Partagez| .

Leevi & Melyna ▬ L'apprentissage d'un métier


Invité
Invité
avatar
Afficher


Leevi & Melyna ▬ L'apprentissage d'un métier , le Jeu 8 Fév - 12:37

La veille, la jeune femme a ennuyé légèrement son colocataire de chambre en laissant la lumière jusqu’à pas d’heure. Impossible de dormir, elle n’y arrivait pas. Alors il fallait qu’elle s’occupe, et surtout qu’elle se prépare pour le lendemain. Elle a pensé à toutes les choses qui lui ont été recommandées. Et surtout les règles d’hygiènes, pas de vernis à ongles, ongles courts, cheveux attacher. Enfin tout ce à quoi il faut faire attention pour pouvoir travailler dans un hôpital. Bien qu’elle ne travaille pas encore, elle est juste stagiaire mais c’est encore plus important de se faire bien voir. Elle n’a donc pas beaucoup dormit durant la nuit. Encore fatiguée quand elle ouvre un œil le lendemain, elle s’oblige quand même à se lever. Prendre une douche et se préparer. Il ne faut pas qu’elle soit trop en retard. Comme d’habitude, elle peut compter sur son père pour jouer le rôle de taxi. Elle ne serait définitivement rien sans lui. Mais vivement qu’elle puisse s’offrir une voiture bien à elle. Elle arrive finalement. Et elle est à l’heure ce qui est encore mieux. Elle prend une longue inspiration avant d’entrée à l’intérieur. Regardant les divers panneaux, elle se guide comme elle peut pour pouvoir atteindre le côté psychiatrique. Une fois là-bas, elle regarde autour d’elle. Elle se mord la lèvre finalement cherchant un peu dans les couloirs. Finalement elle s’arrête près d’un petit comptoir. « - Excusez-moi. Je cherche le docteur Valentine. » Souriante et le plus polie qui soit, elle attend simplement de pouvoir voir cet homme. Bien qu’elle est un peu nerveuse rien qu’à l’idée de commencer. Elle respire doucement espérant de pas avoir l’air trop idiote.
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 496
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Jayden ¥ Ivan ¥ Ceyleste#2 ¥ Camping ¥ Matteo ¥
COMPLET



Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Leevi & Melyna ▬ L'apprentissage d'un métier , le Lun 12 Mar - 18:25

HORS JEU:
 

La réunion est longue et profondément ennuyeuse. Je suis assis dans un siège aussi confortable qu’un canapé, ce qui n’aide pas à me concentrer sur les sujets mis sur la table. Le manque de caféine se fait sentir alors qu’il n’est que huit heures du matin. Parlons-en de ce café. Cette drogue. Cette nouvelle addiction du travailleur, mon addiction. Ce fléau thérapeutique qui me permet de garder les yeux ouverts. Mais la dame là, elle parle trop. Je manque de sombrer dans l’obscurité, alors je gigote, je croise et décroise les jambes. Voilà qu’un type au bout de la table riposte. Leurs voix sont mornes et monotones. La comptabilité n’a rien de très divertissant. Mon crayon glisse entre mes doigts et dessines des traits sur mon calepin. J’m’occupe comme je peux, mais j’ai juste envie d’abréger mes souffrances, me tirer une balle. C’est toujours pareil. Les réunions du lundi matin sont un interminable supplice. Enfin, une sonnerie me sauve. Une secrétaire médicale me bipe, ma stagiaire est arrivée. Je la remercie intérieurement pour sa ponctualité. Elle m’offre une raison pour m’éclipser sans qu’on puisse me retenir. Le cœur soulagé, je laisse ces imbéciles s’embrouiller avec leurs chiffres et m’arrête à la machine à café après avoir passé les portes de l’enfer pour retourner à la réalité. J’glisse un billet d’un Dollar, réceptionne ma cocaïne liquide et fumante avant d’aller à la rencontre de Melyna Collins. Elle n’avait pas du trop se vendre, j’acceptais avec plaisir les stagiaires. J’avais eu des maîtres de stages merveilleux et j’espérais pouvoir moi aussi, pouvoir transmettre cette passion pour la psychologie humaine à des jeunes.

« Bonjour Melyna ! Viens, suis-moi » Dis-je en souriant. Lorsque nous avons passé la porte de mon bureau, enfin seuls, je lâchais « Merci de m’avoir sorti de cette pénible réunion ! On va passer un deal, lorsque je te bipe quand je suis en réunion, rebipe-moi à ton tour pour que je puisse m’échapper de ces vieux cons d’la direction. » Je l’invite à s’installer en face de moi, pour que nous puissions discuter de son stage et des objectifs qu’elle doit atteindre. En soupirant de soulagement, je m’assieds sur ma chaise de bureau. Je tire une farde assez fine d’un casier que je lui tends « Tiens, je t’ai fait ton horaire, tu sais me dire si ça te convient ? » Le temps qu’elle vérifie, j’allume mon PC et me plonge dans mes mails. J’en profite pour demander « Ça va, pas trop anxieuse ? C’est ton premier stage ? Je ne sais plus ce que tu m’avais dit à ton entretien y’a quelques temps. »
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Leevi & Melyna ▬ L'apprentissage d'un métier , le Jeu 15 Mar - 12:31

Quand la dame face à elle lui annonce qu’il va arriver, elle hoche la tête positivement, puis se décale afin de ne pas déranger le personnel. Elle se mord doucement la lèvre, regardant autour automatiquement. Il faut s’y faire à ce genre d’endroit. Elle espère qu’elle y arrivera rapidement. De toute façon, il ne s’agit que d’une aile, ça n’est pas comme si elle devait se rendre partout là-dedans. En voyant un homme venir en sa direction, elle se doute que c’est lui. « - Bonjour. » Dit-elle en retour, avec un sourire sur les lèvres. Elle le suit ensuite, n’ayant pas spécialement le choix non plus. Puis elle ne compte pas rester les bras croisés durant toute une journée, c’est spécialement ennuyeux. Elle hausse un sourcil un peu surprise puis hoche la tête. « - Marché conclu, on ferra ça si vous le souhaitez. Ce n’est pas important ce genre de réunion ? » Elle demande quand même. On ne sait jamais. Après, c’est ennuyeux, elle peut l’imaginer. Elle n’a encore jamais eu l’occasion d’en faire partie donc elle ne peut pas réellement savoir. Elle s’assied finalement, se posant correctement sur sa chaise. Elle observe son maître de Stage quelques minutes puis prend l’horaire en question. Elle regarde les heures avant d’approuver. « - Oui c’est parfait pour moi. » Puis encore une fois, ça ne se fait pas de demander des modifications. Il y en a qui le font, mais elle préfère se faire bien voir et ne pas être une chieuse dès le premier jour. Après peut-être que ça sera autrement. Elle garde l’horaire, elle va en avoir besoin durant tout son stage de toute façon. « - Un peu. C’est toujours compliqué le premier jour dans un endroit. Non, j’ai déjà fait un stage l’année dernière. Dans un centre pour les écoliers. C’est pas vraiment la même chose du coup. » Il n’y a pas que des enfants ici. Il y a aussi des adultes. Le cas est complètement différent. « - Mais c’est aussi ça le but. Voir différentes structures, et différentes manières de travailler. Et différents patients également. Je veux être prête à tout une fois mon diplôme dans les mains. »
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 496
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Jayden ¥ Ivan ¥ Ceyleste#2 ¥ Camping ¥ Matteo ¥
COMPLET



Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Leevi & Melyna ▬ L'apprentissage d'un métier , le Ven 16 Mar - 18:51

Est-ce que je devrais lui raconter la vérité concernant ce type de réunion ou devrais-je occulter ce qu’il s’y passe vraiment ? La pauvre, je ne voulais pas la dégoûter mais, c’était comme ça que ça se passait sur le terrain : plus de réunions pour moins de consultations. Et j’étais le premier à le dire : ça n’avait aucun sens. « Important ? Sans doute mais c’est plus une perte de temps qu’autre chose. Perso, j’en ai rien à faire qu’on me parle de comptabilité pendant 3 heures, mon intérêt, c’est les patients pas des chiffres à 60 zéros. Et puis, j’y comprends rien, je ne suis pas comptable… » Comptable ? Jamais. Les chiffres c’est pas vraiment mon truc, je n’y ai jamais vraiment accordé d’importance et j’ai toujours trouvé ça prise de tête. Ça me fait penser à Raphael, je n’avais plus de ses nouvelles depuis que j’avais quitté mon poste de professeur à l’université, faudrait que je pense à voir s’il allait bien, s’il avait trouvé des réponses à toutes ses questions sur l’homosexualité. Je souris et hoche la tête quand elle accepte l’horaire. Parfait, ça m’aurait bien fait chier de tout changer. Poli et inquiet sur son état d’esprit, je m’interesse à elle. Faut dire, c’est pas toujours évident les stages et même si je garde un très bon souvenirs de ceux que j’ai effectué durant mes études, les premiers jours étaient assez stressants. « Ah oui, en effet c’est pas vraiment la même chose… Ca consistait en quoi exactement ? » Je suis curieux. Je n’avais jamais entendu parler d’un tel endroit. Un centre pour les écoliers ? C’est une drôle d’appellation. Après … Les enfants n’ont jamais été ma tasse de thé, ils sont beaucoup trop imprévisibles et bruyants. « Tout à fait, c’est intéressant de voyager. De voir d’autres choses, tu auras une meilleure opinion avec quel public tu souhaites travailler plus tard même si, c’est pas toujours facile de trouver du boulot en tant que psy. Tu ne fais pas souvent ce que tu aimes faire. J’voulais pas bosser dans un hôpital personnellement, mais faut bien mettre du beurre dans les épinards. » C’est pas pour autant que je ne faisais pas correctement mon travail, j’suis un acharné. Faut dire que ça m’occupe l’esprit et ça m’évite de déprimer. Et puis, un patient est un patient. « Je te ferais visiter les différentes ailes de l’hopital Psy plus tard. Avant, j’voulais te montrer les patients que tu suivras avec moi. Je t’en ai sélectionné quatre, t’auras d’quoi faire. Je ne comptais pas te laisser glander ! » Sourire Colgate. J’essaie d’être sympa. Elle allait devoir me supporter pas mal de temps et moi de même, autant que notre relation soit positive. Je lui tends les quatre dossiers et ouvre le premier « Lui, il vient d’arriver, du coup, c’est intéressant que tu assistes aux premières séances. Il a pris rendez-vous mais il est resté très vagues sur ses raisons, du coup, c’est notre kinder surprise. » J’les appelle comme ça les patients qui font des mystères parce qu’en général, c’est bien plus grave que ce qu’on pensait. « Celle-ci, elle souffre de bipolarité, tu sais ce que c’est je suppose ? » Si elle me répond par la négative, c’est qu’il y a un problème. On ne laisse pas un étudiant accéder en troisième année sans savoir ce qu’est la bipolarité.
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Leevi & Melyna ▬ L'apprentissage d'un métier , le Mer 28 Mar - 12:47

Elle l’écoute attentivement. S’empêchant de rire à sa dernière phrase, même si au final, elle en avait envie. Elle n’est pas là pour ça, et elle n’a pas envie de donner une mauvaise image d’elle dès le premier jour. Elle se contente donc d’un sourire. « - Ah, je peux comprendre. Et je trouve ça bien, que les patients soient votre priorité. » Elle aurait été déçue du contraire. Elle fait ce métier pour eux également. Elle se fiche un peu de ce qu’il y a autour. Elle pensait que ce genre de réunion était tout autre cependant. Mais si ça parle de comptabilité, elle est d’accord avec le fait que ça soit une perte de temps. Elle n’a pas très envie de s’y rendre. Bien qu’un jour, elle le devra peut-être. Quand elle sera professionnel, car en attendant, tout ça ne la regarde en rien. Elle range correctement l’horaire, enfin comme elle peut. Elle n’est qu’en tenue de stagiaire après tout. Elle est contente d’être là. « - Et bien. Nous recevions les élèves éprouvant plus de difficulté. Dans les cours, ou dans leurs comportements. C’est souvent dans ce genre de centre qu’on apprend qu’un enfant n’est pas heureux chez-lui. Qu’il y a des problèmes à la maison. Et on essaie de venir en aide aux enfants comme on peut. » Souvent en renvoyant vers d’autres spécialistes. Mais c’est toujours une bonne chose. Et elle aime l’idée qu’ils ne soient pas laissés à l’abandon. Pour l’un des premiers stages, elle trouvait ça intéressant. Elle a aimé. Mais elle n’a pas encore fait son choix pour le moment. « - Vous vouliez bosser où ? » Elle ose poser la question. Elle trouve ça intéressant. Mais il est vrai qu’elle se contentera de ce qu’elle trouvera. Même, elle tentera toujours d’aller là où elle en a envie, même si ça prend plus de temps. Elle verra bien, elle n’est pas encore à ce point de sa vie. Elle ne fait que découvrir. « - Et merci. Je ne comptais pas rien faire. » Elle n’en a pas envie, c’est ennuyeux, si elle ne peut rien faire. Elle prend les dossiers tranquillement, regardant simplement les noms dessus pour le moment. « - Je suis contente de pouvoir découvrir comment sont intégrés les nouveaux venus. » Pour le suivit. Comment ça évolue. Elle adore vraiment ça aussi. Découvrir, décortiquer et comprendre. « - Oui, je sais. Triste maladie d’ailleurs. Mais j’imagine qu’ici elle est stable. » Elle a sans doute des médicaments et ce qu’il lui faut. Ce n’est pas une maladie à prendre à la légère. Ca peut faire beaucoup. Elle regarde les dossiers, assez curieuse d’en apprendre plus sur les patients qu’elle va rencontrer. « - Est-ce que vous vous attachez à ces personnes ? » Elle remonte son regard sur le brun, étant sérieuse dans la question.
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 496
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Jayden ¥ Ivan ¥ Ceyleste#2 ¥ Camping ¥ Matteo ¥
COMPLET



Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Leevi & Melyna ▬ L'apprentissage d'un métier , le Lun 16 Avr - 14:28

C’était une évidence que les patients étaient ma priorité Et elle avait de la chance d’être tombée sur moi et pas un de mes collègues qui ne pensaient qu’à l’argent. « Oui, c’est bien plus intéressant que de faire des tables de multiplication » J’ris dans ma barbe. Je pense qu’entre elle et moi ça pourrait coller. Professionnellement parlant je parle. Je ne ferais pas l’erreur que j’ai faite à son âge : avoir une relation avec mon maître de stage. Celui qui avait réduit mon cœur en miette et qui m’avait fait croire en l’amour. Non, hors de question que ça se passe comme ça cette fois-ci. « En effet, ils sont ma priorité dans ce travail, même si certains ne sont pas d’accord avec cette manière de fonctionner. Tu verras, tu comprendras vite ceux qui font ça par passion ou pour l’argent. Ces derniers, faut les fuir comme la peste. » Ils pourraient la dégoûter du métier, trop avares. Trop à chercher à évincer les nouveaux pour leur laisser plus de parts sur le marché. Des fous malades. Enfin, nous commençons à parler d’elle, elle me raconte son stage dans une maison d’enfants et son récit me donne froid dans le dos : jamais je ne pourrais travailler dans une telle structure car j’aurais pu être à la place de ces enfants. « Je vois ! Cela devait être intéressant. Ici ça sera fort différent. » Les pathologies étaient diverses et variées et je m’occupais des adultes la plupart du temps. Elle est curieuse la petite et j’apprécie. C’est une curiosité positive, alors je lui réponds sincèrement « J’ai longtemps travaillé pour la police et le FBI. Ca ça me plaisait ! Comprendre pourquoi les gens faisaient des choses horribles, dresser des profils. Je travaillais avec les profilers. Pas d’horaires de bureau, toujours être dans l’action : ça ça me plaisait. Malheureusement, pour diverses raisons j’ai dû déménager et je suis arrivé ici. J’ai été professeur quelques mois à l’université mais les étudiants, je ne les supporte qu’un à la fois ! « Dis-je pour la taquiner. « Et donc, me voilà ici. » je reporte mon attention sur les dossiers et j’écoute ses réponses. « Je te laisserais la matinée pour prendre connaissance des dossiers et des traitements des patients. Par contre, hors de questions que les dossiers quittent mon bureau. » Je ne voulais pas prendre de risque, ni qu’elle me perdre ces dossiers. Je ne voulais pas être viré pour une faute professionnelle que je n’aurais pas commise. « Non, jamais. Il faut faire preuve de résilience, sinon tu risques de te faire ronger. L’émotivité dans ce métier, ce n’est jamais bon. Pourtant, ça ne m’empêche pas d’être sympathique envers eux, mais je ne m’attache pas. Il faut garder une certaine distance. Pourquoi cette question ? »
Invité
Invité
avatar
Afficher


Re: Leevi & Melyna ▬ L'apprentissage d'un métier , le Ven 11 Mai - 10:44

Un sourire se forme sur son visage quand il vient à lui dire que les patients ont plus d’importances. Elle est plutôt contente d’être en apprentissage avec une personne qui voit les choses de cette manière. Et même si son stress du premier jour, reste bien ancré pour le moment, elle se rassure sur les prochains jours. « - J’imagine bien. » Dit-elle en faisant une petite grimace. Elle n’apprécie pas ce genre de personne qui s’oriente vers le métier qui rapporte plutôt que de penser à ce qu’il y a derrière. Travailler avec des humains, c’est différent, il faut prendre ceux-ci en compte, tout le temps. Elle en a bien conscience, et c’est justement pour ça qu’elle aime le métier qu’elle a choisi de faire. « - J’espère, plus il y a de différences, plus je peux apprendre. » Que ça soit les diverses maladies, les différences de comportement et même l’environnement dans lequel elle est. Elle a envie de pouvoir s’adapter, car rien ne dit qu’elle obtiendra le poste qu’elle a envie au final. Il n’y a pas de place pour tout le monde partout. Au début, il faut faire avec ce qu’on a. Elle l’écoute attentivement, pour son parcours professionnel à lui, trouvant ce sujet intéressant. « - Waw. C’est vraiment quelque chose qui m’intéresserait de faire. Mais bon, je pense que ça ne sera pas avant la dernière année que je serai autorisée à aller dans ce genre de stage. » Ils demandent souvent beaucoup d’expérience. Il faut être professionnel presque. C’est compréhensible, ça n’est pas un jeu non plus. Elle aime quand même ce milieu, surtout par rapport à son père. « - Merci. » C’est cool qu’il lui laisse quand même du temps. Elle espère ne pas faire trop d’erreurs, que des petites. Puisqu’on apprend toujours de ses erreurs comme on le dit. « - Comme ça. J’ai peur de m’attacher à des personnes malgré moi. Je sais qu’il faut garder de la distance professionnelle. Mais… Je ne sais pas on reste humain. Mais j’imagine que ça s’apprend aussi tout ça. » Elle hausse les épaules calmement. Elle y fera attention de toute manière. Elle n’a pas envie de se faire avoir.
Leevi J. Valentine
ADMIN ∎ Broken Heart
avatar
Inscrit le : 19/11/2017
Messages : 496
Avatar : Nicolas Simoes
Crédits : Goldboode
Mes rps : Avalon ¥ Jayden ¥ Ivan ¥ Ceyleste#2 ¥ Camping ¥ Matteo ¥
COMPLET



Bloc notes :

Afficher

DERRIÈRE L'ECRAN
• PSEUDO:
• ÂGE :
• BLOC NOTE :


Re: Leevi & Melyna ▬ L'apprentissage d'un métier , le Lun 21 Mai - 17:39

Nous discutons tranquillement avec la stagiaire. Elle a l’air très éveillée et intelligente, je remarque cependant une certaine sensibilité. Ce n’est pas une mauvaise chose en soi, il faudrait juste qu’elle fasse attention à ne pas se laisser submerger par les émotions. Elle semble être intéressée par travailler pour le FBI, comme je l’ai fait plus tôt dans ma carrière. « Oui, c’est vraiment intéressant mais c’est dangereux. Et puis, c’est du travail. Beaucoup de travail. Si tu souhaites une vie de famille un jour, ce n’est pas la carrière qu’il faut embrasser. » Je me rappelais des nuits entières que j’ai passé à étudier des dossiers, des vidéos de surveillances, des interviews pour établir les profils psychologiques des tueurs en séries. C’était long, fastidieux mais j’aimais vraiment ça. Nous commençons a parler de l’attachement des patients, c’est compliqué. « Oui, je comprends. Mais tu sais avec l’expérience, tu apprendras à avoir de la distance. Je n’ai pas de formule magique ou des outils pour te guider, c’est quelque chose qui doit venir de toi. Toi-même tu connais la limite. » Je lui souris, j’avais hâte de travailler avec elle. Sauf qu’évidemment, je ne savais pas que j’allais plaquer mon boulot dans quelques jours. Je suis relativement instable. Je regarde ma montre. Dieu que le temps file. « Bon, il va être l’heure pour moi de partir en visite. Je vais te laisser entre les mains de ma collègue. Elle va te faire visiter l’hôpital. Tu verras, elle est sympa ! » Je me lève, prends le dossier du patient que je dois aller visiter et ouvre la porte. Je me recule pour la laisser passer. « On se voit demain alors ? Passe une bonne journée ! » Je lui fais la bise, autant briser la glace jusqu’au bout. Je la conduit dans le bureau à côté, discute quelques secondes avec ma collègue avant de m’engouffrer dans l’ascenseur. Monsieur le schizophrène, j’arrive.
FIN.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Leevi & Melyna ▬ L'apprentissage d'un métier , le

Leevi & Melyna ▬ L'apprentissage d'un métier

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: Hors jeu :: 2018-