Partagez| .

Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie]


Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie], le Lun 19 Mar - 17:35


Aide-moi s'il te plait
Charlie x Andria
J'ai bien pris mon taxi mais ce dernier m'a jeté de sa voiture car il semblerait que je sois trop insupportable à son goût. Je n'ai rien fait de mal pourtant, j'ai juste expliqué mon histoire et son coup de frein m'a légèrement secoué, ce qui a fait, que mon rendu a dû être l'élément déclencheur de cette histoire. C'est donc dans la rue, en plein dans les poubelles, une peau de banane sur la tête, que je me retrouve actuellement. Si j'avais su que cette épopée m'amènerait ici, jamais ô grand jamais! je serais sorti de ma paroisse. La pluie s'abat violemment sur la ville, je n'ose même plus bouger jusqu'à voir une silhouette que je reconnaitrais entre mille. Je ne l'ai pas vu depuis la dernière fois, je ne sais même pas si elle m'a pardonné et si elle voudra bien m'aider. "Charlie!" m'écriais-je vous la faire se retourner. "Aide-moi s'il te plait." la suppliais-je plus dans un murmure qu'autre chose. Je laisse tomber ma tête sur le côté et dégringole un peu plus dans les poubelles. Elle va se moquer de moi et m'en faire voir de toutes les couleurs avec ça, je le sens gros comme une maison. Je suis plus bas que terre, je n'aurais plus une once d'autorité sur elle même si je n'en avais pas des masses de base.

code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 237
Avatar : Levy Tran
Crédits : Jae.
Mes rps : MILAN - ROBBIE - ANDRIA#3/Jay - ROADTRIP - ELIJAH#2 - LIBRE -



Bloc notes :



Afficher


Re: Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie], le Lun 19 Mar - 19:30


Aide-moi s'il te plait
Charlie x Andria
Charlie elle veut prendre l’air alors elle tire Elijah de leur appartement miteux et ils sortent faire la fête. Charlie se laisse aller. Elle boit, se fait offrir des shoots, danse et emballe un gars qu’elle oubliera dès le lendemain matin. Elle a juste envie de s’éclater. De profiter de la vie, faire la fête et ne penser rien à rien d’autre sauf à son petit bonheur. Ivre, elle sort du bar et s’balade dans la rue, elle rentre chez elle, elle sait pas trop où est passé son colocataire, mais c’est un grand garçon, il s’débrouillera tout seul. Charlie elle marche et emprunte des rues qu’elle connait pas, elle chantonne et s’en fou d’réveiller les gens. Puis soudain, on gueule son prénom. Elle se retourne, surprise. Faut dire qu’elle ne s’y attendait pas à celle-là ! Il était couché dans les poubelles, ensevelli sous une montagne de crasse avec une peau d’banane posée sur la tête. Elle peut pas s’empêcher d’rire la brune, parce que voir le Pasteur dans cet état, elle n’y aurait jamais cru si on lui avait raconté. « Allez l’vez vous ! » dit-elle en le tirant par le bras. Elle a pas vraiment d’force la gazelle mais elle parvient à l’maintenir debout en le portant à bout de bras. Il est affalé sur elle, il lui fait mal au dos. Elle n’aurait jamais pensé être aussi proche de son fantasme, ce pasteur qui lui rendait visite presque chaque nuit lorsqu’elle avait les yeux fermés. Elle peut sentir son souffle dans son coup la gamine et puis, elle se souvient de ce qu’il avait dit, du comportement qu’il avait eu alors elle le lâche. Il va jamais tenir debout tout seul, c’est évident alors elle propose : « Et j’ai quoi, Hips ! En échange, hein ? Monsieur-je-fait-croire-que-je-suis-parfait-alors-que-je-me-boure-la-gueule-comme-un-gros HIPS ! – Crevard ? »

code by bat'phanie

 
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie], le Lun 19 Mar - 22:35


Aide-moi s'il te plait
Charlie x Andria
Je tente de me redresser lorsque cette dernière vient à moi, puis essaie de ne pas tomber lorsqu'elle me relâche. En plus de ça, elle est rancunière. Je vais finir par la cerner dans sa totalité cette demoiselle si ça continue. "Je ne suis pas venu ici pour me bourrer la gueule, on m'a pris par surprise, drogue, gogo danseuses et alcool. Ca ne fait pas bon mélange et la seule qui aurait pu m'aider ne m'a été d'aucune utilité. Même le taxi driver n'a pas voulu de moi et m'a jeté ici." lui dis-je sur un ton lent et ivre, ma phrase durant ainsi une éternité. J'aimerais bien lui dire que je suis désolé mais je ne sais même pas de quoi je dois l'être vraiment. J'ai eu beau lui demander pardon par automatisme, je ne pense pas être en tort, n'ayant rien dit de particulier. Si elle a réagi de la sorte c'est tout simplement car elle sait pertinemment que j'ai raison. "Ecoute Charlie... On va pas remettre ça sur le tapis. Pardonne moi de savoir ce que sont les gens dans le fond, ça ne veut pas dire pour autant que je les juge, non. C'est juste une partie d'eux et alors?" tentais-je de m'expliquer. "Donc si tu veux bien m'aider, je veux bien t'enlever peut-être 5h en disant que tu les as fait." lui dis-je donc avant de me retenir à elle. J'essaie de rester le plus droit possible mais il n'y a rien à faire. Mes jambes ont rendu l'âme. J'attrape la jeune femme, posant mes deux mains sur ses épaules et me colle à elle, faisant comme un câlin par derrière, posant mon menton sur le haut de sa tête. "Pardonne moi chipie, mais faut pas partir en furie alors qu'on ne fait que discuter." ajoutais-je comme si je parlais à une vieille amie qui boude pour s'amuser.

code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 237
Avatar : Levy Tran
Crédits : Jae.
Mes rps : MILAN - ROBBIE - ANDRIA#3/Jay - ROADTRIP - ELIJAH#2 - LIBRE -



Bloc notes :



Afficher


Re: Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie], le Mar 20 Mar - 23:02


Aide-moi s'il te plait
Charlie x Andria
Charlie elle n’peut pas s’empêcher de se marrer même s’il y a quelques jours, elle aurait pu lui fracasser la tête à coup d’pelle ce fameux pasteur mystérieux. Faut dire qu’elle ne s’attendait pas à l’trouver dans les poubelles. Elle veut bien l’aider mais, faut pas la prendre pour un guigne, elle est prête à négocier, du coup, elle le laisse retomber. Elle écoute son histoire à dormir debout « Haha ! C’est le karma ça. Tu fais du mal, l’univers te l’rends un jour en pleine poire. C’est une règle de base. C’basique. » Il parle lentement. Elle prend un fameux plaisir à le voir en position d’faiblesse. Elle se dit aussi qu’elle aurait aimé l’approcher comme une de ces danseuses qui ont du bien lui faire tourner la tête. Un homme d’église, ça n’a rien d’excitant sur papier, mais d’visu, j’vous jure c’est bien différent et Charlie, elle va pas dire qu’elle craque pour ce type mais elle a envie de bouffer tout cru. « Blablabla, vous parlez trop, z’êtes HIPS ! Assommant » Elle ne veut pas l’draguer, elle sait d’toute façon qu’il craquera pas parce que elle est trop jeune soi-disant. Soit elle l’aura à l’usure, soit elle l’aura par la ruse. Il retombe sur elle et la tient fermement, il a d’la poigne le gaillard ! « Vous êtes lourd, mon Dieu ! » Elle jure mais elle fait exprès. Elle fait mine de réfléchir à sa proposition mais il commence à gigoter et il se retrouve derrière elle sans trop savoir comment. Elle lève les yeux au ciel, il pourrait la faire dessouler en deux secondes. Chipie ? Elle ricane, parce que oui c’est ce qu’elle est et ça, elle l’assume. « La chipie, elle négocie 10 heures en moins et … HIps ! Attendez que j’termine avant d’faire des grands yeux, j’vous vois venir ! 10 heures en moins et un bisou mais ! HIpS ! S’il vous plait pas, j’fais toutes mes heures et j’vous aide. » Elle marque une pause et termine « C’t’un bon deal non ? » Elle jubile. Elle commence à fléchir les genoux et elle attrape ses bras pour le soutenir, qu’est-ce qu’il est lourd bordel. Elle tente d’avancer, parce que les poubelles, ça pue grave. En faisant quelques pas en avant, elle perd l’équilibre et tombe en avant. « AIE ! » Et elle part dans un fou rire incontrôlable compressée entre son Pasteur et le macadam.
code by bat'phanie

 
[/quote]
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie], le Dim 25 Mar - 12:57


Aide-moi s'il te plait
Charlie x Andria
Sa négociation semble un bon deal, du mins, dans ma tête. Je tente de rester droit pour ne pas m'écrouler à cause de l'alcool ingurgité et au moment de rétorquer quoique ce soit, je la vois s'éclater sur le sol, ce qui a pour effet de me faire rigoler. Je m'approche petit à petit d'elle, pour la redresser et tout en titubant, je l'amène contre le mur le plus proche possible pour la plaquer contre ce dernier. Mes mains remettent ses mèches rebelles derrière ses oreilles et caressent doucement ses joues. "Deal." lui répondis-je finalement, un sourire aux lèvres. Mes yeux la regardent comme si elle était la femme de ma vie et doucement mon visage se rapproche du sien. Ma bouche n'est qu'à quelques mini-mètres de la sienne, mes yeux se ferment pour bien profiter de ce moment et c'est ainsi que le moment fatidique se passe. Je tourne rapidement ma tête pour me mettre à vomir sur le côté, histoire de l'épargner. Du revers de ma manche, je m'essuie les restes collées sur ma bouche et trois quatre pas en arrière, je me sépare d'elle, me penchant en avant pour me tenir sur mes genoux. "Je crois que je commence à décuver là. Je suis bien, je le sens et je le sais que j'ai bu, il n'y a pas de soucis à ça mais je me sens plus léger." lui confiais-je avant de reprendre mon souffle. Je m'en vais dans le bar le plus proche, à genre une porte d'où nous sommes et me fais arrêter par le videur. "Ne vous en faites pas monsieur, je veux juste aller aux toilettes. Je vous en prie." lui dis-je les mains jointes avant qu'il me laisse passer. La traversée se fait longue mais je parviens tout de même à aller à destination. Un peu de savon sur les mains avec un peu d'eau, je nettoie ma veste et exécute la même chose en gardant le mélange dans la bouche comme pour me faire un bain. Je recrache le tout, bois plusieurs gorgées d'eau pour bien tout enlever. J'ai déjà l'haleine plus fraiche et en meilleur état même si j'aurais préféré autre chose à la place de ce goût chimique. Une femme complètement torchée vient soudainement dans les toilettes des hommes et me prends sur le fait. "Hé tenez, j'ai toujours de quoi sur moi." me dit-elle en me montrant son dentifrice. Je le prends tout en me méfiant, ne voulant pas tomber dans un piège et par manque de brosse à dent, je me mets le contenu sur le doigt et frotte contre mes dents. Sérieusement? Qui a du dentifrice dans son sac? L'idée ne m'aurait jamais traversé l'esprit. Mon affaire se finit, et je recrache le tout, relevant la tête pour voir l'allure que j'ai et souris voir si je n'ai rien oublié. "Merci bien. Je vous suis extrêmement reconnaissant." lui dis-je. "Vous n'auriez pas, par hasard, un chewing-gum?" lui demandais-je aussitôt et c'est ainsi que je me mets à mastiquer en tentant de retrouver la sortie. Sortant du bar en faisant de grands pas, espérant ne pas tomber, je passe mes mains dans les cheveux pour les plaquer en arrière et prends la même direction qu'au tout début pour retrouver Charlie. "Tu ne m'en veux pas de m'être absenté trop longtemps?" lui demandais-je en la retrouvant même si ça ne faisait que 5 ou 10 minutes que j'étais parti. Où en étions-nous? Ah oui. Je lui attrape la main pour la tirer vers moi sans qu'on soit pour autant trop collés l'un à l'autre et lui relève le menton à l'aide d'une de mes mains avant de poser une fois de plus, les deux mains sur son visage. Je contemple ses yeux, prêt à l'embrasser et me rapproche pour m'exécuter. "Qu'est-ce que je suis en train de faire là?" pensais-je à haute voix à quelques mini-mètres de ses lèvres. Je me recule doucement. "Je ne peux pas, j'en ai bien peur." lui avouais-je, un air désolé sur le visage, ce dernier étant tombant.

code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 237
Avatar : Levy Tran
Crédits : Jae.
Mes rps : MILAN - ROBBIE - ANDRIA#3/Jay - ROADTRIP - ELIJAH#2 - LIBRE -



Bloc notes :



Afficher


Re: Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie], le Lun 26 Mar - 11:51


Aide-moi s'il te plait
Charlie x Andria
Au sol, Charlie elle rigole comme une baleine. Sans l’alcool elle aurait sans doute eu très mal mais heureusement, son métabolisme s’en trouvait renforcé pour quelques heures encore. Il l’aide à se relever et la brune frotte ses genoux et soudain, elle se retrouve sans trop comprendre entre le mur et l’pasteur. Des loups hurlent dans son ventre lorsqu’il remet ses mèches en place. Elle dégluti et ne peux s’empêcher de mordre ses lèvres d’envie lorsque ses yeux bruns la regardent comme si elle était la huitième merveille du monde. Enfin, elle allait le faire craquer, enfin, elle pourrait gouter à ses lèvres sacrées. Ses doigts sont doux sur ses joues, elle ne sourcille pas, elle se laisse faire. Lorsqu’il se penche pour l’embrasser, elle ferme les yeux elle aussi. L’attente est longue, elle avait envie de le tirer contre elle mais elle appréciait le moment, cette attente excitante. Soudain, il se retourne et gerbe tout son mal être. Le feu d’artifice qui était prêt à fuser dans le ventre de Charlie s’éteint. La frustration la gagne. Elle serre les dents. Elle avait envie de lui en coller une. Avant qu’elle ne puisse réagir, il disparaît. Putain. Elle aurait dû partir avec ce gars qu’elle avait emballé quelques heures plus tôt. Une boule de nerfs et surtout de déception naît dans le creux de son ventre, faut dire, elle n’aime pas se sentir mise de côté comme ça. Elle pourrait partir, l’abandonner à son triste sort. Si Dieu existe vraiment, il n’aurait qu’à téléporter le pasteur chez lui mais, elle hésite. Elle se sent responsable de ce mec soûl, qui n’est même plus capable de rentrer chez lui. D’habitude, elle se serait barrée, ils ne sont même pas amis…et pourtant, elle reste. Dès qu’elle l’aperçoit revenir, sa colère se calme. Elle hausse les épaules, non elle lui en voulait pas d’être parti, elle lui en voulait juste d’avoir vomi après avoir voulu l’embrasser. Et il recommence, Il la tire contre lui. Charlie ne veut pas embrasser un mec qui vient de gerber, amis il sent la menthe. Il tient sa promesse et a même pris soin de ne pas lui infliger une haleine immonde. Il prend son visage entre ses mains, et Charlie, comme ça, elle se sent bien. L’excitation dans son ventre se rallume mais s’éteint immédiatement. Il se foutait de sa gueule ? Armée de sa main, elle n’écoute pas ses désolations et lui gifle le visage. Une gifle guidée par la frustration et la déception. Elle se sentait bafouée, pas respectée. Dieu est peut-être miséricordieux, mais pas elle. Elle avait plus envie de rire, ni se sourire. Elle avait envie de le laisser là, retrouver Elijah pour lui raconter ce nouvel épisode et évacuer en dansant sur la piste de danse. En fait, Eli, il était un peu sa meilleure copine ;

« L’église est à deux rues, j’vous ramène. » Elle est sèche, plate et part en avant, ne prenant pas soin de le tirer par la manche ou quoi que ce soit. Elle attache ses cheveux en un chignon décoiffé et s’allume une tige qu’elle comptait garder pour plus tard. Une odeur herbacée entoure Charlie. Il n’aura qu’à le suivre à l’odeur. Elle avait envie d’se vider un chargeur dans l’pied parce qu’elle l’aide alors qu’il ne le mérite pas. Elle savait pas pourquoi elle faisait ça, pourquoi elle se laissait embobiner. Peut-être qu’au fond, il la faisait craquer, bien plus qu’un physique à consumer.

"Grouillez-vous, j'pas que ça à faire !" Elle crie pour qu'il l'entende, pour qu'il se dépêche, elle en avait marre de ce petit jeu où elle n'était que la seule à jouer. Elle laissait tomber son envie, et puis, le road trip allait surement l'aider à passer à autre chose.
code by bat'phanie

 
[/quote]
[/quote]
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie], le Mar 27 Mar - 15:17


Aide-moi s'il te plait
Charlie x Andria
La première question qui me traverse l'esprit est "n'est-elle pas un peu extrême sur ce coup?" après la baffe qu'elle m'a collé au visage. Je passe ma main à l'endroit où elle m'a touché et la regarde s'en aller, me laissant comme le Kuzco dans la forêt et sous la pluie... Et en lama en plus. Je me sens aussi perdu. Je ne la comprends pas. Ou peut-être que si finalement. Je n'essaie pas de jouer avec elle. J'en ai envie oui. J'aimerais l'embrasser mais ma morale m'en empêche. Ou alors c'est ma partie du jeu, elle me tentant, moi essayant de résister? Je laisse échapper un soupir après une grande inspiration et c'est avec ceci que je me dis qu'elle est bel et bien sous les nerfs, l'odeur de cette cigarette me rappelant de vagues souvenirs d'adolescence. Je prends donc l'initiative de la suivre. "Je ne veux pas aller à l'église. Ce n'est pas là-bas que je dors enfin. Tu as cru que je dormais dans la chapelle ou quoi?" lui demandais-je en rigolant. J'accélère mes pas pour passer devant elle et lui bloquer le passage. Je la regarde, un sourire tout content sur les lèvres. Je lui attrape son joint des mains et le jette au sol, l'écrasant sous le poids de mon pied. Et c'est ainsi, que ma main se retrouve sur son dos, l'autre lui caressant le visage et que ma bouche s'entrechoque avec la sienne pour un baiser passionné. Je recule doucement mon visage, ouvrant les yeux au passage et petit à petit, la remets droite face à moi. Je dépose un nouveau baiser sur son front avant de baisser la tête, un sourire effacé. Je ne suis pas triste de l'avoir fait. Du moins, je ne le regrette pas pour l'instant mais le fait de l'avoir brusqué me rend moins confiant que d'habitude. "Tu me pardonnes?" lui demandais-je en plongeant mes yeux bleus dans le noir des siens. Je lui attrape la main pour que nos doigts s'enlacent avant de partir à côté d'elle et de passer mon bras par dessus ses épaules, l'autre main se trouvant dans la poche de mon pantalon. J'exécute quelques pas afin de me balader avec cette dernière. "Tu as eu ce que tu voulais, tu es contente?" lui demandais-je sur un ton provocateur sans que je ne le veuille vraiment.

code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 237
Avatar : Levy Tran
Crédits : Jae.
Mes rps : MILAN - ROBBIE - ANDRIA#3/Jay - ROADTRIP - ELIJAH#2 - LIBRE -



Bloc notes :



Afficher


Re: Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie], le Mar 27 Mar - 19:07


Aide-moi s'il te plait
Charlie x Andria
Tout se passa tellement vite que Charlie en fut désarçonnée. Il la rattrapa bien vite, le pasteur, trop vite. Elle n’avait pas pris soin de lui demander où il habitait, pour elle, un homme d’église vit dans une église c’est bien simple, c’est tellement grand. En l’entendant dire qu’il n’habitait pas là, elle se senti stupide d’avoir pensé le contraire : il avait une vie comme tout le monde. Evidemment, il ne la fit pas rire et elle leva plutôt les yeux au ciel avant de répondre « Bah j’en sais rien moi, c’est où chez vous alors ? » Son ton est plat, elle avait qu’une envie c’était rentrer chez elle et oublier cette fin de soirée désastreuse.

Mais elle aurait bien plus à raconter à Elijah que prévu.

Il s’arrête devant elle. Elle lâche ses bras sur ses jambes et grogne un « Quoi encore ? » lassé. L’autre il sourit, elle a envie de fondre. Charlie, elle était sûre que si il n’était pas sous l’effet de l’alcool il l’aurait surement sermonnée sur la gifle qu’elle lui avait donné, peut-être dans deux jours sans doute, quand elle devrait aller à l’église pour retrouver les choristes. Il lui bloque le passage et jette sa came au sol et il l’écrase. Elle aurait bien voulu répliquer la brune, lui dire qu’il exagérait mais elle n’en n’eut pas le temps. Il l’attrape par le dos avant de l’embrasser. Charlie sous le choc, elle garde les yeux ouverts, surprise. Elle ne savait pas quoi penser de tout ça, un coup c’est non, un coup c’est oui. Peut-être que la gifle lui a remis les idées en place. Elle avait eu envie de le repousser mais elle était perturbée Charlie. Lorsqu’il s’écarte, elle voyait un autre homme. Pas le pasteur, non, un type normal de la quarantaine. Il l’embrasse sur le front comme si elle était sa petite copine, ça lui fait bizarre, elle ne sait pas dire si elle a apprécié ce geste tendre ou pas. Il lui prend la main et il commence à la tirer pour marcher avec lui. Mais qu’est-ce qu’il fout ?! Lorsqu’il lui parle, elle se reconnecte avec la réalité et s’écarte immédiatement de lui, rompant tout contact physique. La déchirure est brutale mais Charlie, elle est perdue et elle veut plus jouer à ça. Et puis avec ses yeux dans les siens, elle se sent mise à nu, vulnérable. Elle sent qu’elle commence à perdre le contrôle, elle veut en finir rapidement afin qu’il disparaisse de sa vie. « J’dois vous pardonner de quoi au juste ? De me faire passer une soirée de merde ou de m’avoir écrasé les lèvres comme un malpropre ? » Elle n’avait pas eu envie de l’embrasser mais elle devait au moins avouer qu’elle y gouterait bien encore une fois, mais ça, hors de question de l’admettre ! Elle passe devant lui et rentre ses mains dans les poches de son pantalon noir. Et puis, il recommence. Elle s’arrête. « Bordel mais vous me cassez les pieds ! Je serais contente quand je vous aurais mis dans votre lit ! » Charlie était fâchée. Pas contre lui, mais contre elle-même car elle n’arrivait pas à le comprendre ce mec mais surtout, elle n’arrivait pas à lui en vouloir. Un autre lui aurait volé un baisé, elle l’aurait cogné. Pas lui. Il avait gagné son respect, et ça non plus elle n’arrivait pas à le comprendre. « Vous pouvez pas dire que j’ai presté toutes mes heures ? Faire des fausses déclarations ça n’a jamais tué personne. » Elle ne voulait plus le voir, plus jamais. Pourtant elle appréciait sa présence, son regard. Mais la brune, elle ne voulait pas de ça, elle ne voulait pas que son cœur soit pris en otage par un type qui a deux fois son âge et qui à d’autres choses à faire que d’échanger de la salive avec une jeunette de vingt-cinq ans. Ni avec n’importe quel autre mec d’ailleurs. « De toute façon, si vous voulez pas, j’irais me plaindre. On dit tellement de choses sur les hommes d’église que j’aurais pas de mal à convaincre le juge de me transférer ailleurs. » Elle tourne la tête, fière de son petit jeu, l’air hautain sur son visage et continue à marcher sur le trottoir.

code by bat'phanie

 
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie], le Sam 31 Mar - 14:54


Aide-moi s'il te plait
Charlie x Andria
C'est un point de vue intéressant mais ce n'est pas celui que j'avais en tête. Je pensais plutôt au fait que je suis complètement indécis sur mes choix bien que je ne veuille pas vraiment l'admettre. "Non, de m'être absenté quelques instants et de t'avoir laissé en plan." lui répondis-je donc. Elle est toujours énervée sans que je ne sache réellement pourquoi. Je crois que je ne comprendrais jamais les femmes dans leur intégralité. Elle me veut, ça je l'ai compris, je l'ai embrassé et ça ne lui suffit pas. Mais elle me donne assez rapidement la réponse. Suis-je bête? Oui, je le suis. "Je te donne la main, toi tu me prends le bras. Tu veux me tuer et me plonger dans des remords toi." lui répondis-je tout en continuant notre route. Elle me propose d'effacer toutes ses heures. "C'est faisable mais je n'en ai pas envie. Tu es là depuis une ou deux semaines, tu as un boulot, ça ne passera jamais, tu ne peux pas faire autant d'heures. Je suis navré mais je vais devoir décliner ton offre." lui répondis-je en tentant de prendre la direction pour chez moi. Puis elle me menace. Bien. Qu'il en soit ainsi, amen! "Le juge est un ami à moi. Un pote d'enfance, il sait très bien comment je suis donc je pense que limite, il t'a envoyé ici, avec moi, pour ton bien. Tu pourrais tomber sur pire crois moi, tu devrais donc te réjouir de ce que tu as." lui répondis-je en rigolant, nous rapprochant de plus en plus de notre quartier. Enfin, du mien. Pourquoi est-ce que je l'inclue dans ce dernier. Lapsus révélateur? Non. Je ne pense pas. J'espère pas. Je me sors cette pensée de la tête. Je m'arrête et respire en grand coup, la lâchant petit à petit. Je parviens à tenir tout seul, c'est déjà pas mal. Et j'ai envie de quelque chose. D'elle? Peut-être. Une possibilité. Je me rapproche d'elle et la soulève en prenant soin de faire passer ses jambes autour de ma taille, l'emmenant jusqu'à chez moi, l'embrassant une fois de plus. "Je suis toujours conscient de ce que je fais, si ça peut te rassurer et te faire penser à autre chose." lui dis-je pur lui faire comprendre qu'elle me plait bien. Du moins, plus que bien. "Je veux juste prendre le temps." ajoutais-je avant de continuer à marcher et de la déposer sur une table de camping qui se trouve dans un parc. Je passe entre ses jambes pour être plus proche d'elle et continue de l'embrasser, passant mes mains dans ses cheveux, avant de l'allonger sur la table trempe et de me pencher pour poser ma tête au niveau de son ventre.

code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 237
Avatar : Levy Tran
Crédits : Jae.
Mes rps : MILAN - ROBBIE - ANDRIA#3/Jay - ROADTRIP - ELIJAH#2 - LIBRE -



Bloc notes :



Afficher


Re: Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie], le Mer 11 Avr - 15:23


Aide-moi s'il te plait
Charlie x Andria
Charlie elle pouvait gueuler sur tous les toits qu’elle savait toujours ce qu’elle voulait, passer pour la plus indépendante des femmes et hurler ô combien elle aimait la solitude, tout ça c’était faux. Et petit à petit Andria perçait son épaisse carapace. Pas avec une perceuse  non, avec un petit burin qu’il martelait petit à petit depuis leur rencontre. Charlie elle avait rien vu venir, elle avait joué son rôle de gamine effarouchée et rebelle à la perfection sans se douter de quoi que ce soit. Sauf qu’elle sentait que quelque chose se passait entre lui et elle, quelque chose qu’elle n’arrivait pas à définir et ça, ça la faisait flipper grave. Alors, elle essaie de prendre de la distance, de marcher loin devant mais c’est comme si il faisait cinq pas en avant quand elle n’en faisait qu’un : il l’a rattrapait à chaque fois, la poussant encore plus à prendre la fuite, à mentir, à le détester. Sauf qu’elle ressentait encore la marque indélébile de ses lèvres sur les siennes.

« J’m’en fiche. De toute façon, je pourrais encore faire en sorte de me faire virer. » Elle était têtue la gamine mais elle savait qu’elle perdait la bataille. Elle sentait son souffle chaud derrière elle qui le suivait comme s’il la traquait. Une respiration envoutante, charmeuse mais offensive. Un loup déguisé en agneau. « Ben oui, comme par hasard. Vous avez toujours réponse à tout, hein oui ? » Elle se retourne et plante son regard noir dans ses yeux bleus malicieux. Le pasteur, il connaissait tout le monde et tout le monde le connaissait. Elle aurait dû savoir que le juge avait des affinités avec lui. « Me réjouir ? » Elle éclate de rire, un rire qui sonne faussement diabolique, un rire nerveux parce qu’il se rapproche tel un prédateur sur sa proie. « Je devrais me réjouir de passer mes heures perdues à entendre chanter des gens qui ne sont même pas capable de chanter une seule octave juste ? En fait, je suis juste là, dans cette putain d’église parce que vous vous sentez misérablement seul et pas de chance, c’est tombé sur moi. » Elle fronce les sourcils et détourne le regard. Elle continue de marcher, droit devant. Elle ne sait même pas où elle va. Elle veut juste tenir sa promesse, le ramener chez lui et partir. Encore une fois, il la rattrape et c’est là que tout dérape. Il la soulève et Charlie enroule mécaniquement ses jambes autour de sa taille. La chaleur de son corps si proche du sien lui donne des frissons jusque-là inconnus. A l’instant où il repose ses lèvres sur les lèvres de l’asiatique, à l’instant où Charlie ferme les yeux pour profiter de ce moment et à l’instant où son estomac se serre, elle est perdue, foutue. Elle le sait pas encore mais Charlie baisse sa garde et se laisse emporter sur une table en bois de camping. Il est debout entre ses jambes qui l’encerclent. Charlie sent son pouls s’accélérer en même temps que sa respiration. Elle le désire, elle le veut cet homme. Il l’embrasser de nouveau lui autorisant ainsi l’accès à son corps, parce que lui aussi il a levé une barrière qu’il ne valait mieux ne pas lever. Que diraient les gens s’ils apprenaient que le Pasteur sautait sa petite détenue ? Charlie lui rend son baiser et approche encore un peu plus son corps près du sien. Les mains expérimentées de l’homme se glissent dans ses cheveux, alors elle glisse sa langue entre ses lèvres. Elle est délicate, aventureuse, craignant sans doute de se faire repousser. Mais Andria continue de la tenir fermement, il la fait sienne et Charlie ne se doute de rien. Elle apprécie le moment, bien plus qu’elle ne l’aurait cru d’ailleurs. Il est doux mais Charlie peut sentir le désir à chacun de ses gestes. Elle se sent bien, presque heureuse en fin de compte. Elle glisse ses mains dans son dos et attrape les plis de son t-shirt délicatement tandis qu’il la couche sur la table. Charlie ouvre les yeux et tombe nez à nez avec un ciel rempli d’étoiles. Ne sont-elles pas le reflet de celles qui se trouvent dans ses yeux noirs ? Elle sent la tête du pasteur sur son ventre. Elle inspire profondément et se détend. Son corps entier est en contact avec la table et ses vêtements s’imprègnent d’humidité. Ce sentiment désagréable lui arrache une grimace et son corps se tord. Mais qu’est-ce qu’elle était en train de faire ? Elle se redresse et regarde autour d’elle. L’eau semble l’avoir reconnectée. Elle est dans un parc avec un homme qu’elle connait à peine sur elle, dans un sens ça ne la dérangeait pas mais…c’était lui. Et ça, ça la dérangeait. Elle sent son cœur se serrer dans sa poitrine. Une sensation qui lui bloque la respiration : « Je… Je… » La voix de Charlie se perd dans le fond de sa gorge. Faut qu’elle décampe, qu’elle bouge de là. Impossible.

« C’est… Arrêtez. Ce n’est pas une bonne idée. »

Elle repousse Andria à contrecœur et lorsqu’il ne la touche plus, elle saute sur ses jambes. Son visage est si angélique, si beau. Ses mains et ses lèvres étaient si douces qu’elle a envie de retourner se coucher sur la table. Elle ne bouge pas. Elle le regarde à moitié fasciné et à moitié terrorisé de ce qu’il a comme effet sur elle. Charlie secoue la tête et réendosse son rôle de sale gamine :

« Vous êtes vraiment un pervers. » lâche-t-elle avant de retourner en direction de la route, loin de lui. Elle allait le laisser là, de toute façon, s’il était capable de l’embrasser et de la porter, il avait toutes les facultés pour rentrer chez lui. Après tout, elle était peut-être atteinte du syndrome de Stockholm. C'était tout a fait possible. Mais non, Charlie s'était juste pris d'affection pour lui, elle en était même surement amoureuse mais ça, elle n'était pas prête de l'avouer ni même de le comprendre.


code by bat'phanie

 
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie], le Mer 11 Avr - 20:46


Aide-moi s'il te plait
Charlie x Andria
Je ne peux m'empêcher d'esquisser un sourire à toutes ses remarques dépourvues de sens. Je me sens bien avec elle même si l'alcool encore présent dans mon sang doit aussi jouer sur mes ressentis. Il y a une heure, c'était pas ce genre de pensées qui traversaient mon esprit mais elle m'a comme sauvé et je l'en remercie. Oui, je la considère comme sauveuse plus que la jeune femme rencontrée. Il n'y a pas de mal après tout, je me sens plus à l'aise avec elle, le feeling comme on dit est beaucoup plus présent. Et c'est alors qu'elle me repousse. Sans vraiment de raison. Je me redresse et tente d'ouvrir plus mes petits yeux. Je ne comprends. Je n'ai rien fait pourtant et elle est là, à me dire que ce n'est pas une bonne idée alors qu'elle me cherche depuis le début. "Une bonne idée? Qu'est-ce qui te dérange?" lui demandais-je avant de me faire insulter de pervers. J'hausse les sourcils. Je suis perdu. La situation me laisse vraiment dans un sale état. Ou est-ce l'alcool et la drogue? Ou les trois à la fois? Je trottine jusqu'à la rattraper mais m'arrête à quelques mètres d'elle. "C'est quoi le souci au juste? J'suis pas assez bien pour toi, c'est ça?" me mis-je à presque crier pour qu'elle m'entende. C'est comme s'il n'y avait plus rien à faire. La seule solution étant apparemment de la voir défiler sous mes yeux mais de ne pas pouvoir y faire quoique ce soit, comme un but qu'on est sur le point d'atteindre et qui nous file entre les mains. Je laisse échapper un soupir, ma tête se baisse. "Tu me plais vraiment Charlie." Je marque une pause dans ces paroles murmurées pour ma propre personne. "Je n'ai jamais aussi sérieux."
code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 237
Avatar : Levy Tran
Crédits : Jae.
Mes rps : MILAN - ROBBIE - ANDRIA#3/Jay - ROADTRIP - ELIJAH#2 - LIBRE -



Bloc notes :



Afficher


Re: Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie], le Mer 11 Avr - 21:21


Aide-moi s'il te plait
Charlie x Andria
Charlie sur ses deux jambes, ne sait pas si elle doit fuir ou profiter du moment mais elle est mal à l’aise. En réalité, elle est indécise. Elle qui n’a jamais hésité à faire une partie de jambes en l’air, doutait. Le doute, ce n’est jamais bon signe alors elle relève son armure et part. Elle marche et son esprit est embrouillé, elle n’entend même pas la question que le pasteur lui pose, elle est ailleurs, sur une autre planète. Une part d’elle a envie de courir et pleurer, l’autre à envie de rester pour goûter encore à ses lèvres. En marchant Charlie retrouve de sa superbe, elle marche, déterminée. Elle en avait assez vu, assez fait. Elle sentait qu’avec lui ce n’était pas comme avec les autres, ce n’était pas comme avec son moniteur d’auto-école. Elle trace la route. Et puis il hurle. Il hurle des paroles qu’elle n’aurait jamais cru entendre de sa bouche. Pas assez bien pour elle, lui ? Charlie a son estomac qui se serre lorsqu’elle entend sa plainte. Il continue à l’enchainer à lui avec des mains invisibles. Et ça, elle ne le supporte plus. Pourquoi il arrive à faire ça ? Charlie sent la rage se nouer dans le creux de son ventre. Elle fait volte-face et marche d’un pas déterminé vers lui, bien décidée à mettre les choses au clair, elle veut comprendre. Il baisse la tête, il murmure dans sa barbe mais elle ne peut entendre ce qu’il marmonne, alors elle accèlére. Était-il en train de lui jeter un sort ? Trop tard Charlie, le mal est fait et ce bien avant cette soirée.

« Tu veux savoir ?! Non. Non, tu n’es pas assez bien pour moi ! » Elle pointe son majeur sur son torse et avance. Elle ne se rend pas compte qu’elle ne le vouvoie plus, encore une barrière de levée. T’es coincée, Charlie. « Je te comprends pas, tu veux quoi ? Tu veux qu’on baise c’est ça ?! Tu veux qu’on baise sur une putain de table de bois ?! » Charlie est déchaînée. En réalité, elle lui en veut mais elle est surtout énervée contre elle-même. Elle laisse tomber c’est ras, impuissante « OK, faisons ça, si c’est ce que tu veux. » Elle enlève son t-shirt et se retrouve en soutien-gorge noir, accentuant encore plus sa colère. Elle s’assied sur la table et se tourne vers lui « Alors quoi ? C’est pas ce que tu veux ?! » Elle a envie de le gifler, de se gifler. Elle ne sait plus où elle en est, ni ce qu’elle doit faire. Elle n’a jamais été aussi perdue de toute sa vie parce qu’elle était du genre à n’en faire qu’à sa tête. Elle n’a jamais appris à écouter son cœur, jamais.

code by bat'phanie

 
[/quote]
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie], le Mer 11 Avr - 23:48


Aide-moi s'il te plait
Charlie x Andria
Je ne m'attendais pas à tant de vulgarité de sa part en la voyant revenir vers moi. Après tout, ce n'est pas moi qui l'avait repoussé et je n'avais absolument rien dit pour la faire sortir de ses gonds. Je la regarde faire son numéro en me tenant les mains comme si j'allais l'évaluer. "C'est bon? Tu as fini?" demandais-je d'un ton agacé. Je ne peux pas lui dire que j'ai envie elle, elle se sentirait pousser des ailes mais je ne peux pas lui cacher non plus qu'elle m'attire. Il faut croire qu'elle ne m'a absolument pas écouter quand je lui disais que je voulais prendre du temps. "Jamais je ne coucherais avec tout." lui dis-je calmement. Jamais, du moins, pas dans ces conditions. Mon regard se fait strict, un regard que je n'ai pas l'habitude d'élaborer. Je prends ma respiration avant de soupirer. "Je crois qu'on ne se comprendra jamais et ça me désole vraiment." Elle veut de moi et me jette, je ne veux pas d'elle et je jette dans ses bras. Il n'y a rien qui a du sens dans cette histoire. "Je pense que je vais rentrer chez moi, il vaut bien." Mais je n'ai pas envie de la laisser seule ici. "Tu ferais mieux de remettre ton t-shirt. Tu vas attraper froid." Mes mains se lâchent et je me retourne en secouant la tête, signe de déception. Puis je m'arrête. Et me retourne vers elle pour ensuite la rejoindre et lui attraper les mains au cas où qu'elle me frappe. Et doucement, je dépose un dernier baiser sur ses lèvres. "Au revoir Charlie. On se revoit à l'Eglise." lui dis-je en tentant de trouver la bonne route et de prendre la bonne direction.
code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 237
Avatar : Levy Tran
Crédits : Jae.
Mes rps : MILAN - ROBBIE - ANDRIA#3/Jay - ROADTRIP - ELIJAH#2 - LIBRE -



Bloc notes :



Afficher


Re: Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie], le Jeu 12 Avr - 14:17


Aide-moi s'il te plait
Charlie x Andria
Charlie le défie du regard et elle est soulagée qu’il refuse d’entrer dans son jeu parce qu’elle n’avait pas envie de coucher avec lui. Rageuse, elle avait envie de pleurer et qu’il disparaisse de sa vue. Elle voulait appeler Elijah pour qu’il vienne la chercher, qu’il l’emmène loin d’Andria qui lui faisait tourner la tête. « Bien au moins on est d’accord sur ça. » lâche-t-elle avant de se reculer de cette maudite table. Qu’avaient-ils de plus à se dire ? Elle n’avait pas envie de continuer cette discussion parce qu’elle avait mal et ses lèvres commençaient à trembler. Elle tourne la tête pour le regarder « y’a rien à comprendre, j’ai assez perdu mon temps » Elle n’est pas agressive, elle est fatiguée. Elle veut juste rentrer. Rentrer chez elle et se rouler en boule, s’endormir rapidement afin de ne pas se pourrir le cerveau avec toutes ses questions sans réponse. Bonne idée, qu’il rentre chez lui. Il l’énervait à la regarder comme ça, comme si elle était à moitié folle avec sa posture autoritaire. Pourtant, elle l’écoute lorsqu’il lui demande de remettre son t-shirt. Quand elle relève la tête, il est devant elle, l’air triste et désolé. Elle ne sourcille pas, ne bouge pas. Il lui attrape les mains et pose ses lèvres sur les siennes avant qu’elle ne puisse détourner la tête. Le contact est chaud. Intense. Charlie à l’impression de chuter de vingt étages, elle tourne la tête pour couper ce baiser, elle ne veut pas. Elle se l’interdit. Il lui dit au revoir, elle ne dit rien. Y’a un trop gros nœud dans sa gorge. Elle se sent humiliée. Elle reste là, quelques minutes à observer le vide, à calmer ses nerfs. Elle se lève, quitte le parc et avance dans la nuit noire. Puis elle voit Andria à un carrefour, il ne bouge pas. Charlie lève les yeux au ciel. Il est toujours bourré. « Bon, dîtes moi votre adresse » dit-elle en allumant la 4G sur son téléphone afin de l’aider à trouver son chemin. Et puis, elle lui avait promis, elle le ramènerait chez lui. Sans le regarder elle ajoute : « j’ai dit que je vous ramènerais chez vous, alors je vous ramène. Sinon vous serez capable de vous endormir au milieu de ce carrefour »
code by bat'phanie

 
[/quote]
[/quote]
Andria L. Giudicelli
MODO ∎ Faith is like WI-FI
avatar
Inscrit le : 27/01/2018
Messages : 271
Avatar : Simon Baker
Date de naissance : 13/01/1977
Mes rps :
DISPONIBLE (8)


- Helwan
- Morrigan
- Rose
- Kaeo
- Indylla
- Bambi
- Charlie et Jay
- Ache

Afficher


Re: Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie], le Ven 13 Avr - 22:20


Aide-moi s'il te plait
Charlie x Andria
"J'habite à Austin North, la 2 ème villa qu'on verra en arrivant dans le quartier." lui répondis-je. Nous prenons la route comme il se doit et bien que je connaisse parfaitement le chemin que je dois prendre, je ne lui dis rien à ce sujet juste histoire de profiter un peu plus de sa compagnie. "Tu peux rester dormir à la maison si tu veux. Je ne voudrais pas savoir qu'il t'est arrivé quelque chose de mal en rentrant seule à une heure pareille..." lui dis-je en brisant ce silence un peu trop pesant à mon goût. Nous ne sommes plus très loin du quartier, l'endroit n'étant pas trop loin de chez moi au vu d'où le taxi driver m'a envoyé valser. "Je suppose que c'est ici que nos chemins se séparent. Ma proposition tient toujours en tout cas." lui dis-je en tenant mes mains dans mon dos, me balançant d'avant en arrière. Je prends une profonde respiration avant d'expirer. Je ne pense pas que l'embrasser une fois de plus arrangera les choses. Je détache donc les mains de mon dos avant de lui passer une mèche derrière l'oreille et de lui caresser la joue avant de retirer ma main et d'attraper mes clefs. Dieu qu'elle est ravissante et je ne parviens même pas à l'avoir. Qu'ai-je donc fait pour que tu m'en veuilles autant? "Bonne nuit Charlie." J'aimerais bien l'attraper par le bras pour la faire rentrer mais je me vois mal la forcer à faire quelque chose à cette enfant rebelle.
code by bat'phanie

 


G > ^ v

≈ And it's not a cry that you hear at night. It's not somebody who's seen the light. It's a cold and it's a broken Hallelujah. Hallelujah ≈

Charlie L. Riviera
ADMIN ∎ WILD CHILD
avatar
Inscrit le : 18/01/2018
Messages : 237
Avatar : Levy Tran
Crédits : Jae.
Mes rps : MILAN - ROBBIE - ANDRIA#3/Jay - ROADTRIP - ELIJAH#2 - LIBRE -



Bloc notes :



Afficher


Re: Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie], le Lun 16 Avr - 12:33


Aide-moi s'il te plait
Charlie x Andria

Charlie encode l’adresse du pasteur dans son GPS et elle marche en suivant le tracé bleu aussi silencieux qu’une tombe. Elle marche, ce silence la met mal à l’aise. Le Pasteur brise ce moment et Charlie pousse un soupir de soulagement. Elle écoute sa proposition. Elle pourrait accepter, car elle sentait qu’elle en avait envie mais ça serait encore lui laisser plus de place et ses pensées sont déjà assez obstruées par le visage d’Andria. Ne sachant que faire, Charlie ne réponds pas et marche, tête baissée. Elle est plus calme, la tempête est retombée. Son impulsivité est souvent mal comprise mais elle ne dure jamais très longtemps et heureusement. Il insiste. Elle avait envie de dire oui, de se laisser aller. « Je… » Il la touche encore, caressant sa joue comme si elle était la plus belle chose du monde. Elle recule comme s’il lui avait brûlé la peau. Ça lui remet les idées en place. Il ne serait rien d’autre qu’un fantasme, elle se le jure. Dieu sait comment ça pourrait se finir cette histoire. Elle ne serait pas maître de ses sentiments, ni de ses émotions. « Non, je vais rentrer. Je vous l’ai dit, ce n’est pas une bonne idée. » Elle fait quelques pas en arrière et ajoute « Et arrêtez de me toucher. » Elle est froide, distante. Il fallait qu’elle ajuste le cadre, qu’elle le contienne loin d’elle. Il fallait qu’elle trouve une idée, quelque chose pour le maintenir loin d’elle mais aussi pour lui faire regretter ce qu’il a provoqué chez elle. « Bonne nuit, à mercredi » déclare-t-elle avant de tourner les talons pour s’enfoncer dans la luit noire.

code by bat'phanie

 
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie], le

Aide-moi s'il te plait [ft. Charlie]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-