Partagez| .

Jeu Set et Match ! [Jayvi]


Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 522
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Matteo#3 ¥ Esvir#2 ¥ Floyd




Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Jeu Set et Match ! [Jayvi], le Mar 27 Fév - 20:34

Les beaux jours reviennent et ma bonne humeur semble être revenue. Je marche dans la ville, profitant de l’air pur et chaud d’Austin pour recharger mes batteries. Enfin un jour de congé. Après Silver, les patients complètement barges de l'hôpital et toutes mes dernières rencontres où j’écoutais les gens, j’avais ce besoin de me retrouver avec moi-même, de lâcher prise. Evidemment, Louis était à l’université, j’avais pas mon super poto disponible pour me changer les idées. Du coup, une balade au parc me semblait être la seule option. C’est assez tranquille par ici et mes pas me mènent près d’une fontaine. Peu de gens circulent entre les allées de ce cadre bucolique. Un type mange goulument une glace assis sur un banc à côté de la majestueuse fontaine qui représente une espèce de taureau. J’pige pas le rapport avec la ville mais, avoir un tel animal figé dans le marbre doit surement avoir une signification particulière pour les gens d’ici. J’hausse les épaules et repose mon regard sur le mangeur de glace. Il me fait penser à quelqu’un. Je l’ai déjà vu quelque part. J’en suis persuadé. Je sors mon téléphone, et rapidement je trouve ce que je cherche : Jayden. D’un pas décidé, et armé de mon irrésistible sourire je m’approche de lui. A sa hauteur, je prends place à côté de son corps qui semble diablement musclé et m'installe confortablement et lâche “ Jayden, c’est ça ?” Je plonge mon regard dans ses yeux bleus et ajoute “ Salut, je suis Leevi. On s’est Matchés sur Tinder et le destin m’a amené ici. Coincidence, je n’crois pas !” je dévoile mes dents blanches et me penche vers lui, énigmatique “on va pas tourner autour du pot. Chez toi ou chez moi ? C’pas meetic, j’sais bien ce que tu cherches…
Jayden G. Westwild
J'travaille les abdos de mes mains en levant le doigt du milieu
avatar
Inscrit le : 26/12/2017
Messages : 245
Avatar : Max Hamilton
Crédits : t-rex et crackle bones.
Date de naissance : 02/12/1995
Bloc notes :

Baby Chayton ♥️



Afficher


Re: Jeu Set et Match ! [Jayvi], le Jeu 1 Mar - 18:23

Jeu, Set et Match !
Leev & Jay

Nope, j'suis pas aussi fort que Djoko.

Tinder, pour les plans culs, c'est la baaase. Celles qui cherchent que ça, bizarrement, ça match direct. Enfin, c'est pas pour me déplaire, évidemment. On va pas s'mentir, ça m'arrange en fait. Parce que bon, quand le hockey ça marche plus pour impressionner les filles - ou que toutes les gagas d'la crosse sont passées dans ton lit -, les choses deviennent compliquées.  Après, j'suis pas contre le recyclage, mais quand c'est trop souvent la même ça devient chiant à la longue. BREF, c'est pas là où je veux en venir. Parce que ouais, Tinder, c'est putain de bien pour choper de la gonzesse. Sauf qu'à midi, après un réveil compliqué d'après-soirée, j'aurais jamais dû jeter un coup d’œil à mon portable. C'était le pire moment pour regarder mes notifications parce que, putain ! J'suis tombé sur le cul. Quand j'ai vu mon écran, j'ai remarqué un autre match. Pas étonnant tu m'diras ? Beh si, parce qu'après avoir déverrouillé mon écran et être allé sur l'application de rencontres voilà pas que je tombe sur la gueule d'un mec. D'UN MEC BORDEL DE CUL ?! J'suis clairement pas pd alors je comprenais pas pourquoi j'étais tombé sur un mec alors que j'avais bien précisé dans mes préférences que j'étais hétéro. Sauf qu'en vérifiant attentivement mes données, j'ai remarqué que quelqu'un avait changé cette légèrement importante information. C'était clairement quelqu'un d'autre parce que jamais, au grand jamais j'aurais changé ça ! Mais franchement, j'avoue que j'étais secoué par cette découverte. Genre je pouvais plaire à un mec et lui pouvait me plaire aussi ? N'IMPORTE NAWAK ! Comment ça me prenait la tête ! Fallait que j'sorte, que je m'aère la tête avant de penser à des trucs trop compliqués et faire des conclusions hâtives. Mais j'aurais la peau de celui qui a changé mes paramètres Tinder !

Sapé d'un jogging et muni d'écouteurs, j'étais aller courir pour me défouler. Et, au moins, grâce à la musique, j'arrivais à laisser mon esprit en mode off et à ne penser à rien. Enfin, ça c'était jusqu'à ce qu'un camion de glaces se pointe juste sous mon nez et, grand gamin que j'suis malgré la température en ce moment, j'ai pas pu m'empêcher de commander une glace deux boules saveur caramel beurre salé et noix de coco. Comme j'allais pas courir avec – ça serait un peu con –, j'me suis installé tranquillement sur un banc. Pendant que je me délectais du goût délicieux de ma glace, je détallais un peu plus la statue de taureau qui se trouvait à côté de moi. Les mecs se sont crus en Espagne ou comment ça se passe ? Enfin bref, je m'attardais sur des conneries pareilles jusqu'à ce qu'un visage pas si inconnu que ça entre dans mon champ de vision. Doux Jésus, c'est l'mec de Tinder. Alors soit j'ai pas d'chatte, soit c'est un vrai stalker qui attendait patiemment que je sortes de chez moi pour venir me parler. Là, j'étais pas bien. Genre, j'ai buggé instantanément quand il a décroché son sourire Colgate en mode tout va bien. NON ÇA VA PAS BIEN NON ! Enfin, ça a été le déclic pour que je me rende compte dans la merde dans laquelle j'allais être. Et le pire, c'est que je pouvais même pas lui mentir, parce que c'était pas comme s'il venait de m'envoyer mon prénom dans la gueule. Comment j'suis dans la merde ! Fronçant les sourcils quand il s'assit à côté de moi, je garde de la distance entre nous. Aussi bien physiquement, que dans la discussion. « Ouais c'est ça, crachais-je sceptiquement. » Heureusement qu'il venait de me dire son prénom, parce que putain je m'en rappelais même pas. Et voilà encore qu'il montrait ses dents et que...argh, il se rapprochait un peu trop là et parlait de truc un peu trop... Bref, j'suis pas pd moi ! D'un regard de tueur, je l'intimais de pas trop s'approcher. Parce s'il voulait encore sourire de toutes ses dents, valait mieux qu'il reste loin, très loin de moi. « Ecoute mec, tu t'fourre le doigt dans l'oeil et faut pas que tu m'prenne pour quelqu'un que j'suis pas. J'suis pas pd, ok ? C'est une erreur si t'as pu matcher avec moi, un d'mes potes a dû me faire une mauvaise blague et c'est tout. Alors si tu pouvais, tu vois ? Dégager ? » Bon bah...je crois que j'ai été suffisamment clair non ?
Made by Neon Demon



Les joints c'est pour empêcher les larmes de couler. Le scotch c'est pour les choses irréparables.
(c) crackle bones
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 522
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Matteo#3 ¥ Esvir#2 ¥ Floyd




Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Jeu Set et Match ! [Jayvi], le Jeu 15 Mar - 21:30

Le type, il n’est pas commode. Pas du tout même. Du genre, le gros lourd du lycée qu’il ne faut pas chercher. Il devait être Quaterback vu sa tronche et sa carrure. Le genre à sortir avec les pompom girl et frapper les types comme moi et leur enfoncer la tête dans les toilettes. Sauf que, je sais me battre et que j’suis tellement en manque de vie en ce moment que je ne me refuse aucune provocation. Aucune. Quitte à finir KO, ça pourrait peut-être me remettre les idées en place. Qui sait ? Et puis, on me la fait pas à moi le coup du : ouais mais c’est mes potes, tu voiiiiiis. NOPE. Parce que si il n’est pas PD, comme il dit, moi j’suis président des Etats-Unis et Dieu sait que j’ferais un président de la mort qui décroche la culotte de sa grand-mère. Mais j’suis pas président.

« Du calme King-Kong, j’vais pas te bouffer. » Je passe mes bras sur le bord du banc, l’air insolent et fier. « C’t’un banc public, si tu veux pas d’ma présence, c’est TOI qui dégages, c’est comme ça » Je croise les jambes. Je ne lui jette pas un regard. Il veut jouer aux durs ? Très bien, allons-y cocotte-minute, jouons. Il va craquer avant moi, c’est clair. Peut-être que j’boufferais l’sol, mais au moins, je n’aurais pas faibli, je n’aurais pas donné le premier coup. Je regarde le parc et cette immonde statue de taureau. Niveau artistique, on peut mieux faire c’est indéniable. De plus en plus de personnes passent ici et là, des mères de famille et leurs poussettes, des jeunes qui font du skate et des joggeuses que je reluque. J’ai envie de m’amuser et lui, il est terriblement ennuyant. Allez cocotte-minute, réagit ! Je passe une main derrière ma nuque et je le regarde faussement embarassé « Faut dire, quand même, que y’a des signes qui trompent pas. Si tu vois ce que je veux dire… » J’suis énigmatique, j’aime ça. Je sais qu’il sait de quoi je veux parler. J’ai bien vu comment il matait le jardinier là en face, celui qui taille les arbres d’une manière assez maladroite. « Je te parie tout ce que tu veux que je parviens à le pécho avant toi » Sourire coquin, yeux malicieux, j’enlève mon t-shirt, prêt à passer à l’attaque. Me manque plus que la tondeuse et je serais parfait pour une pub pour Coca-Cola Light.
 
Jayden G. Westwild
J'travaille les abdos de mes mains en levant le doigt du milieu
avatar
Inscrit le : 26/12/2017
Messages : 245
Avatar : Max Hamilton
Crédits : t-rex et crackle bones.
Date de naissance : 02/12/1995
Bloc notes :

Baby Chayton ♥️



Afficher


Re: Jeu Set et Match ! [Jayvi], le Lun 16 Avr - 23:47

Jeu, Set et Match !
Leev & Jay

Nope, j'suis pas aussi fort que Djoko.

C'est fou comme les gens sont pénibles, on peut même pas manger sa glace tranquille dans c'foutu pays ! Enfin le pire c'est que c'était surtout un abruti de Tinder qui me lâchait pas la grappe. Si je retrouve le mec qui m'a mis gay sur cette appli, je lui fais bouffer mon poing, autant que j'ai envie de le mettre dans le mec à côté de moi qui fait que sourire ! Mais bon, pour l'instant il avait rien entrepris de trop extravagant. Cependant, je n'hésiterais pas à lui faire mordre la poussière s'il fallait. Tant qu'il ne me touchait pas, ça allait. Je ne supporterais même pas qu'il me serre la main. Et puis comment il voulait que je me détende alors que juste sa présence me tendait ? Il pouvait jouer les gros durs, j'suis une véritable tête de mule, et même si ce banc c'est pas l'mien, j'veux tout simplement pas qu'il soit assis à côté de moi. « J'étais là en premier, alors c'est toi qui jerte tête de nœud. » La seule manière que j'avais trouvé pour me défendre c'était de la jouer gamin. De toute façon j'en suis un alors merde. Je veux juste qu'il comprenne que j'étais fortement décidé à ne pas bouger de ce banc alors soit c'est lui qui dégageait, soit il devrait supporter ma présence et parler aux pigeons, surtout pas à moi.

Pour essayer de me détendre et de ne plus penser à lui, je pris une autre bouchée de ma glace mais elle avait un goût amer maintenant. Putain, c'était de sa faute à lui. S'il était pas aussi pénible j'aurais pu en profiter. Je faillis m'étouffer avec la troisième bouchée et avalais difficilement avant de tourner la tête vers lui. « Mais tu vas fermer ta gueule putain ! » Des signes qui trompent pas ? Non mais qu'est-ce qu'il entendait par là ? J'suis hétéro bordel ! Je soupirais et détournais les yeux de lui tellement il m'horripilait, essayant encore une fois de me rassurer avec ma glace déguelasse. « Je suis 100% hétéro connard. » Je supportais vraiment pas qu'on me prenne pour un pd, qu'il aille voir quelqu'un d'autre ! Ah beh tiens, ça tombe bien qu'il aille voir le jardinier. Quoi, attendez...un pari ? Ça c'était ma cam ! Un sourire narquois s'affichait sur mon visage et je tournais la tête vers lui pour l'étudier attentivement. « Tu gagnes, j'te démonte la gueule. Tu perds, tu m'paye une bière. » Non non, il était jamais gagnant et c'était un peu le but de la manœuvre. Hé, pourquoi il enlève son t-shirt là ?! On est ni dans un film à l'eau de rose ni dans un pub Invictus ! Par contre, franchement, si le jardinier était gay, j'étais vraiment dans la merde. Ce mec est le genre à plaire à tout le monde, même à un chien j'paris. Du banc, j'le regardais avancer vers le mec, mangeant ma glace en observant le spectacle avec attention. Pitié qu'il perde !
Made by Neon Demon



Les joints c'est pour empêcher les larmes de couler. Le scotch c'est pour les choses irréparables.
(c) crackle bones
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 522
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Matteo#3 ¥ Esvir#2 ¥ Floyd




Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Jeu Set et Match ! [Jayvi], le Mar 17 Avr - 20:58

« Hého, moi j’suis pas dérangé par ta présence, j’suis bien sur ce banc ! » dis-en écartant les bras. Je les pose sur le dossier du banc, je me mets à l’aise. J’étais d’humeur joueuse, j’voulais me sentir vivant. Depuis quelques temps j’ai un drôle de comportement, comme si j’oubliais que j’étais adulte et que j’étais bon pour me comporter en gamin. Je me comportais comme un sale gosse, faudrait que j’aille consulter. Mais j’avais hâte qu’il éclate, il me faisait marrer à être autant sur la défensive et moi, la provocation, j’aime ça. Et le voilà, il s’enflamme, le poulain. Je tourne mon visage vers lui, j’peux pas m’empêcher de sourire. « Nope, j’ai le droit de parler. Nous sommes dans un pays libre, mec ! » Un pas libre ? Ouais, bon ça se discute mais, plus il me dirait de me taire, plus je continuerais. Fallait pas me prendre pour un con, il n’était pas à 100 pour cent hétéro ce mec. Ça se voyait comme le nez au milieu du visage. « Maiiiiis ouais, à d’autres. » Finis-je par dire en regardant une poulette faire son jogging. Je mate son cul sans aucune gêne. J’m’en fous qu’on me prenne pour un connard. Du coup, je lui propose un sacré deal avec ce petit jardinier là-bas au loin. Et surprise, il ne dit pas non à ma superbe idée. Dois-je lui donner des lunettes pour qu’il voie que c’est un homme ? Je ne dis rien, je préfère me délecter de ce moment en silence. Et puis j’hausse un sourcil, il est con ou quoi ce mec ? Soit il commençait à perdre le contrôle soit il était un peu limité. J’avais tout intérêt à perdre pour profiter encore de sa compagnie mais… Si je gagnais, ça me donnait l’occasion de me défouler et de le voir à l’œuvre. Du coup, j’enlève mon t-shirt en ne sachant pas qu’elle attitude adopter : « Ca marche, mon coco ! » Je me lève et file, la démarche assurée, vers ma nouvelle proie. Je jette un regard un arrière et lève les pouces en direction de Jayden. Le jardinier n’est plus qu’à quelques mètres. J’entame la conversation, je me rends compte que le type n’est pas du tout de notre bord à Jayden et à moi. Du coup, j’entame une autre tactique. « Dîtes, je me demandais. Je cherche quelqu’un pour s’occuper de notre jardin à ma femme et moi, ça vous intéresserait ? Je peux avoir votre numéro ? » Et hop, emballé c’est pesé. Le mec, tout sourire me donne son numéro sur un bout de son calepin plein de terre. Je le remercie et retourne près de Jay en sautillant. A sa hauteur, je lui jette le papier et tout fier, je lance « Et voilà ! Faut pas douter de mes compétences mon coco, alors tu viens m’en coller une ? » J’éclate de rire.
Je suis vraiment pénible. Fallait vraiment que je sois loin pour provoquer une bagarre comme çà alors qu'on me laissait le choix.

 
Jayden G. Westwild
J'travaille les abdos de mes mains en levant le doigt du milieu
avatar
Inscrit le : 26/12/2017
Messages : 245
Avatar : Max Hamilton
Crédits : t-rex et crackle bones.
Date de naissance : 02/12/1995
Bloc notes :

Baby Chayton ♥️



Afficher


Re: Jeu Set et Match ! [Jayvi], le Mer 18 Avr - 0:57

Jeu, Set et Match !
Leev & Jay

Nope, j'suis pas aussi fort que Djoko.

J'vais m'le faire, j'vous jure j'vais m'le faire ! Comment on pouvait être aussi agaçant, c'est pas possible ça ! S'il avait juste ouvert sa bouche, encore ça allait, mais là il s'étale comme si c'était normal. Il s'est cru chez sa mère ou quoi là ? « Toi tu m'dérange, alors reste là où t'es et surtout ne me touche pas saleté. » Ouais vraiment j'pouvais pas, il aurait été hétéro tout aurait été plus simple mais là, non. Juste non. Il me parle pas, il me touche pas, juste être à côté de lui me dégoute. Sauf qu'il en avait décidé autrement, comme le gamin qu'il était. C'est sûr qu'il était plus vieux que moi, alors pourquoi il était comme ça ? Il se foutait de ma gueule ou c'est juste parce qu'il tenait vraiment à ce banc ? Ou est-ce qu'il...il veut...v...vraiment mon cul ? Woooow, faut que j'arrête de penser à des trucs aussi dégueulasses ! Alors NON, il me parle pas un point c'est tout ! « Ouais et bhein t'as qu'à faire cuit-cuit avec tes potes les pigeons, j'suis sûr que vous allez très bien vous entendre. » Et il remettait sur le tapis que j'étais gay, ou au moins un petit peu. Mais non ! Si je l'étais, je regarderais pas en même temps que lui le magnifique cul d'la d'moiselle qui venait de passer.

Ce mec lâchait rien, voilà qu'il proposait carrément un pari. J'étais pas contre, parce que dans tous les cas je gagnais. Enfin, normalement... Attendez, il était censé être aussi musclé ? ET PUIS POURQUOI IL A ENLEVÉ SON T-SHIRT AUSSI ? Merde merde merde, j'vais m'le faire... WAIT. J'veux dire, j'vais l'défoncer vraiment. Enfin j'attends qu'il revienne d'abord, lui faisant un merveilleux doigt d'honneur quand il essaye de faire preuve de fierté. Fallait que j'me détende, mais j'pouvais pas détourner mon regard de l'action en face de moi. Beaucoup de choses étaient en jeu, surtout que j'étais un très mauvais perdant. Merde, le jardinier souriait...mais c'est une putain de blague ! D'où ? Non mais là j'suis pas d'accord ! Ce mec avait une putain de chatte, c'est pas possible ! J'savais bien que personne pouvait lui résister... Faut que j'me taise là, j'pars trop loin. Mais voilà, j'avais perdu et l'autre abruti revenait tous sourires avec son p'tit bout d'papier, qu'il me jeta ensuite pour que je puisse vérifier. Et il se mit à rire, vraiment. Non mais, qui rigole avant de s'faire taper ? Il est barjot ce mec c'pas possible... Et puis pourquoi j'ai dit ça moi aussi ? J'suis pas censé me battre avant un match bordel... J'ai une excuse aussi, il m'a cherché. J'suis pas gay j'suis pas gay, merde ! C'est pas compliqué à comprendre quand même ! J'regardais le papier dans mes mains, j'relevais la tête vers l'imbécile puis tournais la tête vers le jardinier, plissant les yeux. Je fis cette allé-retour quelques fois avant d'avoir une idée. Peut-être pas une bonne idée, mais une idée quand même. J'ai beau avoir des neurones comme tout le monde, ça arrive qu'elles marchent pas toutes en même temps hein. Un sourire sadique aux lèvres, je sortais mon téléphone portable en regardant le mec - torse nu ; j'ai besoin d'le préciser ça ? - devant moi. « Ça te dérange pas alors si j'vérifie ? » Ça passe ou ça casse de toute façon... Je composais donc le numéro. La sonnerie retentit...yes, il décroche ! J'observais quelques secondes le jardinier le téléphone contre l'oreille puis, tout en parlant, je regardais ensuite Leevi droit dans les yeux. « Oui bonjour...vous êtes bien en train de jardiner dans Bull Creek Park ? » Celui-ci me répondit que oui - évidemment - et se tournait en mode inquiet. « J'suis pas tueur en série, no stress. J'avais juste une petite question...êtes-vous gay monsieur ? » Ouais bah j'allais pas passer par quatre chemins pour demander, ça prendrait trop de temps. Je ne m'y attendais pas forcément, parce que quitte à perdre, fallait que je perde jusqu'au bout, mais le jardinier s'offusqua devant mes paroles et me dit qu'il ne l'était certainement pas, surtout qu'il était marié....je raccrocha, un splendide sourire aux lèvres. Je me levais du banc, soupira un bon coup tout en prenant ma pauvre glace dans la main. « Avant de dire des conneries, regarde son alliance imbécile. » Il aurait pu m'avoir, mais ça m'arrive d'avoir d'la suite dans les idées des fois. J'avais envie d'l'embêter pour sa défaite cuisante, alors je ne pus m'empêcher de lui balancer ma glace à la figure. Celle-ci dégoulina jusque sur son torse, avant de tomber par terre. Merde, ça m'était beaucoup trop ces pecs et ses abdos en valeur. Fallait que j'garde la tête haute bordel ! Je détournais donc la tête et l'attendais là pour qu'il remette son t-shirt ou je ne sais quoi d'autre. J'pouvais vraiment pas retourner la tête vers lui, sinon j'allais le frapper. « Bouge ton cul, tu m'dois une chope de bière sale traitre. » S'il me l'offrait pas, j'allais pas m'gêner pour m'en payer une moi-même puisqu'il venait de gâcher ma glace.
Made by Neon Demon



Les joints c'est pour empêcher les larmes de couler. Le scotch c'est pour les choses irréparables.
(c) crackle bones
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 522
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Matteo#3 ¥ Esvir#2 ¥ Floyd




Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Jeu Set et Match ! [Jayvi], le Mer 18 Avr - 16:04

« En fait, Austin à fait de moi un type totalement borderline. Un mec qui réfléchis pas avant d’agir, qui pousse la provocation à son paroxysme. Ça me ressemble pas vraiment d’être comme ça. Okay, j’peux me comporter comme un con, mais en ce moment, j’atteignais des sommets au niveau de la connerie. J’ai plus de respect pour rien, pour les autres, et encore moins pour moi-même. J’me détruis en fait. J’me fais du mal pour me sentir vivre. Et j’voulais voir ce type, me frapper. Sauf qu’il était moins con qu’il ne le laissait penser, comme quoi, parfois, on est bien étonné. La saleté que je suis, oui parce qu’il m’avait appelé comme cela, s’était avancée vers ce petit jardinier, super confiante, comme à mon habitude. L’autre jaloux, il m’avait répondu de son majeur tendu, ce qui n’avait fait qu’alimenter mon envie d’arriver à mon objectif. J’étais revenu tout sourire mais sans avoir réussi à séduit ce petit jardinier parce qu’il n’était pas gay mais, j’avais quand même réussi à choper son numéro. D’t’façon, Jayden n’y verrais que du feu, il n’était pas franchement malin comme garçon. Une raison en plus de profiter de lui, physiquement parlant. J’suis pire qu’une chienne en rut quand je m’y mettais. « Vas-y vérifie, Coco » je savais que le numéro était correct, du moins je l’espérais. J’étais sûr de mon coup et puis il raccrochera sans doute dès que l’coupeur de buisson aura répondu. Sauf que ça ne se passe pas du tout comme prévu, du coup j’croise les bras, la mine boudeuse tandis qu’il papote avec l’jardinier. Cependant je ne peux m’empêcher de me marrer, surpris par son audace que je n’aurais jamais cru si présente chez lui. Ouais, je juge facilement les gens parfois. « Baah, j’avais tellement envie d’avoir un combat au corps à corps avec toi… » Lâchais-je pour toute réponse, un sourire malsain scotché sur mon visage. Et puis, il me fout sa glace dans la tronche. Mais ! Pourquoi tant de haine ? Je baisse la tête et regarde couler la glace collante sur mon torse, hors de question que je remette mon t-shirt là-dessus. « Tu veux pas venir lécher tout ça avant de prendre une bière pour digérer ? » Je m’approche de lui, j’voyais bien qu’il essayait de fuir mon regard. « Allais, bébé, ça restera entre toi et moi » Clin d’œil aguicheur et le retour du sourire Colgate. « On s’cache derrière les buissons, ni vu ni connu, puis j’t’offre ta bière si ta performance me satisfait » dis-je d’un signe de tête derrière notre banc où les buissons nous cacheraient suffisamment.
 
Jayden G. Westwild
J'travaille les abdos de mes mains en levant le doigt du milieu
avatar
Inscrit le : 26/12/2017
Messages : 245
Avatar : Max Hamilton
Crédits : t-rex et crackle bones.
Date de naissance : 02/12/1995
Bloc notes :

Baby Chayton ♥️



Afficher


Re: Jeu Set et Match ! [Jayvi], le Jeu 19 Avr - 22:10

Jeu, Set et Match !
Leev & Jay

Nope, j'suis pas aussi fort que Djoko.

J'ai jamais vu un mec comme ça. En plus d'être gay - sacré handicap - c'est un vrai chaud lapin doublé d'un abruti. Qui est-ce qui prendrait du plaisir à vouloir se faire frapper ? Surtout qu'le mec se marre, tranquille. J'vois vraiment pas l'intérêt d'avoir la honte d'sa vie en public mais bon, s'il veut. Enfin il était tout de même bien parti pour l'avoir sans même que j'ai à enfoncer mon poing dans sa tête d'imbécile heureux. Je secouais la tête, une mine dégoûté sur le visage. « Putain mais mec reprends-toi en main un peu, on dirait une pute qui veut absolument baiser. La seule différence entre elle et toi c'est qu'toi tu prendrais pour gratuit. Vraiment, c'est n'importe quoi faut t'faire soigner. » Ce gars partait définitivement en couilles, il avait juste l'air d'un mec qui pensait qu'au sexe toute la journée - enfin j'pouvais parler j'faisais que ça, mais avec des meufs putain ! Il me dégoutait, tout simplement. Alors j'avais craqué ouais, enfin pas complètement, pour l'instant j'lui avais juste balancé ma glace en pleine tronche. La prochaine fois ça sera sûrement mon poing. C'est vrai que je parle beaucoup avant d'agir, mais quand on me pousse à bout j'finis par péter une durite. J'voulais vraiment pas le regarder, même ne serait-ce que dans les yeux sinon j'allais faire quelque chose que je regretterais sûrement plus tard. Sauf qu'il voulait pas s'arrêter parler - encore - et que je voyais surtout sa tentative de drague foireuse plus que je n'entendais ses paroles. Je serrais les dents, putain il me fallait une bière, ou un joint. Ouais un joint ça me détendrait à coup sûr. Parce que c'est HORS DE QUESTION que j'fasse quoi qu'ce soit d'malsain avec son corps. Nope, j'suis pas gay, alors qu'il aille se trouver quelqu'un d'autre. Il est tellement en manque que même la joggeuse de toute à l'heure pourrait le satisfaire j'paris. Faut vraiment qu'il se reprenne un main ce p'tit con, sinon il finirait par s'faire cogner. Là, il m'faisait pitié en fait, vraiment. Le regard haineux, j'passa d'lui au t-shirt qu'il avait laissé trainer sur l'banc et pris ce dernier que j'lui plaqua sur le torse. « Démerde-toi tout seul, t'as huit ans ou quoi ? » J'vais essayer d'pas dépasser la limite que j'me suis fixé, ça m'ferait chier d'envoyer quelqu'un d'autre à l'hôpital. Quoi que, tous les pervers dans son genre mérite de prendre une putain d'raclé, et ce Leevi allait y passer s'il continuait son jeu de louve en rute là. Mais voilà, il m'faisait plus pitié qu'autre chose et fallait faire quelque chose pour soigner sa connerie. J'enlevais alors ma main qui avait trainé depuis trop longtemps sur son corps, et me tournais. « Dépêche, faut qu'je boive avant d'faire une connerie. » Fallait avouer que j'étais à deux doigts de devenir violent, et l'alcool m'aidait plutôt bien à me détendre. J'ai plutôt l'alcool heureux donc ça devrait bien s'passer si on boit plus qu'une seule bière. Enfin déjà qu'une c'est apparemment trop pour lui...
Made by Neon Demon



Les joints c'est pour empêcher les larmes de couler. Le scotch c'est pour les choses irréparables.
(c) crackle bones
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 522
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Matteo#3 ¥ Esvir#2 ¥ Floyd




Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Jeu Set et Match ! [Jayvi], le Lun 23 Avr - 13:58


C’est vrai, que lorsque j’ai une idée en tête, je peux me montrer très très têtu et lorsque j’ai envie de faire chier quelqu’un jusqu’au bout, je peux être très pénible. Et pauvre Jayden, il était ma victime du jour et je n’avais pas envie de le laisser tranquille, j’voulais aller jusqu’au bout. Juste pour me marrer, m’occuper. C’est fou d’en arriver à ça tellement ma vie est fade et sans intérêt. Mais de là à me comparer à une pute ?! Il y allait un peu fort le gamin là ! Soit il ne pigeait pas le principe du second degré, soit il était coincé ou juste con. La dernière option était sans doute la plus probable… Et puis, paf sa glace coule sur mon torse. Ralala. En fait, et en y réfléchissant bien, j’avais pas vraiment envie de m’faire taper par un mec aussi con. C’était un combat bien trop facile. Trop évident. Trop prévisible. En fait, ce type, il était ennuyant au possible, du coup, j’attrape mon t-shirt qui manque de se couvrir de crème glacée. Je vais pas m’essuyer avec mon T-shirt ! Le mec, il est en train d’illustrer un parfait mécanisme de défense. Dommage que je ne suis plus professeur de psychologie, Jayden aurait fait un sujet intéressant. Il est dans le déni le plus total alors que son langage non-verbal, disait l’contraire même si on pouvait clairement analyser qu’il essayait de se contrôler. Je chope dans ma poche un paquet de mouchoirs et je commence à enlever ce liquide collant sur mon torse et mon visage. J’ai même pas envie de répliquer. On me traite pas de pute. C’tout. Si le mec pige pas le second degré, j’vois pas pourquoi j’continuerais de discuter avec lui. Et encore moins, de lui payer une bière. "bah, vas boire ta bière tout seul, j’vais pas faire la connerie d’la partager avec toi. » Ouais j’suis vexé. Et alors ? Sauf qu’évidemment, la situation ne se passe pas comme prévu. Dans ma tête, j’refoutais mon t-shirt et je me cassais sans demander mon reste. Mais tout ne se passe pas comme prévu. Y’a une meuf qui s’balade dans le parc et qui avance dans notre direction. Putain, c’est Ceyleste. Bordel, elle me suivait partout au quoi ? Sans réfléchir, je saute derrière le banc et me cache derrière Jayden le temps qu’elle passe, priant pour qu’il ne me fasse pas repérer. « Mec, cache-moi. J’te paie vingt bières s’il faut, mais j’te jure, me balance pas ! Elle est tarée c’te meuf ! » Je joue plus au gros con. Si elle me voit, dieu sait ce qu’elle serait capable de faire. « Promis, j’arrête mes conneries, si tu m’cache de mon Ex ! » Je ferme les yeux et prie pour qu’elle dégage de mon champ de vision rapidement.
 
Jayden G. Westwild
J'travaille les abdos de mes mains en levant le doigt du milieu
avatar
Inscrit le : 26/12/2017
Messages : 245
Avatar : Max Hamilton
Crédits : t-rex et crackle bones.
Date de naissance : 02/12/1995
Bloc notes :

Baby Chayton ♥️



Afficher


Re: Jeu Set et Match ! [Jayvi], le Lun 23 Avr - 23:37

Jeu, Set et Match !
Leev & Jay

Nope, j'suis pas aussi fort que Djoko.

J'en pouvais plus d'ce mec, il me sortait par les trous d'nez ! Franchement, j'avais fait tout c'que j'pouvais pour m'en débarrasser...il était aussi collant qu'un chewing-gum sous une chaussure, c'est ouf ! Impossible qu'il me lâche le mec. J'avais été méchant avec lui au possible, j'l'avais même traité de pute ! Mais rien...jusqu'au t-shirt. Alléluia mes frères ! Il a enfin décidé d'me lâcher la grappe. Si j'devais être dans la même situation avec un autre mec, fallait vraiment que j'prenne aussi une glace. Pauvre glace...payée si cher pour qu'elle finisse gâcher de cette façon. Enfin bref, je l'avais enfin énervé pour qu'il aille voir ailleurs si j'y étais. Victorieux et le sourire aux lèvres, j'étais quand même bien d'attaque pour aller m'la payer cette p'tite binouse. Au pire des cas, j'inviterais les potes. Je cherchais donc dans mes poches à la recherche d'un portefeuille sauf que...aucune trace du portefeuille en question. Merde, j'ai dû le laisser à l'appart, ça craint ! D'un côté ça m'faisait chier de repasser là-bas pour revenir ensuite en ville, surtout que j'devrais sortir Chayton en plus de ça, mais d'un autre côté ça m'aurait bien arrangé que ce Leevi - même s'il était gay - me paye cette foutue bière...

Putain, un retournement de situation ! Comme je n'avais pas d'argent, je n'avais pas vraiment bougé en réfléchissant, et voilà pas que l'autre cassos se ramène en mode speedy gonzales, mais quand même inquiet. Il court presque et se cache derrière le banc, et moi évidemment. C'pas possible, une vraie calamité c'gars ! Mais bon, vingt bières c'est une proposition fortement alléchante, même une de celles qui n'se refuse pas... Meeeeerde, j'fais quoi là ? Dilemme... Bon, ça ira plus vite d'aller boire un verre avec Leevi - même s'il est plutôt pot de colle et relou comme mec -, quitte à se faire friendzoner par son ex. Ouais, j'vais employer les grands moyens pour la faire fuir la...gazelle ? Ouais elle est très belle, vraiment trop beaucoup d'ailleurs... Il remonte un peu - à peine - dans mon estime quand même. Pourquoi il veut échapper à un canon pareil ? Si ça s'trouve il lui a fait une crasse et elle a pas aimé, et vaut mieux pas voir une femme en colère et qui a soif de vengeance, c'est jamais très bon. Bref, j'ai pris mon courage à deux mains, parce qu'aborder une inconnue c'est un peu compliqué, et je me suis légèrement avancé vers elle, sans pour autant lui dévoiler Leevi derrière moi. Ce que je m'apprêtais à faire était risqué, extrêmement dangereux même, mais c'était la dure loi de la nature. Du coup...bah j'lui ai mis une main au cul en lui sortant une vieille disquette du genre « Hey mad'moiselle t'es charmante ça te dirait... » Bon en fait j'ai menti et j'crois qu'elle a pas trop aimé parce que j'ai même pas eu le temps de finir ma phrase que je m'suis fait démontééééé. Mais genre, en beauté les enfants. J'me suis dit qu'elle allait me mettre une bonne droite, histoire d'me donner une bonne leçon, mais non la meuf elle était du genre impétueuse et voilà que j'pourrais plus jamais baiser... Wouah la vache, elle m'avait pas raté la grognasse ! Donc au final elle s'est barré en lâchant un « Gros connard ! » haut et fort et moi j'suis par terre, plié en deux en mode fœtus, les mains sur les couilles. Putain, Leevi m'en doit vraiment une sur le coup. J'ai perdu mon meilleur attribut là ! Entre deux souffles de douleur, je ne pus m'empêcher d'me plaindre. « Mec...ta gonzesse c'est une putain de furie, elle y est pas allée d'mains mortes... LA VACHE ! C'est possible d'avoir une hémorragie d'la teub ? Parce que si c'est non, j'sais pas comment le médecin va faire pour m'la réparer... » J'faisais que jurer comme un charretier et j'avoue que j'exagérais un peu beaucoup, mais là elle m'avait niqué la connasse. J'espère qu'elles valent le coup ces vingt bières d'ses morts, parce que là va m'falloir un donateur ! Et si jamais fallait opérer, j'préfère au moins être bourré tu vois, histoire de.
Made by Neon Demon



Les joints c'est pour empêcher les larmes de couler. Le scotch c'est pour les choses irréparables.
(c) crackle bones
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 522
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Matteo#3 ¥ Esvir#2 ¥ Floyd




Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Jeu Set et Match ! [Jayvi], le Mer 25 Avr - 14:11


J’ai envie de lui hurler de rester assis sur ce foutu banc mais ça foutrait en l’air ma cachette. Je regarde entre les lattes du banc la situation se dérouler sous mes yeux sans que je ne puisse rien y faire. Lorsque je le vois lui palper le cul, j’ai envie de lui coller mon poing sur la gueule. Non mais ! Il se prenait pour qui celui-là ? Bon okay, il m’évitait de croiser le regard de Ceyleste mais quand même, tu ne touches pas l’ex d’un type ! Connard ! Et voilà qu’elle se défend. Je la reconnais bien là ! Faut pas la faire chier Ceyleste, je l’ai appris à mes dépends l’autre jour dans le parc lorsqu’elle a surgit de nulle part. On avait passés de bons moments ensemble. Tellement bons que Granny avait finis par me convaincre de l’épouser, elle m’avait dit que c’était la fille qu’il me fallait. Et puis avant que je n’aie pu faire quoi que ce soit, elle est partie. Envolée. Et elle n’est jamais revenue, emportant avec elle l’amour que j’avais et nos espoirs. Alors même si la rupture avait été dure, et soi-disant c’était ma faute (faut croire qu’à Austin TOUT est de ma faute), j’avais fini par l’oublier. Cependant, elle ne méritait pas de s’faire peloter l’cul comme ça.

Jayden revient vers moi les mains sur les couilles. Enfin sûr que la voie était libre, je quitte ma cachette et le toise de bas en haut « Mec, tu l’as mérité. On ne touche pas l’cul d’une meuf comme ça ! » Okay, il m’avait aidé, mais il aurait très bien pu m’aider en restant assis sur ce foutu banc. J’avais envie de lui refaire son éducation à ce petit con. « On va au bar, tu te foutra de la glace dans les chiottes. » Dis-je complètement indifférent à son sort. Je traverse la rue et entre dans le premier bar et m’installe à une table. Je commande deux bières de 50cl. Il aura moins mal avec de l’alcool dans le sang. « A ta santé » maugréais-je. Je n’avais pas du tout envie de partager ce moment avec lui, son comportement m’avait plus dégouté qu’autre chose. Alors, déjà qu’il me traitait de pute, et voilà qu’il traitait les femmes comme t’elles. J’avais envie d’le cogner. Je croise les bras et observe la rue à travers la fenêtre, ignorant totalement Jayden à présent. Il était comme ces mecs au physique musclé et sexuellement attirant : stupide et limité. Une déception totale.

 
Jayden G. Westwild
J'travaille les abdos de mes mains en levant le doigt du milieu
avatar
Inscrit le : 26/12/2017
Messages : 245
Avatar : Max Hamilton
Crédits : t-rex et crackle bones.
Date de naissance : 02/12/1995
Bloc notes :

Baby Chayton ♥️



Afficher


Re: Jeu Set et Match ! [Jayvi], le Mer 25 Avr - 23:33

Jeu, Set et Match !
Leev & Jay

Nope, j'suis pas aussi fort que Djoko.

Aux grands problèmes les grands moyens...sauf que là j'y avais été un peu fort, on va pas s'mentir. Après j'avais sorti LA solution au problème de Leevi. Je sais que ce n'était pas très fin de ma part - surtout qu'en général j'évite d'être aussi vulgaire envers une femme -, mais au moins ça avait marché, et en beauté ! Bon, j'avais perdu ma couille gauche dans l'affaire, mais j'étais encore en vie et prêt à aller m'amuser dans les bars ! Enfin, d'abord, fallait que je récupère un peu d'sensation dans mon entrejambe. Ce n'était qu'une question de temps après tout. Et quand il s'agissait de boire une bière, rien ne pouvait m'arrêter ! Non, franchement, on peut me prendre pour un gros obsédé et un alcoolique mais c'est juste que j'sais pas vraiment quoi faire d'autre. J'ai envie de m'amuser, profiter d'la vie, et pas rester à rien faire et à végéter au sens de la vie. J'végète assez en pensant bien trop souvent à mon connard de père, j'avais pas vraiment envie de me prendre la tête en général à Austin. Ici, c'était hockey, travail, potes, beuverie, meufs et bien sûr ma mère. Rien ne comptait plus pour moi que toutes ces choses. Le reste était totalement futile et je me souciais très peu de l'image que je pouvais renvoyer aux gens. J'ai gardé un masque depuis tout petit, c'est pas maintenant que ça va changer. Mais franchement, promis, plus jamais je mets la main au cul à une meuf si elle est pas consentante !

Leevi était donc comme tout le monde, il voyait mon mauvais côté. Au fond, ça me dérangeait pas. C'est pas avec lui que j'allais vraiment parler vue comment il me regardait d'un mauvais œil maintenant. Seule ma mère pourrait comprendre, et encore je la vois de moins en moins donc difficile de parler avec elle. Et puis elle a son nouveau copain, alors inutile de l'emmerder avec mes problèmes de gamin de 22 ans, ça fait bien longtemps que j'me débrouille tout seul avec ce merdier dans ma tête. De toute façon, elle a autre chose à foutre et elle a ses propres emmerdes à gérer. Bref, il en est qu'en ce moment j'ai les couilles broyées façon casse-noisettes et qu'elle en saura jamais rien, pauvre de moi. Même Leevi m'envoie joliment chier comme la bonne grosse merde que je suis, portant sur moi un regard méprisant. Mais il avait raison, j'avais pas à faire ça. Sauf que c'était pour sauver sa carcasse ! « Oh t'es gentil mais tu pourrais être un peu plus reconnaissant, à c'que je sache t'es encore là et en entier. J'aurais pas donné cher de ta peau si elle t'avait trouvé ici...vu comment elle m'a castré à vie... Et puis qu'est-ce qu'elle t'as fait pour que t'ai aussi peur d'elle ? » Il était franchement remonté comme une pendule le mec. Était-il aussi à cheval sur les principes ou c'est parce que c'est son ex ? Je grimaçais autant pour la charcuterie que j'avais dans le caleçon que parce que je ne comprenais vraiment pas ce mec. Enfin en fait, je connaissais rien du tout de ce gars à part qu'il était gay et qu'il aimait autant draguer tout ce qui bouge que moi. Là, tout de suite, il était juste exécrable. La raison ? Mon attitude évidemment, j'ai joué au con toute la journée. Sauf que j'avais envie de l'être aussi, d'un côté ça me détendait de me foutre sur la gueule avec quelqu'un. C'était pas parce que c'était Leevi - même si le fait qu'il était gay, enfin bi, me répugnait -, c'était juste qu'en général fallait que je décharge mon mal-être sur quelqu'un. Et là, c'était tombé sur lui. Pas d'bol. « Toujours plus empathique le mec ! » Ouais ouais j'connais des mots scientifiques, ça m'arrive. C'est surtout que Leevi m'avait dans l'viseur. Toute la haine suait de ses pores, c'était hallucinant. C'était ouf comment il pouvait passer d'un chaud lapin à un mec qui déteste toute la terre entière. Enfin, il me détestait surtout moi sur le moment. Ma situation ? Il s'en battait les couilles. J'pouvais avoir un hachoir à viande en travers d'la gueule qu'il s'en foutrait tout autant.

Sur cette ambiance lourde et électrique, on rentra dans le premier bar qui attira l’œil de Leevi. En deux temps trois mouvements on était assis et la bière était déjà devant moi. Ce mec tenait ses promesses et j'aimais ça, c'était pas un lâche. « Cheers...» Du coup j'me sentais mal pour le sale quart d'heure qu'il avait vécu avec moi. Il n'était clairement pas comme mon père, alors fallait que j'arrête de me faire des films. Vraiment, j'avais l'air d'un con maintenant avec ma bière dans ma main, lui en train de regarder dehors en m'ignorant complètement, et moi en train de regarder fixement le mur en face de moi. J'aimais pas ce silence, fallait qu'je parle. D'abord, je m'enfilais un tiers de la bière pour me mettre bien et après je parlais. « Comment ça s'fait que tu te balades sur Tinder ? Ton ex de toute à l'heure t'as brisé le cœur c'est ça ? » J'avais du mal à prendre des pincettes quand je voulais commencer une discussion, j'étais totalement maladroit, mais ce que je lui demandais n'était pas du tout destiné à être moqueur et s'il ne voulait pas me répondre, il n'avait pas à le faire. Mais ça m'étonnait vraiment qu'il soit sur Tinder alors que son ex était là y a quelques minutes, juste sous ses yeux. Enfin j'veux pas dire qu'il doit se remettre avec elle, pas du tout ! Je me demande juste pourquoi il est sur Tinder alors qu'il pourrait choper n'importe qui ici en un clignement d’œil. Attendez, qu'est-ce que je viens de dire là ?
Made by Neon Demon



Les joints c'est pour empêcher les larmes de couler. Le scotch c'est pour les choses irréparables.
(c) crackle bones
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 522
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Matteo#3 ¥ Esvir#2 ¥ Floyd




Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Jeu Set et Match ! [Jayvi], le Jeu 26 Avr - 11:49


Je n’avais aucune envie de partager une bière avec Jayden. Son comportement était déplacé et même si j’avais été le pire des casses-couilles avec lui, je ne l’avais pas atteint physiquement. J’ai toujours eu un profond respect pour les autres, l’Homme m’avait toujours fasciné. Autant je pouvais jouer au con avec certaines personnes, je veillais à ne pas dépasser certaines limites. Les relations, c’est comme un jeu d’échecs avec la seule règle qu’il ne faut pas mettre l’autre échec et mat. Jayden était particulier. Il faisait partie encore de ces jeunes adultes qui ne se soucient de rien, qui ne mesurent pas les conséquences de leurs actes. Ceux qui vivent leur vie égoïstement, sans tenir compte des conventions sociales. Dans un sens j’enviais toute sa volonté innocente. C’était un cheval fou qui galopait sans reines. Alors, il avait été bien gentil de m’aider, d’ailleurs je ne m’attendais pas à ce qu’il me vienne en aide, mais il ne l’avait pas fait de la meilleure des façons. J’étais sans doute un peu trop dur, mais c’était un comportement que je ne pouvais accepter. « Elle t’a castré parce que tu l’as touché mec, c’pas à cause de moi. » J’ignore sa question, cela ne le regarde pas. Et puis, pourquoi je lui raconterais ma vie à cet inconnu ? D’ailleurs, je ne saurais même pas lui expliquer, c’est tellement flou entre elle et moi, cela s’est terminé d’une drôle de façon et nous n’avons pas la même version elle et moi. Bref, c’était compliqué et je doute qu’un mec dans son genre puisse m’aider à y voir plus clair. C’était juste de la curiosité malsaine. J’hausse un sourcil lorsqu’il m’accuse d’être empathique. Je tourne la tête vers lui, il a l’air assez fier de ce qu’il vient de dire. « Antipathique. C’est ça que tu voulais dire je crois. » Je le corrige sans agression quelconque.

Dans le bar, un fil tendu semble nous lier et je sens bien qu’il essaye de détendre l’atmosphère. J’étais un homme de parole, sa bière, je la lui devais. Les bières arrivent et je règle les consommations directement, histoire de ne pas perdre de temps. Il veut trinquer et à contrecœur je lève mon verre contre le sien. Je bois une gorgée et tourne mon attention sur la vie à l’extérieure. Je n’ai rien à lui dire, je n’ai même plus envie de l’ennuyer. J’ai l’impression de subir un rendez-vous qui ne mènera à rien, comme si tout était déjà joué d’avance : ça ne matchera pas. Le silence entoure ses griffes invisibles et cela me convient parfaitement. Au dehors, la vie à l’air plus agréable. L’ambiance tamisée du bar me fait plisser les yeux tant la luminosité à l’extérieur est aveuglante. Je sens son malaise. Je jette un coup d’œil furtif dans sa direction, le mur semble l’intéresser. Il s’enfile une bonne partie de son verre sans prendre le temps de déguster la pils. On ne peut pas m’y tromper : ce type est bien plus complexe qu’il en a l’air. Il joue aux durs, au con et puis lorsqu’il se fait reprendre de volée, il se recroqueville comme un chaton qui venait de naître. Ouais, un peu comme moi mais ça, je me garde bien de lui dire. Il finit par briser le silence et son incapacité à avoir du tact me fait sourire. Il est maladroit. Je quitte la vue du parc pour plonger mes yeux dans les siens. Je chipote mon verre comme si je n’avais rien à lui dire mais je finis par lui répondre « Pour les mêmes raisons que toi sans doute… » Je m’enfonce dans mon siège et je croise les jambes. En réalité ma vie est morne et ennuyante, je veux juste provoquer les choses, rencontrer de nouvelles personnes histoire de ne plus croiser les mêmes qui m’enferme dans des relations soit trop complexes, soit trop incompréhensibles. « T’en sais quoi toi, des histoires d’amour ? » j’suis un peu sec mais l’pauvre, il y peut rien. « En réalité, je crois qu’on s’est mutuellement brisé le cœur, ouais. » je laisse quelques secondes passer. « C’est compliqué, mais ça fait quelques années, c’est du passé » je bois une gorgée, bien plus longue. Ma gorge est sèche. Je devrais avoir l’habitude, toutes mes relations sérieuses. Trois au compteur pour l’instant n’ont été que des échecs cuisants. Le problème doit s’en doute venir de moi mais comment construire quelque chose lorsque vous avez été abandonné puis repêché par des personnes qui vous ont enlevé votre innocence ? Lorsque quelqu’un me plaît réellement, j’absorbe tout l’amour du monde pour lui donner. Je ne suis plus capable de réfléchir, ni de voir les problèmes et lorsque tout m’est renvoyé dans la face, j’abandonne, je fuis. Tout comme j’ai fui de ce chenil lorsque j’étais adolescent. C’est sans doute pour ça que j’évite Ceyleste. Le lien entre elle et moi ne s’est pas complètement brisé et ça me fait flipper de me dire que tout pourrait recommencer entre nous, que je pourrais être une nouvelle fois abandonné. Je bois pour tenter d’évacuer ce nœud dans ma gorge. Ce gamin avait ouvert une brèche en moi sans s’en rendre compte. Une chanson passe et je ne peux m’empêcher de ricaner I’m Just a kid and life is a nightmare…  Bien résumé Simple Plan. « Bref, les relations sérieuses, c’pas pour moi. »


 
Jayden G. Westwild
J'travaille les abdos de mes mains en levant le doigt du milieu
avatar
Inscrit le : 26/12/2017
Messages : 245
Avatar : Max Hamilton
Crédits : t-rex et crackle bones.
Date de naissance : 02/12/1995
Bloc notes :

Baby Chayton ♥️



Afficher


Re: Jeu Set et Match ! [Jayvi], le Mar 22 Mai - 22:29

Jeu, Set et Match !
Leev & Jay

Nope, j'suis pas aussi fort que Djoko.

C'pas possible quand même. J'me décarcasse pour un mec que j'connais ni d'Eve, ni d'Adam, et tout ce qu'il trouve à faire c'est m'engueuler ? Merde, ras l'cul d'cette situation. La prochaine fois je jure sur mon iench que j'aide personne qu'j'ai rencontré sur Tinder, et encore moins un mec. Rah ça m'dégoûte ! Au lieu de lui mettre la main au cul à cette meuf, j'aurais dû partir avec elle ouais. J'ai misé sur l'mauvais cheval, Leevi me sert autant qu'un marteau électrique. Ouais ça existe ! Et alors, y a quoi ? Bref, tout ça pour dire qu'il me soûle. « C'ta faute, si on avait pas matché y aurait pas eu d'problème ! » De un, j'ai toujours mal, et de deux, putain fallait que je rejette la faute sur une cause bien plus ancienne. Parce que, ouais, j'sens que j'vais lapider la personne qui s'est chié sur l'appli avec des shurikens. Oui, mesdames et messieurs, il va mourir ou pire, être défiguré ! Mais ça, c'pas mon problème. Il avait qu'à pas niquer mes bails ! Maintenant, j'me retrouve avec un pd qui m'casse les couilles avec sa morale à deux balles sa mère. Et, en plus, il trouve l'moyen d'me corriger ? Non mais il est con ou il le fait exprès ? Juste, j'soupire. « C'est d'l'ironie abruti. Tu m'prends pour un teubé ou quoi ? » J'fais p't'être pas une fac de lettres mais j'suis pas neuneu non plus, j'sais encore parler la France.

Boire une bière avec un inconnu, non mais quelle idée ? Les promesses il les tiens, j'dis pas, mais du coup là c'est gênant. C'n'est que le résultat d'notre rencontre, faut pas s'leurrer, maaaaaaais on a l'air de deux cons, en mode Raymond et Huguette qui veulent pas s'parler et qui s'fond la gueule. De toute façon, on a pas envie d'être ici, ni l'un ni l'autre. Enfin non, surtout en compagnie de l'autre en fait. Mais bon, j'me sentais con. J'avoue être allé un peu loin, autant envers lui que son ex, j'connais pas mes limites. J'avais p't'être pas envie de m'excuser - ma fierté en prendrait un coup -, mais j'sais pas, fallait qu'j'ouvre ma grande gueule avant qu'on décède - vous avez l'image des squelettes plein d'toiles d'araignées dans la tête là, ça y est ? Bon bah voilà, j'ai fait l'premier pas. J'avoue qu'la bière m'a un peu aidé quand même, j'sais pas ça m'donne confiance en moi. Enfin, c'est surtout parce que je commence à ressentir légèrement ses effets. Au pire on s'en fout, j'ai porté mes couilles et c'est déjà ça. Les yeux dans les yeux, j'ai l'impression qu'une éternité passe avant qu'Leevi prenne enfin la parole. J'sais pas trop s'il était gêné ou s'il avait tout simplement envie d'passer vite la question pour n'plus m'adresser la parole. Mais il avait raison, les mecs on est tous pareils. Si on est sur Tinder c'pas pour jouer aux échecs au premier rendez-vous hein. Bref, en tout cas, ce Leevi, j'arrive pas trop à le cerner. J'sais pas, j'ai l'impression d'avoir touché un point sensible, même ouvert une blessure pas encore refermée. J'suis pas psy, mais là il se renferme vachement quand même, j'me fais presque agresser. Mais j'réponds quand même, un peu sur la défensive mais sans être méchant. « Que les meufs c'est des nids à problème, c'tout. Elles t'retournent tellement le cerveau qu'après tu sais même plus qui t'es. C'est des vipères, ouais ouais ! Elles s'raient capables d'arriver à te faire croire que tout est d'ta faute. » Si j'm'y connais aussi bien c'est juste que mes toutes premières relations ont été désastreuses, alors ça m'a gonflé. J'vous assure qu'les plans culs c'est bien mieux : pas de sentiments, pas de responsabilités, rien. Mais lui, c'est clair qu'il a souffert. Maintenant, c'est lui qui me met mal à l'aise. Le malheur des autres, j'aurais tendance à dire qu'c'est pas mon problème parce que quand j'dis c'que j'pense à propos d'un cassure dans l'couple, j'ai tendance à blesser les gens. Pour moi, la solution d'facilité c'est d'laisser tomber. Ça peut paraître lâche, d'acc', mais au moins j'me prends pas la tête pour des conneries. « Heu...je...j'suis pas spécialiste de c'genre de truc mais...vous avez pas essayé de reparler d'ça depuis ? » S'il essayait de l'éviter et qu'il était sur Tinder c'est que, vraiment, ça s'était mal passé. Après j'connais rien d'leur relation alors j'patauge, me lançant dans une discussion qui n'est certes pas ma tasse de thé. Ah, si ça fait longtemps il a sûrement dû passer l'éponge. Ça l'rend triste...j'aurais peut-être pas dû parler d'ça en fait. Tout autant que moi, il utilise la bière pour faire passer toute cette merde. Enfin, j'suppose que c'est la merde vue comment il la descend cette pinte. « Il t'faudra bien plus qu'une bière mec. » Gêné, j'essayais d'être compatissant d'sa situation, mais j'avais l'impression d'enfoncer encore plus l'couteau dans la plaie. J'suis vraiment pas doué pour c'genre de choses visiblement. Mais pour une fois, j'dirais qu'on est au moins sur la même longueur d'onde pour l'instant. « On est au moins d'accord sur quelque chose. » Wow, un point commun avec ce gars...super. Bon, j'sais pas pourquoi mais j'ai un élan de générosité. C'mec m'fait pitié, enfin dans l'bon sens du terme et j'me rends compte en l'écoutant et en le voyant qu'on est pas si différent. J'sais pas dans quoi j'm'embarque mais en deux-trois gorgées j'finis ma bière et apostrophe l'barman. « Sortez les shots d'vodka, c'pour moi la tournée ! Mettez ça sur ma note ! » Attendez, j'ai une note moi ?
Made by Neon Demon



Les joints c'est pour empêcher les larmes de couler. Le scotch c'est pour les choses irréparables.
(c) crackle bones
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Jeu Set et Match ! [Jayvi], le

Jeu Set et Match ! [Jayvi]

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-