Partagez| .

[LIBRE] - C'est pas l'Red Bull qui m'donne des ailes moi


Louis Le Roy
"Je pense. Non il n'y aura pas de suite."
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 1300
Avatar : Andy Samberg
Crédits : TAG (vava) astra (signa)
Date de naissance : 01/06/1988
Afficher


[LIBRE] - C'est pas l'Red Bull qui m'donne des ailes moi, le Dim 11 Fév - 1:23

 
C'est pas l'Red Bull qui m'donne des ailes moi

"Elle court, elle court, la maladie d'amour." L'enfoiré a bel et bien raison. Je suis malade. Je suis fou d'amour. MAIS AIDEZ MOI BORDEL DE CUL. Je ne l'ai pas vu depuis des lustres, et je suis prêt, là et maintenant à prouver mon amour pour lui au monde entier. Par contre, si c'est ça journée de repos, je me sentirais complètement... idiot? stupide? con? Quelque chose de plus puissant que ça? C'est donc pour ça que je suis venu sur le toit, pour prendre mon envol vers ces nouvelles émotions et pour prendre l'air car c'est hyper stressant, on dirait pas mais faut du mental frère! J'attrape un mégaphone que j'avais embarqué avec moi et le mets en marche en brisant les oreilles de tout le monde. "OYEZ OYEZ! POPULASSE! JE SUIS ICI POUR DECLARER UN AMOUR INTERDIT ET CA ME FAIT MAL, TRES MAL, J'AI BESOIN D'EXTERIORISER! VENISE, C'EST POUR TOI!" gueulais-je en espérant me faire entendre. J'espère que s'il est présent il comprendra le jeu de mot, pour lui déclarer mon amour sans qu'il soit réellement désigner, histoire de garder l'anonymat. Alors que je m'apprêtais à reprendre, un bruit casse mon délire. Je me retourne. La porte s'est refermée à cause du vent. Je m'approche du vide et regarde cet espace qui s'offre à moi, complètement paniqué. "ALED! JE SUIS COINCE DEHORS ET EN PLUS JAI LE VERTIGE!" hurlais-je à travers mon arme. Je recule de quelques pas et me retiens à un des poteaux sur le toit, faillant de tomber dans les pommes.
Codage par Libella sur Graphiorum



Milou 4ever

L'escalope Milanaise
is fucking mine.
Pas toucher.
Maxime Dubois
avatar
Inscrit le : 04/02/2018
Messages : 15
Avatar : Cara Delevingne
Mes rps : .


Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Little mermaid
• ÂGE : 21 ans
• BLOC NOTE :


Re: [LIBRE] - C'est pas l'Red Bull qui m'donne des ailes moi, le Dim 11 Fév - 23:36


   
Faut être débile pour jouer au pigeon
ON DIT QUE L'AMOUR REND PLUS FORT, MAIS CA A PLUS L'AIR DE RENDRE STUPIDE QU'AUTRE CHOSE
« Et faites plus attention les prochaines fois ! » me dit l’infirmière sur un ton doucereux à faire vomir le vomi d’un alcoolique. Je lâchais un grand et fort soupire, un soupire à fendre l’âme. Le soupire du gars qui s’apprête à crever. Le soupire qui dit « p’tain lâches moi les bask’ t’es pas ma mère alors vas te faire retourner comme une crêpe par le levier de vitesse de ta vieille twingo dégueulasse ». Bon ce n’est pas possible de se faire retourner par un levier de vitesse, mais faites donc preuve d’imagination et ça ira. « Ouais m’dame. » répondis-je sur le ton le plus neutre possible. Petit sourire de remerciement totalement hypocrite, et sortie rapide avant qu’on ne me bourre de médicaments. Qu’est-ce que j’ai fais pour atterrir à l’infirmerie ? Oh, c’est simple, j’étais en train de courir sur le terrain d’athlétisme, la tête dans les nuages au point où je n’avais pas vu l’autre buse qui m’a coupé la route, et BAM, collision. Allez savoir ce qu’il foutait là. Lui non plus ne m’avait pas vu. Mais les roulés-boulés que l’on s’est fait, l’un dans l’autre tels des amoureux transit d’un amour violent et indomptable ; BREF, les roulés-boulés lui ont certainement dissuadé de recommencer. Et les blessures associées n’ont pas fait beaucoup de bien non plus. Alors zou, à l’infirmerie.
Je sortais du bâtiment, encore en tenue de sport, avec quelques bandages apparent sur les parties non protégées de mon corps, quand un débile mental a décidé de faire un spectacle. Je l’entendis d’abord hurler comme s’il était au moyen-âge, puis je le vis, debout sur le toit. Il n’y a pas à dire, il avait clairement la tête d’un débile profond. Mais, je devais bien l’avouer, son discours m’arracha un fou rire. Il y a encore des gens qui déclarent leur amour d’une façon aussi « théâtrale » et humiliante ? Surtout humiliante d’ailleurs. Ha ! Je plaignais ardemment la personne visée par ce discours. Mais le plus drôle était certainement à venir, lorsque, m’apprêtant à partir, le garçon se mit à appeler à l’aide. Tiens ! Il s’est rendu compte que c’était potentiellement dangereux d’être sur le toit ? Wah !
Je ne puis m’empêcher de rire à nouveau.


« EH BIEN ALORS ! » commençais-je, les mains en coupe autour de ma bouche pour que ma voix porte jusqu’à lui. « JE PENSAIS T’ETAIS LA POUR DECLARER TA FLAMME ! EH BIEN VAS-Y ! PORTE TES COUILLES PIGEON-MAN ! PROMIS J’IRAIS TE CHERCHER APRES. » Ou pas. Mais ça, il ne le savait pas.

   
code by bat'phanie


you don't even know
if you believe
everything I'm trying to say to you
Louis Le Roy
"Je pense. Non il n'y aura pas de suite."
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 1300
Avatar : Andy Samberg
Crédits : TAG (vava) astra (signa)
Date de naissance : 01/06/1988
Afficher


Re: [LIBRE] - C'est pas l'Red Bull qui m'donne des ailes moi, le Lun 12 Fév - 13:50

 
C'est pas l'Red Bull qui m'donne des ailes moi

UNE VOIX. C'EST UN MIRACLE! ... Jusqu'au moment cette dernière me défit presque pour que je puisse descendre. Ha ben merci ça fait plaisir! Je suis dans une position des plus inconfortable et là on me dit de déclarer mes sentiments sous peine de rester perché là-haut. Ha ben bravo oui! Je récupère mon mégaphone et m'approche petit à petit pour qu'on me voit. Je me racle la gorge avant de commencer, les sourcils froncés par l'inquiétude qui pénètre mon corps. J'aurais plutôt préféré Milan sur le coup... "Je... Je suis donc ici... Car je... Je t'aime! Dès le premier jour qu'on s'est parlés, depuis que nos regards se sont croisés et ça s'est concrétisé quand nos corps se sont... hum... Emboîtés?" commençais-je à parler dans mon porte voix. Je regarde vers le vide et aperçois plusieurs petites têtes. "C'est... C'est suffisant là? On peut venir me chercher? S'IL VOUS PLAIT!" me mis-je à crier mais peut-être qu'il faut que je conclue ma déclaration par un... "Venise! Je t'aime!" hurlais-je, ma voix étant cassée par les larmes qui déferlent sur joues. Soit on pensera que je suis sur le point de me tuer, soit on pensera que je déclare mon amour pour une ville. Au choix.
Codage par Libella sur Graphiorum



Milou 4ever

L'escalope Milanaise
is fucking mine.
Pas toucher.
Maxime Dubois
avatar
Inscrit le : 04/02/2018
Messages : 15
Avatar : Cara Delevingne
Mes rps : .


Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO: Little mermaid
• ÂGE : 21 ans
• BLOC NOTE :


Re: [LIBRE] - C'est pas l'Red Bull qui m'donne des ailes moi, le Lun 12 Fév - 17:10


   
Faut être débile pour jouer au pigeon
ON DIT QUE L'AMOUR REND PLUS FORT, MAIS CA A PLUS L'AIR DE RENDRE STUPIDE QU'AUTRE CHOSE
Qu’est-ce qui était le plus drôle ? Que l’autre buse m’obéisse sans rien dire, ou bien que les autres personnes présentes ne faisaient absolument rien pour l’aider ? La plupart l’ignorait d’ailleurs, ou se moquer quelques secondes avant de repartir. Personne n’était réellement inquiets du sort du pigeon sur patte, ou alors les gens ne le montraient pas et s’en allaient pour éviter de devoir assister à un massacre.
Massacre, oui, il y en a bien un : le massacre de sa fierté. L’amoureux transit se rapprocha à nouveau du bord, son mégaphone à la main. Moi, je me décalais pour avoir une meilleure vue, téléphone en main en mode « vidéo ». Lorsque tout ceci sera fini – du moins si cela se finit un jour, et s’il ne s’écrase pas par terre comme une crêpe sarrasine – il risquait fort d’en entendre parler pendant encore longtemps. Jusqu’à ce que lui ou moi sorte de l’université certainement. A moins que je ne décide de mettre la vidéo sur internet ? Hm. Je ne suis pas encore décidée. Mais revenons plutôt au magnifique et ignoble discours censé être une déclaration d’amour du voltigeur. Enfin, mettons des guillemets à « déclaration d’amour », c’était loin d’être du Shakespeare. Néanmoins cela avait le mérite d’être drôle, je devais me faire violence pour ne pas me tordre de rire. Car oui, il fallait bien que je tienne le téléphone bien haut pour garder le pigeon-man dans ma ligne de mire. Le plus décevant dans tout ça ? C’est que ça s’est terminé beaucoup trop vite.
« QUOI C’EST TOUT ? » hurlais-je alors. « T’APPELLES CA UNE DECLARATION D’AMOUR ? C’ETAIT MINABLE ! ET TU CROIS QU’APRES CA VOUS ALLEZ VIVRE HEUREUX ET AUREZ BEAUCOUP D’ENFANTS ? NON ! RECOMMENCE ! METS Y PLUS DE CONVICTION ! » Cette fois, je ne pus retenir le ricanement qui me secoua. C’est vrai quoi ! Les futurs auditeurs de ma superbe vidéo risquent d’être franchement déçus si ça s’arrêtait là. Et lui resterait sur son perchoir jusqu’à ce qu’une âme plus charitable que moi viennent à son secours. Peut-être ce fameux « Venise » ? C’était quoi ce jeu de mot pourri ? Franchement ! « ALLEZ CHOU, METS TOI PLUS VERS LA DROITE ON TE VOIT MAL AVEC LE SOLEIL ! » C’est dans ces moments-là que je me dis que j’aurais du faire des études de cinéma. Tiens, monétiser la vidéo, ça c’est une idée !
   
code by bat'phanie


you don't even know
if you believe
everything I'm trying to say to you
Louis Le Roy
"Je pense. Non il n'y aura pas de suite."
avatar
Inscrit le : 29/11/2017
Messages : 1300
Avatar : Andy Samberg
Crédits : TAG (vava) astra (signa)
Date de naissance : 01/06/1988
Afficher


Re: [LIBRE] - C'est pas l'Red Bull qui m'donne des ailes moi, le Ven 16 Fév - 8:59

 
C'est pas l'Red Bull qui m'donne des ailes moi

Serait-ce exagérer si je disais qu'actuellement j'ai l'impression d'avoir été pris en otage contre mon gré? En même temps, personne ne désire être pris en otage mais tout de même il y a des limites. J'ai l'impression de mettre repris ma bonne intention en pleine face à cause de la personne qui me fait tourner en bourrique. Cependant, je ne peux m'empêcher de suivre ses indications et de me placer donc vers la droite. "C'EST MIEUX LA?" lui demandais-je à travers ce foutu mégaphone qui me sort par les yeux maintenant. Je respire grandement avant de faire une nouvelle tentative de déclaration vu que la précédente ne convenait pas à madame la ravisseur! Je m'éclaircis la voix et ferme les yeux, me retenant toujours mais essayant de lâcher petit à petit mon support afin de poser ma main sur mon coeur. "Che confusione, sara perche ti amo. E un'emozione, che cresce piano piano. Stringimi forte e stammi piu vicino. Se ci sto bene sara perche ti amo. Io canto al ritmo del dolce tuo respiro e primavera, sara perche ti amo, cade una stella ma dimmi dove siamo che te ne frega sara perche ti amo! E vola vola si sa sempre piu in alto si va! E vola vola con me, il mondo e matto perche e se l'amore non c'e, basta una sola canzone per far cunfusione! Fuori e dentro di te! E vola vola si va sempre piu in alto si va!" me mis-je donc à chanter. C'est une jolie chanson d'amour aussi italienne que lui, il devrait peut-être se rendre compte de tout ce que je fais pour lui. Oui j'ai même appris ou du moins commencer à apprendre sa langue. "J'apprendrai ta langue et ton accent pour te comprendre." C'est ce que Mozart a dit. Véridique. J'ouvre peu à peu les yeux et tente de les poser sur les quelques personnes en bas de l'immeuble, ne sachant pas qui exactement me fait du chantage. "ET LA C'EST MIEUX? ALLEZ BORDEL DELIVREZ MOI! VOUS VOULEZ COMBIEN?" continuais-je à hurler.
Codage par Libella sur Graphiorum



Milou 4ever

L'escalope Milanaise
is fucking mine.
Pas toucher.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: [LIBRE] - C'est pas l'Red Bull qui m'donne des ailes moi, le

[LIBRE] - C'est pas l'Red Bull qui m'donne des ailes moi

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Université :: Howard Hall :: Toit-