Partagez| .

Hadès + Veni, Vidi, Vici + ft Chris Hemworth


Hadès Morningstar
avatar
Inscrit le : 07/02/2018
Messages : 97
Avatar : Chris Hemsworth
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Hadès + Veni, Vidi, Vici + ft Chris Hemworth, le Mer 14 Fév - 21:27

Hadès Morningstar
Ta main remontait le long de la cravate de ce jour, tes doigts ajustant le nœud compliqué que tu t’étais attelé à refaire en ce jour. Ton regard sombre et azur observant le reflet que tu renvoyais au sein de ce miroir, la mine patibulaire. Tu poussais un soupir, diantre tu avais l’impression d’avoir la corde au cou de nouveau, tu te retenais déjà de dénouer ce morceau de soie. Du paraitre encore et toujours mais nécessaire pour ton grand retour. Aujourd’hui tu revenais au sein de votre entreprise, ton entreprise et ça n’était pas pour te réjouir.

Une semaine que tu avais appris le drame à propos de Ryan. Vous deux aviez fondé la « Carter corp’s ». Stupéfiant hein. Seul son nom apparaissait en première ligne, en apparence du moins, à dire vrai corp’s ne venait pas juste du terme corporation, c’est toi qui l’avais taquiné à ce propos disant qu’il vous fallait un nom badass à l’instar des Luthor et donc que ce suffixe ne pouvait qu’annoncer prospérité en ces terres. Ryan Carter avait toujours été la gueule de l’entreprise, toi ça t’allait, dans l’ombre tu agissais. Ho parfois toi aussi tu t’exposais mais pas plus que nécessaire, ta vie privée tu souhaitais la conserver. Pas que tu sois con ou le vilain petit canard de l’histoire. Aussi loin que te portaient tes souvenirs vous vous étiez connus, gamin des rues et lui d’un milieu modeste, pourtant unis comme les doigts de la main. Etrange et fascinant. Il t’arrivait d’en découdre avec ses frères, des cons ceux-là lorsqu’ils s’y mettaient.

Ses parents avaient été un peu les tiens en un sens et ça tu lui en étais reconnaissant. Même université, études différentes, droit pour toi, lui une autre filière et pourtant cette idée avait germé. Vous aviez té des vrais acharnés à faire gonfler ce compte commun juste pour avoir cette licence et ce premier bureau assez pitoyable. Ce bébé vous y aviez passé des nuits blanches et pourtant tu avais jugé nécessaire de t’éloigner, asphyxié. Tu ne lui avais pas dit mais ta mère tu l’avais retrouvé, malade à en crever, en France.  Pourquoi ? Tu le savais, son père était mort d’un cancer donc tu l’avais protégé ce grand frère, ta génitrice souffrant du même mal. Né sous X tu étais pourtant demeuré auprès d’elle jusqu’à son dernier souffle, ne pouvant te résigner à la laisser seule dans son lit au sein de cet hôpital que tu jugeais lugubre.  Toi tu avais repris un vignoble, le gars partant à la retraite, ainsi elle avait su mourir en paix dans un lieu où les grillons chantaient et le soleil imprégnait ces terres enchanteresses

Le travail manuel t’aida par la suite à surmonter cette peine et aussi la dispute qui vous avait séparé. Stupides, voilà comment tu aurais pu vous définir. Des tensions foutrement connes, et bien que Ryan eu été l’investigateur de cette connerie présentement tu t’en voulais. Ryan était mort. Comble de l’ironie vous étiez supposés vous revoir prêts à discuter et poser à plat ces derniers mots d’absence. Paradoxe encore plus grand c’était ton isolement en Provence qui avait fait qui avait rendu plus difficile la reprise de contact de ce dernier. Et la destinée devait en rire à gorge déployée au bras de la faucheuse.

Ton regard s’était teinté de tristesse puis peu à peu de colère, putain de paparazzis de merde. Tu n’allais pas lâcher l’affaire, le procès allait faire mal tu te le jurais. Ta mâchoire se crispait à presque te péter les dents, un souvenir affluant de nouveau. Tu te souvenais qu’on avait frappé à ta porte, l’homme de confiance de Ryan se tenait là le regard grave et tu en avais lâché ton verre de vin. Ta première cuvée. Tu n’avais pas assisté à l’enterrement, voir tous ces hypocrites très peu pour toi. Tu t’étais collé une bonne mine, c’est ce qu’il aurait voulu, tu le connaissais comme un frère. Puis les instructions étaient venues. Tyler, son petit protégé et amant manifestement. Il t’avait tout avoué dans une lettre, sa culpabilité à ton égard, sa relation dissimulée, sa demande express de le protéger ne pouvant que réellement compter sur toi pour cela, t’accordant toute sa confiance en son « absence » prolongée. On t’offrait les plein pouvoir le tant que le jeune soit diplômé ensuite vous vous partageriez la responsabilité de l’entreprise comme Ryan et toi autrefois.

Ta main se passait sur son visage pour défroisser tes traits, on ne pouvait pas dire que tu eu passé une très bonne nuit. Tu avais glané autant d’informations que possible sur Tyler Redfield. Tu le sais ces charognes du conseil vont essayer de l’amadouer, manque de bol tu es de retour dans la place plus remonté que jamais. Mes amis les dés en étaient jetés, puisse la chance vous êtes favorable et clémente parce que du changement il allait y en avoir. Ses dernières volontés allaient être respecter, oh par tous les dieux tu allais y veiller en tant que co-PDG et tuteur du jeune Tyler..

MeMyself & I

adjectifadjectifadjectifadjectifadjectifadjectifadjectifadjectif

Liensrecherchés

▬ lien recherché : description
▬ lien recherché : description
34 ans - Co PDG carter corp's - Franco australien





Redfields
Tyler
Description.
relation
NOM
Prénom(s)
Description.
relation
NOM
Prénom(s)
Description.
relation
NOM
Prénom(s)
Description.
relation

NOM
Prénom(s)
Description.
relation
NOM
Prénom(s)
Description.
relation
NOM
Prénom(s)
Description.
relation
NOM
Prénom(s)
Description.
relation


NOM
Prénom(s)
Description.
relation
NOM
Prénom(s)
Description.
relation
NOM
Prénom(s)
Description.
relation
NOM
Prénom(s)
Description.
relation


NOM
Prénom(s)
Description.
relation
NOM
Prénom(s)
Description.
relation
NOM
Prénom(s)
Description.
relation
NOM
Prénom(s)
Description.
relation




Hadès + Veni, Vidi, Vici + ft Chris Hemworth

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Personnage :: Gestion du personnage :: Journal de bord-