AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Such a lovely place, such a lovely face [ft. Vaughn]


Aller à la page : Précédent  1, 2
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Such a lovely place, such a lovely face [ft. Vaughn], le Mer 11 Avr - 18:43

J’crois plus aux contes de fée ; j’suis une princesse, mais ce foutu roi en a jamais glandé une pour la survie de sa progéniture, il commencerait pas maintenant. Et de toute façon, j’ai pas envie de lui parler de mon bébé, j’veux que ces deux tarés restent loin de moi, le gamin aura pas besoin de grands-parents hippies. De toute façon, je veux même plus leur accorder une pensée, alors j’me concentre un peu plus sur Eli. « Une bonne situation ? Non, j’ai pas la situation la plus stable du monde, mais tant qu’il aura une mère il sera heureux. » Elijah est pensif, j’sens bien qu’il est pas tout à fait avec moi, qu’il réfléchit, qu’il se pose des questions. Notre proximité me brûle sans me déranger. Ses traits plaisaient à la petite fille perturbée et perturbatrice que j’étais, mais se pourrait-il seulement qu’ils puissent plaire à la femme que j’étais dev’nue ? J’en savais carrément rien, j’laissais les choses se faire à leur rythme. Sa question fit monter un rouge carmin à mes joues, et même si j’tentais de le cacher, sa voix et la façon qu’il avait de parler me plaisait… Alors, sur le coup d’une impulsion, j’laissais le destin me posséder et parler à ma place. « La seule façon d’savoir tout ça, Eli, c’est d’essayer de les renouer, tu penses pas ? » Un sourire.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1140
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : FRIMELDA (signa) t-rex ♥ (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Such a lovely place, such a lovely face [ft. Vaughn], le Mer 11 Avr - 19:54

Such a lovely place, such a lovely face
Elle a raison sur un point mais si elle ne peut rien lui apporter, ni éducation, ni même de quoi nourrir deux bouches, la meilleure solution serait de le laisser à quelqu'un qui pourra s'en occuper mais c'est un bien triste sort qu'on afflige à un enfant. Je reste ainsi. Sans rien dire. Lui envoyer un minimum d'argent par mois alors pour lui venir en aide? Mais la meilleure façon de se faire des ennemis est justement, de prêter de l'argent. Il faut que j'arrête de vouloir l'aider, et peut-être réagir quand la situation deviendra beaucoup trop critique. "A quoi ça nous avancerait si à cause de cette réunification, on se séparerait une fois de plus?" demandais-je donc. Veut-elle passer le temps? Veut-elle attribuée les responsabilités du père sur moi en voulant renouer avec moi? Veut-elle vraiment retenter alors qu'on ne se connait plus, on ne s'est jamais réellement connus d'ailleurs. Je ne veux pas de ça. La seule personne qui serait susceptible d'avoir mon coeur et mon temps serait Albane, cette fille qui en une rencontre, m'avait intrigué, m'avait fait ressentir quelque chose que je n'avais jamais vraiment ressenti, ce petit truc que je ne saurais décrire. Puis m'imaginer avec des relations avec elle me dérange. Avoir des relations sexuelles en général me dérange. Mais si je retentais, je pourrais oublier Albane et tirer un trait sur elle. Je ne veux pas de ça, une fois de plus. "Je ne suis pas du genre à batifoler pour le plaisir, tu ne m'en voudras pas et je n'ai pas le temps pour ce genre d'histoire qui est déjà voué à l'échec. Le réchauffé, très peu pour moi."

Codage par Libella sur Graphiorum




i lost myself somewhere in the darkness
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Such a lovely place, such a lovely face [ft. Vaughn], le Mar 24 Avr - 13:50

Je ne pense même plus au bébé, pour la première fois depuis des semaines. Je ne vois que le visage d’Elijah, soudainement dur, fermé, froid. Il me ferait presque peur. Ses mots sont articulés, ses phalanges sont serrées, et j’le fixe, interdite, ne sachant plus comment m’y prendre. Alors j’opte pour une solution de facilité. Je m’approche de lui, et, la bouche toujours aussi ouverte par mon indignation soudaine -bordel, V, tu pensais vraiment que tu l’embrasserais ? t’étais même pas amoureuse de ce mec, c’était qu’une connerie de collégiens, ça valait rien de plus que les notes que t’avais en sixième ! alors putain, si tu n’y tiens pas, pourquoi t’es si triste d’un coup ? pourquoi t’es si fade, brusquement ?-, je lui assène une gifle. Elle est violente, tant et si bien que ma main me brûle et que je recule de quelques pas. « Tu n’es qu’un enfoiré, Eli. T’as pas le droit de jouer comme ça avec les gens. » Je me retourne, et je fais quelques pas. Je regarde devant moi, et je m’arrête finalement. Je pivote, lentement. Il est à six mètres à peine. « Pas étonnant que tout le monde t’abandonne. » Le venin a coulé.
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1140
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : FRIMELDA (signa) t-rex ♥ (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Such a lovely place, such a lovely face [ft. Vaughn], le Mar 24 Avr - 15:25

Such a lovely place, such a lovely face
Une baffe et des reproches. Je ne comprends pas tout à fait son raisonnement. Est-ce le fait que je lui ai fait face d'un certain côté ou alors jouais-je vraiment avec elle? J'ai bien été pourtant sincère dans mes propos, lui faisant comprendre que je ne voulais rien de plus avec elle. Je ne vois pas où elle veut en venir. "Et à réagir de la sorte dès qu'on te dit non ne te mènera pas bien loin non plus." lui répondis-je en passant ma main sur ma joue. Cependant, sa remarque ne me fait ni chaud ni froid. Elle devrait savoir que la plupart du temps, c'est moi qui quitte les gens plutôt que de l'inverse mais passons. "Je ne joue pas avec les gens, du moins, je n'ai pas joué avec toi. Tu me provoques, tu me tentes mais le fait que je n'aille pas dans ton sens me fait dire que ce côté princesse ne m'avait bel et bien pas manqué. Le réchauffé comme je te dis. J'ai déjà eu affaire à ton comportement de collégienne, ce n'est pas pour que je me prenne la tête avec la même fille maintenant.[/b]" ajoutais-je en posant mes mains sur mes hanches avant de changer de position et de faire craquer mes doigts. "J'étais prêt à t'aider dans le fond, pour ta situation, tu sais? Ne compte plus sur moi. Reste en cloque et continue de te faire fourrer par tous les mecs de la ville. Ca m'est complètement égal à présent, déjà que mon taux d'inquiétude à ce sujet était relativement faible..." Et je me retourne histoire de quitter ce lieu maudit et pourri par la présence de la demoiselle.

Codage par Libella sur Graphiorum




i lost myself somewhere in the darkness
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Such a lovely place, such a lovely face [ft. Vaughn], le Mar 24 Avr - 15:34

J’suis immobile, les jambes bien droites, les talons bien ancrés dans le sable boueux du terrain sur lequel nous nous trouvons tous les deux. L’endroit est à l’image de notre relation ; sale, en pente, mais inévitablement les deux côtés se retrouvent toujours. « Tes reproches ne m’effleurent même pas Eli, tu crois être le mec parfait ? Alors pourquoi t’es encore seul ? Pourquoi t’as toujours été seul ? » Ses mains sur mes hanches, sa démarche de loup, la caresse de sa peau sur ma joue… J’frémis, mais pas question de faiblir pour autant. « Et toi, ton comportement de collégien ? Ne me dis pas que tu l’as oublié. Tout le monde se foutait de toi parce que t’était atroce, une vraie teigne, et en plus ton apparence n’était pas soignée. La seule à t’avoir tendu la main quand t’étais au fond du fond, c’est moi. » Je tournais les talons. Pas un regard pour lui. « Et n’oublie pas que tu avais pleuré, cette nuit-là, lorsque ils t’ont tout arraché, tout sauf tes sous-vêtements. Tu chialais au sol, et j’me suis approchée, je t’ai promis que tu te vengerais, Elijah. Que je te vengerais, moi, s’il fallait. Tu m’as embrassée et tu as promis de ne jamais me laisser tomber. » Je m’éloigne bien trop, ma voix est soudainement claire, elle résonne sur le terrain. « Maintenant tu reviens à la case départ. T’es désespérément seul. Peut-être que tes chaussures te tiendront compagnie ce soir, mais c’est bien les seules. »
Elijah Fitzgerald
ADMIN ∎ Kiss me, Kill me
avatar
Inscrit le : 27/12/2017
Messages : 1140
Avatar : Cole Sprouse
Crédits : FRIMELDA (signa) t-rex ♥ (vava)
Date de naissance : 31/10/1991
Bloc notes :


Eliburger
Plus fort que Roméo et Juliette



Afficher


Re: Such a lovely place, such a lovely face [ft. Vaughn], le Mar 24 Avr - 21:14

Such a lovely place, such a lovely face
Un petit sourire parcourt mes lèvres. Je ne répondrai pas à ces questions. Je suis seul car le monde m'exaspère et pourquoi je le suis encore? Tout simplement car je n'ai pas envie de me lier d'amitié avec qui que ce soit, ne pouvant avoir confiance en personne dans ce monde. Puis les souvenirs qu'elle me balance en pleine gueule me rappelle soudainement à l'ordre. Je n'ai pas oublié ces périodes de ma vie. Comment le pourrais-je? Mon sourire se maintient. Oui. Elle a été là pour moi mais je ne lui avais rien demandé. "N'essaie pas de me faire croire que sans ton coup de main je ne serais rien. Je n'avais pas besoin de ton aide." lui dis-je le plus calmement du monde avant qu'elle ne se retourne et continue ses anecdotes. Je souris de plus bel, me forçant à ne pas rigoler. "Ne tente pas non plus de me faire culpabiliser sur des promesses complètement puériles surtout que tu ne m'as jamais aimé dans le fond. Je le sais tout aussi bien que toi. On était ensemble mais on ne ressentait absolument rien chacun de notre côté. Donc ne me dis pas tout ça comme si tu te préoccupais de moi. On sait tous les deux que tu veux juste me remettre la faute dessus." lui répondis-je en retrouvant mon expression neutre de d'habitude. Sa dernière réplique me fait hausser les sourcils. Ca me fait bien rire dans le fond qu'elle me lance des piques si bien trouvés mais que ça ne me touche que très peu. Voire, pas du tout. "Je ne cherche pas de compagnie. Vas-tu un jour le comprendre? Je me fous de tout, je me fous du monde, je me fous de toi et de tes soucis à la con. Donc tu m'oublies et tu continues ta vie. Tu as l'air bien lancé." lui dis-je d'un ton calme. Pas besoin de s'exciter pour rien. "Tu vois bien que nous deux s'était voué à l'échec. Je trouve même qu'on a fait un beau temps sans s'en mettre plein la tête. Toi me rappelant le passé que j'ai très vite oublié, moi te racontant ton présent qui est malheureusement d'actualité et que tu ne peux point changé pour le moment, préférant gâcher ta vie pour un homme qui ne compte pas te garder à ses côtés. Du moins, s'il reste c'est que tu l'auras manipuler. Tu es plutôt bonne dans ce jeu." concluais-je.

Codage par Libella sur Graphiorum




i lost myself somewhere in the darkness
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Such a lovely place, such a lovely face [ft. Vaughn], le

Such a lovely place, such a lovely face [ft. Vaughn]

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-