Partagez| .

Mikaela - Boycott de la Saint Valentin


Willow Winchester
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 06/12/2017
Messages : 75
Avatar : Jenna Coleman
Crédits : Foolish Blondie
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Mikaela - Boycott de la Saint Valentin, le Mer 7 Fév - 10:12

14 février 2018, sur la place principale du centre ville d’Austin

Willow brandit fièrement sa pancarte qu’elle a mis tant de temps à préparer. De belles couleurs, un peu de paillettes pour la fantaisie, comme aurait fait une gamine de 10 ans, et surtout un texte accrocheur – ou pas – « A BAS LA SAINT VALENTIN ! » Willow, elle adore l’amour. Elle adore les papillons que ça lui donne dans le ventre lorsqu’elle rencontre quelqu’un qui lui plait. Elle aime aussi le flirt, les aventures sans lendemain, les belles paroles, les compliments, les débuts de relation… Au final, si elle est ici, c’est plus pour faire partie du mouvement de rébellion que par réel dégout pour cette fête commerciale. Mais, elle joue le jeu à fond, telle une vraie partisane de la cause. Elle crie à qui veut bien l’entendre son slogan, tout en soulevant sa grosse pancarte dans les airs, un large sourire aux lèvres. Puis, il y a ceux qui distribuent des tracts qui expliquent à quel point c’est idiot d’offrir un cadeau pour cette occasion. Elle n’offrira de cadeaux à personne cette année de toute façon, mais si elle en avait l’occasion, sans doute que ça la ferait marrer de courir les magasins pour trouver une babiole bien drôle, bien kitch. « Venez-vous joindre à nous ! » Lance-t-elle bientôt à quelqu’un qui semble les observer.
Mikaela S. Rosenberg
avatar
Inscrit le : 06/02/2018
Messages : 20
Avatar : Ebba Zingmark
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Mikaela - Boycott de la Saint Valentin, le Mer 7 Fév - 22:20

Sérieusement, pourquoi moi ? Bien sûr c'était mon travail, et évidemment que sortir patrouiller par une météo pareille était agréable, d'autant plus que je devais rester en civil, mais franchement ? Une manifestation contre la Saint-Valentin ? Ils n'avaient rien d'autre à faire en semaine qu'une manifestation pour ça ? Enfin… la plupart avait l'air d'être des étudiants, alors peut-être qu'ils n'avaient juste pas envie d'avoir autre chose à faire. Et comme si, moi, je n'avais rien d'autre à faire. Je m'en fichais de la Saint-Valentin, pas seulement parce que j'étais célibataire, même en couple je ne la fêtais pas, c'était ridicule. Les couples énamourés qui réquisitionnaient les restaurants et autres lieux publics étaient ridicules. Les décorations roses, les cœurs, les fleurs, tout ça était ridicule. Mais ce n'était pas interdit par la loi. Malheureusement. En revanche, les manifestations étaient surveillées de près. « N'importe quoi peut s'y passer » avait argué mon chef. Comment ? Je ne voyais qu'une bande de mômes qui gueulaient pour gueuler, des filles outrées de s'être fait larguer juste avant la Saint-Valentin. Ils allaient marcher jusqu'à ce qu'ils en aient marre et rentrer chez eux, c'était pas bien méchant.

Et pourtant j'étais là, adossée à un mur, à les regarder s'égosiller, brandir leurs pancartes, roses pour la plupart. Non mais faites ça bien si vous voulez être pris au sérieux, quelle idée de s'accorder au romantisme ambiant pour manifester contre…  J'étais dans mes pensées quand une demoiselle s'arrêta à deux pas de moi, une brune, plutôt jolie et bien fichue, et tenant une pancarte à paillettes. Quand elle me demanda de les rejoindre, je ne pus retenir un rictus que je me hâtai de cacher en détournant la tête pour jeter un œil aux autres manifestants avant de la regarder à nouveau.
« Vraiment ? » Demandai-je en esquissant un sourire que j'espérais être naturel. Est-ce que j'avais  l'air d'une pauvre fille désespérée en amour pour qu'elle m'alpague de la sorte ? « Je ne suis pas sûre d'être au diapason, vous avez quoi contre cette fête ? » Je n’allais pas passer mon service à rester dans mon coin, bien que ça ne me gêne pas habituellement, mais mon chef pourrait me reprocher de ne pas avoir profité de fait que je sois en civil pour m’assurer que rien ne se « préparait », alors que d’autres agents étaient en uniforme.



ces plaisirs violents ont des fins violentes
by lizzou.
Willow Winchester
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 06/12/2017
Messages : 75
Avatar : Jenna Coleman
Crédits : Foolish Blondie
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Mikaela - Boycott de la Saint Valentin, le Sam 10 Fév - 11:48

« Mais oui ! Plus on est de fous, plus ça a de chance de marcher ! » Et plus on rit aussi, mais la fin de cette expression n’aurait pas vraiment été adéquate à la situation ici présente. Puis franchement, autant se rendre utile plutôt que de rester à observer, ce qui est une perte de temps énorme selon Willow. Elle continue bien évidemment à lever sa pancarte en même temps, bien qu’elle ne scande plus son slogan afin de pouvoir écouter son interlocutrice. « Perso, pas grand-chose, si ce n’est que je la trouve inutile. Si je fais une synthèse pour les autres… » Willow semble réfléchir afin de se souvenir des mots exacts de ses congénères et d’un doigt, alors qu’elle annonce les arguments, elle pointe chacun des auteurs des propos : « Haylin est désespérée parce qu’elle vient de se faire larguer ce matin par son mec qui ne voulait pas lui acheter de cadeaux… Daphne trouve que c’est une fête trop commerciale… Robby est un écolo qui participe à toutes les manifestations pour propager la bonne parole… Et pour les autres, j’avoue que je n’en sais rien… » Et qu’elle s’en fout littéralement aussi… Le peu d’infos qu’elle a été péché, c’était plus par curiosité mal placée et pour tuer l’ennui aussi au final. « Qu’est-ce que tu fais ici si c’est pas pour manifester ? » Demande bientôt Willow, curieuse, une petite moue sur le visage. La jeune femme jette bientôt un coup d’œil derrière elle pour scruter la manifestation, avant de reporter son attention sur la femme qu’elle compte recruter pour les aider. Faudrait qu’elle lui trouve une pancarte. Ce n’est pas ce qu’il manque mais encore faut-il qu’elle se souvienne où les autres les ont mises…
Mikaela S. Rosenberg
avatar
Inscrit le : 06/02/2018
Messages : 20
Avatar : Ebba Zingmark
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Mikaela - Boycott de la Saint Valentin, le Jeu 15 Fév - 22:28

Qu’est-ce que je disais ! Des étudiants en mal d’amour, et des étudiants qui n’ont rien de mieux à faire par ce soleil. « Propager la bonne parole », « fête trop commerciale », autant le premier argument me semblait un peu décalé par rapport à cette journée, autant le deuxième était du réchauffé. Qui n’a pas entendu cette phrase ? Quelle fille n’a pas entendu cette phrase dans la bouche de son partenaire ? Généralement, pour ne pas avoir à faire de cadeau, les mecs se servent de cette excuse… Bien sûr une simple fête ne mérite pas tout ce tapage mais enfin… elle n’était pas non plus responsable des ruptures qui avaient lieu avant et après… et si le copain de « Haylin » l’avait quittée, ce n’était peut-être pas tant parce qu’il ne voulait pas lui offrir de cadeau que parce qu’elle avait insisté pour en avoir un. Enfin je disais ça… Dans tous les cas, cette fille avait l’air bien renseignée. Alors qu’elle avait désigné, tout en parlant, les personnes concernées – du moins je le supposais – j’observais sa pancarte qui me donnait envie de gerber des arcs-en-ciel, mais pourquoi tant de paillettes ??
Encore une fois je retins un soupir blasé quand elle me demanda ce que je faisais là. Il y avait mille raisons pour lesquelles je pouvais me trouver ici, c’était le centre-ville après tout. Bon, certes, à cette heure les gens sont plutôt au boulot et… comment lui dire que je travaille sans qu’elle… me prenne pour une tapineuse ? Le mieux était de tout façon de ne pas lui dire que j’étais flic, si mon patron m’avait demandé d’être en civil ce n’était pas pour que je dévoile mon job au bout de trois phrases.
« Oh je me baladais » répondis-je en haussant les épaules. « Et j’avoue avoir été un peu curieuse de voir cet attroupement, c’est pas fréquent à cette période… si ? » Qu’est-ce que j’en savais en fait ? J’étais arrivée après la Saint Valentin l’an dernier et dans le Minnesota, ça ne se faisait pas.



ces plaisirs violents ont des fins violentes
by lizzou.
Willow Winchester
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 06/12/2017
Messages : 75
Avatar : Jenna Coleman
Crédits : Foolish Blondie
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Mikaela - Boycott de la Saint Valentin, le Sam 17 Fév - 18:28

Willow n’a jamais eu de mal à raconter la vie des autres, partager les informations qu’elle a pu glaner ici et là. Certes, elle sait qu’on pourrait lui reprocher mais après tout, les gens n’ont qu’à pas se confier ainsi à une simple inconnue. Quand cela concerne ses vrais amis néanmoins, elle sait garder la bouche fermée, une forme de respect de l’amitié, tout simplement.

La jeune femme hausse bientôt les épaules. « A vrai dire, je ne suis pas sure qu’il y ait une période plus propice qu’une autre pour les manifestations à Austin. J’en vois assez souvent… » C’est ça le 21ème siècle, les gens passent leur temps à revendiquer tout et n’importe quoi, à se plaindre pour un rien parce qu’ils ne sont pas d’accord, ou qu’ils n’assument pas leur choix, comme après l’élection de Trump. Ca fait rire Willow lorsqu’elle pense à toutes ces personnes qui semblent oublier que s’il a été élus, c’est qu’un bon nombre de sombres crétins ont voté pour lui… Elle préfère toutefois ne pas partager cette pensée qui lui traverse l’esprit avec l’inconnue, ça pourrait paraitre déplacé.

L’étudiante fait un geste pour demander à son interlocutrice d’attendre et elle se dirige rapidement vers le tas de pancartes qu’elle cherchait du regard un peu plus tôt. Elle prend la première qui lui passe sous la main et lorsqu’elle revient à son point de départ, la tend à son acolyte. « Allez, faut se rendre utile, pour le bien de la communauté ! » lui dit-elle alors avec un large sourire, ne lui laissant pas vraiment le choix – bien qu’elle pourrait toujours lui jeter la pancarte à la figure si vraiment ça l’embêtait tant que ça. « Ça nous donnera l’occasion de faire connaissance comme ça ! » Une excuse comme une autre après tout, mais Willow n’est pas du genre à passer par quatre chemins en général, et cette fille – bien qu’elle ne sache pas sa sexualité – elle la trouve plutôt à son goût. « Commençons par le commencement. Tu t’appelles comment ? » Et elle brandit de nouveau sa pancarte en l'air pour faire style de manifester en même temps.
Mikaela S. Rosenberg
avatar
Inscrit le : 06/02/2018
Messages : 20
Avatar : Ebba Zingmark
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Mikaela - Boycott de la Saint Valentin, le Lun 5 Mar - 18:16

Souvent… ? C’est vrai qu’habituellement, je n’étais pas vraiment envoyé sur ce genre de chose, à croire que mes supérieurs préfèrent me garder à l’intérieur des bureaux pour m’occuper de la gestion des dossiers de plaintes, de pertes et tout ce genre de chose. Ce n’est rien de très intéressant, et honnêtement ce n'était pas pour ça que j’étais entrée dans la police, mais je n'avais pas trop le choix, je devais bien faire ce qu’on me demandait… et tant pis si les ordres étaient donnés par une bande de sexistes qui pensaient que la place d’une femme est derrière les fourneaux, ou un bureau, plutôt que derrière une arme. Enfin, la question n’était pas là. Avant que je réponde quoi que ce soit, la demoiselle s’éloigna.
Un peu surprise par ce désistement, je la suivis quelques secondes du regard avant de jeter un œil autour de moi. Ah, bon, elle avait dû apercevoir quelqu’un d’autre à convaincre, ou une amie avec qui aller papoter, ou bien un mec à aller draguer. Tout ça ne m’avançait pas plus, que devais-je faire ? Me mêler à la foule ? Observer de loin qu’il n’y ait pas de débordement ? Comme s’il pouvait y avoir des débordements, ce n’était pas des revendications politiques ou humanitaires…
Tout aussi surprise que lorsqu’elle était partie, je vis la demoiselle revenir vers moi, avec une pancarte, et je retins un soupir désespéré. Cela dit, elle avait résolu mon dilemme, j’allais faire partie de la manifestation… J’attrapai donc la pancarte en l’écoutant, distraite, et lu le slogan « Faites l’amour, pas les magasins. #lasaintvalentinestunefêtecommerciale ». Ah. Ouais. Pourquoi pas. Evidemment, le tout en rose pétant sur un rose un peu plus pâle. Au moins, je n’avais pas de paillette.
Oh, elle voulait faire connaissance, oui pourquoi pas, tant qu’à faire. Je n’avais, finalement, rien de mieux à faire que cela, puisque je devais rester là, et puis… elle était jolie, et avait l’air gentille. Ça me rappellerait peut-être le Michigan… ou bien ça me le ferait oublier… c’est vrai que la fête des amoureux était la meilleure occasion pour penser à son ex taré et harceleur.
« Je m’appelle Mikaela, mais mes amis m’appellent Mika, » lui répondis-je en souriant. Mes amis… comme si j’en avais beaucoup, mais elle n’avait pas vraiment besoin de savoir que j’étais une garce que peu de personnes supportaient. « Et toi, c’est quoi ton prénom ? ». Je me mis à lever ma pancarte à mon tour, je suppose que j’aurais l’air idiote avec une pancarte inerte. Et puis une pancarte qui dit « faites l’amour », c’est plutôt pour moi.



ces plaisirs violents ont des fins violentes
by lizzou.
Willow Winchester
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 06/12/2017
Messages : 75
Avatar : Jenna Coleman
Crédits : Foolish Blondie
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Mikaela - Boycott de la Saint Valentin, le Jeu 15 Mar - 15:12

« Très bien, Mika alors. » Willow hoche la tête, elle vient de décider qu’elles sont désormais amies. Il faut dire que l’étudiante s’entend bien avec tout le monde en général, sauf quand on commence vraiment à lui casser les pieds. « Moi c’est Willow, mais j’ai pas de petit surnom affectif, donc t’auras qu’à choisir celui qui te passe par la tête. » Depuis son enfance, on l’a à peu près, appelé de toutes les manières possibles et inimaginables, donc disons qu’elle ne se focalise plus. Puis, il vient le temps de se mettre à l’action de nouveau, parce que tout ce temps à discuter, c’est un peu moins de manifestation. Ca a beau avoir peu de valeurs aux yeux de Willow, cette manif, le simple fait de s’être engagé dedans fait qu’elle doit se donner à fond selon elle. Faire les choses à moitié, ce n’est pas le genre des Winchester. Sa pancarte en l’air, elle rejoint donc les rangs, tout en faignant d’être hyper motivée par ses dires. Une vraie gréviste en devenir, pourrait-on croire. Bientôt, elle se tourne de nouveau vers sa voisine qu’elle a entrainée là-dedans. « T’as pas l’air d’avoir fait beaucoup de manifs toi ?! » Lui dit-elle avec un petit rictus d’amusement. « Tu fais quoi dans la vie habituellement ? » Cela pourrait peut-être expliquer certaines choses, en fonction du métier que Mika exerce. Quelqu’un se prend bientôt les pieds et trébuchent sur Willow. La jeune femme se tourne. C’est celle qui vient de se faire larguer, mais elle a réussi à se rattraper finalement. L’étudiante lance un regard quelque peu noir avant de faire comme si rien ne s’était passé.

Mikaela S. Rosenberg
avatar
Inscrit le : 06/02/2018
Messages : 20
Avatar : Ebba Zingmark
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Mikaela - Boycott de la Saint Valentin, le Mar 27 Mar - 15:38

Emportée par ma nouvelle compagne de manif, j’essayais d’accorder mon pas au sien et d’éviter les pancartes que certaines personnes ne tenaient pas assez haut. La prochaine fois que j’entendrai quelqu’un se plaindre de sa petite taille, je lui ferai la réflexion qu’être grand, ce n’est pas non plus facile tous les jours ! J’imitai Willow, puisque c’était ainsi qu’elle s’appelait et qu’elle n’avait pas de surnom… pas de chance pour elle, je n’étais pas douée pour trouver des petits noms. Pourtant, on m’en avait affublé plus qu’à mon tour… mais c’était loin d’être des surnoms « affectifs ».
Elle se tourna de nouveau vers moi pour me parler, alors que je tentais toujours de ne pas avoir l’air complètement déphasée et complètement pas là de mon plein gré. Non, les manifs c’était pas mon truc, et ma ville était plutôt calme… et honnêtement, venant d’une famille aisée, je n’avais pas souvent eu de raison de me plaindre à grand renfort de cris et de pancartes… Sa question suivante me désarçonna. Ce que je faisais dans la vie ? Bien sûr qu’elle me le demanderait, pourquoi ne me le demanderait-elle pas ? C’était une question banale après tout…
« Je suis… je travaille dans un refuge pour animaux… » C’était pas totalement faux, j’y travaillais. Bénévolement, certes. Mais si je lui disais que j’étais bénévole, elle se demanderait comment je faisais pour vivre. « Et je tiens un blog de cuisine. » WHAT ? Ça par contre, c’était sorti tout seul. C’était pas faux non plus, certes. Mais je le tenais anonymement ce blog ! Et il me rapportait rien à part quelques commentaires gentils sur mes recettes. J’étais une flic qui remettait en cause les décisions de ses putains de chefs sexistes, je pouvais pas dire que je tenais un blog de cuisine !! Je retins un long soupir de nouveau, ainsi que l’envie de me taper la tête contre un mur, que me prenait-il d’être si bavarde et badine tout à coup ?
Je souris, désireuse de cesser immédiatement de parler de moi. « Et toi ? » Je préférais encore passer pour la fille qui sait pas faire la conversation et qui renvoie les questions comme une balle de tennis plutôt qu’une fifille qui joue avec des animaux et fait des cookies à ses heures perdues !



ces plaisirs violents ont des fins violentes
by lizzou.
Willow Winchester
ADMIN let's play the game
avatar
Inscrit le : 06/12/2017
Messages : 75
Avatar : Jenna Coleman
Crédits : Foolish Blondie
Mes rps : /

Bloc notes : /

Afficher


Re: Mikaela - Boycott de la Saint Valentin, le Lun 9 Avr - 14:25

Willow écoute Mikaela alors qu’on lui dégringole dessus. Il décide de ne pas pester pour une fois, et porte plutôt son attention sur les dires de sa camarade. Se contenir. Il y a assez de choses pas jolies en ce monde pour que notre Willow s’énerve en plus de ça. « J’suis étudiante en criminologie et détective à mes heures perdues. » Elle se met à sourire, pas peu fière de ce qu’elle fait dans sa vie. Une véritable Veronica Mars, pourrait croire n’importe quel spectateur de cette série. Enfin, la seule différence c’est qu’elle ramène peu d’argent en général avec cette activité ; mais ça la passionne, c’est le principal.

« Quelles sont tes recettes préférées du coup ? » Dit-elle en revenant sur l’information concernant le blog de cuisine. Quitte à faire passer un interrogatoire à cette demoiselle, autant le faire dans les règles de l’art en s’intéressant aux passions de cette dernière. Et puis, Willow est un peu dans la drague au fond d’elle, même si ça ne se voit pas clairement. Depuis tout à l’heure, elle a cette posture qui met à la fois ses seins et ses fesses en valeur. Elle ne sait même pas si la fameuse Mika aime les femmes mais quelle importance au fond ? Elle a envie d’être belle et surtout qu’on la trouve belle. Et si ce n’est pas cette femme, ça sera une autre, ou même un homme après tout. « Ne me mets quand même pas trop l’eau à la bouche, je serais capable de m’inviter. » Elle éclate de rire, cet éclat aux teintes significatives et communicatives qu’elle aime tant avoir.

Pendant ce temps, elle continue tout de même à œuvrer pour la bonne cause de la manifestation. « En plus, si t’aimes les animaux, t’as de quoi faire craquer tout le monde. » Elle précise pas homme ou femme, ça serait un coup à tout gâcher, mais ça ne l’empêche pas de ne pas passer par quatre chemins.
Contenu sponsorisé
Afficher


Re: Mikaela - Boycott de la Saint Valentin, le

Mikaela - Boycott de la Saint Valentin

Page 1 sur 1

La boite à souvenirs :: En ville :: Downtown :: Autres lieux-