bloc notes : /

Afficher


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Ven 27 Juil - 16:01

Il était difficile pour la rouquine de faire des connaissances depuis l’événement majeure de sa vie. Par peur de perdre à nouveau ou bien parce qu'elle a décidé de se plonger corps et âme dans son métier afin d'apaiser ses souffrance? Peut-être un peu des deux. Vous pouvez donc imaginer qu'elle n'était pas tout à fait à l'aise avec les conversations. Pourtant, étant une avocate depuis plusieurs années, nous pourrions croire qu'elle à le tour avec les mots et qu'elle est capable de vous faire avaler n'importe quoi, mais lorsqu'il s'agissait de la vrai vie, de vrais relations, elle en perdait tous ses moyens. En tout surprise, ce ne semblait pas être le cas avec le jeune homme ce soir. La conversation coulait sans trop forcer la chose et cela plaisait a la demoiselle.

Lorsqu'il lui proposa l'échange de connaissance qu'il voulait faire avec la jeune femme, Abi en fût très ravie et même excité déjà. Elle avait toujours voulu en connaître plus sur le sport mais son ancien mari n'était intéressée qu'à le regarder avec ses amis en n'invitant pas les conjointes. Elle le comprenait d'un côté, mais de l'autre, elle aurait préféré avoir des points en commun avec lui, ce qui leur aurait peut-êtreP permis de ne pas divorcer de la sorte. Bref, avant qu'elle ne puisse répondre à Jay, il poursuivit en mentionnant que même si elle ne voulait rien apprendre sur l'une de ses passions il voulait vraiment la revoir un autre soir. Abi sourit amplement en se sentant quelque peu ses joues se rosées. Heureusement qu'il faisait sombre sur cette terrasse.

'' Ce serait vraiment un plaisir pour moi. Peut-être pourrions nous aller voir un match du sport que vous désirez me montrer en premier ''

Dit-elle tout simplement ne voulant pas que les paroles du jeune homme soient des paroles en l'air. Il lui était arrivé trop souvent ce genre de situation ou elle n'attendait plus parler d'un homme rencontrer qu'il lui laissait entendre qu'il serait ravie de la revoir un jour... un jour dans cent ans oui.... Peut-être était elle trop concentré sur son boulot à ce moment là.

''Et terminé la soirée dans ce bar en question pourquoi pas. ''


Poursuivit-elle maintenant d'une voix amusée. Peut-être s’avançait elle trop sur ce prochain rendez-vous mais peu importe.
Jay Pierce
Nothing a dry martini can't cure
avatar
Inscrit le : 18/03/2018
Messages : 218
Avatar : Justin Hartley
Crédits : Blondie
Date de naissance : 29/01/1982
Mes rps :
Disponibilité RPG: fermé
Contacter moi par MP si vous souhaitez être prévenu quand je suis dispo pour RP ^^

Maxence #1Maxence #2LucasAbi #2SamHeather



Bloc notes :

Heureux parrain d'Even


Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Andromeda
• ÂGE : 35 ans
• BLOC NOTE :


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le Ven 27 Juil - 20:14

Abigail & Jay


Bien qu'il était venu à cette soirée en traînant un peu des pieds, Jay devait bien admettre en cet instant qu'il était heureux de l'avoir fait. Son interlocutrice, en plus d'être ravissante, était cultivé et s'intéressait à autrui. Sur bien des points, ils avaient l'air d'être en accord et cela était un vrai plaisir de converser simplement avec elle. Pas besoin de se donner des airs qui ne lui correspondaient absolument pas. Et puis dans ce genre de soirée, il était rare de parler d'autre chose que des affaires, du coup, il avait la sensation d'être dans une petite bulle. Quand Abigaïl accepta son invitation à le revoir en ce rendant à un match de son choix, un sourire éclaira son visage. La proposition qu'elle fit de terminer la soirée dans ce fameux bar n'était franchement pas pour déplaire au grand blond. Il s'apprêtait à lui répondre quand son téléphone vibra dans la poche intérieure de sa veste. Il fronça légèrement les sourcils, se demandant qui pouvait bien le déranger à cette heure si tardive.

« Excusez-moi une seconde. »

Dit il simplement en sortant le maudit appareil de sa poche pour voir qui l'appelait ainsi. En voyant le nom inscrit sur l'écran, il poussa un soupire avant de décrocher.

« Je te rappelle dans cinq minutes. »

dit il à son interlocuteur avant de raccrocher et de porter son attention sur la demoiselle. Un sourire contrit et désolé avait pris la place du sourire éclatant qu'il arborait quelques secondes plutôt.

« Mon directeur juridique. S'il m'appelle à cette heure, c'est que cela doit être grave. Je dois vous abandonner et soyez certaine que j'en suis vraiment désolé. »

Il porta une nouvelle fois sa main à sa poche intérieure et en tira une petite carte de visite.

« Appelez-moi dès que vous aurez un moment de libre pour qu'on convienne d'une date pour cette sortie. Ou pour tout autre chose. »

Avant qu'il ne réalise ce qu'il était en train de faire, il déposa un baiser sur la joue de la jeune femme et ajouta :

« J'ai été ravi de vous rencontrer. À très bientôt, j'espère. »

Merde, qu'est ce qu'il venait de lui prendre ? Sans rien laisser paraître, il tourna les talons, portant déjà son téléphone à son oreille et quitta les lieux tout en aboyant des consignes pour parer au problème dont on était en train de lui faire part.
© 2981 12289 0




Jay Pierce
Le succès n'est pas final, l'échec n'est pas fatal,
c'est le courage de continuer qui compte
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail, le

Une soirée de bienfaisance qui tourne court - feat Abigail

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-